• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Sénat adopte l’extension de la vaccination obligatoire des jeunes enfants (...)

Le Sénat adopte l’extension de la vaccination obligatoire des jeunes enfants - Coup de gueule de la sénatrice Laurence Cohen

Le Sénat a voté l’extension des vaccins obligatoires pour les jeunes enfants. « À un moment nous devons prendre nos responsabilités » a justifié la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Dans la nuit de jeudi, le Sénat a adopté l’article 34 (322 voix pour et 19 contre). 11 vaccins au lieu de trois seront désormais obligatoires pour les jeunes enfants à partir du 1er janvier 2018. Il s’agit de l’antidiphtérique, l’ antitétanique, l’antipoliomyélitique, contre la coqueluche, contre les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b, contre le virus de l'hépatite B, contre les infections invasives à pneumocoque, contre le méningocoque de sérogroupe C, contre la rougeole, contre les oreillons, et contre la rubéole.

La sénatrice communiste, Laurence Cohen, a déposé, en vain, un amendement de suppression de cet article. La vice-présidente de la commission des affaires sociales estime qu’il y avait un doute sur les effets secondaires d’un adjuvant aluminique contenu dans certains vaccins. Après l’explication de son amendement, elle a tenu à reprendre la parole pour justifier sa position :

Réponse de Agnès Buzyn qui en perd son latin :

Source : https://www.publicsenat.fr/article/politique/le-senat-adopte-l-extension-de-la-vaccination-obligatoire-des-jeunes-enfants-79827

 

Tags : Politique Vaccins Santé Enfance Scandale Santé menacée Lobby Nouvel Ordre Mondial Industrie pharmaceutique




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • 18 votes
    hase hase 18 novembre 2017 14:15

    Eh bien voyez ce qui vous reste à faire : désobéir.
    Je ne sais pas si c’est dieu, mais quelqu’un reconnaîtra les siens : ceux qui par peur sacrifieront la santé de leur bébé, et ceux qui par amour pour eux braveront les interdits, s’organiseront pour trouver soutien.


    • 6 votes
      pegase pegase 18 novembre 2017 16:00

      @hase

      Il faut refuser en bloc et menacer de mettre les gosses dans le privé ......


    • 12 votes
      La France Réveillée #WorldPeaceNow* 20 novembre 2017 19:26

      @TOUS

      Qu’est-ce que je vous avais dit ? Tous ceux qui ont voté Macron vont être les premiers à le regretter car ils ne sont pas encore prêts (armés) mentalement, intellectuellement, etc.

      De toutes façons, tous les français vont souffrir, c’est inévitable et nécessaire à l’éveil, les gens sont beaucoup trop lobotomisés ici. Macron est un petit "antéchrist" des illuminati au service des Rothschilds il va anéantir tous ceux qui oseront se dresser sur son chemin, les gauchistes en premier, ils serviront de chair à canon et ils se feront massacrer s’ils décident de se révolter.

      Alors que faire ? Moi j’ai choisi, je quitte bientôt la France pour m’établir à l’étranger, la France va hélas devenir un enfer total très bientôt, je sais exactement ce qu’il va arriver, il n’y aura pas de pire situation dans le monde, le Nouvel Ordre Mondial satanique des illuminati va commencer en France sous le règne de "Jupiter 1er" ou de "Mammon Enculera" (l’anagramme d’Emmanuel Macron).

      Mon intuition ne m’a jamais trompé. Je suis désolé de vous annoncer cela comme ça, mais il faut que quelqu’un le fasse, je m’en tape de passer pour un timbré. "Fuyez pauvre fous !", l’union sacrée ne se produira jamais en France, nous sommes beaucoup trop divisés.


    • vote
      bob14 bob14 18 novembre 2017 14:24

      Comment on attrape toutes ces merdes chez vous ?


      • 2 votes
        alibaba007 alibaba007 24 novembre 2017 08:59

        @bob14 "Comment on attrape toutes ces merdes chez vous ?

        Les émulsions d’huiles qui provoquent des réactions allergiques contenues dans les vaccins...

        En avez-vous entendu parler ??? Une autre conséquence de l’industrie sur notre santé de plus en plus fréquente !

        Là, personne ne parle de pandémie   ...et pourtant cela affecte plus de 50% de la population mondiale !!!

        Avez-vous vous même ou dans votre entourage des personnes qui présentent des allergies à un produit alimentaire, de l’asthme, le rhume des foins, des problèmes cutanés... ...et dans quelles proportions  ?!?!?

        Prenez connaissance des informations sur les allergènes contenues dans l’article en lien, et pensez-y !

         smiley


      • 4 votes
        CoolDude 18 novembre 2017 14:48

        Une solution pour que nos enfants ne soient pas des cobayes et les parents des "vaches à lait" (enfin non, on n’allaite plus maintenant, ce n’est plus tendance, enfin, c’est pas bon pour la PIB), c’est de ne plus faire d’enfants...

        Des fois, il faut être plus cons que les cons !

        En plus, c’est bien pour la planète.

        Moins d’enfant, moins de croissance, etc...


        • 2 votes
          wesson 18 novembre 2017 18:51

          La ministre a beau jeu de dire que l’adjuvant aluminique ne pose pas problème, parce que c’est vrai.


          Le véritable problème étant la tolérance à un vaccin en particulier, celui de l’hépatite B. Ce n’est pas l’adjuvant, c’est le vaccin lui même.

          Cette histoire d’aluminium a justement été brandie comme un contre-feu, pour ne pas remettre en cause le vaccin lui même. 

          Bref, une mauvaise approche qui permet justement le grand n’importe quoi pharmaceutique. On se reverra à la nouvelle explosion de SEP ou de MFM en France.

          • 5 votes
            Djam Djam 19 novembre 2017 21:33

            @wesson
            Ce n’est pas uniquement le vaccin qui pose un grave problème mais le vaccin + le dérivé aluminique.

            Injectez-vous une goutte d’eau avec un dérivé aluminique... attendez quelque temps et observez. Vous constaterez une réaction inflammatoire avérée, plus ou moins importante selon l’état de l’organisme.

            Par ailleurs, les pros vaccins ignorent, pour la majorité d’entre eux, ce que contiennent les vaccins. Morceaux d’ADN organiques de virus prélevés chez divers animaux (cobaye, bovidés, singes...). Aucun scientifique sérieux ne peut affirmer que les virus non actifs sur ces animaux ne le seront pas une fois transmis à un organisme humain. C’est même plus fréquent que ce que raconte effrontément l’OMS.

            Il est également utile voire urgent de rappeler que les organismes genre OMS, OMC, FMI, ONU etc... n’ont plus depuis longtemps la mission de protéger les peuples mais de "protéger" les multinationales et en particulier les labos mondialisés du côté de l’OMS. La collusion est avérée, les conflits d’intérêts aussi.

            Vacciner des nourrissons dont le système immunitaire n’est pas achevé, et qui de plus en plus souvent n’ont pas été nourris au lait maternel parce qu’on préconise aux mères les boîtes de pseudo lait également fabriqué par les mêmes labos, est assimilable à un acte criminel. Tout autre discours n’est qu’opinion de gens qui ont la trouille et qui ignore tout de leur propre organisme.


          • 1 vote
            gaijin gaijin 18 novembre 2017 19:59

            les sénateurs aboient , la caravane passe .......


            • 4 votes
              ricauret 18 novembre 2017 23:12

              je vais être grand père d ici peu si ma petite fille a le moindre problème suite aux vaccins qui seront administres avant que le système immunitaire soit établi mesdames messieurs les députés et sénateurs vous m aurez sur le dos si vous saviez les dégâts fait par ces vaccins vous auriez une autres attitudes mais vous êtes très influençable de grands savants vous ont prouvez par A+B que la vaccinations n est qu une affaire de pognon aucunes enquêtes sur les bienfaits des vaccinations ni sur les apports 
              depuis que l hygiène a été applique dans tous les foyers toutes les maladies régressent voir disparaissent
              il n y pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir  


              • 4 votes
                CoolDude 19 novembre 2017 12:50

                @ricauret

                A moins que ce soit des effets secondaires manifestes et graves... Les effets plus latents comme une encéphalite post vaccinal entraînant un léger retard mental, ça ne va pas être évident de le distinguer immédiatement.

                De plus, il n’y a pas d’avant... Et le nourrisson ne pourra pas communiquer son mal être.

                Dans ces conditions, comment prouver qu’un handicape est dû à la vaccination.

                Tout ceci fait que ça va les couvrir d’une certaine manière.

                Il ne faut pas sous estimer la perversion de certaines personnes.


              • 10 votes
                zevengeur 18 novembre 2017 23:35

                Il faut surtout remercier les crétins qui ont voté Macron :
                Qui contrôle les médias, contrôle les cerveaux…et les bulletins de vote


                • 4 votes
                  Yakaa Yakaa 19 novembre 2017 12:12

                  @zevengeur
                  Ah mais les crétins qui ont votés Macron c’était "pour faire barrage"
                  Oui des crétins qui se croient tellement responsables et fiers de leur choix.


                • 1 vote
                  Oreille 19 novembre 2017 14:53

                  @zevengeur & @Yakaa

                  Vous semblez oublier de remercier les votants pro FN : pas de FN, pas de vote barrage.
                  Mais en meme temps, il ne fallait pas voter au 2em tour. Les gens sont trop cons en France pour comprendre cette mascarade. Merci les média...


                • 1 vote
                  zevengeur 19 novembre 2017 22:49

                  @Yakaa

                  Je parlais au 1er tour, au second les jeux étaient faits.


                • 1 vote
                  mortelunes 19 novembre 2017 06:55

                  La plupart des vaccins sont sans conséquences, hormis une fatigue dans les jours qui suivent. Les risques potentiels de certains vaccins particuliers sont discutés, il règne un certain flou sur la question.

                  A cela il faut mettre en vis à vis les conséquences certaines des maladies vaccinés, à savoir stérilité(oreillons) , infirmité grave(poliomélite, pneumonie , hepathites) , mort ( tetanos, rougeole, méningite,...).

                  Combien seriez vous prêts a payer pour sauver votre enfant d’une mort annoncée ou d’un handicap à vie ?
                  Les vaccins sont remboursés , les enterrements non.


                  • 7 votes
                    Belenos Belenos 19 novembre 2017 07:02

                    @mortelunes
                    "Les vaccins sont remboursés , les enterrements non."

                    L’argument qui tue. 


                  • 6 votes
                    Yakaa Yakaa 19 novembre 2017 12:15

                    @Belenos
                    Quand un quelqu’un argumente par la peur, c’est que bien souvent que ça pue la grosse manipulation à 200km...


                  • 3 votes
                    CoolDude 19 novembre 2017 12:58

                    @mortelunes

                    La plupart des vaccins sont sans conséquences

                    Les vaccins sont des médicaments... Si ils sont sans effets, ils ne servent à rien.

                    Par définition, un médicaments a toujours des effets secondaires.


                    De plus, l’emploi massif des antibiotiques dans l’agroalimentaire a entraîné une antibiorésistance.

                    Quelle va être les conséquences de l’emploi massif des vaccins ?

                    J’en connais un qui a dit que tout abus sera puni.


                  • vote
                    mortelunes 20 novembre 2017 10:36

                    @yakaa

                    Que dire de l’argument consistant a créer la peur des vaccins à cause de la polémique autour du vaccins contre l’héphatite B.

                    Les vaccins protègent contre des maladies mortelles, avoir peur de ces maladies n’est ni de l’intox , ni orienté politiquement.

                    @CoolDude
                    La plupart des vaccins sont sans conséquences négatives graves , pardon de ne pas avoir précisé graves. Les effets positifs consistent a être protégé contre la maladie contre laquelle on est vacciné ou au minimum réduire les conséquences de la maladie si on la contracte, par réduction des symptomes.

                    Certaines conséquences de l’emploi massif des vaccins sont connues, la vaccination massive à permis de faire disparaitre le virus de la variole. La variole était fréquement mortelle, cette maladie est décrite depuis l’invention de l’écriture (par exemple dans l’Egypte antique) . Que la vaccination ait permis de faire disparaitre un tel fléau on ne peut que le souhaiter pour d’autres maladies.


                  • 1 vote
                    CoolDude 20 novembre 2017 13:21

                    @mortelunes

                    Quand vous aurez une sclérose en plaque - qui sort "de nul part" dixit les grands penseurs de ce monde (il n’y a pas plus aveugle n’est ce pas...), on en reparlera !

                    Si vous voulez vous faire vacciner avec de la "merde", c’est votre problème.

                    D’autre sont un peu plus vigilant et exigeant d’un point de vue qualité.


                  • 7 votes
                    eau_du eau_du 19 novembre 2017 07:45

                    Bonjour,
                    .
                    L’état français (à travers le Sénat) adopte l’article 34 qui lui donné le droit de disposer de nos corps des corps de nos enfants !
                    .
                    Ainsi avec notamment cet adjuvant en Aluminium dans les vaccins nos enfants seront programmé à développer des maladies comme l’Alzheimer, la maladie de Parkinson, etc.
                    .
                    C’est un véritable hold-up de l’industrie pharmaceutique sur nos vies sur notre santé !
                    C’est carrément criminel ! C’est un crime contre l’humanité !
                    .
                    L’aluminium est un produit toxique et tout organisme vivant le rejette spontanément.
                    Partant de ce constat, l’aluminium a été introduit comme adjuvant dans les vaccins en 1926. Du fait de sa forte toxicité, il devait :
                    – Entrainer une forte réaction du système immunitaire, et améliorer ainsi l’efficacité du vaccin ;
                    – Être ensuite rejeté par voie urinaire dans les 2 à 3 semaines.
                    .
                    Malheureusement, cette « hypothèse » n’a jamais été vérifiée
                    L’aluminium vaccinal serait à l’origine de nombreuses pathologies
                    .
                    De nombreuses pathologies pourraient lui être imputables selon le Pr EXLEY, spécialiste international de la toxicité de l’aluminium : myofasciite à macrophages, maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, Maladie de Crohn, Sarcoïdose…
                    https://www.vaccinssansaluminium.org/approfondir/connaissances-scientifiques/
                    .
                    Qui reconnaît la toxicité de l’aluminium ?

                    Les recherches actuelles de l’Unité INSERM des Pr GHERARDI et AUTHIER (Hôpital H Mondor – Créteil – France) le démontrent : l’aluminium n’est pas excrété de l’organisme dans les 2 à 3 semaines. Il persiste au site d’injection du vaccin de longues semaines puis migre dans l’organisme, induisant très probablement de nombreuses pathologies.
                    .
                    Dès les années 1970, des publications scientifiques ont mis en cause l’adjuvant aluminique dans le développement des allergies. Ces alertes ont amené l’Institut Pasteur à retirer, en 1974, l’aluminium de tous ses produits (vaccins et allergènes), et à le remplacer par le phosphate de calcium, composant naturel de l’organisme.


                    • 3 votes
                      Yakaa Yakaa 19 novembre 2017 12:18

                      Bon maintenant il nous faudrait des ressources, des articles et des vidéos pour pouvoir massivement résister à cette grosse saloperie.


                      • 1 vote
                        CoolDude 19 novembre 2017 13:00

                        @Yakaa

                        Surtout des articles de loi...

                        Et il se pourrait que pour une fois, l’Union Européenne servirait à quelque chose.


                      • 3 votes
                        thierry3468 19 novembre 2017 14:21

                        Pour moi,qui dit vaccination me fait tout de suite penser à Philippe Janrok....Notre ami Philippe a collecté une énorme quantité d’articles,de données qui démontrent que les vaccinations ne marchent pas.Je vois déjà certains sceptiques sourirent mais Philippe fait preuve d’une rigueur scientifique et n’avance rien sans biscuit.Plusieurs bouquins,des vidéos à la pelle ...Tout est à portée de nous pour connaitre le véritable visage des vaccins et de leurs promoteurs fous.Bonne lecture à tous .J’attends des arguments pour démontrer l’inocuité ou la nocivité des vaccins.
                        https://www.youtube.com/watch?v=tHNh6nWcswA



                          • 3 votes
                            njama njama 19 novembre 2017 17:47

                            Public Sénat Jeudi 16 novembre 2017 en réponse à la sénatrice communiste Laurence Cohen

                            « (…) OK, le doute est là. 90 ans de recul avec les vaccins à base d’aluminium. Des centaines de millions de doses injectées dans le monde. Un rapport de l’OMS a produit un rapport sur les adjuvants et a conclu à l’innocuité (…) Ces vaccins existent. Ils sont efficaces. Ils sont complètement sécurisés. Nous connaissons parfaitement leurs effets secondaires depuis 90 ans qu’ils sont utilisés. Et je veux dire, qu’aujourd’hui en France, il y a des enfants qui meurent parce que vous instillez le doute sur des effets secondaires hypothétiques (…) donc je dis que ça suffit ». Mme Buzyn

                            magnifique l’inversion accusatoire ! non ?


                            • 2 votes
                              njama njama 19 novembre 2017 17:49

                              ALUMINIUM ET VACCINS (Dr Jean PILETTE) https://www.info-vaccination.be/IMG/pdf/Pilette_-_aluminium_ds_vaccins.pdf

                              (Page 22/60) Afin de comprendre ce que représente la quantité d’aluminium contenue dans 0,5 à 1 ml de vaccin, il est nécessaire de se remémorer que la quantité maximum admissible d’aluminium dans le sérum sanguin est de 15 microgrammes par litre de sérum.
                              Connaissant l’âge et le poids d’une personne 160,161, ainsi que la quantité de plasma par kg de poids pour cet âge 162,163,164, il nous est facile de calculer le volume plasmatique total de cette personne.
                              En multipliant ce volume, exprimé en litres, par 15, 15 microgrammes d’aluminium par litre de sérum étant le maximum admissible, nous obtenons un chiffre qui représente pour cette personne le nombre maximum admissible de microgrammes d’aluminium dans son plasma.
                              En divisant la quantité d’aluminium injectée avec le vaccin par la quantité maximale admissible d’aluminium dans l’ensemble du plasma de cette personne, nous obtenons un chiffre qui nous montre combien de fois cette dose maximale admissible est contenue dans le vaccin.



                            • 1 vote
                              njama njama 19 novembre 2017 17:49

                              suite (Page 23/60)
                              Le tableau 5 reprend ces différentes données. Dans la colonne indiquant le poids, nous avons repris le poids moyen à l’âge considéré (Percentile 50) et fait la moyenne entre garçons et filles.
                              La quantité de plasma (en ml / kg de poids) a été déterminée en injectant chez des sujets un colorant, le Bleu Evans, qui colore le plasma mais ne peut pénétrer dans les globules. Les chiffres en italiques indiquent une extrapolation pour l’âge considéré car les déterminations n’ont pas été menées pour toutes les tranches d’âge.

                              Dans l’avant-dernière colonne nous avons indiqué la quantité d’Al+++ injectée avec le vaccin. Dans le tableau 5 les vaccins indiqués sont ceux du nouveau calendrier vaccinal 2004 de la communauté francophone belge.

                              Ce tableau (Pages 23-24/60) permet, par exemple, de voir qu’un enfant de 15 mois qui reçoit son quatrième vaccin hexavalent de routine reçoit 100 fois la dose d’aluminium qui ne devrait pas être excédée dans son sérum sanguin.

                              Ce tableau permet également de calculer avec précision, si on connaît l’âge et le poids d’une personne, la quantité maximale admissible d’aluminium dans son sérum et de voir combien de fois cette quantité lui est injectée lorsqu’elle reçoit un vaccin contenant de l’aluminium.



                            • 2 votes
                              njama njama 19 novembre 2017 17:50

                              suite
                              Prenons l’exemple d’un homme adulte pesant 75 kg. Il a 75 x 41,1 = 3.082,5 ml de plasma. Son sérum ne devrait pas excéder 15 microg d’aluminium / litre, soit un total de 46,24 microg d’aluminium. En vue d’un voyage, il effectue un rappel DiTePer (BOOSTRIX) et une première dose de vaccin Hépatite A+B (TWINRIX). Il reçoit dès lors 950 microg d’aluminium, soit plus de 20 fois la dose totale d’aluminium tolérable dans son sérum sanguin.

                              Considérons encore un enfant de 4 mois qui pèse 5,910 kg. Il est situé dans le percentile 10, c’est-à-dire que son poids est à la limite inférieure de la normale. Son plasma total est de 5,910 x 54,5 = 322 ml soit 0,322 litre. La dose maximale admissible d’aluminium dans son sérum sera de 0,322 x 15 = 4,83 microg. S’il reçoit à ce moment son 3ième vaccin hexavalent (INFANRIX), il reçoit 820 microg d’aluminium, soit 820 : 4,83 = 170 fois la dose maximale admissible d’aluminium que son sérum peut contenir.
                               
                              Ce tableau 5 permet aussi de déduire que l’enfant de la communauté francophone belge, lorsqu’il aura atteint ses 15 ans, aura reçu, avec les seules vaccinations de routine, 4.895 microgrammes d’aluminium pur.


                            • 2 votes
                              njama njama 19 novembre 2017 17:51

                              suite
                              Ce tableau 7 fait comprendre que la dose d’aluminium contenue dans un vaccin, et en particulier dans l’INFANRIX HEXA, est fort importante.

                              En effet, avec son premier vaccin hexavalent, ce nourrisson de deux mois reçoit :

                              827 fois la dose d’aluminium considérée comme normale, pour lui, dans son sérum,
                              330 fois la dose d’aluminium considérée comme limite supérieure, pour lui, dans son sérum.
                              220 fois la dose d’aluminium considérée comme maximum admissible, pour lui, dans son sérum, 55 fois la dose d’aluminium capable de lui causer, si elle se trouve dans son sérum, des troubles du système nerveux, et
                              33 fois la dose d’aluminium capable de provoquer chez lui, si elle se trouve dans son sérum, une encéphalopathie.



                            • vote
                              CoolDude 19 novembre 2017 22:59

                              @njama

                              Donc, si je résume vite fait : Même en éliminant naturellement 97% l’aluminium injecté, on a potentiellement un problème.

                              Ça mérite vraiment d’y regarder à 2 fois.

                              De plus, j’ai cru comprendre que la cinétique de ce produit n’avait jamais été testé, enfin jusqu’à récemment... Et il semble bien qu’il a été montré que ce produit n’est pas éliminé à 100% contrairement a ce qui est dit.

                              Enfin.....


                            • vote
                              njama njama 20 novembre 2017 10:12

                              @CoolDude
                              La cinétique pourrait être en partie influencée par l’environnement de champs magnétiques, variables suivant les lieux, la sensibilité des personnes, l’emploi de certaines technologies

                              ALUMINIUM, CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES et VACCINS - 2015 - Jean PILETTE Docteur en médecine, Membre du E.F.V.V. (European Forum for Vaccine Vigilance)
                              [...]
                              L’aluminium est ajouté aux vaccins dans le but d’augmenter la réaction du système immunitaire et de faciliter la production d’anticorps 53. Il est donc appelé adjuvant d’immunité. En fait l’aluminium agit comme tel parce qu’il porte atteinte à l’ADN 54. L’aluminium provoque l’apparition de radicaux libres 55,56,57,58,59, qui, à leur tour, attaquent toutes les parois cellulaires 60,61, y compris la paroi qui entoure le noyau de la cellule où se situe l’ADN, porteur du code génétique. L’aluminium est donc génotoxique et mutagène, aussi bien pour la plante 62,63 et l’animal 64 que pour l’homme 65.
                              L’aluminium est une véritable toxine de membrane 66,67,68. Sous son action la paroi des globules sanguins se détériore 69. La barrière sang-cerveau montre des dysfonctionnements 70. Les parois des mitochondries et les gaines de myéline sont abîmées 71.
                               
                              L’aluminium vaccinal peut entraîner des dysfonctionnements du système immunitaire et prédisposer aux allergies 72. Par son action sur le système nerveux central il augmente le risque de développement de l’autisme 73,74.

                              Mais cet adjuvant est aussi capable d’induire de nouvelles maladies. La myofasciite à macrophages présente des symptômes généraux comme de la fatigue, de la fièvre, des douleurs musculaires et articulaires. Cet ensemble de symptômes ressemble étrangement à ceux du syndrome de la Guerre du Golfe. Dans ces deux maladies l’aluminium vaccinal joue un rôle prépondérant 75,76,77,78.

                              L’aluminium entraîne des pertes de mémoire 79,80 et provoque la mort des cellules nerveuses 81,82. L’aluminium est donc, au même titre que le plomb un métal neurotoxique 83,84. Viendrait-il à quelqu’un l’idée d’injecter du plomb dans la cuisse d’un nourrisson ? Il est plus que temps d’ouvrir les yeux sur la toxicité de l’aluminium.
                              [...]
                              L’aluminium dans les vaccins et les champs électromagnétiques dans l’environnement constituent une synergie hautement nuisible pour le cerveau de l’être humain, en particulier pour le cerveau des nourrissons et des enfants en période de croissance. Ces faits devraient nous amener à repenser toute la stratégie de prévention des maladies infectieuses et à nous intéresser à des pistes autres que la vaccination, capables de renforcer le système immunitaire sans risquer de l’endommager .

                              http://data.over-blog-kiwi.com/1/47/73/60/20150413/ob_c92bc7_aluminium-champs-electromagnetiques.pdf


                            • vote
                              simplesanstete 19 novembre 2017 18:07

                              Je pose une question, y a t il un vaccin contre le communisme entre autres ?


                              • 1 vote
                                Belenos Belenos 19 novembre 2017 23:24

                                "Viendra un temps où l’on développera des vaccinations qui pourront empêcher les tendances à la spiritualité…Ces inoculations auront une influence telle sur le corps humain qu’elles l’amèneront à refuser d’accorder la moindre place aux tendances spirituelles de l’âme…" (Rudolf Steiner 1861-1925)


                                • 1 vote
                                  Ozi Ozi 20 novembre 2017 12:01

                                  @Belenos

                                  Et tu penses que c’est vrai ?


                                • 1 vote
                                  Belenos Belenos 20 novembre 2017 12:16

                                  @Ozi

                                  Je pense que les prévisions de R. Steiner sont à prendre au sérieux. 

                                  https://www.jp-petit.org/dangers/Dangers_biologie/Vache_folle.htm


                                • 2 votes
                                  Belenos Belenos 20 novembre 2017 12:24

                                  @Belenos
                                  Lisez ce qui suit :

                                  "Or, Messieurs, la force qui est gaspillée dans le corps de l’animal ne peut pas se dissiper comme cela. Le boeuf déborde de cette force, elle fait en lui autre chose que de transformer des matières végétales. Cette force demeure, elle est bien là, elle agit autrement en lui. Et ce qu’elle fait produit toutes sortes de déchets. Au lieu de chair, ce sont des substances nuisibles qui sont fabriquées. Le boeuf se remplirait donc de toutes les matières nuisibles possibles s’il se mettait soudain à être carnivore. Il se remplitait notamment d’acide urique et d’urate. 
                                  .. Or l’urate, quant à lui, a des habitudes particulières. Les habitudes particulières de l’urate est d’avoir un faible pour le système nerveux et le cerveau. Si le boeuf mangeait directement de la viande, il en résulterait une sécrétion d’urate en énorme quantité, l’urate irait au cerveau et le boeuf deviendrait fou (...). Si nous pouvions faire l’expérience de nourir tout un troupeau de boeufs en leur donnant des colombes, nous obtiendrions un troupeau de boeufs complètement fous...."

                                  Steiner - conférence du 13 janvier 1923

                                  Et maintenant voyez ça :

                                  "La vague d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) apparue ces dernières années a suscité beaucoup d’émoi auprès de la population (consommateurs, agriculteurs, scientifiques et pouvoirs publics). Des recherches, des programmes de surveillance et d’analyse ont été mis en œuvre très rapidement, mais les fondements scientifiques de l’existence et de la dissémination du « prion » restent encore inconnus. En effet, si les symptômes peuvent être corrélés à la présence de la forme dénaturée de la PrP (PrP résistante ou scrapie), aucun déterminisme n’est encore démontré. Autrement dit, les causes de transition PrPC/PrPres sont inconnues.

                                  Une hypothèse mérite notre attention. Elle réside dans l’observation faite par l’équipe de Witold Surewicz [1]. Les auteurs montrent que la transition PrPC/PrPres peut être provoquée in vitro par de l’urate de sodium (150 mM de NaCl, 2 M d’urée). Compte tenu du fait qu’une alimentation carnée d’animaux herbivores est susceptible d’affecter le métabolisme azoté, il est facile d’émettre l’hypothèse selon laquelle l’alimentation d’herbivores en viande pourrait augmenter la concentration d’urate circulante (urée, urate, acide urique).

                                  Cette hypothèse est également proche d’un certain nombre d’autres observations. Chez les personnes âgées apparaissent des carences du métabolisme de l’azote qui sont associées à une élévation de l’acide urique circulante (goutte…).

                                  La maladie d’Alzheimer (neurodégénérescence) est aussi le fait d’un processus de dénaturation protéique apparaissant au cours du vieillissement [2].

                                  Enfin, la grande stabilité de la PrPres peut clairement expliquer les taux de transmission verticaux et horizontaux de la maladie (relativement faible du reste) observés pour le Kuru ou la nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob.

                                  L’hypothèse des urates semble donc tout à fait valable et mériterait des études plus poussées afin de savoir si une relation de cause à effet existe. La mesure de la concentration d’urate plasmatique (ou du LCR) de cas d’ESB provenant d’animaux herbivores alimentés avec de la viande apporterait des éléments de réponse.

                                  Med Sci (Paris). 2002 August ; 18(8-9) : 909.

                                  Published online 2002 August 15. doi : 10.1051/medsci/20021889909."

                                  PrPres et urate de sodium

                                  Denis Rousseau*

                                  Laboratoire Transduction des signaux calciques et phosphorylation, EMI-104, Inserm-CEA CENG, 17, avenue des Martyrs, 38054 Grenoble Cedex 09, France
                                  Corresponding author.

                                • vote
                                  Gollum Gollum 20 novembre 2017 12:45

                                  @Belenos

                                  Là j’avoue que c’est impressionnant.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles


Publicité





Palmarès