• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Olivier Marchal défend les policiers contre les accusations de racisme et de (...)

Olivier Marchal défend les policiers contre les accusations de racisme et de violences sur BFMTV

L'interview d'Olivier Marchal par Bruce Toussaint dans 'Tonight Bruce Infos' sur BFMTV, en date du 08/06/2020.

Violences policières : "J'ai envie qu'on continue d'être fier d'être policier.", plaide le réalisateur Olivier Marchal.

Le réalisateur et ancien policier Olivier Marchal, invité de BFMTV ce lundi (8 juin 2020) soir, est venu défendre les forces de l'ordre françaises, qu'une partie de la population accuse de faire preuve de discriminations et de brutalité.

Olivier Marchal, ancien fonctionnaire de police et réalisateur de plusieurs films et séries sur l'institution (36 quai des Orfèvres, Flics, Braquo), a défendu son ancienne profession sur l'antenne de BFMTV, alors que les forces de l'ordre françaises sont accusées de faire preuve de racisme et de brutalité. Pour lui, "les flics sont toujours les boucs émissaires de l'instabilité et du désordre d'une société".

Olivier Marchal écrit une lettre de soutien aux policiers (Larmes de flics). Un peu plus tôt ce lundi, le syndicat Alliance Police Nationale avait relayé une tribune du réalisateur français, dans laquelle il défendait les forces de l'ordre, "des types qui continuent de faire leur job dans des conditions lamentables".

"Je suis là pour dire que j'aime les flics." "J'aime les flics, et je suis là pour dire que j'aime les flics et que ce métier, je le respecte.", a déclaré Olivier Marchal. "Quand j'ai eu ma carte de flic, à l'époque il n'y avait pas de portable, je suis rentré dans la cabine téléphonique de l'école de police et j'ai appelé mon père pour lui dire que je suis fier d'être policier. J'ai juste envie qu'on continue d'être fier d'être policier aujourd'hui, c'est tout ce dont j'ai envie.".

Le réalisateur regrette que la police ait, selon lui, été "abandonnée par les pouvoirs politiques", "désavouée par les pouvoirs publics et la hiérarchie". "Les flics sont toujours les boucs émissaires de l'instabilité et du désordre d'une société.", a-t-il estimé. " Moi, j'ai travaillé avec des mecs qui se sont engagés pour servir et protéger, et les flics continuent à vouloir servir et protéger.".

Ces deux dernières semaines, plusieurs milliers de personnes ont manifesté contre le racisme et les violences policières en France et dans le monde pour dénoncer les discriminations raciales et les violences policières. Des manifestations qui viennent également pour rendre hommage à Adama Traoré, et à George Floyd, un Afro-américain de 46 ans mort asphyxié lors d'une interpellation aux États-Unis.

Quelques propos tenus par Olivier Marchal :

Olivier Marchal : "J'aime les flics et ce métier, je le respecte."

Olivier Marchal : "La police a été abandonnée par les pouvoirs politiques."

Olivier Marchal : "Tous ces artistes qui chient sur les flics, je n'ai pas envie de les défendre."

Tags : Racisme Police Violence




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • vote
    ZardoZ ZardoZ 9 juin 17:42

    J’adore ses films


    • 11 votes
      Super Cochon 10 juin 21:19

      D’après le Socialiste Castaner !
      .
      .

      Les minorités parasites qui crachent sur la France ont le droit de manifester ......... les français de souche Gilet-Jaunes qui manifestent auront les yeux crevés !
      .
      .
      .
      Si vous désirez encore vivre dans votre pays , il est temps de voter RN !


    • 1 vote
      ZardoZ ZardoZ 9 juin 17:44

      La série "Braquo" ça déménage...


      • vote
        NeufTrois NeufTrois 9 juin 18:03

        On parle des policier allergiques aux racaille parce que ce sont les plus sensibles émotionnellement, en recherche perpétuel d’un défoulement  soit sur le terrain par des actes soit en paroles sur internet.

        C’est normal c’est pas des lumieres c’est gars la...Il y a certes un morceau du corps officier de la police qui tend plutot vers la défense des interets oligarchique, mais il existe aussi un nombre et non négligeable de aux gradés et de commandant authentiquement républicain, c’est à dire qui n’écarte pas totalement l’idée d’un coup d’état millitaro-policier contre la ploutocratie actuellement régnante.

        Avec les bouffon lallement et castanet (celui ci hait par les deux bords extrémistes) je pense que c’est raisonnablement envisageable dans les années à venir. 

        Donc oui vive la police sécessionniste .


        • 7 votes
          Ozi Ozi 9 juin 20:05

          Olivier Marchal : J’ai juste envie qu’on continue d’être fier d’être policier aujourd’hui

          Pour cela mon cher Olivier, il va falloir regarder la réalité en face et être prêt à nettoyer vigoureusement les écuries d’Augias..

          1/ Depuis des décennies il y a des violences policières voir même des exactions policières à l’encontre des citoyens Français (Gilets Jaunes, habitants de banlieues, écologistes, pompiers, personnel soignant, syndicalistes, ect..), ces violences sont abondantes, factuelles et ont causé de nombreux décès ainsi que de nombreuses mutilations.. Ces violences et ces débordements sont incités, entre autre, pour protéger l’idéologie du pouvoir en place.. ---> https://www.youtube.com/watch?v=jjV0o1uOxgE

          ---> https://www.youtube.com/watch?v=bgDnvuNJZKM

          ---> https://www.youtube.com/watch?v=YlNAD0OsEbw

          2/ Dans ce contexte, la nécessité de Justice est primordiale or il ne peut y avoir Justice tant que l’IGPN (qui est scandaleusement juge et partie) ne sera pas dissoute pour être remplacé par une instance indépendante contrôlé par les citoyens..

          3/ Les forces de l’ordre ont été infiltré par une minorité de racailles d’extrême droite ouvertement fascistes, racistes, suprémacistes, homophobes, ect.. Ces individus salissent l’uniforme et les lois de la république et souillent l’honneur des policiers.. Là il faut une justice implacable à leur encontre pour restaurer la concorde indispensable avec le peuple Français..

          ---> https://www.youtube.com/watch?v=HDrvPpxR_1g&feature=emb_logo

          ---> https://www.streetpress.com/sujet/1591288577-milliers-policiers-echangent-messages-racistes-groupe-facebook-racisme-violences-sexisme

          ---> https://www.streetpress.com/sujet/1591618480-fdo-22-unis-deuxieme-groupe-facebook-milliers-policiers-echangent-racisme-raciste-violences-policieres

          ---> https://www.youtube.com/watch?v=9qf1cPCS0_I


          • 9 votes
            Vraidrapo 9 juin 22:08

            @Ozi
            La Justice est débordée par les affaires de délinquance,
            les centres de détention sont surchargés : en France il y a 1 détenu pour 1200 habitants aux Stètes c’est 1 pour 250...
            le chômage et l’appétence à la société de consommation incitent les garçons à la délinquance,
            les prêches de certaines mosquées jettent de l’huile sur le feu,
            les considérations diplomatiques freinent les mesures qui pourraient réduire la délinquance ( ouverture des frontières, Schengen, immigrations, expulsions, DDH et tout le bazar...)

            Plus on est de fous, plus on s’en prend plein la gueule !
            Si quelqu’un imagine une fin heureuse... c’est qu’il détient LA boule de cristal !
            Covid-19 ou pas, tout le monde, ou presque, est d’accord pour repartir comme en 40  !
            Vrai ou faux ???


          • vote
            pegase pegase 10 juin 11:40

            @Vraidrapo
            Si quelqu’un imagine une fin heureuse... c’est qu’il détient LA boule de cristal !
            Covid-19 ou pas, tout le monde, ou presque, est d’accord pour repartir comme en 40  !
            Vrai ou faux ???

            Surtout pas, 40  45 c’était pire que la fable racontée à la télé, encore aujourd’hui on nous cache la vérité sur les atrocités commises sur le sol français, ça s’est fait dès le lendemain de la guerre pour éviter de rajouter de l’huile sur le feux ...
             


          • vote
            Djam Djam 11 juin 11:11

            @Ozi
            C’est bien Ozi de faire des leçons de "nettoyage" parmi les policiers, mais vous feriez quoi, vous, si vous étiez flic et que subissiez quotidiennement insultes, haine, agressivité juste parce que vous représentez l’ordre ??

            Dans le processus voulu de désintégration des sociétés occidentales, la fonction symbolique du Père (la Loi) a été sciemment détruite. Cette destruction a en effet comme conséquence l’instauration progressive du désordre. Et le désordre, cher Ozi, c’est d’empêcher une chose que craint par dessus-tout la dictature en cours actuelle : que les forces de l’ordre rejoignent le peuple dans sa bataille (qui ne fait que commencer) contre la dictature numérique et crétinisante que les vrais détenteurs de pouvoir mettent en place.

            Je pense que plutôt que rabâcher en boucle les pétages de plomb de certains policiers, il faut d’abord tenter de s’imaginer à leur place... et je suis certaine que vous péteriez à terme tout autant les plombs voyez-vous. 


          • 6 votes
            Vraidrapo 9 juin 21:58

            Comme bien souvent, la vérité se trouve entre les 2 extrêmes.

            Il faut avoir la mémoire bien courte pour se situer aux extrêmes.

            Les exemples ne manquent pas :

            les éborgnés du LBD contre,

            les pompiers tirés comme des lapins ou les voitures de police occupées enflammées au Molotov par des bandes de petits trafiquants...


            • 2 votes
              Joe Chip Joe Chip 10 juin 13:59

              @Vraidrapo

              Non, la vérité ne se trouve jamais à un hypothétique point d’équilibre entre "deux extrêmes", ça c’est une vision dialectique typiquement française (thèse, antithèse, synthèse) qui part précisément du principe que la vérité procéderait consubstantiellement des extrêmes (vieil héritage du monothéisme) et qu’il suffirait par conséquent de les réunir ou de les "faire dialoguer" pour trouver une hypothétique "synthèse" et aboutir à un "juste milieu". Il s’agit évidemment d’un sophisme qui ne que contribuer à renforcer la détermination des extrêmes puisque vous ne parviendrez jamais à faire accepter à des extrémistes l’idée que la vérité (si tant est qu’il existe une vérité une et unique..) se situe à mi-chemin, et que le raciste et l’antiraciste par exemple auraient vocation à trouver des points d’accords. La "réconciliation" de Soral est une bonne illustration des dégâts engendrés par cet excès de dialectique, mais on pourrait en trouver d’autres tellement ce mode de pensée domine la vie intellectuelle et les apprentissages en France (d’où ce rejet de la notion même de consensus). 
              Pourquoi la vérité ne se situerait-elle pas d’emblée du côté de ceux qui rejettent les extrêmes parce qu’ils comprennent intellectuellement et intuitivement que la vie en collectivité est rendue impossible par les extrémistes ? Que la vérité n’est nullement une monade théorique qu’il faudrait idolâtrer mais une construction dont on ne peut se rapprocher que de manière empirique en abandonnant précisément nos réflexes binaires ? Pourquoi considérer qu’il existerait à priori une quelconque "vérité" chez les extrémistes ? Voilà une idée particulièrement pernicieuse qui revient à faire un rapprochement spécieux entre des choses qui ne sont pas forcément liées, et ce afin d’établir des relations de cause à effet et donc un déterminisme sociologique  qui n’existent pas, et c’est comme cela qu’on finit par accepter l’idée fausse ou caricaturale que les attaques de pompiers sont motivées, voire justifiées par les abus policiers.
              Les violences policières et la délinquance dans les quartiers ont leur propre dynamique qui ne s’explique pas par le principe des vases communicants. Il y a évidemment des relations, mais une chose (thèse) ne se détermine pas seulement par son interaction dialectique avec son contraire (antithèse), qu’il suffirait dès lors de renverser (synthèse) pour passer par exemple d’un état d’injustice maximal à un état de justice idéal, de l’oppression capitaliste à l’émancipation des travailleurs. C’est pourquoi le marxisme et ses dérivés ont toujours buté sur ce paradoxe lié au dualisme idéaliste. 
              L’idée même qu’il existerait un "juste milieu" en matière de délinquance et de maintien de l’ordre, et que la paix civique ne serait jamais qu’une histoire de dosage et d’arbitrage par la force publique, est absurde. L’ordre légitime et la paix civique ne peuvent évidemment émaner que de la volonté générale, c’est à dire de la détermination libre et positive des individus à se doter de bonnes lois démocratiques, à les respecter et les faire respecter sans se soucier de ce qu’en pensent les "extrêmes".


            • 3 votes
              Joe Chip Joe Chip 10 juin 14:14

              Un autre exemple concret de ce dualisme c’est la manière dont les médias sensationnalistes présentent le problème de la violence dans les "quartiers", quand un type te dit qu’il "faut écouter la jeunesse des quartiers" en ajoutant une phrase plus tard qu’il "faut écouter aussi la police qui ne peut pas intervenir", en gros ce que fait Pascal Praud, et on finit comme ça à faire des "débats" artificiels entre un ancien rappeur intronisé représentant de la "jeunesse" et un syndicaliste de la police, ou entre Zemmour et Yassine Belattar, qui se concluent invariablement sur l’idée que la "communication est devenue impossible". Forcément, quand tu bombardes le téléspectateur de ces pseudo-débats, il ne peut en résulter que des fausses vérités.


            • vote
              yoananda2 10 juin 14:23

              @Joe Chip
              quelles fausses vérités ?

              Toi par exemples, tu discutes avec les plus ou moins facho-racistes du style de ceux qui sont dans la police, et avec les islamistes plus ou moins crypto du style Belattar ?

              Sinon tu verrais qui pour faire communiquer les blédard et les de souche ?


            • vote
              Vraidrapo 11 juin 10:13

              @Joe Chip

              ce afin d’établir des relations de cause à effet

              Que nenni ! Telle n’est pas mon intention. Je n’ai pas non plus l’idée de mettre ces antagonistes autour d’une table pour débattre.
              Mon discours s’adresse à ceux qui sont observateurs ou victimes ou détenteurs du pouvoir administratif...

              d’un état d’injustice maximal à un état de justice idéal, de l’oppression capitaliste à l’émancipation des travailleurs.

              Tout ça c’est du dogme. Moi, je pense "culture spécifique". On va descendre de quelques niveaux pour descendre à terre (en plus je ne suis pas littéraire ).
              Je vais te préciser ma pensée :

              1. il existe un mode d’éducation particulière qui perdure dans le monde musulman, c’est la place des "garçons" dans une famille. Les articles ne manquent pas à chaque crise des banlieues où des reporters mettent en exergue la réussite sociale de toutes les filles par rapport aux garçons d’une même famille...
              2. lorsque les Boat-people sont arrivés chez nous, ils se sont intégrés sans dommage collatéral dans le 18è ou ailleurs en France. Sans esprit de revanche malgré le passif culturel colonialiste de la France,
              3. J’ai travaillé dans les 3 pays du Maghreb, j’ai pu constater que les Algériens de la Mitidja avaient un potentiel agressif (frustration, répression..) inconnu dans le sud du pays ou chez leur deux voisins. Tunisiens et Marocains confirmeront mon sentiment. Malheureusement, en France, Les premiers sont les plus nombreux et ce sont eux qui donnent le "La" aux autres minorités. Pendant longtemps, le gouvernement a entretenu l’animosité anti-française par cette expression " les séquelles de la Colonisation" tandis qu’il détournait la manne pétrolière... Après la guerre civile qui a fait entre 100 et 200 mille victimes, l’Algérien du pays a radicalement changé son discours. Au point que les Universitaires algérois que je connais, désignent par "Mutants", leurs parents qui nous font "bénéficier" de sa présence.

              C’est pourquoi, je dis que Maurois, Premier Ministre a fait une connerie grosse comme lui quand, en 1982, il a "sollicité" du Gouvernement algérien de modifier la Loi de façon que les binationaux puissent choisir leur pays pour faire le SN sans perdre la nationalité algérienne.

              Entre 12 mois en France et 24 ou 36 mois dans les bataillons disciplinaires du Sahara que crois-tu qu’ils ont choisi... ? De plus Ce Branleur de Chirac a supprimé le service militaire... Tout benef pour nos autres branleurs de Banlieue.

              Ces jeunes de retour du sahara et des traitements sans concession des cadres de l’armée algérienne auraient baisé le sol de France à leur retour au lieu de crier aujourd’hui "Fuck la Police !"

              Je sais que ce n’est pas genre de propos que les militants politiques sont prêts à recevoir ( je connais maoiste et trotskyste...pfff). Ce n’est que du Bons Sens.

              Et puis, ça fait 6 fois que je raconte l’Histoire de Pierre Maurois, ça commence à me gaver, cet aveuglement des dogmatiques et des promus de l’ENA qui ne pensent qu’à des privilèges...

              Il y a une Complicité Sordide entre Paris et Alger, sordide et "machiavélique" comme Kohn-Bendix !


            • vote
              Vraidrapo 11 juin 10:26

              @Vraidrapo
              (Addendoum)

              Lorsque ces putains d’Infaux du MEDEF déclarent que les chefs d’AQMI ont été décimés au MALI à la frontière algérienne, c’est grâce aux renseignements des.... USA ! Ils omettent "pudiquement" et systématiquement les Services Algériens.
              Pourquoi ???


            • vote
              Djam Djam 11 juin 11:17

              @Joe Chip
              J’aime beaucoup votre commentaire, il est pertinent quant à ce p****** de défaut intellectuel basé sur la dialectique, système de pensée qui évacue clairement tout autre option exigeant forcément un gros effort d’imagination.

              Cela dit, je crois peut-être à tort ? que pour que soit possible toute "détermination libre et positive des individus", il faudrait que ces individus acquiert d’abord un niveau de conscience nettement plus élevé. Or, la majorité des individus de notre monde demeure encore très primaire...


            • 2 votes
              Djam Djam 11 juin 11:31

              @yoananda2

              " les plus ou moins facho-racistes du style de ceux qui sont dans la police"

              Tant que vous continuerez à emprunter un qualificatif (facho-raciste) totalement caricatural, vous ne serez pas crédible.

              Il est stupéfiant de constater à quel point le conditionnement sémantique est entré dans les têtes de ceux qui jugent à tour de forum alors même qu’ils n’ont jamais vécu le quotidien des flics.

              Yoananda2, l’honnêteté suggère de ne pas se contenter de taxer ceux qui nous dérangent du premier qualificatif signifiant une idéologie que nous n’avons jamais subi non plus. Car, je suppose que vous n’avez jamais vécu dans un pays soumis à un authentique fascisme ?


            • 1 vote
              ged252 11 juin 12:43

              @Joe Chip
              Les extrémistes sont ceux qui accusent les patriotes français d’être des racistes, maQiavel par exemple, Conh Bendit, Mélenchon, et tous les antifas.
              ET ceux qui accusent les français d’avoir été des esclavagistes, ou d’avoir participé à la shoah.
              .
              Le juste milieu, si c’était une référence, serait donc entre des extrémistes et des gens qui sont dans le juste milieu, et non entre deux extrèmes.


            • vote
              maQiavel maQiavel 11 juin 22:11

              @ged252

              Voilà qui est nouveau, je traiterai les patriotes français de racistes. C’est du joli : me considérant moi-même comme un patriote français, me voilà donc auto-classifié moi-même en raciste smiley 


            • vote
              Scalpa Scalpa 9 juin 22:19

              Beaucoup d’accusés peu de cons a damner a part celui de ...


              • 3 votes
                Nainconnu 9 juin 22:36

                Baaah il est fier parce que comme ça il peut continuer à faire du fric avec ces histoires de ripoux ...

                "et les flics continuent à vouloir servir et protéger.".

                Des infectes larbins lâches et serviles ! Qui veulent-ils servir et protéger ??? Pas le peuple ... T’inquiètes pas Marchal , un de ces 4 il y aura un match retour et ça te donnera du grain à moudre pour nous pondre un film !


                • 3 votes
                  Djam Djam 11 juin 11:34

                  @Nainconnu

                  Votre commentaire est la synthèse de la bêtise qui règne un peu partout parmi les masses anonymes...
                  Vous dénoncez l’insulte expéditive est à la portée de tous — une servilité lâche chez les flics sans vous rendre compte que vous êtes vous-mêmes servile et lâche parce que vous exprimez votre agressivité bien à l’abri derrière votre écran... on peut en effet donner des leçons dans une telle posture...


                • 5 votes
                  Serge ULESKI Serge ULESKI 10 juin 13:49

                  Marchal est à l’image de son « cinéma » : sans intelligence, complaisant, lâche et racoleur ... un cinéma pour TF1...

                  Vraiment, il ne manquait plus que lui dans l’arène pour escamoter le sujet !


                  • 5 votes
                    ZardoZ ZardoZ 10 juin 16:47

                    @Serge ULESKI
                     Donc un film comme "Carbone", est inintelligent, complaisant, lâche et racoleur... Mais bien sur !


                  • 4 votes
                    mmbbb 10 juin 19:24

                    @Serge ULESKI    enfile un uniforme de flic et tu verras tes petits copains de banlieue de traiter de fils de pute , d ailleurs c est ce que est 


                  • 1 vote
                    mmbbb 10 juin 19:25

                    @mmbbb " ce que tu es " 


                  • 4 votes
                    Norman Bates Norman Bates 11 juin 00:01

                    @Serge 3615 ULASKI

                    "Vraiment, il ne manquait plus que lui dans l’arène pour escamoter le sujet !"

                    D’autres individus escamotent les sujets par la censure... smiley


                  • vote
                    Pierre Régnier 10 juin 16:57

                    On dit trop peu que le scandale, ici comme sur beaucoup d’autres sujets, est aussi dans la banalisation d’un langage sans véritable rapport avec les faits réels... Langage accepté et répété par de nombreux "journalistes" qui ne connaissent pas - ou ne veulent pas connaître - leur langue.

                    Aujourd’hui, ceux qui veulent creuser le fossé entre les citoyens et leur police, et qui trouvent cette complicité, volontaire ou pas, chez ces "journalistes", annoncent qu’ils rendent hommage à un délinquant odieusement mis à mort aux USA par trois policiers lors de son arrestation.

                    Définition du mot "hommage" dans le Larousse : Don qui exprime le respect, l’admiration, la reconnaissance de quelqu’un ; marque de respect.



                    • 1 vote
                      Nainconnu 10 juin 18:21

                      @Pierre Régnier
                      Le seul scandale c’est qu’il n’y ait pas , et cela sur toute la planète , un Sarkozy , un Balkany , un Prince Andrew , un François Fillon ... ( longue liste d’enculés mettez celui qui vous fait plaisir . ;;ça marche aussi ! ) qui ne se soit pas fait démonter la gueule en règle par ces connards lâches et serviles de flics qui le font avec tant de zèle et de plaisir quand c’est un sans-dent !!
                      En ce qui me concerne les flics auront mon respect quand ils feront une "bavure" avec un riche ou un puissant ... La baballe est dans votre camp les chienschiens ! En attendant j’ ai plus de respect pour la blatte ou le taenia .


                    • vote
                      Pierre Régnier 11 juin 08:12

                      @Nainconnu

                      Qu’un commentateur d’Agoravox explique clairement que la France ira mieux quand la moitié des français auront choisi "la bonne haine" et "la bonne violence" contre "la mauvaise haine" et "la mauvaise violence", c’est plutôt un progrès. Même si c’est sans surprise, on voit ainsi à quel niveau de bassesse on est tombé. Ce serait mieux encore si ce commentateur ne se cachait pas lâchement derrière un pseudo pour proposer son ignoble solution. Mais c’est bien de cette « philosophie de chien » que nos petits-enfants risquent d’avoir à se relever.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zorba

Zorba
Voir ses articles


Publicité





Palmarès