• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Jacques Cheminade : le macronisme est-il un humanisme ?

Jacques Cheminade : le macronisme est-il un humanisme ?

"Ils n'en mouraient pas tous, mais tous étaient atteints" Jean de La Fontaine

Dans cet entretien du mardi 23 janvier 2018, Jacques Cheminade revient sur la rencontre de Macron avec 140 PDG de grandes entreprises à Versailles, sur le vote du budget 2018 et discute de pourquoi les grands projets seuls peuvent engendrer une véritable justice sociale à long terme.

Contactez-nous pour militer pour ces idées !
jacquescheminade.fr/contact

DÉROULÉ DE L'ENTRETIEN :
0:00 Que penser des entreprises qui investissent en France ? Se serrer la ceinture budgétaire servira-t-il à quelque chose ?
4:41 Qu'est-ce que la dette, de quoi est-elle faite, peut-on et doit-on la payer ?
6:01 Comment mesure-t-on ce qui est utile en économie ?
8:23 Faut-il augmenter les salaires pour forcer les industries à produire des produits de pointe ?
10:56 Que faut-il penser de la règle européenne des 3% de déficit et de la Banque Centrale Européenne ?
12:20 Pourquoi les entreprises rachètent leurs propres actions ?
13:09 Comment doit se faire une réindustrialisation de la France ?
14:31 Macron était favorable à une séparation bancaire, qu'en fera-t-il ?
16:34 La question des grands projets : l'exemple du site d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure
19:27 Former la jeunesse : Montessori, addiction aux écrans, numérique et créativité humaine
21:21 Les grands projets comme outil de pensée à long terme : l'exemple du TGV Lyon-Turin
22:17 Le contre-exemple de l'aéroport Notre-Dame des Landes et la solution des aérotrains
24:15 Progrès et justice sociale sont-ils inséparables ?

Tags : France Economie Dette Jacques Cheminade Emmanuel Macron




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • vote
    jimontheair jimontheair 26 janvier 09:25

    Quand je dois jauger un homme ou une femelle oups salut les filles prétendant à des fonctions politiques importantes, je vais toujours en premier voir comment il mesure la crise démocratique et quel genre de solutions il propose d’apporter. 
    Cela permet de jauger le logiciel, le mental, le cadre politique et philosophique... 

    Ensuite, je me penche éventuellement sur les autres questions, économie, culture, éducation, géopolitique, etc... 

    Donc, j’ai appliqué cette règle du "je vais voir premier" à Cheminade. 

    Conclusion : un énarque de merde de plus, fossilisé formaté lobotomisé par Ena, un républicain bouffi de partis et de statut de l’élu (pardon, Statut de l’Elu oh majesté en Raiepublique...) et de grandeur des "experts". 


    • vote
      remilebrun 26 janvier 11:02

      @jimontheair
      faut rester poli. La démocratie n’est pas juste pour toi. Elle l’est d’abord pour tous et par ceux parmi nous qui prennent le risque de prendre des responsabilités citoyennes au service des autres... En tout cas c’est mon avis et je crois celui de Cheminade. Les délires autochrates des élites dont tu parle sont d’une tout autre teneur que notre combat. Et je crois trop facile de chuiner à la démocrassouille bien assis dans son fauteuil. Une démocratie ne tombe pas du ciel, elle se construit. Si tu ne vois pas la rupture qu’il propose avec les "experts" établies lit encore ceci http://jacquescheminade.fr/Mettre-fin-au-verrouillage-de-la-vie-politique-1649

      Mais j’ai peur que ne cherche pas vraiment à changer tout ça


    • vote
      jimontheair jimontheair 26 janvier 11:13

      @remilebrun

      Ah mais mon brave, la Démocratie est une conquête à obtenir notamment contre ce genre d’énarque républicain fossilisé formaté à la con !!! 

      Et sur ce point tout est dit dans lien que j’ai donné et qui est très clair pour qui sait lire et a un cerveau non formaté pour comprendre le sens de tout ça...

      Ceci dit relativement poliment ! 


    • vote
      Elise29 26 janvier 15:14

      @jimontheair

      Cheminade a pris des risques pour dénoncer la vision monétariste « à court terme » de nos dirigeants politiques, chapeautés par la finance internationale. Il a consacré sa vie à promouvoir une culture de la découverte et du travail humain. Il ne cesse d’appeler à investir dans l’éducation, la formation, la recherche, l’industrie de pointe. Son rêve : un pont terrestre eurasiatique et mondial, permettant, par des échanges gagnant-gagnant, d’accéder à la paix, au développement de toutes les nations, à une répartition équitable des richesses. Est-ce cela un « républicain bouffi de partis et de statut de l’élu » ? https://www.youtube.com/watch?v=1SvSlQJUuUk


    • vote
      jimontheair jimontheair 26 janvier 15:26

      @Elise29

      Il y a non comprenance sur le fond du propos...

      Oui, c’est un de ces énarques à la con bouffi de républicanisme à la con et oui la démocratie sera prise ou non contre aussi ces gens là et leurs dogmes à la con. 

      Oh mais c’est pas vrai ça cette non comprenance du fond du problème qui saute aux yeux et aux neurones quand on lit et qu’on est réveillé le lien que j’ai donné vers son programme "institutionnel" d’énarque fossilisé à la con ! 

      P’tain cong de non comprenance c’est pas vrai ça !  smiley + smiley 

      PS. Bon, cela dit, je suis presque certain que c’est pas un mauvais bougre, et puis moi j’aime bien les ponts eurasiatiques ouïnouïn et les bases lunaires même tiens, mais c’est juste que c’est un de ces boulets d’énarques républicains fossilisés et dévots à la con et qu’on a besoin d’à peu près le contraire. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

remilebrun


Voir ses articles







Palmarès