• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Nigari

Nigari

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 01/12/2009
  • Modérateur depuis le 08/06/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 403 943 8412
1 mois 3 1 100
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 139 76 63
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 5 votes
    Nigari Nigari 6 mars 21:56

    Transcription :

    Ce 3 mars 2020, une certaine Océane, en charge de la section témoignages du site de propagande ultra-féministe mademoiselle.com, a produit un article intitulé : "Je suis sataniste au Temple satanique, et je t’explique tout".

    Sans faire de procès d’intention à la jeune Océane, nous constatons que cet article vulgarise, banalise et enjolive la notion de satanisme auprès des adolescentes et jeunes femmes… ce qui revient, comme vous allez le voir, à faire la promotion de la pire des pratiques spirituelles existante… tout en l’enrobant de sucre-glace et de miel afin de mieux attirer les abeilles butinants sur mademoiselle.com…. étant pour la plupart, pour ne pas dire la totalité, totalement déchristianisées et soumise depuis le plus jeune âge à la doxa du laïcisme et de la diabolisation de toute pensée relevant du Christ. Bref  : à l’inversion des valeurs.

    Ici, Océane se fait l’avocate d’une jeune femme anonyme, que nous appellerons le Témoin X, ayant rejoint une organisation nommée « Temple satanique »…. de plus en plus connu dans la monde anglophone, mais restant inconnu dans les pays francophones…. mademoiselle.com vient donc à la rescousse pour populariser et vulgariser le satanisme auprès des petites françaises, passant un nouveau cap en notant noir sur blanc qu’il s’agit là d’aider les gens à mieux comprendre cette religion et à mieux accepter les satanistes qu’ils rencontrent…. Rien que ça… Accrochez-vous…

    Le témoin X semble s’être décidée à franchir le cap d’une conversion au satanisme en voyant le documentaire américain « Hail Satan »…. Nous pouvons dès lors constater que la propagande américaine, même ridicule, porte toujours ses fruits sur les coquilles vides européennes, en quête de spiritualité…

    Mademoiselle.com souligne en gras qu’on ne mange aucun bébé, ni qu’on invoque aucun démon dans ce « temple ». Cela va de soit, cannibalisme et démonologie sont des notions extérieures au paradigme de ces femmes libérées… mais surtout il s’agit de ne pas effrayer le chaland lorsque l’on vend un produit.

    À la question d’Océane : Pourquoi Satan ? Pourquoi brandir l’identité d’une figure du mal ? Le témoin X répond que les termes « sataniste » ou « satanique » est un adjectif donné par l’église catholique contre les gens différents et en marge de la société…. Comprenez le lobby LGBT et pas le SDF du coin de votre rue...

    En poursuivant la lecture de cette apologie, on bascule ensuite dans le luciférisme bienveillant, on apprend que Lucifer/Satan n’est pas l’incarnation du mal et de la violence, mais plutôt celui qui s’oppose au règne absolu…. Du pain béni pour tous les jeunes esprits rebelles en perte d’identité et de spiritualité, totalement perdus en Babylone et criant dans ses rues : À bas l’état, les flics et les fachos ! Un satanisme de vernis accompagné de la philosophie « fais ce que tu voudras sera le tout de la loi » séduira bon nombre de Queer et autres spécimens à la crinière bleutée…

    Le témoin x se déclarant ouvertement « sataniste » est donc une rebelle, s’opposant au pouvoir absolu…. Car se disant différente…

    Vous voyez ici la douille du malin infligée à vos enfants ? Ou comment convertir des êtres spirituellement stérilisés, en des adeptes du prince de ce monde par l’idéologie de la rébellion et du « non serviam » , tout en développant indirectement chez eux la haine du Christ. Le luciférisme, véritable satanisme dont il ne sera pas question dans cet article de mademoiselle.com, consiste à infuser dans la jeunesse ce type de contenus : c’est à dire surfer sur la vague ultra-féministe contestataire anti-patriarcat en infusant une propagande pro-sorcières par l’enjolivement de la Wicca et de sa séduisante déesse Lillith. Vous obtenez ainsi une armée de jeunes gens totalement acquis à la cause de Satan, sans même le savoir.

    Mais revenons à nos moutons bleus : Le témoin X nous apprend qu’il existe plusieurs type de satanisme… comprenez qu’il faut en effet amadouer progressivement les âmes en commençant par du soft… comme en loge. Dans le temple satanique auquel elle appartient, le témoins X nous rassure en nous affirmant qu’il n’y a pas de divinité, pas d’esprit, pas de fantômes ni de magie noire, bref pas de surnaturel…. Comprenez bien qu’il s’agit là d’un satanisme light, une opération visant à séduire et récupérer le versant non-croyant des esprits rebelles….

    Le témoins X nous apprend ensuite que c’est son temple satanique qui a fait ériger une statue de Baphomet devant le capitol de l’Akansas… un événement très médiatisé. X insiste sur le fait que la séparation de l’état et de l’église est un principe que sa secte considère fondamental. Sans grand étonnement X déclare également que son temple satanique est pro-avortement et pro-éducation sexuelle à l’école.

    Il est clair qu’il s’agit là de convertir à un pseudo-satanisme une jeunesse préalablement façonnée à l’athéisme et au nihilisme, un satanisme de vernis vide de toute spiritualité et faisant simplement office d’exutoire pour toute une masse inculte et manipulée.

    Le témoin X affirme que le satanisme lui a déjà apporté beaucoup ! Mademoiselle.com note en gras que X a rejoint une communauté chaleureuse et aimante, et que les personnes rencontrées lors de réunions sont incroyablement sympathiques et passionnées.

    On commence à cerner et comprendre certaines choses lorsqu’on lit ensuite que le témoin X appartient à la communauté LBGT, et que ce temple satanique qu’elle encense tant, a été pour elle un espace lui permettant d’exister sans crainte et sans pression. Bref, le lecteur comprend alors que ce temple satanique est un safe space de qualité pour les LGBT… car en effet, X nous dit que son temple dédié à Satan a un taux élevé de personnes LBGT, et qu’ils constituent même la majorité des membres.

    On apprend que le magazine VICE a publié en juillet 2017 un article intitulé : « le Temple satanique est le nouveau paradis QUEER »

    Le satanisme que décrit le témoin X sur l’organe de propagande mademoiselle.com ressemble plus à une association de Social Justice Warrior en mal de spiritualité. L’article rapporte que les rituels symboliques apportent un peu de sens et de communion à tout ça….

    Bien que comme nous l’avons vu ces adeptes ne reconnaissent pas les notions de surnaturel , ils pratiquent pourtant des rituels tels que l’Unbaptism, consistant à débaptiser une personne et la libérer de sa conversion au Christ, mais aussi des rassemblement parodiant les messes.

    En fin d’article, il est question de culture satanique et mademoiselle.com souligne en gras, innocemment, la notion de « panique satanique des années 80 » …. Qui heureusement aurait pris fin…. sachant bien que cette panique légitime est née de ce que toute cette clique de Playmobil de la doxa n’aborde jamais : le pédo-satanisme de réseau...

    À bon entendeur !!!



  • 5 votes
    Nigari Nigari 2 décembre 2019 15:38

    @sls0 dit Assez bizarre ce qu’elle a entre les deux oreilles.

    Je comprends bien que cet outil particulier, débridé, customisé et boosté, soit considéré par d’autres outils conventionnels, d’envergure inférieure, comme "bizarre", faute de ne pouvoir appréhender toute l’étendue de son fonctionnement. L’outil inférieur, bien souvent frustré de ne pouvoir accéder à l’entièreté des raisonnements d’ordre supérieur, se cantonne alors à un rôle secondaire de détracteur, généralement par inversion accusatoire et psychiatrisation. Le schéma est classique et récurrent.

    Sophistiquement vôtre smiley



  • 3 votes
    Nigari Nigari 22 octobre 2019 14:14

    Ce n’est pas pour rien qu’en interne les assurés sont nommés CLIENTS...



  • 6 votes
    Nigari Nigari 18 octobre 2019 16:57

    @ahtupic
    Communiqué de Laurent Louis sur Facebook :

    Consternant de lire ça ! Je suis révolté surtout venant d’un avocat des victimes. Si Dutroux est toujours là à parler des réseaux, 23 ans après, ce n’est pas une tactique mais bien une réalité. Le problème, c’est que personne ne veut l’écouter au niveau de la justice. Tous les acteurs de cette affaire ne sont pas intervenus par hasard. Tous, souvent issus de la franc-maçonnerie, ils ont voulu défendre la thèse du prédateur isolé.

    En 2014, Dutroux m’avait envoyé un courrier dans lequel il accusait certaines personnalités du PS, avec Michel Nihoul - qui a échappé comme par hasard à la prison lors du procès d’Arlon- d’être les têtes pensantes d’un réseau au sein duquel son rôle consistait à enlever des enfants, à les séquestrer et à les "conditionner" pour servir d’esclaves sexuels bien dociles.

    Ce qui est édifiant, et qui devrait sauter aux yeux de tout le monde, c’est que seul Dutroux est encore en prison. Peut-être pas parce qu’il est pire que les autres mais certainement parce qu’il est le seul à vouloir balancer les réseaux.

    Martin et Lelièvre - qui ont livré Julie et Mélissa à leurs bourreaux lors d’une incarcération de Dutroux pour vol - ont préféré affirmer que Dutroux était un prédateur isolé et ils ont bénéficié des largesses de la justice. Martin a ainsi élu domicile chez un ancien juge avant de réussir ses études de droit aux frais du contribuable. Bien de braves ex-détenus aimeraient bénéficier de la même sollicitude...

    Sans oublier que celui qui ose encore aujourd’hui parler des réseaux pédophiles se fait immédiatement traiter de fou en Belgique pour mieux masquer une réalité que les puissants ne veulent pas laisser paraître.

    Dutroux, lui, continue de vouloir parler des réseaux et tout le traitement médiatique de son éventuelle libération conditionnelle n’a pour but que de raviver la haine du peuple à son égard. Pourquoi ? Simplement parce que je crois que Dutroux ne sortira jamais vivant de la prison de Nivelles. La mort de Dutroux dans un tel contexte serait parfaite. Les gens, énervés par les récits médiatiques de son éventuelle libération, ne pourraient que se réjouir de la mort de ce monstre qui entraînera ainsi dans sa tombe les secrets des réseaux pédophiles belges.

    L’avenir nous dira si j’avais raison...




Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès