• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Océans : élévation et réchauffement

Océans : élévation et réchauffement

Pendant longtemps, les discussions sur le changement climatique n’ont pas pris l’océan en compte. Quel rôle l’océan joue-t-il dans le climat et quels sont les impacts du changement climatique sur l’océan ? Trois chercheurs, Sabrina Speich, Gilles Reverdin et Benoît Meyssignac, reviennent sur deux problématiques, le réchauffement et l'élévation du niveau des océans.

 


Les mesures effectuées par des marégraphes, puis des satellites ont démontré que le niveau de la mer est monté globalement à une vitesse moyenne de l’ordre de 1,7 mm par an depuis le début du XXe siècle, conséquence directe du réchauffement climatique d’origine anthropique. Cette hausse est principalement liée à deux phénomènes : l’augmentation de la température des océans, d’où une dilatation de l’eau de mer, et la fonte des glaces continentales, glaciers et calottes polaires.

Intervenants :
- Sabrina SPEICH (ENS Paris) | Laboratoire de météorologie dynamique (LMD – CNRS / Ecole Polytechnique / UPMC / ENS Paris / Ecole des Ponts ParisTech), Palaiseau
- Gilles REVERDIN (CNRS) | Laboratoire d’Océanographie et du Climat : Expérimentations et Approches Numériques (LOCEAN – CNRS / UPMC / IRD / MNHN), Paris
- Benoît MEYSSIGNAC (CNES) | Laboratoire d’études en Géophysique et océanographie spatiales (LEGOS – CNRS / CNES / Université Toulouse Paul Sabatier / IRD), Toulouse

Un film de Hervé Colombani et Jean-Jacques, produit par CNRS Images avec la participation du CNES (2015, 7 min)
Pour en savoir plus : http://videotheque.cnrs.fr/doc=4482

 
  • Date de publication : 11/06/2015
  • Durée : 06:53
  • Catégorie : News
 

par CNRS

http://cnrs.fr

 

Tags : France Economie Etats-Unis Mers et Océans Recherche Scandale Science et techno Solidarité Changement climatique EXCLUSIVITE AGORAVOX Liberté d’expression Climat




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • 7 votes
    calem 12 juin 2015 15:20

    l’élévation du niveau des océans, stigmatisée par Al Gore en 2006 ("Une vérité qui dérange"), devait atteindre 6 mètres à l’horizon 2100 or les relevés altimétriques par satellite (projet Topex-Poséïdon) révèlent que l’élévation globale fut quasi nulle au cours du XXème siècle, et serait proche de 13 millièmes de millimètre par an depuis 2001. En outre, cette élévation aurait été très inégale avec un maximum entre 1850 et 1900 puis ensuite entre 1930 et 1960 et enfin depuis 1990. L’élévation du niveau des océans serait ainsi comprise entre 17 cm et 59 cm (scénario du GIEC) à l’horizon 2100. Le géologue et physicien suédois Nils-Axel Mörner affirme même "qu’il n’y a pas eu de réelle augmentation depuis 50 ans", et que "s’il y a une élévation au cours de ce siècle, elle restera proche de 10 cm". 


    • 2 votes
      michel-charles 12 juin 2015 15:31

      @calem...heu..sur certaines plages de l’atlantique l’eau à avancé de 150 mètres et les maisons qui étaient éloignées se retrouve les pieds dans l’eau avec évacuation à la clé...On peut le voir sur le net très facilement.. !



    • 4 votes
      Joe Callagan Joe Callagan 12 juin 2015 15:40

      @calem

      Tout comme la température globale aurait finalement baissé de 0,3 °c depuis 97.


    • 3 votes
      sls0 sls0 12 juin 2015 16:23

      @Joe Callagan
      Il y a des variations annuelles, 98 et non 97 c’était une année El nino donc chaude.

      Si l’on regarde les températures moyennes sur 10 ans il y a réchauffement.

      On ne prend pas l’exception pour en faire une généralité.


    • 1 vote
      michel-charles 12 juin 2015 18:06

      @calem...Il y a 50 ans le Signal, une résidence construite sur le littoral à Soulac-sur-Mer, était séparé des flots par 200 mètres. Depuis les tempêtes successives ont grignoté la dune. Les résidents craignent de devoir un jour quitter leur logement.

      Source vidéo : A Soulac-sur-Mer, une résidence menacée par l’avancée de la mer...C’était en 2010...aujourd’hui les résidents ont quitté les mieux.. !

    • 2 votes
      Joe Callagan Joe Callagan 12 juin 2015 19:06

      @sls0

      Puis-je savoir qui est à l’origine de ce graphique ? (*)

      Ensuite, je parle d’une baisse globale depuis 97 et non pas en 97.

      (*) Le GIEC et compagnie ?


    • 1 vote
      sls0 sls0 12 juin 2015 20:01

      @Joe Callagan

      L’origine :
      Comme le port salut, c’est marqué dessus, pour éviter une recherche sur google, 

      NASA :(National Aeronautics and Space Administration) est l’administration gouvernementale responsable du programme spatial des États-Unis.
      Elle a été créée le 29 juillet 1958 pour concurrencer les soviétiques durant la Guerre Froide en organisant le programme spatial.
      La NASA comprend 18 centres de recherches sur le sol américain. Elle a accompli des exploits comme l’envoi de l’homme sur la Lune, le 21 juillet 1969, la première station spatiale Skylab et la première navette spatiale Columbia, la Station Spatiale Internationale (ISS)..

      PNAS : est l’une des revues scientifiques les plus cités multidisciplinaires et complètes au monde , publiant plus de 3.800 documents de recherche chaque année . Fondé en 1914 , PNAS publie des recherches de pointe , les sciences nouvelles , commentaires , avis , les perspectives , les documents du colloque , et les actions de la National Academy of Sciences .

      UCL c’est l’université de Louvain en Belgique. Parmi les établissements francophones, seules de grandes écoles spécialisées (Normale Sup, Polytechnique, EPFL) sont mieux classées, ainsi que l’Université de Genève.

      C’est quand même d’autres pointures qu’Allègre.


    • 5 votes
      KHannea 12 juin 2015 20:14

      Bon alors, petite dédicace à tout les climato-septique qui pensent que le réchauffent s’est arrêté de 1995 à 2012. 

      Les dernières études de Juin 2015 montrent que cette "pause"dans le réchauffement climatique a seulement été due aux biais introduit par le changement de systèmes de mesures (augmentation du nombre de bouées de mesures contrairement aux bateaux).

      Mais bon je ne me fais pas d’illusions, je ne m’attend pas à ce que vous changiez d’avis au vue la virulences de vos propos. Vous êtes pour la remise en question de l’idéologie dominante (et c’est bien) mais surtout pas de votre vision. Peut-être que je me trompe,et je l’espère...


    • 2 votes
      wendigo wendigo 12 juin 2015 22:01

      @sls0

       La NASA, tout un programme.... je tiens à vous faire remarquer que votre topic copié collé n’est pas complet, déjà il serait bon de préciser que la NASA est une administration stratégique et est donc militaire.
      Ces types là ne font pas dans l’info et la recherche à transmettre, c’est la NSA de l’espace.
      De plus la nasa déconne plein but, elle ne communique pas les conneries à servir d’un service à un autre. Quand ceux qui propagande sur le climat vous disent "attention chaleur", le service d’héliophysique lui crie à l’ère glaciaire ... c’est con.
      Maintenant le réchauffement n’est qu’une des résultantes tangibles. C’est du coté magnétique qu’il faut regarder , car depuis que le champs magnétique merde , tient le climat suit, étrange comme comportement ?!.


    • 1 vote
      calem 12 juin 2015 22:38

      @sls0

      Justement vous vous faites mener en bateau : éteignez votre téléviseur et informez vous.


    • 1 vote
      sls0 sls0 13 juin 2015 00:10

      @wendigo

      Le copié/collé avait un coté humoristique car on me demandait de citer mes sources alors que c’était indiqué.

      La NASA, j’ai un accès aux bases, que je récupère avec R, ce logiciel récupère des chiffres pas des discours.

      Le service héliophysique a parfaitement raison, ça se voit sur les graphes. L’autre service a raison aussi, l’échelle de temps est différente et les données sont différentes.

      Quand j’aurai le temps j’irai voir coté magnétisme pour voir les corrélations. Bon les données de la Nasa ne remonte pas loin dans le temps, au niveau statistique c’est pas merveilleux.

      On peut voir les variations de magnétisme par carottage, c’est pas la même précision que la glace, c’est vraiment à la louche, les inversions de pôles ça se voit pour le reste je n’ai pas de connaissances à ce sujet.


    • 2 votes
      sls0 sls0 13 juin 2015 06:04

      @calem
      Depuis 1989 je n’ai plus de télé ce qui me laisse le temps de lire le rapport du GIEC et d’autres lectures contradictoires. Pas de télé c’est 1200h de vie gagnées annuellement.
      En contradictoire c’est du niveau Allègre, pour le peu que l’on s’est investi dans la compréhension d’un rapport du GIEC, les arguments font sourire.

      Pour mon information j’évite le bistrot du coin, Agoravox, il y intérêt à faire le trie, c’est presque une étude sociologique sa lecture. Il existe des sites spécialisés, où les arguments pour ou contre tiennent la route.

      97% des climatologues sont d’accord avec le coté anthropique de l’élévation de température. On ne le voit pas trop dans les médias ni au bistrot et sur Agoravox le lobby pro charbon se fait entendre.
      Si on taxe le charbon Wall street fera la gueule car les délocalisations ça va sérieusement baisser, il n’y a pas que le cout de la main d’oeuvre, le charbon avec ses 150.000 morts annuels c’est pas cher. Quitte à voir des usines, je préfère les voir en France et je suppose que les chômeurs seront d’accords.

      Sur ce graphe la surconsommation de charbon c’est la Chine (le triangle à partir de 2000), toute cette énergie à pour conséquence des chômeurs chez nous. On met une taxe carbone à la frontière, ça fait de sérieuses rentrées d’argent et on revoit du made in France. Les gros exportateurs sont les gros consommateurs de charbon, le fric pour eux le CO² pour tout le monde.

      On regarde la courbe de la France, depuis 2000, on le voit l’influence du triangle chinois. Même si 97% des climatologues se tromperaient socialement j’apprécierai cette taxe carbone.


    • 3 votes
      wendigo wendigo 13 juin 2015 07:50

      @sls0
      Visiblement vous avez arrêté la télé pour continuer à gober des conneries .
      Vous nous parlez des 97% de scientifiques soit disant en accord avec le GIEC ; chose con, le GIEC est composé à 97% de politiciens et la communauté scientifique elle fait pétition sur pétition pour dire au giec d’arrêter de débiter autant de niaisages ; vous avez une explication dans vos sources si sur ?
      et pour ce qui est des champs magnétiques, de leur axe géomag, envisager 1) de vous groler les miches, car lui n’attend pas votre bon vouloir , 2) il risque de s’intéresser à vous plus vite que vous ne l’espérez.
      Maintenant quand on a un minimum de malice, même avec 89pts de QI, en science on s’intéresse d’abord aux causes ... et les causes ne sont pas anthropiques, sinon expliquez moi pourquoi les même dérèglements se font voir sur toutes les planètes du système solaire, y compris sur le soleil lui même et , tiens chose étrange, le soleil et le système merdent depuis la même année que le terre .... et ça le giec ne le voit pas, ne le constate pas et pire, conchie le phénomène.


    • 2 votes
      files_walQer files_walQer 13 juin 2015 09:56

      @michel-charles

      La ligne de côte grignotée par la mer et ceci d’autant plus lorsqu’il y a des tempêtes n’a rien à voir avec le niveau global de la mer.


    • 1 vote
      sls0 sls0 13 juin 2015 17:39

      @wendigo

      Encore une fois des mots, rien de factuel, aucun lien pour valider.

      Le magnétisme : En 5 millions d’années il y a eu 23 inversions de pôles, c’est pas entropique, on fait avec, on a aucun levier, on est petit. La seule chose que l’on peut faire c’est espérer que l’inversion se fasse rapidement sinon gare aux coups de soleil.

      Sur une partie du réchauffement on a un levier.
      Le dernier rapport du GIEC estime à 95 % le degré de certitude que l’«  activité humaine est la cause principale du réchauffement observé  » depuis le milieu du XXe siècle. «  Ce n’est pas une hypothèse, c’est un fait. La science n’est jamais certaine à 100 %, mais à ce point, je ne vois pas ce que ça prendrait de plus. Si je vais voir 20 médecins et qu’un seul me dit que tout va bien, alors que les 19 autres me disent que j’ai un problème, je vais probablement écouter le groupe de 19 médecins.  »

      Wendigo avec ses grigris je ne le place pas parmi les médecins ni moi non plus d’ailleurs.

      Dans les différents chapitres du GIEC il y a la liste de intervenants, ça représente au moins un sixième du chapitre. C’est des centaines de scientifiques ou hommes politiques comme vous dites.

      Pour vous permettre de valider vos dires, voici la liste des rédacteurs et réviseurs du rapport final, dans le lot vous trouverez bien un maire, un adjoint ou un député.
      Core Writing Team members
      Myles R. Allen (United Kingdom), Vicente Ricardo Barros (Argentina), John Broome (United Kingdom), Wolfgang Cramer (Germany/France), Renate Christ (Austria/WMO), John A. Church (Australia), Leon Clarke (USA), Qin Dahe (China), Purnamita Dasgupta (India), Navroz K. Dubash (India), Ottmar Edenhofer (Germany), Ismail Elgizouli (Sudan), Christopher B. Field (USA), Piers Forster (United Kingdom), Pierre Friedlingstein (United Kingdom), Jan Fuglestvedt (Norway), Luis Gomez-Echeverri (Colombia), Stephane Hallegatte (France/World Bank), Gabriele Hegerl (United Kingdom), Mark Howden (Australia), Kejun Jiang (China), Blanca Jimenez Cisneros (Mexico/UNESCO), Vladimir Kattsov (Russian Federation), Hoesung Lee (Republic of Korea), Katharine J. Mach (USA), Jochem Marotzke (Germany), Michael D. Mastrandrea (USA), Leo Meyer (The Netherlands), Jan Minx (Germany), Yacob Mulugetta (Ethiopia), Karen O’Brien (Norway), Michael Oppenheimer (USA), R.K. Pachauri (India), Joy J. Pereira (Malaysia), Ramón Pichs-Madruga (Cuba), Gian-Kasper Plattner (Switzerland), Hans-Otto Pörtner (Germany), Scott B. Power (Australia), Benjamin Preston (USA), N.H. Ravindranath (India), Andy Reisinger (New Zealand), Keywan Riahi (Austria), Matilde Rusticucci (Argentina), Robert Scholes (South Africa), Kristin Seyboth (USA), Youba Sokona (Mali), Robert Stavins (USA), Thomas F. Stocker (Switzerland), Petra Tschakert (USA), Detlef van Vuuren (The Netherlands), Jean-Pascal van Ypersele (Belgium)
       
      Extended Core Writing Team members
      Gabriel Blanco (Argentina), Michael Eby (Canada), Jae Edmonds (USA), Marc Fleurbaey (France), Reyer Gerlagh (The Netherlands), Sivan Kartha (USA), Howard Kunreuther (USA), Joeri Rogelj (Belgium), Michiel Schaeffer (The Netherlands), Jan Sedlá ?ek (Switzerland), Ralph Sims (New Zealand), Diana Ürge-Vorsatz (Hungary), David Victor (USA), Gary Yohe (USA)
       
      Review Editors
      Paulina Aldunce (Chile), Thomas Downing (United Kingdom), Sylvie Joussaume (France), Zbigniew Kundzewicz (Poland), Jean Palutikof (Australia), Jim Skea (United Kingdom), Kanako Tanaka (Japan), Fredolin Tangang (Malaysia), Chen Wenying (China), Zhang Xiao-Ye (China)
       


    • 1 vote
      wendigo wendigo 13 juin 2015 18:21

      @sls0

       Il y a une inversion de pole tout les 150 à 180 mille ans, je vous laisse voir combien de fois cette variation a eu lieux en 50 million d’années , depuis la création de la terre nous en sommes à plus de 18 000 fois.
      Mes sources, je les laisse ici même assez souvent pour que vous n’ayez pas à les demander, mais disons que je ne vais pas les trouver dans la presse de propagande mais directement aux sources (SSRC, Poulkovo, nasa etc etc)
      De plus il faut avoir un minimum de connaissance scientifique pour voir que le giec est de l’escroquerie, ce sont aussi les seul "scientifique" qui n’ont reçu QUE le prix nobel de la paix. (celui décerné par la CIA plus exactement)
      Giec dont le président est un immense scientifique dans le domaine climatique ; hé oui Monsieur Pachauri est ingénieur des mines spécialiste des chemins de fer .... bon les chaleurs ne lui sont pas inconnues, il est vrai, vu les accusations d’harcellement sexuel qui lui plane aux miches, c’est même un chaud le gars, mais un cheminot quand même, c’est vrai que là vous visez les bonnes sources , dommage un cran plus haut et vous êtes chez mickey magasine.
       Tenez lisez ceci c’est un bon condensé avec pas mal de petites sources à l’appui dedans si vous êtes sage après je vous ferais passer bien plus copieux .


    • vote
      wendigo wendigo 13 juin 2015 18:23

      @wendigo

      bon visiblement le lien ne passe pas .... donc allez regarder la page "pensée unique.fr", si toute fois vous avez assez de bonne foi pour risquer de ruiner vos croyances.




      • 2 votes
        sls0 sls0 12 juin 2015 19:37

        @calem
        Le lien c’est un article de 2007.

        Il n’y pas plus actuel ? C’était l’année froide de la décennie et les modélisations ont sérieusement évolué depuis.

        Je me pose cette question, pourquoi garder un lien plus de 8 ans, ça démontre une certaine préparation des réponses mais aussi un manque d’arguments récents.

        Coté USA le lobby anti CO² est très puissant, ils n’ont rien signé, des sceptiques on doit en trouver, ils y a quand même 3% des climatologues qui ne sont pas d’accord avec le coté anthropique du réchauffement.


      • 1 vote
        KHannea 12 juin 2015 20:16

        @sls0

        Si, de Juin 2015

        http://abonnes.lemonde.fr/climat/article/2015/06/04/la-pause-du-rechauffement-climatique-etait-un-mirage_4647745_1652612.html

        Cela montre que la "pause" tant prôné par les climato-septique de 1995 à 2012 était due à des biais de mesures...



      • 3 votes
        HELIOS HELIOS 12 juin 2015 16:29

        ...vous allez rigoler... quand j’étais petit, il y a longtemps, très longtemps mais pas dans une galaxie lointaine, Le dimanche, j’allais avec mon oncle a la pêche. Nous partions a 5h et demi, nous faisons une pause d’un petit quart d’heure sur le sable des plages de Juan les Pins pour creuser a la limite de l’eau et récupérer quelques "esques" - des appâts qui ressemblent a des vers mille-pattes - puis nous retournions a port du Crouton là où se trouvait la barque.

        Mon oncle qui rêvait peut être de me transformer en marin, me laisser "larguer les amarres" c’est a dire décrocher les cordes et faire les opérations inverses au retour.

        Combien de fois n’ai-je pas pesté contre le niveau de l’eau qui mouillait la corde au niveau de l’anneau dont la moitié trempait dans la mer. C’était le "quai" des locaux, a une époque où justement les locaux pouvait avoir des barques a la mer. Époque terminée bien entendue... les quai sont accaparés par quelques parisiens qui stationnent a l’année un petit hors bord coiffé de sa bâche.

        ...suivez, suivez, ce n’est pas un roman, j’y arrive.
        Il y a peu, je suis allé sur le quai pour aider a remettre en route un de ces moteurs "historique", bi-cylindre a rotation lente. Quelle n’a pas été ma surprise de constater que les anneaux étaient toujours là, quelques uns en inox, mais la majorité exactement au même endroit., la moitié toujours immergée ; leur acier était surement de bonne qualité.

        ... vous ne voyez venir, bien sur, cela se passait il y a un peu plus de 50 ans, soit, selon la moyenne citée dans l’article, le niveau aurait dû prendre presque 8 cm soit la totalité de l’anneau (85mm) ! Il n’en est rien.
        Bon, vous me direz que la marée, la température, le vent, le poids des yacht transatlantiques qui repoussent l’eau etc..... peut être, peut être, peut être !

        En tout cas, ici, a Antibes la mer n’est pas encore passé au dessus de ses plages !
        Je trouve que c’est super bien de s’occuper de ça, mais je préférai qu’on ne fasse pas le raccourci entre gaz a effet de serre (la vapeur d’eau donc le brouillard, sont a effet de serre) en accusant le pétrole et indirectement les automobiles (15% de la consommation de pétrole seulement) et augmentation de la température et du niveau de la mer... la planète a beaucoup d’autres moyens internes et externes pour augmenter seule sa température.

        Je préférerai, par exemple, qu’on interdise les crèmes solaires qui ont tout stérilisé dans la mer, au point qu’il n’y a plus de vie, fini les vers de pêche ou les simples bigorneaux a lune ou a pattes. Il n’était pas nécessaire d’attendre la coelerpa taxifolia, les parisiens on fait le travail, d’autant que personne ne leur demande de respecter la nature alors qu’ils se permettent, semaines après semaines d’été de juin a septembre compris,de récolter tout ce qui bouge dans l’eau alors que c’est la période de reproduction. Que voulez vous, s’ils n’élimine pas les oursin a cette poque, quand vont-ils pouvoir le faire ?

        Vous voyez, le niveau de la mer monte peut être, mais entre la volonté des pseudo-verdâtres (verdâtre, c’était les nazis, ceux qui imposaient aux autres leur autoritarisme dogmatique) qu’on nomme "les verts", qu’ils le soient déclarés ou cachés et de la classe politico administrative qui n’ont qu’un souhait, c’est de contraindre les autres... et les exigences d’une nature fragile aux ressources limitées, je choisi l’homme intégré a la nature et je ne me permettrai jamais de critiquer des actions dont je ne suis pas capable d’en analyser l’origine... 

        ... mais peut être que vous, vous -savez- quelle est la source de l’augmentation de la température, de la dilatation des océans, de la fonte des glaciers qui y participe, du pipi de vaches qui descendent aussi les rivières (après leurs pets )... elles sont deux fois coupables ces bêtes, .. je vous félicite pour votre science, vos connaissance, vos certitudes... et votre bon sens, moi, j’ai des doutes et ces doutes ne me permettent pas de pourrir le vie des autres, d’autant qu’a un gros rouquier et quelques girelles sur mon BBQ, je me contente d’une cote de bœuf et d’un petit rosé de chez nous.


        • 1 vote
          ZardoZ ZardoZ 12 juin 2015 23:09

          @HELIOS

          Antibes pouah ville pourri de la côte d’azur.


        • 1 vote
          sls0 sls0 13 juin 2015 00:20

          @HELIOS
          Le niveau change déjà avec les saisons, avec la marée, vous n’avez vraiment pas de chance dans vos observations.

          Moins empirique que l’anneau d’amarrage.


        • vote
          HELIOS HELIOS 13 juin 2015 02:00

          @ZardoZ
          On habite où l’on peut ! En tout cas, je m’y trouve bien.


        • vote
          HELIOS HELIOS 13 juin 2015 02:08

          @sls0

          Vous avez raison, il y a beaucoup de facteurs qui modifient le niveau de l’eau.

          Mais ; s’il y avait eu une augmentation, je pense que cela se verrait.

          Pour vérifier, je passerais deux ou trois fois cette semaine, je suis justement sur place.

          Mais, pensez bien, que s’il faut être aussi précis pour détecter une augmentation du niveau, c’est que celle-ci est très faible.

          De toute façon, je suis opposé, pour des raisons de bon sens, et de calcul physique, a la thèse du réchauffement causé par l’effet de serre. Qu’il y ait réchauffement, certes, les séries de mesures le démontrent, mais que nous soyons les responsables, alors là, c’est etre bien présomptueux.


        • 1 vote
          nours77 12 juin 2015 17:21

          Un montage de très vieux documentaires... a mon sens, c est un peu raté comme preuve...

          Il y a plus d un cycle qui compose notre climat, des cycles lunaires de 30 ans, des cycles terrestre d un ans, des cycles solaires de 12000, des cycles d autres planètes encore peut étudiées... 
          Dans les années 2002 on parlait d un age de glaciaire... proche de nous...

          Maintenant on voit le gulf stream prendre des raccourcis dangereux pour la stabilité thermique de notre planète (et si vous arrêtiez de jouer avec vos satellites...), des températures de plus en plus instables et froides, la calotte glacière qui augmente dans certaine zone du pole nord et sud... Non ! La terre ne va pas en ce réchauffant, au grand désespoir de nos cher industriels qui fond tous pour...

          Mouais, le comble est que ce genre de propagande cache une chose plutôt abjecte en réalité... La justification de la taxe carbone entrée en vigueur le 1 janvier 2015...


          Tout ça est bien connu depuis des années, donc, je me demande... Pendant encore combien de temps prévoyez vous de raconté des âneries... ?

          • vote
            KHannea 12 juin 2015 20:57

            @nours77

            Lorsque l’on fait un feu dans une maison cela réchauffe la pièce,on est d’accord là dessus j’espère.
            Maintenant, en chaleur produite, on introduit dans l’atmosphère l’équivalent de 3 bombes Hiroshima toutes les secondes, et cela n’aurait pas d’impact ?
            Comment peut-tu sérieusement penser que s’inquiéter des rejets thermiques dans l’atmosphère est un florilège d’ânerie ? 
            Ce genre de commentaire me fait... peur. Pourtant je suis le premier à chercher les intérêts cachés, mais penser que les études sur le climat n’ont que pour seul finalité la taxe carbone... sérieusement ? On aurait put faire plus simple je pense...


          • 1 vote
            nours77 13 juin 2015 00:55

            @KHannea

            ok, intéressez vous au grand problème des météorologues, la prédiction du cheminement des masses d aires pour votre commentaire sur le chauffage... Si vous ignorez ceci, discuter météo avec vous est inutile... Des bombes nucléaires, ok et l espace a -273 degré... (raison stupide...a la bombe atomique...désolé...)

            Puis comme dit implicitement dans mon post précédent, les industrielles qui n hésite pas a polluer et qui ne seront plus taxé en 2016 en France par exemple est un sujet qui me préoccupe oui, 

            « L’industrie sera également délestée de plusieurs obligations environnementales, à commencer par les analyses de rejets dans l’air et l’eau, dont la fréquence « pourrait être réduite sur la base d’une justification de l’exploitant » dès le second semestre 2015.

            La taxe générale sur les activités polluantes (TAGP) des installations classées pour la protection de l’environnement (IPCE) sera supprimée fin 2015. Le délai de recours contre les autorisations accordées à ces sites potentiellement dangereux sera réduit à six mois à compter de l’avis de publication. »

            http://www.lecontrarien.com/2015/06/02

            oui, je trouve ceci plutôt inquiétant en effet, mais pas le mythe du réchauffement climatique, qui sert a des politiciens a nous imposer de nouveaux impôts pour une cause...(un mythe démentie par des scientifiques sérieux...) de la main gauche, pour tout détruire de la main droite... non, désolé ! Je vous fait peur... ? Informez vous...


          • 3 votes
            popov 15 juin 2015 16:49

            @KHannea

            C’est bien de considérer un mode de réchauffement qui est rarement cité, mais il faut rester conscient des ordres de grandeur.

            Vous dites que l’activité humaine dégage autant de chaleur que 3 bombes d’Hiroshima à chaque seconde.

            Admetons. La bombe d’Hiroshima était l’équivalent de 15 kilo-tonnes de TNT. Un kilo-tonne de TNT, c’est une teracalorie (10^12 calories). Donc, on relache dans l’atmosphère 45*10^12 calories par seconde, ou encore environ 180 terajoules par seconde, donc une puissance W1 d’environ 180 terawatts.
            https://en.wikipedia.org/wiki/Nuclear_weapon_yield

            Quelle quantité d’énergie la terre reçoit-elle du soleil par seconde ? Cette valeur W2 est estimée à environ 173 000 terawatts.
            https://en.wikipedia.org/?title=Solar_constant

            Le rapport W1/W2 vaut donc 0.00104, soit environ 0,1%.

            Quelle est la contribution de cet apport de chaleur à la température de la terre ?

            Quand on chauffe un objet, sa température augmente et il rayonne de plus en plus d’énergie, jusqu’au point où les pertes par rayonnement sont égales à l’énergie qu’on apporte. Les pertes d’énergie par rayonnement sont proportionnelle à la puissance 4 de la température (loi de Stephan-Bolzman https://en.wikipedia.org/wiki/Stefan%E2%80%93Boltzmann_law).

            Si T est la température de la terre quand elle n’est chauffée que par le soleil et T + dT sa température quand on ajoute 3 bombes d’Hiroshima par seconde, on a la relation

            (1 + dT/T)^4 = 1 + W1/W2 = 1, 00104, donc 1 + dT/T = 1,00026 et dT/T = 0,00026

            Si T est d’environ 300 degrés Kelvin, alors l’accroissement dT = 300*0,00026 = 0,078 Kelvins (ou Celsius).

            Conclusion : à l’heure actuelle, la pollution thermique directe résultant des activités humaines n’a pas d’effet significatif sur la température de la terre.


          • 2 votes
            calem 12 juin 2015 17:32

            Le réchauffement climatique est un leurre pour ne pas s’attaquer aux vrai problèmes


            • 2 votes
              KHannea 12 juin 2015 20:19

              @calem

              Comment peux-tu sérieusement penser qu’il n’y a pas de réchauffement au vue des milliards de tonnes de calories que l’on brûle dans l’atmosphère.... M’enfin bon, je ne te vois pas changer...

              http://ecologie.blog.lemonde.fr/2013/10/09/larret-du-rechauffement-climatique-decryptage-dune-legende-tenace/


            • vote
              KHannea 13 juin 2015 13:15

              @pegase

              Alors je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’il n’y a pas de modèle fiable pour le climat et qu’il faut réussir à faire la part entre les intérêts publique et privées qui se cachent derrière toutes ses recherches.
              Mais cela est également vrai pour toute les recherches "climato-septique" si je puis dire, même si je n’aime pas cette expression.

              Ce qui m’énerve, c’est ces gens qui disent qu’il faut se méfier de toutes les informations du GIEC, mais qui jamais Ô grand jamais ne remettrons en cause les informations qui vont dans leur sens (la "pause du réchauffement climatique, le fait que l’antarctique ne fond pas, ect...).
              Ils disent qu’il faut être critique sur les informations que l’on voit alors qu’ils ont zéro sens critique sur leurs informations... C’est clairement du foutage de gueule ou de la niaiserie puissance 1000.


            • 1 vote
              KHannea 12 juin 2015 20:47

              Question simple à tout ceux qui doutent :

              Où vas l’énergie libérée par notamment les énergies fossiles depuis la révolution industrielle ?Pour information, cette énergie est l’équivalent de 3 Hiroshimas...toutes les secondes. Ce qui est sure c’est qu’elle ne disparaît.

              Penser que cela n’a pas d’impact sur la température de la planète me paraît totalement illogique...et très dangereux comme approche.

              • vote
                wendigo wendigo 13 juin 2015 10:05

                Une petite question quand même, quand des même gugus, comme le giec (et je reste poli en disant "gugus") nous disent d’un coté que les océans vont monter de 6m, pourquoi d’un autre coté ils nous disent que l’on va manquer d’eau ?

                Comment manquer d’eau avec les océans qui montent ?
                La seule réponse que je trouve à cette double déclaration est que la connerie s’exibe sans vergogne mais bon, tant qu’il y aura des cons pour gober , pourquoi s’arrêter là .


                • vote
                  wendigo wendigo 13 juin 2015 10:33

                  @pegase

                  Beaucoup d’énergie "payante", il existe d’autres solution gratuites et bien plus rapide que les stations de dessalage, mais passons.
                  Manquer d’eau douce n’est pas de l’ordre du possible pour autant, pourquoi ?
                  Parce que les conditions climatiques actuelles sont liées à l’activité magnétique de notre monde, quand le bouclier magnétique a , comme à l’heure actuelle des trous, alors des particules cosmiques entre en masse dans l’atmosphère et sont à l’origine des masses nuageuses et des précipitations qui en découlent.
                  Vous me direz que ces trous ne vont pas durer, en effet, mais quand cet épisode géomagnétique sera passé, les conditions climatiques elles aussi . Donc le problème de l’eau douce est un faux problème.
                  Sauf qu’il est pas autorisé de parler de nos problèmes géomagnétiques, dire ce qu’il en est et ce qui en découlera, devrait affoler la population (heureusement quelle est con et ne capte rien ) qui plus est dans une civilisation qui ne tient que par un file, celui de l’électricité. Si on fait attention, le soleil est maintenant blanc et non plus jaune, ce qui implique une modification d’irradiance serte, mais aussi que le bouclier magnétique ne filtre plus aussi bien, mais ça shuttt silence demandé.
                  Tiens encore un séisme de de magn 6.3 aux iles Samoa .... c’est quasi quotidien maintenant .


                • vote
                  sls0 sls0 13 juin 2015 19:13

                  @pegase
                  Ce n’est pas la peine d’expliquer, au fil des interventions on peut s’apercevoir avec le mélange de magnétisme de séisme de climat que c’est assez confus, c’est de l’ordre de la croyance, il n’y a plus de logique à espérer.

                  Un séisme de 6,1, quel horreur surtout dans une zone sismique, ça donne une intensité EMS98 de IV à la ville la plus proche de Hihifo (profondeur 41km et distance 79km)
                  Une accélération de 0,019g en prenant un sol pas trop ferme.
                  C’est logarithmique la magnitude, 6,1, ouais.
                  Je réside en zone sismique, je regarde les swarms au dessus de 4,5 car ils peuvent annoncer un séisme de 7 qu’il faut prendre en compte, la probabilité est de 0,05% pour 4,5.
                  C’est prendre en compte une risque de magnitude 7, ce n’est pas s’affoler.
                  Les films catastrophes influencent un peu, c’est aussi de l’ordre de la croyance, la logique et les calculs n’y font rien.

                  Comme les commentaires sur agoravox TV n’ont aucune influence sur les décisions, ce n’est pas grave. Plutôt que regarder des thèses je ferai mieux de regarder ce qui va sortir au box office comme films catastrophes, je tomberai d’accord avec certains.


                • vote
                  sls0 sls0 13 juin 2015 19:25

                  @sls0
                  ERRATUM

                  Je n’ai pas mis le bon lien pour swarm.

                  En Nouvelle Zélande ils font l’analyse statistique des séismes précurseurs de gros séismes que l’on appelle SWARM. C’est pas d’une précision en prédiction extraordinaire mais c’est mieux que rien.

                  Loi normale :
                  moyenne 5.
                  déviation standard 0,3
                  la valeur c’est la magnitude mesurée
                  le résultat c’est la probabilité de séisme supérieur ou égal à 7.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès