• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Hijab : Vif échange entre Bernard de La Villardière et Rokhaya (...)

Hijab : Vif échange entre Bernard de La Villardière et Rokhaya Diallo

Bernard de La Villardière était l'invité hier soir de Cyril Hanouna sur C8. Critiqué depuis plusieurs semaines par l'émission, le présentateur de M6 a accepté de se rendre sur le plateau du talk-show pour échanger avec l'animateur et les chroniqueurs. Ils sont notamment revenus sur le "retweet" du journaliste d'"Enquête exclusive" critiquant la présence d'une femme portant un voile à l'antenne de C8.

Au cours d'une séquence baptisée "Les 5 minutes de vérité", Rokhaya Diallo a interpellé l'invité :

"Je n'aime pas du tout ce que vous faîtes. Je trouve que vous abordez des sujets avec une fausse neutralité qui, pour moi, masque une idéologie que vous déversez dans de pseudo-reportages qui sont des tribunes (...) Vous avez pointé du doigt le fait que Cyril Hanouna puisse inviter sur le plateau une femme qui porte le foulard".

"Ce n'est pas un foulard comme un autre, c'est un hijab, il recouvre non seulement les cheveux, mais aussi le cou et les oreilles. Pour moi, c'est une doctrine que je dénonce", a répondu Bernard de La Villardière, ajoutant qu'une "femme qui porte le hijab, c'est une régression."

Coupée dans son attaque, la militante a demandé à récupérer la parole : "Vous pouvez me laisser terminer, s'il vous plaît ? Il y a des femmes comme ça dans le public de 'TPMP', c'est la France. Ce n'est pas à vous... Laissez-moi parler ! Vous avez dû mal aussi à laisser parler les femmes". En face, le présentateur de M6 a expliqué qu'il ne faisait que "lui répondre", après "des accusations tout à fait gratuites". "C'est intéressant de défendre les femmes en les empêchant de parler !", a lancé Rokhaya Diallo, alors que l'animateur de M6 a dénoncé de "la manipulation" de la part de la militante.

"Ici, dans le public, il y a des femmes voilées. Vous leur faites offense en prétendant savoir mieux qu'elles de quelle manière elles doivent s'habiller", a poursuivi la chroniqueuse, avant que Bernard de La Villardière ne rétorque : "Les femmes ont parfaitement le droit de porter le voile. Mais j'ai parfaitement le droit de dire que porter le voile est une régression, de mon point de vue". "C'est incroyable, on veut vous poser des questions, vous parlez deux fois plus que moi. Il ne m'a même pas laissé terminer", a conclu Rokhaya Diallo, irritée.

Interrogé sur le fait qu'il ait été placé sous protection policière après avoir reçu des menaces de mort, Bernard de la Villardière a pointé du doigt les attaques des chroniqueurs : « Quand on me traite d'islamophobe, on peut aussi armer les assassins. » Des propos qui ont scandalisé Gilles Verdez : « Retirez ça. Vous ne pouvez pas dire que j'arme des assassins. C'est une discussion. Vous avez des convictions, j'en ai aussi », s'est-il défendu.

Sur CNews, Pascal Praud et ses invités ont commenté la séquence :

Tags : Télévision Journalisme Islam Femmes Islamisme




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • 33 votes
    maQiavel maQiavel 27 février 19:39

    Si j’ai bien compris ce qui est entrain de se passer en France , c’est qu’à présent c’est l’émission d’Hanouna qui fixe l’agenda des débats politico-médiatique.

    Ce régime est magnifique ! 


    • 9 votes
      Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 27 février 21:10

      @maQiavel
      Antisémite !

      .

      Tu mets en doute la capacité journalistique non seulement de Baba, le séfarade préféré des ashkénazes mais en plus tu remets en cause (négationnisme révisionniste caractérisé passible de la prison ferme) le sérieux journalistique d’un Gilles Verdez doublé d’une Rock ayabilly Dialloguedesourde impartiale ?

      .

      Tu es mûr pour l’asile au mieux, pour le bagne juste châtiment amplement mérité, au pire pour la peine de mort physique et sociale... Nous sommes hélas en démocratie, je le regrette amèrement devant les cas désespéré de ton espèce.

      .

      Nazi va !

      .

      Comment peut on douter de la déontologie de ce parangon de vertu même pas rancunier, qui prouve sa grande générosité de coeur, comme de bite ?

      .

      https://video-streaming.orange.fr/tv/joey-starr-frappe-en-direct-gilles-verdez-VID00000026PyI.html

      .

      Gilles Verdez avec sa plume dans le cul`sa voix virile du juste, qui plus est, copain comme cochon & cul et chemise avec la soeur de race de sa propre femme qui remet en place le beauf droitard colonialiste, le Bernard nauséabond à particule aristocratique fascistoïde par ADN, pitoyable résidu éculé d’une France rance et moisie, où est le problème ? Où est le malaise ? Nom de dieu ? T’es progressiste ou facho ? MaQ ????????

      .

      J’ai ma p’tite idée...

      .

      Au gnouf le nazi !

      .

      Hanouna c’est le nec plus ultra de l’analyse politique, VIVE BABA ! Je suis un fanzouze de Cyril, éternellement lié à mon mètre de PQ !!!! Merde QUAND MEME !!!!! Faut vivre avec son temps tas de vieux CONS !!!! Citoyens !!!!!


    • 2 votes
      zygzornifle zygzornifle 4 mars 13:29

      @maQiavel


       Hanouna a le n° de tel direct de Macron c’est vous dire le niveau du président , il doit avoir aussi celui "d’allo quoi" c’est Nabila dans son répertoire .....


    • 3 votes
      Ziziledur Ziziledur 27 février 19:39
      Cet homme se bat pour être reconnu comme terroriste malgré le fait qu’il soit blanc

      USA | Roger Jack a déjà tué plus de 50 personnes, son statut de terroriste n’est pas pris en compte par la justice et les médias. Il attend d’être reconnu par un organisme compétent, et se dit prêt à devenir musulman s’il le faut vraiment.

      La polémique

      Roger Jack, agriculteur dans l’Ohio, est atteint depuis son enfance de l’envie de tuer des gens innocents pour faire peur à la population, une particularité psychiatrique qui l’a poussé à faire carrière dans le terrorisme. Mais son statut peine à être reconnu dans les journaux et dans les tribunaux, car Roger est blanc.

      Il vient d’avoir une mauvaise surprise. L’administration pénitentiaire lui supprime son statut de terroriste .« ?Je n’ai pas la chance d’être musulman ? », s’insurge l’intéressé.

      « J’en ai marre d’être traité de déséquilibré »

      Il y a près de trente ans, la justice l’avait classé en 2e catégorie terroriste, à l’époque. Depuis cette période, l’état de Roger s’est détérioré, il a tué de nombreuses personnes.

      La Maison de District des Personnes Terroristes (MDPT) lui a accordé un statut semi-terroriste en septembre 2015.« ?La MDPT m’a accordé cette carte sans contrôler ma dangerosité, simplement parce que je suis catholique et blanc de peau . Ma couleur de peau n’a rien avoir la dedans ! On aurait dû me donner une carte de couleur orange à 80 ?% ? terroriste, minimum. J’en ai marre d’être traité de déséquilibré », insiste Roger Jack. Il n’a pas la confirmation de ce statut de terroriste par un organisme compétent. Roger se dit prêt à se convertir à l’Islam afin que son statut de terroriste soit reconnu par la justice et les médias. « S’il le faut vraiment, je le ferai ! ».


      • 1 vote
        childéric childéric 27 février 20:24

        Ne vous inquiétez pas St-Jean Robin est là pour nous sauver de l’islamisation smiley


        • 6 votes
          Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 27 février 21:14

          @childéric
          JEAN ! AU S’COURS !!!


        • 20 votes
          ezechiel 27 février 21:20

          Le voile islamique n’est pas juste un vêtement, il limite la sphère sociale de la femme. Une femme musulmane voilée n’a pas le droit de serrer la main d’un homme, ne peut épouser un non-musulman, ne peut aller dans une piscine mixte ou dans des bars, cafés avec des garçons, ne peut étudier certaines matières en biologie liée à la sexualité, ne mange pas de porc, ne boit pas d’alcool, la viande qu’elle mange doit être bénie par un imam, elle est soumise à Allah et doit se conformer à ce qu’il impose dans le Coran et les hadiths.

          Dans les sociétés islamiques, Le corps de la femme est considéré comme une vulgaire obscénité, ses cheveux et son corps sont une tentation perpétuelle qu’il faut cacher car ils détournent le musulman du chemin d’Allah et son Prophète.

          Musulmans et musulmanes ne prient pas ensemble dans une Mosquée par exemple (les femmes sont reléguées à l’arrière de la salle de prière, derrière un rideau, ou en sous-sol), car la femme par sa présence tourmente l’esprit du croyant. Pour ces Imams, les Musulmanes doivent donc porter le voile islamique, qui couvre les cheveux, symbole de féminité, ou mieux, un voile qui couvre toutes les courbes du corps féminin, (cheveux, cou, nuque, taille, hanches, fesses, décolleté, jambes), le hijab.

          Dans l’Islam rigoriste le plus traditionnel, cela n’est pas suffisant, le visage et le regard de la Femme sont également sources de séduction, de tentation, de charme, de féminité, pouvant attirer le Malin, et il a été décidé qu’il fallait bâcher le tout : la Burqa ou le Niqab.
          Ce comportement déviant de séduction et de perversion doit sans cesse être sous contrôle des hommes.
          Dans la sourate "les femmes" (An_nisan 4:34) du Coran, le Prophète Mohamed ordonne :
          "Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les."

          L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : [...] Imran rapporte du Prophète -sal Allahou ’alayhi wa salam- : [...] qu’il a dit : « j’ai regardé le paradis et j’ai vu que la majorité de ses habitants étaient les pauvres. J’ai ensuite regardé l’enfer et j’ai vu que la majorité de ses habitants étaient les femmes. »
          Rapporté également par Muslim (1/2096)

          On voit que la majorité des habitants qui peuplent l’Enfer sont des femmes, qui par leur comportement déviant, incitent l’homme à la débauche.
          C’est pour cela qu’elles doivent se couvrir.

          "Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer."
          [05:04]
          Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest

          « une femme qui se montre et s’embellit est de la chair humaine, une femme d’un soir pour assouvir le plaisir des loups »
          [10:38]
          Youssef Abou Anas, imam de la mosquée d’Ecquevilly
          http://islamineurope.unblog.fr/2016/02/26/les-predicateurs-du-reseau-la-voie-droite-endoctrinent-des-milliers-de-musulmans-a-lislam-fondamentaliste-misogyne-intolerant-antichretien-et-antioccidental-dans-les-mosquees-de-ecquevilly-pa/

          "Une femme ne sort de chez elle que par la permission de son mari."
          Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et de Bobigny

          Toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques, et permet à la femme Musulmane de se protéger et de se préserver des souillures du monde occidental.
          Le voile islamique, la Burqa et le Niqab représentent donc des symboles totalement contraires à nos valeurs occidentales pouvant amener des troubles à l’ordre public, discriminatoires, puisqu’il oppose et sépare la femme voilée, pure, chaste, soumise aux préceptes de l’Islam, et la femme non voilée, incitant au vice, à la débauche, à la perversion et à la fornication, influencée par le Diable (Sheïtan).


          • 8 votes
            Belenos Belenos 27 février 22:20

            @ezechiel
            "Le voile islamique n’est pas juste un vêtement, il limite la sphère sociale de la femme."

            Je ne vois pas comment un voile pourrait limiter la sphère sociale (tant qu’il ne cache pas le visage bien entendu !) Ce que vous voulez probablement dire, c’est qu’il est un symbole associé à une idéologie qui limite la sphère sociale de la femme. Ce n’est pas la même chose. 

            Deux choses, aussi importantes l’une que l’autre (et vous ne comprenez pas si vous ne tenez compte que de l’une ou que de l’autre) :

            1. Il n’est pas possible dans une société quelque peu démocratique (ou qui essaie de l’être ou même de faire semblant de l’être) d’interdire aux gens de se vêtir comme ils le veulent. Si on veut promulguer ce genre d’interdiction, on quitte notre système politique et on entre dans une sorte de régime autoritaire : le remède serait pire que le mal qu’il prétend soigner (et en plus il ne le soignerait pas réellement, car on peut limiter la sphère sociale de la femme concrètement et sans en afficher les symboles).

            2. Le véritable remède à la limitation de la sphère sociale, qui est une réduction de liberté, se trouve dans l’usage et la défense de la liberté et non dans la promotion de la contrainte et de la répression (on peut relire cette phrase deux ou trois fois si nécessaire, il faut la comprendre sinon on ne peut pas avancer sur ce sujet). C’est la liberté de penser et de s’exprimer qui font que nous ne sommes pas (ou que "nous ne sommes plus", ou que "nous ne sommes pas encore") dans une société où la sphère sociale de la femme est limitée. 

            Conclusion : Il faut défendre à la fois (A LA FOIS !) la liberté pour tous de s’habiller sans contrainte ET la liberté pour tous de dire tout ce que l’on veut au sujet des vêtements et des accessoires. Que chacun puisse s’habiller comme il veut (sans cacher son visage, sinon ce n’est plus un problème de vêtement dont on parle mais d’un problème de masque) ET que chacun puisse dire ce qu’il veut des habits des autres, même très durement, sans aucune limitation à la liberté d’expression. Puisque préférer le voile au chapeau melon est une pure question esthétique dans une République laïque, on doit pouvoir en parler librement comme des goûts et des couleurs, comme d’un roman, comme du dernier film de Tartempion, comme de la Joconde, etc.

            En ce qui me concerne, je pense que les femmes qui cachent leurs cheveux et leurs oreilles relèvent de la psychiatrie. Je trouve aussi que c’est d’une rare mocheté sur le plan vestimentaire. Je trouve aussi bien entendu que c’est un signe de soumission à une idéologie malsaine et régressive. Je pense qu’il faut s’opposer culturellement à cette horreur (comme à bien d’autres horreurs culturelles). Je veux pouvoir dire tout cela et que personne ne puisse chercher à m’en empêcher, car c’est une liberté culturelle qui doit être inaliénable que celle de dire ce que l’on veut des vêtements. MAIS je ne veux pas pour autant interdire certains vêtements, pas plus que je ne veux interdire certains livres. Je veux seulement pouvoir les critiquer aussi durement que je l’estime nécessaire culturellement. 


          • 13 votes
            ezechiel 27 février 22:46

            @Belenos "Il n’est pas possible dans une société quelque peu démocratique (ou qui essaie de l’être ou même de faire semblant de l’être) d’interdire aux gens de se vêtir comme ils le veulent."

            Allez demain au boulot en short, torse nu et en tongs, on va se marrer tiens !

            -------------------------------------------------
            "Si on veut promulguer ce genre d’interdiction, on quitte notre système politique et on entre dans une sorte de régime autoritaire "

            Il est déjà interdit de se promener torse nu ou en string sur Paris. Il s’agit ici simplement D’INTERDIRE LE VOILE ISLAMIQUE.

            ------------------------------------------------
            "
            C’est la liberté de penser et de s’exprimer qui font que nous ne sommes pas (ou que "nous ne sommes plus", ou que "nous ne sommes pas encore") dans une société où la sphère sociale de la femme est limitée. "

            Vous ne comprenez pas la dimension du problème. Il s’agit d’un conflit CIVILISATIONNEL, et non pas un thème de discussion sur la liberté de penser.

            Ces femmes voilées se sentent libres, elles savent qu’elles ne doivent pas aller dans les bars, les discothèques, les cafés, ce ne sont pas des endroits pour elles.
            Les très nombreux imams de nos mosquées expliquent que la femme musulmane est libre, la femme supérieure, la plus libre de toutes, une "perle précieuse", qui ne doit pas se souiller aux contacts des femmes impures, infidèles, qui ne vivent que de débauches et de vices.

            Ce que les femmes musulmanes vivant en Occident ne veulent pas comprendre, c’est que une fois majoritaires en nombre dans les pays (comme en Tunisie, Maroc, Algérie, Turquie, Égypte, Yémen, Arabie Saoudite, Pakistan, Afghanistan, Iran,... bientôt France dans une vingtaine d’année), les imams imposent la TOTALITÉ de la loi coranique : puisque la femme chaste et pure doit être préservée, elle ne doit sortir de chez elle que par la permission du mari ou du marham, afin d’éviter de se souiller, car fragile et non guidée, elle est facilement détournée de la voie pure, pour se retrouver en Enfer, (rappelons que d’après les musulmans, la majorité des habitants de l’Enfer sont des femmes) (voir sermons des quelques prédicateurs postés ci-dessus, Mohamed Barry et compagnie).

            -----------------------------------------
            "
            En ce qui me concerne, je pense que les femmes qui cachent leurs cheveux et leurs oreilles relèvent de la psychiatrie. Je trouve aussi que c’est d’une rare mocheté sur le plan vestimentaire. Je trouve aussi bien entendu que c’est un signe de soumission à une idéologie malsaine et régressive."

            Vous voyez, on est d’accord. Doit-on accepter que la civilisation islamique, "idéologie malsaine et régressive", gagne du terrain dans nos banlieues françaises ?


          • 3 votes
            Belenos Belenos 27 février 23:19

            @ezechiel
            "Il est déjà interdit de se promener torse nu ou en string sur Paris."

            Non, ce n’est pas si simple ! Ces arrêtés municipaux sont anticonstitutionnels selon moi et je ne suis pas le seul à l’estimer ainsi car le tribunal administratif à tendance à être du même avis que moi. 

            http://apprenti-juriste.over-blog.fr/article-26207706.html

            "Se promener en ville torse nu est autorisé en France sauf si une décision municipale l’interdit. Les communes peuvent en effet établir des arrêtés municipaux qui déterminent la tenue, les zones de circulation, la période concernée et le montant des amendes. Toutefois, le torse nu n’est pas punissable au regard du code pénal. Les mesures d’interdiction sont illégales aux yeux de la loi et, de fait, les amendes restent très rares et sont facilement annulables par le tribunal administratif, qui rappelle que seule l’exhibition sexuelle (accomplir en public des actes sexuels, seul ou avec d’autres) est punie"

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Torse_nu#France


            "Vous voyez, on est d’accord. Doit-on accepter que la civilisation islamique, "idéologie malsaine et régressive", gagne du terrain dans nos banlieues françaises ?"

            Bien sûr que non, il ne faut pas l’accepter. Mais cette idéologie a un versant culturel et un versant politique. Pour être efficace, il ne faut pas traiter les deux faces du problème de la même manière. La façon de se vêtir relève du culturel et il faut appliquer à cela une solution culturelle et non politique. Confondre le culturel et le politique, c’est justement ce que fait l’islamisme et qu’il ne faut surtout pas imiter. Ce que je dis n’est pas facile à comprendre, il ne faut pas ramener mon propos à des simplifications. 


          • 14 votes
            Ouam 27 février 23:31

            @Belenos
            Va faire un tour en Iran.

            Emmenes ta femme non couverte la bas, sans ce vetement sans importance.

            Tu verra bien si c’est politique ou pas...

            Parce que la bas ta femme pourra s’habiller de la couleur qui lui plais...

            mais pas couverte, ca passera pas, meme les hotesses ca passe pas

            Air France va instaurer « un dispositif d’exception » pour les hôtesses et femmes pilotes qui ne voudront pas effectuer la liaison Paris-Téhéran afin de ne pas être obligées de porter le voile à la descente de l’avion.

             

            Sources la p ex

            http://www.lefigaro.fr/societes/2016/04/04/20005-20160404ARTFIG00131-voile-en-iran-les-hotesses-d-air-france-pourront-refuser-de-se-rendre-a-teheran.php

             

            Et ailleurs, dans de nombreuxs autres pays musulmans c’est pareil.


          • 9 votes
            ezechiel 28 février 00:27

            @Belenos "La façon de se vêtir relève du culturel et il faut appliquer à cela une solution culturelle et non politique. Confondre le culturel et le politique, c’est justement ce que fait l’islamisme et qu’il ne faut surtout pas imiter. "

            Le voile est culturel et politique. Mais il est avant tout ISLAMIQUE.


          • 3 votes
            Belenos Belenos 28 février 01:18

            @Ouam

            "Va faire un tour en Iran.

            Emmenes ta femme non couverte la bas, sans ce vetement sans importance.

            Tu verra bien si c’est politique ou pas..."


            Evidemment que c’est politique en Iran (qui a dit le contraire ?) L’islamisme est par définition une confusion du politique et du culturel. Je ne voudrais pas que la France tombe dans cette confusion. On ne combat pas une idéologie en faisant la même chose. En France, la manière dont quelqu’un s’habille relève seulement de l’esthétique, donc c’est culturel, et le politique ne doit pas s’en mêler. 


          • 2 votes
            Belenos Belenos 28 février 01:29

            @ezechiel
            "Le voile est culturel et politique. Mais il est avant tout ISLAMIQUE."

            La République française laïque, par définition, ne peut pas dire si un voile est islamique, bouddhique ou juif, car elle ne reconnaît aucune religion et n’a aucune compétence en ce domaine. Juridiquement, un voile est un voile, point barre. L’Etat peut juste s’assurer que le tissus n’est pas toxique, que la vente a été effectuée en payant la TVA, et ce genre de choses administratives. En revanche, si nous souhaitons lutter contre ce que ce voile représente symboliquement, contre la culture islamique qu’il représente, alors il faut porter la lutte sur le plan culturel. On a perdu d’avance si on fait comme les islamistes qui confondent culture et politique. Pour ne pas devenir comme les islamistes, il faut maintenir cette séparation et ne pas demander à l’Etat de faire le travail culturel, travail que nous devons avoir le courage et le talent de produire sans passer par des lois. 


          • 5 votes
            Ouam 28 février 02:28

            @Belenos

            "En France, la manière dont quelqu’un s’habille relève seulement de l’esthétique, donc c’est culturel, et le politique ne doit pas s’en mêler."

            donc je resume votre shéma de pensée structurée

            en iran un hidjab est politique

            en france il ne l’est pas.

            J’ai bien compris ?


          • 5 votes
            ezechiel 28 février 08:06

            @Belenos "La République française laïque, par définition, ne peut pas dire si un voile est islamique, bouddhique ou juif, car elle ne reconnaît aucune religion et n’a aucune compétence en ce domaine. "

            Ah bon ? Qui a crée le CFCM, le Conseil Français du Culte Musulman, réunissant le Tabligh, les Frères Musulmans, et diverses associations de l’Islam radical ? Ce n’est pas le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy ?

            Qui attribue des diplômes de laïcité aux imams de la république, comme le fondamentaliste Rachid Houdeyfa, ce n’est pas l’État Français ?
            https://francais.rt.com/france/46764-accuse-pour-ses-preches-radicaux-imam-brest-recoit-diplome-universitaire

            Qui reçoit les fondamentalistes des Frères Musulmans au Ministère de l’Intérieur, ce n’est pas Bernard Cazeneuve ?

            Qui inaugure des mosquées de L’islam radical, ce n’est pas Bernard Cazeneuve, Manuel Valls, Gérard Collomb entre autres ?
            http://islamineurope.unblog.fr/2017/06/10/la-grande-mosquee-de-lyon-sous-la-direction-de-lislamiste-kamel-kabtane-et-avec-la-collaboration-de-gerard-collomb-endoctrine-les-musulmans-a-la-haine-des-femmes-des-chretiens-et-des-juifs/
            http://islamineurope.unblog.fr/2012/09/01/presentation-du-cheikh-tahar-mahdi-limam-antisioniste-de-la-grande-mosquee-de-cergy-defenseur-de-la-loi-du-talion/
            http://islamineurope.unblog.fr/2012/11/17/inauguration-de-la-grande-mosquee-de-strasbourg-ou-quand-manuel-valls-et-les-dhimmis-de-la-republique-enracinent-lislam-radical-sur-le-sol-francais/
            http://www.mosquee-evry.fr/modules/smartfaq/faq.php?faqid=15
            http://islamineurope.unblog.fr/2010/10/07/la-mosquee-devry-courcouronnes-nous-fait-decouvrir-lislam/


          • 3 votes
            Heimskringla Heimskringla 28 février 09:34

            @ezechiel

            "La République française laïque, par définition, ne peut pas dire si un voile est islamique, bouddhique ou juif, car elle ne reconnaît aucune religion et n’a aucune compétence en ce domaine. "

            Entre ce qu’on montre et ce qu’on est hein... 

            @ezechiel

            Pas de youtres, pas de muzz est ce bien clair ? 

            Personnellement les deux me sont antipathiques et n’ont strictement rien à foutre sur ce continent (J’ai le droit de rêver). Cela nous aurait évité + ou + toutes les merdes qu’on connait aujourd’hui. Rien qu’au niveau écologique on aurait été bien plus humble si nous étions nos propres maîtres sans compter tous les autres domaines ou nous aurions pu faire autre chose en mieux évidement si nous n’avions pas été en Europe occupée. 

            La on se mange le pire et on nous pique tout le meilleur... Personnellement la république, l’immigration de masse, ce 4 reich évident et ses élites à mourir de rire, je lui pisse dessus. 


          • 4 votes
            Belenos Belenos 28 février 09:53

            @ezechiel
            "Qui a crée le CFCM, le Conseil Français du Culte Musulman, réunissant le Tabligh, les Frères Musulmans, et diverses associations de l’Islam radical ?"

            Des traîtres à la République et à la laïcité, à des fins d’épicerie électorale. C’est justement toutes ces pratiques odieuses et incohérentes qui doivent cesser. 


          • 3 votes
            Qirotatif Qirotatif 28 février 09:56

            @Belenos
            "L’islamisme est par définition une confusion du politique et du culturel. "

            L’islam tout court.


            "En France, la manière dont quelqu’un s’habille relève seulement de l’esthétique, donc c’est culturel, et le politique ne doit pas s’en mêler. "

            La loi porte sur l’interdiction de masquer son visage et non sur le vêtement en lui-même et la raison est d’ordre sécuritaire (ce que tu sais mais je le précise qd même). 

            Par contre se pose une question : quand une idéologie qui justement confond culturel et politique s’impose par le nombre, alors la situation change. C’est ce qui est en train de se passer : des gens qui n’ont rien demandé à personne se trouvent forcés d’adapter leur façon d’être qui était jusque là préservée et plus largement cela force à entamer la réflexion du "comment peut-on garantir le droit de tous sans un minimum de coercition". A mon sens c’est impossible, ce que d’autres régimes politiques ont parfaitement intégré. On y arrivera aussi, par la force des choses.


          • 1 vote
            Belenos Belenos 28 février 10:01

            @Ouam

            "donc je resume votre shéma de pensée structurée

            en iran un hidjab est politique

            en france il ne l’est pas.

            J’ai bien compris ?"


            La République islamique d’Iran n’est pas la République laïque de France. En France, le choix d’un vêtement ressortit à la sphère privée et culturelle, en Iran par contre les femmes sont obligées de sortir tête voilée selon la loi décidée politiquement. 

            "La loi en vigueur en Iran depuis la révolution islamique de 1979 impose aux femmes de sortir tête voilée et le corps couvert d’un vêtement ample plus ou moins long."

            Je ne veux pas que la France devienne comme l’Iran un pays où c’est la loi qui dicte la manière de se vêtir. Je veux que cela reste une affaire personnelle, donc culturelle et non politique. 


          • 1 vote
            Belenos Belenos 28 février 10:04

            @Qirotatif
            "Par contre se pose une question : quand une idéologie qui justement confond culturel et politique s’impose par le nombre, alors la situation change." 

            Ce qui peut changer, c’est que si le nombre atteint la majorité, la France deviendra islamique démocratiquement. Mais contre ça, il n’y a pas de remède démocratique, par définition. 


          • 1 vote
            Belenos Belenos 28 février 10:08

            @Qirotatif
            "A mon sens c’est impossible"

            Pas du tout. Si la République se comporterait comme elle le doit en appliquant la laïcité, alors le problème serait déjà à moitié résolu. La Laïcité fonctionne très bien quand on l’applique. Ou bien que voulez-vous, que la France redevienne un Etat catholique ?


          • vote
            Belenos Belenos 28 février 10:11

            "Si la République se comportAIT !"


          • 1 vote
            Belenos Belenos 28 février 10:14

            @Qirotatif

            ""L’islamisme est par définition une confusion du politique et du culturel. "

            L’islam tout court."


            Il semblerait bien, en effet, et on attend toujours des exemples d’un humanisme laïque de l’islam. 


          • 1 vote
            Belenos Belenos 28 février 10:18

            "humanisme laïque de l’islam" prête à confusion : je veux dire des manifestations d’un humanisme laïque dans un pays majoritairement musulman. 


          • 2 votes
            Qirotatif Qirotatif 28 février 11:29

            @Belenos
            "Ou bien que voulez-vous, que la France redevienne un Etat catholique ?"

            L’application stricte de la laïcité pourrait régler un grand nombre de pb, mais force est de constater que ça ne va pas dans ce sens. On va plutôt dans celui de "l’accommodement raisonnable" accompagné d’un égalitarisme fou qui conduira tôt ou tard à la triste alternative que tu évoques. Pour certains cette mansuétude, cette fausse tolérance (qui n’est que soumission en réalité) est considérée à juste titre d’ailleurs comme une faiblesse et une brèche dans laquelle ils peuvent s’enfoncer sans peine pour toujours exiger plus. Nous autres non-muz (ou plutôt nos descendants, parce que la majorité muz ce n’est quand même pas pour demain... par contre elle est déjà une réalité en certains endroits) n’auront pas d’autres choix. Tu as bien compris que si démographiquement l’islam s’impose alors nous devrons tous nous soumettre parce qu’en pratique c’est en effet ce qui se passe. Mais on peut considérer aussi une autre alternative qui est celle du combat qui, à mon avis, est inéluctable même si ce n’est pas pour tout de suite. En revanche viendra plus vite qu’on ne le pense la question du choix de société et l’évaluation de qui veut quoi. Les muz dits modérés ne pourront pas éternellement se planquer en prétendant aimer la France et ses valeurs tout en maintenant une fraternité avec des gens qui en ont des opposées et veulent sciemment la détruire. A part des déclarations d’amour un peu creuses et parfois hypocrites ("On aime la France... parce que la liberté qui y règne nous permet de reproduire notre cadre de vie d’origine"), ces derniers ne donnent aucun garantie acceptable. Par garantie acceptable j’entends une profonde réforme de l’islam, mais inutile de se bercer d’illusions : elle n’arrivera pas.


          • vote
            Qirotatif Qirotatif 28 février 11:44

            @Belenos
            Il existe des manifestations (et même plus) d’un ersatz d’humanisme laïque dans certains pays à majoritairement musulman (Tunisie, Turquie, etc.) mais qui ne se traduit bien souvent pas sur le plan politique (sans même parler du plan social) : dans la constitution Tunisienne par exemple, le Président ne peut être qu’un musulman. En Malaysie, souvent présenté comme une réussite, il y a un régime hybride : la liberté religieuse est reconnue mais il s’agit d’un sultanat islamique où les droits des personnes d’une autre secte de l’islam (chiisme par exemple) ou tout court (autres minorités religieuses) sont minorés et la contestation du régime réprimée. Cette aspiration à l’humanisme existe bien chez ces populations, mais en pratique elle ne peut s’exprimer. C’est ce qui nous attend en France avec une majorité musulmane. Et dés lors nous devrons renoncer à un système inopérant, qui intrinsèquement n’a pas de sens pour certaines pop. 

            Je suis d’avis qu’il ne faudrait pas attendre que cette majorité soit une réalité (ou alors il faudra accepter de vivre dans des réserves et pour les autres payer le tribut). La survie de nos principes passera nécessairement pas une phase transitoire de renoncement à ceux-ci. 


          • vote
            Qirotatif Qirotatif 28 février 11:46

            J’ai fourché : "par une phase..."


          • 3 votes
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 28 février 14:53

            @Qirotatif
            Voici en un extrait ce qui nous attend.

            .

            C’était il y a 30 ans, une anticipation visionnaire, vouée à rester un sketch pour bobos en mal de frissons ethniques, c’est aujourd’hui notre quasi réalité.

            .

            Tous les blablas du monde ne pourront jamais effacer la réalité, tordue dans tous les sens par les "progressistes" qui accueillent la régression islamique comme une nouveauté riche en apports culturels et excitantes parce que ça fait chier les fachos...

            .

            La France de 2018 vue par Gérard Lauzier en 1985....

            https://www.youtube.com/watch?v=_hxnfBJ5Hbk


          • 2 votes
            Garibaldi2 28 février 18:29

            @ezechiel


          • vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 28 février 19:08

            @Garibaldi2
            Tout ça pour des croyances en des amis/ennemis imaginaires, l’être humain est fabuleusement con mais certainement pas d’essence divine, c’est clair...


          • 1 vote
            ezechiel 28 février 21:47

            @Garibaldi2 "Qui sont voilées et pour certaines cloîtrées, et ne peuvent épouser … personne (!), ni aller à la piscine, dans les bars ou les cafés avec des garçons, boire de l’alcool, manger de la viande un vendredi, ne sont pas limitées dans leur sphère sociale ?"

            Ces femmes sont limitées dans leur sphère sociale , car elles se sont retirées du monde, elles vivent dans un monastère, une abbaye, pour se consacrer entièrement à Dieu. Le Sacrifice d’une vie entière consacrée à Jésus-Christ.

            Ce n’est pas le cas des musulmanes, qui se présentent à l’Université, aux examens, à la sortie des écoles en hijab et imposent progressivement la vision de la femme dans la société : cacher son corps car il suscite la convoitise des hommes. Allez à Saint-Denis par exemple, vous ne faites pas 30 mètres dans la rue sans croiser une femme en hijab.


          • vote
            Belenos Belenos 28 février 22:13

            @Qirotatif
            "Par garantie acceptable j’entends une profonde réforme de l’islam, mais inutile de se bercer d’illusions : elle n’arrivera pas."

            J’ai aussi de grands doutes sur la possibilité d’une telle réforme. Elle conduirait à la fin de l’islam qui est absolutiste ou n’est pas. Quand ses applications semblent modérées, c’est seulement parce que ce ne sont que des applications partielles. 

            En revanche, je crois à la fin de l’islam par épuisement du concept : ça deviendra moins intéressant pour les jeunes s’ils ont accès à d’autres options plus stimulantes, d’où l’importance pour les islamistes d’entretenir l’ignorance. 


          • vote
            Belenos Belenos 28 février 22:31

            @Qirotatif

            "Et dés lors nous devrons renoncer à un système inopérant, qui intrinsèquement n’a pas de sens pour certaines pop. (...). La survie de nos principes passera nécessairement pas une phase transitoire de renoncement à ceux-ci." 


            Sur ce point, je suis en désaccord, pour des raisons d’efficacité uniquement et non par idéalisme vertueux. Je crois au contraire de ce que vous dites que la solution se trouve dans l’application précise des principes républicains français et non dans le fait d’y renoncer. Ca suppose une vraie laïcité et la fin du fricotage avec le communautarisme, avec tous les communautarismes. Mais attention, je ne serais pas un tendre dans ce domaine, car je suis partisan d’une pénalisation dure de toute tentative pour un homme politique d’entretenir le communautarisme. Et à vue d’oeil, ça conduirait en prison une bonne partie de ceux qui composent le paysage électoral habituel. Une opération "mains laïques", en somme ! Bien entendu, ça suppose aussi un contrôle des frontières et le choix des arrivants. Et la fin de la promotion des pondeuses : les allocations familiales baissent après le second enfant.  


          • vote
            Qirotatif Qirotatif 28 février 22:45

            @Belenos
            Je ne dis pas que je souhaite cela, juste que le plus probable est que cela arrive. Je ne crois en revanche pas une seconde, non pas à l’inefficacité d’une laïcité respectée strictement (ce serait en effet le seul,moyen de régler en gde partie la question), mais à la simple possibilité de cette mise en place. C’est déjà trop tard dans certains quartiers et impossible pour tout un tas de raisons (les pop elles-mêmes, le clientélisme des élus, les puissances étrangères, l’absence de souveraineté et l’absence de volonté des Français de la récupérer, etc.)


          • vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 28 février 23:41

            @Belenos
            Mais attention, je ne serais pas un tendre dans ce domaine, car je suis partisan d’une pénalisation dure de toute tentative pour un homme politique d’entretenir le communautarisme

            .

            Je serais encore plus dur que vous concernant les hommes politiques, peine de mort immédiate pour tout humain voulant se lancer en politique. Ces parasites nous ont bien trop fait chier longtemps pour ne pas le mériter, repérage dès le plus jeune âge, "ze veux être chef de classe m’dame", tentative d’abord assez fermes mais juste pour en dissuader chaque candidat au statut de "petit chef", si récidive, balle dans la nuque...

            .

            Bon, connaissant l’humain ce ne sera pas suffisant donc va falloir étendre le processus dans l’intérêt général de tous et du destin de l’humanité entière, de supprimer tout candidat à une concurrence déloyale envers son prochain dans quelque domaine que ce soit, c’est à dire conserver une saine compétition dans un esprit coubertin et sportif, dès qu’un humain veut écraser son voisin pour x raisons, balle dans la nuque, ce qui peut s’étendre évidemment aux professions du genre banquier, usurier, trader, spéculateur... Ces mesures engendreraient pas mal de protestations au début, mais au final, nous y gagnerions tous, en libertés, fraternités, égalités, voilà, c’est pas dur de devenir une gauchiasse progressiste. Dans le but que l’humanité puisse aller ensemble vers ce nouvel ordre mondial et rien, je dis bien rien, ne pourra s’y opposer car on sait tous à terme, dans un futur proche ou pas, que l’avenir de l’homme si il veut en avoir un, c’est pas sur terre que ça se passe, c’est dans l’espace, or, nous sommes loin de considérer cela comme une priorité pour notre survie en tant qu’espèce puisque nous préférons nous regarder le nombril et taper sur nos prochains poussés par nos zélites qui elles mêmes se tapent entre elles... Nous sommes encore à l’aube de l’humanité, des préhistoriques, des primates, je crains que l’homme ne soit un singe comme les autres...

            .

            Voilà, c’est facile de spéculer sur le bonheur de l’humanité avec des solutions rapides et radicales... Pourtant je pense quelque part que j’ai en partie raison... smiley


          • vote
            mmbbb 4 mars 10:50

            @Belenos et apres ? On peut dire sans ambages que vous êtes l idiot utile des islamistes D ailleurs le Conseil d Etat a invalide l interdiction du port de ce vetement Que du bonheur , vraiment pour ces personnes qui imposent ce prosélytisme religieux . 


          • 4 votes
            Ouam 27 février 21:48

            Ah la vache smiley
            C’est tellement vrai et la manip est si grosse que la vidéo à étée retirée,
            le lien fonctionnais tout à l’heure, je l’ai visionné.
            Pour une fois la meute d’enragés refletaient vraiment leur caractere et leurs mauvaise foi caractérisée.

             

            Dommage pour ceux qui l’ont loupée, particulièrement instructif.


            • 1 vote
              Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 27 février 22:15

              @Ouam
              Ouf j’ai un témoin qui peut témoigner de mon bon foie gras... L’honneur est sauf...


            • 1 vote
              Ouam 27 février 23:23

              @Gaston Lagaffe
              Oui oui je confirme bien que tu n’a pas rêvé

              et la vidéo à bien étée reprise d’ailleurs et le lien de la page actualisé.

              J’ai la très vague impression que la meute de chiens enragés se sens assez mal sur ce coup la et ne veut ABSOLUMENT PAS que les gens la regardent, de peur qu’ils découvrent enfin leurs procédés de petits nazillons.

              Je vais derechef me la copier sur mon H Disk, un homme prévenu en vaut deux.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zorba

Zorba
Voir ses articles







Palmarès