• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

jean dugenêt

jean dugenêt

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 8 0
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    jean dugenêt jean dugenêt 10 novembre 11:52

    @Hieronymus
    "à l’aristocratie ancienne s’est substituée celle du fric, qui subsiste jusqu’à aujourd’hui et je ne ne suis pas certain que l’ancien régime était aussi inhumain que vous le décrivez"

    Je suis certain que l’injustice sociale proclamée comme un droit est pire que l’injustice sociale subie comme un fait sans être justifiée par le droit.
    L’ancien régime était en effet une barbarie généralisée puisqu’elle donnait le droit à l’aristocratie de considérer les gueux comme des animaux ou presque.

    "Les hommes naissent et demeurent égaux en droit" est de ce point de vue un progrès même s’il n’a pas supprimer les injustices.

    Le passage de l’esclavage à la féodalité a été un progrès sans que pour autant la féodalité soit un paradis sur terre.
    Le passage de la féodalité au capitalisme a été un progrès sans pour autant que le capitalisme soit un paradis sur terre.
    Vous exprimez ce dernier point en disant "à l’aristocratie ancienne s’est substituée celle du fric"

    Tout le XIXe siècle est fait d’avancées et de reculs successifs pour que les principes de 1789 ne soient finalement appliqués qu’un siècle plus tard.

    Il en sera certainement de même pour la prochaine étape de l’histoire de l’humanité.



  • vote
    jean dugenêt jean dugenêt 9 novembre 12:01

    @laertes
    Parlez-vous de Brigitte Trogneux ?



  • 2 votes
    jean dugenêt jean dugenêt 9 novembre 11:59

    @Hieronymus
    "ce n’est pas en particulier la mort de la Reine mais toute la période révolutionnaire qui est lugubre"
    Le plus lugubre c’est ce qui a précédé : l’esclavage dans les colonies, la torture comme méthode officielle pour extorquer des aveux, les condamnations à mort accompagnées de divers supplices, le pouvoir arbitraire des nobles sur les gueux, l’injustice de classe proclamée comme une règle normale de fonctionnement de la société... Comment fallait-il faire pour supprimer cela ? Fallait-il demander poliment et humblement aux puissants de modifier tout cela ? C’est ce que les pauvres ont fait dans un premier temps avec leurs cahiers de doléances mais les nobles n’ont pas su entendre la révolte gronder derrière les complaintes. Quand la révolte éclate, qui peut la contrôler ? Sont-ils bien autorisés à venir se plaindre après des débordements ? Ne l’ont-ils pas un peu chercher ?



  • 2 votes
    jean dugenêt jean dugenêt 9 novembre 11:45

    Il y a sans doute des millions de personnes en France qui sont prêtes à s’exprimer dans des émissions de télé alors qu’elles n’ont jamais été condamnées.

    Celles qui ont été condamnées pour des faits en rapport avec la diffamation ou le racisme ne devraient jamais passer à la télé. En voici une liste :

    Le Pen

    Dieudonné

    Soral

    Zemmour

    Bernard Henri Levy

    Fogiel



  • 5 votes
    jean dugenêt jean dugenêt 19 septembre 21:22

    @pegase

    "Roosevelt a été obligé d’accepter De Gaulle"

    Cela est certain mais la question est : pourquoi ? Et la réponse n’est pas simple.
    Je crois que les américains ont estimé que la solution proposée par "De Gaulle" constituait un bon compromis entre ce qu’ils voulaient et ce qu’il craignaient le plus.

    Ce qu’ils craignaient le plus c’était que se mette en place un régime nettement hostile au capitalisme. Avec un pouvoir essentiellement dans les mains des comités de résistants à majorité communiste créant des comités de ville notamment dans quelques villes du sud qui auraient pu devenir un exemple pour toute la France. En fait, il pouvait se mettre en place un régime très proche du régime des "soviets" de 1917 en Russie. Ces soviets disparurent après la révolution (ce que les staliniens ont appelé par la suite des soviets n’avait plus rien à voir avec ça). Cela aurait été un système beaucoup trop démocratique si on veut bien considérer que la démocratie c’est le pouvoir du peuple.

    Ce que voulaient les américains c’était exercer une tutelle sur toute cette partie de l’Europe. Leur projet était un projet symétrique du projet de Staline pour l’Europe de l’est.

    Finalement ils ont accepté comme compromis que De Gaulle remette en selle le capitalisme en recyclant les fonctionnaires de Pétain, en envoyant des préfets dans les provinces... Cependant, il n’ont pas abandonné leur propre projet de mise sous tutelle de la France et des autres pays. Ils ont lancé pour cela le plan Marshall et dans la foulée leur projet d’une "Europe sous leur contrôle" avec, pour commencer, la CEA. Ils ont délégué pour cela des agents payés par la CIA comme Jean Monnet et Walter Hallstein un ancien nazi qu’ils ont recyclé et qui a été pendant des années leur premier président de la commission européenne.

    L’UE actuelle est maintenant enfin sous leur contrôle.

Les thèmes de l'auteur






Palmarès