• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’esclavage moderne décrit devant l’ONU par un ancien esclave soudanais

L’esclavage moderne décrit devant l’ONU par un ancien esclave soudanais

Simon Deng, est un ancien esclave soudanais, enlevé par ruse dans son village quand il était enfant. C’est dire si cette vidéo où il nous parle est exceptionnelle. Un esclave d’aujourd’hui nous décrit l’esclavage d’aujourd’hui. Du vrai esclavage, du pur et dur, du massif. Du vrai esclavage comme avant l’abolition de l’esclavage.

 

La vidéo est en anglais, mais une traduction in-extenso du discours en Français figure sur le site québécois Poste de Veille.

 

Mise en ligne à l’origine sur un forum sioniste, la vidéo est assortie de titres et d’éléments d’éditions qui insistent beaucoup sur l’idée qu’à force de n’avoir d’énergie que pour condamner Israël, la communauté internationale se désinteresse de violations massives des Droits de l’homme, principalement quand les auteurs sont islamistes. Malgré l’insistance excessive sur cet aspect somme toute secondaire du discours, la vidéo garde tout son intérêt.

 

Le discours de Simon Deng a été prononcé à la conférence de « Durban III » à New York sur « Les périls de l’intolérance globale » le 22 septembre 2011. 

 

Pour une lecture in-extenso de ce discours, l’on suivra le lien donné plus haut. Mais voici déjà quelques extraits significatifs :

 

"Qui sait vraiment ce qui se passe au Darfour ?

 

Ce n’est pas un « conflit tribal ». Il s’agit d’un conflit enraciné dans le colonialisme arabe bien connu en Afrique du Nord. Au Darfour, une région dans le Soudan occidental, tout le monde est musulman. Tout le monde est musulman parce que les Arabes ont envahi l’Afrique du Nord pour convertir les peuples autochtones à l’islam. Aux yeux des islamistes à Khartoum, les habitants du Darfour ne sont pas assez musulmans. Et les habitants du Darfour ne veulent pas être arabisés. Ils aiment leurs propres langues africaines, leurs vêtements et leurs coutumes. La réponse arabe est un génocide ! Mais personne à l’ONU dit la vérité au sujet du Darfour.

 

Dans les monts Nuba, une autre région du Soudan, le génocide a pris place alors que je vous parle. Le régime islamiste de Khartoum cible les noirs Africains - Musulmans et Chrétiens. Personne à l’ONU ne dit la vérité au sujet des monts Nuba.

 

Entendez-vous l’ONU condamner le racisme arabe contre les Noirs ??? Qu’est-ce que vous trouvez sur les pages du New York Times, ou dans le dossier des condamnations de l’ONU ? Seulement « les crimes israéliens » et la souffrance palestinienne. Mon peuple a été évincé des Unes des journaux au profit d’une exagération de la souffrance palestinienne. Ce que fait Israël est dépeint comme un péché en Occident. Mais la vérité est que le vrai péché arrive lorsque l’Occident nous abandonne : nous, les victimes de l’apartheid arabe/islamique.

 

L’esclavage a été pratiqué pendant des siècles au Soudan. Il a été réanimé comme un outil de guerre dans les années 90. Khartoum a déclaré le djihad contre mon peuple et pour le légitimer ils ont pris des esclaves comme butin de guerre. Les milices arabes ont été envoyées pour détruire les villages du Sud et ont été encouragées à prendre les femmes africaines et les enfants comme esclaves. Nous pensons qu’environ 200.000 ont été enlevés, transportés au Nord et vendus comme esclaves.

 

Je suis une preuve vivante de ce crime contre l’humanité. ?? Je n’aime pas parler de mon expérience en tant qu’esclave, mais je le fais car il est important que le monde sache que l’esclavage existe encore aujourd’hui.

 

Je n’avais que neuf ans quand un voisin arabe nommé Abdullahi m’a amené par ruse avec lui sur un bateau. Le bateau s’est arrêté dans le Nord Soudan où il m’a donné en cadeau à sa famille. Pendant trois ans et demi j’ai été leur esclave subissant les choses qu’aucun enfant ne devrait subir : brutalité, humiliation, coups, travaillant sans relâche ; dormant à même le sol avec les animaux, mangeant les restes de la famille. Pendant ces trois ans, j’ai été incapable de dire le mot « non ». Tout ce que je pouvais dire était « oui », « oui », « oui ».

 

Les Nations Unies connaissaient l’asservissement du Sud Soudan par les Arabes. Leur propre personnel l’a signalé. Il y a eu l’UNICEF - sous la pression d’un groupe juif américain anti-esclavage - seize ans pour reconnaître ce qui se passait. Je tiens à remercier mon ami le Dr Charles Jacobs pour mener la lutte anti-esclavagiste.

 

Mais le gouvernement soudanais et la Ligue arabe ont fait pression sur l’UNICEF, et l’UNICEF a fait marche arrière, et a commencé à critiquer ceux qui ont travaillé à la libération des esclaves soudanais. En 1998, le Dr Gaspar Biro, les courageux rapporteurs spéciaux de l’ONU pour les Droits de l’homme qui ont signalé l’esclavage au Soudan, ont démissionné pour protester contre les actions de l’ONU.

 

Mes amis, aujourd’hui, des dizaines de milliers de noirs Sud-Soudanais servent encore leurs maîtres dans le Nord et l’ONU est silencieuse à ce sujet. Elle offenserait l’OCI et la Ligue arabe."

Tags : ONU




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • 11 votes
    Joe Gillian albatar 24 novembre 2011 14:17

    Pour une fois Catherine, je suis obligé d’aller dans le sens de votre article !
    Le mépris de la misère et des conditions de vie dans certains pays Africain est sans commune mesure comparable à celui d’autre endroits sur la planête.
    Sans minimiser les souffrances du peuple Palestinien, il est plus qu’évident que le soit disant colonialisme ne choque les musulmans que quand leur frères en sont victimes.
    Quand leur frères en sont les auteurs finalement ca les dérange moins.
    La sensibilité à géométrie variable n’existe pas que chez BHL, malheureusement.
    Il ne faut toutefois pas condamner plus les musulmans, ou les Israeliens ou que nous même occidentaux... Car les conséquence d’un système qu’on appelle France Afrique sont plus que désastreuses...
    Mon avis a moi c’est que Tous sont pourris, et les élites ne servent jamais qu’elles mêmes. Que soit des elite francaise, Israelienne américaine et bien sur des pays musulmans !


    • 2 votes
      juluch juluch 24 novembre 2011 20:03

      +1 Albatar.....


    • 6 votes
      sahabas 24 novembre 2011 16:08

      Aucun rapport avec l’Islam. Cet homme semble être un militant anti-musulman. Le caractère politique de son discours met en doute sa sincérité. Il est trop politisé et surtout, ressort tellement mot pour mot ce que l’on lit dans les cénacles juifs intégristes racistes anti-arabes, que ça paraît suspect. Cet homme est par ailleurs financé par des néoconservateurs et des sionistes, ce qui achève de démonter sa propagande.

      Par ailleurs, l’esclavage moderne existe bel et bien, en Chine, en Afrique subsaharienne, en Amérique latine. En Haiti aussi pays chrétien.

      Son couplet sur arabe contre noir ne tient pas la route, puisque les soudanais qualifiés d’arabes sont en réalité tous Noirs.

      On voit bien en réalité, sans nier les problèmes qui existent, que des juifs intégristes font leur agitation. Voilà comment Israël traite les Noirs :
      http://resistancemusulmane.over-blog.com/article-israel-les-juifs-et-les-noirs-81577390.html


      • 2 votes
        Joe Gillian albatar 24 novembre 2011 17:10

        Ce vous dites est trop facile...
        Vous devez savoir que le soudanais du nord du pays réduisent en esclavage ceux du sud.
        Il n’y a pas de rapport à l’Islam et vous avez raison de le souligner.
        Sauf que dans ce cas là les esclavagistes sont des musulmans et les esclaves sont chretiens ou animistes.
        Nier ses souffrances, ou y lire du sionisme, alors que c’est évident et reconnu cette situation d’esclavage, est aussi abject ue le juif francais qui va soutenir les Israeliens en disant que les Palestiniens simulent...
        C’est exactement le même comportement. J’espère que vous aurez l’honetteté intellectuelle de le reconnaitre !


      • 1 vote
        Nethan 25 novembre 2011 00:43

        Un hadith n’est qu’un hadith, pas le coran, et dans le coran rien de tel puisque ça ne parle que de faciliter les libérations, pas d’abolition. Et c’est justement parce qu’il facilite les libérations que l’islam a conduit à créer une situation d’équilibre qui a rendu l’abolition non nécessaire et encore moins souhaitable.

        Résultat : Traite Arabe, de 17 à 25 millions de noirs en esclavage jusqu’au milieu du XXème siècle, un score supérieur à la traite négrière occidentale. Et les pays musulmans furent dans les derniers à abolir.

        En plus un hadith n’a pas de valeur en comparaison des versets du coran normalement car ils ne sont pas le message de dieu. Sinon on peut ressortir l’âge des relations sexuelles avec Aisha ou encore le classique "celui qui quitte l’islam, tuez le" qui a servi à la législation des pays musulmans vu qu’il faut prendre le prophète en modèle comme le coran l’impose, n’est-ce pas... Une belle preuve de la supériorité de l’islam quand il s’agit de mal faire.

        Les hadiths ne furent récupérés que plus de 100 ans après la mort de votre "prophète", or tout le monde sait combien la transmission d’une simple phrase à une multitude de personnes en modifie le contenu à la fin, alors donner de la valeur à ces propos est une preuve d’irrationalité totale.

        Déjà que d’entendre toujours les "la beauté, la supériorité et la grandeur de l’Islam" montre un sacré orgueil alors que l’orgueil est plutôt vu comme un sentiment négatif car pouvant conduire à des dérives... Cela expliquerait des choses concernant les soucis d’intégration d’ailleurs. Les derniers à se croire avec une idéologie supérieure furent les nazis, et on sait ce que ça a donné. Islam, même combat ?


      • 2 votes
        sahabas 25 novembre 2011 01:43

        Les chiffres que vous donnez sont faux. Les évaluations pour la traite négrière blanche transatlantique vont de 12 à plus de 20 millions, et le même chiffres de tués (jetés en mer) ce qui donne environ 40 millions de victimes, un record absolu dans l’horreur.

        Mais ce n’est pas tout : il faut aussi compter les indiens mis en esclavage et accessoirement génocidés, ainsi que les tasmaniens, les amérindiens etc... Ajoutons à cela la colonisation qui ne fut autre qu’un esclavagisme sur place.

        Les blancs sont responsables d’infiniment plus de crimes que tous les peuples réunis. Aucune leçon à donner aux musulmans.

        Petit sujet tabou : faites vos recherches sur l’implication juive dans les deux traites...vous serez étonné.


      • 2 votes
        sahabas 25 novembre 2011 01:46

        Non je crois que ce sont les judéo-sionistes, avec leur idéologie racialiste, suprémaciste et haineuse. Mais eux sont encore et toujours là...hélas.


      • vote
        Nethan 25 novembre 2011 14:21

        Mes chiffres sont faux hum... Alors... Wikipédia me dit 42 millions de victimes en esclaves par les trois "Traites" qui ont existé. Votre nombre de 40 fait sûrement référence à ce total.

         

        L’Europe dispose d’un score d’environ 13 Millions dont 11 seraient parvenus à destination, soit 2 Millions de "jetés en mer" pour vous reprendre. Comme il y avait des archives pour cela, le nombre n’a pas vraiment de variations peu importe les historiens. Ça n’inclut bien sûr pas le nombre de tués parmi leurs amis pour les "prélever", mais il est impossible de dire combien et ce serait ridicule d’affirmer que la traite arabe n’a pas fait la même chose. Les scores de la traite arabe sont montés de 5 par un historien en 1990, à 17 Millions pour l’estimation la plus récente. Donc non, mes chiffres ne sont pas faux.

         

        Et sinon pour les juifs quand bien même il y en aurait qui se seraient mélés dans les traites, ça ne pardonne pas le fait qu’aussi bien des arabes que des européens voulaient ces esclaves... Que des juifs fassent les vendeurs ou influencent un peu les dirigeants ne change rien à l’affaire.

        Après, n’oublions pas les 80 Millions d’hindous tués par les musulmans durant la colonisation musulmane de l’Inde qui a duré plusieurs siècles, les invasions musulmanes et razzias multiples en Europe bien avant qu’on colonise etc... On peut aller loin dans la comparaison et je ne serai pas étonné de tomber sur un score similaire. Il est temps d’arrêter la culpabilisation à outrance, les autres civilisations n’ont pas de leçons à donner en matière d’humanité. La seule chose que vous montrez, c’est votre racisme anti-blanc.


      • vote
        Nethan 25 novembre 2011 14:33

        Et pour lecorrecteur, esclave captif de guerre ou pas, UN ESCLAVE EST UN ESCLAVE, POINT. Jouer sur les mots pour minimiser l’importance de la chose est simplement ridicule, ça montre juste le niveau de délabrement éthique car vous tentez de justifier la possibilité d’en avoir.

         

        Il n’y aura donc aucune excuse, vous cherchez juste à manipuler la réalité. 

         

        Quand aux hadiths soient-disant faux, il est curieux que Bukhari et Muslim n’aient rien remarqué à l’époque quand ils les ont recensés, non ? Et admettons qu’ils soient érronés, alors pourquoi ils existent toujours sur cette planète malgré au moins 900 ans de passés depuis leur archivage ? Cela prouve en supplément que l’islam n’a rien de parfait donc car s’il l’était, ces hadiths auraient purement et simplement disparus n’est-ce pas, et comme cette erreur existe toujours, elle a toujours son influence.

        Car en attendant, cet hadith sert de justification au maintien de l’âge légal du mariage au plus bas au Yémen (encore que, ils l’ont relevé l’année dernière, mais les islamistes ont tellement gueulé qu’aucune sanction n’aura lieu en cas de violation donc ça revient à dire que ça n’a pas changé), a servi à rabaisser l’âge en Iran au début de la révolution (même si ça a été relevé par la suite), etc.

         

        La seule chose que vous montrez est votre haut degré de fanatisme et donc votre faible degré de raisonnement.


      • vote
        sahabas 25 novembre 2011 14:46

        Comme par magie, la traite arabe passe de 7 millions à...17 millions, durant les années 90, en totale concordance avec la propagande néoconservatrice du choc des civilisations. c’est ti ba beau ça ?

        Nan sérieusement, votre chiffre sur les hindou est absurde : la conquête date de 1000 années ! Vous avez les noms, les squelettes de ces 80 millions de personnes ? D’autant qu’à l’époque les populations étaient très faibles. C’est une farce. Sur la traite occidentale, les chiffres sont à peu près vérifiables puisque c’est plus récents : je suis désolé mais les historiens que vous citez sont systématiquement des blancs, leur vision est occidentalo-centrée. Il y a bien la moitié qui ont été jetés par dessus bord : 20 + 20 millions. D’autant qu’il faut ajouter l’esclavagisme sur place qu’a commis la colonisation : des millions d’africains surexploités, enrolés dans l’armée française pour se faire massacrer dans des guerres qui ne les concernait pas...

        Je parle même pas des gueres récentes et actuelles : impérialisme judéo-occidental, guerres mondiales (70 millions de morts), bolchévisme (100 millions de morts).. bref vous êtes les pires ne donnez pas de leçons.

        Sur les juifs et l’esclavage, vous cherchez à minimiser...mais leur participation fut massive, en tant qu’exportateurs, vendeurs et maîtres ! Certains marchés aux esclages aux USA fermaient même le jour de shabbat ! Leur rôle n’était pas d’être subalternes, mais c’étaient les moteurs de cette industrie de la mort. On attend les commémorations, les excuses et les réparations !


      • 2 votes
        Nethan 25 novembre 2011 15:13

        Ou alors les estimations ont été revus à la hausse par la suite de nouveaux documents. La traite occidentale avaient des archives bien conservés, la traite arabe en avait moins. En plus l’histoire n’est jamais écrite définitivement vu qu’on découvre toujours des petites choses à tout moment. On trouve bien encore des sites romains en France au hasard de la construction d’un centre commercial... 

        Sinon allez-y donnez un lien d’un historien "neutre" qui confirmera le 20 + 20 puisque vous êtes si malin, à croire que vous y étiez, au lieu d’asséner des chiffres sans fondement.

         

        Pour l’Inde, alors Wikipédia encore... La conquête n’a pas eu lieu en une année mais entre le 8ème et le 15ème, soit au moins 7 siècles. Si vous pensez qu’on ne peut pas trouver des millions de gens à trucider en autant de temps, alors vous êtes bien naïfs.

         

        Sinon vous confirmez qu’il n’y en a pas un pour rattraper l’autre, donc et alors ? Les juifs jouent les donneurs de leçons mais ont leurs casseroles et mènent la vie dure aux palestiniens, comme les musulmans font des leçons de tolérance pendant qu’ils se lâchent sur les coptes en ce moment, ou l’occident qui fait ses droits de l’homme pendant qu’il maintient la pression par le commerce... Donc quoi ? Les musulmans ont un droit privilégié ? Ils ne valent pas mieux que les autres désolé.

         

        Mais d’accord, parlons commémorations, excuses et réparations. C’est quand que les musulmans rembourseront les dégats faits à l’Espagne au 7ème, en France au 8ème (ils ont été sur plus de la moitié du territoire), en Europe de l’Est qui a même failli causer la chute de l’occident, et toutes les autres qui eurent lieu jusqu’au 19ème quand le dernier califat existant encore, l’Empire Ottoman, tombe un peu au début du suivant ? Car c’est bien de parler de colonisation et traite, mais on n’est pas les seuls dans le monde.

         

        Les gens qui préferent vivre dans le passé au lieu de ne s’en servir que comme référence sont des gens qui n’arriveront jamais à traverser le futur. Au lieu de faire le moraliste, il serait préférable de construire.


      • 2 votes
        baska 24 novembre 2011 18:03

        Un activiste pro-sioniste, deux sites sales militants, une vidéo qui tourne depuis plusieurs mois sur toute la sionsphère, de la resucée nauséabonde quoi !

        Sinon que peut valoir le témoignage d’un valet de l’impérialisme sioniste qui a osé déclaré que la "terre promise n’est pas un apartheid" ? Que dalle !
        La fausse bouddhiste devrait plutôt se référer au vrai chrétien Desmond Tutu qui milite pour la fin de l’apartheid à sion et dénonce l’esclavagisme. Quant à l’activiste pro-sioniste, je lui conseillerais de lire le guide des égarés de Maïmonide, une personnalité très importante du judaisme, surtout le passage consacré à la race noire : "Leur nature est semblable à celle des animaux muets, ils n’atteignent pas au rang d’êtres humains ; parmi les choses existantes, ils sont inférieurs à l’homme mais supérieurs au singe car ils possèdent dans une plus grande mesure que le singe l’image et la ressemblance de l’homme.". Ce Guide est considéré comme étant "l’œuvre philosophique juive la plus importante de tous les âges."



        • 1 vote
          Nethan 25 novembre 2011 14:17

          Et bien moi je vous invite à lire "Reliance of the Traveller and Tools for the Worshipper", un livre considéré comme un classique des recueils des lois islamiques et qui fut crée à peu près à la même époque que votre dénommé Maïmonide, et les versions en vente actuellement sont certifiés par l’université d’Al-Azhar même. Alors... Entre les paragraphes sur le califat comme quoi le califat a pour principal but d’attaquer les peuples non-musulmans jusqu’à conversion ou dhimmitude (attention, s’ils ne sont pas chrétiens ou juifs, c’est la conversion ou la mort, pas de statut de dhimmi), le fait qu’un musulman ne peut pas être sanctionné lourdement pour avoir tué un non-musulman, et plein d’autres trucs super pacifiques, franchement...

           

          Et puis lisons Ibn Khaldun, aussi musulman de son vivant et aussi à peu près de cette ère, mais qui parlait des Arabes dans ces termes : « C’est là, en effet, un peuple farouche [au point que c’est devenu] leur naturel ; et ils s’y complaisent parce que ça leur permet d’échapper à l’emprise de l’autorité [et d’un] gouvernement. Un tel naturel est incompatible avec la civilisation [et avec] l’art de construire [...] Leur moyen d’existence est à la pointe de leurs lances [...] La seule chose dont ils se préoccupent, c’est ce qu’ils arrachent aux autres, soit par le pillage, soit par les extorsions. [...] » Etc. car il a écrit longuement là dessus...

           

          Il faut arrêter avec l’antisémitisme de base. Il n’y a pas un camp pour rattraper l’autre.


        • 4 votes
          juluch juluch 24 novembre 2011 20:02

          Les arabes ont toujours vendus les noirs sur les marchés aux esclaves depuis des siècles.


          C’est malheureusement pas nouveau !

          Il est bien que de temps en temps, des témoins racontent leurs expériences sur les manières des esclavagistes arabo musulmans de cette partie de l’Afrique.


          Merci pour cet article Catherine !

          • 2 votes
            Catherine Segurane Catherine Segurane 24 novembre 2011 21:22

            Merci Julutch,


            En effet, c’est important que des témoins de l’esclavage moderne racontent leur expérience et parviennent à la faire entendre.

            Car les gens ne s’imaginent pas, spontanément, que du véritable esclavage puisse continuer d’exister. Ils connaissent le mot "esclavage moderne", mais ils croient qu’il se limite à des formes larvées, à des situations-limite, à des situations appelées esclavage par métaphore ou en exagérant un peu.

            Le situation en Afrique ne fait que s’aggraver dans l’indifférence générale, et, pendant ce temps, l’ONU s’invente des sujets d’indignation lilliputiens, comme par exemple de critiquer les Suisses pour la loi contre les minarets.



          • 1 vote
            baska 24 novembre 2011 22:47

            La presse de l’extrême-droite, notamment l’hebdomadaire Rivarol, relate une toute autre forme d’esclavage : la traite des femmes blanches en Israël.

            Un contributeur de cet hebdomadaire, un certain Hervé Rysen, a même écrit un livre sur ce sujet qu’il a sobrement intutilé "Israël et la traite des femmes blanches" :
            Un commentaire de la soi-disant féministe ?

          • 1 vote
            sahabas 25 novembre 2011 13:31

            Les blancs ont toujours vendus des esclaves depuis des siècles et ont systématiquement génocidé d’autres peuples (amérindiens, noirs, algériens, tasmaniens, nazisme, impérialisme US, Hiroshima..). C’est pas nouveau...

            Il serait bien que des victimes japonaises, des malformés irakiens suite aux bombes au phosphore, des mutilés et des mères de civils massacrés afghans ou irakiens par les bombes blanches chrétiennes, témoignent. Mais on ne leur donne jamais la parole.


          • 5 votes
            cassia cassia 24 novembre 2011 21:05

            Je vois que le rascisme anti-arabe progresse bien sur agora, il ne s’agit m^me plus d’islamophobie ! Tout est bon pour casser du musulman ! Ce monsieur fait son discours de New York, les USA sont effectivement en bonne position pour nous donner des leçons de démocratie et de tolérances ! Eux qui sont à l’origine du plus grand génocide de l’histoire de l’humanité ! Eux qui s’ingénient à dresser les africains entre eux pour s’approprier leurs richesses ! Ils sont les plus grands terroristes du monde ! Mais certains sont prêts à venir bouffer dans leurs mains alors qu’ils sont l’origine de leur misère !
            Islamophobie prend de l’ampleur à mesure que la crise avance et pourtant, ce ne sont pas eux qui sont responsable de cette crise ! Ne pas se tromper d’enemie est salvateur pour préserver nos libertés et celle de nos enfants !


            • 2 votes
              Nethan 25 novembre 2011 00:56

              Oui sûrement, c’est par islamophobie que le Canada, la France, l’Allemagne, la Pologne, les USA (oui oui) et au moins 8 autres grands pays ont refusé de participer à Durban III.

               

              Rien à voir avec le fait que Durban I et II furent des tribunes antisémites et de deni de l’holocauste. Il fallait écouter le président iranien lors de Durban II, c’était un discours merveilleux de tolérance...

               

              Plus sérieusement, je vois que le refus de voir le monde réel est toujours aussi fort chez certains comme chez cassia. Enfin bon, j’imagine que les soudanais du sud sont sûrement de sales nazis pour refuser la célèbre tolérance musulmane et faire une guerre civile pendant des années jusqu’à leur récent indépendance, alors que Khartoum n’avait lancé que deux politiques d’islamisation violentes dans le sud... Aucun respect, vraiment.

               

              Enfin bon, c’est bien de rappeler que les musulmans n’ont pas d’incidence sur la crise, car c’est vrai, mais il faudrait arrêter de justifier l’intolérance actuelle existant par ci par là sous prétexte des précédents historiques de l’occident. On n’est pas les seuls dans ce monde figurez-vous, et il existe d’autres cultures moins tolérantes que les nôtres, c’est triste mais c’est ainsi et c’est ce que rapelle l’intervenant de la vidéo, même s’il parle dans le vide d’un public dédié à l’intolérance de l’OCI... Aussi, il faudrait arrêter de croire que les gens considérent que la crise a une origine purement musulmane, c’est fini les années 30, sauf pour ceux qui préférent penser par anathème plutôt que de voir le monde réel. Les humanistes sont décidément plus racistes et cons que les racistes eux-même...


            • 1 vote
              sahabas 25 novembre 2011 13:21

              L’intervenant ment, et surtout, le fait qu’il soit coopté et financé par des milieux juifs intégristes, qui prônent par ailleurs l’esclavagisme contre les palestiniens et les goy : voir ses propos du pape des juifs, Ovadia Yosef, cités par haaretz :

              Dans un sermon d’octobre 2010, Ovadia Yossef déclare : « Les goyims [non juifs] sont nés uniquement pour nous servir. Sans cela, ils n’ont pas de place dans le monde, uniquement de servir le peuple d’Israel »[4].

              Il ajoute : « Pourquoi les gentils sont-ils nécessaires ? Ils vont travailler, labourer et récolter. Nous nous assoirons comme un effendi (seigneur) et mangerons »[5]. Dans ce même sermon, ils estime que, « Avec les gentils, ce sera comme toute personne, ils doivent mourir, mais [Dieu] leur donnera longévité. Pourquoi ? Imaginez que l’âne de quelqu’un meurt, ils perdraient leur argent. C’est son servant. C’est pourquoi il a une longue vie, pour bien travailler pour ce juif. »et n’ont jamais fait leur méa culpa sur leur participation massive à la traite négrière.

              Cet homme est vénéré par les mêmes types qui prétendent aider le darfour...

              Les juifs n’ont par ailleurs jamais fait leur méa culpa pour la participation massive de leur communauté à la traite négrière : http://bm77.blog-generation.com/2010/10/02/les-juifs-et-la-traite-des-noirs/

              Cette opération est une escroquerie.


            • 1 vote
              sahabas 25 novembre 2011 13:27

              "Oui sûrement, c’est par islamophobie que le Canada, la France, l’Allemagne, la Pologne, les USA (oui oui) et au moins 8 autres grands pays ont refusé de participer à Durban III.

               Rien à voir avec le fait que Durban I et II furent des tribunes antisémites et de deni de l’holocauste. Il fallait écouter le président iranien lors de Durban II, c’était un discours merveilleux de tolérance..."

              Je vous suis, ce n’est pas du tout par islamophobie. Mais par la main mise du lobby juif écrasant dans ces pays.

              Sur l’holocauste : vous critiquez ahmadinedjad qui critique la version officielle. Mais combien de juifs nient les crimes subis par les autres peuples ? Des juifs ne se gênent nullement pour nier la Nakba subie par les palestiniens, pour nier le génocide subi par les ukrainien lors de l’holodomor (commis par le juif Yagoda), nier leur participation écrasante à la traite négrière, nier les victimes musulmanes de l’impérialisme judéo-américain... Au bout d’un moment arrêtez de nous faire chier et nous imposer le respect d’un histoire lorsque vous insultez et crachez allègrement sur les morts des autres peuples.


            • 1 vote
              Nethan 25 novembre 2011 14:50

              Je vous rejoins sur un point, il y a des connards partout et Israel et les juifs en général n’en sont pas exempt. Je plaide d’ailleurs pour une création réelle d’une Palestine et j’ai trouvé gerbant le coup avec l’Unesco.  Mais voilà, à un moment peut-être faut-il montrer l’exemple même devant l’adversité ? La seule chose qu’a fait le président iranien est de renforcer les propos contre l’islam.

               

              Sinon au point de voir dans ce refus d’y aller, un lobby juif surpuissant, faut arrêter... C’est un peu comme les théories du complot avec les illuminatis... C’est une façon pratique pour vider sa haine sur quelqu’un en ne se prétendant pas raciste, mais est-ce que ça correspond à la réalité... ? En plus quand on sait que la plupart de ces pays sont des pays défendant les droits de l’homme (même si c’est très loin d’être parfait hein), dès lors refuser de participer à une tribune où des droits sont bafoués, ça ne sonnerait pas plutôt comme de la logique, plutôt que comme l’influence d’un lobby ?


            • 1 vote
              cassia cassia 25 novembre 2011 09:28

              Je ne me considère ni rasciste ni anti-raciste à tous crins, je peux avoir aussi des préjugés concernant certaines populations mais je n’en fais pas une obsession malsaine !
               
              Aussi, il faudrait arrêter de croire que les gens considérent que la crise a une origine purement musulmane, c’est fini les années 30...

              Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire ! Je dis que les gens reportent leurs peurs, leurs sentiments d’impuissance et de frustration sur les musulmans, bien qu’ils soient parfaitement conscients qu’ils ne sont pas à l’origine de cette crise. Alors plutôt de que faire la démarche d’identifier les vrais reponsables de leur peurs et frustrations, ils préférent casser du musulman, c’est tellement plus facile ! C’est bien ce que veut le système à l’origine de nos misères ! Ce qui me révulse c’est la bêtise et la lacheté dont certains font preuve


              • 1 vote
                sahabas 25 novembre 2011 13:23

                C’est surtout que la ficelle serait trop grosse ! Qui fut président du FMI, de la banque mondiale, de la FED, de Goldmann Sach et Lehmann Brother..durant et après la crise ? Aucun musulman, mais les membres de la communauté juive. Reporter sur les musulmans la crise leur serait revenu comme un boomerang alors on se tait là dessus...


              • 1 vote
                Nethan 25 novembre 2011 14:43

                Ce n’est pas ce que vous vouliez dire donc... Et l’explication par la suite est acceptable. Cependant, n’oubliez pas qu’une crise impacte tout le monde. Même du côté musulman, ça conduit à une relance de l’emprise de la religion et comme l’islam est par nature impérialiste, ça génére des tensions dont on connait tous une partie : prières de rue (le manque de mosquées n’est pas une excuse, en Algérie ils auraient été dégagés des rues), ghéttoisation des banlieues, etc. ce qui amplifie une réaction contre l’islam. Pareil, rappelez-vous que les Tunisiens de France ont voté le même ratio que les Tunisiens chez eux pour Ennadah et montrant dès lors que nous avons potentiellement des soucis à se faire, et sans compter l’actualité du "printemps arabe" qui se transforme progressivement en "hiver islamique", il n’est alors pas étonnant que les réactions s’amplifient.

                 

                Cela est d’autant plus génant que pendant longtemps, il était impossible de traiter de sujets de ce genre sans se voir subir des anathèmes, or du coup on aggrave un problème quand on refuse d’en parler...

                 

                Je vous rejoins donc en disant que c’est trop facile de taper dessus, mais il faudrait se demander si l’islam a besoin de quiconque pour être sali ? Il suffit de lire les commentaires de lecorrecteur au dessus par exemple qui montre quand même un certain fanatisme etc... Et la France se souvient encore des exactions que sont capables les religions...


              • 1 vote
                cassia cassia 26 novembre 2011 00:02

                Vous êtes précisement en train de dire ce que je m’efforce de démontrer lorsque vous vous trompez ! L’Islam n’est pas une menace, on nous présente cette religion comme une menace, crise aidant ! Je ne suis pas d’accord ! Cette crise impacte aussi sur les populations mulsulmane, oui ! Justement elle ne nous divise pas, elle nous rassemble !
                Le système, lui, ne veut que nous nous rassemblions ! Sinon il s’affaiblit ! Diviser lui permet de régner ! Ne jouons pas ce jeu ! Nous valons mieux que cela !


              • 1 vote
                Nethan 26 novembre 2011 02:23

                On nous présente cette religion comme une menace effectivement, mais qu’est-ce que vous en pensez vous personnellement ? Je veux dire, après lecture du coran, d’un peu d’hadiths, un peu de corrélation avec l’histoire de l’humanité et de l’actualité, et en imaginant les conséquences de l’apprentissage du coran par coeur dès le plus âge sur la psychologie de l’individu, etc... ?

                 

                S’il y a un point où je serai d’accord, est qu’il ne faut pas se limiter à ce qu’on nous présente. Il faut analyser par soi-même, et de préférence en évitant les sources pro ou anti. Une religion n’est qu’un livre et quelques textes, il est donc possible de faire sans influence.

                 

                Chacun après son idée sur la question, mais je ne cacherai pas avoir une idée négative de l’islam juste par son contenu même, et c’est pourquoi pour moi l’islam n’a besoin de personne pour être sali, il a juste à être lui-même, et c’est ce qu’il fait... Mais je n’irai pas jusqu’à accuser les musulmans de tous les maux de la terre non plus.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès