• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Migrants syriens, à qui la faute ?

Migrants syriens, à qui la faute ?

Interview de Bassam Tahhan, spécialiste de l'islam et du Moyen-Orient, par Frédéric Saillot, journaliste à Eurasie Express, le 3 septembre 2015.

 

 

Tags : Drame Immigration International Syrie Islamisme




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 11 votes
    Frida Frida 3 septembre 2015 19:52

    Il a réussi à me communiquer son émotion, je l’ai senti très peiné et très triste..

    En parlant de la Syrie qui a accueilli des réfugiés Arméniens, Kurdes irakiens et des Irakiens, Libanais, en leur donnant réellement un espace dans la société syrienne elle-même... il a oublié quand même de parler des réfugiés palestiniens, le cas des réfugiés palestiniens est assez particulier dans le monde arabe, puisque par exemple au Liban, il y a des camps ou il sont pratiquement emprisonnés, après plusieurs générations, toujours pas de nationalité libanaise, et très difficile de travailler au Liban, cela peut se comprendre au vu de la composition de la société Libanaise avec ses groupes ethniques et religieux, l’équilibre démographique est vite rompu et cela peut en découler une grave crise institutionnelle et politique... mais c’est un autre sujet, la Jordanie a complétement absorbé les réfugiés palestiniens... et ils représentent un pourcentage très important...
    la Syrie a fait pareil, elle les a intégrés dans la société, et elle est devenue leur deuxième pays avant que les islamistes ne viennent foutre le bordel dans les quartiers palestiniens... ce qui fait que certains Palestiniens du Moyen Orient subissent sur plusieurs générations des déplacements et des guerres, ils sont partis en Irak dans un premier temps pour trouver refuge, la guerre les a rattrapés, ils migrent vers la Syrie, la guerre les a encore rattrapés...
    comme il y a des mariages mixtes, j’ai vu un reportage, où par exemple la Jordanie autorise la mère à rentrer chez elle en Jordanie, mais refuse ses enfants en bas âges et le mari (qui ont la nationalité syrienne) qui les parquent dans un camp...
    quand les médias nous expliquent, en faisant des comparaisons hasardeuses, que le poids le plus important des réfugiés est supporté par la Turquie, la Jordanie et le Liban, c’est une manipulation. Parquer les gens dans des conditions déplorables vivant sur l’aide fournie par l’ONU (c’est des rations alimentaires, pas d’école etc) et les exigences de la prise en charge en Europe, c’est qu’ils se foutent de notre gueule, ensuite, il y a beaucoup de tension entre les Libanais et les Syriens. Les premiers ont vite déchanté et réalisé les difficultés notamment avec l’extrémisme islamique importé dans les bagages des réfugiés qui risque d’embraser le Liban lui même sous la coupe des Qataris et des Saouds et d’une frange très salafisée et prête à en découdre avec le hezbollah ...
    quant aux camps en Turquie et en Jordanie, c’est l’enfer, ou on vend des fillettes, la prostitution déguisée, où il y a eu aussi agressions sexuelles de la part des policiers turcs qui surveillent les camps..

     


    • 2 votes
      Frida Frida 3 septembre 2015 20:31

      bien sûr que c’est la faute à l’Europe,
      le grand chantre islamiste néo ottoman vient de l’annoncer
      http://www.itele.fr/monde/video/erdogan-accuse-europe-mediterranee-cimetiere-de-migrants-135952


      • 5 votes
        Frida Frida 3 septembre 2015 20:56

        quand il y avait des vidéos de Dieudonné sur la quenelle il y avait pas mal de commentateurs,
        d’un coup c’est le désert.... on n’use plus de sa liberté d’expression, menacée ?


        • 6 votes
          Tartoquetsches 4 septembre 2015 08:04

          @Frida
          Je crois que beaucoup sont en train de se déchaîner sur l’os BHL que tu leur a lancé... L’os est gros, il est vrai, et d’ailleurs les sujets sont liés.

          Merci pour la video. Cet homme est vraiment bien à chaque foi, on sent l’emotion et un certain désespoir, mais il ne cède jamais à la colère et exprime les choses calmement, poliment et sans craquer. Et pourtant il y a de quoi face à l’ignominie de nos politiques sur les questions syrienne et lybienne hier. A la fin il parle tout de même de nos présidents en tant que criminels, jusqu’ici il évitait, car ce genre de "ligne rouge" est rédhibitoire s’il veut être invité sur un média de masse pour toucher le plus de monde et contrer la propagande. Mais ça fait deja plus d’un an que LCI ou autres ne l’ont pas invité, ceci explique ss doute cela.


        • 9 votes
          Frida Frida 4 septembre 2015 09:37

          @Tartoquetsches

          Onfray vient aussi de franchir la ligne rouge, la journaliste part du principe que Onfray allait communier avec BHL sur la photo de la dépouille du petit réfugié, mais il s’est lâché complètement, il a dit le fond de sa pensée, qui est la même partagée pas beaucoup de gens :

           ils sont des criminels , BHL doit être jugé...

          cette séquence restera dans les annales, c’est du jamais vu

          https://www.youtube.com/watch?v=ZtvDQEl6E18


        • 4 votes
          Tartoquetsches 4 septembre 2015 14:34

          @Frida
          oui, j’ai vu.

          elle restera dans NOS annales, mais le système médiatique adoptera sa stratégie habituelle en cas de "dérapage médiatique" d’une personne ayant une certaine notoriété : le black out total.

           Il n’y aura aucune polémique sur ses propos, malgré la charge virulente contre le pape des chiens de garde. 


        • 3 votes
          Frida Frida 4 septembre 2015 14:40

          @Tartoquetsches

           

          Il n’y aura aucune polémique sur ses propos, malgré la charge virulente contre le pape des chiens de garde.
          ----
          je pense pareil, ils n’ont pas intérêt à répandre ce positionnement, ce serait à mon avis le black out et une mort médiatique et professionnelle progressive, aux oubliettes ...



          • 6 votes
            Aline Aline 4 septembre 2015 00:18

            La marque américaine derrière les afflux de réfugiés

            ...
            5000-11000€ pour le passeur, cher pour un pauvre africain ? Mais non, Oncle Sam est généreux ... pour son TAFTA = US + USbis

            ...
            http://www.klagemauer.tv/index.php?a=showportal&keyword=franzoesisch&id=6571 

            http://lafriqueadulte.com/?p=9959

            http://www.info-direkt.at/insider-die-usa-bezahlen-die-schlepper-nach-europa/

            ...
            7 politiciens opposants ukrainiens descendus par Porochenko ... bah .... 

            ...
            http://www.klagemauer.tv/index.php?a=showportal&keyword=franzoesisch&id=6555  


            • 4 votes
              jean maiboroda 4 septembre 2015 07:18

              Dans son désir de "gloire démocratique", le pouvoir hollando-socialiste n’avait pas manqué de saluer le départ de combattants non moins démocratiques qui, catalogués comme tels en quittant la France, se retrouvèrent djihadistes en arrivant ..... au port. Se lamenter à présent sur le nombre élevé de Français "séjournant" en Syrie relève donc soit de l’hypocrisie soit d’une politique à tout le moins "gribouillesque".

               

              A présent, l’inénarrable Fabius, "veut mobiliser en faveur des minorités du Moyen Orient" .

               

              Faire mine de se préoccuper du "sauvetage" des minorités menacées, qu’elles soient chrétiennes ou autres, après avoir clamé et réclamé, pour complaire à qui l’on sait, qu’il fallait abattre le régime du "boucher de Damas", relève soit du cynisme soit de l’inconséquence.

               

              Est-il inconvenant de dire que la fameuse "armée syrienne libre", pure création des officines occidentales, armée qui a guerroyé au demeurant davantage dans les médias que sur le champ de bataille, n’est qu’une sorte de golem d’argile appelé à s’effondrer sans rémission ?

              Voir un pyromane, crier au feu et revêtir les habits du pompier est toujours un spectacle plus ahurissant que plaisant, disait souvent ma mère-grand.


              • 2 votes
                jean maiboroda 4 septembre 2015 07:22
                A propos des "départs" en Syrie

                Le naïf : comment peut-on, à longueur d’ondes et de colonnes, traiter El Assad de boucher, d’assassin, de massacreur de son peuple, et dans le même temps s’étonner de voir les jeunes des cités courir s’engager dans le combat contre icelui ? 

                L’ingénu : Comment il se fait qu’incités à rejoindre en Syrie les rangs d’une armée syrienne libre, dont même les benêts savent qu’elle fut inventée et organisée par l’Occident, la plupart de ces combattants se retrouvent dans les rangs de l’E.I ?

                Le candide : Ils partirent "démocrates" en quittant notre sol mais se retrouvèrent djihadistes en arrivant là-bas. 

                • 5 votes
                  jean maiboroda 4 septembre 2015 07:40

                  Mars 2015 :

                  Fabius, à propos de la Syrie, reste droit dans ses bottes, ou plutôt dans ses escarpins de petit marquis.

                  Alors qu’on ne vit jamais ministre des affaires étrangères plus soumis que lui à la politique extérieure des États-Unis, il fait mine aujourd’hui de tenir tête à Obama, lequel semble enfin découvrir qu’il a fait une tragique erreur.

                  Dire qu’il qualifiait hardiment Sarkozy de caniche du président des États-Unis ! Sans voler au secours de Sarko, il faut bien admettre, qu’à caniche, caniche et demi.

                  Les Dumas, Védrine et même Villepin, c’était autre chose que ce petit roquet prétentieux et suffisant. Chirac, qui n’est pourtant pas de mes idoles, l’avait bien jugé.

                  Septembre 2015 :

                   Hollande et son valet Fabius font mine de s’intéresser aux migrants syriens, tout en continuant à soutenir mordicus, appuyés en cela par l’illustre Botul Bey Hachel, que les migrations massives sont imputables au seul Bachar El Assad.


                  Jean Maiboroda, alias " u zinu"  http://www.wmaker.net/u-zinu/


                  • 3 votes
                    zygzornifle zygzornifle 4 septembre 2015 11:10

                    la faute est venue de nos et notre politique internationale .....


                    • 2 votes
                      zygzornifle zygzornifle 4 septembre 2015 11:12

                      En chassant les dictateurs on a chassé le Diable et maintenant bienvenue en Enfer ......


                      • 3 votes
                        crab2011 4 septembre 2015 11:16

                        5 millions de chômeurs en France, L’ONU se mêle des quotas de réfugiés en Europe, mais n’invite pas les pays arabes à les accueillir


                        Crétinerie sans frontières :

                        À la frontière gréco-macédonienne : les clandestins refusent les colis de la croix rouge car ils ne sont pas… halal !



                        • 6 votes
                          Joe Chip Joe Chip 4 septembre 2015 11:35

                          C’est remarquable, les Européens en prennent plein la gueule alors qu’ils sont à peu près les seuls à au moins tenter d’accueillir ces gens dans un contexte économique pour le moins explosif (chômage de masse dans plusieurs pays, austérité, menaces terroristes....). Personne n’a traité les Australiens de nazis et de monstres d’indifférence, l’ONU ne les a même pas tancé, alors qu’ils rejettent tous les réfugiés à la mer.

                          Pendant ce temps-là, les principaux responsables, c’est à dire les Américains (intervention en Irak) et les islamistes, exploitent chacun à leur manière cyniquement la situation, en nous donnant en plus des leçons de morale pour les premiers, qui ont pourtant construit un "mur de la honte" le long de la frontière séparant le Mexique et les USA.

                          Quant aux autres pays arabes - riches, avec de l’espace et la capacité de construire rapidement des bâtiments pour les réfugiés - ils s’en lavent tout simplement les mains, démontrant encore une fois leur indifférence totale à l’égard de leurs "frères musulmans".

                          Merci aussi aux Allemands, qui inaugurent un nouveau style d’humanitarisme à base d’injonctions, de contraintes et de mépris des intérêts des autres pays. L’Europe entière, après avoir adopté l’austérité allemande, doit maintenant supporter collectivement le poids de la culpabilité et du néo-puritanisme allemand. Comme à chaque fois, ce pays conduira le continent à la catastrophe par son incapacité à transiger et à remettre en question ses dogmes du moment. C’est l’Allemagne qui a toujours raison, pourquoi les autres ne veulent-ils pas le comprendre ?

                          N’oublions pas, enfin, de décerner une "mention spéciale" à notre caste de larbins néoconservateurs - les Sarko, les Hollande, les Fabius, les BHL - qui ont réussi à gravement compromettre la France dans une politique étrangère qu’elle avait eu l’honneur d’être pratiquement la seule à rejeter et à dénoncer en 2003.


                          • 1 vote
                            zygzornifle zygzornifle 6 septembre 2015 13:28

                            L’Émir du Qatar à propos de l’accueil des réfugiés syriens : « nous avons assez d’esclaves comme ça ....
                            Telle fut la réponse cinglante de l’Émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, à la question d’une journaliste de la BBC, lors d’une conférence de presse donnée ce jeudi matin, en marge de la visite de John Kerry, secrétaire d’État des États-Unis.
                            Les six pays du Golfe n’ont accueilli aucun réfugié syrien...

                            https://el-manchar.com/2015/09/03/lemir-du-qatar-a-propos-de-laccueil-des-refugies-syriens-nous-avons-assez-desclaves-comme-ca/



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès