• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Orwell

Orwell

Le lait et les pommes (ainsi, camarades, que la science le démontre) renferment des substances indispensables au régime alimentaire du cochon. Nous sommes, nous autres, des travailleurs intellectuels. La direction et l'organisation de cette ferme reposent entièrement sur nous. De jour et de nuit, nous veillons à votre bien. Et c'est pour votre bien que nous buvons ce lait et mangeons ces pommes.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/08/2017
  • Modérateur depuis le 26/08/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 129 191 3188
1 mois 0 6 0
5 jours 0 5 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 54 45 9
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    Orwell Orwell 24 janvier 23:41

    @maQiavel

    La gauche de Schrödinger, PTDR  smiley



  • vote
    Orwell Orwell 24 janvier 23:38

    @Qaspard Delanuit

    J’dis que la question raciale fait partie de l’héritage historique du socialisme et de la gauche, g pas parlé de penser positivement la politique ou ché pas quoi, ch’fais pas dans le new-age et la libèration des chakras moi, va plutôt expliquer que la gauche existe pas à tous ceux qui crachent dessus avant de venir me le dire à moi 



  • 2 votes
    Orwell Orwell 24 janvier 17:45

    @Qaspard Delanuit

    Ouais alors pourquoi dans le texte de l’article qui accompagne la vidéo et dans la vidéo il est question de gauche ethniciste  ? Pourquoi les commentateurs de cet article parlent de la gauche ? La gauche existe lorsqu’on la calomnie mais abracadabra elle n’existe plus lorsqu’on répond à ces calomnies, on la fait disparaitre comme un magicien fait disparaitre un lapin dans un chapeau, c bien pratique ça LOL  smiley 



  • 2 votes
    Orwell Orwell 24 janvier 17:20

    @Qaspard Delanuit

    Chui pas Trotskiste, en vrai je leur pisse au cul au moins autant qu’aux réacs et je parle pas de Trotsky pour dire qu’il était génial mais lorsqu’on pérore que la gauche d’aujourd’hui tourne le dos à son histoire en abordant la question raciale, on se réfère à l’histoire du socialisme et à ses textes pour montrer que c’est un mensonge, le courant socialiste en a fait un thème depuis plus de 150 piges 



  • 2 votes
    Orwell Orwell 24 janvier 16:58

    Tous ceux qui affirment que d’un point de vue socialiste, la question raciale est chose accessoire ne connaissent absolument rien à l’héritage intellectuel du socialisme (il en est de même sur la question des genres, là aussi les socialistes étaient explicites sur les oppressions spécifiques que le capital applique sur les femmes).

    Trotsky sur la question noire aux Etats unis : "Nous devons préparer l’unité des travailleurs noirs et blancs sur une base de classe mais, pour cela, il est nécessaire de reconnaître aussi la question raciale et d’avancer, en plus des mots d’ordre de classe, des mots d’ordre de race. Nous pensons que, de ce point de vue, le mot d’ordre principal devrait être « Egalité sociale, politique et économique pour les Noirs  », ainsi que les mots d’ordre qui en découlent. Les dirigeants du Parti soutiennent que les travailleurs et les fermiers noirs ne peuvent être gagnés que par ce mot d’ordre. A notre avis, nous ne pouvons gagner les travailleurs noirs que sur une base de classe, en avançant aussi des mots d’ordre raciaux pour les étapes intermédiaires nécessaires du développement. De cette manière, nous croyons aussi pouvoir gagner plus aisément les fermiers pauvres noirs comme alliés directs."

    Marx a également parfaitement vu le rapport entre discrimination raciale et oppression de classe, il lui a même consacré un chapitre entier du Capital dans lequel il décrit l’engendrement du capitalisme moderne à partir du régime colonial et de l’esclavage de plantation et il conclut "Le travail des peaux blanches ne peut pas s’émanciper là où le travail des peaux noires demeure marqué d’infamie". Marx savait fort bien que Lincoln défendait les intérêts de la bourgeoisie industrielle du Nord mais il a publiquement pris parti pour l’Union contre la Confédération durant la guerre civile, et ce simple fait invalide toute interprétation visant à minorer la question du racisme dans sa pensée.

    Cette théorie du remplacement du social par le sociétal est une pure escroquerie qui s’appuie sur un faux dilemme. Marre des réacs qui essaient de nous donner des leçons de lutte des classes alors qu’elle est par définition inter-raciale, occupez vous plutôt de vos Brasillach, de vos Barrès, de vos Drumont au lieu de baver conneries sur conneries sur ce que devrait être notre identité politique.  smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité