• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Haut-Karabagh, futur de l’Europe ?

Le Haut-Karabagh, futur de l’Europe ?

Le plus ancien état chrétien du Monde, l'Arménie, subit depuis des siècles une opression et des persécutions sporadiques par les peuples frontaliers convertis à l'Islam du Moyen-Orient. En 1915-1916, les nationalistes Jeunes-Turcs guidés par Talaat Pacha ont même organisés un plan de destruction du peuple arménien, un véritable génocide programmé.

Abandonnés par la communauté internationale, les Arméniens sont aujourd'hui chassés de leurs terres ancestrales parce qu'ils adorent le Christ et refusent de se convertir à l'Islam. 
Ils sont aujourd'hui obligés de fuir le Haut-Karabagh, enclave arménienne et chrétienne depuis près de deux mille ans. Églises, cliniques, hôpitaux, écoles sont détruits par les fanatiques musulmans avec l'appui de l'armée d'Erdogan, d'Israël, et même avec du matériel militaire fourni par la France.

Michel Onfray s'est rendu en Arménie et dans le Haut-Karabagh pour témoigner de cette guerre de civilisations dans une région du monde martyre.

L'Europe qui reste indifférente au sort des Arméniens, pourrait suivre la même voie funeste dans quelques décennies face à une immigration massive incontrôlée, amenant des situations conflictuelles impossibles à résoudre.
Des restrictions s'appliquent déjà avec la collaboration de nos élites politiques et médiatiques, toute critique de l'Islam est considérée dorénavant comme une malveillance à l'égard des musulmans et doit être condamnée. 
Mila, Samuel Paty, ou encore ce professeur d'Histoire-géographie d'Aix-Marseille parmi tant d'autres ont déjà pris acte que, si nous continuons dans cette voie, ce n'est pas la république qui pourra les sauver.




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Norman Bates Norman Bates 17 décembre 2020 13:11

    Futur de l’Europe je ne sais pas, mais il y a des similitudes qu’il convient de ne pas négliger...ou alors, disons des "coïncidences"... smiley

    https://www.lefigaro.fr/international/israel-a-choisi-l-azerbaidjan-face-a-l-armenie-20201027

    https://www.lepoint.fr/monde/haut-karabakh-le-discret-soutien-d-israel-a-l-azerbaidjan-06-10-2020-2395155_24.php

    https://www.rfi.fr/fr/europe/20201001-haut-karabakh-isra%C3%ABl-partenaire-longue-date-l-azerba%C3%AFdjan

    Les chrétiens arméniens ne sont pas "abandonnés par la communauté internationale", une certaine "communauté" prend bien soin d’eux, à sa manière...


    • 2 votes
      sls0 sls0 17 décembre 2020 14:02

      Quand on regarde l’histoire c’est surtout une oppression de la Turquie.

      Au début du XXème siècle Jaurès était un ardent défenseur de l’Arménie. L’extrême droite a mis fin à cette défense en assassinant Jaurès.

      Le génocide religieux est indéniable mais il y a aussi la proximité des arméniens avec la Russie.

      C’est une brigade rouge arménienne qui a vengé le peuple arménien en tuant son principal bourreau Ismael Enver en 1922.

      Pour plus de détails, Corto Maltes dans la maison dorée de Samarkand.

      Suivre la même voie funestre ?

      On ne s’est pas trop inquiété du génocide du XVIème siècle, ça n’a pas trop eu d’impact chez nous à l’époque.

      C’est incroyable dont la frousse et les fantasmes peuvent influencer les délires d’ezechiel.


      • vote
        ezechiel ezechiel 17 décembre 2020 14:19

        @sls0 "C’est incroyable dont la frousse et les fantasmes peuvent influencer les délires d’ezechiel."

        Allez raconter ça à Samuel Paty, aux dessinateurs de Charlie Hebdo, à Mila, aux pogoteurs du Bataclan, aux fêtards niçois du 14 juillet, aux filles poignardées sur le banc d’une gare de Marseille, ou aux enfants assassinés dans une école juive.


      • 3 votes
        Buk100 17 décembre 2020 14:54

        @ezechiel

        Je pense que le monsieur voulait dire que vous analysez obsessionnellement tout au prisme du conflit religieux et de la fameuse menace musulmane. Les autres aspects sont évacués : géopolitiques (regardez une carte de la région), culturels (L’Azerbaïdjan est turcophone) ou économiques (regardez à nouveau la carte). Bref, vous passez chaque fois à côté de facteurs majeurs, sinon essentiels. Et le tout en dérapage incontrôlé permanent, chapeau !


      • vote
        ezechiel ezechiel 18 décembre 2020 10:24

        @Buk100 "Je pense que le monsieur voulait dire que vous analysez obsessionnellement tout au prisme du conflit religieux et de la fameuse menace musulmane."

        Il s’agit d’une guerre civilisationnelle, Erdogan dans son discours donné à Bakou le 10 décembre dernier après la victoire des Azéris sur les Arméniens du haut-Karabagh a été très clair  : "Aujourd’hui est un jour de bénédiction pour les âmes de Nouri Pacha, Enver Pacha, et les courageux soldats de l’armée islamique du Caucase".
        https://www.youtube.com/watch?v=zoBmLS-nUcU

        Nouri Pacha et Enver Pacha ont été les commanditaires du génocide arménien en 1915-1916, et "l’armée islamique du Caucase" avait été créée par la suite en juin 1918 pour faire respecter la charia avant d’être dissoute avec la défaite de l’empire ottoman.


      • vote
        yoananda2 18 décembre 2020 11:28

        @ezechiel

        "Il s’agit d’une guerre civilisationnelle"

        on peut dire ça d’un certain point de vue, mais bon la "civilisation islamique" n’a rien accompli (ni aujourd’hui, ni à l’époque de son soit disant "age d’or" quand on regarde le détail), peut on parler de civilisation ?

        Dodogan se rêve en nouveau cacalife ...


      • vote
        Guepe maçonne Guepe maçonne 18 décembre 2020 01:16

        L’arménie appartient à la sphère d’influence russe. Elle est membre d’une alliance militaire avec la Russie. C’était à la russie d’intervenir.

        Elle l’a fait en évitant une débacle totale des arméniens. Aux arméniens maintenant de se moderniser enfin et de préparer la riposte.

        Les européens n’ont pas à se meler de l’intégralité des conflits mondiaux.


        • 1 vote
          Vraidrapo 18 décembre 2020 07:01

          @Guepe maçonne

          Les européens n’ont pas à se meler de l’intégralité des conflits mondiaux.

          Plutôt que d’écrire n’importe quoi, tu ferais bien de rejoindre la grande majorité du troupeau d’européens qui essaient, vaille que vaille, de préparer les gueuletons de fin d’année....


        • vote
          Guepe maçonne Guepe maçonne 18 décembre 2020 11:17

          @Vraidrapo

          Vous pensez que les grands pays d Europe comme la France auraient dû intervenir face à la Turquie ? Par quels moyens aurait il pu même intervenir ?


        • 1 vote
          Vraidrapo 18 décembre 2020 08:18

          La question est si complexe qu’elle mériterait plusieurs séances pour aller au fond des analyses, sans tabou…

          Les auteurs oublient toujours de déclarer la présence de 150,000 Arméniens dans l’armée ottomane. Ces militaires dont de jeunes officiers issues de l’Académie, ont été désarmés avant d’être égorgés le plus souvent.

          La défaite de Sarikamish due à l’incompétence d’Enver qui a lancé ses troupes à l’assaut de l’armée russe en plein hiver, a été imputée à la présence d’Arméniens du Caucase, citoyens de l’Empire russe.

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Sar%C4%B1kam%C4%B1%C5%9F


          Enver est un des membres de ce triumvirat commanditaire du Génocide de 1915. Sa mémoire a été vantée par Erdogaz lors du défilé militaire de la victoire à Bakou en décembre 2020


          Le rôle de l’Allemagne est omni présent dans le temps. Le Kaiser avait suggéré à ses Alliés Ottomans de se défaire de la présence des minorités chrétiennes dont les mauvais traitements prétextaient l’intervention des Puissances Russie, GB… Aujourd’hui, Angela Merkel s’oppose aux sanctions de l’UE contre Erdogaz.


          A la suite de la défaite de l’Axe, 150 fonctionnaires et militaires ottomans responsables du Génocide ont été détenus, parfois avec leurs épouses, dans des conditions plus que confortables dans un Palace de l’Ile de Malte, en attente de jugement.

          Mustafa Kémal, rebelle à la Capitulation de Sultan ayant soulevé des troupes dans le centre de l’Anatolie


          A la conférence de la Paix de Paris, une base légale, vague et mince, avait à la rigueur été établie. Comparé à la charte de Nuremberg, un fantôme de base légale.

          Entre temps, le nombre de détenus turcs déportés à Malte avait augmenté au-delà de 100. A ce moment là, il était déjà clair que personne ne savait comment s’y prendre avec eux, et on commençait à réaliser qu’ “il serait très difficile de soutenir dans un tribunal allié des accusations incontestables devant beaucoup de ces personnes “.

          Une nouvelle vague d’arrestations suivit l’occupation de la chambre des députés turcs par les troupes britanniques, et 30 importantes figures politiques furent déportées à Malte sur le HMS Benbow, où ils arrivèrent le 21 mars 1920. D’autres déportés turcs arrivèrent petit à petit à Malte et vers le 20 novembre, leur nombre atteignit 144. Cela décida Mustafa Kemal à arrêter 20 officiers britanniques en Anatolie, qui joueront un rôle majeur sur le sort en dernier ressort des détenus turcs de Malte. Parmi eux se trouvait le Colonel Rawlinson, un parent de Lord Curzon et frère de Lord Rawlinson.

          Source

          https://www.imprescriptible.fr/dossiers/malte/bonello

          ….

          La couronne envisage un échange des prisonniers de guerre

          Vers le mois de mars 1921, Lord Curzon informa Rumbold que la couronne envisageait un échange des prisonniers de guerre et qu’il n’y avait aucune raison de garder ceux contre qui aucune accusation criminelle ne serait soutenue. Au début, Rumbold maintînt qu’au moins quelques uns des déportés de Malte soient retenus et accusés. Le 16 mars 1921, le ministre des affaires étrangères turc et le Foreign Office signèrent un accord à Londres.

          En échange des 22 prisonniers britanniques, la Grande Bretagne libérerait 64 prisonniers turcs de Malte. Ceux-ci ne comprenaient pas ceux qu’on entendait poursuivre sur les infractions commises en violation des lois et coutumes de guerre ou pour des massacres commis où que ce soit dans l’empire turc après que la guerre ait éclaté.

          ….

          Très embarrassé par l’échange des otages, Lord Curzon écrivit : “le moins on en dira sur ces gens (les Turcs libérés au cours de l’échange) le mieux cela vaudra...J’ai dû expliquer (au Parlement) pourquoi nous avons libéré les déportés turcs de Malte, patinant sur une glace très mince aussi vite que j’ai pu...Dans leur for intérieur, les Membres (du Parlement) est qu’un prisonnier britannique vaut un chargement entier de Turcs, et c’est ainsi que l’échange a été excusé“


          Comme dans le film Midnight-Express, on se doute du traitement humiliant qu’à dû subir le Colonel Rawlinson, à l’instar du Colonel Lawrence d’Arabie une guerre plus tard…


          Les Turcs on profité de la première guerre pour exterminer les chrétiens d’Anatolie et de la pandémie en 2020 pour mettre en place cette guerre d’Artskah.


          En 1923, au Traité de Lausanne, Churchill déclarait « le sang des Arméniens n’a pas pesé lourd devant de pétrole de Mossoul »... en 2020, il aurait pu ajouter « celui de leurs survivants n’a pas pesé lourd devant le gaz de Bakou »


          Un ouvrage pour avoir une idée réelle de la complexité conflictuelle dans la Région :

          « La Passion de la Cilicie, 1919-1922 » du Lt.Col. Paul de Rémuzat du Véou.

          http://lecercledecritscaucasiens.over-blog.com/article-29987432.html


          Cet ouvrage est une version édulcorée de l’édition initiale. Elle faisait référence à l’intervention des Loges parisiennes dans les décisions de Poincaré concernant le contingent français de Cilicie et de Syrie.
          Sans l’observation aérienne de la France, il est possible que Kémal aurait été vaincu par les troupes de Vénizélos qui perçaient sur Angora (Ankara).


          • 1 vote
            REMY Ronald REMY Ronald 18 décembre 2020 12:08

            Je n’ai pas compris l’omerta médiatique et politique sur le dossier de l’Artzakh qui perdurait depuis le cessez-le-feu de 1994 et l’instauration d’une zone démilitarisée sous la tutelle internationale des USA, de la Russie et de la France. L’invasion turco-azérie (avec l’aide d’environ 2.000 mercenaires djihadistes et de commandos turcs envoyés par Erdogan a tout de même duré 6 semaines. 6 semaines de honteux silence de la part de notre classe politique (toutes tendances confondues) et médiatique.

            .

            Alors que cette guerre était largement médiatisée par Erdogan et son compère azéri, alors que les vidéos des atrocités étaient fièrement diffusées par les tortionnaires islamistes eux-mêmes, alors que les armes ultramodernes utilisées par les turco-azéris étaient russes, américaines, allemandes, israéliennes, etc., alors que les satellites et avion de reconnaissance de l’OTAN avaient une vue parfaite sur ce théâtre d’opération bien dégagé, notre élite française s’est honteusement tue… (en n’hésitant pas à rappeler l’interdiction judiciaire de toute possession et diffusion d’images d’horreurs !)

            .

            Cette désinformation (ou refus systématique d’informer) serait motivée par le souci de ne pas traumatiser la population française ! (nos compatriotes auraient déjà assez de soucis avec le terrorisme métropolitain, les Gilets jaunes, le Covid19, la crise économique sanitaire, etc)…

            .

            Au Haut Karabakh, il y a eu exacte répétition des horreurs déjà subies par les kurdes lors des trois invasions successives du nord de la Syrie par Erdogan et ses nervis islamistes sanguinaires. Avec toutes nos technologies médiatiques, comment ne pas entendre les cris des suppliciés, ne pas voir le génocide culturel ou physique aux portes de notre vieille Europe mercantile, veule et impuissante.

            .

            Qui est ce Ministre des Affaires étrangères si peu compatissant, voire quasi complice de l’invasion  ? Toujours le même. Comme pour le massacre des kurdes en Syrie : Jean-Yves Le Drian. Ce Ministre abjecte qui avait officiellement cautionné le 19 Mars 2018 la politique d’invasion de Erdogan malgré la protestation du gouvernement syrien (20 Janvier 2018), malgré la condamnation de cette invasion par le Parlement Européen le 8 Février 2018 (à l’unanimité, ce qui est rare), malgré le vote à l’ONU le 24 Février 2018 d’un cessez-le-feu immédiat (ouvertement violé par les turcs tout le dernier mois d’invasion de la province kurdo-syrienne d’Afrine).

            .

            En sus de la démission d’Olivier Véran (notre désastreux ministre de la santé qui a lui aussi indirectement beaucoup de sang sur les mains), nous avons réclamé la démission de Jean-Yves Le Drian, objectivement le plus mauvais Ministre des affaires étrangères que la France a eu depuis la honteuse politique Munichoise de Daladier en 1938. Un clair remaniement ministériel s’impose donc AVANT la prévisible cascade de dizaines de milliers de dépôts de bilan prévue en février 2021 (qui précèderont la quasi inévitable explosion sociale et politique de mars 2021).

            .

            Question : Comment accélérer cet urgent remaniement ministériel pour sortir notre pays du dictat de l’incompétence et du déshonneur ?


            • vote
              Vraidrapo 18 décembre 2020 12:29

              @REMY Ronald

              Michel ONFRAY et ses amis révèlent que les Dr. de Rédaction de nos grands media demandent aux Services Secrets français, leur avis avant de diffuser certaines informations. Il parait que c’est une première dans le comportement des Media...


            • 1 vote
              REMY Ronald REMY Ronald 18 décembre 2020 14:39

              @Vraidrapo
              Je ne supporte plus cette censure et surtout auto-censure de la presse et des médias. Que cherchent-ils à faire ? Endormir, chloroformer, abrutir la population pour qu’elle ne réagisse pas trop contre nos lâchetés diplomatiques, nos abandons éthiques, notre quasi complicité pour toutes ces horreurs depuis des années. Je rappelle que Jean-Yves Le Drian sévissait déjà AVANT l’arrivée du jeune et inexpérimenté Emmanuel Macron.
              .
              Ma question demeure :
              Comment accélérer l’indispensable et urgent remaniement ministériel pour mettre fin à ce dictat de l’incompétence et du désonheur ?
              Car la France s’est spectaculairement déshonoré sur ce dossier et porte également l’étendard du déshonneur de notre vieille Europe frileuse, cacochyme, divisée, impuissante. Par son mandat de 1994, la France porte en sus, de facto, officiellement et juridiquement, l’étendard du renoncement et de la honte pour tout l’Occident. Car regardez donc la situation : Quel pays intervient concrètement ou au moins diplomatiquement pour contrer Erdogan et son idéologie islamo-nazie (idéologie mortifère si présente dans nos propres contrées oubliées par la République Française).
              .
              Olivier Véran et Jean-Yves Le Drian ont largement démontré leur nullité et nuisance. Ils doivent être dégagés. Le remaniement ministériel doit avoir lieu AVANT que ne soit atteint un seuil dangereux d’écœurement et de colère générale, AVANT un seuil favorisant une explosion populaire excessive et des dégâts collatéraux préjudiciables au pays.
              .
              Bon sang, n’y a t-il donc pas de borgne capable de voir les dégâts, de reprendre ses esprits, de diffuser un peu de bon sens au sein de cette aveugle cour Elyséenne caquetante de dénies et de contradictions ?!
              .
              NB/
              Ce pathétique référendum redondant sur une nouvelle introduction de écologie dans la constitution a fait plier de rire nombre de parlementaires expérimentés. Cette idée de référendum attrape gogos émane d’une proche collaboratrice dont la médiocrité hyper-médiatisée a déjà fait beaucoup de dégâts dans le précédent gouvernement. Ce référendum objectivement inutile, fatalement coûteux (l’Etat a besoin d’argent), n’atténuera en RIEN la colère du peuple. Au vu des actuelles consultations, j’affirme que c’est le contraire. Pourquoi ? Parce que les français ont accumulé bien trop de griefs contre nos dirigeants. Ils en ont marre des conneries et ne veulent plus être pris pour des imbéciles facilement manipulables par des médias aux ordres d’incompétents sans éthique ni honneur.


            • vote
              Vraidrapo 18 décembre 2020 16:39

              @REMY Ronald

              J’aime bien reprendre cette image des poupées russes :
              lorsque tu ouvres l’avant dernière poupée... tu découvres la CIA dans toute sa splendeur.
              Depuis que j’ai pris ma retraite, j’ai acheté des livres ( Ed Dem-Lune ), j’ai écouté des essayistes chez Taddéi dont Michel Collon... j’ai regardé des conférences grâce aux liens indiqués par des internautes comme nous et j’ai fait ma synthèse.
              La CIA mène les mondes occidental et arabo-musulman !
              Après l’implosion de l’URSS, la CIA s’est ouvert une nouvelle histoire en créant le 911. Plus inattendu, en 2020, les responsables politiques saoudiens reprennent à leur compte la VO des Yanki ... Incroyable !

              Seul, l’Iran veut garder son indépendance et la maitrise de son hydrocarbure... d’où le malaise !
              Le soit-disant problème avec Israël, c’est un prétexte comme le 911


            • vote
              Vraidrapo 18 décembre 2020 12:26

              Pour mettre un peu d’ambiance, j’ajoute ce débat avec la participation de Michel ONFRAY  :

              https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=73610

              sur le site "michelonfray.tv", il existe une version de 2hr44, pendant et après la guérison de son voyage en Artsakh


              • 1 vote
                Albar 18 décembre 2020 14:02
                Le haut-karabagh appartient aux Azéris et aux courageux soldats de l’armée islamique du Caucase, il le restera aussi longtemps que Dieu le voudra.

                • 1 vote
                  Guepe maçonne Guepe maçonne 18 décembre 2020 14:34

                  @Albar

                  T emballes pas l’islamiste. Le Karabakh est toujours majoritairement tenu par les Arméniens. Ils ont surtout perdu les zones azeries conquis pendant la guerre mais qui ne faisait pas partis de l’Azerbaïdjan.


                • 3 votes
                  REMY Ronald REMY Ronald 18 décembre 2020 15:04

                  @Guepe maçonne

                  Archi-faux concernant l’ancienne circonscription administrative. Il suffit de regardez la carte fournie par le site russe Spoutniknews (qui est d’ailleurs déjà largement périmée puisque plusieurs zones ont été enfoncées par les mercenaires djihadistes de première ligne après le cessez-le-feu).

                  Une autre carte (devant également être réactualisée) est aussi disponible sur ce site.

                  Cordialement.

                  .

                  Archi faux concernant les terres environnantes de la circonscription administrative soit disant azérie mais qui a moins d’un siècle d’existence. Terres en réalité arméniennes conquises de force (y compris via déportation et génocide) par les turco-azéris. Vous avez une très utile vidéo sur la sanglante histoire de la région en début de cet article.

                  L’Arménie n’était pas cet actuel et pauvre « squelette résiduel ». Elle était bien plus étendue autrefois et pendant très longtemps. Elle a même été jusqu’à trente fois plus grande sous l’empire arménien de Tigrane II entre 95 et 55 avant J.C.

                  Cordialement.


                • vote
                  Vraidrapo 18 décembre 2020 16:24

                  @REMY Ronald

                  Vois-tu actuellement la TV ce medium principal qui entre dans tous les foyers de France... nous montre de belles réalités, de beaux sentiments comme :
                  la célébration du départ de J-P Pernaut après 33 ans d’activités au service des Régions de France métropolitaine et ultra-marine, une débauche de sentiments d’amitié et de reconnaissance de toute la nation
                  les concerts philharmoniques, les chorales...
                  les initiatives des enfants encadrés par les équipes enseignantes
                  etc...

                  Et je compare l’apport du monde musulman dans le monde ou en France :
                  prédation (terrorisme et décapitation mondialisés, enlèvement d’enfants en Afrique...)
                  prédation ( destruction de cimetières, de sites historiques et religieux...)
                  prédation (trafic de drogues, agressions sexuelles RER, menace contre les enseignants, le personnel hospitalier, harcèlement des forces de l’ordre...)

                  D’un autre côté, quand je regarde les musiciens à la TV, je reconnais des visages asiatiques, africains mais aucun visage arabe ou turco-mongol ( excepté le pianiste virtuose Fazil Say qui a abandonné la Turquie sous la pression voire la menace...).

                  Peut-on en déduire que :
                  l’alliance des "cultures" nomades et de l’Islam,
                  l’absence de culture initiale et de l’Islam,
                  (liste non exhaustive)
                  donnent ce résultat catastrophique sur le plan de la Démocratie et du respect des Droits de l’Homme.
                  Il est évident que le seul attrait que l’Europe exerce sur les musulmans est celui du Confort mais, que diable, comment peuvent-ils être aussi imperméables à leur environnement après plusieurs décennies. Parmi un effectif de 6 millions d’individus, les célébrités "musulmanes" émergentes dans le monde professionnel sont si rares qu’on peut les énumérer au pied levé.

                  Il y a un vrai problème avec ces gens-là et je me demande où le Lobby islam-gauchiste de France veut nous mener ?... sait-il lui même où nous allons ?


                • vote
                  Guepe maçonne Guepe maçonne 18 décembre 2020 19:09

                  @REMY Ronald

                  Je comprends pas en quoi c’est archi faux. Les Arméniens , quand ils se sont soulevés dans les année 90, réclamait l’indépendance rattachement du haut Karabakh avec les frontières soviétiques et uniquement cela. Le reste a été conquis ensuite mais n’était pas originellement réclamé par les rebelles Arméniens.

                  Et mis à part quelques zones au nord, et il est vrai, une bonne partie du sud, tout le reste a été conservé, dont la capitale. La majorité du Karabakh ,avec les frontières soviétiques ( on peut se mettre à tout réclamer si on joue à votre jeu , on peut même démembrer toute la Russie ) est encore sous contrôle armenien. Ce sont les zones où il y avait en majorité des azéries avant la guerre qui ont surtout été récupéré par l’Azerbaïdjan.

                  Bon après , si vous voulez pinailler, on peut dire qu’une courte majorité du karabakh, une bonne moitié ,mais toujours est il que le Karabakh n’appartient pas uniquement aux soldats azerbaïdjanais , comme le remarquait fièrement albar.

                  C est une débâcle , c est vrai , mais les Arméniens n’ont pas tout perdu. Réactualisez votre site et vous le verrais.


                • 1 vote
                  Albar 18 décembre 2020 20:37

                  @Guepe maçonne
                  Voila ma réponse  https://www.youtube.com/watch?v=YyH-Pw1vQZM
                  tout le reste c’est du blabla...


                • 1 vote
                  REMY Ronald REMY Ronald 19 décembre 2020 00:07

                  @ guepe maçonne

                  Les arméniens ne conservaient que 20% de l’Artzakh sur la base de la capitulation léonine curieusement imposée par la Russie, avec obligation d’arrêter les combats et de restituer la totalité des zones encore sous leur contrôle. Les arméniens ont mis à exécution ce cessez-le-feu et cette obligation de repli complet.

                  .

                  Néanmoins, la première ligne de combattants composée des mercenaires djihadistes a poursuivi ses tirs et ses avancées. Des morts officiellement reconnus des deux côtés avec de nouvelles vidéos d’horreurs subies par les rares civils très âgés restés et les prisonniers arméniens. Résultat, la zone théoriquement "sous contrôle russe" s’est rétrécie et ne représente plus que 15% de l’Artzakh.

                  .

                  Résultat : sanctions votées par l’Europe contre la Turquie, mais aussi... début de sanctions de la Russie contre l’Azerbaïdjan.

                  Certes, ces sanctions hypocrites ne touchent que des tomates et non les juteux contrats d’armement. Elles ne touchent que l’Azerbaïdjan et non la Turquie signataire du sulfureux accord d’Astana avec la Russie (digne de l’accord Ribentrop-Staline pour le partage de la Pologne et de l’Europe de l’Est en 1939).

                  .

                  Sans les fameux drones tueurs turcs, l’invasion se poursuit sur une zone résiduelle militairement indéfendable, même par des casques bleus russes démotivés par cette bizarre stratégie de Poutine.


                  • vote
                    Vraidrapo 19 décembre 2020 11:51

                    @REMY Ronald

                    Vous avez tout compris ! C’est pourquoi, je recommande de quitter cette Région sismique doublement pourrie...
                    N’importe quel Arménien, par son travail dans un pays civilisé, peut amasser un patrimoine plus important que 10 générations encerclées par des égorgeurs. S’ils le laissent en vie...


                  • vote
                    Guepe maçonne Guepe maçonne 20 décembre 2020 01:21

                    @REMY Ronald

                    Je crois qu’on se comprends pas. Je n’ai pas envie de m’embrouiller plus que ça sur cette histoire , étant plutot pro arménien également. Je précise juste que je parlais des frontières soviétiques du haut karabakh , c’est tout.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ezechiel

ezechiel
Voir ses articles


Publicité





Palmarès