• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sud Radio - Bac 2021 : Le diplôme a-t-il toujours autant de valeur qu’avant (...)

Sud Radio - Bac 2021 : Le diplôme a-t-il toujours autant de valeur qu’avant ?

Un syndicaliste, président du SNALC : On sait que le notes sont trafiquées depuis des années pour améliorer les résultats...

...des années ? depuis une trentaine d'années -que cela a commencé- en vérité ?

Le BAC est donc un scandale permanent !

Qu'en pensez vous ?

Bac 2021 : Le diplôme a-t-il toujours autant de valeur qu’avant ?

6 juil. 2021

Sud Radio

Jean-Rémi Girard, président du SNALC (syndicat national des lycées et des collèges), professeur de lettres à Asnières-sur-Seine (92)

-----------------------------------------------



Rodrigo Arenas : "Un Bac au rabais ? Je ne comprends pas qu'on disqualifie autant nos élèves"

6 juil. 2021

Sud Radio

Rodrigo Arenas, porte-parole de la FCPE, la Fédération des conseils de parents d'élèves, était l'invité de Philippe David et Cécile de Ménibus sur Sud Radio

 

Tags : France Enseignement Université Polémique Ecole Intelligence




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Giordano-Bruno 7 juillet 13:18

    La valeur du bac est inversement proportionnelle à la probabilité de l’obtenir.


    • 2 votes
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 juillet 13:32

      Je ne sais pas ce que font les autres pays européens ; et donc si on peut parler de scandale français, cad spécifiquement français

       ?!

      Quand je gueule haut et fort : nos élites sont toutes dégénérées, l’exemple du BAC parle de lui-même !

      NO COMMENT


      • vote
        sls0 sls0 7 juillet 15:17

        Le bac vaut il quelque chose depuis les années 70 ?

        On devrait le donner à la naissance, ça serait moins choquant de voir des gens qui ne savent pas écrire en études supérieures.

        J’ai connu des examens avec une chance sur 23 de passer. 4% de réussite, assez loin des 97% de réussitedu bac.

        Quand on me parle du bac ça me fait penser à la dévaluation du mark dans les années 30.

        En 1930, un bachelier était quelque chose d’extrèmement rare ! La majorité des instits, jusqu’à une date récente (années 1960-70) n’avaient pas le bac et pourtant ils ont été le socle du savoir des trente glorieuses.


        • vote
          Sentero Sentero 7 juillet 19:32

          Cela dépend de quel "bac" on parle, le pourcentage de bacheliers d’un bac général est d’un peu plus de 40% (en hausse de 10 points depuis les années 1980).

          C’est en rajoutant les "bacs" technologiques (créés à la fin des années 1960) et surtout professionnels (créés dans les années 1980) que l’on arrive à 80 % d’une classe d’âge bacheliers...

          Donc la démocratisation du bac est surtout due à la création de nouveaux bacs qui n’existaient pas avant les années 1960 et elle est en partie due aussi à plus de réussite au bac général (la principale hausse s’étant faite surtout entre 1985 et 1995 et pas forcément actuellement) après chacun peut chercher à expliquer cette augmentation de la réussite des bacheliers mais je ne crois pas cela soit lié à un progrès de leurs savoirs et de leurs savoir-faire.  smiley


          • 1 vote
            alibaba007 alibaba007 8 juillet 01:15

            @Sentero

            Le bac ne sert que pour trier les gueux et pour empêcher la plèbe de naviguer dans les mêmes filières que nos Zélites et leurs protégés...

            il permet de maintenir plus longtemps les jeunes hors du marché du travail et donc sert à diminuer les chiffres du chômage, et à précariser les emplois en offrant des postes à des gens surqualifiés pour un salaire bien dérisoire et virer les anciens employés sans qualifications qui détenaient le poste en prétextant qu’ils n’ont pas le niveau pour faire ce boulot...

            Bref un monde à la dérive depuis plus de 40 ans qui n’a plus besoin de former de petites mains pour effectuer des tâches compliquées pour produire comme dans les années 60, mais depuis les années 80 le niveau des travailleurs en sortie d’école obligatoire était suffisant pour effectuer la plupart des jobs de l’industrie moyennant une formation accélérée en entreprise sur le tas... 

            Maintenant la surqualification à l’emploi ne sert plus qu’à baisser les salaires de base au plus près du Smic et à justifier un refus de poste par le choix dans une multitude de candidats...


          • vote
            Sentero Sentero 8 juillet 01:27

            @alibaba007

            Le bac ne sert que pour trier les gueux et pour empêcher la plèbe de naviguer dans les mêmes filières que nos Zélites et leurs protégés

            Au contraire puisque le bac s’est largement démocratisé il ne sert pas à "empêcher la plèbe de naviguer dans les mêmes filières que nos Zélites et leurs protégés"... en revanche si un bac super-élitiste ne concernait que 2 ou 3% d’une classe d’âge (comme dans l’entre deux guerres) il pourrait jouer ce rôle...


          • 1 vote
            alibaba007 alibaba007 8 juillet 02:30

            @Sentero "Le bac ne sert que pour trier les gueux et pour empêcher la plèbe de naviguer dans les mêmes filières que nos Zélites et leurs protégés

            "

            Je parle de l’accès aux grandes écoles, de Science Po, Ena, Normale Sup, Polytechnique... pas des bacs plus 2 


          • 1 vote
            alibaba007 alibaba007 8 juillet 02:58

            @alibaba007

            Accès aux grandes écoles ...aujourd’hui, les deux tiers de leurs étudiants

             (et même presque 80 % dans les 10 % des écoles les plus sélectives) sont d’origine sociale très favorisée...


          • vote
            Sentero Sentero 8 juillet 09:52

            @alibaba007

            OK... mais ce n’est pas vraiment lié au bac... les orientations (ex Parcoursup) se font avant le bac... donc le tri se fait autrement... par la moyenne obtenue pendant l’année de première et dans la première moitié de l’année de terminale... mais comme les moyennes ne veulent plus dire grand chose (une moyenne de 18 à Louis Le Grand n’a rien à voir avec une moyenne de 18 dans le 93) l’établissement d’origine du candidat est aussi pris en compte et de toutes façons pour certaines entrées il y a un test ou un concours qui trie les meilleurs et là le lycéen d’une banlieue du 93 n’est pas du tout au niveau de ceux venants de bons établissements. 

            Mais quoi qu’il en soit le bac n’est généralement pas pris en compte (il faut l’avoir c’est tout ce qui est une simple formalité pour les élèves visant les grandes écoles) et les mentions ne signifient plus grand chose vu l’inflation de mentions bien et très bien... cette année a même été créé une mention très bien avec félicitation du jury (qui correspondrait aux anciennes mentions très bien qui étaient très rares il y a une trentaine d’années mais qui sont assez nombreuses maintenant).


          • vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 8 juillet 04:40
            A)
            ANALYSE d’EXPERT

            (état des lieux)

            Anthologie des commentaires que l’on peut lire ici, en ce moment, en respectant la chronologie (le KRONOS ; pas le KAIROS) :


            1/
            Mao-Tsé-Toung 7 juillet 13:32

            Je ne sais pas ce que font les autres pays européens ; et donc si on peut parler de scandale français, cad spécifiquement français

             Quand je gueule haut et fort : nos élites sont toutes dégénérées, l’exemple du BAC parle de lui-même !

            2/

            alibaba007 8 juillet 01:15

            @Sentero

            Le bac ne sert que pour trier les gueux et pour empêcher la plèbe de naviguer dans les mêmes filières que nos Zélites et leurs protégés...

            3/

            alibaba007 8 juillet 02:30

            Je parle de l’accès aux grandes écoles, de Science Po, Ena, Normale Sup, Polytechnique... pas des bacs plus 2 

            4/

            alibaba007 8 juillet 02:58

            @alibaba007

            Accès aux grandes écoles ...aujourd’hui, les deux tiers de leurs étudiants

             (et même presque 80 % dans les 10 % des écoles les plus sélectives) sont d’origine sociale très favorisée...

            °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

            (explication de texte)

            A)Préambule :

            1/

            A Rome les partis de la plèbe étaient toujours dirigés par des ARISTOS

            2/

            En Grèce Antique (contrairement à ce que vous racontent les ignorants comme Chouard), ce sont les ARISTOS qui imposent les règles "démocratiques" ; pas la Plèbe !

            La réforme de l’ARISTO Clisthène en 509 couronne le boulot de ses prédécesseurs dont Solon, un autre ARISTO,

            législateur

            très important...

            B)Pour une Sélection Saine,

            revenons à l’option du "Conseil Supérieur de la Résistance" de 1945 & adoptons une Sélection

            préalable à toute nouvelle "répartition" scolaire, par des tests de QI longuement réfléchis et utilisant obligatoirement les moyens extraordinaires que pourrait apporter la Mécanique Quantique dont l’Intelligence Artificielle...fait partie !

            Mon LYCEUM intègre, d’entrée, cette lapalissade qui devrait s’imposer à tous !

            Évidemment que tout cela n’est possible que par le RETOUR du Sacré (seule garantie existante d’aboutir à une Société Harmonique) car le Profane, profondément attaché à ses PRIVILEGES, est un malade mental très grave (voir les nombreux spécimens ici-même) et engendrera toujours des Sociétés NON HARMONIQUES...

            CQFD


            • vote
              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 8 juillet 04:47

              @Mao-Tsé-Toung
              Société Harmonique

              ou Harmonieuse ; comme vous préférez !


            • vote
              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 8 juillet 05:03

              @Mao-Tsé-Toung
              le Profane, profondément attaché à ses PRIVILEGES, est un malade mental très grave (voir les nombreux spécimens ici-même) et engendrera toujours des Sociétés NON HARMONIQUES...

              Voir mes très nombreux articles & commentaires qui expliquent pourquoi les maladies, les plus importantes, dont souffre le Profane,

              sont des maladies psychoSomatiques, car il ignore l’existence même de l’Ame, donc du Sacré...

              CQFD


            • vote
              Vraidrapo 9 juillet 13:21

              Pour les sages qui savent écouter, Zemmour a longuement expliqué par le détail au début de la semaine chez C.Kelly...


              • vote
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 juillet 23:47

                ..ça bien de tomber, après rattrapage : 93,8 % de reçus !

                Je ne sais pas s’il y a une session en septembre/octobre ?!

                Merci



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès