• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Quand Théo est blanc, cela n’intéresse personne (Théo instrumentalisé (...)

Quand Théo est blanc, cela n’intéresse personne (Théo instrumentalisé ?)

Une indignation à géométrie variable...

 

Indignations à géométrie variable ? Quand Théo est blanc, cela ne semble pas intéresser les médias, ni les politiques, ni les associations de défense des victimes...

 

Avant l’affaire Théo, Alexandre accuse lui aussi la police de l’avoir violé, dans des circonstances similaires. Dans son affaire, comme pour Théo, si les violences sont reconnues, la qualification de « viol » présumé fait débat. Mais Théo le Noir bénéficie d’un « élan » et d’un « soutien » sans commune mesure par rapport à Alexandre le blanc. Il y a des faits divers dont la « gestion » se révèle plus propice aux déclenchements des luttes horizontales...

 

 

Témoignage RMC - L'histoire d'Alexandre ressemble de façon troublante à celle de Théo. En octobre 2015, Alexandre a eu une grave blessure à l’anus par la matraque d’un policier municipal de Drancy en Seine-Saint-Denis. Dans son cas pourtant, la justice n’a pas reconnu le viol. 

 

C'était il y a presque un an et demi. Alexandre se souvient parfaitement du moment où son interpellation musclée par la police municipale de Drancy pour tapage nocturne a dégénéré. "J'avais les mains menottées dans le dos. Je vois les sièges rabattus, je dis que je rentre pas dans la voiture, que je ne suis pas un chien. Quand j'ai la moitié du corps dans la voiture, je sens la pénétration de la matraque qui rentre dans mes fesses. C'était une douleur atroce, j'ai crié". Une histoire qui rappelle l'affaire Théo, qui secoue les banlieues depuis plusieurs jours.

 

A la douleur physique s'ajoute la douleur psychologique elle aussi toujours présente. "Je vois un psychologue, je dors toujours la porte ouverte, quand j'entends des bruits dans mon hall je me réveille". 

 

Le policier conteste avoir introduit la matraque qui portait pourtant l'ADN d'Alexandre Le procès a eu lieu pour violences et non pas pour viol, incompréhensible pour l'avocate d'Alexandre Marie-Cécile Nathan, compte tenu de la mise en examen du policier pour viol dans l'affaire Théo. "Pour moi c'est absolument anormal, on a des faits qui sont similaires, mais on a deux choix de qualifications différentes, on a l'impression effectivement que c'est un peu à géométrie variable", explique l'avocate. La justice rendra sa décision dans une semaine dans l'affaire d'Alexandre, il espère qu'elle décidera de rejuger son agresseur, cette fois pour viol.

 

 

Bonus :

 

Révélations de Patrick Buisson - Emeutes anti-CPE, des "bandes de blacks et de beurs" au service de Nicolas Sarkozy à leur insu...

 

En 2006, Nicolas Sarkozy est ministre de l'Intérieur dans le gouvernement de Dominique de Villepin. Alors que les manifestations contre le CPE battent son plein, des émeutes éclatent à Paris. Et selon Patrick Buisson, Nicolas Sarkozy n'aurait rien fait pour les empêcher, bien au contraire : 

"Nous avions pris la décision de laisser les bandes de black et de beurs agresser les jeunes Blancs aux Invalides, tout en informant les photographes de Paris Match" écrit Buisson. "L'émotion fut en effet à son comble, après la publication de photos (...) dont l'opinion ne retiendrait qu'une chose : des hordes sauvages étaient entrées dans Paris".

 

Scady vous explique tout ça très clairement :

 

 

Tags : Violence urbaine François Hollande Banlieue Violence



Réagissez à l'article

79 réactions à cet article


  • 3 votes
    maQiavel maQiavel 15 février 14:37

    Moi, ce que je retiens, c’est que ces violences policières visant spécifiquement les parties intimes sont fréquentes, à titre personnel j’ai aussi quelques témoignages qui vont en ce sens. D’ailleurs, le commissaire des policiers inculpés dans l’affaire de Théo était aussi par le passé impliqué dans ce genre d’histoire. Il y’a toute une analyse psycho-sociale à faire sur ce type de comportement qui a certainement une fonction (l’humiliation j’imagine).

    Ceci étant, critiquer certains comportements policiers n’est pas critiquer l’institution policière elle-même, il faut poser la question de l’utilité de la police aux Brésiliens …


    • 3 votes
      yoananda yoananda 15 février 20:42

      @maQiavel
      direct la généralisation sur la base de 2 faits divers. Tu as des stats ou quelque chose d’un peu sérieux à avancer ou bien ce sont juste des relans crypto-anarchistes ?


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 15 février 21:58

      @yoananda

      Première chose : il ne me semble pas avoir généralisé (c’est plutôt ta spécialité et tu t’offusques lorsqu’on te fait ce reproche, c’est assez ironique de te voir me le reprocher), je n’ai pas dit que « les policiers » frappent les parties intimes. Je parle de certains comportements policiers pour ne pas faire l’amalgame, précisément.

      Deuxième chose : s’il fallait avoir des statistiques avant de l’ouvrir, très peu de monde l’ouvrirait. Notamment, ceux qui se plaignent du racisme anti-blanc. On leur demanderait des statistiques précises de ce qu’ils affirment. Pas des chiffres qui pourraient être interprétés abusivement mais des chiffres qui ne laisseraient pas de place au doute comme le nombre de plainte pour racisme. Sans ces statistiques, le racisme anti-blanc est il un épiphénomène pour autant ? A toi de me répondre, moi je ne crois pas. Donc volet statistique évacué.

      Troisième chose : ces cas sont bien plus nombreux que les deux dont tu as connaissance, il y’a des témoignages d’avocat qui qualifient ces pratiques de « constantes ». Informe-toi et tu verras.

      Quatrième chose : je ne prétends pas que ce soit une vérité absolue, il me semble que ces pratiques sont fréquentes au regard des éléments que j’ai.

      Autre chose ? 


    • 2 votes
      Qiroreur Qiroreur 16 février 01:03

      @maQiavel
      "Notamment, ceux qui se plaignent du racisme anti-blanc. On leur demanderait des statistiques précises de ce qu’ils affirment. Pas des chiffres qui pourraient être interprétés abusivement mais des chiffres qui ne laisseraient pas de place au doute comme le nombre de plainte pour racisme."

      La double-limite de votre raisonnement est à la fois empirique et la fois liée à la collecte des faits. Combien de jeunes blancs (si "blanc" vous pose un pb - je sais que ça ne vous dérange pas dans l’absolu - remplacez-le par "asiatique", ça marche aussi) "bolossés" ont-ils déposé plainte pour racisme ? Pourtant, c’est bien parce qu’ils étaient blancs qu’ils se sont fait emmerder/dépouiller/molester, non ? La réalité c’est que nous connaissons tous des petits blancs qui se sont fait agresser, et quasiment à 100% par des personnes... disons exotiques. Alors oui, pas de stats à vous objecter, juste des centaines de témoignages venant de toutes sortes de personnes, y compris des "gauchistes" qui ne peuvent à ce point assumer leur dissonance cognitive sur le sujet. 

      Je publierai prochainement un sujet sur le cas "hollandais" dans sa gestion des migrants avec stats et tout ce qu’il y a d’officiel à l’appui. C’est interdit en France, mais ailleurs on en discute sereinement (le meilleur moyen de trouver des solutions reste encore d’aborder les problématiques ou, comme dirait l’autre, ce qui est mesuré est maitrisé)


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 16 février 01:42

      @Qiroreur

       

      Relisez bien mon argument.

      Je ne dis pas que le racisme anti-blanc n’existe pas, ni même qu’il est négligeable, bien au contraire. Je dis qu’il n’y a pas de statistiques fiables pour l’étayer pour une série de raison dont vous avez donné quelques pistes et il y’en a d’autres. Cela ne doit pas empêcher d’en parler. C’est pourquoi je termine ma phrase par « volet statistique évacué » dans le sens que l’absence de stats fiables ne doit pas nous empêcher de parler d’un problème.

      Parce que Yoananda me faisait le reproche de ne pas étayer mon commentaire sur les violences policières visant spécifiquement les parties intimes par des statistiques précises. J’ai pris l’exemple du racisme anti-blanc pour lui faire comprendre que son argumentation sur les statistiques n’en était pas une. 


    • vote
      Qiroreur Qiroreur 16 février 02:31

      @maQiavel

      J’ai relu, vous avez écrit "Moi, ce que je retiens, c’est que ces violences policières visant spécifiquement les parties intimes sont fréquentes, à titre personnel j’ai aussi quelques témoignages qui vont en ce sens. "

      Vous ne vous basez donc pas sur des stats mais sur des témoignages que je ne mets pas en doute (je pense aussi que ces pratiques abjectes sont une réalité, là n’est pas la question). Ma qestion est simple : comment faites-vous pour estimer que ces pratiques sont "Fréquentes" ? 


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 16 février 03:13

      @Qiroreur

      Pour l’avocat Slim Ben Achour, ces pratiques sont une constante, dans tous les dossiers qu’il traite en rapport avec les contrôles au faciès, la dimension sexuelle est fréquente selon lui. Le sociologue Didier Fassin a fait une étude anthropologique des policiers des quartiers et il confirme que ces pratiques sont courantes.

      Et puis, surtout il y’a le vécu. Plus haut vous écriviez concernant le racisme anti-blanc «  nous connaissons tous des petits blancs qui se sont fait agresser, et quasiment à 100% par des personnes... disons exotiques. Alors oui, pas de stats à vous objecter, juste des centaines de témoignages venant de toutes sortes de personnes ».

      La configuration concernant les comportements des policiers est à peu près la même sauf qu’il faut être en contact avec les personnes issues de populations se faisant régulièrement contrôlées et interpellées. Là aussi, il y’a des centaines de témoignages, ça m’étonnerait qu’un banlieusard ne connaisse pas une personne qui se soit plaint de ça. Vous auriez des personnes originaires des banlieues sur ce site que ça ne se discuterait même pas (comme nous ne discutons pas du racisme anti-blanc d’ailleurs).

      Voilà ma réponse, c’est l’ensemble de ces éléments qui me fait écrire « ces violences policières visant spécifiquement les parties intimes sont fréquentes » , bien sur ce n’est pas une vérité absolue , je le reprécise , c’est ce qu’il me semble , ce qui me parait.

      Ce n’est pas pour étayer ce que je dis, ce n’est qu’un exemple ( et il y’en a d’autres ) mais en ce moment, un autre dossier faisant état de violences sexuelles est en cours d’instruction : dix-huit  jeunes hommes et femmes de 14 à 23 ans, vivant dans un quartier populaire de Paris, ont déposé plainte en 2015 pour « agression sexuelle aggravée ». Ce genre d’affaire va peut être étonner le Français moyen mais pas les habitants des quartiers. 


    • vote
      Qiroreur Qiroreur 16 février 17:50

      @maQiavel
      Ce sont des témoignages. Je ne dis pas que c’est inventé, juste que ça ne repose que sur la parole.

      Dans votre lien, quand je lis que "l’ONG anglo-saxonne Open Society Justice Initiative les a encouragés à porter plainte." ça pue un peu. 

      J’ai été jeune aussi, et j’ai été contrôlé souvent parce que qui dit jeune, dit shit, etc. La réalité c’est que ce ne sont pas les types en costard cravate, les mémés ou encore les femmes avec une poussette qui commettent les délits qui pourrissent le quotidien mais bien des jeunes. Sous prétexte d’égalité il faudrait contrôler la mémé autant que le jeune ? C’est absurde.

      Je ne nie pas en revanche que les jeunes d’origine arabe/noir sont plus contrôlés que d’autres. Sur les agressions sexuelles je suis sceptiques. 

      Mon expérience avec la police/gendarmerie est que si on obtempère, si on est poli, alors tout se passe bien. Maintenant qu’il y ait des excités dans la police qui veulent se payer de l’arabe, c’est fort possible, et évidemment hautement condamnable. Il est aussi vrai que très souvent les auteurs de délits sont remis en liberté. La frustration des flics a peut-être une explication (pas une excuse évidemment) de ce côté...


    • vote
      maQiavel maQiavel 16 février 18:11

      @Qiroreur

      -Je ne dis pas que c’est inventé, juste que ça ne repose que sur la parole.

      ------> Oui. Comme pour le racisme anti-blanc pour reprendre l’analogie.

      -La réalité c’est que ce ne sont pas les types en costard cravate, les mémés ou encore les femmes avec une poussette qui commettent les délits qui pourrissent le quotidien mais bien des jeunes. Sous prétexte d’égalité il faudrait contrôler la mémé autant que le jeune ? C’est absurde.

      ------> Je n’ai pas proposé cela.

      -Mon expérience avec la police/gendarmerie est que si on obtempère, si on est poli, alors tout se passe bien. 

      ------> Je n’ai pas la même expérience, ce qui explique le fait que je ne partage pas votre scepticisme.


    • vote
      yoananda yoananda 16 février 21:56

      @maQiavel
      oui autre chose, ne sautons pas aux conclusion prématurément, les éléments factuels sont distillés par la presse au compte goutte, mais pour l’instant la vidéo et le témoignage du policier mis en cause confirment ton biais anti-flic (ou pro-racaille, comme tu préfères) :

      http://www.lexpress.fr/actualite/societe/enquete/affaire-theo-la-version-du-policier-mis-en-examen-pour-viol_1879601.html

      http://www.lepoint.fr/societe/rapports-des-policiers-videosurveillance-comment-theo-a-ete-interpelle-16-02-2017-2105237_23.php

      "On le voit, le récit du policier diffère très sensiblement de celui de la victime. Or il concorde avec les images des trois caméras de surveillance de la municipalité. Le Point a pu lire le compte rendu d’exploitation détaillé minute par minute par l’IGPN, la police des polices, qui, au vu de ces images, avait conclu à l’absence d’intentionnalité de la part du policier. Une conclusion qui avait suscité l’indignation. Reste que ce rapport de l’IGPN ne contredit pas l’audition du policier faite moins de deux heures après les faits, ce qui lui aurait laissé peu de temps pour échafauder un scénario concerté avec ses collègues."

      Ok, pas de certitude pour l’instant. C’est indéniable.

      Mais si c’est avéré combien de fausses accusations de gestes d’humiliations ? (sans parler du fait que ce sont peut-être de simples techniques choisies pour leur efficacité. bon la, je ne sais pas, je spécule, c’est juste pour dire que des paroles d’avocats de la défense, c’est des gus qui sont payés pour faire avaler des couleuvres !)

      En revanche, toi, je te crois honnête. A quoi as-tu assisté personnellement au juste ?

      Si tu te souviens bien, dans un de mes premiers post, j’avais traité les flics de "cons normaux" : ils sont censés être des emmerdeurs, c’est censé être dissuasif. [je ne parle évidement pas d’envoyer les gens à l’hôpital] Si on se tenait à carreau, ils feraient pas chier et inversement. Ils sont pas la pour être sympa. Ils sont le rempart contre les méchants.

      Tiens, demandes aux brésiliens ce qu’ils en pensent :

      http://www.courrierinternational.com/article/bresil-la-greve-des-policiers-declenche-une-vague-de-violence

      C’est quand même étrange ce manque d’empathie voire cette anti-pathie envers les flics de ta part. Sans eux tout ce que prétends défendre ici calmement n’existe simplement pas.


    • vote
      maQiavel maQiavel 16 février 22:39

      @yoananda

       

      -Oui autre chose, ne sautons pas aux conclusion prématurément,

      ------> Là tu peux compter sur moi j’essaie de ne pas me lancer dans des conclusions prématurée concernant cette affaire de Théo.

      Mais arrête avec tes histoires de « biais anti-flic », j’écris spécifiquement dans mon premier commentaire que critiquer certains comportements policiers n’est pas critiquer l’institution policière elle-même. Donc d’où sort ton histoire d’anti-flic ???? Et ton truc de pro-racaille, ça ne vaut même pas la peine d’être commenté.

      Pour le reste dans cette affaire , j’essaie d’être prudent. Oui, le rapport l’IGPN concorde avec le témoignage du policier. C’est un fait que j’ai déjà noté. Cela ne m’amène pas à tirer une conclusion dans un sens ou dans un autre.

      -Tiens, demandes aux brésiliens ce qu’ils en pensent :

      http://www.courrierinternational.com/article/bresil-la-greve-des-policiers-declenche-une-vague-de-violence

       

      ------> Est-ce que tu as remarqué que dans mon premier commentaire, pour signifier que la police est utile j’ai mit un lien sur le Brésil ? Si si, vérifie. smiley

       

      Donc pourquoi tu interprètes mes propos comme s’ils étaient antipathique envers « les flics » , un peu comme si je généralisais ????

      En réalité, je ne m’étonne pas de ta réaction, ce n’est pas mon propos qui compte mais l’impression que tu as de moi et je tu as l’impression d’être anti-flic ou pro-racaille ( ce qui est marrant car je suis républicain dans le sens authentique du terme , un vrai républicain qui est anti-police ,ça ferait bizarre ).

      Je peux répondre à une argumentation rationnelle mais je n’ai pas le pouvoir de changer « l’impression » que je te transmets, et même si j’en avais le pouvoir ( ce qui n’est pas le cas ) , je n’en vois pas l’utilité. 


    • vote
      yoananda yoananda 16 février 22:56

      @maQiavel

      Comme si tu étais exempt de biais peut-être...

      Je réagis à la même chose que Qiroreur ton qualificatif de "Fréquente".

      Tu t’en es expliqué, ça reste un biais car tu n’as que ta subjectivité pour l’affirmer, et au mieux du mieux une inter-subjectivité qui prête à caution.


    • vote
      maQiavel maQiavel 16 février 23:01

      @yoananda

      Ah mais je n’ai jamais prétendu n’avoir aucun biais, je ne suis pas un objet neutre bien évidemment.

      Mais je parle de ta qualification « ANTI-FLIC » (parce que « pro-racaille » je laisse tomber tellement c’est grotesque, ça ne vaut même pas la peine de répondre), ça sort d’où ça ? Je réponds : ça sort de l’impression que tu as de moi, c’est tout.

       


    • vote
      yoananda yoananda 16 février 23:04

      @Qiroreur
      "Je ne nie pas en revanche que les jeunes d’origine arabe/noir sont plus contrôlés que d’autres."

      Personne ne le nie. Il ne faut juste pas inverser les causes et les effets : ce n’est pas parce que les flics sont racistes qu’ils ne courent qu’après les bronzés, mais parce qu’à cause de leur sur-criminalitée (pour le coup on des stats et des explications sociologiques) il est plus "rentable" et donc efficace de faire des contrôles au facies, d’autant que, chose jamais évoquée nulle part, la violence peut plus ou moins se deviner sur les visages. J’ajoute que bizarrement les policiers racistes oublient les asiats... bizarre pour des racistes, non ?


    • vote
      Norman Bates Norman Bates 16 février 23:11

      @yoananda

      Avec toutes ces malversations, cette corruption, cette délinquance en col blanc...

      ...peut-être faudrait t-il accentuer les contrôles "préventifs" sur les individus en costume cravate.. ?


    • vote
      yoananda yoananda 16 février 23:20

      @maQiavel
      tout ce que je dis sort de mes impressions évidement et le ciel est bleu aussi (et la pluie ça mouille). Tout comme toi. Tu sais bien que les mots sont terriblement imprécis comparés à la richesse du vécu intérieur (sauf pour toi bien sûr qui prends un soin anormal à utiliser un vocabulaire un peu plus précis que la moyenne).

      Quand tu m’accuses fallacieusement de racisme sur la base de tes impressions à la lecture de mes mots qui ne traduisent qu’une "bio-chimie" qui s’active en mille feu d’artifices neuronaux dans mon crâne, tu ne traduit qu’une impression. Tu ne sais pas ce que j’ai au fond de moi. Si tu t’étais montré capable d’empathie envers moi, alors je serais enclin à croire que tu sais me "lire" entre les lignes. C’est tout l’inverse, tu me confonds avec je ne sais qui, ton approche méticuleuse est contre-productive.

      Mais puisque tu te permet de me juger, je me le permet aussi. Et pour le coup je pense que mes impressions trahissent un truc en toi caché derrière la rationalité d’apparence. "anti-flic" oui.

      Je peux me tromper mais c’est mon avis. Le ciel est bleu, etc...

      D’ailleurs pourquoi me répondre puisque tu dois sûrement te moquer de mon avis sur toi, non ?

      Bon c’est bien joli les chattouillages de nombril, mais le sujet c’est pas nous 2. J’ai amené es éléments factuels (le témoignage) que je n’avais pas vu ici et qui me semblent de première importance. Désolé si tu les avais déjà posté mais tu ne l’as pas dit.

      PS : j’ai posté une réponse qui démontre que tu te trompes à mon sujet sur l’autre thread ou tu me traites.


    • vote
      yoananda yoananda 16 février 23:22

      @Norman Bates
      c’est déjà le cas figures toi, mais ce n’est juste pas le rôle du policier de la rue !!!!

      Seriously, il faut répondre à ce genre de remarque qui se croit intelligente ???


    • vote
      yoananda yoananda 16 février 23:26

      @maQiavel
      "Ah mais je n’ai jamais prétendu n’avoir aucun biais, je ne suis pas un objet neutre bien évidemment."

      Bien sûr, mais on se fou de tes biais sur ta grand-mère.

      Tu ne le prétends pas avec des mots mais avec ton comportement. Toujours à te cacher derrière les mots hein smiley

      Essaye de lire les attitudes un peu pour changer, tu verras, c’est tout un univers qui va s’ouvrir à toi.

      Oui, même sur le net. Il y a d’ailleurs des études sur l’importance du non verbal sur le net !!!


    • vote
      Norman Bates Norman Bates 16 février 23:34

      @yoananda

      Je te rassure, la remarque ne se croit pas intelligente, tu connais la tonalité majoritairement ironique de mes interventions...même si, sur le fond, il y a une absence d’autorité à l’égard des "racailles" mais également à l’encontre des délinquants plus "distingués", ces derniers ayant aussi davantage de moyens pour se prémunir de ces tracas...

      Pas trop le temps de m’appesantir ce soir, mais je suis intrigué par le "non verbal" sur le net que j’ai aperçu plus haut...je connais un peu la communication non verbale dans la "vraie vie", sur le net cela me semble moins...net...


    • vote
      maQiavel maQiavel 16 février 23:44

      @yoananda

      -tout ce que je dis sort de mes impressions évidement

      ------> Voilà, c’est ce que je voulais dire.

      -Tout comme toi. 

      ------> Non, pas exclusivement. Bien sur que je peux avoir une impression d’une personne, c’est évident mais je donne plus d’importance à ses propos qu’à mes présupposés ou préjugés qui peuvent être à coté de la plaque. Quand je discute avec une personne, je prends ses arguments au sérieux et quand je ne comprends pas quelque chose, je lui pose des questions.

      Là par exemple, avec ton histoire d’anti-flic, aucun de mes arguments ne peut mener à une telle conclusion ( à moins de considérer que critiquer certains comportements dans une catégorie d’individu , c’est être contre cette catégorie , ce qui est grotesque sur le plan de la logique). Donc il ne reste que l’impression que tu as de moi et c’est d’elle que tu émets ton jugement « antiflic ». Je peux contre argumenter comme je veux, ça ne sert strictement à rien puisque ton jugement ne se situe pas dans le registre de l’argumentation (de la raison) mais de l’impression (de l’affect).

      Je ne te le reproche pas mais quand on m’accuse d’être quelque chose que je ne suis pas , je m’arroge un droit de réponse.

      -Quand tu m’accuses fallacieusement de racisme sur la base de tes impressions à la lecture de mes mots qui ne traduisent qu’une "bio-chimie" qui s’active en mille feu d’artifices neuronaux dans mon crâne, tu ne traduit qu’une impression. 

      ------> Quand quelqu’un se prétend lui-même raciste « modéré » j’ai tendance à le prendre au sérieux. Tu l’as dit toi-même, vrai ou faux ? Donc rien de fallacieux.Moi je n’ai jamais dit etre anti-flic , pas même modéré ,c’est toi qui l’affirme , les deux cas ne sont pas symétriques. 

      -D’ailleurs pourquoi me répondre puisque tu dois sûrement te moquer de mon avis sur toi, non ?

      ------> D’autres personnes peuvent te lire et prendre ton histoire d’anti-flic au sérieux donc je réponds en considérant qu’eux prendront en compte mes arguments.

      -j’ai posté une réponse qui démontre que tu te trompes à mon sujet sur l’autre thread ou tu me traites.

      ------>Ta réponse est équivalente à « j’ai un ami arabe donc je ne suis pas raciste ». Je ne vais pas revenir là-dessus car tout était dit. 


    • vote
      yoananda yoananda 16 février 23:46

      @Norman Bates
      oui, il s’agit d’études sur l’intelligence collective. Ils ont fait des tests qui montrent que le non verbal est important (la capacité à lire les émotions sur le visage notamment) et justement, en faisant les même tests sans présence physique, via le net, ils ont constaté la même chose (l’importance du non verbal, par un autre biais que les visages du coup), à leur (grand) étonnement.


    • vote
      maQiavel maQiavel 16 février 23:50

      @yoananda

      -Toujours à te cacher derrière les mots hein 

      ------> Non , je ne me cache pas derrière les mots. Mais il y’a un truc qui ne passe pas chez toi, c’est que dans la communication, les choix des mots ont leur importance. Moi je prends les mots et les arguments de mes interlocuteurs au sérieux.

      C’est eux qui prévalent sur les impressions que je peux avoir.

      Lire les attitudes ? Sur un forum ? On fait ça comment ? 


    • vote
      yoananda yoananda 16 février 23:50

      @maQiavel
      "Quand quelqu’un se prétend lui-même raciste « modéré » j’ai tendance à le prendre au sérieux".

      Pourquoi je te dis que je ne suis pas raciste tu ne me prends pas au sérieux ?


    • vote
      yoananda yoananda 16 février 23:55

      @maQiavel
      "Lire les attitudes ? Sur un forum ? On fait ça comment ? "

      C’est bien ce que je dis : tu ne sais pas le faire. Étrange.

      "Moi je prends les mots et les arguments de mes interlocuteurs au sérieux."
      D’accord, je respecte ce choix.
      Alors prends ceci au sérieux : dans mon cas personnel, il ne faut prendre mes mots et arguments TROP au sérieux. Es-tu capable de le faire ?


    • vote
      maQiavel maQiavel 17 février 00:06

      @yoananda

      D’un coté tu te dis raciste et de l’autre coté tu te dis que tu ne l’es pas. Mais quand tu dis que tu n’es pas raciste, tu admets tout de même que tu n’aimes pas les noirs et les arabes (en général).

      Qu’est ce que je dois croire à ton avis ? A un moment donné faut arrêter.  smiley

      Je ne te fais pas un procès parce que tu es raciste (c’est ton droit et comme je le dis toujours, je suis pour la liberté d’expression et d’opinion même pour des idées que je trouve détestables) mais ne me fais pas de procès parce que je dis que tu l’es alors que tu l’admets toi-même quand tu es sincère  … 


    • vote
      maQiavel maQiavel 17 février 00:07

      @yoananda

      -dans mon cas personnel, il ne faut prendre mes mots et arguments TROP au sérieux. Es-tu capable de le faire ?

      ------> Non. 


    • vote
      maQiavel maQiavel 17 février 00:12

      Je suis incapable de lire une attitude sur un forum , désolé. Et la raison en est simple : c’est impossible. 

      Attitude : Manière de tenir son corps.

      http://www.cnrtl.fr/definition/Attitude

      Comment lire une attitude alors que dans un forum , on communique exclusivement avec des mots ?  smiley


    • vote
      Norman Bates Norman Bates 17 février 00:14

      @yoananda

      Comme ça à priori cela me semble difficile à théoriser et à évaluer, pour ma part je me base sur mes petites antennes invisibles branchées sur l’instinct pour ressentir les gens, par exemple ici sur Avox, avec toutefois une réserve de taille...s’il y a 5000 agoravoxiens il y a 5000 façons de s’exprimer, communiquer, manier la langue française, et, en toute modestie, je suis bien placé pour savoir que la perception peut être altérée avec un interlocuteur qui se complaît dans le second degré ou la dérision...

      Pour aller toutefois dans ton sens, je dois faire le constat qu’il m’arrive de ressentir une proximité instinctive avec un intervenant avec lequel les désaccords sont nombreux, et vice versa, j’observe ça avec curiosité, et paradoxalement cela m’apprend aussi des choses sur moi...c’est en tout cas un sujet que je vais creuser...


    • vote
      yoananda yoananda 17 février 00:24

      @Norman Bates
      tu aurais aussi pu me demander les références de l’étude et peut-être apprendre des choses. Dommage.


    • vote
      maQiavel maQiavel 17 février 00:26

      @yoananda
      Moi je suis intéressé.


    • vote
      Norman Bates Norman Bates 17 février 00:27

      @yoananda

      Voyons.. ! je sentais instinctivement que tu allais me le proposer, et je suis évidemment preneur... smiley

      Dois y go, bonne nuit...


    • vote
      yoananda yoananda 17 février 00:41

      @maQiavel

      Pourquoi tu me parles de procès ? moi je parlais d’accusation, non ? pourquoi ce glissement ?

      tu devras faire avec mes dires différents et encore je suis gentil.

      J’aime les noirs et les arabes AUSSI. Retiens le, je l’ai dit et je le pense.

      Ça te défrise ? C’est pas mon problème, mais si tu prends au sérieux ce que je dis ne sélectionne pas ce qui t’arranges.

      Je vois bien que pour toi lire les attitudes est impossible pour la raison précise que tu es prisonnier des mots. "Caché derrière" est synonyme. Mais comme la, tu ne vois que des/mes mots, tu ne peux le comprendre, j’en suis conscient et je n’insisterais pas.


    • vote
      maQiavel maQiavel 17 février 00:50

      @yoananda

      -Pourquoi tu me parles de procès ? moi je parlais d’accusation, non ? pourquoi ce glissement ? 

      ------> Je parle de procès parce qu’en lisant mon commentaire, on pouvait avoir « l’impression » ( on revient là ) que je t’en fais un alors que ce n’est pas du tout mon propos.Donc je précise pour ceux qui pourraient nous lire. 

      -tu devras faire avec mes dires différents et encore je suis gentil.

      ------> Bah oui je fais avec et tu connais mon verdict.

      -J’aime les noirs et les arabes AUSSI. Retiens le, je l’ai dit et je le pense.

      ------> Tu peux dire ce que tu veux et moi je retiens ce qui me semble cohérent et logique, c’est tout.

       


    • vote
      yoananda yoananda 17 février 01:05

      @maQiavel

      Ok donc parfois tu t’adresses non pas à moi mais à "ceux qui pourraient nous lire". Voila qui explique bien des choses.

      Ce qui "te sembles" en effet, c’est le mot.

      Je conclurais par une citation de Hollande, mon maître à penser (apparemment) :

      "« Ces propos sont sans rapport avec la réalité de ma pensée »"

      HAHAHA


    • 5 votes
      cathy cathy 15 février 14:41

      La police est notre dernier rempart contre la guerre civile.


      • 2 votes
        #WorldPeaceNow Pilule Rouge 15 février 15:13

        @cathy

        Tout à fait !


      • 3 votes
        yoananda yoananda 15 février 15:20

        @cathy
        et le sinistre de l’intérieur leur chie dans la gueule : http://ripostelaique.com/emeutes-bruno-le-roux-menace-les-policiers.html

        Nous avons hérité du pire ministre de l’Intérieur de la cinquième République.

        *Un commissariat attaqué, des policiers obligés de se mettre à l’abri sans pouvoir se défendre devant ce déferlement de haine.

        *Des centaines de voitures brûlées (en moyenne 20 véhicules par jour depuis le début de l’année en Seine-Saint-Denis).

        *Des centaines de magasins dévalisés et de devantures fracassées.

        *Des centaines de milliers d’euros de biens privés ou publics détruits.

        Et les déclarations de Bruno Le Roux, ministre de l’Intérieur : « Je serai inflexible avec les policiers qui ne feraient pas leur travail correctement ».

        Vous avez bien lu, pas contre les « casseurs », pas contre les voyous, non, contre les policiers, contre ceux qui nous défendent, pas contre ceux qui nous attaquent !


      • 5 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 15 février 18:45

        @cathy, @pillule et @ yoananda :

        On devrait monter des statues à ces policiers violeurs et violents ... Grâce à la police, on a eu émeutes régulères en France ... Merci la police, hein !

         

        Hey les fachos, n’oubliez pas que ce sont des gosses qui jouent avec la police en ce moment, hein ! ... Des gosses ! ... Si un jour par bonheur ^_^ lol il y avait une véritable guerre civile, là les adultes comme mes potes et moi prendront les choses en main ...

         

        - on fera sauter tous les commassariat, on chassera les commissaires, les sous-préfets et les préfets pour les foutrent en prison ...

         

        - on libérera les prisonnier de Villepinte et de Fleury Merogis ... Comme çà on aura des guerriers en plus !

         

        - On chassera les journalistes jusqu’à chez eux, ainsi que tous les politiciens connus ...

         

        Hey les fachos, la police sera dépassée s’il y a une guerre civile ... et si nous envoient l’armée, çà nous donnera l’occasion de récupérer de nouvelles armes de guerre afin de mettre à feu et à sang la France ^_^ lol


      • 10 votes
        guepe 15 février 19:12

        @DJL 93VIDEO

        Si jamais y a une guerre civile, les "musulmans", les maghrébins et africains ou d’origine seront les premiers à morfler. Tu crois qu’il n’y a pas des mecs qui ne revent que de casser du Mouloud en face ? Tu crois qu’ils ont peur des malades comme toi ? ^^

        Tout ce que tes copains feront, c’est de jeter dans les bras un bonne partie des français chez les racistes haineux.

        C’est fou de voir à quel point de voir les médias sont aussi fort pour agiter un chiffon rouge et exciter les taureaux dans ton genre. Et si les policiers avaient fait une descente dans une cité à Bondy après Viry en hurlant " Mort aux racailles ", t’aurais réagi comment ? Après tout, tu te genes pas pour généraliser, pourquoi ils ne le devraient pas ?

        Misère, les musulmans comme toi répondent toujours aux memes provocations, sans jamais en tenir une seule leçon. "Mettre à feu et à sang la France", lol effectivement. De parfaits idiots utiles.


      • 3 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 15 février 20:26

        @guepe : Si les fachos veulent horizontaliser les conflits, ils auront enfin la réponse qu’ils espèrent depuis tant d’années !

         

        S’il y a une guerre civile, je m’efforcerais de verticaliser les conflits, m’attaquer aux journalistes, aux politiciens et à l’oligarchie !!!

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès