• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Galekal

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 213 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 2 votes
    Galekal 3 mai 2012 18:43

    L’explosion de DSK comme complot de Sarko ? Je n’y ai pas cru 30 secondes. Je n’apprécie ni la politique ni le bilan de Sarko, mais quelles que soient les critiques politiques que l’on puisse avoir à son propos, il faut reconnaître qu’il n’a pas un QI d’huitre. Le choix du moment pour un complot aurait été complètement débile. J’aurais réfléchi au complot seulement si l’explosion de DSK était survenu après les primaires. DSK est victime de lui même et de ses moeurs. Il a largemement de quoi se plomber tout seul au gré de ses fréquentations.

    Aussi, comment comprendre la position de Hollande à son égard ? A mon avis, 2 explications possibles, et c’est du 50/50

    L’éducation de Hollande fait en sorte qu’il ne se mèle pas de la vie privée et des moeurs des autres, et que l’on fait jusqu’au bout la sourde oreille aux bruits de couloir et rumeurs diverses et variées. C’est une possibilité que l’on peut envisager au regard des échos relatifs à son intégrité et de son insistance pendant le grand débat sur le thème de l’éducation.

    Seconde possibilité : Il avait compris qui était DSK et cherchait le moyen et le moment opportun pour le liquider en finesse. Dans ce cas, on ne va pas le reprocher à Hollande (dixit : DSK, je ne le connais pas).

    Plus combattif, plus fin et plus énergique que je l’aurais imaginé. Pas mal, Hollande. o)



  • vote
    Galekal 12 mars 2012 12:25

    Il existe des personnages complexes chez qui il y a du bon... et du moins bon. L’idée de Wikileaks me semble en elle même bonne et dans une certaine mesure porteuse d’espoir démocratique si cela permet de dénoncer des aberrations. Cependant, le personnage Julian Assange me semble assez nébuleux. Son expression, au cours de l’interview laisse voir un sentiment de supériorité assez évident. A mon avis, il a grillé Wikileaks et la bonne idée qu’il pouvait y avoir en ce qui concerne cette oranisation en agissant davantage pour affirmer sa supériorité que pour la seule bonne cause de la justice. Bref, alors qui Wikileaks était certainement en soi une chose fort utile, cette oranisation aura été certainement desservie par un leader, certes charismatique, intelligent et doué, mais doté d’une personnalité qui semble à la limite de la psychopathie. Et un psychopathe, même avec 130 de qui ou plus, cela reste un psychopathe. C’est dommage car à mon avis Wikilieaks méritait mieux et autre chose.



  • 13 votes
    Galekal 2 mars 2012 18:11

    Il y a quelque chose qui m’a vraiment fait rire, c’est le coup de la quête des véritables ancêtres, et de la "colonie au kenya sur les traces des premiers homo sapiens". En fait, il remonter beaucoup plus loin car les traces des tous premiers hominidés se trouvent du coté de la cassure du Rift, en Tanzanie (pas très loin du kenya, en fait). o)

    En voilà une bonne idée qui mettrait enfin tout le monde d’accord, sionistes et antisionistes. Cela vous dirait qu’on s’installe tous en colonie sur la terre de Lucy, notre lointain ancêtre Australopithecus Afarensis qui vivait dans la vallée du Rift il y a de cela 3 millions d’années ?
    o)
    Lol



  • 5 votes
    Galekal 2 mars 2012 16:34

    Une question me vient à l’esprit : lorsque Stanley Kubrick a fait son film "Eyes Wide Shut" représentant une secte à partouze dont les adeptes étaient des gens influents, faisait il référence aux francs macs ?



  • 15 votes
    Galekal 2 mars 2012 15:45

    Bien vu en ce qui concerne le MES comme coup d’état de la finance, compte tenu du fait que la finance est un milieu qui pilonne les populations dans le but de satisfaire à son ivresse de puissance. La Grêce n’est qu’un début compte tenu du fait que la volonté de puissance de la finance a évolué en sadisme radical.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès