• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les expériences diplomatiques de François Asselineau #1 – Le Japon [UPRTV et (...)

Les expériences diplomatiques de François Asselineau #1 – Le Japon [UPRTV et Le Cercle Aristote]

UPRTV et Le Cercle Aristote vous proposent une série d’entretiens avec François Asselineau, pour présenter les très nombreuses expériences diplomatiques et internationales de celui qui sera de nouveau candidat à la présidentielle en 2022.

Ces vidéos sont illustrées de nombreuses anecdotes, dont beaucoup inédites. Elles permettent au spectateur d’acquérir un autre regard sur les allées du pouvoir, la géopolitique et les différences essentielles entre les civilisations.

Il se dégage de cet ensemble une conclusion capitale : lorsqu’ils éliront leur prochain président de la République, les Français devront faire attention à l’expérience professionnelle des relations internationales de chacun des candidats.

Élire un candidat sans expérience diplomatique reviendrait à poursuivre dans la voie du déclin. En revanche, choisir un expert en la matière est sans doute l’un des critères de décision les plus importants pour redresser la France.

(Cette vidéo est publiée simultanément par UPRTV et Le Cercle Aristote)

Le Japon :


 

Tags : François Asselineau UPR Présidentielle 2022




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 1er juillet 19:29

    Intéressant.

    C’est vrai que vu de l’étranger la France n’est pas bien grande mais est culturellement connue.

    Au niveau politique des avenues Général de Gaulle il y en a, après plus rien, l’influence de la France a disparu.

    Je m’en foutais d’être français, je le suis devenu en vivant à l’étranger. Ce que fait le français en France je m’en fous mais à l’étranger je suis limite intransigeant, le français représente la France il se doit d’être exemplaire.

    Oui, la France on la voit mieux de l’étranger.

    Sa culture on la connait mieux quand elle est confrontée à une autre culture. On a des repères choses qu’on a pas si on ne bouge pas.

    En général la France est culturellement attirante.

    Je me rappelle au port de Leningrad (St Petersburg) il y avait un bus qui ramassait les matelots. Il y avait un groupe de matelots qui allait à pied. J’ai demandé à mon voisin pourquoi le bus ne s’arrêtait pas, il m’a répondu : ce sont des marins français, la France est très bien vu à l’étranger jusqu’au moment où l’on à faire à trop de français, en général dans les ports ils sont connus comme fouteurs de merde, des dikke nek.


    • 3 votes
      Carmela Carmela 2 juillet 13:12

      @ZardoZ

      kon’nitchiwa au nettoyeur et bienvenu sur ce fil pacifique !

      "@sl-sOt on s’en branle de ta vie de vieux routard gaucho."


      Nous assistons sans doute ici à un différentiel culturel d’une extrême importance et il fera office d’exemple pour l’apprentissage du "bonjour, au revoir japonais"  smiley

      "Sodanda yo ? sate, dosuru ?" traduction : "ha bon ? Alors, qu’est-ce qu’on fait ?" et sans réponse adéquate, nous pouvons clôturer ce début de conversation par un "Matane ! (Au revoir)

      respectueux de la culture propre à chacun smiley

      https://www.kanpai.fr/apprendre-japonais/bonjour-au-revoir

      Du coup, je profite de votre contribution pour partager les questions-réponses qui ont été traitées hier soir par F.Asselineau sur UPRTV

      https://www.youtube.com/watch?v=Q6uSMn20594

      Des réponses qui ne manqueront pas d’intéresser F.Philippot entre autres... smiley



    • 2 votes
      Conférençovore Conférençovore 2 juillet 19:24

      Le non-dit ici est que si le Japon attire tant c’est aussi parce que c’est un pays mono-ethnique et à haut QI moyen, donc avec un capital social important, une organisation (mais aussi un fort conformisme) rigoureuse, bref, ce Japon qui fait rêver bcp d’Occidentaux (notamment les gauchistes... sur YT, il n’y a que cela) est l’exact inverse de ce qu’ils (et je mets bien évidemment Asselineau dans le lot, lui qui ne rêve que d’une grande union avec l’Afrique au nom de la francophonie*) prônent chez nous. 

       

      * Pour rappel ou info et exemple, les Maliens (70, allez... 80 à tout péter) ne sont que 12% à parler français. Asselineau est un administratif qui n’a rigoureusement aucun sens du tragique de l’histoire.


      • 2 votes
        Carmela Carmela 3 juillet 11:39

        @Conférençovore

        Bonjour Qiroreur smiley

        "Le non-dit ici est que si le Japon attire tant c’est aussi parce que c’est un pays mono-ethnique "

        Oui, le Japon a eu une politique d’immigration bien différente de la nôtre tout en étant sous forte influence "zunienne" via des multinationales apatrides tout comme nous en Europe. Et pendant que la natalité japonaise décline fortement, sa population subit toute azimut une technologie débridée, réponse paradoxale au conformisme social acquis et que vous avez souligné. Mais ce menu transhumaniste qui est hélas inoculé à l’ensemble de l"humanité toute entière risque sans éveil à notre "être profond" de tous nous éterniser à l’errance labyrinthique...
        Et nous devons prioriser les étapes clés pour retrouver notre autonomie et l’art de nous gouverner nous même. Ca passe par une sortie.....lol

        "Asselineau est un administratif qui n’a rigoureusement aucun sens du tragique de l’histoire

        "

        Au delà du tragi-comique de l’existence des peuples et également perçus de manière atemporelle, cette intro sur "la figure de l’ile sacrée" peut nous/vous inviter à prendre acte de la "gouvernance de soi-même". Je trouve que c’est un bon début pour nos représentations, Maliens y compris et surtout pour qui prétend vouloir être chef d’état.

        https://www.persee.fr/doc/casla_1283-3878_2004_num_7_1_980

        Si vous avez quelques affinités avec ce type de méditation koan,haiku ?

        "Un moine demande un jour à Chao Chou : « Qui est Chao Chou ? » Chao Chou répondit : « Porte Est, Porte Ouest, Porte Sud, Porte Nord ! »

        (La sécurité est un besoin fondamental de l’individu. Cela induit la construction d’un rempart psychologique quasi infranchissable pour se protéger de l’adversité (c’est bien sûr l’ego qui en est l’architecte). L’individu ainsi barricadé se coupe de toute véritable communication avec autrui. Chao Chou a ménagé de nombreuses ouvertures dans son mur d’enceinte. C’est-à-dire que Chao Chou est totalement ouvert ; on peut l’aborder sous tous les angles, rien n’est caché. Il n’y a aucune barrière pour venir à lui. Pas d’intérieur ni d’extérieur, Chao Chou est pure transparence.)

        Tout a brûlé
        Heureusement les fleurs
        Avaient achevé de fleurir (Hokushi)

        Bonne journée à vous


      • vote
        Conférençovore Conférençovore 3 juillet 20:54

        Salut Carmela,

        "Oui, le Japon a eu une politique d’immigration bien différente de la nôtre tout en étant sous forte influence "zunienne""

        C’est vrai mais en fait... osef. Ici, je parle de démographie et de culture. Le Japon est un pays sûr, à très haut niveau de cohésion sociale (faut voir ce qu’a été la réaction de Japonais de la région de Fukushima... impensable chez nous, du moins en 2020), bref un pays civilisé. Il est amusant (et parfaitement compréhensible) que les admirateurs béats des barbares s’extasient pour ce pays et ce peuple tout en en refoulant les évidentes dynamiques anthropologiques (l’homogénéité évoquée précédemment notamment...).

        "Et pendant que la natalité japonaise décline fortement, sa population subit toute azimut une technologie débridée, réponse paradoxale au conformisme social acquis et que vous avez souligné."

        Le Japon est un archipel déjà surpeuplé (de mémoire 3 ou 400 hab au km²...). Il n’est aucunement problématique que sa pop passe de 120 à 80 millions d’habitants (de même qu’une France à 40-50 millions d’hab ne poserait aucun pb, tout dépend desquels...), pas plus qu’il n’st problématique que la technologie nous aide à gérer certaines problématiques. Par contre le fait qu’un peuple soit changé, ça, c’est profondément anti-écolo et anti-humaniste*.

        * Celant étant, plus ça va, plus je déteste ce terme...


      • 1 vote
        Carmela Carmela 4 juillet 11:09

        @Conférençovore

         smiley

        "Le Japon est un pays sûr, à très haut niveau de cohésion sociale (faut voir ce qu’a été la réaction de Japonais de la région de Fukushima...

        "

        Bien qu’indirectement il y aurait beaucoup à dire sur la "sûreté" et notamment en rapport avec l’enfouissement des déchets radioactifs...je confirme que le pays parvient à gérer les débordements psychopathiques

        surtout quand vous vous baladez dans les rues et métros même à point d’heure, l’une de mes filles a vécu à Tokyo en 2015 et son retour d’infos va réellement dans le sens d’une sociabilité, gentillesse tout à l’honneur des Japonais. Mais ne nous égarons pas non plus dans une admiration béate de la dite civilisation japonaise smiley. Le pays est sous haute surveillance avec l’ IA et une forte suradaptation aux contingences et nécessités collectives révèle aussi un mal être caractérisé par une hausse des suicides. La docilité portée parfois à son paroxysme déniant les besoins et envies dans le respect des libertés individuelles n’entre pas dans le sens d’une humanité verticalisée en mesure d’oeuvrer à ses plus nobles aspirations. Et l’excellence en l’outil technologique ou même musicalement performant lol n’évite pas "l’homme abstrait qui néglige les conditions réelles de sa vie". Et nous n’y échapperont pas non plus si aucun rassemblement souverainiste perce dans les années à venir...

        "Il est amusant (et parfaitement compréhensible) que les admirateurs béats des barbares s’extasient pour ce pays et ce peuple tout en en refoulant les évidentes dynamiques anthropologiques (l’homogénéité évoquée précédemment notamment...).

        "

        Là, vous faites preuve d’un délire d’interprétation. Aucun être humain structuré dans le bon sens du terme hein ? smiley ne peut créditer les actes barbares des racailles/mafias qu’elles proviennent d’en haut ou d’en bas de la sphère civilisationnelle propre aux nations. La France se meurt sous le joug d’une lâcheté sans nom de la part des gouvernement successifs, traitres à la Patrie qui ont vendu le peuple français et ses territoires aux malfrats européistes et apatrides "sataniques" et vous le savez parfaitement. En place d’ agiter le drapeau polémique du vaisseau africain, il est plus pertinent à l’heure actuelle d’agiter le drapeau français, de nous regrouper et nous permettre concrètement un retour aux sources à notre véritable souveraineté. Franchement, NDP, F.Phillipot et une primaire avec Le Pen... c’est minant pour la cause souverainiste, vous le savez bien...

        " Par contre le fait qu’un peuple soit changé, ça, c’est profondément anti-écolo et anti-humaniste*.

        * Celant étant, plus ça va, plus je déteste ce terme...

        "

        "le changement d’un peuple", ça a pris des proportions intersidérales.... A terme si les peuples ne peuvent faire autrement que subir la disparition des libertés individuelles, avec la loi vaccinale de la 4ème révolution technologique pour tous, chacun va réfléchir FLUO via une puce RFID et le symptôme du terme "humaniste" n’aura pour le coup plus aucune signification en réponse à la faille d’une humanité en quête d’elle même.

        Si vous n’avez pas encore consulté l’excellent article de Christophe Hamelin, on y entend du très grand Bernanos qui à son époque avait déjà compris ce que signifiait la valeur d’un être verticalisé et son remplacement par un artefact inapte à la Vie.
        https://www.agoravox.tv/actualites/technologies/article/la-france-des-robots-de-georges-90036

        Bon dimanche à vous,



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Carmela

Carmela
Voir ses articles


Publicité





Palmarès