• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Heptistika

Heptistika

"Mon ennemi est un con, il pense que c’est moi l’ennemi alors que c’est lui l’ennemi !"
 
“If you're not careful, the newspapers will have you hating the people who are being oppressed, and loving the people who are doing the oppressing.” - Malcom X
 
" No society wants you to become wise : it is against the investment of all societies. If people are wise they cannot be exploited. If they are intelligent they cannot be subjugated, they cannot be forced in a mechanical life, to live like robots. They will assert their individuality. They will have the fragrance of rebellion around them. They will like to live in freedom. Freedom comes with wisdom, intrinsically. They are inseparable, and no society wants people to be free. The communist society, the fascist society, the capitalist society, the Hindu, the Mohammedan, the Christian — no society — would like people to use their own intelligence because the moment they start using their intelligence they become dangerous — dangerous to the establishment, dangerous to the people who are in power, dangerous to the ‘haves’ ; dangerous to all kinds of oppression, exploitation, suppression ; dangerous to the churches, dangerous to the states, dangerous to the nations. In fact, a wise man is afire, alive, aflame. But he cannot sell his life, he cannot serve them. He would like rather to die than to be enslaved. ” - Osho

Tableau de bord

  • Premier article le 07/03/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 1103 65
1 mois 0 11 0
5 jours 0 8 0


Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires




  • vote
    Heptistika Heptistika 23 février 23:18

    @Sloop

    Sans les munitions, c’est pas un lycée yankee ici smiley



  • vote
    Heptistika Heptistika 23 février 00:41

    @DJL 93VIDEO

    Les banquiers ont mauvaise presse dans les milieux où la presse n’a plus toute ses lettres de noblesse et son influence, quelques rares sites sur le net tels qu’AV. Le quidam lambda lui, plus de 95% de la population donc, n’en est même pas au stade de se poser la question quant à la confiance qu’ils accordent de facto aux banques, ni ne se doutent qu’il y a un problème en premier lieu, ils veautent UMPS et Macron en masse, récitent les slogans qu’on leur a fourré dans le crâne épissétou.

    J’espère que le temps vous donnera raison, mais je ne puis partager votre optimisme.



  • vote
    Heptistika Heptistika 23 février 00:22

    @Mahler

    Système qualifié de socialiste par les libéraux classiques et les libertariens, dès que le capitalisme n’est pas purement libéral pour eux c’est du socialisme.

    - Et encore vous êtes gentil, quand je vois la haine qui se dégage de toute plateforme, forum ou site anglophone dès que le sujet du capitalisme se retrouve sur la table, c’est une avalanche à couper le souffle. A croire que leur identité, voir leur Vie en dépend, ça suinte le pathos à 5 millions de kilomètres...

    Les libertariens quant à eux devraient commencer à comprendre qu’un libéralisme chimiquement pur déjà n’est pas possible en soit, mais qu’en plus il est incompatible avec le capitalisme.

    #contradictionception



  • vote
    Heptistika Heptistika 23 février 00:03

    @maQiavel

    "(j’espère que je me fais comprendre)"

    - Oui je crois, merci pour la précision, dans ce cas on est bien d’accord.

    Cela dit, les alternatives ? Loin de moi de douter que tu aies réfléchi à la question et aies de bonnes raisons d’y croire, mais je n’arrive pas à partager ton optimisme, aussi enviable soit-t’il (pas ironique). Mon intuition me susurre qu’il n’est guère possible de contrôler ni de rassasier la bête nommée Capitalisme. Donnes-lui du communisme, elle en fera du bolchevisme. Nourris-la de libéralisme, elle enfantera du néolibéralisme. Quoique tu lui donnes, elle gardera la substance qui l’arrange et jettera le reste aux orties et je ne crois pas qu’il existe de contre-exemple à cette dynamique.

    Le capital est trop grand, trop sur-puissant, il joue sur tous les tableaux et possède presque tous les leviers, il attaquera tout pays (ou entité) voulant garder une banque centrale indépendante ou toute communauté voulant redistribuer ses ressources naturelles avec plus d’équité. Là, tous les néolibéraux, aidés qu’ils seront par les social-traîtres, seront bien heureux "d’oublier" leurs bons principes de non-agression tant que ça leur permet de vendre leurs armes, d’étendre leur usure, de booster leur dividendes ou d’avoir accès à une main-d’oeuvre d’esclaves.

    Bref, à mon sens il n’existe plus de contre-pouvoir possible, la bête, bien que vouée à l’auto-destruction, préférera emporter avec elle tout ce qui est à la portée de sa main (non-invisible celle-là ! smiley ), c’est à dire beaucoup de choses, plutôt que d’admettre la défaite.



  • 1 vote
    Heptistika Heptistika 22 février 20:16

    @DJL 93VIDEO

    D’accord avec Maq, j’ajouterai même que d’obtenir un financement autre part que chez Attali est de moins en moins possible, ces gens-là ayant presque tout le pouvoir. Qui plus est ils ont le temps d’attendre, les petits patrons finissent par crever de faim, se heurtant au quotidien à la concurrence déloyale des grands groupes, et là, Banco on rachète pour une bouchée de pain.

    En gros c’est fini le capitalisme à Papa, les investisseurs autres que les "financiers" dont tu parles n’existent presque plus, et c’est d’autant plus difficile pour les PME de s’octroyer les faveurs de cette espèce en voie d’extinction.

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès