• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Eric Zemmour vs Patrick Cohen : Règlement de comptes à O.K. Corral
#54 des Tendances

Eric Zemmour vs Patrick Cohen : Règlement de comptes à O.K. Corral

Zemmour et Naulleau étaient les invités de "C à vous" sur France 5, le 10 octobre 2017. L'occasion pour Eric Zemmour et Patrick Cohen de régler leurs comptes... Alors que Cohen, qui affirme se faire une très haute idée du journalisme, estime que Zemmour a cessé d'être journaliste pour devenir un idéologue, Zemmour rétorque à son hôte qu'il a au moins le mérite de mener son combat idéologique à visage découvert, alors que Cohen le mènerait de manière cachée et, somme toute, hypocrite. Zemmour n'en démord pas de son idée selon laquelle la France des 20 prochaines années se débattra dans des conflits d'ordre culturel et ethnique. Preuve en est, selon lui : la bataille actuelle entre Valls et Mélenchon. Le leader de la France Insoumise a ainsi accusé l'ancien Premier ministre socialiste d'être proche de l'extrême droite israélienne, ce qui attesterait, selon Zemmour, que Mélenchon a commencé à être "aspiré" par son électorat islamisé, dont il serait de plus en plus tenu de reprendre les thèmes.

Tags : Journalisme Israël Islam Jean-Luc Mélenchon Eric Zemmour Manuel Valls Polémique Eric Naulleau



Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • 7 votes
    spoty spoty 12 octobre 09:02

    Entre la conne fadasse Lemoine qui lui a balancé "Omar Sy" comme argument et reproché l’existence du FN , la fille d’Eve Ruggieri qui leur a reproché ( à Z & N) de ne pas rouler par terre d’enthousiasme pour la PMA pour les femmes seules, avec Cohen la conversation était posé mais il a fallu qu’il vienne au secours de Lemoine sur le ton de "je fais du journalisme moua monsieur" . Évidemment quand on cherche Zemmour on le trouve..


    • 1 vote
      #WorldPeaceNow* #WorldPeaceNow* 13 octobre 20:15

      @Tous

      A propos de Cohen, où est passé mon article-vidéo sur les Rothschilds et la création d’Israël ? Bizarre bizarre... Agoravox se met à censurer ? Avez-vous subi des pressions, des menaces ?

      En attendant vous pouvez le voir ici : http://www.dailymotion.com/video/x63mlcwhttp://dai.ly/x63mlcw


    • vote
      #WorldPeaceNow* #WorldPeaceNow* 13 octobre 20:15

      Et merci de ne pas me censurer cette fois.


    • 3 votes
      Joe Chip Joe Chip 12 octobre 10:11

      C’est amusant, Mélenchon accuse Valls d’islamophobie et d’accointances identitaires pendant que Valls reproche à Mélenchon son "antisionisme" et ses accointances communautaires.

      Au milieu, le couillonné de l’histoire, français de base invité à sagement fermer sa gueule depuis 40 ans et compter les points au moment des élections.


      • vote
        Semi Kebab 12 octobre 10:40

        @Joe Chip
        Oula tu retardes d’une guerre cher ami, ça ne te ressemble pourtant pas, Mélenchon traite Valls carrément de nazi, il n’en est plus là, pourquoi faire dans la demi molle alors qu’on peut atteindre le point godwin à chaque respiration ?

        .

        Il l’aurait selon David Habib (ne riez pas) traité son ami Manuel d’ordure, de merde et de pauvre type...

        .

        Ce à quoi le Franco français aurait rétorqué au Che Guevara des bacs à sable : Mais tu es fou ? Tu vas te calmer oui ?

        .

        Hahaha $how must go on, que ces débiles profonds se massacrent entre eux une bonne fois pour toute, quand des acteurs d’opérette prennent leurs rôles trop à coeur, ça peut déboucher sur un bel étalage de bidoche, on pourra peut être retrouver un débat public légèrement plus adulte et passer aux choses sérieuses, à savoir les problèmes réel d’un pays qui n’en est plus vraiment un.


      • vote
        Semi Kebab 12 octobre 10:41

        http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/10/11/25001-20171011ARTFIG00111-valls-dit-avoir-ete-traite-de-nazi-par-melenchon.php

        .

        Non je ne lis pas le figaro mais c’est la première source trouvée pour étayer mon commentaire hallucinant (ceci est du troisième degré)


      • vote
        Joe Chip Joe Chip 12 octobre 11:04

        C’est d’une dialectique aussi imparable que profonde, Mélenchon traite Valls d’ordure nazie pour se disculper au passage des soupçons d’antisémitisme qui vise son parti d’islamogauchiste. 

        Choisis ton camp, camarade ! T’es plutôt nazi ou plutôt islamophobe ? Plutôt islamogauchiste ou identitarosioniste ?

        Le voilà le vrai clivage smiley


      • 1 vote
        Semi Kebab 12 octobre 11:39

        @Joe Chip
        hehe oui et dire que nombre de moutons insoumis et en marche vont se battre sur ces thématiques tellement vitales pour l’avenir de notre pays et de ses enfants. Valls/Mélenchon deux bouffons dont la place réelle est à Ste Anne avec Christine Angot comme garde chiourme et des séances forcées de visionnages de tous les spectacles de Dieudonné en boucle. (je sais, je suis inhumain, mais qui déteste bien, châtie bien). Je pense pareil de Macron et de tous les politichiens en général.

        .

        Se rendent ils compte au moins à quel point ils sont aussi grotesques que ce Patrick "cerveaux malades" Cohen, le défenseur des valeurs du journalisme, non mais là on ne nage plus dans la quatrième dimension on est bien au delà...

        .

        Faudrait définitivement interdire, abolir, dissoudre, éparpiller façon puzzle les médias pour cause de graves troubles à l’ordre public avec mention spéciale : attention, nuit gravement à la santé mentale.


      • vote
        Semi Kebab 12 octobre 11:43

        J’avoue que je ne m’attendais pas à revoir Valls de si tôt, faut croire qu’il jouit de bons réseaux, même si il doit accepter un poste subalterne, genre apporter les cafés, cirer des godasses, lécher des culs, glander à pétaouchnok dans un placard à balais avec un salaire plus que confortable, en attendant de se refaire une virginité et se représenter pour le trône suprême dans quelques années.


      • vote
        Heimskringla Heimskringla 12 octobre 14:15

        @Semi Kebab

        "Choisis ton camp, camarade ! T’es plutôt nazi ou plutôt islamophobe ? Plutôt islamogauchiste ou identitarosioniste ?

        Le voilà le vrai clivage "


        Tellement ça. 


      • vote
        Joe Chip Joe Chip 12 octobre 15:08

        @Semi Kebab

        J’avoue que je ne m’attendais pas à revoir Valls de si tôt, faut croire qu’il jouit de bons réseaux, même si il doit accepter un poste subalterne, genre apporter les cafés, cirer des godasses, lécher des culs, glander à pétaouchnok dans un placard à balais avec un salaire plus que confortable, en attendant de se refaire une virginité et se représenter pour le trône suprême dans quelques années.

        Un arriviste pas arrivé tend à devenir obséquieux et lèche-bottes pour survivre. C’est un peu comme ses organismes qui peuvent survivre dans une flaque desséchée pendant des années en attendant la pluie. On a proposé à Valls un petit CDD de républicain luttant contre l’islamogauchisme, il n’avait pas trop le choix après avoir été humilié par Jupiter 1er, donc il a accepté.


      • vote
        Le retraité 12 octobre 18:31

        @Semi Kebab
        Très bon commentaire et tout à fait d’accord avec toi sur la conclusion.


      • 5 votes
        bob14 bob14 12 octobre 10:13

        Co-haine..journaliste ?..heu dans quel pays ?


        • 5 votes
          yoananda yoananda 12 octobre 11:45

          L’hypocrisie de l’insupportable Cohen est juste hallucinante.


          • 1 vote
            Semi Kebab 12 octobre 13:49

            @yoananda
            carrément inimaginable à quel point le culot de ces gens va. Bon, on dira qu’on a pas été éduqué pareil, logiciel différent du nôtre, c’est pourquoi je fais souvent le parallèle avec les gitans, ils apprennent à voler/mentir de pères en fils et de mères en filles, alors que nous on se faisait taper sur les doigts et coups de ceinturon avec affinités paternelles si on avait le malheur de chiper un bonbon dans une épicerie. Les juifs apprennent à mentir et voler également de manière héréditaire, un peuple très proche des manouches, nomade, apatride, qui a dû s’adapter pour traverser les civilisations sédentarisées, disons que les juifs sont des gitans qui ont réussi (haha)

             


          • 1 vote
            Semi Kebab 12 octobre 13:54

            J’ai vécu pendant 5 ans avec des gitans avant qu’ils ne me relègue au gadjo ordinaire après m’avoir plumé via leur très belle fille qui """m’aimait""" tant avant de trouver que je puais le paysan... Quand c’est la bit... Le coeur qui commande, la raison va aux pives... N’est ce pas...

            .

            Donc je parle en connaissance de cause, je ne connais pas suffisamment de juifs pour être aussi formel, mais je gage que c’est à peu près pareil, sans tomber dans la généralisation stupide.


          • 1 vote
            yoananda yoananda 12 octobre 14:32

            @Semi Kebab
            dernier témoignage de mon coté : une connaissance s’est fait casser la gueule par les frères d’une juive dont il était amoureux.

            Je ne sais pas si c’est très répandu, mais ça existe.


          • vote
            Django Django 12 octobre 17:04

            @yoananda
            Je ne sais pas si c’est très répandu, mais ça existe.

            Ça existe dans a peu prés toutes les communautés ..... S’est il fait casser la gueule parce qu’il n’était pas juif ? 


          • 1 vote
            yoananda yoananda 12 octobre 17:11

            @Django
            oui.


          • vote
            Django Django 12 octobre 17:29

            @yoananda
            Je connais énormément de juif et ce genre de comportement me parait assez marginal ... Mais encore une fois ça peut arriver dans toutes les communautés


          • vote
            yoananda yoananda 12 octobre 17:52

            @Django
            "Je connais énormément de juif"

            C’est vrai ?

            alors il faut que je te poses une question très importante : silisiounis ????

            Tout le monde veut savoir !!!

            lol


          • vote
            Django Django 12 octobre 17:58

            @yoananda
            mais non .... silimuzulmans voyons ;)


          • 2 votes
            Joe Chip Joe Chip 12 octobre 19:00

            @Semi Kebab

            Mais tu peux généraliser car l’exception, c’est pas "eux", c’est nous. Le français soi disant raciste et intolérant n’a en réalité aucun instinct racialiste, ethnique, communautaire ni même grégaire, il ne lui viendrait jamais à l’idée de faire passer sa "race", sa communauté, son groupe ou quoique ce soit avant les intérêts de sa b... de son cœur pardon, notre individualisme gaulois n’arrangeant pas les choses, de même que cette notion de culpabilité héritée du catholicisme. Les Anglais et les Américains sont un peu comme nous sur ce plan, mais peut-être moins naïfs et plus pragmatiques (commerce oblige).

            La plupart, sinon la quasi totalité des gens dans le monde, ne pensent pas comme ça et conservent une conscience ethnique très développée (Polonais, Russes, Japonais ou même les Italiens plus proches de nous). Chez les peuples minoritaires (juifs, gitans, etc.), elle devient une seconde nature, un instinct de survie. Regarde un peu ce qu’il se passe quand une juive veut épouser un goyim, c’est la tragédie dans sa famille et son milieu communautaire.

            Moi, naïf campagnard bien élevé et croyant à la bienveillance des hommes, je me suis fait b... la tronche financièrement parlant à deux reprises par des commerçants juifs. Je leur en veux pas, ils sentent une ouverture, une faille, ils te niquent - normal - c’est le coup d’Attali et ses pantalons à une jambe. 

            Bourvil vs Attali, tu vois le résultat.


          • vote
            yoananda yoananda 12 octobre 20:25

            @Django
            "mais non .... silimuzulmans voyons ;)"

            hou pitain !

            et si li siounis pilotaient le mizilmans, je te dis pas le bordel !

            mais heureusement, cépapossibl’ !


          • vote
            Django Django 12 octobre 20:46

            @Joe Chip
            Ton commentaire est un tel ramassis de lieux communs et de généralités .... vu les commentaires que j’ai pu lire de toi que je trouvais assez intelligent j’ai cru au second degré attendant la chute ... mais non tu as l’air de croire à ce que tu dis. 

            On ne peut tomber que dans les généralités quand on veut expliquer ce qu’est une communauté tant en réalité celle ci est multiple.

            Dire que le français ( d’ailleurs tu singularises des millions de personnes) n’a aucun esprit racialiste ethnique ou communautaire est d’une bêtise absolue. Enfin du moins c’est de ne voir les choses que sous un angle qui l’est. D’ailleurs tu en exclus yoananda qui se défini lui même racialiste et communautaire. Donc c’est pas un français pour toi ? Re d’ailleurs moi personnellement mon père étant jeune me disait de ne pas ramener une fille noir ou arabe. Le racisme d’une partie (minime en réalité) de la population française est une réalité. Des gens qui ne veulent pas se mélanger pour préserver leurs ’’races’’, qui n’embauche prioritairement que des blancs ect ect ... cela existe. Après je suis d’accord que dans la vie en société un blanc qui serait communautaire serait taxé de raciste quand les autres c’est considéré acceptable. Mais ça c’est autre chose. Et j’en ai ras la bol aussi de la culpabilité que l’on mets sur le blanc sur son soit disant racisme. Au même titre que toi depuis que je suis né je dois me justifier que je ne suis pas raciste. Mais ça encore c’est un autre débat.

            Ensuite j’ai était marié 6 ans avec une juive. Et la encore si la notion instinct de survie peut exister chez certains juifs elle n’est en aucun cas une généralité. Ou si elle épouse un non juif est une tragédie pour sa famille peut être une réalité mais si on l’attribue a l’ensemble de la communauté ( ou même à la majorité) ça devient un cliché, une généralité. Sors de tes livres, de tes anecdotes et de cette logique que tout peut être expliquer en une formule.

            Tu serais étonné le nombre de juifs qui détestent ne serait ce que seulement le terme ’goy’. Qui ne l’emploi pas car c’est insultant. Combien aussi s’en branlent d’Israël ou de savoir qui est juif et ne l’est pas ect . J’ai était accepté dans cette famille comme dans ma propre famille. je n’ai jamais était le goy de service. Et en étant dans cette communauté j’ai pu voir que dans cette communauté juive que tu globalises il existe une multitude de pensées, d’avis, de façon de vivre, de communautarisme ou de non comm totalement différentes. De même sorte que le français blanc est multiple et que tout autre communauté l’est tout autant.

            Pour ce qui est de ton anecdote personnel bon et bien comme tu as dit tu étais un campagnard naïf ... ça te serais surement arrivé avec d’autres gens ... Moi perso ça n’a était qu’avec des blancs que j’ai eu des problèmes et parce que je le suis moi même je n’ai pu qu’individualiser ces sombres merdes. 


          • vote
            yoananda yoananda 12 octobre 22:28

            @Django

            en effet, j’ai reconstruit une conscience raciale, dont j’estime, après coup, avoir été spolié. Français moi ? locuteur oui, née en France oui, mais je ne me reconnais que peu dans mes "concitoyens". Je me moque qu’on m’exclue de la nation (c’est juste difficile administrativement). C’est l’avantage avec la race, on ne peut pas t’en priver (au bémol près de ce que j’ai dit en introduction, mais c’est la "conscience" et non la "race" dont on m’a privé), ce qui prouve que c’est une vraie partie de mon identité.

            "Le racisme d’une partie (minime en réalité) de la population française est une réalité."

            Le racisme comme tout qualificatif appliqué à une population, c’est une courbe de gauss. Il se trouve que le point médian du racisme français est bien plus bas que celui d’autres peuples. Ça s’explique, y a des études qui s’approchent du sujet d’ailleurs.

            " j’ai pu voir que dans cette communauté juive que tu globalises il existe une multitude de pensées, d’avis, de façon de vivre, de communautarisme ou de non comm totalement différentes"

            Oui comme dans tout groupe humain. Tu prends une famille, tu verras que ses membres sont tous très différents, mais il n’en reste pas moins qu’il reste les liens du sang et une histoire commune. La encore, il ne faut pas tomber dans le piège de la sociologie moderne qui ne considère plus que des individus. Il y a des dynamiques de groupe qui se mettent en place (dans tout groupe) et ces dynamique sont différentes en fonction des groupes et on peut les caractériser. La encore, courbe de gauss.

            Prenons un exemple, il suffit dans un groupe la violence soit répartie différemment (courbe de gausse différente, disons, écart type + moyenne différents) pour que "l’ambiance" du groupe soit très différente. Il y a des seuils. Pourtant si tu regardes "de l’extérieur" tu verras que dans les 2 groupes il y a "de tout" : mais on s’en fou, ce n’est pas ça qui compte.

            La dynamique de groupe, c’est un concept essentiel à comprendre pour ne pas se perdre dans les raisonnements "humanistes" (si je puis dire).

            Oui y a des cons et des gens bien partout, mais les communautés juifs, musulmanes ou français n’en restent pas moins différentes dans leurs caractéristiques de groupe.

            Bien sûr, il y a des sous groupes dans les groupes, c’est fractal tout ça smiley

            Le groupes sont influencés, je répète INFLUENCES (pas déterminés) par la race, la classe sociale, l’histoire, la géographie (un montagnard ne pense pas comme un marin), leur QI moyen, leur religion, et leurs relations extra-groupe (et j’en passe).


          • 1 vote
            Joe Chip Joe Chip 12 octobre 23:01

            @Django

            Je crois vraiment que je vais me casser d’ici (cf. mes longs posts au sujet de la liberté d’expression).

            j’ai cru au second degré attendant la chute 

            Par définition, le second degré n’attend pas de "chute". Si le second degré se signale comme second degré, c’est plus vraiment du second degré, toi y’en a comprendre ? Lis tous mes autres messages sur ce fil, si tu as l’impression que je suis en mode "sérieux", étudie les registres de langage, je ne sais pas. 

            La prochaine fois je mettrais des avertissements "attention, ne pas tout prendre au premier degré" quand je me décris complaisamment comme un goyim compagnard naïf en ajoutant "Bourvil vs Attali". Je m’amusais un peu en rebondissant sur le message de Semi Kebab (je crois qu’on a un sens de l’humour équivoque assez similaire). J’écris fréquemment des messages ironiques ici (j’ai été par exemple un zélé supporter d’Asselineau et de l’UPR durant la présidentielle ) pour compenser les messages "sérieux", car en fait je n’aime pas trop me prendre au sérieux trop longtemps et parfois j’aime aussi un peu troller (gentiment).

            Entre les complotistes, les neuneus, les censeurs et les curés, on ne sait plus où donner de la tête. 

            Sinon, je te remercie pour le "assez intelligent", je suppose donc que tu te t’apprécies en toute modestie comme "très intelligent" pour évaluer mes médiocres capacités. 

            Oh, mon Dieu, j’ai dit des "généralités", oulala ! Pas bien ! C’est incroyable comme certains croient que dire des poncifs sur les généralités les rend plus malins que les autres ! Eh bien j’assume pour ma part d’avoir recours à des généralités, y-compris sur des sujets "sensibles", autrement autant renoncer à penser (et à rire). Le nominalisme intégral ne permet pas de saisir la réalité dans son ensemble - ni dans ses contradictions. Sans généralisation, il n’y a pas de dialectique. Sans dialectique, il n’y a pas de connaissance. 

            Pour le reste, ton cours et tes remontrances, je m’en tape, d’accord ? J’ai dit que je m’étais fait entubé par des commerçants juifs et que ça avait été une bonne leçon de vie, en quoi cela serait-il du racisme ? Je pourrais moi aussi parler de mes amis juifs, de mes copines noires, mais je déteste les gens qui ont recours à ces artifices pour se faire reluire sur les forums et faire la leçon aux autres.

            Mais pour ta gouverne, un de mes meilleurs amis est d’origine juive (par le père) et lui n’hésite pas à déconner à ce sujet (comme la plupart des juifs d’ailleurs). J’ai pu goûter la chaleureuse hospitalité de ses grands-parents - de modestes juifs banlieusards - et c’est d’ailleurs à cette occasion que j’ai vu à quel point les juifs de toute classe sociale valorisaient la lecture et la culture. J’ai à plusieurs reprises expliquer ici que ce seul fait permettait de comprendre les meilleures performances scolaires obtenus par les élèves juifs et leur "surreprésentation" dans certains métiers ou filières d’excellence. Cela m’a d’ailleurs valu de me faire traiter de "sioniste" à d’innombrables reprises. Maintenant me voilà antisémite smiley 

            Les amis des juifs et les amis des noirs dans ton genre, ce sont souvent des petits racistes en puissance bourrés de complexes qui se cachent derrière une vertu de façade. 

            D’ailleurs tu en exclus yoananda qui se défini lui même racialiste et communautaire. Donc c’est pas un français pour toi ?

            Je suis censé prendre au sérieux ce genre d’argument ridicule ? Je parle évidemment de tendance et j’insiste : le français n’est pas naturellement enclin au racisme et à l’ethnicisme. Il suffit de voir le nombre de Français qui ont des origines étrangères (j’en suis tiens) et aussi avoir un minimum de culture historique et politique, ce qui n’est manifestement pas ton cas. Je te renvoie aux ouvrages de Pierre-André Taguieff qui a bien démontré que le nationalisme français (que je n’ai jamais nié) était essentiellement politique et n’avait jamais débouché sur un nationalisme biologique (comme en Allemagne et dans une moindre mesure en Angleterre et en Italie).

            "Si le racialisme de Gobineau n’a pas fait école en France, c’est notamment du fait de l’incompatibilité du nationalisme français, incarné par l’Action française (fondée en juin 1899), avec toute forme de matérialisme biologique »

            Les théories racialistes de Gobineau n’ont jamais eu audience en France, y-compris au sein de l’extrême-droite anti-dreyfusarde. Quant à Maurras, tout paranoïaque, antisémite et nationaliste qu’il fut, il condamnait avec véhémence le "racisme biologique" :

            "Eh bien ! c’est le racisme qui a tort ; c’est nous, réactionnaires français, qui le déclarons." 

            "Nous ne sommes pas des nationalistes allemands. Nous n’avons aucune doctrine qui nous soit commune avec eux. Toutes les falsifications, tous les abus de textes peuvent êtres tentés : on ne fera pas de nous des racistes ou des gobiniste." 

            " Quand, par exemple, on considère, dans l’histoire de l’Amérique du Nord, l’anéantissement complet de toute la race indigène par les Anglo-Saxons, on est bien oblige de songer a des péchés d’orgueil, à des péchés d’avarice et d’avidité, à des péchés de cruauté et de haine, aux innombrables homicides qui en ont dérivé. "

            Yoananda - et il le dit lui-même d’ailleurs - représente un courant de pensée fort minoritaire en France. Et en tout cas je préfère encore échanger avec lui que lire ce genre de préchi-précha hypocrite. 

            J’ai assez dénoncé ici-même la complaisance des antisémites et des antisionistes hystériques pour avoir à recevoir des leçons. 


          • 2 votes
            Qiroreur Qiroreur 12 octobre 23:16

            @Django
            "On ne peut tomber que dans les généralités quand on veut expliquer ce qu’est une communauté tant en réalité celle ci est multiple. "

            Si justement et tu commets trois erreurs si je puis me permettre. La première est qu’il existe justement des communautés et ce qui définit une communauté au sens large est l’appartenance à un groupe partageant des valeurs. A ce titre là, effectivement il n’existe pas de communauté de "Français". Le seul cas est celui des Français de l’étranger qui se regroupent parce que, malgré tout, ils partagent une langue, des références, etc. mais nous ne constituons pas une communauté au sens où on l’entend en général. Pour arriver à ce stade il faut descendre dans le régionalisme (et encore...). On ne peut donc pas essentialiser les Français. Pour avoir beaucoup voyagé et habité dans des pays étrangers, j’affirme que le Français est l’occidental le moins communautaire (et donc xénophobe, raciste) au monde, et il y a tout un tas de facteurs historiques, peut-être même socio-biologiques je laisse au pro de la question de dév), en tout cas culturels qui l’expliquent (religion, géographie du pays...). 

            La deuxième est dans ceci "Des gens qui ne veulent pas se mélanger pour préserver leurs ’’races’’, qui n’embauche prioritairement que des blancs ect ect ... cela existe.". Oui, évidemment que cela existe et c’est une minorité, tu le dis toi-même. Ce n’est donc pas un trait de la "communauté des Français de souche". Pour la très nette majorité ce genre de comportement, de mode de pensée n’existe pas (et même ils la vomissent dans leur écrasante majorité). Le Français de souche n’a pas de conscience raciale, communautaire (cf. première erreur). Et effectivement il est le seul à se faire fustiger pour quelque chose qu’il ne pratique pourtant quasiment pas (discrimination à l’embauche, mariages endogamiques, etc.) d’où l’arnaque énorme et grossière (tellement grossière que cela agace de plus enplus de monde cette accusation permanente infondée) de l’antiracisme institutionnel.

            Dernière erreur : les Juifs. Ce n’est pas tout à fait une erreur en réalité. C’est juste un mauvais exemple car, en effet, et c’est particulier à l’Occident et particulièrement à la France, les Juifs Français se sont en grande partie assimilés (c’est le cas d’un Zemmour) au cours des deux derniers siècles. Une bonne partie s’est sécularisé. Même en Israël on trouve près de la moitié des Juifs qui n’ont jamais mis les pieds dans une synagogue (ou alors comme des cathos culturels qui vont à l’église une fois tous les 5 ans, pour l’enterrement du tonton ou d’un ami). Alors c’est vrai, la complexité que tu décris concernant les communautés est assez valide pour les Juifs, même si ces derniers se sont communautarisés depuis en gros 67 et la guerre des 6 jours, sous l’effet d’un sionisme politique plus fort, mais aussi, en France, sous l’effet d’une immigration de masse qui leur est hostile (aujourd’hui à part qq nervis d’extrême-droite - et encore... bcp sont philosémites - le seul réel antisémitisme est celui des banlieues), et enfin sous une sorte de retour aux sources. En réalité, tu as pris la "communauté" la plus disparate en termes de comportements : c’est vrai, certains Juifs ne sont absolument pas communautaristes (en fait ils s’en foutent complètement) et certains le sont à l’extrême (c’est-à-dire racialistes, même s’ils ne définissent comme peuple et non une race). 

            Mais sinon, globalement, une communauté est relativement homogène par rapport aux autres : précisément dans leur rapport à ceux qui n’appartiennent pas à leur communauté. Toutes les communautés ont des termes pour désigner celui qui n’en est pas : gentil/goy, gadgo, infidèle, etc. Les Roms, Musulmans, Juifs, Gitans, Arméniens, Chinois, Viet, Portuguais, Kurdes, Indiens, Pakis, Arabe, etc. vont globalement préférer que leur fille/fils se marie à l’intérieur de la communauté. Bien entendu on va trouver des exceptions partout. Mais il y a clairement une différence avec celui qui n’a pas de communauté qui globalement s’en moquera (tant que la fille ou le garçon est respectable, travailleur, honnête, sérieux, ne cherche pas à imposer une religion, le Français se fout de sa couleur de peau ou de ses origines). L’exogamie est d’ailleurs la règle chez lui.


          • vote
            Django Django 13 octobre 01:29

            @Joe Chip
            Et bien excuse moi d’avoir lu ton commentaire au premier degré. Je ne traine pas constamment sur ce site .... je ne lis pas chaque commentaire que tu écris et de la a remonter jusqu’à mai il faut quand même pas exagérer. Je suis tombé ces deux dernières semaines ( car j’ai du temps a perdre) sur quelques commentaires de toi que j’avais trouvé bien, voila tout.

            Sinon, je te remercie pour le "assez intelligent", je suppose donc que tu te t’apprécies en toute modestie comme "très intelligent" pour évaluer mes médiocres capacités.

            Je ne faisais aucune comparaison.... tu peux trouver un livre assez bien écris sans pour autant prétendre faire mieux.

            C’est incroyable comme certains croient que dire des poncifs sur les généralités les rend plus malins que les autres !

            Et bien le probleme avec les généralités c’est qu’on ne peut répondre que par des poncifs ou des généralités.

            J’ai dit que je m’étais fait entubé par des commerçants juifs et que ça avait été une bonne leçon de vie, en quoi cela serait-il du racisme ?

            A aucun moment je ne t’ai traité de raciste ou d’antisémite. La c’est ta propre parano ou tes bons vieux raccourcis qui te font dire ça. J’ai seulement trouvé que ton texte était bourré de généralité, que tu englobais un peu trop les choses, ce qui était voulu apparemment. Ma seule faute est donc de t’avoir lu au 1er degré.

            Je pourrais moi aussi parler de mes amis juifs, de mes copines noires, mais je déteste les gens qui ont recours à ces artifices pour se faire reluire sur les forums et faire la leçon aux autres.

            Oui d’ailleurs c’est assez drôle car c’est ce que tu t’empresses de faire juste en dessous. Je ne t’ai pas parlé de mon ex femme pour me faire reluire ou faire la leçon. Tu crois que je passe ma vie sur les forums et que j’ai que ça a foutre que de me préoccuper de ce que peut penser des internautes de moi ? Pour info si je t’ai parlé de mon ex femme c’est seulement car tu pointais du doigts le scandale des juives qui épousent des non juifs et en faisait une généralité. cela me concernait directement donc. Mais encore une fois je t’ai lu au 1er degré.

            Les amis des juifs et les amis des noirs dans ton genre, ce sont souvent des petits racistes en puissance bourrés de complexes qui se cachent derrière une vertu de façade.

            Oh non s’il te plait pas le cliché du blanc complexé qui se cacherait derrière une fausse vertu car il n’assumerait pas ses relents racistes. C’est tellement de l’accusation de caniveau que je préfère ne rien dire.

            Pour le reste c’est intéressant mais tu ne me donnes absolument pas envie de dialoguer.

            Cordialement.


          • vote
            Django Django 13 octobre 01:31

            @Qiroreur
            Qiroreur c’est très intéressant ce que tu dis. Il est tard je te répondrais demain si j’ai du temps.


          • vote
            yoananda yoananda 13 octobre 09:29

            @Django
            "Et bien le problème avec les généralités c’est qu’on ne peut répondre que par des poncifs ou des généralités."

            Sans généralités et sans discrimination (au sens distinction) tu ne peux plus parler ni penser.

            Imagine si on voulait parler de tables par exemple sans faire de généralités : il y a les tables à 3, 4 ou encore plus de pieds, les tables en bois, plastique, marbre, les tables d’intérieur, d’extérieur, basses, prolongeables, etc...

            Mais tout le monde sait ce que c’est une table.

            Ben c’est pareil pour les groupes humain, on peut tout à fait les caractériser par ce qui les distingues des autres groupes. Les uns sont plus ceci, les autres plus cela.

            Mais les réponses genre "tu généralises", "tu stigmatises", "tu essentialises" qu’on retrouve souvent sur les questions ethniques, sont juste des tueurs de pensée critique : on ne peut plus rien dire sur personne sous prétexte que "tout le monde il est différent".

            Comme j’ai expliqué, cf la courbe de gauss, on s’en fou des personnes, ce qui compte c’est la prévalence de tel ou tel comportement. Certaines communautés sont plus enclines à la violence au mensonge au racisme (et n’importe quelle autre caractérisation sociale) que d’autres. C’est comme ça : ça n’enlève rien à la dignité humaine, on est tous pareil (les même mécanismes fondamentaux), mais on est tous différents (les dynamiques de groupes sont spécifiques).


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 13 octobre 11:38

            @Django

            Je le fais pour me mettre à ton niveau (premier degré + moraline).

            Sinon, ça m’arrange que tu n’aies pas envie de dialoguer car quand on commence par :

            - ne rien comprendre à l’ironie, ou plutôt ne pas vouloir la comprendre 

            - caricaturer des propos pour dénoncer un "ramassis de lieux communs", de soi-disant "généralités", "raccourcis", "clichés", "globalisations" (ouf ! n’en jetez plus) en parlant de "bêtise absolue". 

            - utiliser l’artifice rhétorique de la critique de l’essentialisme 

            - jouer le redresseur de tort bienpensant

            , bizarrement, je me raidis. Je ne supporte pas la mauvaise foi, surtout la mauvaise foi donneuse de leçons. Par ailleurs ou ai-je pointé "le scandale des juives qui épousent des non juifs" ? Arrêter de déformer mes propos. J’ai dit (en grossissant volontairement le trait) que les mariages mixtes n’allaient pas de soi au sein de la communauté juive, ce qui est une réalité sociologique et statistique, que cela corresponde ou non à ton expérience personnelle. Chez les juifs religieux, cette question est même un tabou formel.

            Là où je rejoins yoananda, avec qui je suis très souvent en désaccord, c’est qu’il est impossible de poser ces réalités communautaires et ethniques en France sans être aussitôt ramené - par glissement successif  - à une pensée racialiste ou raciste : on schématise, on "essentialise", on stigmatise. Seul l’individu existerait, postulat qui ne relève pas selon moi de l’universalisme républicain originel (nous sommes tous des citoyens égaux en droit) mais d’un nominalisme intégral qui est une perversion intellectuelle.

            Je signale d’ailleurs qu’Emmanuel Todd, homme de gauche s’il en est, dénonce lui aussi ce tabou français (qui se présente comme une forme de clairvoyance ou de supériorité morale) sur les questions démographiques, ethniques et anthropologiques. Ses travaux sur la prégnance des structures ethniques et des systèmes familiaux, qui ne poseraient aucune difficulté en Angleterre ou aux USA, sont toujours objets de malentendus méthodologiques quand ils ne sont pas tout simplement rejetés en bloc par le milieu universitaire français.


          • vote
            yoananda yoananda 13 octobre 11:48

            @Joe Chip
            aparté : Emmanuel Todd a parlé de structure ethnique ? (les structures familiales qui débouche sur une idéologie politique, oui, c’est très intéressant, mais les "structures ethniques", j’ai jamais vu ça)

            J’ai cherché rapido sur le net et j’ai rien trouvé.


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 13 octobre 14:02

            @yoananda

            Je te renvoie à son dernier long entretien vidéo d’une heure (dispo sur youtube) où il établit bien les différences entre Allemands, Français, Anglo-Américains, Japonais... je l’ai par ailleurs entendu à plusieurs reprises parler de démocratie blanche ou démocratie WASP aux USA (dans le sens où il regrettait naturellement que les noirs en soient largement exclus) mais je n’ai pas le temps de farfouiller le net à la recherche des références.

            De manière plus générale, je désapprouve la méthode qui consiste à réduire la pensée d’un auteur à une série de mots-clés sur google, que j’essaie moi-même d’utiliser au strict minimum. Mieux vaut posséder une culture limitée, mais personnelle et approfondie (quitte à commettre parfois des erreurs) que se doter d’une culture "d’entrées" en apparence plus étendue mais qui reste en fin de compte assez superficielle. Donc a fortiori, le fait de ne pas "trouver rapido sur le net" ne démontre rien, dans un sens ou dans l’autre. A un moment, il faut lire les livres et se forger sa propre opinion. 

            Toutefois je sais que Todd parle souvent de "démocratie ethnique originelle" (ou d’origine ethnique de la démocratie) notamment quand il évoque Israël.

            Quelques extraits piochés sur le net :

            https://books.google.fr/books?id=jV4yDwAAQBAJ&pg=PT325&lpg=PT325&dq=démocratie+originelle+

            ethnique+todd&source=bl&ots=4hbuJs_Bov&sig=8UdG2j9iUcoNvwZ_

            YOntqIm3fyE&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwi_

            iN2rwu3WAhXFuhoKHe2JDUQQ6AEIQzAH#v=onepage&q=

            d%C3%A9mocratie%20originelle%20ethnique%20todd&f=false

            (désolé je vois pas comment raccourcir le lien)

            C’est d’ailleurs une de ces thèses les plus iconoclastes, puisqu’à ses yeux la démocratie authentique impliquerait cette dimension d’exclusivité ethnique qu’il voit d’ailleurs à l’oeuvre dans la plus grande démocratie du monde, aux Etats-Unis. 

             http://www.lepoint.fr/grands-entretiens/emmanuel-todd-l-occident-n-est-pas-foutu-01-09-2011-1374220_326.php

            "La démocratie originelle est ethnique. L’égalité du corps des citoyens ne se définit pas dans un rêve universaliste"

            De mon point de vue, quand on établit des différences de modèles familiaux - donc culturels - à l’échelle de populations ou de sociétés historiquement constituées, on parle clairement de différences ethniques. Le terme d’ailleurs n’avait à la base aucune connotation polémique avant d’être récupéré à la fois par l’extrême-droite et l’extrême-gauche : la première, idéologiquement discréditée suite à la seconde guerre mondiale, se saisissant opportunément du concept pour "culturaliser" ses théories et obsessions raciales/biologiques ; la seconde articulant à partir des années 70 la lutte des classes avec le séparatisme ethnique (comme on le voit en Bretagne ou en ce moment en Catalogne avec les nationalistes d’extrême-gauche). 

            Mais je t’incite vraiment à approfondir par toi-même. 


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 13 octobre 14:14

            A lire de l’auteur sur le sujet "Après la démocratie" 

             https://www.herodote.net/Essai_sur_la_decomposition_des_democraties-article-531.php&nbsp ;

            Emmanuel Todd se demande aussi si une forme d’« ethnicisation » de la société n’a pas été à chaque fois indispensable à sa consolidation ! Cela est clair à Athènes où les différentes classes sociales n’arrivaient à coopérer que sur le dos des exclus (métèques et esclaves). Cela le fut aussi aux États-Unis où « la présence de Noirs nombreux y stimulait le principe d’égalité entre Blancs (...). Souvent considéré comme le défaut de la démocratie américaine, le racisme était, en réalité, son fondement » (pages119 et 121) !



          • vote
            yoananda yoananda 13 octobre 14:34

            @Joe Chip
            merci, mais "structure ethnique" n’est pas pareil que "ethnicisation" (ça c’est un sujet connu, notamment l’ethnostratification, qui semble être un phénomène social émergent).

            Qu’il y ai des différences culturelles entre les ethnies, c’est une chose, moi ce qui m’aurait intéressé c’est une classification des structures ethniques, comme il l’a fait pour les structure familiales (ses typologies sont très intéressantes).

            PS : la recherche "rapido" n’exclue pas la lecture approfondie, elle permet de faire un tri préalable.


          • vote
            Joe Chip Joe Chip 14 octobre 02:18

            @yoananda

            C’est pour ça que je t’ai incité à approfondir et à ne pas me prendre au mot, je ne suis pas un spécialiste de Todd. 

            Par contre il ne traite pas du tout de l’ethnicisation comme d’un phénomène émergent, au contraire, il explique que l’ethnicisation est à l’origine de la démocratie (donc structurante) en citant les exemples athéniens et américains. 

            Toi tu ne parles pas de structure (organisation interne) mais de classification, de taxinomie (organisation externe). 


          • 2 votes
            Qiroreur Qiroreur 12 octobre 12:33

            Omar Sy déverse son vomi en jugeant les opinions des autres et en demandant qu’ils ne puissent plus les exprimer, simplement il a un rire sympa, il danse bien, c’est un Noir, il est cool quoi. Au passage je considère également que cet islamo-gauchiste déverse son vomi en parlant de sa foi musulmane à peu près partout où il passe. 

            Naulleau dit (pour une fois) quelque chose de très vrai : il n’y a rien de plus politique qu’un artiste, le dernier en date est celui-là... sorte de Renaud de pacotille qui se croit rebelle alors qu’il incarne la bienpensance jusqu’au trognon, gauchisé jusqu’à la moelle et irrécupérable à un tel stade d’avancement.

            • 1 vote
              yoananda yoananda 12 octobre 12:50

              @Qiroreur
              wouha ! il en tient une sacrée couche celui la !

              Haine des votants FN, jihad quasi-accidentel du baptou qui serait allé par hasard sur les mauvais sites.

              Il symbolise à lui tout seul la faillite de l’idéologie gauchiasse, et le suicide de la France.

              Il a du lui manquer une ou 2 paires de baffes dans son enfance : on voit la catastrophe que mai68 produit à rebours sur les esprits faibles.


            • 4 votes
              Qiroreur Qiroreur 12 octobre 13:21

              @yoananda
              Un magnifique spécimen en effet. Il s’agit de l’espèce Lophozoa Mollusca Charlitus Padamalgamia, espèce qui, cela va sans dire, est hermaphrodite. 

              Habitat naturel : Canal Saint-Martin, Bastille, République... on le croise également dans les quartiers pavillonnaires des grandes métropoles où il s’acclimate bien.

              Attention ! L’espèce est protégée (comme les cormorans) bien que considérée par certains comme un nuisible en expansion permanente depuis un demi-siècle. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bob34

Le bob.


Voir ses articles







Palmarès