• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’intervention fracassante d’une journaliste qui a décidé de balancer (...)

L’intervention fracassante d’une journaliste qui a décidé de balancer tout

Lydia Guirous était l'invitée de l'émission « La Matinale » diffusée le 07/08/21 sur CNews.

« Ce dernier justifiera alors sans sourciller la prolongation de cette disposition »

Lydia Guirous : « Cette semaine, on a assisté à plusieurs débats sur la pertinence du passe sanitaire. Ces entraves aux libertés fondamentales et les doutes légitimes qu'il peut susciter pour la société que nous construisons pour nos enfants. Alors, bien sûr, à ce stade, il est temporaire jusqu'au 15 novembre a priori. Clap de fin, donc, prévu à ce moment là. Mais s'il y a une chose que nous devons retenir de cette crise sanitaire, c'est que les projections ont toujours été fausses et toujours démenties par la vie et par le virus lui-même. Alors, qui sait si ce clap de fin du 15 novembre sera effectif ou s'il sera prolongé à cause d'un autre variant, d'un tsunami sanitaire, comme dit le ministre Olivier Véran, toujours en pointe pour souffler sur les braises de la peur. Ce dernier justifiera alors sans sourciller la prolongation de cette disposition que je continue de penser comme liberticide, peut-être jusqu'en mai 2022, par exemple. Et n'oublions pas d'ailleurs que le président de la République, Emmanuel Macron lui-même, était réservé sur la mise en place d'un passe sanitaire. Je le cite : " Le pass sanitaire ne sera jamais un droit d'accès qui différencie les Français. »

« Nous saurons donc dans un nouveau monde aux contours étranges, obéissant... Apparemment accepté dans un étrange processus d'auto asservissement »

Lydia Guirous : « Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours, comme les restaurants, les théâtres, les cinémas ou pour aller chez des amis. " C'était le 29 avril 2021. Rappelons aussi quand même que nous sommes dans un pays où le ministre de la Santé a eu l'idée d'isoler de force des personnes Covid positives et d'organiser des contrôles de police à leur domicile, et ce, jusqu'à minuit, et même d'interdire l'accès à l'hôpital pour des malades non urgents, sans passe sanitaire. Mais où sommes-nous ? La Chine est elle devenue un modèle pour nos libertés ? Alors, dès le 9 août, lundi, nous saurons donc dans un nouveau monde aux contours étranges, obéissant à une philosophie du surveiller et punir, apparemment accepté dans un étrange processus d'auto asservissement. Nous voilà donc dans une nouvelle France avec des citoyens contrôleurs sanitaires malgré eux, une société à deux vitesses pleine d'incohérences. Passe sanitaire pour le TGV mais pas dans les RER bondés. Passe sanitaire dans les restaurants en villes mais pas dans les restaurants de routiers. Et les exemples sont légion. Une France où il faut un passe sanitaire pour accéder à l'hôpital pour les actes programmés. »

« On discrimine à l'école des enfants dès 12 ans »

Lydia Guirous : « Et cela, en dépit des réserves émises par les médecins eux-mêmes, dont Karine Lacombe, infectiologue et membre du conseil scientifique, pour qui, je cite : "Le passe pose de vrais problèmes. L'accès aux soins doit-être égalitaire pour tous. " Des problèmes également soulevés par l'Ordre des médecins et l'ONG Médecins sans frontières. Alors la France, héritière de Descartes et de Voltaire, devient donc un pays où il est interdit de penser, de remettre en question, sous peine d'être caricaturé ou amalgamé. Une société où l'opposition, notamment la droite, si prompte à parler de la liberté lorsqu'il s'agit d'économie et subitement absente, volatilisée. Une société où le chantage au nombre de victimes de la Covid vous est opposé pour tenter de vous marquer du sceau de l'inhumanité. Une société qui a toujours bataillé pour l'égalité mais ne voit plus de problème à créer des inégalités entre les citoyens pour des raisons sanitaires. Une société qui prônait que l'autre est une chance et qui, aujourd'hui, voit l'autre comme un contaminateur potentiel. Une société qui a toujours lutté contre les discriminations mais ne voit pas de problème à ce que l'on discrimine à l'école des enfants dès 12 ans parce qu'ils ne sont pas vaccinés. »

« Cette génération d'hédonistes qui nous laissent une France à genoux »

Lydia Guirous : « La France est une très belle démocratie mais la pensée française, aujourd'hui, est dominée, malheureusement, par ceux qui scandaient pourtant en 68 qu'il est interdit d'interdire et qui ont tristement évolué. Aujourd'hui, un demi siècle plus tard, les mêmes n'hésitent pas à profiter de l'état de sidération collective pour appeler à toujours plus de restrictions. Au nom du principe de valeur constitutionnelle, de protection de la santé, afin de neutraliser ceux, pourtant beaucoup plus structurants, relatifs aux libertés fondamentales. OK boomers. Merci donc à cette génération d'hédonistes qui nous laissent une France à genoux et qui, sans douter, poursuit son oeuvre de dévoiement de la liberté pour mieux nous imposer une hypothétique sécurité sanitaire par un chantage à l'enfermement. Une génération qui déclamait : " Sous les pavés, la plage ! " et qui nous construit une France où- sur la plage, il y a la peur. La peur de l'autre, la peur de demain, cette peur qui est le pire ennemi de la liberté et du vivre ensemble. »

https://www.lactucitoyenne.fr/actualites/politique/l-intervention-fracassante-d-une-journaliste-qui-a-decide-de-balancer-tout

 

Tags : Prospective et futur Hôpital Pass Sanitaire




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • 14 votes
    Zero9 Zero9 15 août 15:31

    Bravo Madame, les Français ont toujours étés au court de l’histoire un peuple vaillant, il faut le redevenir et bouter ses traitres hors de leur châteaux, il en va de notre survie


    • 7 votes
      juanyves 15 août 18:21

      @Zero9
      Deux joyaux pour mieux comprendre
      Avec Reiner Fuellmich le Dr David Martin balance tout sur les brevets et le montage de la pandémie. Extrèmement bien documenté
      https://rumble.com/vk4m6u-dr.-fuellmichdr.-martin-les-brevets-autour-du-covid.html

      Whitney Webb fait de même avec le même :
      https://rumble.com/vko700-whitney-webbs-descend-google-epstein-gates-et-toute-la-silicon-valley.html


    • 2 votes
      Mollah Homard 15 août 19:55

      moi je dirais plutot un peuple (bourgeoisie comprise) de merde ,parfois tiré vers le haut par de grands personnages qui ont rendu ce pays grand

      sans dictature éclairée ce peuple/pays a toujours été médiocre 


    • 3 votes
      juanyves 15 août 20:30

    • vote
      alanhorus alanhorus 16 août 22:33

      @juanyves
      Balance ton Porc ? Macran ou Veron ?


    • 15 votes
      Djam Djam 15 août 15:39

      "La France est une très belle démocratie"

      Alors celle-là ils nous la feront en boucle, c’est leur petite sucrerie quotidienne, leur dragée de bonne pensance, leur "pass" médiatique autorisant toutes les indignations comme fait cette journaliste sans que cette indignation n’est absolument aucune conséquence.


      C’est ce qu’on demande aux journalistes élevés, dressés que dis-je, au lait de la gauchititude qui d’un côté gueule partout pathétiquement qu’elle a vraiment le coeur que les autres n’ont pas, et d’un autre qui tente le grand écart d’un "tolérer tout et n’oimporte quoi tout en s’indignant".

      Sur l’horizon médiatique officiel... toujours la même daubitude.


      • 9 votes
        chantecler 16 août 06:38

        @Djam
        Je réponds avec retard à ton commentaire qui semble avoir tant de succès et que j’avais lu hier ...
        Difficile de répondre à tous les commentaires que l’on trouve sur la toile ....
        ....
        Pourquoi parler de journalistes élevés à la "gauchititude" , alors que c’est parfaitement idiot ?
        Il s’agit de journalistes soumis , à la botte du pouvoir .
        Crois tu que nos journalistes actuels ont une filiation de gauche ?
        Non ils sont incultes , libéraux , et acceptent de faire ce qu’on exige d’eux .
        ....
        Bref ils ne sont en rien journalistes .
        Des chiens couchants comme disaient De Gaulle , qui le servaient bien au passage .
        Sous Pétain avec par exemple "je suis partout", aurais-tu parlé de gauchititude dans les médias ?
        ...
        Finalement peut être :
        " l’Etat Français" s’est imposé via la défaite , l’armistice , l’occupation , la collaboration avec le vainqueur cad le plus fort du moment , et naturellement via la haine bourgeoise du Front Populaire et du bolchevisme .
        ...
        Et a adopté tous les poncifs de l’extrême droite de l’époque , partagés par P. Pétain et les "ligues" qui se sont multipliées dans les années 1930 . ( Cagoule , Croix de feu ,... etc etc ).
        ...
        Et au passage on retrouve cette même haine aujourd’hui dans les caricatures de ce que fut mai 68 , réduit pratiquement à un seul slogan , qui apparaît d’ailleurs dans cette vidéo , qui revient en permanence par ceux qui n’ont pas connu ou étudié cette époque .


      • 13 votes
        Zero9 Zero9 15 août 15:56

        Elle dit tout haut ce que beaucoup de monde pense tout bas, c’est suffisamment rare pour qu’on évite de lui taper dessus non ?


        • 4 votes
          Giordano-Bruno 15 août 18:28

          @Zero9
          Ça veut dire quoi "penser tout bas" ? Penser en étant à moitié endormi ?


        • 8 votes
          Zero9 Zero9 15 août 19:03

          @Giordano-Bruno Ca veut dire par exemple, mettre un masque, présenter son pass,baisser son froque alors que au fond c’est les phalanges dans la mâchoire que l’ont devrait leur mettre, on a perdu nos cojones, unissons-nous bordel.


        • vote
          capobianco 16 août 13:33

          @Zero9
          Plutôt d’accord avec vous sauf qu’exclure les travailleurs qui ont tant lutter en 68 cela ne participe pas vraiment à s’unir, non ?


        • 4 votes
          louis 15 août 16:25

          Madame , quand vous en aurez terminé , vous passerez dans mon bureau puis chez le comptable .


          • 10 votes
            eau_du eau_du 15 août 17:09

            Mme. Lydia Guirous tant que vous êtes sur le bon chemin, enfin, allez le courage d’aller jusqu’au bout du chemin.

            Quand vous allez enfin dénoncer l’escroquerie du test RT-PCR de Christian DROSTEN ?


            • 2 votes
              Mélanippe 15 août 17:10

              Ne pas confondre le Pendule de Foucault (effet de balancier, le pendule est fixe, mais la terre tourne) et Michel Foucault. L’un était fou (Michel)... et l’autre sensé.... au sens de direction....


              • vote
                tobor tobor 2 septembre 14:03

                @Mélanippe
                Oui, et il y avait aussi Jean-Pierre aux confins du ridicule ( :


              • 2 votes
                Mélanippe 15 août 17:16

                Tout est parfaitement illustré dans le film CABARET sorti en Belgique en même temps que naissait MACRON, La cabaret où tous les rêves insensés sont permis et en arrière PLAN, la montée du nazisme... https://www.youtube.com/watch?v=p1W5qZvuWmI


                • 6 votes
                  chantecler 15 août 17:36

                  Il faut le faire : relier ce qui se passe aujourd’hui à mai 68 !

                  Donc en 68 : "il est interdit d’interdire" grand classique dans les médias .... !

                  2021 : on interdit , on enferme , on bloque etc etc ...

                  Ben franchement je vois pas le lien .

                  Ce qui nous gouvernent n’étaient pas nés en 68 .

                  Donc je me répète : je ne vois pas le rapport sauf à mêler deux frousses :

                  en 1968 la bourgeoisie a eu très peur (comme en 1936)

                  Depuis 2020 : on veut nous paniquer à mort grâce à ce putain de virus .

                  Ou alors autre interprétation encore plus tirée par les cheveux en direction de l’ics :

                  le virus de 2020 et son traitement plutôt raide sont ils la punition que nous offre enfin le pouvoir pour ces évènements arrivés 50 ans plus tôt ?


                  • 1 vote
                    yoananda2 15 août 17:53

                    @chantecler

                    Donc je me répète : je ne vois pas le rapport sauf à mêler deux frousses :

                    Le rapport ? "ceux" (je ne parle pas forcément de personnes mais de génération, ceci dit, si, il y a bien aussi des personnes comme Con-Bandit).

                    "interdit d’interdire" ça corresponds aux jeunes qui veulent prendre le pouvoir aux vioques.

                    mais une fois qu’ils sont au pouvoir et devenus des vioques eux même alors la, l’interdit d’interdire devient un "interdit de ne pas interdire".

                    épicétou

                    c’est la définition, l’essence de la génération boomer qui ont niké (orthographe voulue) la planète.


                  • 3 votes
                    Giordano-Bruno 15 août 18:36

                    @yoananda2
                    Jacques Attali n’était pas né en 68 ? Il avait 25 ans.
                    Klaus Schwab n’était pas né en 68 ? Il avait 30 ans.
                    Bill Gates n’était pas né en 68 ? Il avait 13 ans.
                    Anthony Fauci n’était pas né en 68 ? Il avait 28 ans.


                  • 2 votes
                    juanyves 15 août 18:43

                    @chantecler
                    Mai 68 :
                    BHL
                    Cohn Bendit
                    Geismar,
                    Romain Goupil
                    Finkelkraut
                    July
                    Bernard Kouchner
                    André Glucksmann
                    Le triumvirat Macron, Véran, Darmanin évidemment n’étaient pas là mais ce ne sont que des marionnettes. Les autres ce sont ceux qui les ont formés.
                    Plus d’informations sur ce qu’est le virus et sa maladie, prétextes pour nous injecter un coktail de protéines spikes et de nanoparticules lipidiques. On peut ensuite spéculer pour faire quoi ? Mais qui ?
                    https://rumble.com/vk4m6u-dr.-fuellmichdr.-martin-les-brevets-autour-du-covid.html
                    https://rumble.com/vko700-whitney-webbs-descend-google-epstein-gates-et-toute-la-silicon-valley.html


                  • vote
                    yoananda2 15 août 23:31

                    @Giordano-Bruno
                    pourquoi tu m’agresses ?


                  • 2 votes
                    Garibaldi2 16 août 02:38

                    @yoananda2

                    La génération des boomers n’a pas de voiture à 18 ans ! Elle ne fait pas non plus de voyages en avion au bout du monde à cet âge là. Elle contribue largement à rebâtir le pays après la seconde guerre mondiale. Elle va voir les copains à pieds car elle n’a pas le téléphone, et elle attendra le milieu des années 70 pour avoir la télé en couleur. Elle connaît le chômage de masse dès 1973, et une inflation galopante de 10% annuel à la fin du septennat de VGE.

                    Cette jeune demoiselle qui part en guerre contre ’’l’hédonisme’’ des boomers peut baiser tranquillou parce que les boomers se sont battus pour l’IVG et la contraception !

                    Les jeunes de 68 se révoltent parce que justement on leur interdit tout : les jeans sont interdits à l’école et au lycée, les pantalons sont interdits aux filles au lycée ainsi que les bas et les talons qui ne sont pas plats ! En 1967 le proviseur de mon bahut m’a renvoyé chez moi pour changer de pantalon car celui que je portais était en velours orange ! Quelques années avant, la surveillante générale m’avait confisqué mon tourne-disque portatif parce que j’écoutais un disque avec des potes !

                    Il faut une grève massive des salariés en 68 pour qu’on arrête de leur verser des salaires de merde, et dès l’arrivée de VGE, la bourgeoisie va prendre sa revanche en préparant une restructuration de la production avec chômage à la clef, pointage quotidien au bureau de l’emploi et mise en route de la liquidation de l’appareil industriel du pays, en commençant par la sidérurgie.

                    Les 30 glorieuses c’est une vaste rigolade ! Regardez les infos télé des années 60 et 70 et vous verrez la différence avec le 21ème siècle ! Les conditions de vie étaient dures, et une partie de la jeunesse française s’est retrouvée en Algérie avec un fusil sans qu’on lui demande son avis ! C’était autre chose qu’un pass sanitaire !


                  • 1 vote
                    chantecler 16 août 06:43

                    @juanyves
                    Et cette poignée correspond aux centaines de milliers de gens dans les rues , qui occupent leurs usines etc etc ????
                    Vous y croyez à ces caricatures ?


                  • 1 vote
                    juanyves 16 août 16:02

                    @chantecler
                    Ces caricatures c’étaient celles que l’on voyait à la télé. À ce moment là ils parlaient et causaient bien : des opportunistes ?
                    À mes 20 ans j’y ai cru un peu. J’ai déchanté. Mon pote c’est Abbie Hoffman "Et s’il n’en reste qu’un je serai celui-là". Les sus nommés, peut-être des caricatures, mais surtout des pourris opportunistes et incohérents.
                    Ceci dit beaucoup de choses ont changé à ce moment-là. Et mon propos c’est juste de signaler que oui il y a bien un lien.

                    @Garibaldi2
                    Les années 70 je les ai passé à voyager à travers le monde, c’était beaucoup plus facile (pas en avion). Il y avait le FPA payé au smig, le chomage pour 3 ans avec 6 mois de boulot. Chomeur tu trouvais du boulot très vite. La guerre d’Algérie pas cool mais après 68. Les flics ce n’étaient pas des robotcops. Oui ils tapaient mais ils reculaient souvent.
                    Avec la bourse étudiant que j’avais je vivais très bien. On avait quand même pas besoin de rester chez les parents pour survivre. On avait pas de téléphone portable et quand une lettre de la copine arrivait les monde était resplendissant.
                    Je ne changerais certainement pas cette époque pour celle de maintenant (dont je profite bien comme retraité pas en France).


                  • 2 votes
                    Mr.Knout Mr.Knout 18 août 18:03

                    @chantecler

                    Les gains obtenus par le proletariat en 1968 ne sont rien (et furent de courte durée) face au pan négatif de ces événements. L’avènement de l’Individu, d’une logique liberal-libertaire, les fondations d’une société de jouisseurs inconscients des processus de production. 1968 c’est le tombeau de la gauche prolétarienne, creuser par les enfants de la bourgeoisie sur le dos des travailleurs.
                    Certes la bourgeoisie industrielle fut effrayée, mais pas plus qu’en 81 et à juste titre. De plus cette bourgeoisie, en 1968 déjà, décliner face aux puissances financières et c’est cette dernière, entre autres puissances, qui avait intérêt aux événements de 1968.

                    Cette poignée ne correspond pas aux centaines de milliers qui occupent leurs usine, ils ont et continuent de capitaliser pour certains, sur le dos de cette masse de gens.


                  • vote
                    tobor tobor 2 septembre 14:05

                    @chantecler

                    "Ce qui nous gouvernent n’étaient pas nés en 68 "

                    Ne pas confondre ceux qui nous gouvernent avec ceux qui les représentent !

                  • 2 votes
                    Hijack ... Hijack ... 15 août 17:43

                    Hum ... Je doute aussi bien de cette femme que de Cnews ...


                    • 5 votes
                      Hijack ... Hijack ... 15 août 18:08

                      Par curiosité (heureusement, c’est court) j’ai écouté Lydia Guirous ... Étonnant, elle qui taxait de complotistes tous ceux qui s’écartaient du chemin tracé et balisé.
                      ...
                      Nous verrons par la suite si elle est sincère ou pas ... si elle a vraiment changé, ou bien voit-elle une nouvelle piste promotionnelle par ambition en ces temps où majorité des cadres sont en vacances.


                    • vote
                      microf 16 août 11:21

                      @Hijack ...

                      Il n´ya que les imbéciles qui ne changent pas d´avis.


                    • 12 votes
                      sirocco sirocco 15 août 17:50

                      Elle ne casse pas la baraque tant que ça et reste très politiquement correcte (elle a peut-être pas envie d’être mise à pied...).

                      Si elle est vraiment journaliste, elle aurait au moins pu avouer (car elle est bien placée pour le savoir) que la quasi totalité des merdias sont aux ordres du régime et ne diffusent, depuis le printemps 2020 en matière de Covid-19, que de la propagande, de la désinformation, des chiffres complètement trafiqués et des mensonges.


                      • 4 votes
                        chantecler 15 août 18:02

                        @sirocco
                        Absolument !
                        J’y reviens parce que ça me trouble .
                        Cette femme ne se libère pas , ne pousse pas un cri , elle lit difficilement un petit papier écrit par qui ?
                        Elle nous apprend que le prézident était contre toutes ces mesures mais que les ministres n’ en ont fait qu’à leur tête .
                        Quant au "interdit d’interdire" , ces "petits merdeux" qui défilent en masse dans les rues , ne refusent ils pas l’interdiction de passe sanitaire , du vaccin , etc etc et donc seraient ils en quelque sorte les continuateurs de "sous les pavés la plage" ????
                        Il y a un lézard, mais je n’arrive pas bien à le cerner .
                        Le pouvoir chercherait il à échapper au piège qu’il a lui même mis en place ?


                      • 6 votes
                        Giordano-Bruno 15 août 18:38

                        @sirocco
                        Si elle était vraiment journaliste... elle nous fournirait des informations que nous n’avons pas.


                      • 5 votes
                        juanyves 15 août 18:53

                        @sirocco
                        Si c’est passé et si c’est encore sur le site de CCNews c’est que c’est qu’il y a du vent qui tourne du fait d’informations qui sont plus haut et obligeront à se repositionner : opportunisme.


                      • 1 vote
                        chantecler 16 août 06:47

                        @chantecler
                        Oups !
                        "Ces petits merdeux ne refusent- ils pas le passe sanitaire , le vaccin ?...etc"
                        Et non ne refusent pas l’interdiction du passe sanitaire... etc etc
                        Je préfère préciser .


                      • 4 votes
                        jib-dep 16 août 10:55

                        Réponse du boomer à la brunette sympatoche, mais.

                        "Il est interdit d’interdire"

                        Pourquoi interdire aux médecins la liberté de prescrire tout particulièrement des médicaments bien connus et efficaces, et qui au pire ne seraient que des placebos, ce qui est toujours mieux que des nocebos comme le paracétamol qui a retenu chez eux des centaines de milliers de malades qui auraient du être soignés et traités précocement par leur médecin traitant.

                        Pourquoi interdire la liberté de circulation et le droit de travailler à des gens en bonne santé. La bonne santé ne se prouve pas, elle est présumée.

                        Pourquoi forcer par le chantage systémique à une vaccination qui ne peut qu’être volontaire. C’est l’objet même du consentement libre et éclairé.
                        Quelle liberté avec ce chantage, quelle information avec ces intox officielles ?

                        Quelle folie de forcer à la vaccination les femmes enceintes ou même en âge de procréer, les personnes saines de moins de 50 ans, les collégiens et bientôt tous les enfants. Aucun bénéfice et des risques avérés qui dans le passé ont justifié, pour 10 fois moins, le retrait du médicament ou du vaccin.

                        Quelle insanité, ou pure intox, que de prétendre éradiquer le virus et d’atteindre une immunité collective par la vaccination.

                        On peut y voir l’absurdistan en marche, incapable de reconnaître ses errements,
                        J’y vois un grand plan en marche au profit d’une super-élite mondiale.


                        • 5 votes
                          ecometa ecometa 16 août 10:57

                          Elle ne dit pas tout, elle dit ce qu’elle pense de ce bordel généralisé en matière de Santé Publiques en France ; de toutes ces contradictions qui continuent , de cette incohérence et même de cette folie furieuse !

                          En plus c’est parfaitement dit : elle en a la dame .... du courage !

                          Personne ne cherche réellement à répondre à la question suivante : pourquoi tout cela ? Pourquoi une telle collusion mondiale ?

                          Par un « complot mondialiste » contre la « Démocratie » et le « Principe d’Humanité » considéré par des « Élites-zélotes » mondialistes, positivistes dans l’esprit, vouées au technoscientisme afin de nous envoyer vers les « transhumanisme , la fin du "Principe d’humanité » :  la fin de l’Humanité ! On peut aussi évoquer le malthusianisme et l’eugénisme !

                          Nous pratiquons une "science" qui au lieu d’être au service de l’ "Humanité" entend la détruire !

                          Embourbés que nous sommes dans cette acculturation américano-anglo-saxonne (n’oublions pas saxonne) d’un "individualisme" paroxysme d’individualité et plus individualité, relevant d’une cupidité morbide, aliéné au "capitalisme" usage paroxysmique du capital ; dans tout cela : où sont passée les "Humanités gréco-latines" qui sont le fondement de notre culture européenne  !

                          Il y a un complot avec des "comploteurs" qui ont "pignon sur rue" (les plus grandes fortunes mondiales et leurs affidés "politichiens"), et qui traitent de "complotistes ", ce qui est un comble de sophisme et de cynisme, des personnes hautement qualifiées dans leur domaine de compétence, et qui sont en réalité des lanceurs d’alertes que tout le monde devraient écouter !

                          Pour en savoir plus sur ce complot et la manipulation : le SRAS CoV 2 ou COVID-19 est connu depuis 1998. Et, ce n’est pas une "fake-news" !

                          https://www.profession-gendarme.com/reiner-fuellmish-pandemic-fraud-version-integrale-1h20/


                          • 5 votes
                            Pyrathome Pyrathome 16 août 21:24

                            Hum, il m’est avis que les rats commencent à fuir le Titanic en perdition, il devrait y avoir de plus en plus de ces gens là pour dénoncer dans les semaines/mois à venir......c’est "l’effet appel d’air" ! Il faut donc amplifier ce phénomène !

                            La cinquième ripoublique vit ses derniers soubresauts....


                            • 2 votes
                              eau_du eau_du 17 août 07:37

                              Quand Pfizer & Moderna écrivent aux généralistes suisses sur les myocardites et péricardites suite à une vaccination avec leurs vaccins
                              .

                              Extrait de la lettre de :

                              Pfizer

                              Bâle/ Ziurich, le 12.08.2021

                              Informations importantes relatives à la sécurité des vaccins à ARNm contre COVID-19 (COVID-19) Vaccine Moderna et Comirnaty) : risque de myocardie et de péricardite

                              Cher Docteur,
                              ....

                              .
                              Témoignages .....


                              • 1 vote
                                BA 17 août 14:22

                                Israël est un des pays les plus vaccinés du monde. Ils en sont à la troisième dose de vaccin Pfizer ! Trois doses ! Résultat : que dalle. Covid-19 : en Israël, la situation est hors de contrôle. Le nombre de morts explose. Le nombre de cas de contamination explose.


                                Mardi 17 août 2021 :


                                Covid-19 : en Israël, la course contre la montre.


                                Le pays est touché de plein fouet par une quatrième vague qui sature les hôpitaux, obligeant les autorités à étudier toutes les pistes : même celle du reconfinement.


                                Des hôpitaux du centre du pays débordés qui refusent de nouveaux malades du Covid-19 ; d’autres qui, pour éviter l’asphyxie, transfèrent des malades graves vers les grands centres hospitaliers de Jérusalem, moins touchés pour l’instant. En Israël, la quatrième vague est bel et bien là, avec des courbes qui s’affolent. Lundi 16 août, on a enregistré 8 646 nouvelles contaminations avec un taux de positivité à 6,2 %, 559 malades graves — du jamais-vu depuis février dernier –, dont 89 sous respirateurs. Et d’après les experts, le pic n’est pas encore atteint.



                                https://www.lepoint.fr/monde/covid-19-en-israel-la-course-contre-la-montre-17-08-2021-2439080_24.php




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès