• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Votre avis : Qu’est-ce que ces animations vous inspirent ?

Votre avis : Qu’est-ce que ces animations vous inspirent ?

Qu'est-ce que ces animations vous inspirent ?




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Simple citoyenne Simple citoyenne 24 décembre 2020 18:32

    J’espère que cette question n’est pas inutile. Bon on verra.


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 29 décembre 2020 09:56

      @matounet Merci pour votre avis.


    • 1 vote
      WakeUp 24 décembre 2020 18:57

      Les deux premières vidéos montrent des représentations hyper simplifiées, mais qui ont le mérite de faire comprendre un concept.

      Les deux dernières sont un peu simplifiées (surtout sur l’échelle).

      Peut-être que ces simplifications font penser à une proximité des modèles. C’est plutôt faux scientifiquement parlant, mais peut-être pas métaphysiquement.


      • vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 24 décembre 2020 19:48

        @WakeUp Merci pour votre avis.


      • 1 vote
        WakeUp 24 décembre 2020 20:37

        @Simple citoyenne
        Si vous cherchez d’autres vidéos ou d’autres représentations, vous trouverez pas mal de choses sur ces deux chaines :
        Science clic
        Les idées froides


      • vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 24 décembre 2020 20:38

        @WakeUp Merci.


      • vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 24 décembre 2020 21:03

        Pourquoi l’infiniment petit ressemble à l’infiniment grand ?


        • 1 vote
          tobor tobor 25 décembre 2020 03:08

          Cette analogie qui suggère l’intrication de ces différentes dimensions m’a toujours interpellé mais au plus j’avance, au moins elle gagne en consistance...
          Ici la première chose qui m’interpelle c’est qu’on est face à des modélisation qui, comme pour sars-cov2, ne sont pas la réalité capturée. https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/atome-atome-isole-photo-plus-spectaculaires-25431/ La représentation qu’on se fait de l’atome est peut-être fortement influencée par ce qu’on avait pu observer de la mécanique cosmique (?)

          Puis il y a ça aussi :

          https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/univers-cerveau-humain-ressemble-etrangement-univers-37833/


          • vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 25 décembre 2020 08:15

            @tobor Merci pour les liens !


          • 1 vote
            JL 25 décembre 2020 08:17

            se non è vero è bene trovato.

             

            C’est très pédagogique. Merci à tous pour les liens.


            • vote
              Simple citoyenne Simple citoyenne 25 décembre 2020 08:30

              Vous excuserez mes questions mais je ne suis pas scientifique, alors j’ai regardé sur les sites scientifiques ici et là, le corps est bien constitué d’atomes ?


              • 1 vote
                Jean Keim Jean Keim 25 décembre 2020 08:37

                Nous nous représentons l’intimité de la matière comme qq. chose d’extérieure et/ou d’intérieure à nous, or nous sommes cette matière... mais pas que.

                J’aime bien cette expérience de pensée qui consiste à partir de la représentation de l’univers et de zoomer jusqu’à arriver à une image de l’atome et à continuer l’agrandissement jusqu’à ... on ne sait pas vraiment quoi.

                Les êtres humains ont inventé les sciences, ils se sont forgés des représentations infiniment changeantes, parfois magiques, de ce qu’ils pensent être la réalité, étayée par des formules algorithmiques qui marchent plus ou moins bien, sur ces savoirs se sont développées des technologies mais nous ne savons toujours pas ce qu’est la matière, ni si se le demander à réellement du sens.

                En dehors du pragmatisme, la pensée ne peut que se fourvoyer puisqu’elle ne peut exprimer que du connu.


                • 1 vote
                  Jean Keim Jean Keim 25 décembre 2020 08:43

                  Dans certains modèles de représentations à la fois de l’univers et de des neurones du cerveau, il y a des structures présentant des analogies étonnantes.


                • vote
                  Simple citoyenne Simple citoyenne 25 décembre 2020 08:46

                  @Jean Keim Certes justement.



                  • 2 votes
                    albert123 25 décembre 2020 11:09

                    Qu’est-ce que ces animations vous inspirent ?


                    Que ce sont juste des animations, au mieux des représentations simplifiées pour la rendre accessible au plus grand nombre (scientifiques inclus) au pire de la pure foutaise

                    que dans l’infiniment grand ou dans l’infiniment petit nous n’avons que des modélisations issues d’un consensus scientifique qui pourrait s’avérer totalement faux ou partiellement vrai,

                    Que le partiellement vrai peut suffire pour rendre tangible une vérité qui n’est que tronquée, que cela n’empêche aucunement d’engendrer des applications concrètes et fonctionnelles

                    que le consensus qui en résulte n’est jamais que le fruit de la limite de nos capacités intellectuelles à l’instant t et qu’il apparaitra à un moment donné comme un frein à notre compréhension de l’univers, 

                    qu’il est fort probable qu’un autre consensus balayera le précédent et ainsi de suite

                    qu’actuellement nous sommes dans une phase régressive de notre organisation sociale et que cette situation empêche l’émergence de théories susceptibles de bousculer le consensus en vigueur


                    • vote
                      Simple citoyenne Simple citoyenne 25 décembre 2020 11:17

                      @albert123 Merci pour votre commentaire.


                    • vote
                      Simple citoyenne Simple citoyenne 25 décembre 2020 12:38

                      Bon je me lance, je voulais voir si ces animations vous inspiraient la même chose qu’à moi ; soudain je remarquai que l’atome entouré de ses électrons, comme ci-dessus, ressemble au mouvement que font les planètes autour du soleil. J’ai bien envie d’aller plus loin dans ma réflexion mais je crois que cela suffira. Bon merci d’avoir donné votre avis.


                      • 1 vote
                        Tchakpoum 25 décembre 2020 12:53

                        Je reste toujours déçu qu’on explique encore aujourd’hui l’atome à partir des nucléons. C’est Reeves dans Patience dans l’azur qui m’a fait découvrir les quarks et le principe des contraires à la fabrication de la matière.

                        Les quarks U (Up) ont une charge électrique fractionnée de +2/3

                        Les quarks D (Down) ont une charge électrique fractionnée de -1/3

                        Les nucléons (protons et neutrons) contiennent toujours 3 quarks. Chacun des nucléons ayant des U (+2/3) et des D (-1/3). Ce sont les charges inversées contenues dans chacun des nucléons qui font la cohésion de l’atome, comme des aimants.

                        le "neutron" n’est pas "neutre" (fausse représentation, à rejeter) , mais maintenu par l’équilibre des charges contraires : 1 quark U (+2/3) et 2 quarks D (-1/3), ils font un jeu à somme nulle qui maintient la cohésion du nucléon.

                        Le proton, a deux quarks U et un quark D est aussi retenu grâce aux charges contraires, mais avec un reste de charge à +1. Ce supplément étant à son tour contrebalancé par son électron à charge -1.

                        Le "neutron" est bien plus solide que le proton : il sert de projectile en réaction nucléaire pour casser les atomes (fission), alors que le proton est plus "vulnérable" et va se recombiner pour refaire des atomes (fusion).

                        C’est le principe du ying/yang, avec les deux petits ronds dans chacun des deux éléments. Sinon, ces deux éléments seraient indifférents l’un à l’autre et ne s’attireraient pas.

                        C’est le principe du contraire, ou du développement par compensation contraire, qui a fait la fertilité de l’univers. En tout cas la lecture de ce livre m’a fait passer d’un avant où ’je ne comprenais rien" à un après où "je comprends tout", qui m’a donné l’outil me permettant de ranger les connaissances les unes dans les autres, au lieu de les empiler pour besoins de bachotage.

                        On sait aussi que la matière a aussi son antimatière, qui étaient à l’équilibre avant le big bang, et maintenant la matière puisant dans l’antimatière.

                        Des spéculations et recherches physiques sont menées pour l’hypothèse logique d’une anti-gravitation à la gravitation.

                        Le principe du contraire peut être étendu pour comprendre la fertilité de l’entropie (la negentropie) et les lois de la biologie.


                        • 1 vote
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 25 décembre 2020 13:14

                          @Tchakpoum

                          "C’est le principe du contraire, ou du développement par compensation contraire, qui a fait la fertilité de l’univers."


                          https://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A9phane_Lupasco

                          http://mireille.chabal.free.fr/lupasco.htm



                        • 1 vote
                          Tchakpoum 26 décembre 2020 07:36

                          @Qaspard Delanuit
                          .

                          Merci du lien, je ne connaissais pas Stephane Lupasco. Je n’avais pas le temps hier, j’en ai un peu aujourd’hui… pour m’y casser la tête. J’ai commencé à relire les textes et je continuerai sans doute, bien lentement. C’est un ensemble d’intuitions, certainement profondes, mais qui demande un travail de concrétisation à faire sur les formes que cela peut prendre. Je comprends la relation avec la fertilité du contraste, j’ignorais que je faisais du Lupasco sans le savoir.

                          Une actualisation du « rien ne se perd, rien ne se créé », qu’on pourrait continuer par « toute chose existe en miroir d’une autre ».

                          .

                          Je vais essayer de dire ce que je comprends de l’univers en une phrase que j’explique (j’y vais, même pas peur, c’est la trêve des confiseurs). La voici : L’univers est une expansion qui permet la redistribution créative des équilibres en miroirs les uns des autres, avec la baisse hétérogène de l’ascenseur thermique.

                          .

                          Une hypothèse se renforce que le big bang provienne d’un trou noir massif, qui a tellement absorbé et compacté la matière que l’augmentation constante de gravité a fini par s’inverser en explosion dans laquelle se trouve notre univers qui se fabrique.

                          C’est la théorie du multivers où non seulement des univers coexistent, comme des bulles plus ou moins grosses empilées et/ou intriquées, en mousse, mais interagissent aussi entre eux. Autre vertige.

                          La superposition quantique de Schrödinger pourrait avoir une explication vers une ou des lois quantiques générales communes au multivers, qui ont fait une décalque inverse avec une ou des lois physiques qui forment notre univers. C’est l’approche de Hugh Everet, qui, pour la petite histoire, a écrit à 12 ans une lettre à Einstein lui demandant si ce qui faisait tenir l’univers était aléatoire ou unificateur. Il a eu une réponse  : « Cher Hugh, il n’existe ni force irrésistible ni corps indéplaçable. Mais il semblerait qu’il existe un garçon têtu qui a victorieusement forcé sa voie à travers des difficultés étranges créées par lui pour cela. Amicalement, A. Einstein ».

                          .

                          A l’image (simplement pour s’aider) d’une peau sombre qui commence à se former sur une coulée de lave blanche, le big bang est un passage de l’énergie exprimée en partie vers la matière. La baisse thermique brutale des premières secondes a continué, comme le mouvement d’un toboggan (en asymptote descendante), épaississant l’espace et le temps.

                          La remontée vers les premières secondes est aussi une remontée vers une condensation d’évènements : la matière avec l’anti-matière, le flash primitif, puisque la gravité, opaque, était tellement massive qu’elle retenait même les émissions lumineuses, puis les particules élémentaires, plus ou moins flottantes (quark, leptons, bosons, gluons, neutrinos, muons, electrons, etc…). Et le vide étant peut-être autre chose que le vide (matière noire, champs d’énergie ou quantum, interfaces, etc).

                          Heureusement pour nous, des pièges gravitationnels se sont formés (amas de gaz, étoiles, galaxies) : les réacteurs à matières qui ont formé une autre histoire, notamment celle jusqu’à la nôtre.

                          .

                          J’aime bien le Gulf Stream, qui est en fait un circuit multiple à travers les océans. La rotation de la Terre autour du Soleil, sur elle-même, comme sur son axe avec les régions inégalement exposées à son astre, soumettait la planète à des contrastes de températures trop brutaux pour que la vie y apparaisse. Les masses chaudes et froides des océans, avec le mouvement de la Terre ont fini par êtres percées de ces courants, devenus adoucisseurs thermiques des océans et de la planète. Un bon exemple de contraste fertile et de néguentropie.

                          .

                          Ou l’invention d’un contraste : la membrane protectrice. Dans la soupe primitive, les molécules organiques se sont répandues, s’agglutinant et se consommant entre elles dans un égal désordre général. La membrane protectrice a créé le milieu intérieur en envers de celui de l’environnement, régulant les échanges et structurant les formes de vies différenciées, engendrant toutes sortes d’autres interactions, que nous connaissons maintenant.


                        • 1 vote
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 25 décembre 2020 13:19

                          "Grâce à la 3D voici une représentation plus réaliste de notre système solaire"

                          https://www.youtube.com/watch?v=r3Laa_38Dq8

                          Attention, il est indispensable de lire le commentaire de Christophe Devallon sous la vidéo pour comprendre ce que l’on voit et rectifier quelques erreurs ou images trompeuses de la vidéo. 


                          • 2 votes
                            Simple citoyenne Simple citoyenne 25 décembre 2020 13:48

                            @Qaspard Delanuit Ca donne le vertige de voir le soleil se déplacer comme ça. 780.000 km/h


                          • 1 vote
                            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 25 décembre 2020 13:58

                            @Simple citoyenne

                            Et nous avec. De plus la galaxie aussi est en mouvement. Cela signifie qu’à chaque seconde nous sommes à un point de l’espace très éloigné de celui de la seconde d’avant et que nous nous dirigeons vers l’inconnu à une vitesse inimaginable. Cela relativise beaucoup nos certitudes, les prévisions climatiques, les preuves scientifiques et ce genre de valeurs immobilistes. La Terre est un vaisseau spatial qui nous emporte à une vitesse ahurissante dans l’infini. 


                          • 1 vote
                            Tchakpoum 25 décembre 2020 14:13

                            @Simple citoyenne

                            Ca donne le vertige

                            ... ou un sentiment de beauté. C’est même la raison d’être de notre conscience, capable de l’éprouver. Le privilège des humains que malheureusement nous ne comprenons pas suffisamment.

                            L’univers est un gigantesque ballet, de part et d’autre de l’infini, vers le petit comme vers le grand arrangés par des harmonies.
                            La danse de Shiva, qui a battu la pulsion cosmique engendrant toutes les formes de matières et de vies.

                            "Au commencement était le Verbe" :
                            "Au commencement était la Danse" permet de mieux saisir l’univers.


                          • 1 vote
                            tobor tobor 25 décembre 2020 16:53

                            @Qaspard Delanuit
                            Super cette modélisation !
                            Et on peut y ajouter la rotation de la Terre sur son axe qui entraîne les individus à sa surface à +/ 1667 km/h !


                          • 1 vote
                            alanhorus alanhorus 25 décembre 2020 14:35

                            Dieu existe

                            C’est très ingénieux

                            cantique quantique

                            https://www.churchofjesuschrist.org/manual/hymns?lang=fra

                            La vierge Marie et le Christ son fils ont été téléportés au cieux

                            Leurs atomes ont changés de dimension


                            • 1 vote
                              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 décembre 2020 10:01

                              @alanhorus

                              "Dieu existe"

                              Si Zeus (que vous appelez Dieu) existe, il n’est pas seul : 
                              http://jfbradu.free.fr/GRECEANTIQUE/GRECE%20CONTINENTALE/PAGES%20THEMATIQUES/dieux.php3

                            • 1 vote
                              alanhorus alanhorus 26 décembre 2020 13:59

                              @Qaspard Delanuit
                              https://www.youtube.com/watch?v=8_nhSpjqzhk
                              faut il croire en Dieu ?


                            • 1 vote
                              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 décembre 2020 14:14

                              @alanhorus

                              Il faut cesser de "croire" et plus encore de cultiver des "croyances", c’est une maladie mentale. 

                              En revanche, si vous "ressentez" la présence d’une divinité ou de quoi que ce soit d’autre, ok, c’est un ressenti qu’il ne faut pas refouler mais que vous pouvez essayer de comprendre.

                              Comment ressentez-vous l’existence de ce que vous appelez "Dieu" ? Pouvez-vous décrire ça ?


                            • 1 vote
                              alanhorus alanhorus 26 décembre 2020 15:03

                              @Qaspard Delanuit
                              dessolé y a toute la panoplie de trannywood dans cette vidéo
                              je me demande si krishnamurty enfin bref il a un visage plus féminin que melinda gates.
                              https://www.youtube.com/playlist?app=desktop&list=PLmIvTtlN8NLPoP_ckOgBbR8J53tkWjDso


                            • 1 vote
                              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 décembre 2020 15:16

                              @alanhorus

                              Je ne comprends pas le sens de votre commentaire, désolé. 


                            • 1 vote
                              Zip_N 28 décembre 2020 22:13

                              Le 1 m’inspire une goutte d’eau.
                              Le 2 m’inspire une goutte d’eau digitalisée en nuage reconstitué.
                              Le 3 m’inspire une source de goutte d’eau.
                              Le 4 m’inspire une oasis d’eau.

                              Sans eau l’oeil a pas d’image.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès