• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > 11-Septembre : le "laisser faire" est "le plus plausible" pour John (...)

11-Septembre : le "laisser faire" est "le plus plausible" pour John Pilger

C'est une nouvelle figure majeure du journalisme d'investigation qui vient de mettre en cause la version officielle du 11-Septembre. Après Robert Fisk (le Britannique) et Eric Margolis (l'Américain), John Pilger (l'Australien) sort à son tour des rails de la pensée conforme. Il se distingue de ses deux illustres prédécesseurs, en ce qu'il ne se contente pas de douter ; il émet une hypothèse dissidente.

 
John Pilger est un journaliste, scénariste et réalisateur australien. Correspondant de guerre pour le Daily Mirror au Vietnam, au Cambodge, en Égypte, en Inde, au Bangladesh et au Biafra, il a consolidé sa réputation au travers de livres et de nombreux documentaires, parmi lesquels The New Rulers of the World (2001), Breaking the Silence : Truth and Lies in the War on Terror (2003) et The War on Democracy (2007). 
 
Pilger a obtenu de nombreux prix de journalisme et d’associations des droits de l’homme (le Prix Sophie en 2003), dont, deux fois, le prix britannique du Journalist of the Year. Voici la liste complète de ses récompenses, proposée par Wikipédia :
  • Descriptive Writer of the Year (1966)
  • Reporter of the Year (1967)
  • Journalist of the Year (1967)
  • International Reporter of the Year (1970)
  • News Reporter of the Year (1974)
  • Campaigning Journalist of the Year (1977)
  • Journalist of the Year (1979)
  • UN Media Peace Prize, Australia (1979 – 80)
  • UN Media Peace Prize and Gold Medal, Australia (1980 – 81)
  • TV Times Readers’ Award (1979)
  • United Kingdom Academy Award (1990)
  • The George Foster Peabody Award, USA (1990)
  • American Television Academy Award (’Emmy’) (1991)
  • British Academy of Film and Television Arts – The Richard Dimbleby Award (1991)
  • Reporters Sans Frontiers Award, France (1990)
  • International de Television Geneve Award (1995)
  • The Monismanien Prize, Sweden (2001)
  • The Sophie Prize for Human Rights, Norway (2003)
  • EMMA Media Personality of the Year (2003)
  • Royal Television Society – Best British Documentary for Stealing a Nation (2004)
  • One World Media Awards - TV Documentary Award for his ITV1 film The War on Democracy, on the role of Washington in Latin American politics. (2008)
  • Sydney Peace Prize, Australia (2009) 
Cet activiste anti-guerre n’a de cesse de rappeler la responsabilité de ceux qui savent, des "intellectuels", aux misères et aux violences du monde : "Briser le mensonge du silence n’est pas une abstraction ésotérique mais une responsabilité urgente qui incombe à ceux qui ont le privilège d’avoir une tribune."
 
Le 23 octobre 2010, il était l’invité du salon du livre anarchiste à Londres. Répondant d’abord aux questions d’un membre du collectif "London Anarchist Bookfair", il s’est ensuite livré au jeu des questions-réponses avec le public présent. Une question de l’assemblée a justement porté sur le 11-Septembre :
 

En voici la transcription, en anglais :

Audience Question : “I would like to ask your views on theory that the US government was complicit in or even perpetrated the attacks on 9/11 to gain support for criminal [inaudible] Afghanistan and Iraq ?”

 

John Pilger : “I think there is a lot of evidence that certain elements in the Bush administration, whether by intent or by or by their own arrogant incompetence, I don’t know, let things happen. I think there is enough evidence to…

 

We know the senior FBI people who gave warnings right throughout 2001. We know about the extraordinary inactivity by the NORAD aircraft on the day of September 11th. We know that Cheney was in charge of the White House on that day.

 

I think the most plausible is the “let it happen”, now at what stage it was let happen, I don’t know, I don’t know. But certainly that seems to me, the most plausible.

 

There is no doubt that 9/11 became the opportunity for a new “Cold War” basically, only called the “War on Terror”. But beyond that I wouldn’t want to…”

 
Ce passage se situe à partir de la 45e minute de la discussion intégrale.
 
Pilger se voit donc demander ce qu’il pense des théories qui imputent au gouvernement américain la responsabilité - partielle ou totale - des attaques du 11-Septembre, dans le but de gagner le soutien de l’opinion pour les guerres d’Afghanistan et d’Irak. Et le journaliste de répondre, certes avec prudence, que l’hypothèse du "laisser faire" lui paraît la plus plausible ; mais sans qu’il sache dire à quel stade on a pu laisser faire, ni si cette inaction était bel et bien volontaire ou due à l’incompétence et à l’arrogance de l’administration Bush.
 
En tout cas, celle-ci avait les moyens d’agir en amont des attaques, et ne l’a inexplicablement pas fait. Pilger rappelle, à titre d’exemples, les avertissements négligés d’agents du FBI, l’extraordinaire inaction de la chasse américaine durant les attentats, et le fait que le vice-président Dick Cheney était aux commandes de la Maison Blanche ce matin-là.
 
Il aurait également pu rappeler l’opération Able Danger, qui avait permis l’identification de la cellule de Mohamed Atta (dite "de Brooklyn") dès janvier 2000, avant que le Pentagone n’empêche ses agents, comme le lieutenant-colonel Anthony Shaffer, de partager leurs informations avec le FBI, en vue du démantèlement de la cellule terroriste.
 
Le 9 octobre 2010, le lieutenant-colonel Anthony Shaffer, justement, et l’ex-officier de la CIA Michael Scheuer étaient les invités de "Freedom Watch" sur Fox News ; ils ont tous les deux soutenu qu’il y a eu camouflage sur le 11-Septembre "au plus haut niveau du gouvernement" et que la "Commission d’enquête sur le 11 Septembre et les Commissionnaires étaient juste là pour dissimuler les faits". Scheuer allant jusqu’à dire que le rapport de la Commission était "une diversion et un mensonge du début à la fin".
 
Mais que s’agissait-il de dissimuler ? Sa négligence, un laisser-faire (comme l’envisage Pilger), ou davantage ? Telle est l’éternelle question.

 

Tags : Information et Médias 11 septembre 2001



Réagissez à l'article

44 réactions à cet article


  • 9 votes
    Sentero Sentero 11 novembre 2010 08:57

    "Et le journaliste de répondre, certes avec prudence, que l’hypothèse du "laisser faire" lui paraît la plus plausible ; mais sans qu’il sache dire à quel stade on a pu laisser faire, ni si cette inaction était bel et bien volontaire ou due à l’incompétence et à l’arrogance de l’administration Bush."

    Pas de problème pour moi... l’incompétence et l’arrogance de l’équipe Bush aurait entrainé une sorte de laisser faire de fait... cela me parait assez réaliste et cela évite toutes les incohérences de multiples versions alternatives.

    Au plaisir.


    • 25 votes
      wesson 11 novembre 2010 10:50

      bonjour sentero,

      "cela me parait assez réaliste et cela évite toutes les incohérences de multiples versions alternatives."

      et cela vous permet surtout de sortir la tête relativement haute de la défense acharnée de la thèse officielle qui fut naguère votre combat.


    • 22 votes
      toug toug 11 novembre 2010 11:52

      "cela me parait assez réaliste et cela évite toutes les incohérences de multiples versions alternatives."
      Bien évidemment que non, la seul version qui évite un maximum d’incohérence est le false flag, pas le laisser faire... Vous n’y connaissez vraiment rien à cette évènement Sentero...


    • 5 votes
      Sentero Sentero 11 novembre 2010 11:58

      Et bien non c’est une éventualité que je n’ai jamais écarté (des signes annonciateurs négligés par l’administration bushiste) ... et elle permet de laisser tomber tout l’attirail complotiste qui continue à bien me divertir :)))

      Bref moi je tiens toujours pour les kamikaze armés de cutter... c’est mieux que les hologrammes, les mini nukes, les avions qui disparaissent avec leurs passagers, les missiles fantomes, les nano-explosifs qui n’explosent pas dans un incendie majeur, les spéculations sur les mouvements financiers et les escroqueries aux assurances, les implications de servces secrets étrangers, de médias, de scientifiques, de fonctionnaires, de militaires, de politiciens, de techniciens, de financiers etc etc etc... avec les milliers de comploteurs que cela suppose sans une seule fuite en presque 10 ans...

      Cela étant l’incompétence et l’arrogance d’une administration ce n’est pas un complot.

      Au plaisir.


    • 18 votes
      toug toug 11 novembre 2010 12:30

      "Bref moi je tiens toujours pour les kamikaze armés de cutter... "
      haha, par contre l’ argumentation des pro vo c’est à la limite entre le divertissement et la crétinerie crasse ...
      "c’est mieux que les hologrammes, les mini nukes, les avions qui disparaissent avec leurs passagers, les missiles fantomes, les nano-explosifs qui..."
      haha Monsieur résume et falsifie, généralise les arguments adverses et donc s’oppose de manière apparente et non réelle avec la thèse, stratagème de l’extension, ect ...
      Faudra lire Schopenhauer "l’art d’avoir toujours raison" si ce n’est probablement déjà fait, parce que tu excelles dans le domaine... Depouis que j’argumente avec toi sur ago, je pense que tu as du utiliser quasiment tout les stratagèmes possible haha.

      Sinon j’attendais des argument intéressant sur les analyses de la poussière du WTC de Niels Harrit et Mark Basile, la dessus le néant chez vous, c’est vrai que c’est plus difficile de contrecarrer une analyse scientifique avec votre sophistique habituelle hein...
      Allez bonne continuation dans votre tentative assez ridicule de nous faire adhérer à votre théorie du "laisser faire"haha.( Espèce de conspirationniste va...)


    • 18 votes
      philou017 philou017 11 novembre 2010 14:09

      Sentero n’a strictement rien à dire. C’est juste un troll qui se dépêche de poster son scepticisme en tête des commentaires, histoire de....

      Pour sa petite reflexion, Pearl Harbor a été lui un vrai "laisser-faire". Et bien que des centaines de personnes étaient au courant, notamment dans les états-major, les services de décryptage et certains services de la Navy, peu de gens s’en sont vantés publiquement.
      Il faut bien comprendre une chose, dans notre monde actuel. Quand les médias ne parlent pas d’un problème, même évident, il reste confidentiel. Le 11 Septembre n’a pu émerger que grâce à internet. Et ca a du mal à percer malgré les évidences nombreuses.

      Il a une oligarchie qui domine le monde et qui a compris que contrôler l’information permettait de contrôler le monde. A nous de nous réapproprier l’information.


    • 2 votes
      Sentero Sentero 11 novembre 2010 23:04

      bonjour,

      "Faudra lire Schopenhauer "l’art d’avoir toujours raison" si ce n’est probablement déjà fait, parce que tu excelles dans le domaine"

      Présentez-moi quelqu’un qui essaye d’avoir tort dans une discussion, personnellement je n’en connais pas... un masochiste peut-être ?

      Au plaisir.


    • 2 votes
      Sentero Sentero 11 novembre 2010 23:07

      "crétinerie crasse"

      Rien à faire, la politesse vous reste décidement inconnue... tant pis... moi je refuse de descendre à ce niveau.

      Au plaisir.


    • 6 votes
      toug toug 11 novembre 2010 23:37

      Encore une énormité de notre amis Sentero : Si vous n’êtes pas un sophiste vous êtes un maso ! haha toujours aussi culte ca fait plaisir.


    • 1 vote
      manon des bourses 12 novembre 2010 06:31


      Cet argument n est guère convainquant , en 93 au WTC le FBI a vraisemblablement fourni les explosif au groupe djihadiste via une taupe , ou sont les fuites des agents traitants ? Sans compter que parler a la presse et reveler des choses c est une violation du secret d Etat et s exposer a des peines de prisons tres lourdes ainsi que boulverser sa vie familiale et professionnelle , il y a deja beaucoup de gens qui ont vu des choses qui ont parlé et qui sont poursuivis et menacés . Sans compter que ceux qui savent de A a Z doivent se compter sur une main (compartimentation )

      Cela dit je ne suis pas de ceux qui croient a un grand complot de l appareil us en temps que tel , tout n est pas blanc ou noir d autres voies alternatives sont possibles (sous traitance au privé) et nous sommes surement loin d imaginer l etendue de leurs methodes d actions


    • 2 votes
      manon des bourses 12 novembre 2010 06:48

      et si une puissance etrangère comme israel est impliquée n esperons aucune fuite avec ces gens


    • 3 votes
      Duke77 Duke77 12 novembre 2010 15:57

      Sentero, le prof d’histoire depuis 20 ans... Je dirais plutôt qu’il a 20 ans de JT de TF1... mdr

      Le meilleur c’est son 2e post où il nous raconte que ce complot est impossible car il n’y a eu aucune fuite depuis 10 ans, avec tous les témoignages et les vidéos archivées qui sortent chaque semaine :

      • 1/ les témoignages d’experts (Engineers/architects4truth, professionnels de la démolition et même des vétérans de l’armée US etc.)
      • 2/ les pompiers filmés en direct sur les lieux le11/9 et qui parlent d’explosifs
      • 3/ les mensonges relayés par les médias : ADM d’Iraq inventés avec la fiole de farine montrée à l’ONU, vidéos de Ben Laden expertisées et déclarées fausses par l’institut Dalle Molle
      • 4/ la fausse base gigantesque de Tora Bora avec un schéma monté de toute pièce diffusé au JT
      • 5/ les témoins du trucage de la commission d’enquête officielle (encore récemment le Col Shaffer)
      • 6/ les liens avérés entre la famille Bush et la famille Ben Laden en investissant leur fortune dans le même groupe Carlyle dont le frère de Nicolas Sarkozy (Oliver) est l’administrateur.

      Je pense que dire : "ça se saurait si on nous avait menti" aujourd’hui révèle une bêtise profonde.

      Le gens qui connaissent les informations disponibles aujourd’hui et qui pensent toujours sincèrement que la VO reflète la vérité font un blocage psychologique, il ont perdu la raison.


    • 3 votes
      Traroth 11 novembre 2010 15:19

      Je ne connais pas leurs goûts en matière de bourbon ou de cigare, et je m’en moque. Je ne vois pas en quoi ça change quoi que ce soit concernant le fait qu’ils aient levé le lièvre du Watergate. Woodward et Bernstein ont trouvé des sources, dont Felt, ont reconstitué l’histoire et ont eu le courage de la publier (oui, c’était quand même un petit peu le président des États-Unis, en face..).
      Que leur reprochez-vous exactement ?


    • 8 votes
      morice 11 novembre 2010 10:59

      Il aurait également pu rappeler l’opération Able Danger, qui avait permis l’identification de la cellule de Mohamed Atta dès janvier 2000, avant que le Pentagone n’empêche ses agents, comme le lieutenant-colonel Anthony Shaffer, de partager leurs informations avec le FBI, en vue du démantèlement de la cellule terroriste.


      il avait été suivi avec le gus que j’ai décrit ici et qui bosse pour la CIA...



      En tout cas, au crayon, notre roi de la bombe H est donc déjà "logé" par la police dès 2000, tout comme Atta. Tous notés sur des fiches papier, donc : la gomme et le crayon sont de sortie ! Le FBI se rendra ensuite chez les parents d’Adnan à six reprises, munis de ses stylos et de ses papiers, mais leur fils est "déjà parti"... ailleurs. Un an après, il leur téléphone : il est au Maroc, a pris femme et a même déjà un enfant. Puis plus rien : en octobre 2003, L.Williams sort son livre qui accuse Shukrijumah d’être un super-terroriste ayant volé de l’uranium pour faire une bombe : toute l’histoire semble cousue de fil blanc, et Adnan Shukrijumah, qui a fricoté avec toute l’équipe d’aviateurs du 11 septembre mais qui aurait "refusé" d’être des leurs passe plutôt pour un bel... informateur du FBI ou de la CIA, parti se refaire une santé ailleurs ! Vous aviez bien pensé à la même chose, bien sûr : c’était un informateur du réseau, à qui on a payé des vacances pour aller se faire oublier quelque temps. Le 26 mai 2004, le faucon John Ashcroft et le directeur Robert Mueller présentent pourtant Shukrijumah comme principale menace sur le pays... en pleine campagne avant l’élection présidentielle du 2 novembre 2004. Ben Laden est déjà donné pour mort, une dernière vidéo de lui sortie le 29 octobre sent le fake à plein nez, Shukrijumah tombe donc à pic comme nouvelle menace à faire monter en puissance. On va lui tracer un vrai portrait de Frankenstein... ou plutôt de Dr Jekyll et Mr Hyde. Bush est réélu, grâce à son informaticien et au coup de pouce du barbu de la momie de Tora-Bora. Shukrijumah fait un parfait... Lee Harvey Oswald, désormais ! Un autre agent de la CIA, piégé en beauté à Dallas. L’histoire se répète.



      • 1 vote
        morice 11 novembre 2010 11:03

        Le journalisme d’investigation, quelle farce !


        le fameux scipion, qui hante les forums dédiés, retente une nouvelle fois de discréditer l’auteur....

        scipion, c’est Gelone...

        gelone, alias Scipion 


        mardi 16 février 2010 20:48 de ---.adslplus.ch

        En complément à l’éditorial de Bruno Larebière, voici la conclusion d’une intervention que j’ai faite hier sur AgoraVox - sous le pseudonyme Marc Gelone - en réponse à un texte condamnant le débat sur l’identité, pour "droitisme", voire pour "extrême droitisme" :

        "...vous n’avez pas compris ce que voulait le duo Sarkozy-Besson en lançant un débat sur l’identité nationale. Pendant la campagne de 2007, le futur président avait dit en au moins une circonstance, que pour lui c’était « Liberté-Egalité-Fraternité ». Le but de la manœuvre était donc de dégager une identité sans aucun lien avec ce qui distingue les Français de ceux qui ne le sont pas – le « fond de permanence »**, dont parle Siegfried par exemple.

        "Cette identité devait être le produit d’une réflexion, une démarche intellectuelle, une construction complètement artificielle, qui était censée réunir en une même entité nationale le chirurgien cardiaque de Bichat et l’éboueur burkinabé, le physicien nucléaire de La Hague et le plongeur sénégalais, l’historien de l’Antiquité et le terrassier maghrébin, le programmeur informatique et l’épicier chinois…

         "C’est cette mission impossible qui a foiré. N’est pas Jim Phelps qui veut !"

         * « Il y a dans la psychologie des peuples, un fond de permanence qui se retrouve toujours. Nous sommes encore, par combien de traits, semblables aux Gaulois nos ancêtres, et les caractéristiques que Tacite notait chez les Barbares ou les Juifs de son temps, sont encore reconnaissables dans les Allemands, les Israéliens d’aujourd’hui. » André Siegfried, « L’Ame des peuples ».

        scipion ici :

        Ecrit par : Scipion | 25.05.2010

        "N’oubliez jamais que votre "liberté" entrave la mienne : celle de vouloir vivre dans un mode moderne, sans transports individuels, dans des villes accueillantes, piétonnes à dimension humaine, où l’air y est respirable."

        T’as oublié "et pleine de basanés de toutes les nuances de la pigmentation naturelle*", c’est volontaire ou c’est un manque de concentration ?

        * La précision, c’est pour stigmatiser ceux qui gaspillent de l’énergie dans des séances d’UV, avant que leurs mélanomes ne coûtent des saladiers aux caisses maladie !


        • 13 votes
          philou017 philou017 11 novembre 2010 11:45

          C’est cela. Ils ont laissé faire les mercenaires qu’ils ont payé pour le faire.


          • 18 votes
            Morpheus Morpheus 11 novembre 2010 12:38

            La thèse du "laisser-faire", en elle-même, est déjà criminelle.

            Mais encore largement insuffisante pour rester crédible.

            Laisser faire n’était pas suffisant pour plusieurs raisons. La première est que la couverture et la protection aérienne aurait en tout état de cause intercepté les avions. Or, pendant 2h00 (environ), la défense aérienne du territoire le plus protégé au monde a été mystérieusement inopérante.

            Ensuite, la thèse du "laisser-faire" n’explique nullement l’effondrement des deux tours jumelles et les traces de thermates retrouvées dans les décombres, moins encore l’effondrement de la tour n°7.

            Le "laisser-faire" n’explique pas non plus les curieuses options de vente anormales enregistrée plusieurs jours AVANT le 11/9 et concernant les deux compagnies aériennes des avions "détournés", mais également des compagnies d’assurances et d’autres compagnies qui ont subis le revers en bourse dû aux attentats.

            Et, et, et ...

            Bref, la seule explication véritablement crédible reste celle du false flag.

            N’en déplaise.


            • 3 votes
              extralucide 11 novembre 2010 14:45

              C’est certain. Sans oublier l’Arabie Saoudite, grabde copine des Ricains, qui a fourni l’identité de certains terroristes ayant détourné les avions mais qui vivent encore actuellement.


            • 1 vote
              Sentero Sentero 11 novembre 2010 23:01

              Je n’ai jamais dit laisser faire volontaire... j’ai dit laisser faire "de fait" par incompétence et arrogance... nuance...

              Au plaisir.


            • 6 votes
              warsen 11 novembre 2010 12:43

              Je ne crois pas aux négligence.Ils sont entrain de préparer l’opinion américaine à des révélations tonitruantes.
              Moi perso je crois plutôt qu’ils l’ont fait tout simplement.


              • 11 votes
                psain psain 11 novembre 2010 13:12

                A quand un grand débat sur ce sujet en FRANCE ? ( Je verrai bien ça avec Frédéric TADDEÏ à une heure de grande écoute) Le 11 septembre c’est encore tabou dans notre pays.
                 Pour combien de temps ?


                • 4 votes
                  julien58 julien58 11 novembre 2010 13:35

                  http://www.youtube.com/watch?v=wi_V05LoJkE&feature=related


                  Je doute que Taddei s’y colle à nouveau.
                  A mon avis, il a failli perdre sa place, lorsqu’il a laissé Taddeï parler.

                  La connerie de ces journalistes ignorants est inimaginable. Renaud Revel, je lui mettrais bien mon poing.

                • vote
                  extralucide 11 novembre 2010 14:48

                  Oui, mais il faudrait qu’il invite Gerard Dahan


                • 1 vote
                  Hijack ... Hijack 12 novembre 2010 17:19

                  Soit Taddeï est un non sioniste honteux (ce qui n’a rien à voir avec anti sioniste comme tu le sais) ... et il a été mis à l’index ... ou au pas soit, il joue un jeu et on attendra pour voir !


                • 3 votes
                  Traroth 11 novembre 2010 15:23

                  Attention de ne pas faire du 11 septembre l’arbre qui cache la forêt. Je suis d’accord pour dire que la version officielle est un mensonge et que le gouvernement étasunien ne me parait pas blanc comme neige dans cette affaire. Mais il parait clair qu’on ne parviendra jamais à faire la lumière sur cette histoire, et en particulier à prouver quoi que ce soit. Continuer à s’acharner sur un combat de hier, c’est se condamner à perdre les combats d’aujourd’hui...


                  • 8 votes
                    psain psain 11 novembre 2010 16:56

                    @ Traroth

                    Vous avez une drôle de façon d’aimer la vérité . Si on suis votre raisonnement on laisse tranquille tous les criminels de guerres quand ça commence à dater ex : tous les criminels non attrapés après 9 ans ? On a vraiment pas le même sens du mot justice. Personnellement jusqu’a la fin de mes jours j’espère bien que la lumière soit faite et les vrais responsables soient jugés sur cette manipulation mondiale qui a déclenché guerre , massacre et injustices


                    • 1 vote
                      Traroth 11 novembre 2010 19:21

                      @psain : Là n’est pas la question. Imaginons un instant que le 11 septembre soit effectivement un inside-job, que ça soit prouvé et que les membres du gouvernement étasunien de l’époque, Bush, Cheney, Rumsfeld, Wolfowitz, soient punis.
                      Je vous signale qu’ils ne sont plus aux affaires, et que ça ne changera rien à la situation, politiquement. Les Etats-Unis ne dé-envahiront pas l’Irak et l’Afghanistan, par exemple.
                      La justice, c’est important, mais quand on cherche à mener un combat politique, il faut savoir où porter ses efforts pour avoir au moins un minimum d’efficacité. Alors livrez vos combats d’arrière-garde, et pendant ce temps, le monde continue de tourner ! J’imagine que vous livrerez les combats d’aujourd’hui dans 10 ans...


                    • 3 votes
                      Cascabel 11 novembre 2010 21:08

                      @ Traroth

                      10 ans, ce n’est rien du tout .Cela nous concerne toujours puisque les mêmes lobbies et les mêmes merdias continuent de sévir. A moins de vouloir couvrir les véritables auteurs du 911 il n’y a aucune raison de lâcher le morceau, surtout avec tous les éléments accablants dont nous disposons aujourd’hui.


                    • 3 votes
                      psain psain 11 novembre 2010 19:54

                      @ Traroth

                      """J’imagine que vous livrerez les combats d’aujourd’hui dans 10 ans...""""

                      Pourquoi se résoudre à mener un seul combat en même temps ?

                      Rien n’empêche de mener ceux d’aujourd’hui et ceux d’hier

                      La nouvelle tactique des politiciens véreux, est d’accumuler les affaires et scandales les uns derrières les autres sans arrêt, ils comptent bien tous, que votre logique soit majoritaire pour rester impunis.


                      • 5 votes
                        pyralene pyralene 11 novembre 2010 20:16

                        Déclarer le "laisser-faire" , c’est avoir le cul entre deux chaises, trop facile !!

                        Tous les innombrables éléments de cette affaire ne vont pas du tout dans le sens du laisser faire.....il est évident que au moins trois états sont dans le coup, peut-être plus....et la part importante revient à la clique néo-con, il n’ont pas laissé faire ! ils ont organisé et orchestré !!!!!


                        • 2 votes
                          Cascabel 11 novembre 2010 20:55

                          Même les guignols en rient de ce secret de polichinelle :
                          http://www.youtube.com/watch?v=6iX04BhZyQU
                          Ce n’est plus un secret pour personne cette affaire, à présent la décision d’ouvrir une enquête criminelle se trouve entre les mains des électeurs. Eux seuls ont le pouvoir de sanctionner les politiques collabos.


                        • 3 votes
                          Lyse Syphie Lyse Syphie 12 novembre 2010 12:20

                          C’est pourtant pas compliqué GW Bush (candidat du conglomérat hyper conservateur et du complexe militaro industriel US) est intronisé le 20 janvier 2001 et 8 mois après a lieu le coup d’état mondial du 11/09, ça n’a pas trainé...Il a fallut ce temps pour peaufiner l’affaire, le temps "d’organiser" l’inertie de l’administration fédérale et de placer les bons pions aux bons endroits pour paralyser tout le bazar. Les 3 coups pouvaient être frappés, la comédie tragique pouvait être jouée, celle des méchants barbus intégristes qui attaquent les gentils champions de la démocratie US...
                           smiley smiley smiley smiley


                        • 5 votes
                          Cascabel 11 novembre 2010 20:20

                           Si des "insiders" avaient intérêt à ces attentats ils ne se seraient pas contenté de laisser faire. Ils auraient fait en sorte qu’ils se produisent, comme le confirme la destruction contrôlée des tours.
                          On n’ est jamais mieux servi que par soi même.


                          • vote
                            FROGGY75 11 novembre 2010 22:29

                            La théorie du laisser faire me laisse perplexe :


                            On pourrait faire voter le internautes sur AGORAVOX

                            -1 Théorie officielle
                            -2 Complot Sioniste 
                            -3 Laisser faire 
                            -4 Incompétence
                            -5 Tout orchestré par le gouvernement 
                            -6 Autre 

                            Moi j’ai mon idée (le sujet est trop grave) 

                            • 2 votes
                              FROGGY75 11 novembre 2010 22:32

                              Donc je suis le premier à voter , normal 


                              Tout orchestré par le gouvernement 


                              • 2 votes
                                Cascabel 11 novembre 2010 23:00

                                Réponse : New World Order

                                http://www.youtube.com/watch?v=TuHdndbfR-I&playnext=1&list=PLFF45C6392EB280AF&index=4


                                Sinon les commentaires de mauvaise foi défendant la VO sur Agoravox me convainquent d’une importante participation israélienne.
                                Mais on spécule inutilement là. Ce dont nous avons besoin c’est d’une enquête criminelle où aucune piste ne soit négligée, même la plus bizarre.
                                Toute personne souhaitant sérieusement une telle enquête doit impérativement tenir en compte la question du 911 au moment du vote.


                              • 1 vote
                                sahabas 11 novembre 2010 22:54

                                Bravo. Il y avait eu le document étonnant, un journaliste d’investigation quelques semaine avant les attentats, avait désespéremnt mis en garde les citoyens, à l’antenne et en direct, de l’imminence d’une attaque pseudo-terroriste dans laquelle seraient impliqué le gouvernement :

                                http://resistancemusulmane.over-blog.com/article-quelques-jours-avant-les-attentats-du-11-septembre-alex-jones-avait-predit-l-imminence-d-une-telle-attaque-et-le-fait-que-ce-soit-un-inside-job-60095544.html


                                • 4 votes
                                  Hijack ... Hijack 12 novembre 2010 01:04

                                  Il n’y a pas eu de négligences du Pentagone, de la Cia, du FBi ou qui que ce soit concernant le 911 !!! Toutes ces conneries ne sont là que pour décrédibiliser ceux qui se posent les bonnes questions ... jeter des pavé dans la marre !


                                  • 5 votes
                                    DIVA DIVA 12 novembre 2010 01:14

                                    Laisser faire ? Vraiment n’importe quoi !
                                    C’est à croire qu’il ne connait pas le programme MK ultra !
                                    ...
                                    Pourquoi la véritable gouvernance américaine laisserait elle réalisée par d’autres, ce qu’elle est à même de réaliser elle même, et en toute sécurité ?
                                    Elle n’a confiance qu’en elle, et sur son propre territoire, ne délèguera jamais ce genre d’opération !
                                    Bien trop risqué !
                                    ...
                                    Les attentats du 11 septembre sont l’œuvre de cette gouvernance dégénérée en complicité avec le régime sioniste israélien, dégénéré également !
                                    ...
                                    De fait, à qui profite le crime ?


                                      

                                      Ajouter une réaction

                                      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                                      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                                      FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Taïké Eilée


Voir ses articles







Palmarès