• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Le grand secret de l’islam, sur Radio Courtoisie

Le grand secret de l’islam, sur Radio Courtoisie

L'islam a caché son histoire réelle. La recherche historique récente l'a redécouverte et reconstitué le processus complexe qui a permis d'inventer cette religion.

 

J’ai présenté mon livre Le grand secret de l’islam sur Radio Courtoisie, le 29 décembre dernier (accompagné de Leila Qadr, auteur des 3 visages du Coran). Il s’agit d’une synthèse des dernières recherches historiques sur les origines de l’islam. Leurs conclusions sont sans appel : l’islam est une fabrication progressive de l’histoire, issue d’un processus très complexe enraciné dans une foi hérétique judéo-chrétienne. Certains chercheurs en avaient eu l’intuition (Henri Lammens, Hanna Zakarias au début du 20e siècle). Ce qui est nouveau depuis les années 2000 est l’avalanche de publications (notamment les travaux de synthèse d’Edouard-Marie Gallez), la convergence des preuves apportées ou redécouvertes, qui permettent de reconstruire l’histoire avec suffisamment de certitude pour invalider totalement la légende islamique. L’histoire réelle est tout autre : compliquée et terriblement humaine.

 

Tags : Islam




Réagissez à l'article

164 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Semi Kebab 24 janvier 2015 17:28

    Encore cette vieille fable antisémite sortie tout droit des proctologues des mages du fion qui associe (encore !) les juifs et l’argent alors que les deux sont parfaitement dissociés comme l’explique très bien le grand professeur en science infuse et thés verts Mo$he Diamant-Goldberg-Silverstein Von Goldman


  • 9 votes
    Semi Kebab 24 janvier 2015 18:49

    Malek Boutih n’est qu’un lampiste, un fusible, la socialope qui a monté toute l’opération c’est Julien Dray, c’est louche ses histoires de montres, digne d’un mafieux, c’est lui le Al Capone occulte du PS, enfin de la branche armée du PS bien sûr, et DSK ne doit pas être loin car dès que ça sent le cul et la merde quelque part, Dominique nique nique est à l’affût, dans l’ombre, prêt à fondre sur n’importe quel trou qui pue.


  • 2 votes
    cathy30 cathy30 24 janvier 2015 19:59

    Non pas les juifs et l’argent, quoi qu’il soit le nerf de la guerre, mais les juifs et leur messie à tout prix.


  • 2 votes
    Observateur Observateur 25 janvier 2015 16:25

    Pour répondre à la vidéo ,l’essentiel consiste à dire qu’ils se sont inspirés des juifs pour créer leur religion. Argument totalement délirant et christiano -centré puisqu’on pourrait retourner l’argument au christianisme. Argument d’une mauvaise foi impressionnante. Les salafistes utilisent la même stratégie pour disqualifier le chiisme comme quoi ce serait l’invention d’un juif, et a partir de la ils font la liste de toutes les ressemblances en se gardant bien de montrer les ressemblances sunnite avec le judaïsme. (croiser les bras dans la prière, voir meme la prière en elle meme et pleins d’autres sujets commun aux sunnites et chiites.)

    suite...je vais reprendre point par point


  • 1 vote
    Observateur Observateur 25 janvier 2015 17:37

    Pour reprendre la vidéo, si j’ai bien compris ’Mahomet’ est mort juif et ce sont ceux qui l’ont succédés qui ont inventé une nouvelle religion -l’Islam- qui n’a aucun rapport avec ce que prêchait Mahomet, Et c’est à l’époque Abasside qu’a eu lieux la majeur partie du traficotage et des récits totalement fantasmés ? c’est bien ça ? (j’aimerai confirmation pour être sur )


  • 2 votes
    Observateur Observateur 26 janvier 2015 16:30

    Conclusion ? Selon ces 2 individus, Mahomet était un juif nazaréens. Et il est mort en tant que telle. L’Oligarchie Abasside est responsable de la supercherie et de la création de cette religion et a falsifié les ’faits’.Alors que Mahomet prechait le judaisme nazaréen.Voila la théorie.

    Théorie qui ne tient pas la route une seul seconde. Mis à part la mauvaise fois sur ’l ’origine’ de l’Islam comme je l’ai écrit dans le commentaire précédent, il va falloir que ces 2 individus nous explique le complot de la famille du Prophète. Le petit fils du Prophète un certains Husseyn (donc Mahomet est son grand père fils de Fatima l’unique enfant survivant des 4 qu’il a eu et qui sont mort en bas age et Fatima est mort à 18 ans) quand il a envahit la Perse il n’a pas convertis les Perses au judaisme nazaréen, mais bien à l’Islam. Jafar al Sadiq, petit fils d’Husseyn fondateur de la première université de l’Islam enseignait...l’Islam. Et dans ses élèves il y a les fondateurs des 2 premières écoles du sunnisme : Malékisme et hanafisme.
    Je peux continuer comme ça à donner des exemples. C’est du même acabit que la théorie récentiste.

    Concernant ’les abassides ont falsifiés’(oui et non mais pas sur le sujet décrit dans la vidéo) , théorie encore totalement délirant quand on sait que l’un des premiers ouvrages majeurs des chiites date de l’époque Abasside ou ils y étaient persécutés comme chez les Ommeyades. Et comme par hasard votre théorie n’existe pas. Complot il y a mais c’est surement pas celui dont vous décrivez et qui ressemble plus à de la propagande chrétienne qu’autre chose. Le complot réside exclusivement sur la succession du Prophète d’un point de vue politique mais aussi spirituel.

    Pour ceux qui veulent un vrai travail scientifique sur un ’savant abasside’ : https://www.youtube.com/watch?v=bFpFb5eS17E

    Rappelons que tout les savants majeurs de l’Islam sont pour la plus part Perse -Sunnite comme chiite-, je vais en citer 3 coté sunnite : Boukhari, Muslim, Tabari.
    Les 2 premiers ont réalisé les 2 ouvrages considérés comme 100% authentique ou du moins des livres les plus fiable après le Coran pour les sunnites. Le 3ième Tabari cest le plus grand historien musulman sunnite, et considéré par le père des sciences aux Usa comme le meilleur historien de tout les temps.

    Une fois de plus votre théorie en prend un sacré coup.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Muslim_ibn_al-Hajjaj

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouhammad_al-Boukh%C3%A2r%C3%AE

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tabari


  • 10 votes
    enzo 26 janvier 2015 17:54
    @l’observateur (qui devrait observer tout cela d’un peu plus près ...)


    "...les savants majeurs de l’Islam..." c’est cela oui !
    n’importe quelle personne qui lit la Bible attentivement et qui lit ensuite le Coran tout aussi attentivement (ce que j’ai bien évidement fait...) remarque tout de suite que ce dernier n’est qu’un "mauvais plagia" de toute les histoires bibliques" avec des inclusion d’histoires provenant aussi des textes dit apocryphes chrétiens... (.La péricope des " oiseaux d’argile " de "l’évangile de l’enfance" par exemple reprise dans les Sourate III, 43 et V, 110 du Coran...) 

    - tu sais que tes "savants de l’Islam (sic !) comme tu les appelles , " font bien sourire la plupart des exégètes bibliques occidentaux ... 

    et depuis quelques décennies, ils se sont attaqués à l’étude des origines de l’islam , et ils sont à peu près tous d’accord pour dire que le Coran est une mauvaise imitation des livres juifs et chrétiens, mais pas très bien compris et remplis d’anachronisme... 
    un exemple parmi tant d’autres : 
    Myriam (hébreu), Marie (français) et Mariam (arabe) sont différentes versions du même prénom.
    Dans la Torah (Ancien Testament, première partie juive de la Bible), Marie est la fille d’Amram (père) et Yokébed (mère). Elle est la sœur d’Aaron et Moïse.
    Dans l’Evangile (Nouveau Testament, seconde partie chrétienne de la Bible), Marie est la mère de Jésus. Elle est la fille de Joachim (père) et Anne (mère). Elle est la cousine d’Elisabeth qui est la femme de Zacharie. Elisabeth et Zacharie étant les parents de Jean le Baptiste.
    Les deux femmes portent le même prénom mais sont nées à 1400 ans d’écart.
    Or le Coran confond à plusieurs reprises les deux Marie en croyant qu’il s’agit de la même personne. C’est une erreur récurrente qu’un homme connaissant l’Histoire ou la religion n’aurait pu faire. C’est surtout une erreur qu’un homme inspiré par Dieu n’aurait pu faire... )



  • vote
    chafy chafy 27 janvier 2015 09:04

    "Or le Coran confond à plusieurs reprises les deux Marie en croyant qu’il s’agit de la même personne."

    peux tu nous citer ou à plusieurs reprises que le coran confonds les deux Marie ?
    il n’existe aucune confusion, Haroun (aaron) cité dans le verset 28 de la sourate Mariem n’est pas Haroun (aaron) le frère de Moise.

    la question a été posé au prophète MOHAMED lorsqu’au Yemen ses compagnons ont été questionnés sur cette sois disant confusion, il leur répondu que c’était une pratique de se donner les noms de gens pieux.

    comme cela se fait jusqu’au aujourd’hui de se donner des noms de saints.


  • vote
    tousensemble tousensemble 27 janvier 2015 10:29

    ILS SONT TOUS FRERES ET SOEURS un peu cananéens un peu araméens ;;un peu phéniciens mais surtout barbares incultes qui n’ont jamais lu un de leurs corans meme le coran qu’on leur dessine"le coran pour les nuls" il faut lire ils sont presque tous
    des djihadististes barbares incultes qui se cachent derrière
    leurs barbes qui leur donnent un air viril !!!!!!!!!!!!!!!
    offrons leur un abonnement a "charlie"


  • 4 votes
    enzo 28 janvier 2015 18:58

    mais les "grand Savants" musulmans trouveront toujours une "pirouette pour s’en sortir !



  • 3 votes
    enzo 28 janvier 2015 19:02

    Marie, la sœur d’Aaron et de Moïse, est aussi Marie, la mère de Jésus : faux

    Myriam (hébreu), Marie (français) et Mariam (arabe) sont différentes versions du même

    prénom.

    Dans la Torah (Ancien Testament, première partie juive de la Bible), Marie est la fille d’Amram (père) et Yokébed (mère). Elle est la sœur d’Aaron et Moïse.

    Dans l’Evangile (Nouveau Testament, seconde partie chrétienne de la Bible), Marie est la mère de Jésus. Elle est la fille de Joachim (père) et Anne (mère). Elle est la cousine d’Elisabeth qui est la femme de Zacharie. Elisabeth et Zacharie étant les parents de Jean le Baptiste.

    Les deux femmes portent le même prénom mais sont nées à 1400 ans d’écart.

    Or le Coran confond à plusieurs reprises les deux Marie en croyant qu’il s’agit de la même personne. C’est une erreur récurrente qu’un homme connaissant l’Histoire ou la religion n’aurait pu faire. C’est surtout une erreur qu’un homme inspiré par Dieu n’aurait pu faire.


    Coran 3 : 33-45

    Dans ce passage, la femme d’Amram semble désigner la mère d’Aaron, Moïse et Myriam. Mais par la suite, sa fille est confondue avec Marie, mère de Jésus, prise en charge par Zacharie.


    Coran 19 : 27-34

     "27 Elle (Marie) revint vers les siens avec l’enfant. Ils dirent  : Marie, ton acte est monstrueux. 28 O soeur d’Aaron (Marie de l’Ancien Testament), ton père n’était pas indigne ni ta mère dissolue. 29 Marie indiqua l’enfant. Ils dirent : Comment parler à un enfant au berceau ? 30 Mais l’enfant dit : Je suis un esclave de Dieu. Il m’a donné le livre et il m’a fait prophète. 31 Il m’a béni où que j’aille et m’a ordonné la prière et l’aumône tant que je vivrai, 32 et la bonté envers ma mère. Il ne m’a fait ni violent ni misérable. 33 Que la paix soit sur moi le jour de ma naissance, le jour de ma mort et le jour de ma résurrection. 34 C’est Jésus fils de Marie (Marie du Nouveau Testament). Parole de vérité qu’ils mettent en doute."

    Coran 66 : 11-12

    "12 Et Marie, fille d’Amram (Marie de l’Ancien Testament), qui se gardait vierge et à qui nous insufflâmes de notre esprit (Jésus, fils de Marie du Nouveau Testament), elle confirma les paroles et les livres de son Seigneur et elle fut adorante."

     


  • vote
    Observateur Observateur 13 février 2015 00:40

    Enzo,c’est tellement le gouffre du bas que c’est inutile de te répondre. Surtout que j’ai déjà répondu a tes salades juste avant si tu avais prit le temps de lire correctement.


  • 14 votes
    Hieronymus Hieronymus 24 janvier 2015 17:06

    Excellent surtout l’exposé de Olaf

    j’ai commencé à lire son livre (téléchargeable gratos) qui permet de remettre pas mal de pendues à l’heure même si il est un peu trop catholo-centré pour paraitre scientifiquement parfaitement objectif

    http://legrandsecretdelislam.com/

    n’empêche les thèses qu’il expose sur l’origine de l’Islam sont tout à fait dignes d’intérêt, y a certainement eu manipulation historique, le fait que La Mecque n’existait pas à l’époque du prophète, etc...

    enfin faut lire le bouquin 88 pages, ça se lit bien et vite, il y a bcp de tableaux synthétiques, un bon ouvrage !


    • 12 votes
      Semi Kebab 24 janvier 2015 17:26

      Je pense honnêtement que les manipulations historiques ne concernent pas que l’islam mais bien toutes les sectes principales qui sont devenus des outils politiques de domination spituelles et matérielles au profit d’à peu près la même poignée d’enculés qui détiennent plus de la moitié des richesses de la planète et pour qui les ethnies, les cultures, les idéologies n’ont aucune espèce d’importance sauf les leurs évidemment.


    • 8 votes
      Olaf Olaf 25 janvier 2015 02:19

      "Catholo-centré" ?


      Bon, j’ai fait ce que j’ai pu ... Je voudrais bien vous voir développer ce que j’ai pu écrire de catholo-centré. Je pense toutefois que mon livre est accessible à toutes les personnes de bon sens, catho ou pas, athées ou pas. Qu’en dites vous ?

    • 3 votes
      ffi 25 janvier 2015 14:16

      C’est une hypothèse intéressante. La venue du messie (politique) prédite par les judéo-nazaréens qui ne se concrétise pas suite à la capture de Jérusalem et à la reconstruction du temple. Période de doute. Élimination des judéo-nazaréens. La figure du messie politique attendu (Issa) est transposée comme une communauté (l’Ouma).
       
      L’Islam paraît donc comme un messianisme politique [définition du terme ici : Attitude personnelle ou collective qui voue un être (ou une idée) à jouer un rôle de libérateur quasi divin pour l’humanité ou un groupe, à accomplir une mission exceptionnelle]


    • 4 votes
      gerfaut 25 janvier 2015 14:18
      catholo-centré

      Un vrai argument n’ a pas de religion, on avance dans la connaissance en avançant des hypothèses et des preuves.

      Aux musulmans de réponsdre et d’ expliquer pourquoi dans le coran on ne trouve que 4 fois le mot Mohamed et 150 fois Moïse... !!

    • 3 votes
      Observateur Observateur 25 janvier 2015 15:59

      Excellent surtout l’exposé de Olaf

      j’ai commencé à lire son livre (téléchargeable gratos) qui permet de remettre pas mal de pendues à l’heure même si il est un peu trop catholo-centré pour paraitre scientifiquement parfaitement objectif

      --->Absolument je vous le confirme.Il n’y a d’ailleurs aucun argument qui tienne la route.

      n’empêche les thèses qu’il expose sur l’origine de l’Islam sont tout à fait dignes d’intérêt, y a certainement eu manipulation historique, le fait que La Mecque n’existait pas à l’époque du prophète, etc...

      ---> des manipulations historique il y a eu à l’époque Ommeyadde et Abasside, mais aucun rapport avec ceux dont parle ces 2 individus(principalement sur le sujet sunnite/chiite). D’ailleurs les manipulations continuent encore aujourd’hui, avec suppression de certains textes dérangeants (alors que validé à l’époque même par les Abasside entre autres.) d’ouvrage de savants, ou encore en traficotant les traductions de l’arabe à la langue étrangère.(le livre de Tabari par exemple ou ils ont carrément rajouté quelque chose que Tabari n’a jamais écrit)



    • vote
      Observateur Observateur 25 janvier 2015 16:08

      (alors que validé à l’époque même par les Abasside entre autres.)

      ---> Et je rajouterai pour répondre au pourquoi des livres validés à l’époque sont modifiés aujourd’hui (ya pas de grandes modifications, c’est par petite touche ’chirurgicale’) c’est tout simplement parce que les ouvrages sont facilement accessible aujourd’hui, chose qui ne l’était pas à l’époque. N’importe qui peut avoir chez soit le sahih al boukhari. Cette démocratisation des sources est bénéfique et dangereuse à la fois (mais c’est pas l’objet du débat) Chez les chiites (je suis chiite pour info) on découpe carrément à la tronçonneuse des ouvrages complet (l’ouvrage d’Al Majlissi en 100 volumes, 4 volumes ont été supprimé des nouvelles éditions car trop ’offensif’ pour les sunnites, et comme ils sont alliés sur le plan politique (alors que ça toujours été les plus grands ennemies historique depuis la mort même du Prophète )


    • 11 votes
      ffi 25 janvier 2015 16:38

      Un prophète, c’est censé prédire quelque chose qui se réalise.
      Il a prédit quoi, Mahomet, qui se réalisa ?
       
      Le retour de Jésus après reconstruction du temple de Jérusalem ?
      Ce retour n’a pas eu lieu.
       
      L’établissement par l’Oumma d’une cité terrestre parfaite ?
      Cela m’a l’air d’être assez loin d’être le cas...
       
      La perfection n’est pas pour ici-bas. Elle sera pour l’au-delà.
      Il ne sert donc à rien sert de s’exciter. L’excitation engendre milles maux, pires encore que ceux auxquels par cette voie l’on chercherait remède.
       
      Jésus a mis en garde contre les faux prophètes, et il a donné le critère pour les détecter comme tels : on juge l’arbre par rapport à son fruit. Un bon arbre donne de bons fruits. Un mauvais arbre donne de mauvais fruits. Chacun peut considérer les fruits de l’Islam pour estimer si Mahomet fut un vrai ou un faux prophète.


    • 1 vote
      Observateur Observateur 25 janvier 2015 16:43

      Jésus a mis en garde contre les faux prophètes, et il a donné le critère pour les détecter comme tels : on juge l’arbre par rapport à son fruit. Un bon arbre donne de bons fruits. Un mauvais arbre donne de mauvais fruits. Chacun peut considérer les fruits de l’Islam pour estimer si Mahomet fut un vrai ou un faux prophète.

      --->C’est sur quand on voit la civilisation de dégénéré dont le christianisme a donné naissance, c’est sur que tu es bien placé pour parler. Grâce à vous et votre religion totalement ennemie du genre humain nous devons nous coltiner la franc maçonnerie.


    • 8 votes
      gerfaut 25 janvier 2015 17:08

      Civilisation de dégénéré


      Ils ont inventé quoi les musulmans ? La bagnole ? Le téléphone ? Internet ? Non. Vraiment, on cherche... 

      A part repomper l’ Empire Byzantin...

    • 3 votes
      Observateur Observateur 25 janvier 2015 17:43
      Ils ont inventé quoi les musulmans ? La bagnole ? Le téléphone ? Internet ? Non. Vraiment, on cherche... 
      A part repomper l’ Empire Byzantin...

      ---> t’as oublié aussi les canettes de bière et le foot

    • 9 votes
      Latigeur Latigeur 25 janvier 2015 17:51

      Olaf, 

      Catholico-centré, peut-être, et après ?

      Je viens de lire votre texte et je trouve que c’est une bonne vulgarisation d’un travail dont il faut reconnaître la qualité. 

      Je n’avais pas besoin d’être persuadé du caractère mensonger d’un coran révélé par dieu. Pour moi, toute religion, tout texte considéré comme divin ou non n’est jamais qu’une production humaine.

      Par contre l’étude historique, sémantique de cette construction humaine est tout à fait intéressante et ce d’autant plus que les dirigeants musulmans ont tenté et réussi aussi longtemps à masquer toute cette opération. Les communistes que vous citez pour avoir pratiqué ce genre de manipulation n’ont résisté qu’un peu moins d’un siècle...

      Comment des millions et des millions d’individus dont beaucoup sont parfaitement sincères et intelligents ont pu se laisser abuser par l’islam et continuent de l’être ? 





    • 9 votes
      gerfaut 25 janvier 2015 18:06

      Je repose donc la question : qu’ ont inventé les musulmans pour nous traiter de dégénérés ?


      Faudrait peut-être arrêter de se marier entre vous dans la même famille. Foutez la paix à la cousine...

    • 8 votes
      gerfaut 25 janvier 2015 18:09

      L’ avion ? l’ ordinateur ? la machine à tisser ? le crayon ? les alloufs ? Rien.


      Vraiment, on cherche...

    • 3 votes
      gerfaut 25 janvier 2015 18:12

    • 2 votes
      Observateur Observateur 25 janvier 2015 18:32

      Aux musulmans de réponsdre et d’ expliquer pourquoi dans le coran on ne trouve que 4 fois le mot Mohamed et 150 fois Moïse... !!

      ----> j’ai pas les chiffres en têtes mais en admettant que tes chiffres soient vrais, cela ne prouve strictement rien, et en plus on se rend compte que ce chiffre de 4(et c’est logique) n’inclus pas toutes les fois ou Muhammad(saw) est désigné comme ’prophète’, ’avertisseur’, ’témoin’, ’guide’, ’compagnon’, ou il(Dieu) le tutois directement ou parle de lui à la 3ième personne. En plus c’est logique puisqu’il ’répète’ le message de ses prédécesseurs. Donc c’est logique qu’il(Dieu) parle des anciens puisqu’en plus il y a accusation de falsification des messages postérieurs.(en plus dans le Coran il y a les grandes lois,cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas des lois extérieur au Coran tout à fait valable généralement ça vient compléter /affiner les grandes lois du Coran via la sunnah/hadith) La ou on retrouve principalement Mouhammad(saw)-qui est déjà présent en grande quantité dans le Coran- c’est dans la sunnah(hadiths) le Prophète(saw) ’met en scène’ la religion des prédécesseurs.

      Donc argument totalement fallacieux.


    • 2 votes
      Observateur Observateur 25 janvier 2015 18:36

      Tu opposes dégénérescence avec invention matériel.mais peu importe, c’etait une petite phrase provocatrice car déjà le texte qu’il cite on le retrouve aussi dans l’Islam ou justement ’Mahomet’ cite Jésus. smiley


    • 9 votes
      gerfaut 25 janvier 2015 19:09

      Pour ne pas être trop neuneu, il faudrait arrêter de pratiquer l’ endogamie, la consaguinité cela fait des tronches en biais. Et après il ne faut pas s’ étonner si vous n’ inventez rien.


      Des boulets.

    • 8 votes
      ffi 25 janvier 2015 19:18

      Il faut une sacré imagination pour voir dans le monde présent un "fruit" du christianisme. Les "modernes" se sont pensés et explicitement réclamés d’une antithèse du christianisme avec une telle constance... Il se retourneraient dans leur tombe s’ils vous entendaient.
       
      Donc, en effet, les élites politiques modernes ont suivi beaucoup de faux prophètes, d’Adam Smith (libéralisme), à Karl Marx (Communisme), et l’état du monde est piteux. Mais ce n’est pas une raison pour se mettre à suivre le faux prophète de l’Islam...


    • 5 votes
      ffi 25 janvier 2015 19:37

      NB : les francs-maçon affichent l’ambition de reconstruire le Temple de Jérusalem, exactement comme les premiers musulmans. L’occident, avec ses faux-prophètes, est en prises à des doctrines tendant au messianisme politique depuis quelques siècles, comme les pays musulmans le sont depuis la création de l’Islam.
       
      Je le redis : la cité parfaite n’est pas d’ici-bas (mon royaume n’est pas de ce monde), il sera dans l’au-delà, après la fin des temps. Cela ne veut pas dire que l’on ne peut rien améliorer. Cela signifie que l’excès dans l’aspiration à améliorer les choses se traduit par leur dégradation.
      L’enfer est pavé de bonnes intentions.
      Le mieux est l’ennemi du bien
      .


    • vote
      Observateur Observateur 25 janvier 2015 19:44

      @ffi avant toute chose tu es pour le christianisme politique façon islam ou pour la laicité ?


    • 11 votes
      Olaf Olaf 25 janvier 2015 20:01

      Comment savez vous que c’est Mahomet qui est désigné comme ’prophète’, ’avertisseur’, ’témoin’, ’guide’ ou ’compagnon’ dans le Coran ? Tout cela, c’est le discours EXTERIEUR au Coran qui vous le fait croire. Le Coran ne le dit par lui même (tous les textes entre parenthèses (des gloses) qui mentionnent Mahomet, La Mecque, Gabriel, le Coran ont été rajoutés par des commentateurs).


      Sans ce discours, sans ces gloses, impossible de comprendre qu’il s’agit de Mahomet. Et d’ailleurs, la plupart du temps, le sens est beaucoup plus clair si l’on comprend que le ’prophète’, ’avertisseur’, ’témoin’, ’guide’ ou ’compagnon’ est Moïse ou Jésus (ou un autre prophète biblique).

    • 6 votes
      ffi 25 janvier 2015 20:37

      La laïcité est un faux dispositif. Cette loi abonde en grandes généralités, cependant que ses but furent particuliers et ciblés : l’État ne salarie pas le curés catholiques et il exproprie l’église de ses biens... Sa fondation fut un épisode de guerre religieuse en France, et c’est bien pourquoi c’est un peu n’importe quoi d’affirmer que l’État Français actuel a quelque chose à voir avec le christianisme... Autre illustration du n’importe quoi de ce genre de loi, le concept de religion n’est nul part défini en droit...
       
      Mais quel État sensé peut-il se désintéresser totalement des religions pratiquées dans son peuple ? Comment ferait-il alors pour concevoir les troubles qui peuvent survenir lorsque le peuple est travaillé par des croyances contradictoires ? Bref...
       
      Le Christianisme est moral avant d’être politique. Il ne prétend pas possible la perfection ici-bas, chose qui lui fut particulièrement reproché par les sectes adhérents au messianisme politique, telle que les sectes socialistes et marxistes, qui dépeignent volontiers cette religion comme celle de la collaboration avec "l’ennemi" désigné par eux dans leur modèle (la bourgeoisie).
       
      Cependant, le christianisme propose une régulation morale, qui apaise l’esprit. Cet apaisement permet de mieux accomplir la loi (divine), ce qui a donc des effets politiques par contre-coup. Cet apaisement a quelque chose à voir avec la patience, l’endurance, la vertu.
       
      A contrario, les mouvements qui relèvent du messianisme politique produisent des esprits impatients et compulsifs. C’est vecteur de maladresse, d’approximations, de vices et de mensonges. L’effet politique est délétère.


    • 5 votes
      Hieronymus Hieronymus 25 janvier 2015 21:14

      merci Olaf d’intervenir en réaction aux commentaires

      pour vous répondre complètement, il faudrait que je finisse votre ouvrage or j’en suis encore loin mais cela se fera, soyez rassuré...

      de ce que j’ai déjà pu lire, il ressort que votre point de vue sur l’Islam est tout de même celui d’un chrétien convaincu (ce n’est pas une critique), en tout cas je suis admiratif pour le travail de synthèse que cela représente et j’en recommande franchement la lecture (redite)

      cordialement


    • 2 votes
      cathy30 cathy30 26 janvier 2015 09:46

      ffi

      lis bien l’apocalypse, le royaume de Dieu n’est pas de ce monde, mais il descendra sur la terre, la nouvelle terre purifiée par le feu.

    • 10 votes
      Olaf Olaf 26 janvier 2015 09:54

      @Latigeur


      Il semble assez normal que les chrétiens soient en pointe dans la critique de l’islam. L’islam se présente en effet pour eux comme un antichristianisme, une négation de la foi chrétienne (c’est même sa raison d’être première, comme l’a montré l’étude informatique du Coran).

      Si vous avez lu mon livre, vous avez compris qu’il faut appréhender la nouveauté, sur le plan des idées, de ce qu’ont prêché Jésus et ses apôtres pour saisir vraiment la genèse du courant d’idée judéo-chrétien qui finira par donner naissance à l’islam.

      Mais surtout, cela permet de comprendre le fabuleux pouvoir de séduction de l’islam, et pourquoi autant de personnes ("des millions et des millions d’individus dont beaucoup sont parfaitement sincères et intelligents" - et même des milliards !!) se font abuser par l’islam : l’islam fait du croyant une personne supérieure, meilleure que toutes les autres, choisie par Dieu pour libérer le monde du mal en y appliquant la divine volonté. Libérer le monde du mal, y compris de celui qui nous touche personnellement, c’est le ferment de presque toutes les guerres, révolutions, soulèvements des 200 dernières années... L’islam est précurseur en ce domaine. On comprend mieux pourquoi certains déshérités, petits blancs déclassés comme fils d’immigrés maltraités, embrassent l’islam, y compris dans ses dimensions les plus violentes. Ils en deviennent ainsi des personnes supérieures, ils sont élevés au dessus des autres.
       
      C’est ce qu’affirme la prière musulmane, répétée 17 fois par jour dans les 5 prières des musulmans pieux (Sourate 1 du coran "Guide nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru ta colère [les Juifs], ni des égarés [les chrétiens]"). Chez tous les musulmans, par delà leur énorme diversité, il y a cette même prétention à se croire meilleurs que les autres, en particulier les athées, et dans une moindre mesure les Juifs et les chrétiens. L’islam fonctionne donc toujours dans la dialectique "bon"/"mauvais", "récompense/punition" et "domination"/soumission" (à l’image du rapport qu’ils entretiennent avec Dieu, transposé dans les relations humaines). Le croyant est supérieur à l’infidèle qu’il doit dominer et soumettre, l’homme musulman est supérieur à la femme musulmane qu’il doit dominer et soumettre, le bon croyant (la bonne croyante) est supérieur au mauvais croyant (la mauvaise croyante) qu’il doit dominer et soumettre. Le croyant/l’homme/le bon croyant est récompensé par son statut social dans la communauté, l’infidèle/la femme/le mauvais croyant est puni par le groupe.

      Et cette dialectique façonne toutes les sociétés musulmanes en environnements de coercition du groupe sur l’individu. Cela rajoute encore à la force du système islamique en empêchant la personne de s’extraire de la communauté et d’exercer son libre arbitre sur l’islam. Aucun, AUCUN, des 57 pays de l’OCI (Organisation de la Coopération Islamique) ne reconnait la liberté de conscience. Dans toutes les sociétés musulmanes (Etats, quartiers, familles ...) le groupe exerce une surveillance sur la personne qui ajoute un terrible élément de peur et de contrainte dans le système (en sus de la peur de l’enfer et du terrible châtiment divin après la mort). Pour beaucoup d’ex-musulmans que j’ai rencontrés, l’islam était vu comme une prison : les musulmans sont les kapo des infidèles (voir le statut des dhimmis), les hommes sont les kapo des femmes, les bon croyants sont les kapo des mauvais croyants.

      Bref, il ne faut pas se laisser abuser par le discours qui présente l’islam comme une simple religion : c’est beaucoup plus que cela. C’est un totalitarisme très séduisant de l’extérieur, impitoyable une fois qu’on y est entré, qui englobe toutes les dimensions de la personne et de la société - religion (dîn), système politique (dawla) et système législatif (fiqh et chari’a) pour construire la « meilleure des communautés pour les hommes  » (umma).

    • 1 vote
      Mr.Kout 26 janvier 2015 10:35

      "catholo centré"



      Je pense qu’il vous repproche une certaine naiveté sur le christianisme selon vous (dans le livre que j’ai lu cette nuit) à l’abri de ces derives messianiques alors que l’histoire nous montre le contraire.
      Je suis d accord avec vous pour affirmer que L’evangile (umm umm lequel ?) nous pretege de cela mais c’est oublier que les eglises reconnaissent aussi l’ancien testament et toutes ses salamaleques d’elus de Dieu.

    • vote
      cathy30 cathy30 26 janvier 2015 10:59

      Olaf

      quelle belle définition de l’islam, on ne pourrait mieux dire, une terrible séduction, c’est beaucoup plus qu’une religion ! 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès