• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

maQiavel

maQiavel


Noam Chomsky 
 "Si l’on ne croit pas à la liberté d’expression pour les gens qu’on méprise, on n’y croit pas du tout."
Rosa Luxembourg
« La liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement. »
 
Takayuki yamaguchi
« La voie du guerrier est celle de l’acharnement.
Ces mots tirés du « Hagakure », nous indiquent que le principe fondateur du bushido consiste à se jeter à corps perdu dans le combat, avec rage et détermination. Un homme qui aurait complètement fait sien cet aphorisme peut ainsi, même seul, en vaincre dix autres.
« Succomber à cette seule logique revient à être dépassé par le bushido. Le Samouraï valeureux ne pense pas en terme de victoire ou de défaite, il combat fanatiquement jusqu’ à la mort ».
Si l’on suit la seule logique, dans un combat ordinaire, se trouve face à un adversaire plus fort que soit signifie automatiquement la défaite. Pourtant le Hagakure nous indique ici le fait suivant : ceux qui pensent suivant cette logique passent à coté de l’essence du combat.
Si l’on cherche à peser le pour et le contre d’un combat avant même de le commencer, et que cela nous mène à y procéder sans conviction, c’est que l’on n’est pas un combattant, mais un pleutre.
Dans la pratique, les situations où l’on a affaire à des adversaires plus forts que soi, ou à des adversaires en surnombres, sont largement majoritaires. Or, c’est justement cela, être un vrai guerrier : sortir victorieux de ces combats difficiles.
« Aux raisonnables point d’exploit »
 

Ce n’est qu’en s’acharnant de façon irrationnelle que l’on peut transformer l’issu d’un combat à priori perdu d’avance. Que l’on soit un homme blessé, dans la savane, qui n’a d’autre choix que celui de faire face à une horde de lions, ou un simple homme du commun, ayant décidé d’affronter dans son domaine une personne naturellement douée, il ne fait aucun doute que ce précepte trouve son écho dans nos actions.
 

Car c’est justement cet acharnement qui constitue le dernier rempart derrière lequel la vie elle-même peut s’abriter. "
 
 



Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2011
  • Modérateur depuis le 24/01/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 282 21462 18800
1 mois 1 64 72
5 jours 1 27 72
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1508 1384 124
1 mois 29 24 5
5 jours 7 7 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    maQiavel maQiavel 23 octobre 13:20

    @jimontheair
    Ah mais attention , en tant que gentil gauchiste , je mange des testicules d’enfants de gens normaux tous les matins ... smiley



  • vote
    maQiavel maQiavel 23 octobre 13:07

    Moi j’avais laissé tombé ayant compris le genre de personnage que j’avais en face mais il me relance. En gros, le mec reprend un extrait de la raison alléguée par OpenEdiion sur la censure de Sapir, affirme par la suite « Autrement dit papy Sapir raconte n’importe quoi », pour conclure en disant qu’il ne sait pas trop si c’est vrai ou faux. Je lui fais remarquer que son commentaire manque de logique mééé naaannnn c’est moi qui coupe les cheveux en quatre. smiley

    Au passage, j’adore la technique de l’accusation de coupage de cheveux en quatre dès qu’on est court d’arguments. smiley

    ged252, rassurez vous, je n’ai pas la moindre envie de « noircir des pages entières d’argumentation » avec vous , étant donné que vous êtes dans la vérité vraie , dans la rigueur scientifique , vous êtes la scientificité incarnée quoi , la preuve éclatante en est que vous allez vous renseigner sur Fdesouche alors que le propos de Sapir vous semble obscur (concentrez vous très fort et vous comprendrez peut être pourquoi smiley ).

    Sinon dans vos débats sur le paganisme, j’ai été frappé par la scientificité de vos propos sur les païens , je peux dire que je l’ai senti passer votre grosse intelligence. Bon je vais arrêter là parce que je deviens méchant et ce n’était pas du tout mon but ,j’ai une réputation de gentil gauchiste à tenir moi mossieur . 

    Tout cela est ridicule, j’arrête ici …   smiley 



  • vote
    maQiavel maQiavel 22 octobre 19:36

    @Qiroreur

    Tout ceci est perceptible et fait qu’on arrive à nos 60-70% d’anti-islam, soit une très nette majorité

    ------> Non, c’est faux, ce que j’essaie d’expliquer depuis le début, et qui manifestement ne passe pas, c’est que ce n’est pas parce que 60 à 70 % ont répondu à l’affirmative sur une question dans un sondage sur l’incompatibilité de l’islam qui est pratiqué en France avec les valeurs de la société française, que ça fait 60 à 70 % d’anti Islam.

    Bien sur qu’il faut voir les ensembles mais en simplifiant à l’extrême, on déforme la réalité, je ne nuance pas pour le plaisir de nuancer mais pour montrer que ce sondage ne dit pas ce que tu prétends et j’ai expliqué pourquoi. Mais soit, je commence à me faire à l’idée que ça ne passera pas. smiley

    Sinon, si on peut remplacer "déni" par "avoir des œillères" ou "se voiler la face" , on peut aussi remplacer obsession par angoisse ou encore inquiétude , l’obsession étant une préoccupation constante. Là la dimension psychiatrique n’existe pas non plus. Pour moi, ça c’est du pinaillage. Oui, on parle "d’obsession maladive" mais on parle aussi de « déni de grossesse », je ne sais pas ou ça nous mène tout ça … smiley

    Bref, j’ai très bien compris que derrière le terme « obsession » appliqué à l’islam, tu vois une forme de stigmatisation d’une crainte que tu juges légitime. Mais on pourrait voir la même chose derrière l’utilisation du mot « déni », ça peut aussi être perçu par ceux qui en sont accusés comme une tentative de stigmatisation d’une opinion.

    On ne va tout de même pas épurer notre langage de mots mal perçu par ceux qui ne pensent pas pareil, je continuerai donc de parler d’obsession et libre à toi de parler de déni, je ne vois vraiment pas ou est le problème … smiley



  • vote
    maQiavel maQiavel 22 octobre 14:28

    @njama
    Texte très fort. 

    Je pense par ailleurs que l’aura du Hezbollah dépasse largement le cadre du monde arabe et touche toutes les mouvances anti-impérialistes non occidentales. 



  • vote
    maQiavel maQiavel 22 octobre 14:21

    @Qiroreur

    Tu pinailles un peu là. Certes il y a des degrés mais quand on pense qu’une religion est incompatible avec la République, à mon sens on est déjà dans la radicalité tant cela est fort. Cela signifie que l’on considère que cette religion et en partie ses croyants (les deux sont indissociables) ne peuvent pas coexister pacifiquement avec les autres. 

    ------> Ce n’est absolument pas du pinaillage, bien au contraire là on met le doigt sur le fond du problème car ton interprétation de ce sondage est mauvaise et te donne l’illusion que ta perception de l’islam est majoritaire.

    Dans le sondage Ipsos, la question posée était : « En pensant à la manière dont chacune des religions suivantes est pratiquée en France, diriez vous qu’elle :

    -Est tout à fait compatible avec les valeurs de la société française

    -Est plutôt compatible avec les valeurs de lasociété française

    -N’est plutôt pas compatible avec les valeurs de la société française

    -N’est pas du tout compatible avec les valeurs de lasociété française ».

    Dans le cas de l’Islam, les 61 % de « non compatible » se répatissent dans les deux dernières propositions (34 % et 27 %).

    On voit déjà qu’il y’a une nuance entre les niveaux de perception de non compatibilité. Mais surtout la question elle-même. « En pensant à la manière dont chacune des religions suivantes est pratiquée en France » ne dit rien sur le fait de savoir s’il faut penser à la manière dont elle est majoritairement pratiquée ou à des minorités dont les pratiques peuvent poser problème , il y’a certainement parmi ces personnes reprises dans les 61 % qui considèrent que la majorité des pratiques ne posent pas de problème mais qui ont répondu non compatible en ayant des comportements minoritaires à l’esprit , pour les distinguer il faudrait des questions moins générales.

    En réalité, tout ce qu’on peut dire de ce sondage, c’est que 61 % des gens ont une perception plus ou moins négative de la façon dont l’islam est pratiqué en France. Dans cette perception, il y’a un évantail de positions (dont la mienne) et la tienne est située à l’extrème (quoi qu’il existe bien plus extrème que toi).

    La fausse interprétation consiste à penser que les 61 % partagent ta radicalité et ce n’est pas que toi , c’est l’erreur de la grande majorité des anti-islam , y compris de Zemmour.

    Sur les mesures à prendre, j’ai dit que je ne reviendrais pas là-dessus , je pense qu’on s’est tout dit à ce sujet.

    - On peut être anti-islam sans pour autant être dans l’obsession, voilà ce que je voulais dire.

    ------> Et moi je dis que les anti-islam , Zemmour en particuluer , ont une obsession vis-à-vis de l’islam , c’est une position qu’il me serait facile à justifier. Ce qui me dérange, c’est de refuser le terme obsession parce qu’on y voit une psychiatrisation pendant qu’on accuse les autres de déni. Le déni n’est il pas une forme de psychiatisation  ?  smiley

    Et là j’en reviens à ma question : psychatriser le gauchiste c’est bien mais psychiatriser le droitard, c’est pas bien ? Arretons avec ces histoires de psychiatrisation qui n’ont aucun sens, chacun défend ses positions en les justifiant, ce n’est pas la peine d’en venir à la dénonciation de la psychiatrisation à géométrie variable pour défendre la sienne

    Au passage, on dit un philatéliste et pas un philatélard... Voilà pourquoi je préfère "gauchiasse", "gauchard" ayant une euphonie douteuse, et puis cela préserve mon soucis d’équité dans l’usage des suffixes péjoratifs 

    ------> Oui mais qu’en est il du souci de l’esthétique ? Parce que droitiste ou droitchiasse , ce n’est pas très joli , droitard ou droiteux sonne bien mieux à l’oreille … smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès