• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

maQiavel

maQiavel

 
Machiavel est incontestablement le premier penseur de l’Etat stratège et de l’évolution institutionnelle. Son innovation est la création du « vivere politico ». Le « vivere politico » machiavélien n’est pas un objectif éthique en soi, mais un moyen de défendre la liberté civique et les multiples objectifs des individus afin de maintenir la stabilité de l’État dans une période trouble favorable au déclin d’une république.
Dans le républicanisme de Machiavel, l’État existe en tant que fin en soi, mais il se maintient grâce à la liberté civile et à la participation active du peuple : il y a clairement une co-évolution entre la solidité de l’État et l’activité civique, le « vivere politico ».
Machiavel énonce les principaux traits de caractère du leader républicain : avant toute chose, c’est un architecte. Les fondations de l’État doivent être solides, tant dans le domaine institutionnel que dans le domaine physique, et encourager le comportement vertueux. Deuxièmement, il sait concevoir des institutions adaptées à la culture des citoyens sans se poser la question de la forme du meilleur régime politique. Troisièmement, c’est un médecin : il ne se contente pas de soigner, mais il prévient aussi et surtout la corruption en adaptant les institutions. Il doit anticiper l’arrivée de la mauvaise fortuna de manière à renforcer sa virtù. Le diagnostic est propre à chaque situation et aux circonstances, afin de faciliter les capacités adaptatives des institutions. Afin d’éviter la constitution d’intérêts acquis, le dirigeant doit être issu du peuple mais est toutefois borné par un peuple actif politiquement qui limite et contrôle son pouvoir. Et il doit y avoir rotation parmi les agents de l’État afin d’équilibrer le bien commun du petit nombre et celui du grand nombre grâce à l’activité civique directe.
Machiavel ne souhaite pas bâtir un régime parfait d’harmonie sociale, mais considère que la lutte entre les classes sociales et les intérêts divergents est normale et témoigne d’une vie civique active, qui permet au bien commun du grand nombre de triompher sur l’intérêt privé des puissants. Les conflits sont nécessaires et font partie du « vivere politico ». Ils ne menacent pas l’État, mais le renforcent, puisque aucune république ne peut exister sans passions et leur expression organisée. Le renouvellement de la vertu civique par le biais des conflits produit un équilibre dynamique différent d’un ordre princier imposé.
Machiavel explique que le processus de corruption commence lorsque l’individu perd son autonomie et n’est plus en mesure d’agir en tant que citoyen actif et que le pouvoir du grand nombre devient le pouvoir du petit nombre.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2011
  • Modérateur depuis le 24/01/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 290 22697 18845
1 mois 0 269 0
5 jours 0 35 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1780 1616 164
1 mois 16 10 6
5 jours 2 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    maQiavel maQiavel 21 juin 22:35

    @berry
    Je ne fais que renverser vos propres arguments et les appliquer au cas de la personne qui a survecue à la chute de 1500 mètre et que vous considérez vrai. Si en le faisant ,je suis un troll, en toute logique, vous en êtes un aussi en appliquant ce raisonnement au cas des enfants qui se rattrapent en tombant d’un ou plusieurs étages .



  • vote
    maQiavel maQiavel 21 juin 21:05

    @berry

    Je n’ai aucun problème pour vous parler de votre parachutiste qui a survécu à une chute de plusieurs milliers de mètres sans que son parachute ne s’ouvre. L’histoire est connue depuis longtemps, il est tombé dans un sapin puis dans 2 mètres de neige fraiche, il avait peut-être une chance sur cent mille de s’en sortir mais c’est réellement arrivé. 

     ------> On parle bien d’une chute d’un kilomètre et demi, on ne parle pas de se raccrocher à une rambarde après une chute de 2 ,5 à 3 mètre. Le fait qu’il soit tombé dans de la neige fraîche n’y change rien, aucun traumatologue au monde ne peut expliquer sa survie. Selon votre logique, c’est donc impossible. Donc c’est faux. Donc c’est un montage ou un complot. Et si vous dites le contraire, c’est du baratin digne d’un Madoff ou d’un Sarkozy, moi je veux des explications claires et concrètes. Le parachutiste s’est transformé en superman ? Il a bu la potion magique du village d’Astérix ? Il s’est fait pousser des ailes ? Tout à la fois ?

    Et je peux vous trouver des cas encore pires que celui là. Finalement , tout ce que vous ne parviendrez pas à expliquer est lié au complot des illuminatis reptiliens ... 



  • vote
    maQiavel maQiavel 21 juin 19:40

    @berry

    D’après ce que je vois, j’ai un gros doute sur le commentaire qui accompagne votre vidéo. J’ai du mal à en savoir davantage, si je mets le titre de votre article sur google en recherche, je ne trouve rien de plus...

    ------> Avoir des doutes n’est pas un problème. On peut douter de tout, on peut même douter de notre propre existence. Mais à un moment donné, il faut prendre acte des faits (vous connaissez certainement la signification de l’expression « prendre acte » , ce n’est pas contradictoire avec le fait de douter). Si on ne peut pas prendre acte des faits  collectivement, aucune discussion n’est possible. Vous avez des impressions, moi aussi j’ai les miennes  mais nos impressions respectives doivent être laissées de coté sinon on ne peut pas avancer.

    Est-ce que vous avez une quelconque preuve que ce qui est arrivé à Bné Brak et qui ressemble furieusement à ce qui est arrivé à Paris fin mai est faux ? Si vous n’avez pas de preuves que cette information est fausse, il va falloir en prendre acte. Dire que ce n’est pas possible physiquement n’est pas un contre argument valide (quand bien même ce que vous dites est vrai, ce qui n’est pas certain puisque de nombreuses personnes ne sont pas d’accord avec ça). Vous n’arriverez pas non plus à m’expliquez scientifiquement comment un homme qui fait une chute libre de 1500 mètres peut survivre. Et pourtant c’est arrivé. Je peux vous trouver des centaines d’exemples comme ça que vous ne parviendrez pas à m’expliquer. Ce n’est pas parce que vous ne saurez pas m’expliquer des faits improbables  qu’ils sont impossibles.

    Là c’est une question de méthode : il est inutile d’aller plus loin si vous partez de la pétition de principe que c’est impossible. Là on est en plein dans nos moutons parce que finalement , le vrai problème ici relève de la méthodologie. 



  • vote
    maQiavel maQiavel 21 juin 19:34

    « Le @jaCouille qui nous donne en pâture un lien obscur d’un tabloïd israélien ».

    « Oui, c’est un complot. Un montage médiatique pour faire passer la couleuvre française ».

    « je préciserai source : sioniste »

    ------> Et voilà. J’aurais mit ma main à couper que ce seraient vos réactions.

    En résumé, les vils comploteurs auraient monté une histoire en Israël ( bouuuuuu silisiounistes ) avec un gamin qui chute d’un immeuble avant de se rattraper plus bas juste pour servir de caution à une histoire similaire qui serait monté de toute pièce en France six mois plus tard , sachant que certaines personnes ne goberaient pas cette histoire et demanderaient s’il a déjà existé des cas similaires. Les mecs n’ont pas trouvé plus simple. Je suis mort de rire smiley smiley

    Non mais comme je le disais, discuter ne sert à rien, c’est un exorciste qu’il vous faut. Après les gens se plaignent du ton cassant de Sutter Kane mais je le comprends, moi vos piques me font marrer mais ce n’est pas forcément le cas de tout le monde et je comprends qu’il réponde aux piques par des piques. 

    Et Mao qui me parle d’hygiène mentale, ça m’a cassé des cotes ça … smiley 



  • vote
    maQiavel maQiavel 21 juin 16:08

    @Hieronymus
    -c’est indéniable que l’humilité, le sérieux et l’examen scrupuleux transpiraient dans ta réponse disant texto : Sutter Kane a répondu à tout en détail, point barre.

    ------> Je ne vais pas dépenser mon énergie à répéter en boucle les contre arguments qu’il a déjà fourni. Beaucoup de gens sont allergiques à ce qu’il écrit ou peut être à sa façon de l’écrire , il y’a surement des raisons à cela mais ça ne change rien au fond de ses arguments. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès