• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Oliver Stone : Conversations avec monsieur Poutine 3/4

Oliver Stone : Conversations avec monsieur Poutine 3/4

Conversations avec Monsieur Poutine (The Putin Interviews) est un film documentaire américain réalisé par Oliver Stone, sorti en 2017. Durant deux ans, entre juillet 2015 et février 2017, le réalisateur-scénariste américain Oliver Stone a interviewé Vladimir Poutine, durant près de 50 heures, sur divers sujets politiques ainsi que son ascension au pouvoir...

Troisième partie :


Oliver Stone : Conversations avec monsieur... by narayan84

Tags : Guerre Vladimir Poutine Ukraine Donald Trump



Réagissez à l'article

8 réactions à cet article


  • 1 vote
    psychorigide psychorigide 14 septembre 17:11

    ... j’attends la 1/4 avec impatience, ses commentaires sur les événements récents ( Fev 2017 ).

    Merci pour le partage.


    • 1 vote
      psychorigide psychorigide 14 septembre 18:53

      le 4/4 ....


    • 1 vote
      psychorigide psychorigide 14 septembre 18:57

      Mais il semblerait qu’une interview soit programmé pour 2018 ...

      .

      A propos #worldpeacenow* un lien vers le documentaire de O.Stone à propos de la révolution du Maidan ??

      ***


      • 3 votes
        #WorldPeaceNow* #WorldPeaceNow* 14 septembre 21:43

        @psychorigide

        Malheureusement je n’arrive pas à le trouver en français, mais on peut l’acheter en DVD ou VOD (VO) sur amazon : 

        https://www.amazon.com/Ukraine-Fire-Fanny-Sage/dp/B071L2FSPW

        https://www.amazon.com/Ukraine-Under-Fire-Oliver-Stone/dp/B0735YBYXK

        Mais je ne vois pas de sous-titres français smiley

        Enfin moi ça me dérange pas trop car je comprends assez bien l’anglais.

        Fiche IMBd : http://www.imdb.com/title/tt5724358/


      • 1 vote
        psychorigide psychorigide 15 septembre 09:04

        @#WorldPeaceNow*

        Merci pour la recherche ....  smiley .... tant pis j’attendrais la vostfr *


      • vote
        maQiavel maQiavel 14 septembre 22:39

        Cette partie est centrée sur les conflits en Ukraine et en Syrie, c’est passionnant.

        Une lapalissade : Poutine, en tant que président de la fédération de Russie est le premier vecteur de la propagande russe, il faut l’écouter attentivement pour comprendre sa vison de la situation avec l’ouverture d’esprit requise tout en en faisant la nécessaire critique.

        Je veux bien croire que des snipers liés au bloc américano –occidental aient tirés sur la foule et les policiers à Maïdan histoire de créer une explosion de violence , ça fait partie du mode opératoire habituel de la subversion américaniste , mais de l’autre coté on ne me fera pas croire que les policiers ukrainiens n’ont tués personne, au 20 février il y’avait  82 morts , tout cela n’était tout de même pas le fait des snipers liés à la CIA smiley , Ianoukovitch n’a peut être pas donné l’ordre de tirer sur les manifestants , je n’en sais rien mais si c’est le cas de toute évidence il n’a pas été obéi car des policiers ont tués des manifestants , je ne dis pas que c’est bien ou mal mais c’est un fait.

        Sur le rattachement de la Crimée, il nous fait un joli storytelling avec le « ce n’est pas nous qui avons décider de rattacher la Crimée, c’est le parlement Criméen qui a décidé d’organiser un référendum sur l’intégration de la péninsule à la Russie ». Que les criméens aient souhaité rattacher leurs terres à la Russie est une évidence politique, historique et culturelle, et que le parlement en fait la demande aussi, mais on ne va pas me faire croire que la classe dirigeante russe n’a rien demandé alors que les intérêts fondamentaux géostratégiques russes étaient en jeu smiley. Il est évident que l’opération a été coordonné de Moscou. 

        Sur le plan de la légalité de la manœuvre, c’est une affaire très intéressante car il y’a de nombreuses interprétations. Si les Criméens s’étaient contenté de proclamer leur indépendance, il n’y aurait pas débat puisqu’un référendum concernant le statut futur d’un territoire n’est pas, en principe, "illégal" du point de vue du droit international, pas plus qu’une éventuelle déclaration d’indépendance à la suite d’un tel référendum , les textes reconnaissant le droit à l’autodétermination . Par contre, le rattachement à la Russie est plus problématique puisqu’il viole le principe d’intangibilité des frontières. Ceux qui parlent de rattachement n’ont pas tort. Mais ceux qui parlent d’annexion non plus. Ça dépend du point de vue selon lequel on se place.

        Par contre, concernant l’intervention de la Russie en Syrie , sur le plan de la légalité , c’est Impeccable ,là il ne peut y avoir de discussion. Inversement, l’illégalité de la présence des armées occidentales en Syrie n’est pas discutable non plus.

        Poutine estime à 80 000 le nombre de combattants de l’Etat islamique, dont 30 000 combattants étrangers originaires de 80 pays du monde. Les chiffres officiels Russes brisent le mythe de la propagande pro-Bachar des réseaux d’information alternative selon laquelle la grande majorité des jihadistes de l’Etat islamique sont étrangers à la Syrie et à l’Irak.

        Je me souviens, il y’a à peu près trois ans, avoir fait des recherches sur la quantité de Syriens au sein de la rébellion syrienne. Les chiffres des médias occidentaux mais aussi russes, confirmaient que les Syriens étaient majoritaires. 

        Sinon , j’aime beaucoup le calme et la pondération de Poutine , il émane de lui une force tranquille qui impose le respect. 

         

         


        • 1 vote
          psychorigide psychorigide 15 septembre 09:06

          @maQiavel
          Parler de légalité en matière de droit international n’est pas très .... machiavélique !  smiley


        • vote
          maQiavel maQiavel 15 septembre 10:31

          @psychorigide
          Un : je parle de légalité parce que Poutine lui même en parle. 

          Deux : se donner les apparences de la légalité est fondamental dans les rapports de force internationaux ( raison pour laquelle Poutine en parle ) , et ça c’est typiquement machiavélien. 

          Il y’a deux attitudes caricaturales à éviter : 

          -le juridisme :qui consiste à considérer les rapports entre Etats uniquement par le biais du droit et qui exclue les rapports de force ,un peu comme si le droit était une entité autonome qui existait par elle-même, qui aurait de la puissance par elle-même , qui régnerait en quelque sorte , conception naïve des rapports internationaux propre à certains juristes.

          -L’anti -juridisme : qui consiste à considérer que les lois et traités internationaux ne sont rien d’autres que de vulgaires papelards avec lesquels chacun peut se torcher , une conception réductrice qui ignore que l’apparence de légalité donne une perception de la légitimité et que la perception du ’légitimite" est une composante essentielle des rapports de force. 
        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès