• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 21 avr. 2021 - Covid19 - Pr Toussaint : Pas de Passeport Vaccinal tant qu’on (...)

21 avr. 2021 - Covid19 - Pr Toussaint : Pas de Passeport Vaccinal tant qu’on n’a Aucune Preuve qu’il Est Efficace !

Covid19 - Le Pr Toussaint (directeur de l’IRMES) fermement opposé au Passeport Vaccinal en l'état actuel des choses... 



Le Pr Toussaint fermement opposé au Passeport Vaccinal - "C'est la start-up Ubu.com !"

•21 avr. 2021

Sud Radio

Le Pr Toussaint, professeur de physiologie à l'Université Paris-Descartes et directeur de l’IRMES (Institut de Recherche Médicale et d'Epidémiologie du Sport), réagit à la mise en place probable d'un passeport vaccinal ou sanitaire.

Tags : Droit Vaccins Santé Recherche Santé menacée Prospective et futur Covid-19




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • 9 votes
    ZardoZ ZardoZ 23 avril 09:51

    Le passeport vaccinal est une énorme enculerie... Vaccin pas obligatoire, mais passeport signifiant que tu as la piquouze létale si !

    Et les laineux de croire que pour aller se bronzer le cul à l’autre bout du monde, c’est la solution adéquate.


    • 5 votes
      Super Cochon Super Cochon 23 avril 17:47

      .
      ARTICLE La Tribune
      .
      .
      Comment le gouvernement manipule les chiffres de Tous Anti-Covid
      .
      .
      L’application de traçage des contacts a dépassé le seuil symbolique des 10 millions de téléchargements. Mais le flou demeure total sur les chiffres réels d’utilisation et sur l’efficacité de l’application. Le gouvernement ne dévoile ni le nombre d’utilisateurs actifs ni les désinstallations. Aucune étude d’impact -pourtant demandée par la Cnil au printemps- n’a été rendue publique, alors que seuls 3% des cas positifs se déclarent dans Tous Anti-Covid. .

      Si les chiffres ne collent pas avec le storytelling, cachez-les ! Ce mode de fonctionnement cher aux startups semble aussi être devenu le mode opératoire de l’Etat au sujet de Tous Anti-Covid, présenté par Emmanuel Macron lui-même comme "un geste barrière indispensable dans la lutte contre la Covid-19". En quête d’un succès politique dans la gestion de la crise sanitaire, le gouvernement met un point d’honneur à faire oublier l’échec cuisant de StopCovid, la première version de l’application lancée le 2 juin. Enorme campagne de communication par SMS, appel au soutien des commerçants, modification des paramètres de traçage sans aucune justification scientifique : tout est bon pour gonfler les chiffres.

      .

      En réalité, on ne sait rien, ou presque, sur Tous Anti-Covid. La transparence promise et revendiquée est factice. Les chiffres mis à jour quotidiennement dans l’application ne permettent pas de mesurer son utilisation réelle, ni même si l’outil de "contact tracing" est efficace. Contactés par La Tribune, le ministère de la Santé et des Solidarités et le secrétariat d’Etat à la Transition numérique, n’ont toujours pas donné suite à nos questions.

      .
      .

      Manipulation des chiffres

      .
      .

      L’Etat ne communique que trois chiffres sur l’utilisation de Tous Anti-Covid : le nombre d’enregistrements nets -les personnes qui ont téléchargé et activé l’application-, le nombre de personnes notifiées par l’application suite à une exposition potentielle à la Covid-19, et le nombre de cas de Covid-19 déclarés sur l’application.

      .
      https://www.latribune.fr/technos-medias/comment-le-gouvernement-manipule-les-chiffres-de-tous-anti-covid-863808.html


    • 4 votes
      albert123 23 avril 18:06

      @ZardoZ

      le mougeon n’a pas encore capté que même en s’injectant de la soude caustique dans le bras pour montrer à quel point il est obéissant et docile il ne pourra plus se payer le billet d’avion qui lui permettrait de se dorer le trou de bal à 3000 km de son domicile.

      En baissant sa culotte comme la dernière des lopes non seulement ils n’ont rien à gagner mais en plus ils n’auront même plus la dignité qui les distingue des sous merdes.


    • vote
      sls0 sls0 23 avril 09:57

      Dans ce monde aux avis binaires ça fait du bien d’entendre Toussaint.

      Un vrai sachant qui choisit la voie du milieu.

      Il se base sur des études scientifiques faites correctement. Ce n’est pas un avis basé sur un sentiment mais du factuel.

      Il prend aussi en compte l’aspect démocratique. Pas de dictature sanitaire, l’efficacité et les droits d’abord.


      • 10 votes
        Vulpes vulpes Vulpes vulpes 24 avril 07:54

        @sls0
         
        sls0 : Il prend aussi en compte l’aspect démocratique. Pas de dictature sanitaire, l’efficacité et les droits d’abord.

         

         sls0 1er avril

        Tant qu’il y aura des connards dans ton genre qui freineront la vaccination on se retrouvera avec nos libertés sérieusement oblitérées.

        sls0 5 avril

        Et j’assume.

         

      • 1 vote
        Vulpes vulpes Vulpes vulpes 25 avril 11:39

        @sls0
         

        sls0 17 septembre 2020

        Toussaint et Bercoff la fine équipe.

        Les médias c’est vrai qu’ils ont une grosse responsabilité dans cette ambiance de merde et Bercoff n’est pas le dernier à foutre sa merde.

         

      • 3 votes
        Vulpes vulpes Vulpes vulpes 25 avril 11:45

        @sls0
         

        sls0 : Dans ce monde aux avis binaires ça fait du bien d’entendre Toussaint.

        Un vrai sachant qui choisit la voie du milieu.

        Il se base sur des études scientifiques faites correctement. Ce n’est pas un avis basé sur un sentiment mais du factuel.

         
         

        sls0 8 septembre 2020

        Toussaint et Toubiana je ne les ai pas suivi et je n’ai pas envie de perdre mon temps.

         


      • vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 avril 11:57

        @Vulpes vulpes

        C’est plutôt bien d’être capable de changer d’avis et surtout de ne pas rester sur un avis préconçu. 


      • 1 vote
        micnet micnet 25 avril 12:04

        @Gaspard Delanuit

        « C’est plutôt bien d’être capable de changer d’avis et surtout de ne pas rester sur un avis préconçu »

        Certes mais à condition de l’assumer.


      • 4 votes
        sylvain66 23 avril 14:37

        prendre position contre le passeport vaccinal seulement si le vaccin est inefficace, ce n’est pas prendre position contre le principe du passeport vaccinal


        • 1 vote
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 avril 15:53
          sylvain66 23 avril 14:37

          prendre position contre le passeport vaccinal seulement si le vaccin est inefficace, ce n’est pas prendre position contre le principe du passeport vaccinal

          °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
          @sylvain66
          Je ne l’interprète pas comme vous !

          Mon interprétation :

          En ce qui concerne les vaccins nous sommes en période de cobayage généralisé !
          Je crois que Toussaint dit que quoiqu’il en soit des vaccins, la preuve n’est pas faite que le passeport vaccinal lui-même serait efficace  !

          CQFD

          Merci pour votre contribution


        • vote
          Dixit Dixit 23 avril 15:44

          Si "La guerre est une chose trop sérieuse pour être confiée à des militaires" , mais La technologie est une chose trop sérieuse pour être confiée à des geek ! "

          Les geek sont généralement des êtres asociaux, myopes et boutonneux, mono-cultivés et assis trop hauts sur leur siège pour que leurs pieds touchent parterre !

          Effectivement tout le monde n’a pas de lecteur de QRCode !


          • 1 vote
            BA 23 avril 20:40

            A propos du double mutant indien :


            Covid-19. La panique monte en Inde face à la nouvelle vague.


            La fulgurance de la deuxième vague de Covid-19 laisse désemparées de plus en plus de grandes villes d’Inde. Les hôpitaux sont saturés, l’oxygène manque, on meurt faute de soins… Reportage à Bangalore, la capitale du Sud du pays.


            Il y a encore un mois, les habitants de Bangalore savouraient un doux retour à l’insouciance, face à un virus en voie de disparition. Aujourd’hui, comme ailleurs en Inde, ils sont gagnés par la panique. « En une semaine, ma tante de 37 ans est morte, ma meilleure amie a attrapé le Covid, ainsi que ma boss ! » raconte Shweta, 29 ans. La designeuse dans une grande entreprise textile travaille chez elle, où elle vit seule. « Je n’ose plus sortir. Chaque jour, une connaissance tombe malade ! »


            La ville est comme foudroyée par une vague de Covid sans rapport avec celle du printemps 2020. « Le virus est hors de contrôle », a reconnu B.S. Yediyurappa, ministre en chef de l’État du Karnataka, qui vient d’être infecté pour la seconde fois, après avoir contracté le Covid l’été 2020, et malgré une première injection récente du vaccin…


            « On manque de tout : lits, soignants, oxygène, médicaments et même de places dans les crématoriums et les cimetières. Les hôpitaux sont débordés. On croule sous les patients et cela ne va faire qu’empirer car, contrairement à la vague de 2020, il n’y a plus de quarantaine, plus de traçage des contacts, plus de centre d’isolement », décrit le docteur Taha Mateen, directeur de l’hôpital privé HBS, où une centaine de malades sont hospitalisés. En mars, tous ses lits Covid étaient vides.


            « Il y a d’abord eu une pénurie de lits, puis de médicaments, et maintenant d’oxygène », témoigne un médecin d’un hôpital public qui veut rester anonyme sur ce sujet sensible. Sans les précieuses bouteilles, impossible de traiter les cas les plus critiques. On meurt faute d’oxygène. À court de ravitaillement, les hôpitaux tentent d’échanger des patients ou… le marché noir.


            En urgence, le Karnataka a demandé 1 500 tonnes d’oxygène au gouvernement central. En attendant, les proches de malades lancent des bouteilles à la mer, sur Internet. Des habitants leur répondent avec des listes de numéros à joindre pour récupérer, ici une bouteille, là des médicaments… Au total, Bangalore (12 millions d’habitants) comptait, jeudi 22 avril 2021, 87 000 malades du Covid.


            Ce chiffre est un minimum, car les tests manquent aussi. « Nous ne parvenons pas à faire face à l’énorme demande de tests, car nous sommes dépendants de matières premières du Japon », témoigne Charu Krishnamoorthy, qui travaille pour un producteur local de tests PCR.


            Bangalore est à l’image du reste de l’Inde. Mercredi 21 avril, 314 835 nouvelles contaminations ont été officiellement comptabilisées, record mondial. C’est six fois plus qu’il y a un mois, deux fois plus qu’il y a quinze jours, et sans doute en dessous de la réalité.


            Malgré cela, les autorités du Karnataka veulent éviter un nouveau reconfinement strict. Il y a un an, il avait provoqué un terrible exode des travailleurs migrants fuyant la ville faute de subsistance. Les restrictions décidées s’en rapprochent néanmoins de plus en plus. La ville est sous couvre-feu à partir de 20 h et sera confinée ce week-end.


            https://www.ouest-france.fr/monde/inde/covid-19-la-panique-monte-en-inde-face-a-la-nouvelle-vague-cfd1efc6-a376-11eb-b196-49a3371759cb



            • 9 votes
              ZardoZ ZardoZ 23 avril 20:59

              @BLAbla,

              Demain Ouest-France titrera

              Attaque massive de zombies à Bengalore, les infectés aux triple mutants sautent à la gorge des rares rescapés...
              Histoire de mettre un peu plus la trouille au slip des laineux frileux !


            • 7 votes
              Norman Bates Norman Bates 23 avril 23:54

              @BA

              Brrrrrrrrrrr....c’est flippant !!
              Jérôme Salomon n’officie plus à la télé chaque soir pour ses oraisons funèbres mais il vient sur Avox pour débiter ses macchabées par containers entiers...et il est coaché par Morandini.. !


            • 7 votes
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 avril 01:11

              Ce n’est pas le plus grave. On raconte que des virus de la taille d’un gros chien ont été aperçus dans les rues de plusieurs grandes villes en Inde. Ils se déplacent en roulant sur le sol avec leurs tentacules à une vitesse de 40 km/h mais sont aussi capables de faire des bonds de plus de 30 mètres, en particulier pour sauter sur des passants et les dévorer. Un témoin à la campagne a raconté avoir vu un jeune éléphant englouti vivant en 2 minutes par l’un de ces super-virus-triple-mutant. 


            • 2 votes
              Mr.Knout Mr.Knout 24 avril 12:25

              C’est pas magnifique tout ça, les moutons peureux et les chiens cyniques qui se prennent pour des loups, le berger rit à gorges déployée....


            • 1 vote
              PLACIDE2 24 avril 17:52

              @ZardoZ
              Comme ceci ? : https://youtu.be/YqjCnk31_Ss


            • 1 vote
              gerfran 23 avril 23:21

              Pourtant vacciné contre le Covid-19, un couple marseillais contracte le virus

              Publié le 23/04/2021
              Ils se pensaient « invincible [s] » face au Covid-19. Josée avait reçu deux doses du vaccin Pfizer, l’une en janvier, la seconde quelques semaines plus tard. Claude, lui, s’était vu administrer sa première dose en mars et devait recevoir la seconde mi-avril. Pourtant, ce couple marseillais a été rattrapé par le coronavirus, relate La Provence dans son édition du jeudi 22 avril.

              Un variant en cause ? 
              Le couple s’est rendu à l’IHU de Marseille pour des analyses. A-t-il contracté l’un des variants (britannique, brésilien, sud-africain…) réputés plus résistants au vaccin que la souche originelle du coronavirus ? La réponse devrait arriver prochainement, indique La Provence.

              • 1 vote
                Dixit Dixit 24 avril 00:18

                @gerfran

                Elémentaire mon cher gerfran : le pfiser n’étant efficace qu’à 90%,
                José et Claude font partie des 10% restants qui ne marchent pas.
                cqfd


              • vote
                sls0 sls0 24 avril 00:48

                @gerfran
                Un vaccin efficace à 95% ça veut aussi dire que pour 5% des vaccinés il n’y a pas de protection.
                Donc des vaccinés qui attrappe le covid est normal pour 5% de la population.
                Ici c’est un couple, c’est possible mais ça aurait été peu probable s’ils auraient été tout les deux vaccinés en janvier. La probabilité aurait été de 0,25%.
                Comme la deuxième personne ça s’est fait plus tard, elle aurait atteint les 95% de couverture après 2-3 semaines après la deuxième injection.
                Au moment de la deuxième injection le taux de couverture est de 52%. Donc la probabilité doit se balader entre 2 et 2,5%. Donc possible est beaucoup moins improbable que s’ils auraient été tout les deux vaccinés en janvier pour la première injection.

                Il n’est pas nécessaire de faire intervenir un variant dans ce scénario.

                Pour l’instant les vaccins Pfizer, Moderna et Janssen tiennent le choc au niveau des différents variants.
                On oublie pas que la Guyane avec son variant brésilien est suivie par la HAS aussi, ils ont des billes.
                Pour le sud africains c’est la Moselle.


              • 2 votes
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 24 avril 00:52

                le pfiser n’étant efficace qu’à 90%

                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                @Dixit
                Ces 90%

                sont garantis par qui ?

                Merci pour votre contribution


              • vote
                Dixit Dixit 24 avril 01:33

                @Mao-Tsé-Toung
                bof, quelle importance ; 90 est l’image grossière d’un rapport, sans plus.


              • 1 vote
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 24 avril 05:13
                Dixit 24 avril 01:33

                @Mao-Tsé-Toung
                bof, quelle importance ; 90 est l’image grossière d’un rapport, sans plus.

                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                @Dixit
                1/
                90 est l’image grossière d’un rapport, sans plus


                Êtes vous conscient de ce que vous balancez -sans rires pour votre crédibilité ?
                2/
                bof, quelle importance

                 ???

                Dites nous franchement le fond de votre pensée SVP !

                Autrement dit -à vous entendre 90 % c’est BIDON puisque le rapport serait sans importance

                 ???
                 
                CQFD

                Merci pour votre contribution

                PS. je viens d’apprendre que le fameux Cardio, Dr BITAR, serait dans l’obligation de clôturer sa chaine YOUTUBE :
                motif invoqué :
                il aurait dit que le COVID-19 était dangereux à seulement 2 % !

                AUSSI je me désolidarise totalement de propos tels que les vôtres, dont l’ambiguïté pourrait entrainer -
                à court terme la fermeture de mon compte Mao dans un premier temps, suivi de la clôture

                du site Ago.tv !
                Gaffe quand même !


              • vote
                Vulpes vulpes Vulpes vulpes 24 avril 08:44

                @sls0
                 
                sls0 : Un vaccin efficace à 95% ça veut aussi dire que pour 5% des vaccinés il n’y a pas de protection. Donc des vaccinés qui attrappe le covid est normal pour 5% de la population.

                 

                L’erreur est incroyable mais heureusement sans danger pour la santé : mardi 20 avril au centre de vaccination d’Epernay, 140 personnes ont été vaccinées non pas avec du vaccin Pfizer, mais avec du sérum physiologique !

                 

                Erreur à Epernay



              • vote
                sls0 sls0 24 avril 10:00

                @Vulpes vulpes
                On parle de couverture vaccinale, en général c’est avec des vaccins et non du sérum physiologique.


              • vote
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 24 avril 10:21

                @sls0
                Toujours KIF le sls0 !
                Partout pour le sls0

                 :
                les VOfficielles sont Paroles d’Évangile évidemment

                CQFD


              • vote
                sls0 sls0 24 avril 10:59

                @Mao-Tsé-Toung
                Putain il est indécrottable le mao.
                Je lui mets du médicale suisse connu pour sa neutralité intrinsèque et il n’est pas content.
                Si ça ne sort pas de la complosphère il n’est pas content le mao.


              • 3 votes
                Super Cochon Super Cochon 25 avril 12:17

                @sls0 ........ CHARLATAN !
                .
                .
                Mort de rire ! ....... T’es même pas au courant que ces FAUX-vaccins n’arrêtent pas le Covid , mais selon les résultats falsifiés de Pfizer , arrête les formes graves , et ils n’en sont pas sûr !
                .
                .
                .


              • 1 vote
                V_Parlier V_Parlier 25 avril 23:43

                @Vulpes vulpes
                On se demande d’ailleurs pourquoi il y avait du sérum physiologique dans le centre de vaccination et pourquoi il était en fioles ressemblant à celles du vaccin. C’est très fort quand même, au point que ça me rappelle ceci : https://www.capital.fr/economie-politique/une-incroyable-erreur-gache-des-millions-de-doses-de-vaccin-johnson-johnson-1398910
                Ah, l’industrie muti-externalisée d’aujourd’hui... je suis bien placé pour savoir qu’elle est prête à produire de la merde pourvu que le planning soit respecté. (Déjà dans les produits sécuritaires, alors pour la santé on y est aussi).


              • 1 vote
                BA 24 avril 01:47

                Inde : 330 000 nouveaux cas et 2000 morts en 24 heures, 187 000 morts au total.


                L’Inde submergée par la pandémie, état d’urgence à Tokyo à trois mois des Jeux Olympiques.


                L’Inde s’enfonçait vendredi dans une crise sanitaire majeure, ses hôpitaux submergés appelant à l’aide face à une explosion de l’épidémie de Covid-19, tandis que le Japon décidait un nouvel état d’urgence notamment à Tokyo à trois mois des Jeux olympiques.


                A New Delhi, confinée jusqu’à lundi, des hôpitaux manquant d’oxygène lancent des appels quotidiens au gouvernement indien pour qu’il fournisse d’urgence des réserves afin d’alimenter des centaines de patients placés sous respirateur.


                "Vingt-cinq patients sont morts au cours des dernières 24 heures. Plus que deux heures d’oxygène. Une crise majeure est probable. La vie de 60 autres patients est en danger, une intervention urgente est nécessaire", a averti le directeur médical de l’hôpital Sir Gangaram de New Delhi.


                "SOS - Moins d’une heure d’approvisionnement en oxygène au Max Smart Hospital et au Max Hospital Saket", a tweeté Max Healthcare, l’une des plus grandes chaînes d’hôpitaux privés, tôt vendredi.


                Après la mort de 22 malades dans un hôpital, en raison d’une coupure d’alimentation en oxygène, treize autres sont décédés vendredi dans l’incendie d’un hôpital de la banlieue de Bombay, la capitale économique de l’Inde.


                Le pays de 1,3 milliard d’habitants, au système de santé vétuste, a enregistré en 24 heures un nouveau record de contaminations, avec 330.000 cas et 2.000 décès.


                Près de 3,5 millions de contaminations ont été recensées en Inde depuis début avril, notamment imputées à une "double mutation" du virus et à des événements de masse, comme la fête religieuse hindoue Khumb Mela qui a rassemblé des millions de pélerins.


                Si la flambée enregistrée cette semaine en Asie est liée principalement à la situation en Inde, le Népal a aussi connu une progression fulgurante de l’épidémie (+ 242 %), avec 1.400 nouveaux cas quotidiens.


                A trois mois des Jeux olympiques, le Japon inquiète aussi : l’état d’urgence va être appliqué à Tokyo et dans trois autres départements (Kyoto, Osaka et Hyogo), à partir de dimanche et au moins jusqu’au 11 mai, a annoncé vendredi le Premier ministre Yoshihide Suga.


                Les établissements servant de l’alcool devront cette fois fermer leurs portes, ainsi que les grands magasins.


                La lenteur de la vaccination alimente aussi les doutes sur la capacité du Japon à organiser les JO dans moins de cent jours, 1,5 million de personnes ayant reçu une première dose à la date de mercredi et seulement 827.000 étant totalement vaccinées, soit moins de 0,7 % de la population.


                La détection du variant "indien" en Belgique inquiète en Europe, désormais orientée vers l’allègement des restrictions. 21 étudiants indiens arrivés mi-avril en Belgique, via l’aéroport parisien de Roissy, ont été testés positifs à ce variant et placés en quarantaine.


                Les Etats-Unis déconseillent les voyages en Inde, même pour les personnes vaccinées, et le Canada a suspendu pendant 30 jours dès vendredi les vols en provenance d’Inde et du Pakistan.


                Et si le Royaume-Uni a interdit d’entrée les voyageurs arrivant d’Inde, la France leur impose un isolement obligatoire de dix jours.


                https://www.lepoint.fr/monde/virus-etat-d-urgence-a-tokyo-a-trois-mois-des-jo-l-inde-s-enfonce-dans-la-crise-sanitaire-23-04-2021-2423498_24.php



                • 4 votes
                  ZardoZ ZardoZ 24 avril 08:35

                  @BAblabla,

                  Nous y sommes, c’est le clash tant attendu, des centaines de millions de morts à prévoir, les ummites nous ont prévenus au mois d’avril ça va chier des bulles et pas qu’un peu mon coco !

                  Ils sont combien en Inde déjà ? Ah oui, 1milliards 300 millions dans ces eaux il me semble ! ça fait du trépes quand même.

                  Ciseaux l’épicier va nous calculer le nombre de zombifiés à l’heure que cela fait et pas seulement pour la ville de Bengalore, mais région par région, jusqu’au confins de l’Himalaya.

                  Ça va déferler sec, dans les jours à venir des hordes zombifiées vont envahir progressivement mais très rapidement, d’abord l’Europe centrale, puis l’Europe du nord et enfin le sud. 

                  Sortir et bien astiquer le fusil à pompe, il va y avoir du sport !


                • 3 votes
                  medialter medialter 24 avril 12:11

                  @ZardoZ
                  "Nous y sommes, c’est le clash tant attendu, des centaines de millions de morts à prévoir, les ummites nous ont prévenus au mois d’avril ça va chier des bulles et pas qu’un peu mon coco !

                  "
                  *
                  Pas persuadé que ce soit à 100% la causalité première (qui de mémoire devaient être imputée aux guerres civiles mondiales), même si je suis d’accord, la coïncidence est fort troublante. Mais bien sûr, c’est peut-être le signal attendu. L’inde avait été placée, dans l’effondrement organisé à venir, en seconde place après le Bangladesh dans les pays les plus touché, avec un coef de surmortalité de plus de 6, soit plusieurs dizaines de millions de morts juste pour l’Inde. La première estimation de simulation avait été faite par tw145 le 11/08/20, la seconde le 14/12/20. Peut-on en déduire qu’ils connaissaient à cette époque la venue du variant d’Inde ? Si on est, comme moi, dans la théorie conspi d’une pandémie organisée, c’est fort possible. Toutefois, on peut rappeler que dans les tw de 2019, ils n’ont jamais vu venir la pandémie. Maintenant, la coïncidence avec la nouvelle date qu’ils ont donnée est aussi fort troublante. Deux synchros aussi étranges doivent effectivement nous engager à une vigilance accrue


                • vote
                  V_Parlier V_Parlier 25 avril 23:48

                  @ZardoZ
                  C’est d’ailleurs drôle qu’en France on n’ait pas encore compris, avec ce qui nous est arrivé, qu’avec des hôpitaux sous-dimensionnés et en déficit de matériel toute épidémie peut devenir une catastrophe. Et quand on lit entre les lignes les articles effrayants sur l’Inde on comprend déjà que c’est ça la cause.


                • 2 votes
                  edwig 24 avril 09:22

                  Le passeport vaccinal était au programme à la commission Européenne depuis bien longtemps, bien avant cette histoire de Covid et le programme suivra son cours


                  • vote
                    ZardoZ ZardoZ 24 avril 11:29

                    @Tous,

                    Vous allez pas en croire vos yeux, c’est le déferlement zombiesque en Inde, visez cette vidéo... Ça fait très peur !!

                     smiley  smiley

                    • vote
                      V_Parlier V_Parlier 25 avril 23:52

                      @ZardoZ
                      Un Michael Jackson indien, je ne connaissais pas. En tout cas c’est plus drôle que l’original !


                    • 2 votes
                      BA 24 avril 12:21

                      Covid-19 : en Inde, le nombre de décès quotidiens s’envole, les hôpitaux débordés.


                      L’Inde a franchi samedi un nouveau seuil du nombre quotidien de décès dus au Covid-19, avec plus de 2 600 morts en vingt-quatre heures.


                      L’Inde a franchi, samedi 24 avril, un nouveau seuil du nombre quotidien de décès dus au Covid-19, alors que le gouvernement se bat pour tenter de fournir de l’oxygène aux hôpitaux, débordés par des centaines de milliers de nouveaux cas.


                      Au cours des dernières vingt-quatre heures, 2 624 décès liés à la maladie ont été recensés, un nouveau seuil, qui porte le nombre total des morts officiellement recensés depuis le début de la pandémie à près de 190 000 dans ce pays de 1,3 milliard d’habitants.


                      Plus de 340 000 nouveaux cas ont également été recensés au cours des dernières vingt-quatre heures, ce qui porte le total des personnes atteintes du Covid-19 à 16,5 millions dans le pays, le plaçant en deuxième position des pays les plus touchés de la planète, derrière les Etats-Unis.


                      Les files d’attente de malades du Covid-19 et de leurs proches inquiets s’allongent devant les hôpitaux des principales villes du pays, où près d’un million de nouveaux cas ont été recensés en trois jours. Mais les experts, qui estiment que les chiffres pourraient en réalité être plus élevés, attribuent cette nouvelle vague à une « double mutation » du virus et à des événements de masse, comme la fête religieuse hindoue Khumb Mela, qui a rassemblé des millions de pèlerins.


                      Sous le feu des critiques pour son impréparation avant cette nouvelle vague de contaminations, le gouvernement central a mis en place des trains spéciaux destinés à acheminer des réserves d’oxygène vers les villes les plus touchées. Il a également exhorté les industriels à accélérer la production d’oxygène et de médicaments qui manquent.


                      Un « oxygène express », transportant 30 000 litres, est arrivé samedi à l’aube à Lucknow, et des gardes armés ont escorté les camions qui ont livré sa précieuse cargaison aux hôpitaux de la région. Dans cette ville de l’Etat de l’Uttar Pradesh (Nord), une des plus touchées du pays, les hôpitaux et crématorium sont submergés.


                      Les hôpitaux de New Delhi lancent des appels à l’aide quotidiens en raison de l’épuisement des réserves d’oxygène. Beaucoup de malades meurent devant les hôpitaux de la capitale faute de lits et d’oxygène.


                      Une association de bienfaisance a même installé un crématorium dans un parking, avec des bûchers funéraires de fortune pour faire face au grand nombre de décès.


                      La pandémie due au nouveau coronavirus a fait plus de 3 millions de morts dans le monde depuis que le bureau de l’Organisation mondiale de la santé en Chine a fait état de l’apparition de la maladie, à la fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse, à partir de sources officielles, vendredi en milieu de journée.


                      Les Etats-Unis sont le pays qui compte le plus grand nombre de morts avec 571 109 décès, suivis par le Brésil (386 416 morts), le Mexique (214 095 morts), l’Inde (186 920 morts) et le Royaume-Uni (127 345 morts).


                      https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/04/24/covid-19-en-inde-le-nombre-de-deces-quotidiens-s-envole-les-hopitaux-debordes_6077910_3244.html



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles


Publicité





Palmarès