Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

bergerlotois

Dégoûté par ce monde vacillant, j’ai opté pour la vie "paysanne". Je reste continuellement consterné par la médiocrité moutonnesque (et je m’y connais) de ceux qui se nomment "citoyen" sous le simple prétexte qu’ils mettent un bulletin dans l’urne. J’espère le sursaut qui ne viendra pas en regardant tomber les uns après les autres nos derniers espaces de liberté (à quand Agoravox...)

Tableau de bord

  • Premier article le 07/05/2013
  • Modérateur depuis le 29/05/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Réactions postées Réactions reçues
L'inscription 11 205 99
1 mois 1 1 0
5 jours 1 0 3
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 127 123 4
1 mois 8 8 0
5 jours 4 4 0












Derniers commentaires


  • 20 votes
    bergerlotois (---.---.---.153) 18 février 08:30

    Cet entretien est excellent. Peu de personnalités sont capables de réaliser cet exercice sans notes sous le nez.


    Je trouve curieux que la plupart des réactions postées n’apportent presque rien sur le contenu ; juste un peu de délit de sale gueule.

    Pourtant, parmi les personnes qui prennent la parole sur des sujets comme le conflit Ukrainien ou Syriza en Grèce, ou la loi Macron, lesquelles peuvent se prévaloir de faire des analyses aussi franches que lui ?
  • 15 votes
    bergerlotois (---.---.---.242) 14 novembre 2014 17:27

    Comme tout le monde veut bouffer de la merde, on en vient à considérer les animaux comme de la merde. Il n’y a pas si longtemps, on honorait le sacrifice de l’animal car il permettait de nourrir la famille ; aujourd’hui, on observe ce type de comportement abjecte.

    Cette séquence est le reflet la déliquescence de nos sociétés sans âme... Vivement que tout ça s’arrête. 

  • 4 votes
    bergerlotois (---.---.---.242) 9 novembre 2014 08:40

    Pitoyables petits soldats du système...

    http://www.youtube.com/watch?v=bBL9qQRaju8

  • vote
    bergerlotois (---.---.---.69) 3 avril 2014 23:53

    Mais quel est le bilan de Jour de Colère au final ? En plus, c’était surtout une colère anti-hollande alors qu’Hollande n’a plus aucun pouvoir.

    Donc, pour moi, JDC n’avait pas d’autre but que de calmer les gens en leur donnant un faux bouc émissaire.

    Pour ce qui est des sujets clivants, je crois que le cas du FN est assez parlant : au moins 75% de la population ne votera jamais FN parcequ’ils vont sur des sujets très clivants (en prenant des positions plus que binaires).

    Ce que je regrette dans vos posts Nora et Zarma , c’est que vous n’acceptez pas l’idée qu’une graine peut donner une énorme plante. En somme, je vous trouve un peu défaitistes.

    Pour finir, et puis je vous fouts la paix (bien que nous soyons d’accord sur l’essentiel [soient qualité des analyses et nécessité de changement]), l’UPR ne se limite pas à Asselineau.

    Bonne nuit.

  • 3 votes
    bergerlotois (---.---.---.69) 3 avril 2014 22:50

    Pour le chiffre de 0.25% (environ), il correspond au ratio observé en 1944, soient 100 000 résistants pour 40 millions d’habitants et un peu plus 100 000 collabos. Ce qui ne nous a pas empêché d’avoir un CNR. Je ne viens apporter la bonne parole de l’UPR, je voulais juste nuancer le fait qu’il faudrait avoir 50% de personnes votant pour FA pour que les choses changent.

    Qui aurait vu Hollande président il y a 10 ans (à part lui-même) ?

    Pour Jour de Colère, je laisse le soin à ceux qui le souhaitent de regarder les passages à la tribunes de chaques participants. Ce que l’on y voit, ce sont des gens fondamentalement en désaccord sur les remèdes à donner au pays, et qui se sifflent les uns les autres. Comment trouve-t-on une force de changement là dedans ?

    Pour moi, il faut une force fédératrice ; et l’UPR me paraît, et de loin, la meilleur.






Palmarès