• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > "Nous n’avons clairement plus besoin d’un vaccin pour Omicron"

"Nous n’avons clairement plus besoin d’un vaccin pour Omicron"

BEST OF — Débriefing du 26 janvier du Pr Peter McCullough.
L'article complet : https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/mccullough-vaccins-retires-du-marche

 

Tags : Vaccins Santé menacée Prospective et futur Covid-19




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    



    • 5 votes
      mac1 1er février 12:38

      @sls0
      Ah wikipedia ! une source d’information fiable et pas du tout aux mains de lobby ?

      Ces injections ont visiblement lamentablement échoué à réduire les contaminations, Elles n’ont plus alors d’utilité justifiable a être généralisées à toute une population, si ce n’est, peut-être, pour remplir les poches de certains y compris des corrompus ou des escrocs...


    • 2 votes
      juanyves juanyves 1er février 13:33

      @sls0
      Je suppose que tu te réfères à ça entre autres commentaires de Wikipédia orientés comme ils se doit (ce n’est nullement de la publication scientifique, ce ne sont que des relais d’un dogme établi mais fortement contesté. Dans d’autres cas Wikipédia parle de sujets polémiques, contestés. Pourquoi dans le cas covid il n’y a point cette nuance ? Question sans réponse ou la même de toujours : mise en danger ...) :

      Le 25 septembre 2021, il tient à nouveau des propos trompeurs dans une vidéo publiée sur Facebook, prétendant que les vaccins ne sont pas sûrs et provoquent des mutations du virus.

      Qui détermine le terme trompeur ? Sans donner de preuves scientifiques qui puisse le démontrer, alors qu’il existe d’innombrable preuves qui laissent supposer qu’il a raison :
      • Le VAERS
      • l’Eudravivilance
      • Le rapport statistique de Christine Cotton sur les données fournies par Pfizer pour le compte de la Cour d’Appel du Québec
      • L’évidence même que la présence d’un obstacle pousse toujours à la sélection de la solution permettant de la contourner. (mutations). Ceci est plus que démontré et personne n’oserait le contester scientifiquement. Seuls des idiots de plateaux télés s’y risquent et Wikipédia.

      Autre point :

      il affirme qu’il y a « plus de blessures et de décès liés aux vaccins » que d’hospitalisations et de morts causées par le Covid-19 aux États-Unis.

      Affirmation démentie par l’AFP qui se garde bien de dire que Mac Cullough parle des moins de 50 ans dans sa présentation à l’IHU de Marseille, chiffres pour lesquels il a totalement raison raison. La mauvaise foi de ces gens et leurs techniques de désinformation ne sont plus à prouver.

      Pour ce qui est des myocardites le CDC, après tous les cas avérés et une non signalisation de Pfizer, les reconnait commes effets indésirables. Voir 36’17’’

      Même le doute s’est installé chez toi.À quand la certitude ? Ce n’est pas la maladie qui est en cause c’est sa gestion et ce qu’on en a fait pour atteindre des objectifs inconnus sur lesquels on peut spéculer à l’infini. Mais ce qui est sûr à 100% c’est qu’ils ne sont pas sanitaires.

      Tout ce qui a été fait est écrit noir sur blanc comme ne devant pas se faire dans le rapport du Sénat sur l’H1N1


    • 2 votes
      juanyves juanyves 1er février 14:01

      @sls0
      Autre question qui a sa réponse évidente.
      Pourquoi Pfizer a exigé, pour livrer ses doses injectables, de ne pas être responsable des effets indésirables ?
      Mais tout simplement, ayant une quantités de casserolles au cul d’une dizaine de milliard d’amendes pour faux et charlatanisme il ne pouvait pas se permettre, connaissant très bien la valeur du produit, sa fiabilité et les risques associés, de se retrouver avec des dizaines de milliards de compensations ou d’amendes. De même pour ses potes Moderna & Co.
      Cela expliquerait parfaitement, la non autorisation de vaccin comme Sputnik ou Sinopharm : des raisons purement juridiques/légales par rapport aux effets indésirables pour des injections authorisées sur l’urgence.
      Finalement on s’aperçoit de l’ampleur de la chienlit déclenchée par une opération médiatique appuyée par un pouvoir politique aux abois et dans l’intérêt d’acteurs bien cachés derrière l’industrie pharmaceutique (Blackrock, Vanguard et tous leurs autres potes dans les yeux desquels ne brillent que des $). Résultat criminel du néolibéralisme outrancier que beaucoup prétendent corriger grâce au valeurs moralisatrices chrétiennes ou juives comme notre Zorro national coiffé de la kippa.


    • 1 vote
      eau_du eau_du 1er février 16:09

      Martine Wonner :: « La société Pfizer a été condamné à 34 milliards de dollar d’amendes  » pour la corruption de médecins et de représentants de gouvernement, afin d’y accroître ses affaires et ses ventes, ainsi pour des pratiques commerciales frauduleuses ou de non respect de l’environnement et des droits humains, etc.

      .

      La « protection » du « vaccin » Pfizer est inférieur à 1% !

      Le rapport de Pfizer concernant son « vaccin » ARNm avait annoncé une efficacité de protection de 95% contre le Covid-19, ceci 7 jours après la première dose.

      Ces 95% correspondent en fait à une réduction du risque relatif .

      La réduction du risque relatif est bien connue pour être un chiffre trompeur.

      C’est pour cela que la Food and Drug Administration (FDA) recommande d’utiliser plutôt la réduction du risque absolu. La Food and Drug Administration est l’administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments.

      La réduction du risque absolu du « vaccin » Pfizer n’est que de 0,84% !
      .
      Mais quelle mouche a pique le gouvernement français et les autorités sanitaires comme par exemple ARS à vouloir injecter ses produits expérimentales génico-toxiques qui sont totalement inefficaces à la population dans son intégralité ? Ceci est un crime contre l’humanité et nous exigeons que les responsables finiront d’arrière les barreaux ! L’état français devrait déjà commencer à construire des nouveau prisons. Il en faudrait déjà une prison seulement pour enfermer le propagandistes médiatiques en tête l’AFP !



      • vote
        patoufleur patoufleur 2 février 04:51

        Le Bac +20 , druide, en mode panique et surtout, complice d’injections mortelles suite à son injonction picouse..

        Usa : explosion du nombre de cancer post picouse, 1000% d’augmentation !

        https://envahis.com/trois-hauts-grades-de-larmee-americaine-exposent-le-scandale-des-vaccins/


        • 2 votes
          JL 2 février 11:38

          Un traitement médical dangereux rendu obligatoire, ce ne peut être le fait d’une erreur : c’est clairement intentionnel.

           

           Tous les gouvernements qui instrumentalisent peu ou prou ces recommandations médicalement dévoyées sont des gouvernements inféodés aux ennemis des nations et de leurs peuples, et donc coupables de crimes répétés de haute trahison.


          • vote
            beo111 beo111 2 février 11:50

            @JL

            Ils ne trahissent rien du tout. Il y a des abrutis qui votent pour eux, c’est tout.


          • 1 vote
            JL 3 février 08:47

            @beo111
             
            ’’Ils ne trahissent rien du tout. Il y a des abrutis qui votent pour eux, c’est tout.’’

            Celui qui a acheté sur plans un logement qui est livré bourré de malfaçons est-il un abruti ?
            Celui qui a acheté une voiture d’occasion qui se révèle pourrie est-il un abruti ?


          • vote
            beo111 beo111 3 février 09:18

            @JL

            Non, mais il y a une différence.

            Celui qui achète une maison doit se loger.

            Celui qui achète une voiture doit se déplacer.

            Or le vote n’est pas obligatoire, Dieu merci.

            Ce qui veut dire que celui qui ne sait pas trop pour qui voter peut voter blanc ou nul. Dans son cas, c’est la seule option responsable.


          • vote
            Conférençovore Conférençovore 3 février 10:55

            @JL
            "Celui qui a acheté sur plans un logement qui est livré bourré de malfaçons est-il un abruti ?"

            C’est en tout cas soit un naïf soit quelqu’un qui a manqué de faire des vérifications de base. Sur un achat aussi important qu’un logement (et dans une moindre mesure une voiture) l’acheteur se doit de faire un maximum de vérifications quant au vendeur e répondre à des questions aussi simples que "a-t-il eut des problèmes par le passé avec d’autres clients ?", "comment est constituée l’équipe qui va construire ? Qui le le maïtre d’ouvrage, qui est le maître d’oeuvre ?", "les entreprises qui interviennent sont-elles dûment déclarés, ont-elles les certifications requises ?", etc, etc, etc. Il doit aussi surveiller son chantier dans la mesure du possible, voire faire intervenir un autre professionnel en cas de doute : les malfaçons sont souvent cachées. Il doit avoir un cahier des charges détaillés sur les matériaux utilisés pour pouvoir contester en cas de non-respect.

            En politique, c’est la même chose et les gens n’ont plus aucune excuse depuis que le net est omniprésent. Toutes les informations sont dispo pour qui veut chercher. Si on vote pour une Pécresse ou un Macron en 2022 et que l’on se plaint derrière qu’ils font de la merde, on est vraiment un irresponsable qui ne mérite tout simplement pas d’avoir le droit de vote. Par extension on peut qualifier ces gens d’"abrutis" parce que là, les conséquences ne sont pas simplement que eux sont lésés mais que tout le monde l’est à cause de leur inconséquence.
            Se faire arnaquer par un garagiste véreux n’a pas d’autres conséquences pour les autres automobilistes au-delà des autres éventuels clients de l’indélicat. Ce sont des comparaisons ineptes.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès