• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Zolko

Zolko

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 84 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    Zolko Zolko 17 octobre 2018 12:42

    @ezechiel : "on éduque"

     

    c’est marrant cette tarte-à-la-crème qu’on voit souvent : qui, comment, quoi, ça n’a pas d’importance puisque Môssieu a sorti le joker



  • vote
    Zolko Zolko 17 octobre 2018 12:37

    @pegase : je vois à quel genre de "pilote" j’ai affaire. Et ça confirme ce que je disais : n’importe-quoi, du gros lourd qui a eu de la chance (jusque là). Le gars qui pense que la sécurité est d’atterrir sur son cul (c’est ce que les 2 rigolos font dans la vidéo, ils ne cherchent même pas à s’accrocher à leur arbre, à freiner leur chute, à mettre les pieds en avant — ce qu’on apprend en parachute par exemple — non, ils se laissent tomber comme des sacs de patates en rigolant)

     

    J’espère que vous n’aurez jamais à vous rappeler le dicton : il n’y a pas de bon pilote, il n’y a que des vieux pilotes.



  • vote
    Zolko Zolko 15 octobre 2018 16:36

    @pegase : j’ai 32 ans de vol derrière moi, en parapente, delta, planeur, et avion. J’ai volé avec des engins que vous n’avez vu qu’en photo. Moi ce sont les aigles royaux des Alpes mes références, alors les vautours ... vous volez dans les Pyrénées j’imagine ?

     

    Donc on va faire simple : quand avez-vous déjà eu besoin d’atterrir dans un arbre ? Et je ne parle pas du poireau qui se fait traîner par une bourrasque mais bien d’un atterrissage plus-ou-moins contrôlé ?



  • vote
    Zolko Zolko 15 octobre 2018 12:43

    C’est du grand n’importe-quoi : dans les conditions décrites par l’auteur (reculer par vent fort à l’aterro, vol sous une crête, orage...) on ne choisit pas son arbre. L’exemple donné par ces 2 crétins qui volent par beau temps calme dans une vallée avec pleins de champs est au mieux contre-productif, et au pire irresponsable.

     

    Il n’y a que 2 raisons atterrir dans un arbre : soit on s’est écrasé comme une merde, et on n’a pas choisi son arbre, soit on est au dessus d’une forêt et il y a des arbres partout : dans ce cas, éventuellement, on pourrait se dire que certains arbres sont mieux que d’autres, mais ils n’en parlent même pas dans la vidéo. Ils n’expliquent pas s’il vaut mieux viser un sapin, un chêne, un platane, un peuplier ... de même, vaut-il mieux foncer dans le haut d’un arbre et s’y agripper et attendre les secours, ou mieux vaut-il décrocher au dessus de la cime pour parachuter dans les feuillages ?



  • vote
    Zolko Zolko 15 octobre 2018 09:39

    @Croa : non, "soaring" veut dire "vol de pente", en dynamique sur la brise de la pente. Vol-à-voilé est un terme plus générique de voler sans moteur, et ça comprend les thermiques (contrairement au soaring). Quand on fait le pédant, on fait très gaffe d’avoir 100% juste.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité