Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Eric Guéguen, de la misère du matérialisme

Eric Guéguen, de la misère du matérialisme

Voici une nouvelle vidéo proposée ici par notre ami Eric Guéguen, vidéo consacrée à la notion du matérialisme et à son exact contraire à savoir la notion de " l'âme". Dans notre société moderne qui a consacré tous les mots en "isme" : individualisme, relativisme et matérialisme (sans oublier les idéologies qui en découlent : marxisme, libéralisme, fascisme, nazisme)... tout cela en réaction au "christianisme", pourquoi ne pas étudier à nouveau, à l'instar de ce que faisaient nos chers anciens, l'âme humaine ?

 

Gageons que ce sujet proposé par Eric, probablement un des plus passionnants qui soit pour peu qu' on aime la philosophie, n'attirera pas les foules. Il est vrai qu'on ne parle ici ni du sionisme, ni de l'islam, ni même du complot judéo-maçonnique. Ceci expliquant sans doute cela...Et pourtant, l'âme humaine et la spiritualité sont les véritables antidotes au monde marchand, voilà pourquoi elles ne font sans doute pas "nombre".

 

Nous comptons donc sur les "meilleurs esprits" pour en débattre !

 

 

Tags : Religions Spiritualité Philosophie Culture



Réagissez à l'article

125 réactions à cet article


  • 2 votes
    gaijin gaijin 15 novembre 09:36

    " misère "
    en effet ..........


    • 3 votes
      Hieronymus Hieronymus 15 novembre 09:42

      ça y est, Eric pratique le voyage astral
      je me doutais bien aussi ..
       smiley


      • 7 votes
        medialter medialter 15 novembre 10:31

        Partant déjà sur une notion hautement discutable - "l’âme l’envers du matérialisme", alors que personne ne sait réellement ce qu’est l’âme, et que chacun en possède une idée différente - notre philosophe de comptoir poursuit dans une polémique de copyright religieux qui n’a strictement aucun intérêt. Pour une fois qu’un politéia pouvait être intéressant, la notion d’ésotérisme y est complètement occultée pour n’évoquer que la bipolarité Religion/laïcité. On se retrouve à des années-lumières de vrais arguments contre le matérialisme, bienvenue donc à la branlette ♯ 22, misère du guéguenisme


        • 3 votes
          berphi 15 novembre 11:23

          @medialter
          Le parti pris de faire des vidéos d’une durée de 7 mn implique que le traitement de leur sujet se fasse sur les grandes lignes. Une vidéo d’une durée d’une heure ne suffirait pas à aborder correctement ce que vous évoquez (âme, matérialisme, ésotérisme), le sujet étant trop vaste ; il y a plusieurs ésotérismes (société secrète, paranormal, occultisme). 


        • 4 votes
          yoananda yoananda 15 novembre 13:36

          @berphi
          qui l’oblige à faire 7 min ?


        • 2 votes
          berphi 15 novembre 14:00

          @yoananda
          E. G. expliquait dans une vidéo précédente que les formats supérieurs à 7 mn ne pour de la philo diffusée auprès d’un large public ne retenaient pas l’attention. 
          7 mn peuvent suffire à lancer à débat sur une des questions abordées. Rien empêche medialter de fournir les éléments qui compléteraient, selon lui, le sujet et qui par ailleurs sont intéressants (l’ésotérisme).


        • 5 votes
          medialter medialter 15 novembre 15:57

          @berphi
          "E. G. expliquait dans une vidéo précédente que les formats supérieurs à 7 mn ne pour de la philo diffusée auprès d’un large public ne retenaient pas l’attention"

          *

          Ca me rappelle une réponse que je lui ai faite à ce sujet, pour lui le format idéal serait de zéro minute. Il ne lui est pas venu à l’idée qu’il ne retenait pas l’attention, tout simplement parce qu’il est chiant et vide ? Personnellement, il n’est pas rare que je regarde des vidéos de 6 ou 7 heures en regrettant que ça n’ait pas duré plus longtemps, de mémoire ça avait été le cas pour le premier article posté ici par Laurent Fendt. Comme le dit Yoananda, c’est bien Guéguen qui choisit le format de ses vidéos, on va quand même pas la lui tenir quand il décide de produire. Des approches sur l’ésotérisme, il y en a de très basiques tout en étant très passionnantes, comme celle-ci, 500.000 visites en 3 ans (puisque Guéguen jouit sur le nombre de vues), que l’on regarde jusqu’au bout sans voir le temps passer. Non mais vous allez quand même pas engueuler les spectateurs ? smiley


        • 6 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 novembre 16:04

          @medialter
          "la notion d’ésotérisme y est complètement occultée"

          Cette formule est assez drôle. 


        • 4 votes
          Éric Guéguen Éric Guéguen 15 novembre 16:16

          @yoananda
           
          Il y a aujourd’hui un intérêt croissant pour l’ésotérisme, une « démocratisation » paradoxale du phénomène dont témoigne le lien proposé par Medialter. Ceci se manifeste encore plus en librairies et dans l’édition, où peu à peu on abandonne la catégorie « sciences humaines », « chiante et vide » comme le dit si bien Medialter, pour la catégorie « développement personnel », plus aguichante et mieux en accord avec l’air du temps. Ceci permet par exemple de placer « j’apprends à lire l’avenir dans les étrons » au même niveau du savoir que les textes « chiants et vides » de Husserl ou Bergson.
           
          Plus généralement, quand on accorde pas mal de son temps à produire un contenu gratuit, on aime être écouté un minimum, je pense que vous le comprendrez aisément. Et ce sans avoir à ponctuer chaque phrase du mot « juif » pour tenir le gogo en éveil. C’est un calcul certes malheureux, mais dont toute personne qui produit réellement quelque chose – et qui donc se frotte à la matérialisation de la pensée, pour rebondir sur le sujet proposé – doit faire l’expérience.


        • 4 votes
          medialter medialter 15 novembre 16:24

          @Éric Guéguen
          "Ceci permet par exemple de placer « j’apprends à lire l’avenir dans les étrons » au même niveau du savoir que les textes « chiants et vides » de Husserl ou Bergson"

          *

          Si c’est tout ce que tu as retenu de l’ésotérisme, je comprends mieux que tu sois incapable d’en parler. Si dans quelques vies tu deviens capable de lire un Fulcanelli ou un Kunrath, tu comprendras que même un Bergson (très influencé par Plotin, ndlr) n’est en regard qu’un petit amuse-gueule.


        • 4 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 novembre 16:37

          @medialter
          "Partant déjà sur une notion hautement discutable - "l’âme l’envers du matérialisme", alors que personne ne sait réellement ce qu’est l’âme, et que chacun en possède une idée différente"

          Pour commencer, disons que tout est "hautement discutable", surtout dans le domaine spirituel. Merci donc de cette invitation à discuter hautement. 

          Ensuite, si personne ne sait ce qu’est l’âme (et donc vous non plus), comment pouvez-vous affirmer que chacun en possède une différente (ce qui est déjà lui donner un commencement de définition très significatif) ?

          Enfin, à supposer (comme vous le dites) que personne ne sache ce qu’est l’âme et que chacun en possède une différente, n’est-ce pas justement tout le contraire de la matière dans la perspective matérialiste : une chose dont on prétend pouvoir tout connaître (le contraire de l’âme qui est inconnue) et qui serait notre réalité commune (le contraire de l’âme qui est singulière) ?


        • 5 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 novembre 16:45

          @medialter
          Cette vidéo n’est pas du tout un exposé sur l’ésotérisme mais bien un exposé sur le matérialisme. C’est d’ailleurs clairement annoncé dans le titre et dans la première phrase de la présentation de Micnet. Par conséquent, il serait tout aussi vain de tenter de montrer que c’est un mauvais exposé sur l’ésotérisme que de tenter de montrer que c’est un mauvais exposé sur le cyclisme ou sur la culture du maïs.


        • 5 votes
          medialter medialter 15 novembre 16:58

          @Qaspard Delanuit
          "ensuite, si personne ne sait ce qu’est l’âme (et donc vous non plus), comment pouvez-vous affirmer que chacun en possède une différente"

          *

          C’est votre première discussion sur le sujet ? Pas moi. Si vous ne me croyez pas, c’est tout simple, faites ici un sondage, et vous constaterez que chacun en a une idée différente

          *

          "Enfin, à supposer (comme vous le dites) que personne ne sache ce qu’est l’âme et que chacun en possède une différente, n’est-ce pas justement tout le contraire de la matière dans la perspective matérialiste"

          *

          C’est parfaitement idiot de dire que l’âme est l’envers du matérialisme. Peut-être une partie de son contraire, car il existe d’autres concepts s’opposant fondamentalement au matérialisme comme par exemple l’esprit, que la théologie voit comme étant une composante disjointe de l’âme. Tout ça, à supposer que l’âme existe et ne soit pas issue d’un concept culturel exclusivement occidental (En Orient, la notion d’âme n’existe pas, ou, tout au moins, elle est fort différente de la nôtre). A l’envers du matérialisme, j’aurais plutôt parlé d’ésotérisme, ce qui est aussi discutable, mais largement moins faux. Voilà pour ce qui est des notions discutables, pour le reste je vous laisse à ce triste fil, j’ai vraiment pas envie de perdre mon temps à instruire l’attardé du comptoir smiley


        • 5 votes
          medialter medialter 15 novembre 17:04

          @Qaspard Delanuit
          "Cette vidéo n’est pas du tout un exposé sur l’ésotérisme mais bien un exposé sur le matérialisme"

          *

          NON. Contre la matérialisme. C’est sûr qu’en mettant l’âme en contraire du matérialisme, il commence avec l’angle de la tour de Pise. Une approche tellement mauvaise qu’il a besoin de vous en avocat, incapable de venir lui-même défendre sa crotte. Je vous laisse plaider en faveur de ce désert conceptuel smiley


        • vote
          Éric Guéguen Éric Guéguen 15 novembre 17:05

          @Qaspard Delanuit
           
          Par ailleurs, lier de manière consubstantielle l’âme à l’ésotérisme est un très mauvais service rendu à la première. Tout grec était conscient de son âme, et bien peu - PAR DÉFINITION - de manière ésotérique.
          Encore un biais typiquement moderne.
           
          @Madialter
           
          Si Dieu me prête encore 40 ans de vie terrestre, et que je puisse ainsi avoir l’âge du haut duquel tu nous craches au visage aujourd’hui, je pense pouvoir trouver le temps de m’intéresser à Fulcanelli.


        • 2 votes
          medialter medialter 15 novembre 17:19

          @Éric Guéguen
          Mon pauvre ami, je suis à peine plus âgé que toi. Et comme j’ai passé 20 ans à étudier Fulcanelli et les autres auteurs du genre, en ayant, contrairement à toi, eu le flair de faire l’impasse sur la politique, je doute vraiment que tu commences à en comprendre quoi que ce soit avant d’être grabataire. Mais je salue l’impulsion, comme quoi rien n’est jamais perdu


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 novembre 17:20

          @medialter
          "crotte."

          En fait, c’est incontrôlable, chez vous, n’est-ce pas ?  smiley

          https://www.youtube.com/watch?v=hsnnQp9vtS4


        • 2 votes
          Éric Guéguen Éric Guéguen 15 novembre 17:24

          @medialter
           
          Tout le monde sait ici l’âge que tu as.
          Si ça se trouve, ce n’est même pas ta vraie photo. Ni ton vrai nom.


        • vote
          Ozi Ozi 15 novembre 19:50

          @medialter :"j’ai passé 20 ans à étudier Fulcanelli"

          Une belle leçon alchimique pour expérimenter la notion illusoire du temps...  smiley


        • vote
          Ozi Ozi 15 novembre 19:51

          @Éric Guéguen :"Tout le monde sait ici l’âge que tu as."

          Pas moi, il a quel âge grincheux ?


        • vote
          medialter medialter 15 novembre 19:55

          @Ozi
          "Pas moi, il a quel âge grincheux ?"

          *

          Et là le temps n’est plus illusoire ? smiley


        • vote
          Ozi Ozi 15 novembre 20:13

          @medialter

          Si si toujours, c’est juste un arrangement d’usage égotique, et vu que cette illusion semble peser sur ton âme au point de lui donner de la valeur.. smiley


        • 4 votes
          medialter medialter 15 novembre 20:24

          @Ozi
          Cette illusion travaille surtout Guéguen, lui qui s’est fait une idée fixe de voir ma gueule et connaître mon âge, comme les pétasses sondent les portefeuilles de leurs cibles. T’as pas bien lu la seconde ligne du post en question, à défaut d’assouvir sa curiosité, il tentait de faire de l’esprit. Fallait pas prendre ça au premier degré, novice que tu es, toi c’est sûr, t’as pas encore l’âge smiley


        • 2 votes
          JL 15 novembre 10:31

           ’’l’âme humaine et la spiritualité sont les véritables antidotes au monde marchand’’

           Les croyants autant que les athées se pressent dans les temples de la consommation, et rêvent de belles maisons, belles bagnoles et bonne bouffe.

          Avec les mots d’Elisabeth Roudinesco, ’’L’inconscient est comme une âme et l’âme est la partie inconsciente de la subjectivité. L’âme, c’est le moteur de la vie, quelque chose qui dépasse l’existence humaine : un principe spirituel, immatériel. Cela ne se voit pas. Il y a autant de manières de décrire l’âme que de religions ou de croyances. Comme pour l’inconscient, il n’existe pas de preuves de l’existence de l’âme.’’ 
           
           Ce que vous appelez matérialisme c’est l’émancipation de l’homme par rapport à ceux qui, l’instar des banquiers, pourraient dire : votre âme m’intéresse. 
           
           
           En clair, la réalité du discours christianiste c’est : ’’Votre inconscient appartient à dieu, et dieu appartient au dogme dont nous sommes les prosélytes’’.
           
           Désolé, mon inconscient m’appartient, et je ne suis pas moins spirituel que vous.
           
           
           

          • 2 votes
            Rounga Rounga 15 novembre 11:42

            @JL
            "Les croyants autant que les athées se pressent dans les temples de la consommation, et rêvent de belles maisons, belles bagnoles et bonne bouffe"

            Vous faites là une généralité qui prétend réfuter l’affirmation selon laquelle "l’âme humaine et la spiritualité sont les véritables antidotes au monde marchand". Je pense que votre réfutation est insuffisante, car vous semblez avoir une interprétation floue de ce que signifie "le monde marchand" pour Eric Guéguen. Je dis "semblez", car je vois deux façons de comprendre votre phrase. Une interprétation forte et une interprétation faible.

            -Interprétation forte : 

            "se presser" = passer un temps considérable dans les centres commerciaux, supérieur à ce qui est nécessaire pour simplement subsister

            "rêver" = tendre tous ses efforts en vue du but rêvé

            -Interprétation faible : 

            "se presser" = se trouver occasionnellement dans des centres commerciaux

            "rêver" = espérer une chose plutôt que son contraire

            L’interprétation forte est trop catégorique pour s’appliquer aux croyants (et aux athées) pris comme une généralité ; l’interprétation faible ne suffit pas pour réfuter que la spiritualité soit une antidote au monde marchand. Car alors tout acte d’achat serait un signe d’appartenance au monde marchand. Or je crois que ce qui définit la soumission au monde marchand, c’est justement ce qui est décrit dans l’interprétation forte. 

            On voit donc que, vu les deux interprétations possible de votre réfutation, celle-ci ne tient pas. Ce que vous vouliez réellement exprimer se trouvait sans doute entre les deux interprétations, mais il n’en reste pas moins que le mélange et le dosage réciproque des deux interprétations est problématique.

            Il faut aussi noter que le terme "croyant" est lui aussi susceptible d’une interprétation élastique, puisqu’on peut désigner ainsi les individus poursuivant avec passion un but spirituel, comme ceux qui n’ont qu’une simple opinion à propos de la religion, qui n’est pas suivie de pratique. Or la catégorie concernée dans l’affirmation de Guéguen est sans doute celle qui a une activité intellectuelle et spirituelle suffisante pour relativiser l’attrait des biens matériels, que ce soit pour le confort ou pour la vanité. Or il me semble évident qu’un tel profil n’est pas compatible avec celui du consommateur compulsif, individu rêvé pour le monde marchand. 

            Remarquons pour finir que, selon ce que je viens de dire, l’appartenance à une religion ne définit pas exclusivement la pratique d’une spiritualité.


          • 1 vote
            JL 15 novembre 12:47

            @Rounga

             heureusement que vous vous êtes arrêté à l’analyse de ces deux lignes sur les 12 que contenait mon post : nous venons d’échapper à un commentaire de deux pages ! 

             

             smiley


          • 1 vote
            Rounga Rounga 15 novembre 12:54

            @JL
            J’avais du temps à perdre.


          • 3 votes
            le celte le celte 15 novembre 10:38

            Dans nos sociétés d’ "ismes", l’âme n’est effectivement pas prise au sérieux comme vous le soulignez dans votre vidéo.

            J’irais un peu plus loin en affirmant que sérieux est un mot un peu trop subtile pour exprimer avec quelle ignorance et quel volontarisme des peuples entiers ont été décimé parce qu’ils attachaient plus d’importance à l’esprit qu’au matériel. Ces sauvages ne méritaient pas d’entrer dans la spirale concrète du progrès et encore moins dans l’élévation spirituelle menant à la divinité ultime !

            Oui la reconnaissance de l’âme ou de l’esprit n’est pas d’actualité dans nos société dites des lumières mais l’optimiste que je suis tend à penser qu’un jour la lumière ne viendra assurément plus du cœur d’un réacteur nucléaire !

            Merci pour le partage.


            • 2 votes
              le celte le celte 15 novembre 10:50

              @le celte
              Les animaux ont une âme et certains mammifères accumulent leurs réserves substantielles pour passer l’hiver. Il s’agit sans doute pour l’Homo SS d’une hérédité transmise, question de survie ?


            • 4 votes
              yoananda yoananda 15 novembre 11:08

              Je ne sais trop que dire ni que retenir ... "pour certains l’âme existe, pour d’autres non" ... "on est dans une société matérialiste" ... oui bon c’est sûr ...
              j’ai du louper le sujet de la vidéo.


              • 1 vote
                pegase pegase 15 novembre 11:36

                Et pourtant, l’âme humaine et la spiritualité sont les véritables antidotes au monde marchand, voilà pourquoi elles ne font sans doute pas "nombre".



                Ben oui .... mais il faut bien une bagnole si vous habitez à la campagne, surtout en région froide l’hiver, j’aimerais bien voir le père Guéguen à vélo sur les routes vosgiennes enneigées  smiley

                Sel interdit et clous sont interdits sur les 2 roues...

                Et puis il faut s’abriter du froid = > il faut encore une maison en plus de la bagnole, cette maison il faut la chauffer, donc il faut un fourneau ... etc ... etc ...

                Ne comptez pas sur votre âme ni sur votre ami Guéguen pour vous chauffer ...

                 


                • 2 votes
                  gaijin gaijin 15 novembre 12:02

                  @pegase
                  et puis il y en a qui ont des voitures des maisons des yatch et qui ne vivent que grace aux antidépresseurs qu’ils soient médicaux ou festifs ........ne comptez pas sur goldman sachs pour vous rendre heureux quel que soit votre compte en banque .....


                • 3 votes
                  Carmela Carmela 15 novembre 11:44

                  Bonjour,

                  Sommes nombreux à avoir vu "le sens de la vie" des Monty Python ou à vivre la morbidité des arguments du monde marchand et matérialiste....

                  Ce qui compte à mon avis, c’est plutôt la nécessité d’organiser un mode de vie spirituelle en cohérence vibratoire avec ce monde ici bas. Pour mieux dire....inverser "dans le bon sens" le rayonnement vibratoire de ce monde ici bas.

                  La modernité dans ses plus troublantes, écoeurantes, douloureuses manifestations matérialistes nous interroge également sur notre rapport au temps, au travail, quel est le but de nos vies....et le but de "la croissance" à tout prix ....

                   Comment créer une nouvelle organisation sociétale qui pourra nous permettre de penser et acter nos vies terrestres au delà des clivages du monde matérialisme ?

                  Et le monde de la finance dans tout ça ? Sommes nous prêt à sublimer collectivement cette énergie la.... ?

                  Merci à E. Gueguen, Micnet pour cette vidéo qui s’adresse à nos âmes et consciences.


                  • 3 votes
                    Rounga Rounga 15 novembre 11:48

                    @Carmela
                    Je comprends globalement le sens de votre message, mais pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous avez ajouté l’épithète "vibratoire" à plusieurs de vos expressions ?


                  • 4 votes
                    Carmela Carmela 15 novembre 12:22

                    @Rounga
                    "Je comprends globalement le sens de votre message, mais pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous avez ajouté l’épithète "vibratoire" à plusieurs de vos expressions ?"

                    Merci pour votre question Rounga, je vais tenter une explication avec des mots qui je le souhaite vous parleront smiley

                    Tout comme un poste de télévision, nous autres animaux humains, sommes en mesure de capter consciemment ou inconsciemment un champs d’informations à des niveaux de fréquences différentes. C’est notre capacité d’écoute intérieure qui ancre ou pas l’onde qui nous traverse et qui fait cohérence ou pas dans notre conscience.



                  • 1 vote
                    Rounga Rounga 15 novembre 12:56

                    @Carmela
                    Merci pour ces explications.


                  • vote
                    samagora95 samagora95 15 novembre 12:24

                    Voie sans issue !


                    Le monde matériel est un fait, il faut boire, manger, gagner son pain.....cela n’empêche pas d’être sensible et spirituel, ce rejet viscéral du monde matériel à souvent pour origine une dépression psychologique non assumée...la peur de l’autre, la peur de la vie.

                    Au bout de ce chemin se trouve les sectes, le repli sur soi, puis s’installe la vraie dépression bien matérielle et palpable.



                    • 1 vote
                      Carmela Carmela 15 novembre 12:40

                      @samagora95

                      "Le monde matériel est un fait, il faut boire, manger, gagner son pain.....cela n’empêche pas d’être sensible et spirituel,..."

                      Oui

                      "ce rejet viscéral du monde matériel à souvent pour origine une dépression psychologique non assumée...la peur de l’autre, la peur de la vie."

                      Il ne s’agit pas de rejeter le monde de la matière mais plutôt d’aller "ouvrir" un lien avec.... comment dire, qui n’exclut pas l’infiniment petit dans l’infiniment grand.

                      Ou vice et versa....



                    • 1 vote
                      Rounga Rounga 15 novembre 12:56

                      @samagora95
                      Le tout spirituel comme le tout matériel est une impasse. L’être humain est à la fois matériel et spirituel, parvenir à concilier les deux est un numéro de funambule, mais c’est la seule voie qui nous permette de réaliser pleinement notre humanité.


                    • vote
                      zzz999 15 novembre 13:41

                      Pour qu’il y ait une réaction au Christianisme encore faut-il que celui-ci ait été appliqué quelque part, ce qui sauf preuve du contraire n’est pas le cas.

                      

                      Ajouter une réaction

                      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                      FAIRE UN DON

Auteur de l'article

micnet

micnet
Voir ses articles







Palmarès