• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Du poison dans l’eau du robinet

Du poison dans l’eau du robinet

poison dans l'eau du robinet

Durée : 1h45
Diffusé le 17 Mai 2010 sur France 3
Réalisé par Sophie Le Gall
Source : Du poison dans l’eau du robinet

C’est un danger invisible qui menace les foyers, une menace pour la santé des Français, des plus jeunes aux plus âgés. Les citoyens l’ignorent, l’eau potable qui coule de leurs robinets est souvent contaminée. Munie d’une valise multimédia équipée d’éprouvettes, l’auteure enquête à travers la France pour recueillir les preuves de la contamination et interpeller les autorités. Dans le Centre, en Normandie ou en Charente, l’eau regorge de pesticides ou de nitrates, ces traitements chimiques qui peuvent provoquer des cancers. Les autorités le savent bien mais elles délivrent régulièrement des dérogations qui permettent de distribuer une eau impropre à la consommation. Dans des villages d’Auvergne ou à Saint Etienne, les habitants boivent une eau blanchie avec de la poudre d’aluminium qui peut déclencher la maladie d’Alzheimer. Les doses dépassent largement le seuil de risque fixé par les scientifiques mais la réglementation ignore les dangers de ce neurotoxique. Elle fait aussi l’impasse sur le radon, ce gaz hautement radioactif qui contamine l’eau potable dans le Limousin. Depuis quelques années, des citoyens et des scientifiques isolés tirent la sonnette d’alarme sur ces poisons qui coulent de nos robinets. Partout en France, l’eau potable charrie désormais une trentaine de résidus médicamenteux : antidépresseurs, traitements contre le cancer, hormones de la pilule contraceptive qui modifie le sexe des poissons... Pour protéger sa population de ce cocktail pharmaceutique qui pourrait devenir explosif, la Suisse installe des filtres actifs contre les molécules des médicaments. Alors que l’Europe somme la France de moderniser ses usines de traitement, notre pays ne cesse de minimiser l’ampleur de la pollution. Les communes et les grandes compagnies de distribution de l’eau ne souhaitent pas que de nouvelles règles viennent compromettre leurs affaires. Et tant pis si les Français trinquent à leur santé...

C’est un éternel recommencement… et une question lancinante, l’eau du robinet est-elle oui ou non potable ? A en croire ce documentaire explosif, la réponse est non, sauf si on aime l’aluminium, les nitrates, les pesticides et les résidus de médicaments. « C’est un danger invisible qui menace les foyers, une menace pour la santé des Français, des plus jeunes aux plus âgés. Les citoyens l’ignorent, l’eau potable qui coule de leurs robinets est souvent contaminée » s’inquiète le documentaire d’investigation qui sera diffusée ce soir à 20h35 sur France 3. Qu’on habite dans le Centre, en Normandie ou en Charente, on boit de l’eau qui « regorge de pesticides ou de nitrates, ces traitements chimiques qui peuvent provoquer des cancers ». Même si elle est parfois conforme aux normes sanitaires actuelles, ce qui n’est pas toujours le cas, l’eau du robinet consommée chaque jour par des millions de français serait contaminée aux polluants chimiques . Véritable cocktail chimique, l’eau tirée du robinet dans la région Centre et en Ile-de-France regorgerait de pesticides et autres nitrates, mais aussi de résidus médicamenteux. Les pouvoirs publics connaissent cette pollution mais ferment les yeux, en distribuant régulièrement des dérogations permettant de continuer à distribuer une eau qui dépasse les normes pesticides ou nitrates. Résultat, des auvergnats ou stéphanois boivent une eau blanchie avec de la poudre d’aluminium, susceptible de provoquer la maladie d’Alzheimer. L e documentaire rapporte que les doses de toxicité dépassent largement le seuil de risque fixé par la plupart des scientifiques. Trentaine de résidus médicamenteux Avec une valise multimédia équipée d’éprouvettes, la réalisatrice de ce documentaire d’investigation a sillonné la France pour recueillir les preuves de la contamination et interpeller les autorités. Et le constat est accablant, « partout en France, l’eau potable charrie désormais une trentaine de résidus médicamenteux : antidépresseurs, traitements contre le cancer, hormones de la pilule contraceptive qui modifie le sexe des poissons ». La France, depuis plusieurs années, doit moderniser ses usines de traitement, mais l’Etat minimiserait l’ampleur de cette pollution, comme les communes et les grandes compagnies de distribution qui ne souhaiteraient pas que de nouvelles règles les contraignent à de lourds investissements.

A voir aussi :

Documentaires santé et sanitaire
écologoie et environnement

Tags : Environnement Santé




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • 2 votes
    extralucide 13 avril 2011 13:24

    Une bonne nouvelle, enfin, pour les viticulteurs et les marchands d’eau en bouteilles... plastique naturellement.


    • 1 vote
      Mr.Knout Mr.Kout 13 avril 2011 17:02

      Il y a en effet de quoi ce poser des questions,qui finance ces documentaires au rythme de 2/3 par ans ??


    • 4 votes
      Zowie elfableo 13 avril 2011 22:01

      oh, sans doute de vilains écologistes qui se préoccupent de la santé des gens .

      j’vais finir par voter écolo , si ça continue , et me dire qu’au final ils avaient raison depuis le début .

    • 1 vote
      Mr.Knout Mr.Kout 14 avril 2011 01:19

      Toujours aussi élevé dans le débat....

      Vous préférez sans doute soutenir la mafia de l’eau en bouteille.

      Ah l’écologie de comptoir.


    • vote
      Zowie elfableo 14 avril 2011 10:22

      aucun rapport entre l’écologie et la mafia de l’eau en bouteille , on veut juste boire une eau potable . 


    • 3 votes
      gazatouslesetages 13 avril 2011 19:56

      vu la qualité douteuse de la télé en ce qui concerne les études scientifiques, j’ai comme principe de ne jamais les prendre très au sérieux...


      • 1 vote
        Zowie elfableo 13 avril 2011 22:05

        " vu la qualité des images ,...... " 


        tu devrais regarder TF1 ou M6 , ils ont de très belles images !!!

      • vote
        Mr.Knout Mr.Kout 14 avril 2011 01:20

        Et en plus vous ne savez pas lire....


      • 1 vote
        Heisenberg 13 avril 2011 22:02

        Les chiffres qu’ils donnent sont des maximums ! 

        La norme est sur une consommation quotidienne... 
        boire tous les jours une eau à 199µl est plus dangereux que de boire tous les jours une eau qui est très souvent à 50µl et une fois par an à 600µl.

        Si ils avaient été honnêtes, ils auraient pris les moyennes.

        • 3 votes
          Zowie elfableo 13 avril 2011 22:13

          si tu étais honnête , tu ne t’attaquerais pas ceux qui luttent contre la mafia des grandes compagnies des eaux ! 

          critiquer ce documentaire , uniquement par idéologie politique , c’est très con pour quelqu’un qui est censé raisonner .


        • 2 votes
          Heisenberg 13 avril 2011 23:09

          oula...


          Je travail dans le domaine de l’eau, je dis juste que prendre les extrêmes pour démontrer une théorie ce n’est pas honnête, nous travaillons sur des moyennes, surtout que les normes sont faites pour...
          Ils manipulent les chiffres pour faire de l’audience.

          Mais bon, pour toi je rentre surement dans un complot visant a décérébrer les élites clairvoyantes mais végétatives dont tu fais partis par l’ajout de phosphate d’aluminium dans les eaux que nous buvons.


        • 2 votes
          Zowie elfableo 13 avril 2011 23:32

          ah , ben voilà , tu travailles dans ce domaine : c’est à se demander qui manipule les chiffres , mais au vu des cancers et autre Alzheimer , je pencherai pour ces compagnies des eaux , les préfectures , la DASS et donc l’Etat .

          Aluminium , radon , nitrates , pesticides :
           ça fait BEAUCOUP de saloperies pour de l’eau soi disant potable !!!!


        • vote
          Heisenberg 14 avril 2011 00:39

          oui je travail dans le domaine... d’épuration des eaux résiduaires...j’ai rien à gagner que tu boives l’eau de ton robinet.


          Sur une année l’eau du robinet est contrôlée très régulièrement, alors comprends bien que sur une centaine d’analyses il se peut que parfois le résultat soit bien supérieur à la norme... si tu prends ce résultat et que tu l’extrapoles, tu obtiens une conclusion bidon. Dans le but de faire peur tu ajoutes à ça un fond de musique dramatique et hop tu obtiens une belle audience.

          Maintenant tu as deux principales types d’intoxication : aiguë ou chronique. Dans notre cas, c’est une intoxication chronique qui pourrait se passer. Ton corps est capable de métaboliser n’importe quelle substance (pour certaine, ça peut prendre très longtemps) l’intoxication chronique survient quand tu reçois plus de toxique que ton corps peut éliminer. c’est sur cette base la qu’est établie la norme.

          alors ce que je voulais dire dans mon premier commentaire, c’est que ce n’est pas grave d’avoir absorbé une fois une plus grosse quantité d’aluminium (dans certaines limites bien entendu)... si le reste du temps tu en absorbes que très peu, ton corps finira par tout éliminer. C’est bien pour cette raison qu’il faut faire des moyennes !

          Pour le reste c’est vrai qu’en France je suis étonné de voir des zones de captages entourées de champ en exploitation. Cette pratique ne se fait pas chez moi. Mais sinon les doses de pesticides dans l’eau sont bien moindre que celle que l’on retrouve dans les fruits et légumes.

          Le problème du Radon, concerne pratiquement personne, la concentration peut être relativement élevée à la source, mais comme il est rapidement dégazé, à l’arrivée les concentrations ont fortement chuté.



          • vote
            Zowie elfableo 14 avril 2011 10:21

            ah, les moyennes .... elles ont bon dos , dis donc   !


            quel blabla politique, quel truchement du dialogue , bravo !

          • vote
            Heisenberg 14 avril 2011 12:19

            eh oui, tu en as des arguments dit donc.


            dans un calcul si il faut utiliser une moyenne, c’est qu’il faut utiliser une moyenne... on extrapole pas des résultats sur des extrêmes...

            J’espère en tout cas que la connerie que tu viens de démontrer, n’est pas une moyenne mais bien un extrême.

            mais c’est vrai que si vous ne voyez pas une conspiration étatique ou sioniste derrière n’importe quel fait du quotidien, ça ne vous intéresse pas. 




          • vote
            Zowie elfableo 14 avril 2011 13:11

            conspiration sioniste ? non, c’est pas mon truc .

            par contre que les grandes compagnies des eaux aient une politique mafieuse , sans aucun doute !
            reste avec tes moyennes d’aluminium et autres nitrates , et dans 30 ans tu apprendras au JT que l’eau a provoqué des cancers et l’alzeimer : là , tu les croiras peut-être .

            je pensais que c’était par idéologie politique que tu dénigrais ce documentaire , mais c’est plutot un parti pris économique , puisque que tu travailles dans ce secteur .
            c’est un peu comme si on demandait à areva de faire une critique objective du nucléaire :
            aucun intérêt !

          • vote
            Heisenberg 14 avril 2011 18:52

            je suis dans le retraitement des eaux résiduaires...De plus nous n’habitons pas le même pays, alors comme je l’ai déjà dit ça m’intéresse pas que tu boives l’eau du robinet...je ne suis pas dans la mafia du robinet désolé 

            Moi je dis juste que ce documentaire est malhonnête. maintenant, si tu penses qu’extrapoler une maximum de donnera raison, grand bien t’en fasse... et puis bon, quand je vois le prix du litre d’eau en bouteille par rapport au prix du mètre cube d’eau du robinet, je me demande vraiment quelle mafia manipule le reportage ;) tu penses vraiment ton fournisseur d’eau qui vend quotidiennement 200l par personne en a vraiment quelque chose a secouer que t’en boives 1.5l en plus ? 

          • vote
            Zowie elfableo 14 avril 2011 20:27

            je n’ai jamais dit que tu étais dans la mafia , mais défendre bec et ongle l’eau du robinet et les compagnies qui gèrent ça , ça c’est malhonnête .

            mais apparemment , tu ne peux pas faire autrement que de disculper à tous les niveaux les gens qui vendent de l’eau qui donnent des maladies de toutes sortes .
            c’est comme si je demandais à un pharmacien de critiquer les laboratoires et l’industrie pharmaceutique : c’est pas son point de vue qui va m’éclairer sur le sujet .

            un peu comme sarko, pendant sa campagne , quand il disait : 
            " je ne vous mentirai pas " .
            amusant ...

          • 1 vote
            Heisenberg 14 avril 2011 21:23

            nan, j’ai compris, en fait tu sais pas lire ou alors tu es vachement stupide...

            je travail dans les eaux résiduaires, j’en ai rien a secouer que tu boives ou même que tu te laves avec de l’eau,... ( je l’ai déjà trop écris ça,...)
            je défend rien bec et ongle, je t’apprend quelque chose que tu sais visiblement pas, mais visiblement t’es un mec pas hyper ouvert d’esprit. alors reste dans ta stupidité et continues de te trouver tous les malheurs du monde. 

            Mais surtout arrête de financer les mafias du robinet, c’est mal vu ! ;)

            j’arrête la moi, tu m’as fatigué...

          • vote
            Zowie elfableo 14 avril 2011 22:41

            blablabla ... ouais , on perd notre temps .


          • 5 votes
            poetiste 14 avril 2011 03:44

            El fableo a parfaitement raison car il n’est pas dans la pensée préfabriquée des compagnies des eaux. l’eau, symbole de gratuité et deux compagnies françaises des eaux traduites en justice pour actes délictueux.
            De plus harcèlement dans les campagnes pour placer des assurances sur les canalisations d’eau et s’implanter partout. Harcèlement des vieilles personnes en particulier.
            La pensée unique bien apprise chez Heisenberg, c’est de généraliser, d’uniformiser tous les problèmes.Et, le corps élimine tout !!!!!Bien formaté, Heisenberg !
            Donc, d’après lui, toute personne réagit de la même façon aux agents toxiques de l’eau. Tout le monde réagit de la même manière à la vaccination contre l’hépatite B , par exemple ? Eh bien non ! Certaines personnes contractent la sclérose en plaque, c’est la catastrophe.
            Nous, on avait une eau buvable, très bonne et voilà que la société des eaux est passée par là (aucune petite commune n’a les moyens de faire des travaux comme de séparer eaux de pluie et eaux usées), on nous a chloré l’ eau et elle est devenue imbuvable.
            Moi, je ne "métabolise" pas la pensée unique et unilatérale des pieuvres compagnies des eaux car je ne gagne pas ma vie avec elles.
            Et quand je demande à un élu municipal : "pourquoi nous ont-ils chloré l’eau de la source ?", il me répond :"on n’y peut rien, ça vient d’en haut". L’indignation a laissé place à la résignation.
            Encore un qui s’est fait formater sans résistance ! La raison du plus fort, c’est la loi de la jungle et des affaires. Un salarié ne se mêle pas des affaires du patron, il les aime ou il les quitte, c’est là une compromission ordinaire de l’esclave rémunéré.
            Allez, on va laminer ! Et malheur aux vaincus qui meurent de cancer, c’est que leur métabolisation n’était pas au point, tant pis pour eux !
            L’incompréhension est aigüe ou chronique en un monde où l’argent prime sur toute autre valeur ? Voilà la question !
             


            • 1 vote
              Heisenberg 14 avril 2011 12:30

              vous avez raison... nous allons installer un site de traitement des eaux individuel pour chaque personne afin de s’assurer que l’eau fournie soit en adéquation avec son métabolisme...


              ou alors, on prend les personnes les plus sensibles et sur elles nous établissons des normes... fin, ça on le fait déjà. Des études comme ça, prennent du temps, et les résultats ne sont absolument par certains.
              Alors arrêter de voir le mal absolu partout. il y a très certainement des trucs à améliorer mais de la à voir des conspirations...

              et oui, le corps métabolise tout... pensée unique, je sais pas, mais pensée correcte, certainement smiley
              d’ailleurs vous sortez les phrases de leur contexte, vous avez bien appris les méthodes utilisées dans cette vidéo. Je rappel ma phrase : "Ton corps est capable de métaboliser n’importe quelle substance (pour certaine, ça peut prendre très longtemps)" 



              • 2 votes
                Zowie elfableo 14 avril 2011 13:13

                mais il n’ y a que toi qui parle de conspiration . serait-ce pour tenter de discréditer ce doc ? 

                la ficelle est un peu grosse !!

              • 3 votes
                Heisenberg 14 avril 2011 18:56

                bof, non... 

                c’est toi qui a parlé de "la mafia des grandes compagnies des eaux ! "

                tu essaies de te discréditer tout seul ?

              • 4 votes
                poetiste 14 avril 2011 19:12

                Voir mon texte sur :"water makes money".
                Et le problème n’est pas d’installer un traitement pour chacun mais que chacun s’informe du traitement de la matière indispensable à la vie.
                Pas de conspirations, ce mot est inapproprié. le mot qui convient est qu’il y a des décideurs pour un bien précieux qui appartient à tous et qu’ils font ce qu’ils veulent de manière unilatérale. Leur enrichissement est significatif.
                Le mal absolu existe : exemple : Des traders ont fait des opérations financières juteuses sur des céréales ; il s’en est suivi une famine et des émeutes en Egypte et en d’autres pays pauvres car chez eux le prix de ces céréales avait doublé.
                L’eau est une matière séquestrée de la même manière et pas plus à l’abri des opérations financières, localement et sur un plan géopolitique.
                Il ne faut pas être naïf non plus. Mais gardez votre boulot Heisenberg car le travail est toujours une compromission ; il convient seulement de ne pas en être dupe.
                Le mal absolu arrive un peu chaque jour en effaçant un peu de la conscience jusqu’à l’occulter. Ne me dites pas que les riches de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres, c’est un phénomène qu’il faille banaliser.
                S’indigner et agir, c’est devenu vital, voilà tout  !


                • vote
                  Gargantua Kalevala 15 avril 2011 16:13

                  Il faut interdire de réintroduire les eaux usées retraités dans la distribution des eaux courante. il y a aussi un question médicale qui se pose l’overdose médicamenteuse des français qui se retrouve dans l’eau du robinet. 


                  • vote
                    Zowie elfableo 15 avril 2011 19:43

                    oui, et je sais pas si notre ami plus haut est au courant de ces résidus de médicaments dans l’eau . 

                    mais je crois qu’il s’en fout un peu , c’est pas son problème !

                  • vote
                    Heisenberg 15 avril 2011 20:39

                    elfableo... encore une fois tu dis que de la merde.

                    je suis au courant de ce problème vu que je travail justement là dessus et avant que tu le dises mon travail consiste aussi a développer l’élimination des hormones,... 

                    et je ne sais pas comment ça se passe en France, mais cela m’étonne que vous réutilisiez de l’eau retraité comme source d’eau potable... Kalevala, tu sais me dire où il y a un tel procédé ? merci :)

                    • vote
                      Gargantua Kalevala 15 avril 2011 22:57

                      A Strasbourg il y a un pourcentage des eaux retraités qui sont réintroduit dans le circuit d’eaux potable cela doit pas être la seule ville qui le pratique.


                    • vote
                      Heisenberg 15 avril 2011 23:39

                      j’ai cherché j’ai rien trouvé, tu as un lien ?


                    • vote
                      Gargantua Kalevala 16 avril 2011 02:27

                      Une information verbale du temps de Madame Trautteman, a signaler c’est la société Suez qui se charge avec la ville de la distribution de l’eau.


                    • vote
                      Heisenberg 16 avril 2011 09:22

                      "L’eau distribuée par la CUS est puisée dans la nappe alluviale du Rhin à partir de quatre grandes stations de pompage réparties sur le territoire de la CUS. Elle est ensuite directement distribuée sans traitement spécifique mis à part une légère chloration. Chaque année le service de l’eau produit environ 40 millions de m3.


                      12 communes de la CUS sont alimentées par ce réseau et ainsi près de 400 000 habitants bénéficient chaque jour d’eau potable au robinet."

                      j’ai encore cherché bien longtemps, je ne trouve aucun endroit où un tel procédé est mis en place.. :S

                    • vote
                      Gargantua Kalevala 16 avril 2011 12:59

                      Je n’en souviens très bien que cela avais été évoquer. Comme il y a pas de transparence des informations, le simple faite d’avoir été évoquer demande un enquête approfondie par des professionnels indépendants sur les risques sanitaires. Je garde une suspicion, du fait que l’on vie dans une société où les scandales sanitaires sont légions. A propos de Strasbourg, l’analyse de de l’eau officiellement ne parle pas e la pollution de la nappe phréatique par les métaux lourds,mis de la pollution par des produits phytosanitaires d’origines agricoles. Nous trouvons devant un problème qui est de taille les donner de contrôles, ne sont pas indépendante des fournisseurs. car ce que je relate à propos de la réintroduction d’eaux traité je ne l’ai pas inventé, c’est avant que l’on sache que l’eau pouvait contenir des polluants d’origines médicamenteuses. Étant donner le nombre le nombre croissant de scandale sanitaire, il faudra bien un jour un audite indépendant de toute les procédures sur qui et quoi et comment cela est fait.Ce que je demande n’es pas une chasse aux sorcières, c’est la transparence des réalités des pratiques de la gestions et des procédés industrielles.Cela vous en conviendrez quand il y a une sous traitance, il y a une forte tendance aux floues artistiques sur les us et les pratiques. Car à quoi cela sert de dénoncer un problème si par ailleurs il y a pas de volonté de transparence officielle ?


                      • vote
                        Heisenberg 16 avril 2011 13:21

                        je suis tout à fait d’accord avec vous, mais bon, c’est toujours une histoire d’argent... et comme malheureusement l’argent passe au dessus de tout le reste, se faire entendre n’est pas toujours facile, a plus forte raison que la politique ne comprend rien aux sciences.


                      • 1 vote
                        Holly_Crapp 8 mai 2011 18:45

                        Bonjour à tous. A l’époque où le reportage est sorti, j’étais stagiaire dans une agence de communication s’occupant d’un des majeurs acteurs de l’eau en France. Nous avons donc fait face à cette communication de crise en mobilisant des journalistes capables d’écrire des articles rassurant, acheté des mots clés afin que les recherches google ramènent vers notre site, ainsi que d’autres procédés destinés à influencer l’opinion.


                        Je ne peux vous dire s’il y a réellement quelque chose à cacher. Je crois surtout que les compagnies surfent sur l’opacité des normes et leur définition pour être dans la zone grise de la légalité. 

                        Aux détriments des consommateurs ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Yoann

Yoann

Relais d'infos


Voir ses articles







Palmarès