• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La superbe ignorance entre Syndicats et Gilets Jaunes a retardé gravement (...)

La superbe ignorance entre Syndicats et Gilets Jaunes a retardé gravement les avancées sociales

Dans la 1ère séquence de ce mouvement de contestation social et politique sans précédent dans notre histoire depuis 50 ans, qui se déroula de début novembre 2018 au 2 février 2019 sans les syndicats (entendons par là sans l'appui des directions confédérales nationales, car dans certaines villes les syndicats UL ont rejoint le mouvement mi-décembre ex : Toulouse..), de rares observateurs journalistes ont noté assez subtilement, que suite aux 3 premiers Samedi des Gilets Jaunes (entre 800.000 et 1 million de personnes chaque samedi) et à leurs caractères “insurrectionnels“ la panique des grands patrons était réelle et ils somnaient le soir même, leur président (Medef) de lâcher du lest à tout prix, tant, pensait-il, sentir, au fil des heures, la froideur du métal des piques se rapprocher dangereusement de leur cou. Il ne faut pas être un grand clerc pour comprendre que SI les grandes organisations syndicales s’étaient jointes à ce peuple invisible qui se soulevait enfin, SI ils s’étaient joint à cette grande fête populaire…nous aurions aujourd’hui, entre autres, un SMIC à 1400€ ou plus sans aucun doute. Et ne passons pas sur le silence assourdissant des syndicats face à la répression inouïe et sans précédent depuis un demi siècle de combat social. Après la mobilisation énorme contre les retraites en 2010 qui grâce aux volontés syndicales et politiques a lamentablement échouée au pied des urnes (2012) ..on connaît la suite. Une deuxième mobilisation au potentiel énorme a encore été sciemment sabordée. Ce n’est pas seulement Macron qui se marre, mais bien le néolibéralisme, qui s’avance telle une coulée de boue, et ensevelit et salit tout sur son passage, sans aucun barrage devant lui…sans aucune limite. En Savoie, contrairement à d’autres villes et de nombreux groupes en France qui ont pris enfin la voie de La Politique (Appel de Pau, de Commercy, Toulouse, Nantes etc…) la persistance des gilets jaunes à ne pas faire de politique, à ne pas porter ni le nom ni assumer leurs actions comme une politique, la leur, suivant ainsi sans qu’il le sache, la recommandation express du néolibéralisme…n’aboutira qu’à des actions stériles et pathétiques. Depuis le 5 février 2019, une nouvelle séquence commence avec certes ses inconnues, ainsi est belle la vie, mais avec, ne soyons pas naïf, les éternelles manifs plan plan qui n’aboutissent À RIEN ! Demain les historiens raconteront l’histoire de ces grand rendez-vous manqués et des responsables plus préoccupés par leur pré carré, leur préséance, leur petit privilège.

 

 

Tags : Syndicalisme Gilets jaunes




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • vote
    barbarello 7 février 19:58

    Dans la 1ère séquence de blablablah zouik schmurgl

    .............Il ne faut pas être un grand clerc LOOOOOOOOOOOL...... que SI... LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL... 

    ........ blablablah schloooong ("schloooong" c’est le bruit des rouages grippés coincés au niveau du cortex préfrontal) leur petit privilège point ouf.

    .

    C’est beau une cervelle "citoyenneuneu" en plein travail  !!! smiley 


    • 4 votes
      Zatara Zatara 8 février 02:33

      La superbe ignorance entre Syndicats et Gilets Jaunes a retardé gravement les avancées sociales

      Comme si cette "superbe ignorance" était incroyable alors qu’elle juste logique...

      Tvnetcitoyenne, ou des gauchistes

      sous-cortiqués qui, malgré la haute valeur ajouté intellectuelle, n’oublient pas (d’essayer) de tirer la couverture des GJ... Surtout, continuez à demander des "avancées sociales" tout en promulguant un immigrationniste forcené dans vos autres "articles" sur ago...


      • 3 votes
        Julot_Fr 8 février 13:12

        Le titre est tellement con, meme la curiosite ne suffit a motiver a regarder la video...

        Les syndicats sont un instrument du pouvoir en place et ne peuvent servir qu’a ettoufer la manisfestation


        • 3 votes
          bob87 8 février 13:52

          La superbe ignorance entre Syndicats et Gilets Jaunes a retardé gravement les avancées sociales.

          Faut-il encore être née de la dernière pluie pour penser que le rôle des syndicats soit réellement défendre nos intérêts. Cela fait 40 ans que l’on ne bat plus pour des avancées, seulement pour essayer de ralentir la dégradation de la situation...


          • 2 votes
            sls0 sls0 8 février 16:50

            J’ai jamais entendu des questions aussi orientées dans un micro trottoir. Même si je partage en partie la vision de TV libertés, il y a une déontologie à respecter.

            Heureusement via les réponses on voit que les gens ne se font pas prendre en général.

            Il y a plus de 100 ans les syndicats sont sorti du mouvement anarchique.

            Tout a été fait pour les museler par division, multiplication, noyautage.

            Depuis les années 80 les syndicats sont affaiblis, plus de cotisants et dépendance vis à vis de l’état.

            Le mouvement GJ est par essence anarchique où naturellement il n’y a pas de hiérarchie.

            Les syndicats premiers d’essence anarchiques était naturellement adapté.

            Maintenant les syndicats sont dans un moule différent, c’est plus un pouvoir interne.

            Un pouvoir qu’il soit syndicaliste, communiste, capitaliste son ennemie c’est l’anarchie.

            Quand on voit la révolution russe, sans les anarchistes pas de victoire. Victoire aquise les anarchistes ont été massacrés.

            En Espagne idem, ensuite les républicains avec l’assistance de Moscou ont tué plus d’anarchistes que Franco. Ils ont supprimé la redistribution des terres fait par la CNT (Syndicat espagnol)

            En Mandchourie c’est les japonais qui ont massacré dans les années 20.

            Bien entendu le capitalisme et la bougeoisie ont une haine compréhensible de l’anarchie, c’est leur survie qui est en jeu.

            Mais les nomenclaturas et oligarchies ne sont pas les derniers à viser leur destruction.

            Le mouvement GL est naturellement et involontairement anachique, tout sera fait pour l’affaiblir et l’éradiquer.

            De la violence contre les GL ? Ca toujours été violent contre l’anarchie, exemple la commune, 1848,....

            Injustice dans la justice ? Plein d’anarchistes innocents on été exécutés, c’est une normalité pour certains, il y va de leur survie. Le bon exemple c’est Sacco et Vanzetti.

            Trop de pensées anarchiques parmi les peuples, guerre 14-18, ensuite facisme. Après ça a bien marché avec le marketing qui a transformé ce bon peuple en consommateurs.

            Avec la baisse des ressources naturelles c’est la fin de la croissance qui enrichissait le 1% et laissait quelques miettes. La spéculation permet encore d’enrichir les plus riches via un monopoly qui fait de la dette pour les plus pauvres.

            Problème c’est que ça devient trop visible cette injustice d’où les gilets jaunes.

            Il y a plus d’un siècle les plus riches avait environ 10-20% de la terre. Maintenant ils détiennent plus de 50% et ils ne sont pas partageurs.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

tvnetcitoyenne

tvnetcitoyenne
Voir ses articles







Palmarès