• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Zolko

Zolko

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 85 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    Zolko Zolko 1er octobre 2018 09:26
    Elle n’a probablement pas bien écouté en classe de biologie (SVT je crois maintenant) : l’Homme est un mammifère omnivore, il mange de tout, plantes, graines, fruits, viande, poisson ... c’est écrit dans nos gènes, sélectionnées comme-ça au cours de millions d’années.

    Et maintenant il y en a qui veulent remettre ça en cause ? Faut qu’ils en réfèrent à Dieu, c’est lui qui nous a fait comme-ça.


  • vote
    Zolko Zolko 28 septembre 2018 14:05
    "Attention : les images peuvent choquer."
     
    je confirme, et pourtant je ne pense pas être un tendre.


  • 1 vote
    Zolko Zolko 14 septembre 2018 10:14

    @ken_le_sous-vivant : "Les Hongrois veulent le beurre et l’argent du beurre. Ils n’ont qu’à sortir de l’UE"

     

    Vous avez oublié de préciser de quelle UE il s’agissait : celle d’avant 2005, d’avant le TCE que les Français ont refusé, et que les Hongrois ont rejoint en 2004, ou celle d’après 2008, après le traité de Lisbonne, après le sauvetage des banques, après l’étouffement de la Grèce, après les bombardements Européens sur la Libye, la Syrie, et l’immigration massive qui s’en est suivi ?

    Car il est là le problème : l’UE a changé en 10 ans, en mal. Et les Français ne voulaient pas non-plus de cette UE là, sauf qu’on ne leur demande plus leur avis. Moi, ce que je voudrais, ce n’est pas que ce soit Orbán ou Salvini qui quittent l’UE, mais Junckers, Merkel et Macron. Qui, eux, veulent le beurre, l’argent du beurre, et le sourire de la crémière.



  • vote
    Zolko Zolko 14 septembre 2018 09:55

    @Qirotatif : "une partie croissante de chaque peuple commence à reconnaître qu’elle est perdants avec l’UE"

     

    je dirais plutôt qu’une part croissante des Européens reconnaît que l’UE commence à changer de direction, et d’une organisation économique assez souple on se dirige vers une organisation politique très rigide, voire une organisation impérialiste militaire qui rappelle de mauvais souvenirs.

    Et ce qui est drôle — si on est cynique — là dedans c’est que les vrais fascistes sont les partis et médias traditionnels : ce sont eux qui veulent limiter la liberté d’expression (Dieudonné), qui veulent imposer aux autres leurs façons de penser et de faire (Orbán), et qui bombardent les pays selon leurs bons désirs (Syrie, Libye, Irak...).

    Bien-sûr, ils nous vendent ça enveloppé dans un gloubiboulga droitdelhommiste plein de bons sentiments mielleux, et c’est ce discours qui ne passe plus, que de plus en plus d’Européens commencent à reconnaître pour ce que c’est : de la propagande. Ce que cache cette propagande est encore peu reconnu, bien que le sauvetage des banques en 2008 aurait du mettre la puce à l’oreille de la plupart des gens : le régime politique occidental est soumis à l’oligarchie bancaire. Et Orbán a affronté cette oligarchie, et c’est pour ça qu’on veut abattre.



  • 1 vote
    Zolko Zolko 13 septembre 2018 15:48

    @pegase : "nous soustraire au diktat de l’UE en nous faisant sortir légalement par l’article 50"

    c’est pas logique : si il a besoin de l’autorisation de l’UE pour se soustraire à l’UE, c’est qu’il continue de subir le diktat de l’UE. Si vraiment il ne veut pas subir le diktat de l’UE, le seul moyen logique est d’ignorer les diktats de l’UE, et de faire face aux menaces inévitables que l’UE va exercer. Comme Orbán, quoi.

     

    C’est comme si un esclave demandait poliment d’être libéré de ses chaînes ! Ça ne marche pas comme-ça.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès