• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les raisons pour lesquelles Eric Zemmour n’a pas intérêt à se présenter

Les raisons pour lesquelles Eric Zemmour n’a pas intérêt à se présenter

J'avoue, je cède moi aussi à la facilité du moment de surfer sur la vague actuelle en publiant un article sur Eric Zemmour. Brillant intellectuel et brillant idéologue, le Z aura réussi à imposer ses idées dans le débat public grâce à ses remarquables talents de bretteur et, disons-le, de communicant. Dans ce milieu médiatico-politique sclérosé depuis des années sur plusieurs sujets, dont les questions liées à l'islam, l'immigration ou la question identitaire corrélée à ce qu'il appelle la "défrancisation" des communautés, Zemmour, qu'on l'aime ou qu'on le déteste, détonne par sa manière abrupte d'aborder tous ces débats sur la place publique. Et de fait, force est de constater que les idées de Zemmour rencontrent un écho favorable auprès de nos compatriotes sur beaucoup de ces sujets

Pour autant, malgré tous ses talents incontestables, doit-on considérer qu'il serait "le meilleur candidat" pour représenter la droite française et, plus largement, les idées souverainistes afin de contrer l'idéologie mondialiste et progressiste incarnées par Emmanuel Macron ? Par ailleurs, n'oublions pas la règle fondamentale en politique qui nous rappelle que ce n'est pas parce que vos idées rencontrent la sympathie auprès de beaucoup de français que ces mêmes français voteront ipso facto pour vous. Souvenons-nous par exemple de Jean-Pierre Chévènement qui a bénéficié de sondages très favorables pendant la campagne présidentielle de 2002 (montant pendant un temps jusqu'à 15-20% des intentions de vote) pour finir avec un résultat à tout juste 5%, ce qui fut non seulement une grande déception à l'époque pour le courant souverainiste tout entier mais qui, de façon mathématique, a également empêché Lionel Jospin de se retrouver au second tour face à Jacques Chirac qui a eu au final comme adversaire un certain Jean-Marie Le Pen. Ayons bien cet exemple en mémoire avant de tirer des conclusions hâtives sur le "phénomène Zemmour" qui est aujourd'hui crédité de 10% des intentions de vote dans les sondages. Je gage d'ailleurs qu'il continuera à monter encore dans les sondages jusqu'à ce que la campagne présidentielle ne commence réellement.

Partant de là, quelles sont les raisons pour lesquelles Eric Zemmour n'aurait pas intérêt à se présenter à la prochaine élection ?

 

1) Eric Zemmour n'a pas l'âme d'un chef

Cette affirmation ne manquera pas de faire réagir certains partisans de Zemmour or elle est pourtant essentielle, notamment en ce qui concerne la France. Si l'on cite les 3 grandes figures de l'Histoire de France que sont Jeanne d'Arc, Napoléon Bonaparte ou encore Charles De Gaulle, tous ont en commun d'avoir été des "meneurs d'hommes" et de brillants soldats. Mais à la limite, ne prenons même pas en considération ces "géants" qui ont fait l'Histoire de France et contentons-nous simplement de faire l'état des lieux des présidents qui se sont succédés sous la 5è République : tous, absolument tous qu'ils soient brillants ou médiocres ont à un moment ou à un autre occupé des postes à responsabilité leur demandant de diriger des individus. Ce qui n'est pas le cas d'Eric Zemmour qui a toujours travaillé en solo et qui n'a donc pas de "savoir-faire" dans ce domaine (ce qui, encore une fois, n'enlève strictement rien à ses capacités intellectuelles ni à son sens de l'Etat). Cette remarque paraîtra sûrement dérisoire pour beaucoup, elle est pourtant fondamentale, je le répète, lorsque l'on prétend diriger une nation.

A ce sujet, voici Eric Zemmour interviewé par Pascal Praud. Cette interview, dans sa première partie, est intéressante en ce sens que Praud n'est absolument pas quelqu'un d'hostile à Zemmour (c'est même exactement le contraire) or c'est précisément la remarque qu'il lui adresse et on sent à l'expression du visage de Zemmour qu'il paraît quelque peu mal à l'aise sur cette question

 

2) Eric Zemmour brillant idéologue mais maîtrisant peu les sujets techniques

On le redit, Eric Zemmour est un brillant idéologue maniant avec brio les concepts d'autant qu'il dispose d'une culture générale assez étendue. Par ailleurs, comme Eric Zemmour, je pense aussi que la victoire d'un homme dans une campagne présidentielle passe en partie par la victoire des idées que représente l'homme en question. Mais pas seulement. Comme évoqué dans l'introduction, JP Chevènement, brillant intellectuel lui aussi, représentait également en 2002 des idées alors majoritaires dans l'opinion publique notamment sur la question de la souveraineté de la nation (idées qui se sont concrétisées lors du référendum de 2005, malheureusement passées par pertes et profits par nos chers dirigeants...). Bref cette idée de "souveraineté nationale" qui est toujours majoritaire chez nos concitoyens ne date pas d'hier or cette idée n'a jamais été concrétisée par l'élection d'un de ces représentants. Les raisons sont probablement multiples mais l'une d'entre elles tient manifestement au fait que tous les représentants de ces courants souverainistes ne sont pas jugés "crédibles" aux yeux des français, car ne maîtrisant pas suffisamment les questions techniques. Qu'on se souvienne par exemple de l'échec retentissant de Marine Le Pen et de son calamiteux débat face à Macron en 2017 dont elle ne s'est pas encore relevée aujourd'hui. J'ai hélas bien peur qu'il en soit de même pour Zemmour lorsqu'on l'interrogera sur son programme et qu'on entrera dans des questions techniques, notamment sur le plan économique.

A titre d'illustration, voici un échange entre Zemmour et Aymeric Caron à ONPC lors de la sortie de son essai "le suicide français" en 2014 et au cours duquel Caron interrroge Z sur les chiffres des étrangers vivant en France que Z met en avant. J'ai beau détester Caron, l'honnêteté m'oblige à reconnaître qu'il a mis ici Zemmour en défaut par rapport à sa rigueur sur ce sujet.

 

3) Encore plus important : en se présentant, Zemmour favorise de fait la réelection de Macron

Certes, Zemmour n'a pas forcément tort lorsqu'il estime que "Marine Le Pen" ne gagnera jamais l'élection présidentielle" ou même lorsque, de manière assez peu charitable, il estime "qu'elle est nulle". Mais est-ce une raison pour plomber encore plus les chances de la présidente du Rassemblement National et, bien plus important encore, de plomber les chances de voir un jour un souverainiste prendre (enfin) le pouvoir ? Nous pouvons affirmer que nous avons en France la famille souverainiste la plus bête du monde car infoutue de faire alliance. Entre des personnalités brillantes que sont Zemmour, Philippot, NDA, Marine Le Pen ou même François Asselineau, force est de constater qu'ils sont tous plus mobilisés par leur égo que par leurs idées. Et Zemmour, en fonçant à son tour dans l'arène, ne fait qu'ajouter encore plus de confusion au sein de ce bordel ambiant.

Il suffit d'ailleurs d'observer l'évolution des intentions de votes depuis juillet jusqu'à aujourd'hui pour constater que Zemmour fait une percée à 10% au détriment de Marine Le Pen qui baisse, ce qui éloigne encore un peu plus les chances de cette dernière, tout ceci à l'avantage de Macron qui demeure largement devant tout ce petit monde et creuse encore plus l'écart avec sa principale adversaire.

 

 

local/cache-vignettes/L453xH181/w453-593241-88f2-e0dc7.jpg

 

Conclusion : S'il reste encore un peu de bon sens à Eric Zemmour, et s'il arrive à mettre (un peu) de côté l'hybris dont il est habité depuis que les sirènes médiatiques lui susurrent à l'oreille "qu'il est le meilleur", on ne saurait trop lui conseiller de continuer à faire ce qu'il fait le mieux : faire de la "métapolitique" en défendant ses idées sur la place publique. Les idées souverainistes méritent mieux que de continuer à se diviser en favorisant encore un peu plus le camp mondialiste et la désagrégation de la France...

 

Tags : Politique Eric Zemmour Présidentielle 2022




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • 11 votes
    levy levy 18 septembre 09:37

    Zemmour prend les voix de la droite (LR) as à MLP qui pour les Français n’est pas enmesure de gagner l’élection face à Macron, par contre face à Zemmour, Macron ne fait pas le poids...il serait descendu en vol en 5 minutes et les Français en sont convaincu...la vérité face aux mensonges y a pas photo...


    • 3 votes
      Étirév 18 septembre 10:16

      Après Giscard « la dette » fossoyeur de la France, Tonton « Macchiavel », Chirac « supermenteur », Sarkozy « l’amerloque », Hollande « l’ennemi de la Finance », Macron « l’ami de la Finance », who’s next ?
      Peuple abruti, écoute bien les sondages, ils t’orienteront toujours vers plus de démocratie, ce système qui t’asservit mais que tu redemandes... Jusqu’à quand ?

      BLOG


      • 10 votes
        ezechiel ezechiel 18 septembre 10:51

        "J’ai beau détester Caron, l’honnêteté m’oblige à reconnaître qu’il a mis ici Zemmour en défaut par rapport à sa rigueur sur ce sujet.’

        Zemmour parle d’immigration massive extra européenne, Caron parle de gens qui ont reçu des papiers français, ils ne parlent donc pas de la même chose.

        Le malentendu repose sur la composition ethnique de la population française qui est en train de changer, ce qui est une réalité, que Caron cherche à masquer.

        Saint-Denis (film vidéo ci-dessous du centre-ville, plus de 90 000 habitants) n’est qu’un exemple parmi les innombrables communes de la banlieue parisienne où la population française de souche a été totalement remplacée par une population d’origine extra-européenne (berbères, arabes, africains sub-sahariens, asiatiques, indiens, etc...) en moins de 30 ans. Dans les rues de la ville, on n’entend presque plus personne parler français.
        Ceci impliquant un bouleversement du paysage culturel, cultuel et ethnique.
        Les prénoms donnés ne sont plus Christophe, Matthieu, Sylvaine et Estelle, mais Rachid, Mohamed, Youssouf, Fatoumata et Kakambwa.
        Les nouveaux arrivants n’ont plus comme héritage Aristote, le Christ, Jeanne D’Arc, Descartes, Pascal ou Chateaubriand, mais le Coran, le Ramadan, le Zouk, le Wolof et l’arabe. (une trentaine de boucheries islamiques pour 90 000 habitants, pas une seule boucherie traditionnelle !!!), 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, et la grande mosquée financée par l’Arabie Saoudite flanquée de son minaret (islam radical wahhabite), inaugurée par le bon maire communiste (à l’époque Patrick Braouezec).

        Le programme politique du Grand Remplacement dévoilé.


        • 8 votes
          levy levy 18 septembre 11:14

          @ezechiel
          Merci Caron de soutenir Macron et ses deux millions d’immigrants venus d’Afrique comme il dit c’est un atout pour la France... ?


        • 9 votes
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 18 septembre 11:34

          (Petit extrait où je félicite la Paroisse DamePipi qui s’exprime ici en la personne de son porte-parole micnet, avec leurs prétentions infinies, d’intellos "métapoliticiens"...)

          Rien que ça les gus !!!

          Sur le coup c’est à mourir de rire ; c’est le moins que l’on puisse dire

          ---------------------------------------------

          RÉSULTAT DES COURSES 
          A Mr Yakaa qui me priait jadis de répondre au micnet : il vaut mieux tard que jamais !
          °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 

          Mao-Tsé-Toung 18 septembre 11:00

          Et le micnet, porte-parole de la Paroisse DamePipi, sans vergogne, après l’épisode précédent ci-dessus relaté, qui nous sort ce matin de bonne heure, pince-sans-rire comme d’habitude, un article (comment a-t-il court-circuité la modération ?) avec sa tchatche diarrhéique habituelle, pour prier EZ de laisser tomber !

          On aura tout vu sur Ago.tv

          Le micnet, schizophrène très grave ne se sent -à nouveau- vraiment plus pisser ! Cela a l’air d’être devenu permanent chez lui !

          Charitablement nous lui conseillons des couches XXXL, comme à toute la clique de la pissotière DamePipi -d’évidence, ils en ont grand besoin— qui ne devrait pas tarder à rappliquer dans une hilarité généralisée dont évidemment je ne pourrai qu’être, encore une fois, le responsable !


          Comprenne qui pourra !

          Pauvre France !


          • 2 votes
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 18 septembre 11:54

            @Mao-Tsé-Toung
            Charitablement nous lui conseillons des couches XXXL, comme à toute la clique de la pissotière DamePipi -d’évidence, ils en ont grand besoin— qui ne devrait pas tarder à rappliquer dans une hilarité généralisée dont évidemment je ne pourrai qu’être, encore une fois, que le seul responsable !


          • 3 votes
            maQiavel maQiavel 18 septembre 12:37

            Brillant intellectuel ? smiley La droite a une riche histoire intellectuelle et René Girard était peut-être le dernier de cette lignée mais là aujourd’hui, il n’y a plus rien à droite ( j’exagère peut etre mais là aucun nom ne me vient à l’esprit là tout de suite, peut etre Alain de Benoist mais c’est plus un historien des idées qu’un producteur de concepts). Zemmour c’est du sous sous sous Barrès. Même considérer Finky comme intellectuel me poserait moins de réticences, c’est pour dire.

            Enfin, même si ça m’a fait bondir, chacun son opinion mais le fait que Zemmour, qui n’est qu’un polémiste de plateau télé, puisse être perçu comme un intellectuel en dit très très long sur notre époque à mon avis ... 


            • vote
              maQiavel maQiavel 18 septembre 12:43

              Ah oui, pardon, il reste tout de meme aussi Pierre Manent comme intellectuel à droite. D’autres noms me reviendront peut etre ...


            • 2 votes
              yoananda2 18 septembre 13:04

              @maQiavel
              Mouai si René Girard est un intellectuel, et bien, l’intellectualisme c’est un peu de la merde quand même ... Bon, c’est pas nouveau en France que des baratineurs passent pour des gens brillant (cf Freud par exemple).
              On est le dernier pays au monde à avoir une caste psychanalyste, un truc hallucinant quand même.
              Je penses qu’il y a mieux comme exemple même si c’est pas trop mon domaine, non ?


            • vote
              maQiavel maQiavel 18 septembre 14:28

              @yoananda2

              Tu as lu René Girard ? Penses-tu l’avoir compris ?

              Remarque que je ne te demande pas si tu es d’accord avec lui oui non. Je ne suis d’accord en rien avec Barrès, sa pensée (qui constitue la matrice de l’extrême droite encore aujourd’hui) me répugne profondément mais tu n’imagine meme pas à quel point. Et pourtant, ce serait débile de ne pas reconnaitre en lui un brillant intellectuel.

              De la même manière, on peut avoir une vision de la conflictualité très différente de celle de René Girard mais je ne vois pas comment on peut contester son apport intellectuel sur le plan de la philosophie. 


            • 1 vote
              basile 18 septembre 19:18

              @maQiavel
              Régis Debray ? 

              Après Fidel et Tonton, il est maintenant franchement à droite (anti-progressiste, au sens où la gauche est progressiste/libérale-libertaire). A moins qu’il ne sucre les fraises, ce serait de son âge. 


            • vote
              maQiavel maQiavel 18 septembre 19:22

              @basile
              Pour moi, c’est clairement un intellectuel de gauche mais je comprends ce que vous voulez dire. 


            • vote
              basile 18 septembre 23:22

              @maQiavel

              Votre point de vue sur Debray m’est plutôt agréable. J’ai célébré Fidel dans ma jeunesse, voté pour Tonton en 81 pour finalement me retrouver anti-progressiste et pro-frontières (un facho en quelque sorte). Mes amis de gauche m’ont fui, mais je me considère néanmoins toujours de gauche.

              Encore hier, prise de bec chez Leclerc. Un type s’engueule avec une caissière pour une question de fermeture de caisse. Je suis dans la file et j’entends le type envoyer « je comprends pourquoi vous êtes caissière ». Je suis outré, je lui dis que sa réflexion est très méchante. Il me répond qu’elle lui a dit « ferme ta gueule ».

              Quelques minutes plus tard, alors que je paye, il revient et demande à la caissière son nom et s’en va porter plainte à l’accueil. Je le suis et on s’engueule devant l’accueil. Un gars de la sécurité s’approche, et j’ai senti qu’il me donnait raison. Je suis parti heureux d’avoir peut-être évité un licenciement, d’avoir agi comme ce que je crois être un homme de gauche, à la grande satisfaction de ma femme (double bénéfice).


            • vote
              yoananda2 18 septembre 23:37

              @basile

              Je suis parti heureux d’avoir peut-être évité un licenciement, d’avoir agi comme ce que je crois être un homme de gauche

              pourquoi ? le gus qui s’engueulait avec la caissière était un patron ? donc forcément un mauvais homme ?

              Si tu n’étais pas intervenu en lui disant que sa réflexion était méchante, es-tu certain qu’il aurait pris son nom au lieu de laisser pisser ? Tu ne l’aurais pas un peu énervé en passant ?


            • vote
              basile 19 septembre 09:15

              @yoananda2

              pourquoi ? le gus qui s’engueulait avec la caissière était un patron ? donc forcément un mauvais homme ?

              Il était effectivement dans une relation inégale, la caissière étant supposée être à son service, au service du client. Dans ce type de relation, humilier celle ou celui qui est à votre service est criminel, du moins c’est ainsi que je le ressens, ça me donne envie de gueuler, de frapper (complexe de l’enfant battu). Peut-être qu’à mon tour, j’ai blessé le type en lui reprochant sa faute, devant tout le monde. Possible que mon intervention l’ait incité à porter plainte, pour effacer la blessure que je lui ai infligée. La vie n’est pas simple, en croyant bien faire, on fait parfois des conneries. En réalité, plus que la morale, j’ai défendu mon équilibre psychique, et lui de même en portant plainte.


            • 12 votes
              Lucy Lucy 18 septembre 13:05

              Article d’un émasculé du camp des inutiles qui débattent du souverainisme en faisant l’éloge du status quo. Je rappelle au passage à biquette que Paul-Marie Coûteaux, ami de longue date de Z à qui l’on attribue la paternité du néologisme « souverainisme », l’a rejoint pour la campagne. Et pour tes « alliances » impossibles, désolée biquette, tu te les gardes. Z a déjà des soutiens plus nombreux que la totalité des personnalités politiques que tu cites. On verra plutôt qui se ralliera à lui au second tour.

              Le choix d’un extrait de Caron en 2014 pour étayer ton analyse un tantinet pompeuse donne surtout une indication sur toi. Z a largement affûté son discours depuis 2 ans d’émissions et de débats sur Cnews, la campagne va être destroy et la caste des frères prévoit déjà plusieurs semaines de nuits blanches en tenues. Je ne sais pas encore pour qui tu roules, mais pour l’instant je te mets dans le même sac que toute la classe politique pour illustrer ce célêbre dicton congolais (ou peut-être soudanais ou kenyan, chais plu) : « Quand il y a un lion dans la savane, ça fait courir les antilopes » smiley


              • 4 votes
                ezechiel ezechiel 18 septembre 13:13

                Peu importe que Zemmour se présente aux élections ou pas, il ne peut pas gagner car il ne détient pas la puissance des mass-média, il vient même de se faire éjecter de CNEWS, ce qui signe définitivement son arrêt de mort pour gagner les présidentielles.

                Le gagnant sera un candidat du système médiatico-politique d’endoctrinement des Français, Macron, Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse, c’est du pareil au même, sera élu.


                • 8 votes
                  Conférençovore Conférençovore 18 septembre 14:42

                  Assez peu d’accord avec ce billet. 1/ Que Zemmour soit un chef ou pas n’est pas très important. L’important est la perception du Français et, oui, le Français ne le perçoit pas ainsi. J’ajouterais que nombre de Français ne connaissent même pas l’existence d’EZ. Mais ça, ça peut s’arranger vite avec un bon story telling médiatique.

                  2/ comme je l’ai fait observer dans mes propres articles, voilà plusieurs mois que le Z parle bcp d’économie. Mais encore une fois, ce qui compte c’est que le Français pense qu’il maîtrise ces dossiers. Et ça ce sera le boulot de son équipe (lui préparer des fiches, l’entraîner, etc).

                  3/ il y a deux écoles : la 1ere est de dire qu’il va a faire perdre Marine. La deuxième est que quoi qu’il fasse, de toutes façons,m Marine va perdre parce qu’en effet, elle est nulle. Elle est absente à chaque grande crise, à contre-temps, elle gère mal son parti, etc, sans compter qu’elle ne sait pas rassembler... Mon opinion et souhait est qu’elle dégage au plus vite.


                  • 4 votes
                    Hijack ... Hijack ... 18 septembre 16:43

                    Comme déjà dit, Zemmour n’a ni intérêt, ni pas intérêt, les présidentielles ne sont pas son objectif, il suit parfaitement un plan pour faire ré-élire Macron, soit faire élire quelqu’un d’autre (suivant les évènements à venir ou pas dans un futur proche), mais quoi qu’il en soit, pour écarter définitivement Marine Le Pen (ce n’est pas le job le plus dur pour E.Z ) et prendre des points un peu partout à droite ... D’ailleurs, Zemmour avait fait de même précédemment pour Sarko, mais son engagement avait été moindre, car la situation était différente.

                    Là, E.Z est boosté de toutes parts, l’actualité, le monde des finances, les médias, un semblant de victimisation judiciaire etc ... un vrai héros des temps modernes quoi !

                    .

                    Ce matin, j’ai écouté une analyse (avec 3 personnalités dites dissidentes), qui vaut son pesant de plomb, tellement c’est du lourd ... C’est parti ...... - La candidature Zemmour ; mieux vaut aller au bout de la discussion, sinon, ça ne sert à rien.


                    • 8 votes
                      basile 18 septembre 22:17

                      @Hijack ...

                      Là, E.Z est boosté de toutes parts

                      Et affublé d’une moustache à la Hitler par une salariée du service public. Auriez-vous la vue basse ?

                      C’est parti ...... - La candidature Zemmour

                      Il faut être docteur ou agrégé es dissidence pour capter quelque chose à ce panier de crabes. Si c’est ça la disiddence d’extrême droite, on peut dormir tranquille encore quelque temps.


                    • 3 votes
                      Hijack ... Hijack ... 21 septembre 12:15

                      @basile,

                      "Et affublé d’une moustache à la Hitler

                      ... "
                      J’avais vu ça, mais ... et alors ? Un éventuel candidat s’expose à toutes sortes de caricatures. De plus, la personne qui a fait ça, réfléchit aussi basiquement que ceux qui croient en Zemmour pour la France et je le dis, en être là, c’est vraiment sous-estimer la France. Je ne crois même pas que Zemmour pourtant juif serait vexé par cette "moustache" ; dans sa tête, la responsable est une conne, d’accord avec lui. Point/.
                      .

                      "Il faut être docteur ou agrégé es dissidence pour capter quelque chose ..."

                      Ah ... pourtant c’est du tout simple, je ne suis pourtant pas spécialiste en ces "sciences que vous décrivez". Il faut écouter avec les oreilles bien ouvertes et s’ôter quelques barrières psychologiques et/ou œillères.


                    • 2 votes
                      basile 18 septembre 17:08

                      Article intéressant, mais bien des affirmations paraissent arbitraires, contestables.

                      Z n’aurait pas l’âme d’un chef ? Je dirais plutôt qu’il n’a aucune expérience de chef. Mais il a toujours côtoyé les grands chefs. D’où vient sa notoriété ? De ses écrits ou de son charisme et de son autorité naturelle. A voir, je soupçonne que son autorité naturelle, sa force intérieure (son âme) compte pour beaucoup.

                      Le flop de Chevènement ? L’article le qualifie de brillant puis incrimine un défaut de technicité des souverainistes. Non, ils sont parfaitement compétents, c’est autre chose qui explique leurs défaites (que j’ai du mal à m’expliquer, sauf à se reporter au traumatisme de 40 et au pétainisme qui serait revenu avec Mitterrand la francisque et Jospin …).

                      Face à Caron, Z montre qu’il sait mentir comme les grands chefs, avec intelligence puisque pas mal de Français considèrent que les Français de papier ne sont pas tous Français. Sur le fond, il gagne.

                      Z favoriserait Macron en se présentant ? Le débat est engagé avec des avis contradictoires. Si l’on admet que Marine n’a aucune chance, une autre femme (la montée des femmes est un fait de société : Pécresse, mieux classée que Macron – à égalité avec Asselineau - à la sortie de l’ENA ?) pourrait avantageusement la remplacer dans le rôle de challenger. Z pourrait y contribuer.

                      Cela dit, je serais Z, je continuerais à écrire des livres. Il a déjà rempli sa mission : tous les autres candidats se sont mis à parler comme lui (tout en l’insultant, cf. le « monstrueux » de Bertrand et son discours sécuritaire).


                      • 3 votes
                        Conférençovore Conférençovore 18 septembre 18:05

                        @basile
                        "Mais il a toujours côtoyé les grands chefs."

                        La connaissance ne remplace pas l’expérience en la matière. Etre responsable des autres n’est pas donné à tout le monde et il est vrai qu’EZ n’a jamais vécu cette expérience : c’est un chroniqueur, un journaliste, un éditorialiste mais il n’a aucune expérience de direction d’équipe à ma connaissance. On peut avoir des formations en management (pour les techniques) mais cela reste avant tout une question de personnalité. Maintenant, peut-être qu’il possède cette aptitude également... Ce qui est certain c’est qu’il fédère pas mal de monde autour de lui actuellement. 

                        Avec Caron, il a démontré que les chiffres ne sont pas toujours significatifs. Caron a été plié là-dessus : oui, il y a peut-être 6,3% d’immigrés en 2012 (ou d’étrangers, on s’en fout) vs. 5,7% en 1960 mais comme tout le monde né en France devient Français, qu’on naturalise à tour de bras, bah on a un autre peuple et ça... tout le monde peut le constater. Il suffit d’aller dans n’importe quelle banlieue pour voir qu’il n’y a quasiment plus aucun Français de souche i.e. des Européens. C’est simple, factuel et juste archi-évident. Nier cela est absurde et mis à part les gens à la campagne et très âgés, plus personne ne l’ignore. 
                        Quant à son influence, il ne faut pas trop rêver. Pécresse, Bertrand et les autres sont des minables à la solde de Bruxelles et soumis aux logiques de leur parti d’origine. Ces gens mettront peut-être un petit coup de frein (et encore... je ne le crois même pas) sur l’immigration de masse et de peuplement mais rien de plus. Ils sont dans la France-hôtel depuis des décennies, la post-France et même l’anti-France. Nous ne sommes pas au Danemark où c’est le centre qui met fin à cette escroquerie des "réfugiés" (qui sont, en réalité, des gens qui veulent s’installer définitivement, avec leurs moeurs en plus...). 


                      • 1 vote
                        Hijack ... Hijack ... 21 septembre 12:18

                        @basile

                        "Face à Caron, Z montre qu’il sait mentir comme les grands chefs

                        ... "

                        Nuance, il sait mentir tout court, non comme un chef, mais comme un grand malin, profitant de toutes les situations pour tirer sa couverture idéologique vers lui, profiter des mal connaissances des uns et des autres, pas qu’ils soient cons, mais qu’il manquent de bcp d’informations. 


                      • 9 votes
                        Norman Bates Norman Bates 18 septembre 19:42

                        Je me permets de saluer le gros travail rédactionnel de ce premier vrai article consacré au "polémiste" de la maison Rothschild-Bolloré...ce qui précède n’est qu’une accumulation de copiés-collés à la portée d’un cancre paresseux qui tente de dissimuler sa déficience qualitative par l’abondance quantitative...et qui vient sans vergogne baver sur le camarade qui accomplit un véritable travail de fond...

                        Je salue aussi les deux premiers intervenants de ce module...deux groupies de Moïse Erich qui désarment mes instincts portés sur la caricature...je ne peux les surpasser sur ce point...

                        Pour finir, tout le monde aura compris l’objectif réel de la probable candidature de Moïse...torpiller la mienne...oui, la lame de fond Bates 2022 commence à faire sérieusement flipper non pas dans les chaumières mais dans les états généraux qui sont dans tous leurs états...

                        Mais entre le nationalisme de conviction de l’un et le nazionisme affiché de l’autre les électeurs sauront faire le bon choix...

                        Hein ? oui je sais...tais-toi...


                        • 2 votes
                          Doume65 18 septembre 20:25

                          « les idées de Zemmour rencontrent un écho favorable auprès de nos compatriotes sur beaucoup de ces sujets »

                          Oui, et ses paroles rencontrent aussi la justice, à l’occasion...


                          • 1 vote
                            basile 18 septembre 21:52

                            @Doume65

                            Vous y croyez, vous, à cette justice ?

                            Sur les affaires criminelles pas de problème, les magistrats/juges essaient de faire leur boulot correctement.

                            Mais dès lors qu’il s’agit d’idéologie, on est en pleine guignolade.

                            Quoi ! Vous dites qu’un patron a le droit d’embaucher qui il veut !! Au trou !!!

                            Dans une société communautarisée ou chacune surveille l’autre et porte plainte à la moindre occasion, il est peut-être utile de limiter la liberté de parole pour maintenir la paix civile. Mais alors les méthodes pour la faire boucler, pour fermer les clapets aux bavards genre Zemmour ne relève plus de la justice, mais d’une sorte de police politique.

                            Il faudrait que la 17ème chambre soit sortie du périmètre de la Justice ordinaire et devienne une cour spéciale, dédiée à la paix inter-communautaire et à l’expression correcte, comme il existe une cour spéciale anti-terroriste avec ses règles et méthodes particulières. La vraie Justice y gagnerait.


                          • 3 votes
                            eau_du eau_du 18 septembre 20:48
                            Révélations sur Julien Madar, le financier d’Éric Zemmour.
                            .

                            Il à fait une année de césure à la banque Rothschild !!!
                            .
                            Puis il y a une autre personnage, Jonathan Nadler, lui aussi est passé brièvement par la banque Rothschild et qui travaille désormais chez J.P. Morgan !
                            .
                            Jonathan Nadler s’occuperait selon les proches de Eric Zemmour du programme économique du possible candidat.
                            .
                            Un candidat est toujours redevable à ses financier !!!
                            .
                            J’ai l’écrit à maintes reprises que quelqu’un qui reçoit autant de temps d’Antenne, TOUS LES JOURS, est forcement liée au système !

                            Il à fait une année de césure à la banque Rothschild !!!


                            .


                            • 1 vote
                              Hijack ... Hijack ... 21 septembre 12:22

                              @eau_du

                              " Un candidat est toujours redevable à ses financier !!! "
                              .
                              Oui, clairement ... Notamment pour faire ré-élire un encore plus redevable envers ses financiers.


                            • vote
                              Doume65 18 septembre 21:01

                              « Mais est-ce une raison pour plomber encore plus les chances de la présidente du Rassemblement National et, bien plus important encore, de plomber les chances de voir un jour un souverainiste prendre (enfin) le pouvoir ? »

                              La Marine n’est pas souverainiste. Elle dit oui à l’UE, oui à l’Euro, et oui à l’OTAN. C’est bien pour ça qu’on a eu un divorce entre Philippot et le RN.

                              Eh, faudrait vous réveiller !


                              • 1 vote
                                123 soleil 19 septembre 01:16

                                De l’intelligence

                                de la culture

                                des idées

                                Plein de qualités certes mais...

                                Un petit homme menu, un peu courbé et qui salue le public "à la François Hollande" (rédhibitoire !) :

                                On ne salue pas comme un saltimbanque, monsieur, on s’incline légèrement à la japonaise.

                                Assis sur sa chaise, il somatise son trac par une jambe folle qui tournoie sans cesse...

                                De la tenue, monsieur, dignité, aisance et sobriété !

                                Sourire forcé.. il bouscule en magister quelques journaleux à la traîne.

                                Piège : censeur ? Terrain conquis ?

                                A qui donc va aller ce costume bien trop grand ; le tailleur de Charlot n’est décidément pas idéal pour tout les gabarits !

                                J’ai zapé ( c’était comment après ?)


                                • 5 votes
                                  Serge ULESKI Serge ULESKI 19 septembre 10:18

                                  Zemmour n’est qu’un portier ; Sa candidature n’aura qu’un objet ; en finir avec la lignée Lepen... troisième et dernier échec du RN à la présidentielle pour cette famille ; Zemmour permet à la droite dite républicaine de s’allier à l’extrême droite car cette alliance devient alors possible car permise puisque ce sera un "zemmour" qui leur ouvrira la porte... 


                                  • vote
                                    123 soleil 19 septembre 11:27

                                    @Serge ULESKI
                                    oui, bien vu.


                                  • vote
                                    basile 19 septembre 13:50

                                    @Serge ULESKI

                                    Le patronyme Le Pen sera, pour l’éternité, associé à une droite chrétienne (et marginalement païenne) niant les racines juives de la chrétienté. Une droite wagnérienne, Richard Wagner ayant tenté de déjudaïser le christianisme, d’effacer l’ancien testament ne retenant que l’évangile. Tonton a surfé là-dessus en posant un interdit aussi fort que l’interdit de l’inceste : céder aux Le Pen. Génial Tonton qui, tout en entretenant sa maîtresse et sa fille illégitime, et en baisant avec une étudiante de 20 ans, a inventé le moyen de paralyser et rendre idiote la droite pour un demi-siècle.

                                    Zemmour va peut-être réussir à détruire la forteresse idéologique bâtie par Tonton, avec le concours de Marine qui fait tout ce qu’elle peut pour effacer son père et son patronyme, sans y parvenir (c’est impossible), Le couple Zemour-Le Pen détient la clé de l’avenir politique de notre pays.


                                  • vote
                                    Zip_N 19 septembre 21:55

                                    Il a pas intérêt à se présenter pour le pognon qu’il va perdre. Il parle tous les jours invité sur les grandes chaines et plateau d’info, c’est Mr pub, pareil, à force d’être à l’affiche partout à répétition tous le monde en achète et en avale jusque au plafond de verre.

                                    Il est pas déclaré candidat, il a pas de programme, il a jamais travaillé en politique et il obtient 10% d’intérêt de vote. Ce plaisantin fera t’il plus d’intention de vote que les 16% de Coluche ? A voir.


                                    • 1 vote
                                      micnet micnet 19 septembre 22:08

                                      Hé bé...Je vois que cet article a donné des boutons à certains : entre le papy mougeot autiste qui se cause à lui-même, la buse qui veut se faire aussi grosse qu’un boeuf mais juste au-niveau de la cervelle et Lulu la guenon zemmourienne qui ne supporte pas qu’on touche à son objet de fantasme représentant pour elle le summum du mâle alpha (c’est dire...), nous avons là une belle brochette de dingos qui, fort heureusement, ne sont absolument pas dangereux excepté pour des crises de fou-rires incontrôlés smiley.

                                      Sinon, je tiens à rassurer MaQ et tous les autres : je ne pense pas être devenu cinglé au point de comparer Zemmour avec les grands intellectuels qui ont jalonné l’histoire de la Droite française. C’est vrai que même par rapport à certains intellectuels d’aujourd’hui comme Pierre Manent, Alain de Benoist ou, plus encore, Marcel Gauchet, Zemmour reste évidemment un nain à côté. Quand je qualifie Zemmour "d’intellectuel brillant", je le situe surtout d’un point de vue médiatique en tant qu’influenceur principal des idées de droite actuel. Et, de ce point de vue, je pense qu’il a gagné la bataille des idées car il a réussi, et il réussira encore plus à le faire durant la campagne présidentielle (j’en fais le pari), à orienter la plupart des débats sur ses thèmes de prédilection. Donc ce qualificatif de "brillant intellectuel" s’inscrit d’abord et avant tout sur un plan stratégique, d’ailleurs cet article est essentiellement une réflexion à visée stratégique.

                                      Autrement pour répondre à Conférençovore et Basile, je suis tout à fait d’accord sur le fait que ce qui compte concernant la compétence d’un candidat demeure avant tout "la perception qu’en ont les français" et c’est précisément la raison pour laquelle Marine Le Pen s’est effondrée en 2017 : la perception de son piteux débat de l’entre-deux tours a été catastrophique auprès des téléspectateurs qui en ont conclu qu’elle ne maîtrisait pas ses sujets, notamment sur l’économie (à mon avis à juste titre d’ailleurs). On peut d’ailleurs déplorer cet état de fait puisque, à titre d’exemple, Mitterrand a été élu en 1981 or il est de notoriété publique qu’il ne connaissait rien en économie mais qu’ il avait un charisme et une autorité naturelle qui masquaient ce déficit ce que Marine Le Pen n’a, elle, pas réussi à faire. Et j’ai bien peur que Zemmour ne soit pas meilleur à cet exercice car dès qu’on lui pose des questions très concrètes, il est assez vite perdu. Il faudra qu’il soit capable d’aller au-delà de simples slogans et qu’il ait un programme ultra-chiadé s’il veut avoir une toute petite chance d’aller au second tour mais perso je n’y crois pas une seule seconde. La seule personnalité du camp souverainiste, à mon sens, qui possède assez de talent et de rouerie pour faire face ou pour "faire illusion" auprès des téléspectateurs s’appelle Florian Philippot. Je ne l’ai encore jamais vu mis à mal en débat télévisé et je pense que s’il avait été en lieu et place de Marine Le Pen en 2017, le score du FN eut été bien meilleur. Cela dit, lui non plus ne pourra pas gagner l’an prochain car il est tricard an RN et perçu comme un "traitre".

                                      Bref, pour moi c’est mort pour l’an prochain, Macron sera réélu triomphalement et Zemmour y laissera des plumes.

                                      Stratégiquement, je pense qu’il vaut mieux viser 2027 avec un programme béton. Un ticket Marion Maréchal-Florian Philippot, malgré des différences, pourrait donner quelque chose d’intéressant. A suivre.


                                      • 5 votes
                                        yoananda2 19 septembre 22:31

                                        @micnet

                                        Stratégiquement, je pense qu’il vaut mieux viser 2027

                                        lol

                                        tu peux même viser 2050 va. Comme ça tu gardes un peu de marge. Parce que le remplaçant, je devrais dire LA remplaçante, de Macron est déjà dans les starting block.


                                      • 2 votes
                                        Lucy Lucy 20 septembre 12:00

                                        Biquette, travailles un peu plus sérieusement ton personnage, tu sens la contrefaçon à plein nez  smiley

                                        Ton chapitre pour maqouille est très touchant, on sent bien la hiérarchie que tu mets entre toi et le créolisé. Le suivant n’est qu’une succession de banalités du café du commerce...

                                        Bref, « une réflexion à visée stratégique » qui se termine par « Un ticket Marion Maréchal-Florian Philippot en 2027 », ce n’est pas piqué des hannetons dans le genre !  smiley smiley

                                        Tu vois biquette, je t’avais bien cerné dès le début : « Article d’un émasculé du camp des inutiles qui débattent du souverainisme en faisant l’éloge du status quo ». 


                                      • 1 vote
                                        micnet micnet 20 septembre 12:17

                                        @Lucy

                                        Et bien je constate que la petite guenon s’intéresse de plus en plus à mes commentaires. Tu n’aimes pas qu’on critique ne serait-ce qu’un tout petit peu ton gourou qui, manifestement, te donne un orgasme à chaque mot qu’il prononce ? smiley. Je n’avais pas forcément l’intention de continuer à parler du Z mais tu me donnes envie de continuer à proposer des articles à son sujet, rien que pour vous embêter toi et les autres branquignols smiley.
                                        En plus, si tu as un tant soit peu de jugeote, prends le temps de réfléchir un peu (si tu en es capable) et tu t’apercevras que ce que j’ai écrit et n’est peut-être pas aussi déconnant que ça. Mais je suis sûr qu’au fond de toi, tu le sais parfaitement smiley


                                      • vote
                                        maQiavel maQiavel 20 septembre 12:50

                                        « Ton chapitre pour maqouille est très touchant, on sent bien la hiérarchie que tu mets entre toi et le créolisé. »

                                        Cette façon de s’exprimer me rappelle très fort le Konfurher Nazional. Même cette expression « Tu vois biquette », je semble la reconnaitre. Ce serait donc un multi-compte qui essaie le plus possible d’occuper l’espace ?  smiley 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

micnet

micnet
Voir ses articles


Publicité





Palmarès