Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Latigeur

Latigeur

attiger 
  verbe abuser, charrier, exagérer  (vieilli) plaisanter, pousser 

Tableau de bord

  • Premier article le 03/08/2011
  • Modérateur depuis le 18/08/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Réactions postées Réactions reçues
L'inscription 9 1944 602
1 mois 0 78 0
5 jours 0 4 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 520 241 279
1 mois 47 18 29
5 jours 0 0 0











Derniers commentaires


  • 3 votes
    Par Latigeur (---.---.---.194) 25 janvier 09:39
    Latigeur

    Une partie des 2èmes et 3èmes génération ne parle ni correctement le français ni aucune autre langue à part un charabia mélangeant des bribes d’anglais d’arabe et de français. 


    Ce jargon enferme ceux qui l’utilisent bien mieux que toute autre barrière. Il n’est pas imposé par un pouvoir machiavélique mais créé et valorisé par les intéressés eux mêmes, un signe de ralliement, de révolte. certains médias, certains intellectuels s’extasient, comme d’habitude du haut de leur grande bienveillance et sans doute du "laissons les produire ce baratin, ça leur plaît et les affaires continuent".

    Entre la "farigoulette" de la cantine du Sonné du Bocal et l’apartheid de notre Iznogooud national, ce sont les Français qui se trouvent comme toujours accusés de n’en pas faire assez pour aider ces pauvres populations discriminées.

    Tant qu’ils ne verront pas que ces ghettos se constituent plus de l’intérieur que par des décisions, des volontés politiques extérieures , ils ne comprendront rien à se qui se passe en France depuis les années 70.

    Histoire vécue, 1979 : une cité neuve et métissée dans la grande banlieue parisienne, un breton y ouvre une petite supérette, il tient 6 mois, il lâche l’affaire écœuré par les vols à répétition, les accusations de racisme,il vend à un portugais qui lui va résister quasiment 1 an dans un climat de plus en plus violent car il se défend mais les casses à répétition du magasin le mènent à la faillite, une famille marocaine rachète le fond en 81, il ne seront plus inquiétés, le calme revient autour de ce petit commerce...
  • 1 vote
    Par Latigeur (---.---.---.194) 23 janvier 20:20
    Latigeur

    Allalla Babar ne pouvait pas laisser ses plates bandes piétinées ainsi par un mec qui 

    avait tellement tout prévu qu’il devenait un dangereux concurrent :

    "2012 que l’on soit religieux ou laïque est une année clef et on le voit dans l’aggravation de la crise du dollar et le chaos organisé dans le monde musulman, il y a un calendrier une marche forcée par le chaos qui converge vers 2012 et qui verra un triomphe momentané de l’empire ou sa chute si on en croit les écrits eschatologiques religieux, il aura les deux , il y aura d’abord triomphe de l’empire puis sa chute et qu’il faut que l’empire chute pour que les honnêtes gens voient l’empire tel qu’il est c’est à dire que c’est le masque de Satan, il faudra d’abord que cet empire prenne les plein pouvoir pour qu’on le voit tel qu’il est."

    Paroles de prophète descendu sur terre pour prêcher la ré-con-soral-isation des chrétiens et des musulmans, de l’apocalypse selon St Jean et du Capital de karl Marx selon St Georges Marchais.

    Allalla Babar a donc envoyé Gog et Magog effacer la vidéo, ouf, nous sommes passé bien près du surgissement d’un nouveau prophète et donc d’une nouvelle religion, il a sans doute jugé que nous avions bien assez pour continuer à nous étriper en toute piété.



  • vote
    Par Latigeur (---.---.---.53) 20 janvier 09:48
    Latigeur

    Le problème, c’eux mêmes 


    correction :
    Le problème c’est qu’eux....
  • 3 votes
    Par Latigeur (---.---.---.53) 20 janvier 09:31
    Latigeur
    "l’islam ceci ou cela : en fait, non, il n’y en a qu’un ... seuls les hommes l’interprètent de différentes manières, suivant leur niveau, suivant leur état psy, suivant leurs intérêts ..."

    Eh oui, c’est comme le communisme, il y a eu le communisme idéal que défendent les puristes et puis le réel avec ces procès, ces goulags, ses famines, ses massacres... Il a quasiment sombré dans les poubelles de l’histoire.

    L’islam se maintient lui, depuis des siècles et c’est sans doute du à l’ambiguïté de son texte fondamental, un texte incompréhensible tel quel aux communs des mortels selon ses docteurs de la lois !

     Le problème, c’eux mêmes ne sont pas d’accord entre eux sur l’interprétation qu’il faut en donner et pourtant La sourate 54 verset 17 dit : « nous avons fait du Coran une œuvre facile à comprendre pour qu’il serve de rappel »,va comprendre. On aimerait sortir des contradictions.

    Chacun peut y faire son marché et ça donne effectivement un islam concret, réel éparpillé façon puzzle qui est bien ce que vous décrivez :

    "L’islam non islam, l’islam dit islam, l’islam rouge, l’islam bleu, l’islam harki, l’islam combattant, l’islam tranquille pépère, l’islam chiite, sunnite, le modéré et non modéré en passant par le modérément modéré, l’islam Moualeké ou Chalgoumisé".

    Merci de cette description bien enlevée

    Vous auriez pu allonger la liste avec les versions nationales, mystique, ésotériques, sectaires ect....

    En bon mécréant, je m’en fous pas mal de cette multiplication des islams, le problème c’est juste que ce qui émerge depuis un moment, c’est l’islam le plus radical, celui qui agite le spectre de la fin des temps et de l’affrontement final violent, forcément violent, entre le bien et le mal.







  • 3 votes
    Par Latigeur (---.---.---.53) 19 janvier 13:13
    Latigeur
    Il est possible de distinguer 4 courants dans l’Islam :

    1) Un islam à tendance laïque : ce sont des intellectuels trés minoritaires tentent de réinterpréter le Coran et d’autres textes fondateurs pour le rendre compatible avec les démocraties modernes.

    2) L’islam "officiel" dominé par l’Arabie Saoudite.Le sunisme est rigoriste et traditionaliste, il ne distingue pas le pouvoir spitituel du pouvoir politique, le roi du Maroc est ainsi le commandeur des croyants. Cet islam dispose d’importants moyens financiers et contrôle ainsi de nombreuses mosquées dans le monde.

    3) L’islam chiite dominant dans des états comme l’Iran, l’Irak le Pakistan, il prône une séparation formelle entre autorités religieuses et politiques tout en affirmant la prééminence religieuse. C’est ainsi qu’en Iran les candidats aux élections doivent avoir l’aval de religieux.

    4) L’islamisme avec ses deux tendances, l’une légaliste et l’autre exclusivement violente qui toutes deux font appel au djihad et au martyr.

    - L’islamisme légaliste : influent à tous les niveaux (armée, police, médias, administration ...) plus ou moins populaire, Il essaie et réussi parfois à prendre le contrôle de l’Etat par la voie électorale. Ce sont par exemple les Frères Musulmans, le Hezbollah au Liban.

     -L’islamisme fondamentaliste : il cherche à promouvoir un Etat islamique par la violence et le terrorisme. exemples : les Talibans Afghans, Al Qaida, , EIIL, Boko Haram...

    Ceci dit, toute cette classification ne rend pas compte de l’infinité de nuances qui font de l’Islam non une juxtaposition de groupes bien distincts mais un continuum allant effectivement des plus criminels : EIIL, Boko Haram prônant la "guerre sainte" la plus barbare, jusqu’aux plus tolérants défendant une "religion de paix et d’amour".

    Elle masque aussi que les Islamistes se recrutent aussi bien parmi les Sunnites que parmi les Chiites.





Palmarès