• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La Dette - Etienne Chouard non-censuré (Version inédite)

La Dette - Etienne Chouard non-censuré (Version inédite)

En 2010, la crise de la dette est allumée en Grèce, dans l'un des berceaux de la démocratie. Elle se répand dans toute l'Europe jusqu'à ce jour, menaçant les fondements mêmes de l'Union Européenne. Mais d’où vient la dette ? Quelles logiques et quels intérêts se cachent derrière ce mot ? Qui de la puissance publique ou des banques aura le privilège d'émettre de la monnaie ? La monnaie ne pourrait-elle pas faire partie des biens communs ?

 

1 an après avoir tourné dans les réseaux militants, le film est sorti en salle en 2013, expurgé de tous les passages d'Etienne Chouard, surement après des pressions ou par peur des calomnies des censeurs "antifas".

 

Cette version est donc l'originale, qui inclut les passages d'entretien d'Etienne Chouard.

 

 

Source : http://nemesistv.info/video/Y8BS1DD...

 

L’impuissance politique du peuple démontre que nous ne sommes pas en démocratie.
Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir.
C’est au peuple d’écrire sa constitution http://www.le-message.org/

Notre régime actuel n’est pas du tout une démocratie mais une oligarchie ploutocratique (le pouvoir des plus riches).
Argumentation ici : http://lavraiedemocratie.fr/

Les Gentils Virus : pour réfléchir et propager le Message de la vraie démocratie https://www.facebook.com/groups/gentilsvirus/

 

Tags : Dette Etienne Chouard



Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Schweizer.ch 4 avril 2014 11:07

    "En 2010, la crise de la dette est allumée en Grèce, dans l’un des berceaux de la démocratie."


    Il faudrait arrêter avec le "berceau de la démocratie" La Grèce actuelle, c’est vingt siècles d’histoire en plus et une bonne douzaine d’invasions, avec métissages incorporés, il ne reste donc pratiquement rien des gènes des contemporains du glorieux Périclès. C’est un autre peuple, et bien peu vertueux à en juger par les réalités actuelles.

    • 5 votes
      maQiavel maQiavel1983 4 avril 2014 12:58

      C’ est le cas pour tous le monde , à part peut être les Japonais et quelques autres peuples qui ont réussit à s’ isoler au cours des siècles !


      Les Français par exemple n’ ont pas grand chose à voir avec le glorieux Vercingétorix !
      Les il y’ a des romans nationaux et les peuples aiment se raconter des histoires , c’ est comme ça ...

    • 9 votes
      Haze Haze 4 avril 2014 13:13

      Dire que l’on descend des Gaulois est une descendance culturelle plutôt que raciale Machiavel.
      Les grecs d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec ceux qui ont combattu dans la guerre du Péloponnèse, et pourtant, leur capitale est Athènes vois-tu, et certains voient chaque jour le Parthénon tout comme il y a plus de 2 millénaires.
      Tout comme notre capitale Paris, qui était déjà peuplé par des Gaulois sous le nom alors de Lutèce.


    • 2 votes
      Haze Haze 4 avril 2014 13:16

      Et puis à ce compte là, on peut aussi dire qu’Alexandre et les Macédoniens n’étaient même pas des Grecs, en tout cas racialement ils n’étaient pas considérés comme tel à l’époque.
      Et pourtant ils l’étaient quand même car avaient adopté la culture hellénique.


    • 6 votes
      Haze Haze 4 avril 2014 13:19

      Nous sommes donc bien des descendants des Gaulois, tout comme descendants des hommes encore plus anciens, hellénisés d’abord par les comptoirs grecs de Massilia ect, puis romanisés par la conquète de la Gaule, puis germanisés par les conquètes des hommes de l’Est, ect ect ect ...


    • vote
      Schweizer.ch 4 avril 2014 15:19
      "C’ est le cas pour tous le monde...

       Ah non, question invasions - invasions ! - , la Grèce est dans la zone des records. Le pays a été occupé - occupé ! - successivement par les Romains, les Serbes, les Bulgares, les Arabes d’Egypte, les Normands, les Albanais, les Tartares, les Vénitiens et les Turcs... Cela n’a rien à voir avec les incursions observées ici et là au long de l’histoire de la plupart des pays.

      "Les Français par exemple n’ ont pas grand chose à voir avec le glorieux Vercingétorix  !"

      Plus que vous ne pensez. "L’âme des peuples", André Siegfried commence fort justement ainsi : « Il y a dans la psychologie des peuples, un fond de permanence qui se retrouve toujours. Nous sommes encore, par combien de traits, semblables aux Gaulois nos ancêtres, et les caractéristiques que Tacite notait chez les Barbares ou les Juifs de son temps, sont encore reconnaissables dans les Allemands, les Israéliens d’aujourd’hui. »

      "Dire que l’on descend des Gaulois est une descendance culturelle plutôt que raciale Machiavel."

      Pour ma part, j’opterais plutôt pour la "descendance psychologique", parce que je pense que la psychologie des peuples est un élément déterminant de leur identité, et l’ignorer, lorsqu’on ne la nie pas, comme c’est le cas depuis quelques dizaines d’années, conduit à des non-sens et à des aberrations, comme on en observe tant dans la construction européenne que dans les différentes politiques dites d’intégration.

    • 1 vote
      maQiavel maQiavel1983 4 avril 2014 15:43

      -"descendance psychologique" , âme des peuples", « psychologie des peuples »

      C’est de la spéculation philosophique tout ça, je ne dis pas que c’est mal, ça peut être très intéressant mais rien d’empiriquement testable ou de démonstration concrète pour s’ériger en vérité absolue, de bons arguments pour les romans nationaux, les mythes et légendes mais rien de plus, enfin c’est mon opinion …

      En tous cas le mythe de nos ancêtres les Gaulois vaut autant que la Grèce actuelle, berceau de la démocratie , disons que ça fait rêver ... 


    • vote
      Schweizer.ch 4 avril 2014 17:14

      "... enfin c’est mon opinion "


      Et vous la partagez avec de nombreux autres, puisque.êtes de la famille de ceux qui sont responsables des non-sens et des aberrations caractérisant, entre autres, la construction européenne et les politiques d’intégration.

    • vote
      Haze Haze 4 avril 2014 18:25

      Descendance psychologique, c’est en fait un peu à ca que je pensais, je n’avais juste pas la notion pour l’exprimer.


    • vote
      Schweizer.ch 4 avril 2014 20:15

      "...c’est en fait un peu à ca que je pensais..."


      Si ces questions vous intéressent, je vous conseille vivement la lecture des "Lois psychologiques de l’évolution des peuples", de Gustave Le Bon

    • 4 votes
      FifiBrind_acier 5 avril 2014 09:06

      La France est un mélange de Gaulois, de Romains et de Francs, c’est à dire un peuple métissé. Franc signifie "libre".


      La France et les Français ont été créés par l’ Etat monarchique.
      Dès qu’un problème se pose, les Français se tournent vers l’ Etat et le Chef de l’ Etat, ce qui nous distingue des USA ou des Allemands.

      En France, affaiblir l’ Etat, c’est affaiblir la France, qui a toujours refusé par le passé de perdre son indépendance.

      "L’Âme de la France " par François Asselineau


    • 5 votes
      howahkan hotah Buddha hotah 4 avril 2014 14:38

      La dette sert a payer par exemple les retraites aux us, ils n’ont plus un rond ces fonds de pensions pour qui 15 % de croissance etait nécessaire en continue pour payer les retraites, alors comptablement ruinés,alors ils prennent le liquide partout ou ils peuvent sur la planète..
      rachat de société avec dollar faux de la fed ,remboursement en vrai travail aux UE mais aussi partout ou ils le peuvent grâce aux faux dollars , vidange des comptes, 15% de plus valu par année non plus sur les bénéfices nets mais sur le chiffre d’affaire= licenciement = délocalisation pour survivre= chômage=fini le social qui compense et crée la paix sociale = guerre etc etc etc..ceci est le monde de l’excellent erwanet et de spartacus..agents neo con donc sioniste sur ce site..car bronstein=Trotski=Friedman = sionisme

      la planète entière est a genou et a feux et a sang a cause des usionistes...........
      ce problème réglé car l’empire s’écroule les humains pourront envisager l’arrêt de la société marchande de profit donc des guerres et de tout le merdier qui va avec....

      en tous les cas la police de L’Ue ne sert que à proteger le fort jamais le faible ,étonnant non...


      • 2 votes
        howahkan hotah Buddha hotah 4 avril 2014 14:48

        par contre il est dit : L’impuissance politique du peuple démontre que nous ne sommes pas en démocratie.
        Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir.
        C’est au peuple d’écrire sa constitution

        Pour moi non, l’impuissance politique du peuple montre que le bon peuple n’en a rien à cirer du voisin donc de collaborer donc est totalement divisé pendant que là haut eux ont compris une chose vitale : COLLABORER EST NÉCESSAIRE donc ca fait 100000 ans que le bon peuple se fait niquer à cause de çà, et qu’il ne veut rien changer...et qu’il collabore finalement quand même mais de force car il n’y a aucun autre moyen même juste pour survivre..
        si le peuple écrit sa constitution ca va changer quoi ? le peuple , le bon peuple il veut quoi ? la même chose que les élites..........exactement la même chose..donc les élites sont peuple...ce probleme humain concerne chacun...avant d’être global, je veux quoi ? MOI plus et tout si je peux.....alors c’est foutu !!

        plus con tu meurs, c’est l’option suivante qui arrive a grand bruit de bottes encore une fois..mais cette fois ci les moyens sont enfin là pour le suicide final..sauf éveil à autre chose...mais gavé comme nous sommes, ???
        Nous autres humains semblons être un peu comme mes cochons d’élevage intensif .
        .me disait un ami agriculteur...


        • 2 votes
          FifiBrind_acier 5 avril 2014 09:34

          Buddha,
          Un pays ne peut coopérer qu’à plusieurs conditions :
          * être indépendant pour choisir qui il va aider.
          * être souverain pour prendre les décisions économiques qui protègent ses intérêts.
          * ne pas être ruiné.
          Qui la Grèce peut bien aider ?

          Il serait temps que vous descendiez de votre petit nuage et de vos généralités, pour regarder la réalité européenne, où il n’est question ni de démocratie, ni de coopération, ni de décisions indépendantes, mais de ruine généralisée.

          Faire la morale à vos concitoyens, qui sont victimes de décisions géopolitiques sur lesquelles ils n’ont aucune prise, commence à devenir fatiguant.

          La France dans l’ OTAN vient de se faire niquer en beauté par Obama.
          Elle a pourtant fait tout ce que demandait Washington, elle soutient les mercenaires en Syrie, en Libye, en Afghanistan, les néos nazis à Kiev, elle intervient en Afrique pour courir derrière Al Quaïda financé par l’ Arabie Saoudite et le Qatar...
          Elle fait tout bien ce que demande Washington.

          Pour quels résultats ? Obama a interdit à Peugeot et à Renault de travailler Iran.
          Et menace les entreprises françaises.

          Obama vient de décider d’autoriser General Motors et Boeing à travailler en Iran.

          C’est l’exemple même de la colonisation de l’ UE par les USA, et de la soumission de Hollande CONTRE les intérêts des entreprises, des salariés et de l’ emploi en France. Qu’il prétend défendre, qu’il dit tous les matins....

          La meilleure coopération actuellement, c’est de se rassembler pour sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, légalement et définitivement.


        • vote
          howahkan hotah Buddha hotah 5 avril 2014 10:40

          fifi salut

          finalement je n’ai rien à dire.......


        • vote
          howahkan hotah Buddha hotah 5 avril 2014 11:19

          sauf que je sais de quoi tu parles, car je suis tes vidéo François, je connais assez par métiers de mon passé l’économie, la géopolitique, le business , les religions etc ..mais toi tu ne sais absolument rien du sujet profond à chaque humain que j’essaye d’évoquer..

          c’est dommage car je fais des pas vers toi, pour ne recevoir que du mépris et de l’arrogance mal placée car des personnes comme moi si je comprend bien ne devrait pas exister...

          dommage, le coté pseudo rassembleur de Asselineau est donc du pipeau intégral ??


        • vote
          Nazman Nums 5 avril 2014 11:43

          Buddha,


          Surtout continue tes interventions comme tu les fais, la plupart d’entre elles me parlent énormément....

        • 1 vote
          FifiBrind_acier 5 avril 2014 19:00

          Buddha,
          Tu tiens constamment un discours sur la psychologie individuelle, qui ne débouche sur rien, qui explique "qu’on ne peut rien faire", "on ne veut rien faire "et donc "nous sommes des veaux qui ne savons pas collaborer "etc. Donc aucune solution.

          Ce que les citoyens cherchent aujourd’hui, ce sont des informations pour comprendre, et des solutions pour en sortir.


        • vote
          howahkan hotah Buddha hotah 6 avril 2014 08:25

          Salit coluche..merci de ton mot sympa..salutations..


        • 1 vote
          Lisa Sion Lisa Sion 4 avril 2014 16:10

          Olivier Berruyer_ Le déficit est parfaitement corrélé avec la croissance et on se rend compte que la dette est égale à la croissance moins 5 %... Est ce qu’on a pas fait en sorte que la dette compense la croissance qui n’était plus là ?

          Martin Malvy_ Si ! Ça c’est évident, c’est assez évident qu’on a compensé le défaut de croissance, donc le défaut de recette par la dette et par le déficit. Et c’est la raison pour laquelle d’ailleurs il est si difficile de réduire l’un et l’autre. D’après la courbe de la dépense publique, on a largement compensé le défaut de croissance par de l’endettement... c’est clair ! Puisqu’on a fait de l’endettement non pas sur de l’investissement qui aurait été un endettement sain, mais on a fait de l’endettement afin de compenser les recettes pour assurer le fonctionnement de la Société.

          OB_ Quand vous êtes ministre, les taux d’intérêt sont de l’ordre de 7 %, et on a connu plus, les taux ont baissés fortement dans les années 93, 94, ce qui fait que de façon assez étonnante la dette a fortement augmenté et les intérêts de la dette sont restés tout à fait stables, donc finalement on s’est endettés gratuitement  !

          MM_ Oui, c’est un peu ça...

          Source ; les crises.fr


          • vote
            jeanpiètre jeanpiètre 4 avril 2014 16:34

            la croissance est un état instable et finalement assez éphémère sur l’échelle d’une vie, sauf pour le nez et les oreilles c’est un fait acquis


          • vote
            lupus lupus 4 avril 2014 19:10

            j’ai préféré la version censurée .



              • vote
                Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 6 avril 2014 11:21

                <<<La monnaie ne pourrait-elle pas faire partie des biens communs ?<<<<
                .
                Bien commun ou bien privé, le problème est dans le fondement même de cet outil : pour avoir une valeur d’échange, il doit être suffisamment rare. Donc il est inutile de vouloir contrer les misères humaines (misère = manque = rareté) tant qu’on utilisera cet outil primitif basé sur le manque.


                • 1 vote
                  herve_hum 8 avril 2014 22:42

                  @ VAM, vous avez une vision très primitive de la monnaie !

                  La monnaie a évolué dans sa définition relative à son usage, sauf que celle ci reste bien caché derrière des vérités ancestrales ne correspondant plus à la réalité d’aujourd’hui. Telle celle faisant écrire :
                   
                  pour avoir une valeur d’échange, il doit être suffisamment rare. Donc il est inutile de vouloir contrer les misères humaines (misère = manque = rareté) tant qu’on utilisera cet outil primitif basé sur le manque.
                   
                  L’argent d’aujourd’hui n’a rien de rare, mais est en surabondance, pour la simple raison qu’elle n’a plus de limite physique comme elle l’avait avec l’or. La rareté de l’argent est relative à ses propres conditions d’accès à cet argent. Il est évidemment vital pour le système, que les pauvres soient toujours "à court d’argent" pour être "à cours d’argent".
                  Et donc se vendre à ceux qui disposent de l’argent pour en obtenir. Ici ce n’est pas la rareté dont il est question, mais de sa tension pour créer un travail, une force domestique.

                   

                  Bref, l’argent est devenu la mesure de la valeur du temps travaillé.

                   

                  De plus, le travail n’est pas un droit, mais bien évidemment un devoir, ce qui est un droit, c’est le salaire et les conditions sociales du travail... Entre autres choses !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès