• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

maQiavel

maQiavel

 
Machiavel est incontestablement le premier penseur de l’Etat stratège et de l’évolution institutionnelle. Son innovation est la création du « vivere politico ». Le « vivere politico » machiavélien n’est pas un objectif éthique en soi, mais un moyen de défendre la liberté civique et les multiples objectifs des individus afin de maintenir la stabilité de l’État dans une période trouble favorable au déclin d’une république.
Dans le républicanisme de Machiavel, l’État existe en tant que fin en soi, mais il se maintient grâce à la liberté civile et à la participation active du peuple : il y a clairement une co-évolution entre la solidité de l’État et l’activité civique, le « vivere politico ».
Machiavel énonce les principaux traits de caractère du leader républicain : avant toute chose, c’est un architecte. Les fondations de l’État doivent être solides, tant dans le domaine institutionnel que dans le domaine physique, et encourager le comportement vertueux. Deuxièmement, il sait concevoir des institutions adaptées à la culture des citoyens sans se poser la question de la forme du meilleur régime politique. Troisièmement, c’est un médecin : il ne se contente pas de soigner, mais il prévient aussi et surtout la corruption en adaptant les institutions. Il doit anticiper l’arrivée de la mauvaise fortuna de manière à renforcer sa virtù. Le diagnostic est propre à chaque situation et aux circonstances, afin de faciliter les capacités adaptatives des institutions. Afin d’éviter la constitution d’intérêts acquis, le dirigeant doit être issu du peuple mais est toutefois borné par un peuple actif politiquement qui limite et contrôle son pouvoir. Et il doit y avoir rotation parmi les agents de l’État afin d’équilibrer le bien commun du petit nombre et celui du grand nombre grâce à l’activité civique directe.
Machiavel ne souhaite pas bâtir un régime parfait d’harmonie sociale, mais considère que la lutte entre les classes sociales et les intérêts divergents est normale et témoigne d’une vie civique active, qui permet au bien commun du grand nombre de triompher sur l’intérêt privé des puissants. Les conflits sont nécessaires et font partie du « vivere politico ». Ils ne menacent pas l’État, mais le renforcent, puisque aucune république ne peut exister sans passions et leur expression organisée. Le renouvellement de la vertu civique par le biais des conflits produit un équilibre dynamique différent d’un ordre princier imposé.
Machiavel explique que le processus de corruption commence lorsque l’individu perd son autonomie et n’est plus en mesure d’agir en tant que citoyen actif et que le pouvoir du grand nombre devient le pouvoir du petit nombre.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2011
  • Modérateur depuis le 24/01/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 290 22947 18842
1 mois 0 130 0
5 jours 0 27 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1788 1621 167
1 mois 5 2 3
5 jours 2 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    maQiavel maQiavel 14 août 14:18

    @Zatara

    Si tu avais compris mon commentaire , tu aurais su que le seul tort que je m’attribue c’est de répondre à un délirant pour m’amuser. Je devrais te laisser tourner en rond dans ton délire , c’est là ma faute.

    Réagir avec un post de qualité ? C’est impossible. Déjà, on répond à la caricature par la caricature, par l’ironie ou par le silence,  ça c’est la règle sur un forum. On ne répond pas par un post de qualité  à une personne qui considère qu’il vous connait très bien (mais looool comme écrivent les plus jeunes ) et  que ce que vous dites est bourré de sous entendu, de non dit et d’implications qu’il a construite dans sa propre cervelle mais qu’il vous attribue et dont il vous demande des justifications tout en sachant que vos arguments ne sont pour lui qu’un maquillage d’une véritable grille de lecture cachée dont vous même ne comprenez rien  smiley smileyOn ne répond pas car la discussion est impossible. Comment répondre à un truc pareil   smiley ? Soit on ne répond pas. Soit dans le cas ou la personne poursuit de façon hargneuse celui qui est la cible de son agitation, on répond en révélant au grand jour le délire interprétatif et la psychose sous- jacente , ce sont les deux seules options qui existent à ma connaissance , je ne connais pas d’autres alternatives. 

    Je pense très sincèrement que tu as un problème dans ta tête (je ne suis pas le seul à avoir fait ce constat d’ailleurs , d’autres l’ont fait avant moi) , cela je l’assume avec le plus grand des sérieux , peut être que je me trompe malgré tout mais tout concorde. Donc tu me fais dire encore une fois ce que je n’ai pas dit ( "on assume pas le procédé de psychiatriser un intervenant gnagnagna" ). Mais je vais essayer de corriger ma faute  en essayant de ne plus répondre à partir de maintenant aux délires interprétatifs qui découlent de ta psychose paranoïaque



  • 1 vote
    maQiavel maQiavel 14 août 11:35

    @TotoRhino

    Vous ne vous rendez plus compte que vous ne répondez même plus au sujet ? 

    Le hors-sujet est une de ses spécialités. Généralement après deux ou trois commentaires , il se retrouve à causer de la reproduction des oursins. C’est souvent très difficile de s’y retrouver , moi 60 % du temps en moyenne je n’y comprennais rien. 

    Ce ne doit pas être plaisant à lire pour des gens comme vous qui s’attendent à voir des commentaires en rapport avec le sujet. C’est vrai que son agitation me fait plutôt rire, je me retrouve embarqué là dedans en jouant le jeu , le mieux serait de ne pas répondre et de le laisser s’énerver tout seul en boucle mais c’est trop tentant de le tourner en bourrique. Donc je suis aussi responsable ,je suis navré pour la tournure de ces commentaires.. .




  • vote
    maQiavel maQiavel 13 août 00:27

    @TotoRhino

    Je n’ai aucun mérite, j’avoue que ça m’amuse.

    @Zatara

    Oulàlà, quatre commentaires en mon absence, quand je dis que je l’obsède, sacrebleu je suis marié moi. Qu’est ce que ce serait si tu avais n’avais pas autre chose à faire , hein smiley ? Et tout ça pour écrire des choses sans queues ni tête du style « Pardon d’avoir troublé l’éventail parfait gauche droite de notre si fabuleuse république. Il n’existe rien de plus intelligent, de plus transcendant que l’affrontement idéologique de notre assemblée ou tout existe et rayonne à travers la gôgôche et la droadroate (…)et la droadroate sont des vilains-vilains... et Ruffin est un intellectuel de tout premier ordre qui bas les méchants du FN en puissance intellectuel pure ».  Gnééééé ????? smiley smiley

    Pour ta gouverne, paranoïaque n’est pas une insulte. Ni même une insinuation injustifiée puisque j’ai expliqué en long et en large pourquoi je pense que tu en es un. Et tu viens encore de confirmer mon diagnostic en me prêtant sur ce fil des non dit et des sous entendu qui sortent de ta propre tête et que bien sur je n’ai exprimé à aucun moment.  A chaque fois que ton délire interprétatif se focalisera sur mes propos, je serais obligé de ramener ta paranoïa sur le tapis puisqu’il en est l’expression.  

    Sinon, tu ne me persécute pas, tu n’en as pas les moyens, moi je te trouve marrant en fait, tu es drôle à l’insu de ton plein gré … smiley



  • vote
    maQiavel maQiavel 12 août 19:34

    @Zatara
    Énooooorme différence. smiley



  • 1 vote
    maQiavel maQiavel 12 août 19:20

     tu me traites de taré... et si je réponds à ton insulte par une autre insulte, ça prouve la paranoïa, c’est ça ?

    Et le gars ne se rend pas compte qu’au départ, c’est lui qui a commencé avec le "litteralisme d’abruti". Mais le pire ,c’est que je suis certain qu’il est sincère ,il ne s’en rend simplement pas compte. Sa psychose ne lui permet pas de faire l’autocritique de son agressivité ,il ne parvient pas à envisager qu’on lui réponde sur le même ton. 

    Quelque part, ce n’est pas vraiment de sa faute, raison pour laquelle je réponds à ses coms avec ironie et bonne humeur ,surtout pas le prendre au sérieux... smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès