• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > F.O.G : "Il n’y a plus de journaux dirigés par des journalistes"

F.O.G : "Il n’y a plus de journaux dirigés par des journalistes"

Franz Olivier Giesbert le 04/05/14 lors d’un débat sur LCP à propos du documentaire "Les nouveaux chiens de garde" avoue qu’il n’y a plus de journaux dirigés par des journalistes :

 

 

Le documentaire "Les nouveaux chiens de garde" :

 

Le débat en entier :

Tags : Politique Journalisme Corruption




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Qamarad Qamarad 9 mai 2014 09:00

    Ce monsieur, pas si mauvais bougre au demeurant, parle en parfaite connaissance de cause...

    Pour clore le débat, quelques aphorismes for justes :

    "Aujourd’hui, un journaliste, c’est soit une pute, soit un chômeur." A.S.

    "Les journalistes sont des troupes d’occupation mentale" L.O.

    En clair, nous avons à faire à une grande entreprise d’occupants au sommet et de putains comme cadres et salariés.


    • la mouche du coche 9 mai 2014 21:37

      En quoi n’est-il "pas si mauvais bougre" ? je ne vois qu’un manipulateur professionnel.


    • Qamarad Qamarad 10 mai 2014 16:15

      Il est bien trop peu stratège et tacticien pour nous manipuler. C’est un homme cultivé et d’une bonne éloquence, mais ne lui accordez pas ce crédit.
      Dans le genre roublard, Ardisson mérite sa place...


    • leviathan1 leviathan1 9 mai 2014 09:32

      Venant de ce "commissaire politique" qu’est ce Fog nauséabond, c’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité...


      • Domkishoot Domkishoot 9 mai 2014 10:57

        Le documentaire, prix du jury et prix du public à Cannes, est excellent, mais ce qui est remarquable c’est le débat qui suit. Tout ce que condamne le film est, jusqu’à la caricature, contenu dans le débat. Fog est un pitre, mais le revendique, ce qui le rend bien plus dangereux que ce triste Cohen qui n’a pas supporté la critique ; je vous conseille son explication fumeuse de ce que sont les "économistes". Wolton est manifestement fragile psychologiquement et pour demeurer mesuré dans le propos, j’ai trouvé que la journaliste était plutôt dérangée par ce qu’elle entendait. "des journalistes comme Jean-Pierre Elkabbach qui sont notoirement indépendant" est certainement l’affirmation (22’) la plus ridicule de ce "débat" qui ne comporte aucun contradicteur. La meilleure preuve de la pertinence du documentaire.


        • Akerios Akerios 9 mai 2014 19:07

          Domkishoot


          "des journalistes comme Jean-Pierre Elkabbach qui sont notoirement indépendant" est certainement l’affirmation (22’) la plus ridicule de ce "débat"

          Oui tu a raison de le souligner c’est vraiment énorme et le fait qu’il soit placé a des postes clés par ses employeurs en dit long sur la qualité de l’information en France.....sans même parler de la censure.
          La censure est beaucoup plus sophistiquée que nous le pensons ! Elle est a la base même des circuits d’information.
          L’information dans sa conception actuelle a été structurée pour répondre aux besoins de la propagande et aux aspirations de la censure avant même de répondre a l’objet de son existence : informer.


        • mmbbb 9 mai 2014 22:20

          Vous critiquez FOG mais il dit une chose essentielle a l’ere du numerique les medias traditionnels ont perdus leur aura les grands titres le figaro le monde ....se maintiennent a coup de subventions publiques Le monde la dernier fois que je l’ai lu c’etait en 2011 a l’etape en montagne en juillet tres cher pour du remplissage de, page DSK sur une page entiere et une autre sur l’accelarateur de particule ldhc vous tapez Hadron sur google vous avez des informations et des liens vous permettant d’avoir une tres large vue du sujet. In fine les medias traditionnels courent apres leurs electeurs meme le Point le Nouvel Obs par exemple font du people ils sont tombes bas 


        • mac1 9 mai 2014 14:02

          Vous parlez d’un débat. Sur trois invités, les trois semblent détester le film !

          Aucune personne pour le défendre à commencer par ses auteurs.
          Si nous avions des doutes sur l’existence d’une pensée unique à la télé, ce débat ne contribue pas à nous les ôter...


          • la mouche du coche 9 mai 2014 21:36

            Oui. Rien que le débat est une preuve que ce film est totalement juste. D’ailleurs les intervenants ne lui répondent même pas sur le fond, puisqu’il est inattaquable, mais en le calomniant. Ils vont le traiter comme d’habitude de "nauséabond", "antisémite", "fasciste". C’est bon signe.


          • Lisa Sion Lisa Sion 9 mai 2014 15:03

            Ma réponse sur le sujet : Il faut séparer l’internet du pouvoir afin qu’il reste populaire et public :
            http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/il-faut-separer-l-internet-et-l-67887article ayant souscrit 1OO% d’accord


            • Bender Bender 9 mai 2014 18:11

              Pauvre TV française, tant cette émission est un magnifique autogoal...
              Qu’on arrêt d’appeler "débat" des émissions qui n’en sont absolument pas, les participants ayant tous, à peu de choses près, le même point de vue. Ridicule et pitoyable !


              • Allexandre 11 mai 2014 18:58

                Cet excellent documentaire est servi par un débat qui corrobore ce qu’il dénonce. Trois invités présentés dans le film comme "chiens de garde". Aucun contradicteur. C’est très fort : Bravo LCP. Quant à FOG, égal à lui-même, c’est-à-dire, peu pertinent, manquant d’une culture historique patente et assez péremptoire. E. Cohen a du mal à cacher sa déconvenue. Pour revenir sur FOG, je tiens à souligner le fait qu’il soit directeur de l’hebdomadaire torchon, Le Point. Démagogique, inintéressante et vulgaire, cette revue est devenue affligeante de lieux communs, de médisance facile et de critiques nauséabondes. Du journalisme tel qu’il est décrit dans le film, c’est-à-dire aux ordres et partiale au dernier degré. Mais ces types là sont partout et nous assènent leurs analyses politiques à longueur de temps, nous désinformant sur à peu près tous les sujets dignes d’intérêt. Il faudrait pouvoir virer tous ces pseudo-journalistes qui n’ont rien à dire et qui écrivent livre sur livre, dont je me demande quel est leur intérêt.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès