• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Décoder l’éco

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 13/11/2017
  • Modérateur depuis le 10/03/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 50 86 914
1 mois 1 10 55
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • vote
    Décoder l’éco 22 juillet 11:11

    @Mao-Tsé-Toung
    1/ Je pense sincèrement qu’il se réjouit que d’autres sources d’informations soient disponibles sur internet (pour le moment). J’ai relevé plusieurs fois dans ses interventions certains morceaux de mes écrits (ou vidéos c’est la même chose). Pour l’instant, je crois être le seul à faire et diffuser ces calculs en France. Quoi qu’il en soit, je suis bien content qu’il ne me fasse pas plus de pub que ça, vu les emmerdes que ça m’apporte. Pour l’instant mes analyses circulent surtout chez des chercheurs et des avocats et c’est très bien.

    2/ Je ne sais pas de quel point de vue vous parlez. Il y a un grand principe avec lequel je suis d’accord depuis le début c’est "il faut soigner les gens" (à prononcer avec l’accent). C’est-à-dire faire exactement le contraire des préconisations OMS et gouvernementales qui disent qu’un test positif doit conduire à enfermer la personne chez elle avec du Doliprane sous la fausse raison "il n’existe pas de traitement".
    Si un jour ce pays se réveille, nous allons devoir assister au plus grand procès depuis Nuremberg.
    En revanche, mes analyses statistiques font que j’ai un désaccord sur le principe de propagation "du" virus. Il existe peut-être des principes de contaminations, mais statistiquement c’est marginal par rapport à l’effet structurel de dégradation de la santé l’hiver. Donc l’IHU met trop de poids au caractère circulatoire du problème et participe malheureusement à la peur des autres et à la politique de surveillance et d’enfermement.
    De la même manière, faire la différence entre les variants n’a aucun sens statistique. Le variant Delta n’est pas moins mortel, il est présent l’été. L’été les humains de l’hémisphère nord meurent peu. Quand parfois on observe une bosse c’est 100% du temps pendant une canicule. Ce discours sur la dangerosité des variants risque de revenir comme un boomerang cet hiver quand on découvrira un autre variant en période de hausse de mortalité.

    Le seul signe positif c’est le mensonge total du gouvernement qui dit qu’on ne va plus tester les vaccinés et que les non-vaccinés auront des tests payants. cela devrait faire chuter drastiquement les cas positifs et permettra au gouvernement de crier victoire avec sa campagne vaccinale. C’est tellement grossier que c’est hilarant.



  • 4 votes
    Décoder l’éco 21 juillet 20:21

    De rien.



  • 6 votes
    Décoder l’éco 12 juillet 16:50

    @Vraidrapo
    En l’occurrence les vieux israéliens sont décédés comme tous les autres.
    S’il y a bien une chose dont on peut être certain, c’est qu’il n’y a pas de complot sioniste sur ce sujet.
    On peut aussi être certain qu’il ne s’agit pas d’une volonté de dépopulationner le monde à court terme. A raison de 3 décès pour 100 000 (majoritairement des vieux), il va falloir un sacré paquet de doses pour que ça se voit.

    Ce que nous observons est juste la prise de contrôle de la politique de santé par des intérêts privés. C’est du pognon et de la politique.
    La trouille a permit de sortir du chapeau tellement de milliards d’un coup que tout plan de relance fera office de pipi de coccinelle dans l’océan. 
    Cela aura enrichi toujours les mêmes qui pourront dépenser leur pognon en achetant le silence des autres.

    La seule chose que je montre, c’est qu’il ne se passe rien d’autre qu’une grande débilitude moutenesque. La trouille a toujours été le moteur de la prise de contrôle des autres.
    A une époque ou la crainte de l’enfer ne fonctionne plus, les terroristes et le changement climatique ont trouvé plus fort : le rhume sans antibiotique.

    Très clairement, je n’ai trouvé aucune sous-population avec un bénéfice à la piquouze. Le risque est proche de 0 (plus fort pour les + vieux), mais le bénéfice est tellement bas qu’il est indétectable dans la mortalité toutes causes.

    On va tuer des gamins pour rien, il ne seront pas nombreux, quelques dizaines. Allons-y gaiement. On leur fera une belle stèle : Mort pour la FrINance



  • 18 votes
    Décoder l’éco 12 juillet 14:25

    @sls0
    et donc vous nous citez des articles de relecture par les pairs, les célèbres chercheurs de France24 et 20minutes.



  • 3 votes
    Décoder l’éco 11 juillet 23:23

    @sls0
    Ne faites pas semblant. J’ai très bien compris que le facteur de confusion dont vous parlez n’a rien à vois avec des chiffres.
    Les facteurs de confusions statistiques c’est bien ce que je dénonce, en particulier le pire de tous : mettre une étiquette Covid sur une partie des morts ou des malades sans aucun contrôle. Pire même, mettre une étiquette Covid sur des gens malades et justifier ainsi le fait de ne pas leur donner les médicaments qui fonctionnent d’habitude. Résultat, ils meurent plus souvent oui.... Voilà un facteur de confusion.

    Quand à vos 3 années de statistiques, je n’ai clairement pas à rougi, c’est très loin de ce que j’ai fait.
    Vu votre discours sur l’Ined, vous ne savez pas qui fait de la statistique dans ce pays.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité