• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Une intelligence artificielle française traduit un livre de 800 pages en 12 (...)

Une intelligence artificielle française traduit un livre de 800 pages en 12 heures !

Le livre « L'Apprentissage Profond » a été entièrement traduit en 12 heures par une intelligence artificielle. La traduction d’un livre de cette taille par un humain prend normalement plusieurs semaines.

https://fr.sputniknews.com/france/201810171038539454-france-donnees-numeriques-technologie/

Tags : France Google Entreprises Informatique Logiciels libres Travail Russie Intelligence artificielle




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • 2 votes
    gaijin gaijin 24 octobre 10:28
    mais qu’en est il des nuances du sens ?
    quiconque s’est un peu frotté a cette question sait que le " traduttore tradittore " est une triste réalité et que d’un traducteur a l’autre il y a un gap .....
    la machine fait elle mieux ou moins bien ?

    • vote
      CoolDude 24 octobre 20:09

      @gaijin

      Exact. C’est le problème de toutes traductions, quelles soient d’une IA ou d’un humain.

      La vrai question est qui traduit et comment... Voir pourquoi ?

      Telle est la question !

      J’adorais une oreillette polyglotte, mais connecté... Non !

      C’est une autre question !


    • vote
      CoolDude 24 octobre 20:24

      @CoolDude

      L’humain peut être un problème... La machine aussi.

      On sait que l’humain est problématique.

      La machine !? Dans le doute... Moi, j’y vois peut-etre une solution.


    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 25 octobre 09:49

      La crétinerie artificielle rend les idiots comme CoolDude heureux. 


    • 5 votes
      albert123 24 octobre 11:10

      la fameuse IA n’est qu’un algorithme qui ne sera jamais qu’un succédané de l’intelligence de son créateur, 


      et avec un QI moyen en régression années après années on est parfaitement en droit de s’attendre à voir fleurir des algorithmes de plus en plus bidon.

      le constat de mon coté est simple, dans ma branche, les outils proposés ne sont pas le reflet de la réalité observable et ce même, si le techno commercial qui tente de vous vendre sa solution est convaincu que le monde virtuel perçu derrière son écran est le reflet de la réalité. 

      Avec la génération tablette que l’on peut observer aujourd’hui, il faut s’attendre à une génération complètement hors sol qui sera destiné à disparaître par refus de l’acceptation du principe de réalité au profit d’une vision idéologisé qui n’est possible que par la vision aliéné et fausse du réel via les écrans et les algorithmes bidons qui truquent et faussent la perception humaine.

      L’humain est entrain de creuser son propre tombeau.

      • 6 votes
        medialter medialter 24 octobre 13:01

        @albert123
        "QI moyen en régression années après années on est parfaitement en droit de s’attendre à voir fleurir des algorithmes de plus en plus bidon.

        *
        QI moyen en régression (affirmation avec laquelle je suis d’accord) ne veut pas dire QI des roboticiens en régression. Au contraire, les industries Hi-Tech recrutent à très haut niveau universitaire des élites dont le QI serait plutôt croissant.
        *
        "la fameuse IA n’est qu’un algorithme qui ne sera jamais qu’un succédané de l’intelligence de son créateur"
        *
        Là vous êtes dans les choux, mon ami smiley L’IA se fonde aujourd’hui sur les bases de l’architecture neuronale, cad un apprentissage autonome et des capacités évolutionnistes, et bientôt la capacité de se reprogrammer soi-même. En matière rationnelle, les IA dépassent l’humain depuis plus d’une décennie. En matière artistique, c’est en cours, en psychologie également (test de Turing sur le point d’être passé). En disant cela, je ne défends pas le transhumanisme, je fais un constat factuel. Il faut éviter de se mettre la tronche dans le sable. Moi j’y vois plutôt une bonne nouvelle, cela malmènera fortement les anthropocentristes et forcera l’humain à reconsidérer sa véritable place dans la nature

      • 1 vote
        albert123 24 octobre 13:20

        @medialter

        "L’IA se fonde aujourd’hui sur les bases de l’architecture neuronale, cad un apprentissage autonome et des capacités évolutionnistes, et bientôt la capacité de se reprogrammer soi-même."

        et dans les faits ça se traduit par des analyses et des conclusions hors sols relayés par des technico commerciales qui sont complètement déconnectés du réel.

        tiré de votre lien

        "Grâce notamment à des tics de langage typiquement humains comme « ums » ou « ahh ». L’idée est de rendre la conversation avec l’intelligence artificielle complètement naturelle. Bien sûr, ce sont des échanges de courte durée pour des réservations téléphoniques. Il ne s’agit pas non plus d’une grande discussion philosophique."

        on a donc bien à faire à une simulation d’intelligence rapidement détectable et non à une forme d’intelligence. 

        mais effectivement si cela suffit au plus grand nombre tant mieux pour eux.


      • 5 votes
        medialter medialter 24 octobre 13:39

        @albert123
        "on a donc bien à faire à une simulation d’intelligence rapidement détectable et non à une forme d’intelligence"

        *

        Excusez du peu, pour l’instant. Il n’y a même pas un siècle, le microprocesseur n’existait pas encore et cette conversation n’aurait même pas eu de sens. A l’époque, on trouvait encore des archaïques qui doutaient de la sphéricité de la Terre. Aujourd’hui, on trouve les mêmes qui doutent toujours de l’évolution exponentielle de la technologie smiley Quant à voir dans l’humain une "forme d’intelligence", c’est dévoiler son inexpérience de le voir prendre des décisions viscérales qui vont totalement à l’encontre de ses intérêts, tant sur le plan individuel que collectif


      • vote
        gaijin gaijin 25 octobre 08:47

        @medialter
        " Quant à voir dans l’humain une "forme d’intelligence", ......"

        l’être humain est un potentiel ...mais l’expression de ce potentiel ( que ce soit en terme d’intelligence ou d’autres choses ) diminue au fur et a mesure que les outils deviennent plus performants. ce que l’on fait actuellement revient a donner des fauteuils roulants a des gens bien portants : les jambes s’atrophient .....toutes les astuces de langage n’y changeront rien : la réalité virtuelle revient a avoir plus de virtuel que de réel et l’humain augmenté par la machine plus de machine et moins d’humain .....

        ( moralité barrons nous de cette dystopie .... smiley )


      • vote
        bob87 25 octobre 12:36

        @albert123

        Bon je vais parler de cette histoire de traduction avec 2 angles d’attaques :

        - la première, un doctorat en informatique pour vous expliquer que ce n’est pas un algorithme mais un apprentissage profond aka un réseau de neurones à qui on a donné des textes originaux et traduit dans une quantité qu’aucun être humain ne sera jamais capable d’ingurgiter même avec une vie qui se compterait en milliers d’années sans dormir

        - la seconde, ma sœur est traductrice professionnelle et a testé ce genre de réseau de neurone. Le résultat est le suivant : sur des textes classiques, c’est l’équivalent ou meilleurs qu’un traducteur moyen dans le cas français/anglais. Et même des textes littéraires peuvent y passer avec de temps un temps une intervention humaine...

        Au final ce qui fait la qualité de la traduction ne dépend que d’une chose : la quantité de texte traduit disponible de la langue source vers la langue cible....


      • vote
        gaijin gaijin 25 octobre 15:06

        @bob87
        " Au final ce qui fait la qualité de la traduction ne dépend que d’une chose : la quantité de texte traduit disponible de la langue source vers la langue cible...."

        et paf vous confondez qualité et quantité ......si votre soeur n’est pas meilleure que vous en français effectivement elle ne doit rien trouver a redire aux traductions mécaniques ( essayez donc avec de la philo ou des textes concernant la spiritualité ...ou pour rire le chinois ancien des textes de médecine chinoise .....)


      • 2 votes
        méditocrate méditocrate 24 octobre 11:53

        Ca peut être poétique... (A la manière des surréalistes.)

        Je me souviens d’une traduction IA :
         "time flies like an arrow" traduit "les mouches du temps comme une flèche".
         Ca m’a plongé dans une rêverie de roman fantastique personnellement.

        • vote
          joelim joelim 26 octobre 13:39
          ça doit être aussi agréable à lire qu’un BigMac rassis à manger.

          Qui lira des productions automatiques faites dans un langage bien trop subtil (à cause des double-sens notamment) par des "réseaux de neurones" qui sont à nos réseaux de neurones authentiques (nos cerveaux) ce qu’une maison en Lego est à une habitation réelle ? Parler de neurones artificiels est au mieux une erreur grotesque et au pire une fraude sémantique. Et c’est tellement médiocre de succomber à cette pulsion maladive et banale consistant à se croire l’égal du Créateur (enfin, ce qui a créé le vivant et son environnement). L’intelligence artificielle : LOL. smiley De nouvelles interfaces de reconnaissance et de résolution, rien de plus.

          • vote
            joelim joelim 26 octobre 15:05
            Quand à l"IA "pensante", c’est le plus gros oxymore du Guide des blagues. Et ça révèle que ses afficionados ont une très vague idée de leur processus de pensée voire de leur existence. Est-ce à corréler avec l’épidémie de smartphonite aigue je ne sais. Je dirais juste que la tranche d’âge la 1ère à avoir subi cette affection est celle qui croit le plus à l’"avenir dans l’IA".
            Non, ce qui va se passer est que des délits et crimes seront commis par des gens dégueulasses en utilisant l’IA et aussi ses mythes. Il faudra une loi qui j’imagine rendra responsable le concepteur-ordonnateur des règles régissant le bouzin pseudo-pensant en cause. Et c’est tout. L’IA est à l’informatique ce que l’art contemporain est à l’art réel.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès