• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’Argent-Dette, vidéo pédagogique incontournable

L’Argent-Dette, vidéo pédagogique incontournable

C’est généralement en période de crise que le péquin moyen (j’en suis un) se pose le plus de questions sur le fonctionnement de ses institutions, des États, des marchés financiers etc...

Mais il y a toujours des sujets sur lequel le flou artistique reste complet. La mécanique de la création de l’argent et des devises en est un. Hier, grâce à un commentateur assidu (Sylvio, merci à lui) j’ai pu m’éduquer sur le sujet en regardant cette vidéo très pédagogique d’une heure et en français réalisé par Paul Grignon.

"Toute personne croyant qu’une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste." Kenneth Boulding, économiste.

Tags : Economie Finances Désinformation Institutions Mondialisation




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • 3 votes
    YOYO (---.---.112.212) 4 octobre 2008 18:06

    EH OUI,C’EST ÉDIFIANT !! IL EXISTE DONC UNE PARADE POUR LES METTRE À LA RUE DÉFINITIVEMENT,NE PLUS FAIRE DE CRÉDIT ET RETIRER SON ARGENT TOUS ENSEMBLE.....


    • 23 votes
      Miguel34 (---.---.190.15) 5 octobre 2008 23:41

      Seul inconvénient de votre méthode, vous allez couper tous les crédits aux entreprises et aux ménages, donc arrêt brutal de l’économie (industrie, immobilier, etc...) et chômage massif comme en 1929 ! Même pour un partisan de la décroissance, c’est inimaginable. La seule vraie réponse est politique, c’est de créer de la monnaie différemment (par l’État).


    • 0 vote
      (---.---.29.245) 14 octobre 2008 19:16

      Vidéo antisémite. smiley


    • 3 votes
      Robin 4 novembre 2008 16:59

      Bonjour,

      Il est dommage que vous preniez les infos de Rue89 comme parole d’évangile smiley

      Si vous, rue89 et les autres pensez cela alors il va falloir vous expliquer avec les historiens :

      Ancarta : L’article parle, d’orfèvres ,des Templiers, des Juifs, des Italiens ! http://fr.encarta.msn.com/encyclopedia_761575515/banque.html

      Universalis (désolé mais il faut payer pour le lien internet !

      Ect...

      Si vous voulez approfondir le sujet, il y a une multitudes de liens hors de tous soupçons comme : (en vrac, et vous ferez le reste smiley )

      http://europa.eu/scadplus/leg/fr/lvb/l25045.htm

      http://www.bceao.int/internet/bcweb.nsf/pages/reg2e (et oui, c’est mondial)

      http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serves_obligatoires (ce n’est que du wiki ! Gâfe !)

      http://www.economie-finance.com/index.php?s=Taux+de+r%C3%A9serves

      http://www.oecd.org/home/0,2605,fr_2649_201185_1_1_1_1_1,00.html (OCDE) Tous les menus sont intéressants, mais "Statistiques" « Finances » « Dette de l’administration centrale » est sympa. Ont peut utiliser le tableau comme ceci : Dans « DataVariable » Choisir P1 : Total en % du PIB , puis dans « Unité » choisir % , Faire un classement ... smiley

      http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/base_2000/secteurs_inst/xls/t_3 341.xls

      Il y en a bien d’autres. A vous de faire un petit effort pour les trouver. Ce n’est pas compliqué.

      Cordialement. J-V


    • 15 votes
      Trappiste rougeoyant (---.---.186.55) 4 octobre 2008 18:24

      Exactement,il serait temps de s’y mettre. En Belgique, les personnes ayant plus de 20 000 euros (le montant maximum couvert par l’Etat belge en cas de faillite des banques) sur leur compte les retirent en masse. Les banques font même le plein de liquidités pour répondre à la demande. Tout ceci est une répétition d’une pièce qui sera jouer grandeur nature un peu plus tard, tout le monde en est conscient. Je rappelle pour information qu’un des sujets abordés à la réunion du groupe de Bilderberg en juin 2006 à Ottawa, était...la crise des subprimes, dont les premiers effets se sont fait sentir un an après, à l’été 2007. Réveillons-nous.


      • 0 vote
        logan2 (---.---.193.135) 5 octobre 2008 17:02

        pb dans cette vidéo c’est la proposition concernant un système durable, ils parlent d’une population stable, ce qui n’est pas possible à moins d’avoir des restrictions de libertés et recours à des méthodes fascistes


        • 1 vote
          (---.---.131.123) 5 octobre 2008 19:18

          Méfions nous des solutions simplistes, toute cette crise est planifiée ? Depuis plusieurs décennies ils ont préparé cette crise, faire croire que les banques sont gérés par des experts financiers naïfs pour avoir acheter des subprimes, c’est vraiment naïf. Cette guerre est une guerre entre le bien et le mal, il faut se référer aux textes religieux qui interdisent l’usure, les prêts doivent se faire sans intérêt. Malheureusement personne n’a encore pris conscience, que les grands banquiers ont déclarée la guerre aux peuples. Il faut que les religions du livre prennent une position commune et lancent une riposte contre ces banquiers qui incarnent le mal de l’humanité.


          • 29 votes
            Miguel34 (---.---.190.15) 5 octobre 2008 21:42

            Je suis content de voir ceci expliqué d’une façon aussi pédagogique.

            J’avais essayé, il y a 1 an et demi (en février 2007), dans un article sur AgoraVox, de donner les mêmes informations (et on ne parlait pas encore de crise financière à l’époque !), je m’étais largement heurté à un mur d’incrédulité : http://mjulier.free.fr/#monnaie

            Et j’avais constaté de même des économistes et financiers ne comprenaient pas le mécanisme général de la création de monnaie, certains mélangeant "création monétaire" avec "création de richesse", d’autres affirmant contre toute évidence qu’une banque ne pouvait pas prêter plus que ce qu’elle possède, d’autres encore croyant que les gouvernements créent la monnaie. Sans compter les gens qui parlent encore de "dévaluations compétitives" alors que les monnaies ne sont plus convertibles depuis les années 1970 !!!

            Je pense que le calcul des 100.000$ créés à partir de 1111$ avec un ratio de 9:1 est faux. Mais ceci ne perturbe pas la démonstration générale.

            La démonstration est brillante, les solutions sont plus délicates.

            La création de monnaie par les gouvernements sans autre contrôle que le pouvoir des urnes est risqué : une politique laxiste aura des effets bénéfiques plus rapides que les effets pervers (inflation). Il faut au moins l’accompagner de la création de baromètres fiables et compréhensibles par tous les électeurs, et d’une bonne dose de pédagogie.

            À l’époque j’avais envisagé une autre solution : que l’argent créé soit distribué à tous les citoyens de façon égale (ce serait des sommes assez modestes), ce qui serait très pédagogique et très démocratique, et qui ne profiterait pas directement aux personnes qui prennent la décision de le créer.

            Dans la pratique, il faudra aussi savoir réagir à la gueulante des financiers spoliés de leur poule aux oeufs d’or : c’est le moment, profitons de ce qu’ils n’ont plus aucune crédibilité avec la crise actuelle et qu’ils sont en train de quémander auprès des États ! Et il faudra aussi réagir aux manoeuvres d’autres États (blocages d’avoirs, retraits de capitaux, etc...), par exemple en créant de la monnaie pour compenser le manque de liquidité.

            Enfin, en Europe se pose aussi le problème des traités de Maastricht et autres, qui ont coulé dans le marbre les principes monétaires qui nous mènent maintenant au bord du gouffre, voire un peu plus loin. D’une manière ou d’une autre, il va bien falloir casser le tabou ! Je pense qu’actuellement beaucoup de gens sont disposer à casser les tabous.


            • 2 votes
              pipotron (---.---.46.219) 6 octobre 2008 16:26

              Miguel, vu que tu as l’air de t’y connaitre en quoi le calcul est faux ? J’avoue ne pas avoir bien compris la phase ou une fois que les 10 000$ sont posé on peut rééditer un emprunt de 9 000$. Pour moi le faux vient de là mais peut être pas. Pourrais tu me l’expliquer

              Merci


            • 18 votes
              Miguel (---.---.190.15) 7 octobre 2008 06:32

              Une banque ne peut pas prêter plus que ses avoirs : donc 1111$ dans l’exemple si c’est son capital initial. Mais quand elle reçoit des dépôts elle peut les reprêter, et ainsi de suite. L’idée est qu’au final, elle n’a pas prêté plus que 9 fois son capital initial si on parle d’un ratio 9:1.

              Mais les règles prudentielles sont très complexes et elles changent tout le temps. Le plus gros problème n’est pas le ratio lui-même, mais le type de fonds qu’on accepte à titre de garantie : les normes ont été modifiées pour accepter comme garantie valable des titres financiers qui en réalité sont basés sur des actifs pourris (et non sur de l’argent stocké à la banque centrale).

              Et tout dépend du type de risques pris par la banque, sauf qu’on accepte qu’une multitude de petits risques est beaucoup moins grave qu’un gros risque : c’est la "loi des grands nombres", valable en physique dans le cadre de phénomènes aléatoires, mais pas du tout valables en finances en cas de crises. En effet, quand l’immobilier baisse, ce n’est pas un hasard si plein d’emprunteurs (particuliers en crédit-relai, promoteurs,...) se retrouvent en difficulté : c’est donc une énorme erreur de croire que tous les petits risques sont indépendants les uns des autres.


            • 0 vote
              (---.---.139.244) 5 octobre 2008 21:51

              J’ai vu ce repoertage, il y a n passage que je ne comprends pas quand ils parlent de la crise de 29, ça n’est pas cohérent. Mais il ont raison, g appris ça à l’école petit smiley (14 ans).

              Je suis d’accord avec le commentaire qui n’accuse pas le système mais bien les GENS.

              Le travail des journalistes en la matière est encore une fois une belle magouille.

              Les gens qui ne veulent pas comprendre qu’il s’agit d’un effet délibéré n’ont qu’à postuler dans les médias. Au moins ils seront sincères...


              • 7 votes
                petitpère (62, ingenieur) (---.---.29.168) 6 octobre 2008 15:45

                J’ai beaucoup aimé , Je vais réécouter car je n’ai pas tout compris. Merci d’avoir enfin expliquer que création de monnaie vient des prêts de chacun d’ente nous. Donc des banques.


                • 23 votes
                  Laurent Harnéquaux (---.---.130.38) 9 octobre 2008 00:20

                  Alors le 100 000 semble un petit peu obscur à certain... Si vous n’avez jamais fait de maths après le lycée c’est normal... La réponse est pourtant là : http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9rie_g%C3%A9om%C3%A9trique

                  En effet, la quantité totale d’argent créée est égale à la somme unitaire d’argent créée par chaque prêt. Or cette somme unitaire est égale à 9/10 de la somme unitaire créée précédemment.

                  En d’autre terme, il s’agit d’une série géométrique de raison 9/10 et de terme initial 10 000. Comme 9/10 est inférieur à 1, la série est convergente et la quantité d’argent créée est égale à 10000 * 1/(1- 9/10) = 10000 * 1/(1/10) = 10 * 10000 = 100 000 ... simple non ? smiley

                  La 2ème étape qui vise à créer 9000 de prêt avec 10000 s’explique comme ceci : Le banquier n’a pas le droit de supposer que l’argent qu’on lui laisse en dépôt est entièrement réel (en effet puisqu’il peut avoir été emprunté) cependant on (l’état...) l’autorise à considérer qu’une partie de cette argent est réelle dans le rapport de 9 pour 1 est ceci à chaque dépôt. Une partie de l’argent étant devenu "réele", le banquier peut vous prêter de l’argent en arguant que la quantité "réelle" constitue un dépôt de garantie.

                  J’espère que c’est un peu plus clair...

                  J’espère que ce genre de vidéo va faire bouger les choses un peu surtout dans les universités. Ceux qui pensent que le développement durable (le vrai pas la version édulcorée qu’on essaye de nous vendre après l’avoir pompée de toute sa moëlle) n’existe que depuis 3-4 ans ferait bien de se réfèrer aux divers économistes cités dans la vidéo. Kenneth Boulding (celui par qui tout m’arriva) en parle depuis les années 60. Herman Daly de la banque mondiale (que l’on peut difficilement qualifiée de réservoir à gaucho) en parlait dès la fin des années 80. Seulement voilà tout ce petit monde a gentillement été mis au placard par les tenant de l’économie libérale voire ultralibérale dans les universités et là où on "pense" l’économie... Ben ouais ça rapporte pas assez de fric et donc pas suffisamment de croissance.

                  Je vais vous donner un petit truc : Comment reconnaître un économiste ou un homme politique qui ne comprend rien à ce qu’il dit ? Easy : il vous dira qu’il faut de la croissance pour que l’économie aille bien et que la croissance génére de l’emploi. Qu’ils soient de droite ou de gauche (aussi bien Sarko, Fillon, Lagarde, que Ségo, DSK, Rocard,etc...), ces gens auraient dû prendre des cours d’économie (et y être attentif voire critique) en même temps que l’ENA :

                  1. La croissance à elle seule ne signifie rien. Ce chiffre, comme expliqué dans la vidéo, nécessite d’être au moins mis en parallèle avec l’inflation pour en tirer une quelconque conclusion (mais ce n’est pas suffisant, il faut parler aussi évolution de l’emploi, de la productivité,...)

                  2. La fonction mathématique à plusieurs variables qui permet de calculer la croissance n’est pas bijective (oouh là j’en ai perdu...). En gros, ce n’est pas parce l’herbe est mouillée que le jardinier a arrosé (il a pu pleuvoir ou ma soeur qui ne fait pas que battre le beurre a pu s’en charger). On peut constater qu’il y a eu de la croissance par de la création d’emploi associée à un maintient de la productivité en ayant maîtrisé l’inflation (par exemple par la politique des 35h version gouvernement) mais on aurait tout aussi bien pu en avoir en diminuant fortement l’emploi tout en améliorant fortement la productivité et en maitrisant l’inflation (le pari des 35 heures qu’on voulut (ou dut) prendre les entreprises). C’est pourquoi argumenter que les 35 heures ont mis l’économie en berne est une connerie qui ne se fonde que sur une croissance faible bien d’autres facteurs ont joués sur une faible croissance. Au passage, en Suède, ils ne bossent que 30h effective et c’est loin d’être une économie moribonde.

                  3. La croissance c’est un chiffre d’analyse post-évènementiel (l’herbe est mouillée) et non un outil d’analyse prospectif (est-ce que demain l’herbe sera sèche ou mouillée ?).

                  Sur ce... Fini le mauvais cours d’éco. Bonne nuit et achetez-vous un lopin de terre où vous pourrez planter vos carottes ! Pour la carotte nouvelle monnaie mondiale !


                  • 1 vote
                    Miguel34 (---.---.190.15) 12 octobre 2008 17:20

                    C’est pas le calcul de la somme de la série géométrique qui est fausse, c’est l’hypothèse de départ (voir mon commentaire plus haut). Mais que ce soit 10.000 ou 100.000, ça ne change pas grand chose à ce qu’explique cette vidéo.

                    D’après les accords de Bâle I, le ratio est de 8.5%, ce qui veut dire que si on prête 100.000€ il faut un capital de 8.500€ (soit environ un ratio de 12:1 selon la terminologie utilisée dans cette vidéo).

                    Cette vidéo a également tort quand elle dit qu’avec le capital de 1111€ la banque peut prêter 10.000€ à son premier client : en effet les lois interdisent aux banques de prêter plus qu’elles n’ont de dépôts (elles n’ont pas le droit d’être "en négatif"). C’est-à-dire qu’avec ce capital de 1111€ (le seul argent qui appartient réellement à la banque), elle peut certes prêter 10.000€ à un client, mais il faut qu’elle ait d’autres clients ayant déposé le reste (soit 8889€) sur leurs comptes. Dit autrement, la banque n’est autorisée à prêter que ce qu’elle a dans ses coffres, mais elle peut prêter de l’argent qui ne lui appartient pas (car il appartient aux clients déposants), à la condition qu’elle possède malgré tout un certain pourcentage de l’argent qu’elle prête.



                  • 0 vote
                    argll (---.---.187.212) 9 octobre 2008 12:49

                    Très utile comme vidéo... à diffuser largement partout autour de soi !... mais je n’ai pas bien compris l’étape 2.

                    Donc la banque a au départ : 1111,12 d’argent réel (le fond de départ) x 9 (le ratio autorisé) = 10 000 qu’elle va prêter au mec qui veut acheter une voiture.

                    Ensuite le marchand de voiture vient déposer son chèque de 10 000 Mais ce chèque n’a de valeur réelle que de "10 000 : 9", c’est à dire 1111,12.

                    Donc, en fait le banquier a maintenant 1111,12 x 2 = 2222,24... ce qui lui permet de pouvoir prêter 2222,22 x 9 =20 000

                    C’est ça ?


                    • 1 vote
                      Sophie (---.---.205.123) 9 octobre 2008 17:00

                      • 1 vote
                        (---.---.136.228) 15 octobre 2008 11:58

                        Permettez moi, mais on s’en turlute des 100 000 et du ratio 9:1 ( sachant que l’on peut mettre de l’argent dette en circulation et s’en mettre plein les fouilles pour pas un kopek ).

                        J’ai trouve que ce problème économique majeur et dissimulé est le nerf central de tous les autres. Il est en reste très simple à comprendre.

                        Les états continuent de cautionner cette politique en empruntant toujours d’avantage aux banques , ce qui prouve leur conspiration envers le peuple.


                        • 6 votes
                          (---.---.136.228) 15 octobre 2008 12:02

                          De même que le racisme et la pédophilie sont indiscutablement abominables, prêter de l’argent que l’on a même pas en pratiquant l’usure l’est aussi. Je ne vois pas en quoi le contenu de ce document serait antisémite.


                        • 0 vote
                          (---.---.26.42) 15 octobre 2008 12:31

                          La video est antisémite comme Rue89 l’a montré ici : http://www.rue89.com/mon-oeil/2008/10/13/largent-dette-video-star-du-net-a-une-sale-petite-odeur

                          "la naissance de la banque est présentée comme une idée de génie des orfèvres pour s’enrichir, des orfèvres issus de « certaines cultures » expertes dans le travail de l’or et de l’argent, précise le commentaire (image ci-dessus). Certaines cultures ?" smiley


                        • 4 votes
                          Robin 4 novembre 2008 16:32

                          Bonjour,

                          Il est dommage que vous preniez les infos de Rue89 comme parole d’évangile smiley

                          Si vous, rue89 et les autres pensez cela alors il va falloir vous expliquer avec les historiens :

                          Ancarta : L’article parle, d’orfèvres ,des Templiers, des Juifs, des Italiens ! http://fr.encarta.msn.com/encyclopedia_761575515/banque.html

                          Universalis (désolé mais il faut payer pour le lien internet !

                          Ect...

                          Si vous voulez approfondir le sujet, il y a une multitudes de liens hors de tous soupçons comme : (en vrac, et vous ferez le reste smiley )

                          http://europa.eu/scadplus/leg/fr/lvb/l25045.htm

                          http://www.bceao.int/internet/bcweb.nsf/pages/reg2e (et oui, c’est mondial)

                          http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serves_obligatoires (ce n’est que du wiki ! Gâfe !)

                          http://www.economie-finance.com/index.php?s=Taux+de+r%C3%A9serves

                          http://www.oecd.org/home/0,2605,fr_2649_201185_1_1_1_1_1,00.html (OCDE) Tous les menus sont intéressants, mais "Statistiques" « Finances » « Dette de l’administration centrale » est sympa. Ont peut utiliser le tableau comme ceci : Dans « DataVariable » Choisir P1 : Total en % du PIB , puis dans « Unité » choisir % , Faire un classement ... smiley

                          http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/base_2000/secteurs_inst/xls/t_3 341.xls

                          Il y en a bien d’autres. A vous de faire un petit effort pour les trouver. Ce n’est pas compliqué.

                          Cordialement. J-V


                        • 0 vote
                          superropa (---.---.243.159) 15 octobre 2008 21:13

                          Une seule pensée cohérente m’est venu après ce programme :

                          P*, faut que je me rattrape en économie pour vraiment comprendre cela...

                          Bah oui, devant n’importe quoi et de plus en plus, on doit croiser nos sources.

                          Si tu veux y croire, vas-y mais si tu veux savoir ne t’en contente pas. Moi, l’accroissement de la dette je veux bien y croire mais avant de décider je préfère accroitre mon savoir (tant que je peux).

                          Malheureusement beaucoup de gens croient que la bibliographie c’est comme les manuels d’utilisation (entre incompréhensible et inutile), seulement, il n’y a que les belles histoire des romans qui se passe de bibliographie.

                          Je dit méfiance devant ce que l’on ne connais pas ou mal. Je pense que cette vidéo contient beaucoup de vrai, de sous entendu, du faux (semblant) et d’autres rumeurs...

                          J’irais vérifier vos sources et j’en jugerais, en attendant j’ai l’impression d’une belle soupe qui ne manque pas d’intérêt.


                          • 0 vote
                            counch (---.---.152.38) 16 octobre 2008 12:48

                            Ce film est en train de faire le tour du monde à une vitesse folle...

                            Le language économique n’est aujourd’hui qu’une vaste succession de mot que personne ne comprend et je maintient : JE DIS BIEN PERSONNE...Posez des questions simples à un économiste, il vous répondra par quelque chose de très compliqué que vous ne comprenez pas pour la bonne et simple raison qu’il n’y a dans notre économie aucune réponse pragmatique ou tout simplement mathématique (si vous dites que vous comprenez, c’est que vous mentez.). Les lois de la physique ont tout simplement voulues être balayés par un système que nous avons tous construit et QUI NOUS ARRANGE BIEN (il n’y a là aucune sorte de complot mais plutot le fruit de l’irresistible besoin de possession des hommes). Malheureusement, on ne s’arrange pas avec les lois de la physique qui régissent notre monde. Ou tout du moins on n’a pas encore trouvé une alternative à : RIEN NE SE CREE, RIEN NE SE PERD, TOUT SE TRANSFORME.

                            Alors quand la nature nous renvoie à nos croyances et bien ça fait mal, mais moi je trouve que ça fait du bien !!!!

                            Ce film n’est qu’une simple traduction en mot simple de ce que tout le monde voit bien ou ressent (à défaut de comprendre) mais que personne ne veux accèpter.

                            Et ça fait 2000 ans que ça dure....


                            • 0 vote
                              largo (---.---.248.18) 16 octobre 2008 14:49

                              Bonjour à tous,

                              ce que je ne comprends dans la création monétaire c’est ceci :

                              A emprunte à sa banque 100 ; j’ai bien compris que la banque de A n’a pas les 100. Mais si A donne ses 100 à B (en contrepartie d’une voiture par ex), et que B veuille placer son argent dans sa banque pour acheter des actions.

                              Comment fait la banque de B pour placer en bourse les 100 qui en fait n’existent pas ?

                              Voilà, j’espère que l’un d’entre vous pourra me répondre.

                              Merci d’avance.


                              • 0 vote
                                rosaroja (---.---.105.31) 18 octobre 2008 21:04

                                Bonsoir a tous : Super vos explications ! Si "certains cultures" sont visées,il faudrait passer pour un classe de revisionisme historique : "les orfevres" ont cree les banques,dans l’époque, "l’interdiction papale"ne leur permetez pas de posseder des terres...et les obliger "à commercialiser de l’argent" pour ainsi dire ; Alors ? C’est qui le mechant loup ??? à vous de voir...


                                • vote
                                  contact (---.---.164.125) 22 octobre 2008 04:16

                                  Les gens qui sont morts il y a 300 ans, on peut plus rien pour eux. Ceux qui vont mourrir dans quelques mois, on peut encore.


                                • 4 votes
                                  Laure Delesalle (---.---.169.52) 26 octobre 2008 18:35

                                  Bonjour, Bravo à Paul Grignon pour ce superbe travail, extrêmement pédagogique et engagé. Très bien rythmé. Acquérir la compréhension des mécanismes, travailler sur leur simplification et leur vulgarisation et transmettre cela à travers une mise en scène bien maîtrisée est un sacré travail. Bravo encore à Paul Grignon. Je pense que ce film fera réfléchir les gens .Il vient s’ajoutr à d’autres réflexions, d’autres propos, d’autres gouttes d’eau dans l’océan de notre ignorance. Beaucoup de gouttes d’eau, à force finissent par créer une mare, puis peut-être un océan de réflexion par rapport aux mécanismes monétaires et financiers essentiels dans notre société. J’ajoute que j’ai moi-même réalisé un documentaire sur la même thématique, diffusé sur Arte en septembre 2007 vers 20H. Titre du film : "Les Etats Unis, la richesse à crédit", et en anglais "Who owns America ?". (Production Crescendo Films, France. Diffusion Arte. ) très bien reçu par la presse. Je pense que l’on peut trouver ce film sur Internet si l’on veut. Sinon,pour le voir, le mieux c’est de m’écrire. Ceci non pas pour faire de la publicité pour ce film mais pour ajouter de l’eau au moulin de "L’argent dette". Toutes mes félicitations, en connaissance de cause et j’attends avec impatience le suivant. Laure Delesalle, réalisatrice, Paris, France


                                  • vote
                                    Je suis bien (---.---.253.250) 27 octobre 2008 21:46

                                    Bonsoir, Je suis au regret de vous faire part que je n’arrive pas a telecharger la video ni a le suivre directement. La lecture est tres lente, voir impossible. Aidez moi si possible car il m’interresse beaucoup. Sincerement merci.


                                    • 1 vote
                                      mister pseud’eau 13 novembre 2009 09:47

                                      j’ai été a happé par cette vidéo allechante...subjugué comme par un cadeau pas cher...mais apres quelques reflexion je me suis auto-persuadé qu’il ne pouvait qu’avoir raison...en voulant en savoir je me suis confronté à des mur. Je suis reste donc tres perplexe a propos de cette video qui me parait encore trop bien ficelée.Je me suis posé quelques questions simple (certains auront certainement des reponses)

                                      1°/ pourquoi cette video n’affiche pas clairement le nom de son producteur, de son realisateur, comme le font Al Gore, Hulot, Arthus Bertrand pour leurs documentaires catastrophistes. Au moins ils affiche la couleur.Avec les "bankster.tv" on ne sait pas à quoi s’en tenir, on ne sait pas d’ou ils sortent, quels sont leurs interets (car ils en ont forcement pour se casser le derriere a produire ce dessin animé que les adultes rafolent apparemment) ?

                                      2°/ deuxieme question simple : d’apres "bankster.tv" les banques privées creent l’argent ex nihilo (c’est leur expression) comment se fait il qu’il qu’elles se retrouvent en faillite comme le credit lyonnais il ya quelques années ? Pourquoi et comment l’etat peut subventionner grassement cette faillite alors que selon "bankster" les finances de l’etat viennent precisement de ces banques ou l’argent coule apparemment a flot et qui peuvent malgres tout faire faillite.

                                      J’ai pas trouvé de reponse a ces question sur un sujet simple pour les uns compliques pour les autres.

                                      Fini l’embrouille. Je veut bien croire a la video mais qu’elle soit clair et surtoutn precise. Or elle utilise les outils de propagande qu’utilise aussi les entreprise, l’etat, à savoir, parler à son interlocuteur comme à un debile profond (le dessin animé), faire en sorte que personne comprenne( c’est ce que je remarque d’apres les commentairee ici et ailleur) et et apparemment mélange a mon avis des verites et des pseudo verités inverifiables.

                                      Je ne cherche pas à jeter la pierre je cherhe des explication claire, et j’ai l’impressions qu’il n’y a que "ni vu ni connu j’t’embrouille" l’adage de tout commercial digne de ce nom et de tout epicier "ducoin".

                                      D’autant que e canada est la patrie des experiences de la manipulation mentale.Et quand on sait que la cybernétique à toujours servi a manipuler une populace, quand on sait que lorsque l’on veu faire des emules comme les medias on lance une rumeur et memes des prix nobels se font enfiler a sec...mais ou est donc la verité ? c’est comme demander a un commercant de vous dire les mauvais cotes de saa marchandise.

                                      C’est comme ces sites ou ces groupes de personnes qui savent des secrets que personne ne sait...mais que eux savent...sans faire parti du complot !...société de propagande et d’enfilés et d’enfilateur enfilé.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Garcon

Garcon
Voir ses articles







Palmarès