• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Délinquance, surveillance de masse, racisme et police avec Laurent (...)

Délinquance, surveillance de masse, racisme et police avec Laurent Mucchielli

Loin des caricatures en cours, Laurent Mucchielli, sociologue, directeur de recherches au CNRS, s'intéresse au fond des sujets, plutôt que de se contenter de la surface. Un entretien de haute tenue.

Cette vidéo comprend le premier volet de notre second entretien avec Laurent Mucchielli, sociologue, directeur de recherches au CNRS. Laurent Mucchielli y aborde différents sujets sur lesquels il a eu l'occasion de travailler, en émettant des propositions particulièrement constructives.

Au menu ce cette vidéo, délinquance et confinement, surveillance de masse - STOP COVID et drones, racisme, police classique et police de proximité.

Du constructif, du pertinent, comme Youtube en offre peu !

 

Tags : Racisme Citoyenneté Police Surveillance Délinquance




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 15 juin 12:50

    Pour mémoire, cette vidéo fait suite à celle intitulée "Coronavirus, Science, Laboratoires et Conflits d’Intérêts", visible ici : https://youtu.be/z6eiJ0__AVU


    • 8 votes
      medialter medialter 15 juin 15:56

      Mouais, j’ai arrêté à 15 mn (quand il a parlé de "démocratie représentative", ça m’a tué), même si ce que ce gars dénonce est complètement légitime, il tombe dans le travers général de ne dénoncer que les évidences. Y en a marre des analystes qui passent leur temps à enfoncer les portes ouvertes et qui se complaisent dans de la dissidence de première approximation. Ben oui, on est dans le modèle Top-Down, c’est Papa qui dirige à Paris et tout le monde ferme sa gueule et obéit, non mais quelle découverte smiley

      *

      Ha !? Il faudrait que ça soit le modèle Down-Top ? Mais cékiki a dit ça ? C’est pas un certain Chouard ? Ce Chouard qui n’a tellement rien capté aux fonctionnements des institutions qu’il a fallu moins de 10 secondes aux 2 premiers zombies des merdias pour le disqualifier définitivement (et accessoirement mettre en lumière son abyssale couardise). Ce genre de discours qui tournent en boucle et finissent en poncifs à hypnose sont si éculés qu’ils en arrivent à arranger l’oligarchie :

      Houuuuuu, tes yeux se ferment, les décisions doivent être prises d’en bas, répète après moi, les décisions doivent être prises d’en bas ....

      — les décisions doivent être prises d’en bas

      .... les décisions doivent être prises d’en bas

      .... les décisions doivent être prises d’en bas

      ... les décisions doivent être prises d’en bas

      ...

      Ouiiiiii, c’est bien, Quand j’arriverai à zéro, tu t’endormiras 3 ... 2 ... 1 ....

      *

      Je crains que le kit de confort nécessaire aux textes de Guéguen ne suffise plus, même avec plusieurs paires d’allumettes. Là, il faut un kit de confort 2.0, caféine en intraveineuse et génératrice d’électro-chocs. Bon, d’un autre côté, le mec est directeur de recherche au CNRS (traduction ; avec un flingue sur la tempe en cas de dérapage ou de sortie du convenu), donc, rien à en attendre, le pauvre fait de son mieux quand il entend le cliquetis de la détente et l’armement du chien. En tous cas, je retiens l’intro de cet article, après audition de la vidéo, c’est plutôt cocasse : "Loin des caricatures en cours"  smiley


      • 2 votes
        Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 15 juin 16:26

        @medialter
        Merci pour votre commentaire.

        Je crois que malheureusement, vous vous êtes arrêté trop vite. Car justement, quand il parle de questions touchant à la police, il n’est pas dans la caricature. En tant qu’homme de gauche, il apparaît plutôt équilibré dans ses points de vue.
        Et sur le sujet sur lequel vous vous êtes arrêté (la question du modèle top-down), on est d’accord, le sujet n’est pas nouveau. Mais justement, il fait des propositions concrètes (chacun peut avoir son opinion dessus, mais rien de tel que du concret, non ?) pour améliorer les choses. 
        Je n’ai pas non plus l’impression que son expression soit imprégnée par la peur de perdre son job. Dans tous les cas, la question mérite d’être posée, et je le ferai.

        Enfin, sur ces différents sujets, n’hésitez pas à exposer vos suggestions, y compris propositions d’interviews de personnes présentant un point de vue différent.


      • 6 votes
        medialter medialter 15 juin 17:11

        @Jean-Pascal SCHAEFER
        "Car justement, quand il parle de questions touchant à la police, il n’est pas dans la caricature"
        *
        C’est certainement un des sujets où il n’y a rien à dire, et je peux résumer le concept en 2 lignes : La police est la conchita de l’oligarchie, elle est donc soit complice, soit de la baise (l’un n’excluant pas l’autre). Etant la main armée de l’hydre bicéphale qu’on nomme le pouvoir, elle participe au pillage du pays depuis des décennies, et, le comble, sans goûter une miette du festin, pour une rémunération misérable et en mode no-life. Je rajouterais une petite cerise, c’est que ceux qui y bossent, personne n’est allé les chercher, ils y sont par choix. De ce choix, dans l’obligation d’affronter quotidiennement l’expérience de Milgram, c’est à chacun d’eux de se regarder dans une glace en toute conscience


      • 3 votes
        Super Cochon 17 juin 07:54

        @Jean-Pascal SCHAEFER
        .
        .
        .
        " En tant qu’homme de gauche .... "
        .
        .
        écoute ! ...... Ta Gauche de merde , on l’a vu plusieurs fois au pouvoir , elle à endettée et ruinée notre la France , détruit notre identité , saccagé notre culture , et couchée avec le Patronat pour soutenir une immigration massive pour faire baisser les salaires de l’ouvrier français qui à fini au chômage avec un RSA de misère payé par le contribuable !
        .
        .
        .


      • 2 votes
        Super Cochon 17 juin 07:56

        .
        La pourriture dans toute sa splendeur !
        .

        CITATION de Jacques ATTALI ....... " Ce peuple sera éliminé en vitesse ! Sans besoin de recourir aux armes , mais par le contrôle de la presse , nous lui feront croire qu’il est coupable et il fera le reste . "
        .
        .
        .


      • vote
        Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 17 juin 09:29

        @Super Cochon
        Il me semble que l’immigration massive, ça a commencé sous De Gaulle, pour se poursuivre sous Pompidou puis Giscard.
        Les idées politiques d’une personne m’importent en fait assez peu. Ce qui m’intéresse, c’est ce qu’ils proposent. 
        Avez-vous par ailleurs cette série de vidéos ? https://youtu.be/LEG1gcAL9RY


      • 1 vote
        Super Cochon 17 juin 10:30

        @Jean-Pascal SCHAEFER
        .
        .
        Le faux clivage Gauche-Droite , c’est pour les moutons , ceux qui contrôlent les pays sont ces gens là !
        .
        .

        DOCUMENTAIRE en trois parties ..... Les enfants sacrifiés .... par Hervé Ryssen
        .
        https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=Les+enfants+sacrifi%C3%A9s+......+par+Herv%C3%A9+Ryssen


      • vote
        Pierre Régnier 17 juin 11:15

        @Jean-Pascal SCHAEFER

        "Les idées politiques d’une personne m’importent en fait assez peu. Ce qui m’intéresse, c’est ce qu’elle propose".

        Ça paraît n’avoir aucun sens, les idées politiques d’un politicien étant précisément ce qu’il propose.

        Mais c’est hélas plein de bon sens, de lucidité : les idées politiques sont toujours très belles et suffisamment vagues pour séduire durant une campagne électorale... puis oubliées lorsqu’elles ont réussi.

        C’est ainsi plus que jamais depuis l’accès aux pouvoirs (politiques et médiatiques) de la "Gauche", très clairement pour moi fausse Gauche.


      • vote
        Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 17 juin 17:55

        @Super Cochon
        OK, je vais regarder. J’avais vu le reportage de Karl Zéro sur le sujet, que j’avais trouvé plutôt bien fait et troublant (en gros, le lanceur d’alerte incarcéré !). 


      • vote
        tobor tobor 17 juin 23:47

        @Super Cochon
        " En tant qu’homme de gauche .... "
        .écoute ! ...... Ta Gauche de merde , on l’a vu plusieurs fois au pouvoir , elle à endettée et ruinée notre la France"

        Ça fait plutôt référence aux idéaux de gauche en matière de politique du XXème siècle, idéaux qui semblent être arrivés à quelques concrétisations valeureuses plus récemment, comme par-exemple depuis Chavez au Vénézuela...


      • vote
        tobor tobor 18 juin 00:56

        @medialter
        après les 15 minutes il fustige quand-même quelques aberrations assez inédites.
        À mon avis, il est très pertinent dans son sujet mais reste effectivement accroché aux institutions ce qui est normal puisque c’est de là que vient son salaire.
        Il essaye de se garder de toute expression d’un "conspirationnisme" qu’on sent pourtant latent si pas muselé. Mais il s’en sort pas mal...


      • vote
        sylvain66 21 juin 13:38

        @Super Cochon
        du coup, ce que vous appellez la gauche, c’est pompidou, giscard, de gaulle et le grand patronat ???
        Je serais curieux de savoir quelle définition de la gauche se cache derrière ces exemples


      • vote
        sylvain66 21 juin 16:15

        @Super Cochon
        j’ai regardé vos reportages, c’est plus que dérangeant
        mais pourquoi liez vous cela a une tendance politique ?? J’ai parlé avec de nombreuses personnes qui se disent de droite ou de gauche, et aucune ne mettait ce genre d’horreur derrière ces mots


      • 1 vote
        sls0 sls0 15 juin 18:24

        13’ On oublie pas que le scandale du Mediator, la dérive dans l’emploi de ce médicament c’est du hors piste décidé dans le cadre d’une relation médecin/patient.

        15’ L’auteur ne connait pas trop le rôle de l’ARS. Son rôle c’est de tester l’efficacité d’un médicament et d’éviter des problèmes induits par ce médicament. Aux USA dans les années 80 il y avait un consensus de la majorité des médecins qui croyaient qu’une molécule efficace pour un problème serait efficace pour un problème relativement semblable.

        Un jour il y en a un qui a fait une étude, randomisée, en double aveugle et avec le bon échantillon. Ensuite il a annoncé que cette croyance en une efficacité avait fait plus de victimes que la guerre du Vietnam.

        La croyance d’une majorité peut tuer, à priori la croyance d’un petit groupe peut avoir les mêmes conséquences. On comprend les réticences de l’ARS.

        19’ Au niveau lourdeur jacobine c’est vrai que ça peut franchement s’améliorer. Mais comme je recherche souvent coté risque, je vais en France, on a tout mais il faut savoir où chercher. Dans le cas de Lubrisol, en 24h j’avait toutes les billes. Aux USA ce n’est pas le cas, on peut avoir du Séveso à coté de chez soi et ne pas le savoir. En France c’est automatique ce savoir, aux USA ça passe par une enquête avec une décision politique.

        J’envisage d’aller résider dans un lieu, j’ai les billes, même celles dénoncées par des associations. Il y a les enquêtes même si parfois l’action ne suis pas.

        A 21 minutes j’arrête, les questions sont des questions fermées, ça biaise l’interview. Taddeï c’est le roi des questionneurs, il arrive à avoir une réponse qui va dans le sens de ce qu’il pense mais avec des questions ouvertes. Ses questions sont précises et réfléchies, c’est un art.


        • vote
          Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 15 juin 20:44

          @sls0

          Merci pour votre commentaire. Je vais en particulier tenir compte de votre observation sur les questions fermées, car je tente de les éviter, mais j’admets que j’ai pu me laisser emporter.
          Je vais tenter d’améliorer les choses (difficile à corriger pour le 2e volet de cette vidéo, qui sera bientôt diffusé et qui fait partie de la même séquence), mais dès la prochaine, je revois cela en ce sens dès mon prochain entretien. 
          Je suis d’ailleurs d’accord avec vous sur la qualité du travail de Taddéi, tant sur la façon qu’il a de réaliser ses entretiens que sur la palette très large de ses invités.

          Concernant le rôle de l’ARS, il me semble que vous faites un amalgame avec l’ANSM. Je reconnais que toute cette bureaucratie sanitaire est assez complexe, mais sur le fond, il ne me semble pas y avoir d’inexactitude sur ce point.

          Sur la transparence de l’information, je vous rejoins concernant les risques industriels et technologiques, dans lesquelles nombre de données sont accessibles. On pourrait toujours débattre du secteur du nucléaire, qui ne brille pas par sa transparence et sa diffusion des incidents. Ni d’ailleurs par les mesures de sécurité pour faire face à un accident (cf les pastilles d’iode désormais impossibles à se procurer à titre individuel, tels les masques en période de démarrage de la pandémie).

          Bref, merci, je vais tenter de faire mieux à l’avenir. Je vous serais reconnaissant d’être indulgent par rapport aux questions, car même si celles-ci sont améliorables, la qualité des réponses méritent que vous poursuiviez l’écoute de la vidéo. En description, vous trouvez d’ailleurs les raccourcis qui vous permettent d’accéder directement aux réponses.


        • vote
          sls0 sls0 16 juin 01:54

          @Jean-Pascal SCHAEFER
          Pour le nucléaire il faut aller chercher dans le détail géographique.
          Après une visite programmée ou impromptue d’une centrale nucléaire, la DRIRE pose des questions auquelles les sites répondent. Il y a parfois des remontées de bretelles. Les DRIRES sont très puissantes, elles peuvent faire arrêter une tranche.
          C’est assez technique, il faut connaitre un peu les systèmes. Tout ces échanges sont en ligne. Ce n’est pas caché mais j’avais un ami journaliste qui en demandait la traduction au niveau des risques.
          On maitrise le sujet et on est transparent et ils ne font pas chier, on s’engage et on tient ses engagements.

          Pour les pastilles d’iode il y a de la contre indication, une personne allergique aux crustacés ça risque de lui faire drôle. Rien que pour cela le libre accès n’est pas trop recommandé.
          L’iode 131 est à une dose génante dans un certain rayon, c’est là où l’iode est nécessaire pour saturer la thyroïde pendant 2-3 jours. Il faut toujours regarder le rapport bénéfice/risque. Si une personne prend de l’iode où ce n’est pas nécessaire, elle s’expose à des effets secondaires éventuels non nécessaires.
          Je n’ai pas vu beaucoup d’actions raisonnables avec le covid 19 et ce au niveau mondial. Avec la peur du nucléaire qui est plus ancrée ou plus vieille, je ne m’attends pas non plus à du raisonnable.


        • 1 vote
          sls0 sls0 15 juin 19:34

          J’ai repris le visionnement à 35 minutes. Là on pose des questions à un spécialiste et ça devient intéressant même très intéressant.

          Si on pose une question hors du domaine de compétence, la personne donne son avis, comme tout le monde donne son avis.

          Quand c’est dans son domaine de compétence c’est du solide et il peut encore rendre plus solide en faisant référence à des études. J’ai lu l’étude sur l’évolution du racisme dans la police. Il y en a une autre du même style qui d’émontre l’évolution vers le répressif et l’idéologie d’extrême droite. La bonne façon de faire évoluer rapidement c’est l’intervention en sous effectif vis à vis de l’AUTRE. Très bon moteur que le stress et la peur.

          J’avais un pote dans la police qui me disait à l’époque Sarko que ce brave Sarko pour un but électoral avait fait beaucoup de dégâts dans la police. Quand il est parti à la retraite lui qui aimait son boulot était bien content de partir. Il disait que maintenant c’était suivre des indicateurs et certainement pas protéger la population.


          • vote
            Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 15 juin 20:50

            @sls0
            J’ai répondu à votre observation précédente, et je vois avec plaisir que vous avez poursuivi, merci.

            Concernant la remarque sur le domaine de compétence, je vous suis également. Le principe de ces interviews, c’est de faire appel à des personnes qualifiées, et si possible dans leur domaine de compétence. 

            Sur les questions de citoyenneté et de démocratie (épisode suivant, qui sera mis en ligne dans la semaine), je me lâche un peu plus, sans forcément chercher des experts, car chacun me semble légitime à s’exprimer.

            Enfin, merci aussi pour votre remarque sur la police. J’ai justement beaucoup aimé la position de Laurent Mucchielli, que j’ai trouvée particulièrement lucide et ouverte.


          • vote
            sls0 sls0 16 juin 02:56

            @Jean-Pascal SCHAEFER
            Sur agoravox TV c’est souvent de l’avis donc il ne faut pas trop se formaliser.
            Ils y a des meutes assez extrêmes et peut être limitées qui sévissent ici, ils ont des idées très arrêtées.
            Ce n’est peut être pas le meilleur endroit pour trouver du factuel, c’est l’idéologie et la croyance les guides.

            D’ un point de vue épistémologique, de haut en bas la solidité de la preuve. (Sur Agoravox TV c’est souvent inversé).
            Catégorie preuves.
            1) Méta-analyse.
            2) Expérimentation de l’étude par d’autres.
            3) Etat du débat autour de l’étude.
            4) Etude ayant passé la peer review et en discussion.
            Catégorie indices.
            5) Avis d’expert, étude observation, preprint.
            6) Témoignage.
            7) Popularité.
            8) Rumeur.
            9) Bon sens sans la maitrise du sujet.

            Vous vous visez le niveau 5 qui pourra faire appelle à du niveau 1 à 5 pour appuyer ses arguments.
            Au début de votre vidéo vous demandez un avis à un expert hors de son domaine de compétence, il ne peut que répondre qu’à un niveau 7 maximum. Ensuite c’était l’expert dans son domaine de compétence à un niveau 5 qui s’appuyait sur du niveau 2 à 4, ça s’écoute avec plaisir.
            Sur agoravox TV, il faudrait peut être une catégorie 10 qui serait la croyance et peut ètre une catégorie 11 la croyance en des charlatans sans aucun esprit critique, du niveau père Noël.

            Plus haut je parle de Taddeï, c’est quoi son idéologie ? Qu’est-ce qui l’attire au niveau politique ? Difficile d’y répondre il ne s’étalle pas là dessus et ses actions dans un débat sont neutres. Si vous suivez un débat qu’il orchestre et que vous l’abordez sans esprit partisan sous saurez ce qu’il pense, c’est ce que vous penserez après le débat. Très subtile le Taddeï.

            Avant parfois dans une réunion je disais, ne voyez pas le chef, je suis ici simplement pour veiller à ce que tout le monde puisse donner son avis, je ne donnerai pas le mien, je consulte. La plupart du temps en sortie de réunion la décision c’était celle que j’avais prévu. Faire en sorte que les gens pensent comme vous et ils jureront que vous êtes resté neutre.
            Celui qui m’a formé là dessus il n’y avait de meilleur pour résoudre un conflit social hard.
            J’ai aussi employé une de ses méthodes pour démontrer aux gens qu’ils sont bien meilleurs que ce qu’ils croient. Impressionnant, j’ai vu des gens chialer en apprenant comment ils pouvaient être vu en bien par autrui.
            Bonne chance pour votre site.


          • vote
            Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 16 juin 11:41

            @sls0
            Merci, un tel commentaire fait à la fois du bien, et apporte une vision inspirante. Cela fait très plaisir !


          • 1 vote
            Vraidrapo 17 juin 08:06

            "Pour aller au fond du problème", il ne faut pas avoir peur de dire que les dirigeants se moquent bien des conséquences de leurs décisions.

            Ils sont totalement déculpabilisés. Pour exemple, lors du sang contaminé "responsables mais pas coupables".

            Les Media, la Justice tout concourt à cette posture. Le terme d’Oligarchie (UMPS) francilienne prend toute sa signification. La population soupçonne mais n’est pas organisée pour intervenir directement alors, elle laisse faire, se tournant vers les loisirs et la consommation malgré les menaces sur ses ressources...

            Sarkozy a décroché le pompon avec ses interventions catastrophiques en Syrie, en Libye, sur la police de proximité...

            Aujourd’hui, il se pavane avec :

            11 collaborateurs (accordés par Hollande) aux frais de la République,

            4 mises en examen,

            signature de livre,

            et représente µicron lors de cérémonies internationales.

            Il parait qu’il aurait fait abroger une loi statuant sur la Haute Trahison du Chef de l’Etat ? Il ne laisse rien au hasard...

            Mitterrand n’a pas été en reste avec les suicides de 2 de ses collaborateurs ajoutés aux affaires dénoncées par Montaldo

            Rendez l’argent ! dresse l’inventaire des trésors accumulés par les complices d’un véritable hold-up, sans précédent dans l’histoire de la République. Colossales, ces sommes ont été confisquées suivant un plan prémédité, concerté, sur ordre et au profit des plus hauts responsables de l’État... dont aucun, pour l’instant, n’a connu la paille humide des cachots, ni même la garde à vue.


            • vote
              rita rita 17 juin 09:41

              Un menu inter-minable ?

              Tous ces "experts" qui viennent donner des leçons de savoir vivre me font bien rire ?

               smiley


              • vote
                Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 17 juin 17:50

                @rita
                Bonjour,

                Je veux bien reconnaître que cette interview puisse paraître longue. Je l’ai d’ailleurs découpée en deux, une autre séquence viendra bientôt. Découper en plus de séquences, c’est faisable, mais je craignais que l’on perde le fil, ce découpage m’a semblé assez cohérent.

                Si cela vous a fait rire, c’est au moins une chose positive smiley. En revanche, je n’ai pas trop en quoi il était donneur de leçons ? Il me semble qu’il donne des infos concrètes. Par exemple, je ne savais pas que les caméras 360 que l’on trouve partout pouvaient filmer les intérieurs des logements.


              • 1 vote
                tobor tobor 18 juin 01:09

                Bonne interview !
                Il nous sort quelques infos assez inédites avec un point-de-vue intéressant et son ton est bien digeste.

                Par-contre, l’audio de l’interviewer est tout pourri, il pourrait peut-être un jour s’en rendre compte et optimiser (?) surtout s’il fait le montage de ses vidéos, s’il compte en faire beaucoup...


                • vote
                  Jean-Pascal SCHAEFER Jean-Pascal SCHAEFER 18 juin 08:37

                  @tobor
                  Bonjour,
                  Tout d’abord, merci pour votre commentaire d’ensemble.
                  Sur l’audio :

                  1. Vous avez raison
                  2. Je n’ai aucune excuse, car je dispose d’un très bon micro-cravate, que je n’ai pas utilisé jusqu’ici pour mes interviews smiley

                  Je note donc votre excellente observation, et je vais faire des essais pour qu’à l’avenir ce point soit réglé.
                  En toute transparence, la seconde partie de l’entretien avec Laurent Mucchielli consacré aux questions de médias et de démocratie a été faite avec les mêmes outils audio, et elle va être diffusée dans les tout prochains jours.

                  Je vous invite à vous abonner, car vous pourrez vérifier avec les futurs intervenants que je tiens compte de votre observation.

                  Pour info, j’ai prévu dans les prochaines semaines un entretien avec des praticiens de l’écologie au niveau local, puis avec des spécialistes de bâtiments passifs.

                  Je suis également preneur de vos suggestions d’intervenants. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès