Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Alain Soral analyse le phénomène Trump

Alain Soral analyse le phénomène Trump

Soral a-t-il encore raison ? Jugez-en par vous-même...

 

Dans l’émission Soral répond ! du 22 mai 2016 puis dans celle de l’automne, diffusée sur E&R il y a quelques jours, Alain Soral évoquait le cas Donald Trump, la volonté des peuples de se débarrasser du politiquement correct et le train de l’histoire dans lequel le Front national doit monter pour ne pas perdre en 2017. Des propos que la victoire de Trump à l’élection présidentielle rendent une fois de plus prophétiques.

 

 

 

Pour cette émission ERFM spéciale « Élection américaine », Vincent et Xavier recevaient Alain Soral et Félix Niesche.

 

Une émission enregistrée le 9 novembre 2016.

 

Au sommaire :

Intro
0’49 : Extrait du discours de Trump suite à l’annonce des résultats
2’55 : Un événement majeur
10’00 : L’électorat de Trump
11’35 : L’escroquerie de l’analyse du vote communautaire
25’00 : Trump, national-socialiste ?
28’40 : Trump pourra-t-il agir ?
30’15 : Extrait du discours de Marine Le Pen suite à l’annonce des résultats
33’00 : Demain, Marine Le Pen en France ?
35’28 : Trump, sioniste ou antisioniste ?
40’55 : Trump et Poutine
42’25 : Un discours d’extrême droite ?
47’30 : Enfin la révolte des nations ?
50’35 : Soral, Trump français ?
54’30 : Quel modèle pour la France ?
1’00’50 : La France en période pré-trumpienne
1’06’50 : L’exemple des Trente Glorieuses
1’11’11 : E&R ou l’espoir en politique
1’12’42 : La conférence Soral/Imran Hosein est maintenue !
1’17’05 : Sairen, « Ascension », Album Iter Animae, Kontre Kulture Musique

 

 

 

Et pour conclure, le plus grand discours du 45eme président des Etats-Unis :

 

 

Tags : Politique Etats-Unis Alain Soral Donald Trump



Réagissez à l'article

23 réactions à cet article


  • 2 votes
    yoananda yoananda 18 novembre 10:11

    Personne, PERSONNE, n’a vu Trump venir.
    Fin de la discussion.


    • 6 votes
      microf 18 novembre 10:24

      @yoananda

      Je ne l´ai pas vu venir mais j´ai souhaité son arrivée, et je suis content qu´il soit lá.


    • 5 votes
      michel-charles michel-charles 18 novembre 10:44

      @yoananda....Si..100 millions d’américains !


    • 13 votes
      Hieronymus Hieronymus 18 novembre 11:20

      @yoananda

      objection votre honneur !

      j’ai su, en tout cas il m’est apparu hautement probable, que Trump allait être élu dès l’instant où Hollande a déclaré que Hillary serait la prochaine présidente :

      https://www.youtube.com/watch?v=Q-m8Of_7rsM

      comme le nul de Tulle se plante toujours, ses fausses déclarations sont plus que des indices, ce sont des présages indubitables !

       smiley


    • 3 votes
      Zatara Zatara 18 novembre 11:28

      @Hieronymus
      sans oublier quelques journalistes ricains et russes qui l’annonçaient depuis 3 ou 4 mois...


    • vote
      yoananda yoananda 18 novembre 22:11

      @Hieronymus
      oui, quand Trump est apparu mais personne n’a anticipé son apparition, on comment tous après coup, mais personne n’a su voir venir un homme tel que lui AVANT qu’il n’apparaisse sur la scène médiatique.

      A la rigueur je pourrais me vanter être un des seuls à l’avoir un peu annoncé, j’avais parlé d’un "choc de virilité", mais bon, je ne l’ai pas vu venir comme les autres, point.


    • 5 votes
      Pilule Rouge Pilule Rouge 18 novembre 22:37

      @yoananda

      Personne, tu as raison.... sauf Soral ! smiley

      Et n’oubliez pas de voter pour la Trump française en 2017 smiley


    • vote
      yoananda yoananda 18 novembre 23:06

      @Pilule Rouge
      non pas Soral justement.

      Il n’existe pas de Trump française pour qui voter.


    • 5 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 19 novembre 05:56

      @yoananda
      Si. Il y a M. Asselineau, surnommé affectueusement Babar. Nous pouvons avoir non seulement la trompe mais tout l’éléphant. smiley


    • 4 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 19 novembre 06:28

      Concernant M. Soral, 

      il y a un coté attachant chez lui lorsqu’il dit avoir passer la nuit à écouter les interviews des gens normaux après le vote (au lieu des officiels). C’est pourquoi il reste avant tout un grand sociologue. Il sait, il sent que c’est dans la rue où cela se passe et ces micro-trottoirs lui donnent sa véritable source d’inspiration. Son véritable amour du peuple fait que malgré tous ses défauts, il reste très touchant parce qu’il est authentiquement attentif à la condition populaire. Un jour peut-être en feront nous un saint pour cela. C’est exactement pour cela que dans le domaine de la sociologie, il est incontestablement le meilleur. Jamais les autres (Todd, Minc, Zemmour, bhl, etc.) ne s’interesssent aux gens normaux ce qui traduit chez eux leur immense mépris des gens et nous indique clairement leur véritable motivation qui est de raser le chateau de Versailles comme l’a étourdiment avoué M. Apathie.


    • 2 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 19 novembre 06:29

      Une difficulté de M. Soral est qu’il a de plus en plus de mal à accepter la contradiction. Il s’impatiente devant les réflexions de son interlocuteur en lui coupant tout le temps la parole, ce qui rend la conversation un peu pénible à écouter. Avec M. Soral, il faudrait trouver un moyen de l’arrêter de parler tout le temps en lui donnant par exemple un baton de parole pour qu’il se taise quand il ne l’a pas. Il pourrait aussi essayer la technique des franc-maçons (oups !) qui ne parlent que les uns après les autres avec interdiction de se couper la parole. smiley



    • 2 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 19 novembre 06:30

      Heureusement qu’il est dans une association, ça lui fait vivre avec des gens et lui fait un grand bien parce que tout seul il deviendrait fou. Son lapsus le révèle : ses analyse historiques deviennent hystériques. Il devrait se dire que malgré la grande cohérence et profondeur de ses réflexions, il décrit tout de manière un peu trop totalisante avec une seule grille d’analyse, ce qui est quelque part inquiétant. Le monde ne correspond pas à la vision que nous en avons. La carte n’est pas le territoire. 


    • 1 vote
      V_Parlier V_Parlier 19 novembre 15:36

      @Hieronymus
      Avec BHL ça aurait été plus sûr encore...


    • 1 vote
      Jinorlm 18 novembre 14:07

      Est ce qu’on a tant besoin que ça de l’avis d’Alain Soral ?
      (Cela qu’il ait raison ou tort, là n’est pas la question)
      est ce qu’il n’est pas plus pertinent de nous faire un avis nous même ?


      • vote
        baleti 18 novembre 23:05

        quand la trumpette, va sonner le clairon sur les ruine de la Syrie .........


        • vote
          Jinorlm 19 novembre 16:51

          Moi ce qui rend ce monsieur ennuyeux, c’est qu’il semble buguer sur l’idée selon laquelle le jugement des juifs ou sur les juifs est emprunt d’affectivité et devient de fait injuste.
          Et qu’il en joue. Et que ça lui permet de concentrer autour de lui tous ceux qui ont un ressentiment envers les juifs.

          Tout cela est très émotionnel au final. Il n’y a pas beaucoup de raison dans tout cela, pas beaucoup de jugement, de distance critique. ça se rapproche plus de l’adoration.

          Une adoration injustifiée selon moi. Il serait digne d’adoration s’il parvenait à expliquer, calmement et avec pédagogie, à ceux qu’ils accusent d’avoir un jugement biaisé qu’ils ont un jugement biaisé. Parce que là, tout ce dont il est capable, c’est de se vautrer dans des provocations au nom du procès du politiquement incorrect, provocations qui mettent nécessairement de l’huile sur le feu sur un trauma qui par ailleurs, pour reprendre les propos d’Alain Soral, relève du bon sens et saute aux yeux.

          Il a tellement usé le truc qu’il n’est pas très loin de ressembler à un troll d’ailleurs.

          Je sais pas moi, je peux comprendre que quand on a vécu un truc comme l’holocauste, ont ait été traumatisé et que cela affecte notre façon de raisonner.
          Mais Alain Soral ne semble pas pouvoir accéder à cette façons de voir les choses.

          ça m’étonne d’ailleurs que des gens qui en pigent aussi peu sur la manière dont l’inconscient et la psychologie fonctionnent soit aussi adulé. Et je dis ça sans jalousie aucune, evidemment.

          Enfin, c’est la manière dont je le perçois. Peut être que je me trompe.


          • vote
            pegase pegase 19 novembre 19:31

            @Jinorlm

            Personnellement je ne le supporte plus , ce type me débecte, toujours le même discours anti juif , toujours vent debout contre le moindre indice de shoatisation de l’actualité, toujours ses rengaines à propos du révisionnisme ...

            Au début j’écoutais afin d’avoir d’autres sons de cloche, puis j’ai écouté de moins en moins, et aujourd’hui je ne l’écoute plus du tout ! 


          • 1 vote
            Boom_QaBoom Boom_QaBoom 20 novembre 12:31

            @pegase

            Sauf sur Avox bien sûr !

            L’entendre moucher dans l’émission son suppléant qui insiste sur le vote communautaire noir en faveur de la sorcière, c’est quand-même hâchement antiraciste. Et le judaïsme est et reste une religion que l’on peut critiquer comme les autres. Ceci n’est pas une race comme dirait Magritte. Même si c’est pas évident pour tout le monde. En tout cas bien qu’enrhumé, je respire beaucoup mieux de puis l’élection de Trump.


          • vote
            Jinorlm 20 novembre 16:09

            @Boom_QaBoom
            "Et le judaïsme est et reste une religion que l’on peut critiquer comme les autres."

            Oui...d’ailleurs, faudra demander ce que ça fait d’insulter obstinément une religion au point de se prendre des actes terroristes dans la gueule, parce qu’on méprise fondamentalement l’autre, qu’on le traite de débile parce qu’il croit.


          • 2 votes
            Boom_QaBoom Boom_QaBoom 20 novembre 16:48

            @Jinorlm

            Je ne vois pas où vous voulez en venir. Critiquer, se moquer et insulter sont 3 niveaux distincts même si ils peuvent ponctuellement interagir. Soral m’apparait principalement critique. Car son but premier est d’analyser, non d’en rire, comme Dieudonné par exemple. Quand aux insultes, elles ne concernent jamais LES juifs mais des juifs. Ce qui explique qu’il y en ait à côté de Soral ou Dieudonné. Ce qu’on appelle ’antisémitisme’ aujourd’hui n’est rien d’autre que de la judéophobie ou de l’antisionisme. Les islamophobes comme les christianophobes ont bien pignon sur rue eux.


          • vote
            Jinorlm 20 novembre 17:59

            @Boom_QaBoom

            Le probleme, c’est que ce n’est pas forcément aussi clair dans la tête des gens.

            Après, en ce qui concerne la critique de Soral, comme je l’ai déjà dit, il y aurait plus d’intérêt à expliquer à ceux à qu’ils critiquent en quoi ils se trompent.

            Être intelligent, c’est bien. Être sage, c’est mieux.


          • 3 votes
            QAmonBra QAmonBra 20 novembre 22:52

            Merci @ Pilule Rouge pour le partage.

            Qu’on aime ou non la personnalité d’Alain Soral, il n’en demeure pas moins une "pointure" en matière d’analyse politique de l’époque que nous vivons.

            Son site "Égalité & Réconciliation" a frôlé les 7 millions de visiteurs uniques par mois en 2015.

            Le dernier discours de D. Trump, au terme de sa campagne électorale, confirme étonnamment dans les grandes ligne et comme jamais aucun dirigeant occidental ne l’a fait avant lui, tout ce que dénonce Soral depuis longtemps et qu’une majorité d’agoranautes, toutes sensibilités politiques confondues, partagent également.

            En tant que professionnel de l’immobilier, Trump se pose aussi des questions concernant la version officielle sur le 9/11, le nouveau Président des U$A serait donc aussi un "complotiste" pour certains.

            Marine Le Pen a eu grand tort de se passer des analyses de Soral et, à mon avis, elle est loin d’égaler, au niveau courage, l’envergure de l’élu U$ et la marque qu’il va imprimer à son pays, si les ordures qu’il combat ne lui font pas partager le sort de JFK, RFK, Luther King etc, comme certains grands "démocrates" appellent dès à présent à le faire, n’oublions pas la campagne de haine qu’a subi Yitzhak Rabin, avant de mourir sous les balles d’un prétendu tireur fou et isolé . . .


            • vote
              Jinorlm 21 novembre 13:49

              @QAmonBra
              "Son site "Égalité & Réconciliation" a frôlé les 7 millions de visiteurs uniques par mois en 2015."

              Et Nietzsche n’a eu aucun succès durant son vécu. Et encore aujourd’hui on l’interprète de travers...

              Pourtant il avait bel et bien du talent.

              Tout cela pour dire que le succès n’est pas gage de valeur.

              Ce qui plait est simplement ce qu’il y a de plus facilement accessible. Et ce n’est, hélas, pas toujours la vérité. Ce qu’il se passe avec Soral ressemble plus à une manière de s’auto flatter de voir juste. Genre, un type de connu ou non dit ce que je pense au fond de moi, ça montre que j’ai raison donc que j’ai de la valeur. tout cela est purement narcissique


            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON







Palmarès