• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Nigari

Nigari

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 01/12/2009
  • Modérateur depuis le 08/06/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 384 956 8363
1 mois 6 0 50
5 jours 1 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 136 73 63
1 mois 2 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires






  • 2 votes
    Nigari Nigari 8 avril 11:52

    Les snuffs-movies, une réalité "impensable" :

    http://dondevamos.canalblog.com/archives/2014/08/13/30407123.html



  • 1 vote
    Nigari Nigari 13 mars 09:54

    On apprend dans le livre que les enfants photographiés (par Jérémie Ladreit de Lacharrière) étaient ceux d’amis avec qui il passait chaque année des vacances dans sa propriété......



  • 2 votes
    Nigari Nigari 13 mars 09:48

    PLENEL et BONNET, de MEDIAPART, interpellés par L’association MEDIAPROPRE, destinée à lutter contre les complices, médiatiques, des réseaux pédophiles organisés, à propos du SCANDALE PEDOPHILE LADREIT DE LACHARRIERE, et de l’extravagante Omertà qui pèse sur ce dossier GLAUQUE  :

    https://espoir2013.blogspot.com/2018/11/plenel-et-bonnet-de-mediapart.html?fbclid=IwAR3wEAEsyHZCXOW3fnK8dqM0sQpckcaPPWcy-qw8uCwGZwLahwfZmz9JNuo



  • vote
    Nigari Nigari 7 mars 15:28

    @Deepnofin
    Concernant la destruction de l’Église, on peut dire que c’est la Passion de notre Seigneur qui se rejoue... et il y aura donc Résurrection. Les affreux jojos qui endossent le rôle des méchants ici-bas jouent leur rôle dans ce grand théâtre (infiltration et destruction de l’intérieur pour le Vatican), mais la finalité reste hautement sérieuse : le Salut des âmes. Les affreux travaillant ardemment à faire chuter un maximum d’âmes avec eux et leur Patron.

    Concernant le Bien et le Mal, ce monde matériel est régit par la dualité : homme/femme, jour/nuit, chaud/froid, noir/blanc, guerre/paix, polarité électromagnétique, etc... donc les notions opposées de Bien et de Mal (que les affreux jojos cités plus haut aiment à relativiser...) fonctionnent ensemble pour l’évolution des âmes. Le but étant, pour l’âme humaine, de se dépasser (car portée naturellement vers le mal péché originel + solution de facilité) pour toujours tendre plus vers le Bien..... Il va sans dire que ceux et celles qui relativisent ou nient les notions de Bien et de Mal ne voient aucun inconvénient à nuire à son prochain. Et bien souvent les affreux de haut vol sont d’un côté de gros nuisibles et de l’autre de grands philanthropes : est-ce une manière de rééquilibrer quelque chose, selon leurs croyances (Karma ?) ?

    Sachant également que celui qui fait du tort à son voisin, lui apporte indirectement quelque chose de positif par le négatif, dans le sens où nous avons tous à travailler sur nous-même et que les expériences et épreuves de la vie ne sont qu’une école visant à se perfectionner en permanence. Cela dit, la nuisance en toute conscience envers son prochain est évidemment une ardoise dont il faudra rendre des comptes un jour ou l’autre. C’est comme pécher en toute connaissance de cause/conséquence, sans aucunement essayer de rectifier sa conduite : ainsi l’âme se coule volontairement... Alors que le péché, le Mal, serait plus un curseur permettant de toujours d’avantage s’en éloigner pour se rapprocher de Dieu et de Sa Volonté.

    Pour conclure, voici une citation de Mgr Delassus :

    "Ils ne savent point, ou ils veulent ignorer, qu’au dessus de leur maître Satan, infiniment au-dessus, il y a Dieu, Dieu tout-puissant. Il a créé le monde pour Sa gloire, la gloire inexprimable qui lui sera éternellement rendue par toutes Ses créatures, sans exception, quoique diversement, les unes en manifestant Sa bonté, les autres en manifestant Sa justice. Jusqu’au jour des suprêmes rétributions, Il les laisse à leur libre arbitre, de telle sorte cependant que les méchants comme les bons, le mal comme le bien, servent à l’accomplissement des desseins de Sa sagesse infinie (...) Dieu permet, nous en sommes, hélas, témoins, les égarements de l’homme et même la révolte contre Lui, mais dans une mesure qui ne sera pas dépassée ; Il attend. Tout servira à ses desseins, et lorsque l’épreuve aura cessée, tout sera à sa place ; il n’y aura alors de mal que pour les coupables obstinés."

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès