• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Magistrat Jacques Calmettes et amnésie traumatique : Opération mise aux (...)

Magistrat Jacques Calmettes et amnésie traumatique : Opération mise aux oubliettes !

L'ex haut magistrat, Jacques Calmettes Chevalier de la Légion d'Honneur, désigné par la Ministre Laurence Rossignol pour faire avancer encadrer le dossier concernant l'aide aux victimes, au niveau juridique mais aussi thérapeutique, vient ici de balayer d'un revers de la main la question pourtant essentielle des amnésies traumatiques. Il nous explique, dans un jargon de baveux, que les données scientifiques ne permettent pas de prendre en compte ce facteur avec "sa part de floue, d'une science qui n'est pas une science…", sans oublier de se référer aux "faux souvenirs".

Et pourtant la psycho-traumatologie et la neurologie apportent aujourd'hui de plus en plus de preuves étayant la réalité des amnésies dissociatives. Pourquoi donc les institutions françaises freinent-elles des quatre fers pour prendre en compte les troubles dissociatifs pouvant entrainer des amnésies ? Est-ce le maintien d'une chape de plomb sur la boîte de Pandore ?

Audition intégrale du 31 janvier 2018

L'Amnésie Traumatique Dissociative

Tags : Enfance Justice Lobby Pédocriminalité Psychologie




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 1 vote
    albert123 9 février 18:27

    "Pourquoi donc les institutions françaises freinent-elles des quatre fers pour prendre en compte les troubles dissociatifs pouvant entrainer des amnésies ?"


    car les gens doivent être de nouveau rendus responsables de leurs actes ce qui les poussera à ne pas s’adonner en permanence au grand n’importe quoi.





    • 1 vote
      Gollum Gollum 9 février 19:14

      sans oublier de se référer aux "faux souvenirs".


      Moi j’y comprends rien à ces faux souvenirs. Quand ce sont des souvenirs de pédophilie ils sont vrais et ils deviennent faux quand c’est des aliens… smiley

      Ou alors c’est l’inverse ? smiley J’suis perdu…. smiley

      • 1 vote
        gaijin gaijin 10 février 07:29

        @Gollum
        c’est pas tout a fait ça la question est celle de l’accès aux souvenirs les méthodes de mauvais thérapeutes étant souvent sujettes a caution ...par contre la remontée spontanée de souvenirs en provenance d’expériences traumatiques est une réalité massive et l’état de stress post traumatique est aujourd’hui démontrable en neurologie ( mais pas le contenu ......)


      • 2 votes
        Gollum Gollum 10 février 09:13

        @gaijin

        Sur les faux souvenirs il n’y a pas que les mauvais thérapeutes. Les faux souvenirs peuvent très bien avoir été fabriqués par la personne elle-même. J’ai un cas dans ma propre famille. Il suffit que la personne soit convaincue d’avoir vécu tel ou tel trauma pour que les souvenirs apparaissent… Et certaines personnes veulent absolument avoir vécu tel trauma de la part de telle personne afin de régler des comptes de façon inconsciente. Ça aussi c’est une réalité. Mais Nigari ne veut même pas en entendre parler car cela va à l’encontre de sa propagande religieuse...

        Alors c’est vrai que ça ne facilite pas la tâche car il y a aussi de vrais souvenirs… et qu’il peut donc y avoir de réels traumas..


      • 1 vote
        gaijin gaijin 10 février 12:53

        @Gollum
        " Les faux souvenirs peuvent très bien avoir été fabriqués par la personne elle-même "

        oui et dans l’absolu tout souvenir est un faux souvenir ( voir ce que dit cyrulnick a ce sujet ) néanmoins on peut actuellement attester par irm de la réalité d’un état traumatique ce qui est une possibilité coté science " dure " de faire avancer les choses vu que les témoignages purement mensongés sont aussi une triste réalité ( par exemple dans des cas de divorces conflictuels )

        la problématique est qu’on se sert ici de l’arbre pour cacher la forêt : les pb de mémoire traumatique sont une réalité massive et faire évoluer le délai de prescription ne préjuge en rien de la démarche a faire ensuite, la question est donc : pourquoi refuser de tenir compte des avancées ?


      • vote
        Gollum Gollum 10 février 13:52

        @gaijin

        la question est donc : pourquoi refuser de tenir compte des avancées ? 

        Là je n’en ai pas la moindre idée. J’ai une compétence très limitée sur ce genre de dossier.


      • vote
        gaijin gaijin 12 février 08:09

        @Gollum
        les faits étant connus vu que tous les spécialistes de la question sont unanimes depuis très longtemps il ne reste qu’une seule explication : on ne veut pas voir .....

        quelque part entre l’ autruchisme évident de la majorité et la volonté sordide de certains de faire avancer la " libération sexuelle " dans le sens de la pédophilie ( reconnaitre la réalité objective du traumatisme mettrait fin a tous les espoirs de ce coté là .....)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès