• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Laurut christian

Laurut christian

Christian Laurut, 69 ans, ESSEC, chef d’entreprise dans des domaines aussi variés que l’agriculture biologique, l’économie sociale et la formation. Je suis passé de l’action à la réflexion à partir de 2009, en me consacrant à la rédaction d'essais d'économie prospective. Ma pensée relie la décroissance à la démocratie directe et se fonde sur l’idée que l’opportunité historique de faire triompher le concept d’une société nouvelle basée sur le véritable pouvoir du peuple, va survenir lorsque le déclin inéluctable de la civilisation industrielle actuelle s’installera. 
En tant que porte parole du mouvement "Démocratie Directe & Résilience", je suis candidat à l'élection présidentielle de 2017, sur la base de notre "Programme pour une société de l'après-croissance". 
Mes ouvrages personnels : "Anthropologie de la décroissance", "Le déclin de la civilisation industrielle" , "Individu, Etat & Décroissance", "A quoi sert l'Etat ?", "Vivement la décroissance ! ", "L'imposture écologiste".

Tableau de bord

  • Premier article le 27/01/2014
  • Modérateur depuis le 27/02/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 50 50 372
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    Laurut christian Laurut christian 20 avril 10:49

    @maQiavel

    Merci pour la pertinence de vos questions/objections qui vont dans le sens du vrai débat citoyen tel que nous le concevons. Les sujets que vous abordez présente une récurrence qui feront l’objet d’une prochaine vidéo dans laquelle vous trouverez des réponses détaillées à vos questions. Si vous me communiquez votre email en écrivant à christian.laurut@orange.fr, je vous informerai directement de la parution de cette vidéo. En attendant, vous trouverez déjà des éléments de réponses, notamment sur la question du "régime mixte", ici : https://youtu.be/4Ip8EVIvFBY



  • vote
    Laurut christian Laurut christian 15 avril 10:30

    @Boom_QaBoom

    Madame Le Pen compare abusivement son RIP à celui de la Suisse, précisément parce que le RIP suisse permet de modifier la constitution (avec certaines réserves toutefois) alors que le sien ne le permet pas. "Proposer une loi" ne signifie pas "proposer une modification" de la constitution. Ces 2 termes ont un sens juridique précis. Par ailleurs, tout comme les 5 autres, elle ne propose rien pour organiser l’initiative, ni le débat. C’est la raison pour laquelle, et à défaut de préciser ces points fondamentaux, son RIP est à ranger dans la catégorie des gadgets démagogiques à usage électoral.



  • 1 vote
    Laurut christian Laurut christian 14 avril 15:44

    @Maître Cube

    Je vous remercie pour ce commentaire qui est une parfaite illustration de la pensée de ceux qui adoubent sans réserve le système représentatif en place (c’est à dire le système oligocratique).

    Qu’est-ce que le référendum d’initiative citoyenne ? C’est tout simplement la mise en place d’un contre-pouvoir citoyen, c’est à dire rien moins que la possibilité pour le peuple de changer la règle du jeu politique et ses procédures. Dès lors, nous sommes en droit de nous demander si ce que nous propose un candidat est cela réellement, ou bien si ce n’est que du bidon, une mystification à usage électoral.

    Autrement dit, lancer en l’air le mot magique "référendum d’initiative citoyenne", sans dire ce qu’il y a dedans, c’est se ficher du monde. Mais vous, vous avez l’air de trouver cela normal....



  • vote
    Laurut christian Laurut christian 14 février 18:40

    Merci pour le "coup d’œil" à notre programme. Vous y constaterez que l’essence d’une agora, loin d’être "de réunir des gens qui ont le même horizon", comme vous le supposez, est tout simplement de réunir une "quotité arithmétique de la population" qui additionnée à celle de toutes les autres agoras donne la somme de la population majeure toute entière. Ainsi le réseau des agoras constitue une infrastructure technique permanente de votation citoyenne.



  • vote
    Laurut christian Laurut christian 14 février 06:53

    Je ne parle pas de continent, ni de monde. Ceci est une autre affaire. Pour ce qui concerne une nation, la France par exemple, le système des agoras est tout à fait possible, aussi bien des points de vue logistique, technique, financier et social. Si vous pensez le contraire, je vous invite à argumenter votre dénégation et je m’engage à y répondre dans le détail. En attendant, vous pouvez consulter la Constitution Nouvelle Transitoire, qui vous éclairera sur le cadre de cette mise en place : http://www.democratie-directe.com/documents/Constitution_transitoire.pdf

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès