• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de maQiavel

sur Michel Drac : le RIC, plutôt contre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

maQiavel maQiavel 5 février 13:46

Belenos a déjà dit l’essentiel.

Je rajouterai qu’il faut arrêter avec cette histoire de pessimisme et d’optimisme. Parce que ça dépend de l’endroit où l’on met le curseur : si on le met sur les élites, on pourrait dire qu’EC est pessimiste puisque précisément ses propositions consistent à les mettre sous contrôle du fait du risque constant de traitrise. Si on le met sur le peuple, on peut le considérer comme optimiste puisqu’il lui fait plus confiance qu’aux élites.

On ne peut pas qualifier d’absolument optimiste quelqu’un parce qu’il a plus confiance au peuple qu’aux élites ou qualifier d’absolument pessimiste quequ’un qui a plus confiance aux élites qu’au peuple. A ce compte-là, on considérerait Nicolas Machiavel comme un grand optimiste puisque selon lui, les peuples étaient supérieurs aux princes. smiley

Bref, ce sont simplement deux visions divergentes de la gouvernance de la cité qui existent depuis des millénaires, on retrouve déjà cette problématique chez les philosophes de l’antiquité.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès