• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Alain Connes, un passé qui bouge encore

Alain Connes, un passé qui bouge encore

Alain Connes est un mathématicien français qui a révolutionné la théorie des algèbres de von Neumann et résolu la plupart des problèmes posés dans ce domaine, notamment la classification des facteurs de type III. Pour ces travaux, il a reçu la médaille Fields en 1982.

La notion de "TEMPS" telle que nous la percevons, c’est-à-dire comme quelque chose sur lequel nous ne pourrions pas revenir, est inapproprié, obsolète. Le quantique oblige à penser les choses différemment et l’idée reçue de la raison et de la science que nous avons eu jusqu’à présent n’a aujourd’hui plus valeur de référence.

 

INTERVIEW D'ALAIN CONNES par Stéphane Dugowson et Anatole Khelif le 5 février 2014 à l'IHES

Tags : Recherche Science et techno




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • vote
    Gollum Gollum 31 mars 19:25

    Je n’ai regardé que la vidéo courte.


    Connes déconne un peu (oui je sais elle était facile)…

    Il nous dit que le futur est incertain (ce que l’on sait.. (bon ça se discute)) mais que le passé aussi suite à l’expérience de pensée de Wheeler.

    Ben pour moi non. Je ne vois nulle incertitude là-dedans mais bel et bien l’idée que tout existe en bloc et que l’on ne peut rien séparer du tout. Même chose pour le futur qui du coup cesse d’être incertain. On peut noter d’ailleurs que si le futur était incertain nulle possibilité de voyance du futur, de prophétie…

    Bref, on sent chez lui, comme souvent, la tentation une fois de plus de vouloir sauver le fameux libre-arbitre. Qu’est-ce que les gens y tiennent à ce libre-arbitre on se demande vraiment pourquoi ils y sont attachés à ce point.

    • vote
      Carmela Carmela 31 mars 21:25

      @Gollum

      @Heron

      "Je n’ai regardé que la vidéo courte."

      Bonsoir,

      J’ai un peu plané durant la deuxième vidéo mais j’ai bien aimé la dernière phrase !

      "La vraie variabilité est incomprise parce qu’elle est de nature quantique, c’est la chose la plus fondamentale...la variabilité est beaucoup plus primitive que dans le passage du temps. Au niveau philosophique, c’est hallucinant...."

       Sommes nous capable de reconfigurer le passé nous même ou ce dernier se ferait-il indépendamment du point de vue de l’expérimentateur ? Ceci me fait penser aux techniques de visualisations pnl. A mon avis, ce qu’il évoque est d’ordre plus profond mais là, l’équation me dépasse...

      "...Je ne vois nulle incertitude là-dedans mais bel et bien l’idée que tout existe en bloc et que l’on ne peut rien séparer du tout. Même chose pour le futur qui du coup cesse d’être incertain. On peut noter d’ailleurs que si le futur était incertain nulle possibilité de voyance du futur, de prophétie…

      J’approche comme vous de l’idée "que tout existe en bloc" et en ce qui me concerne, je trouve que cela ne contrarie en rien les développements mathématiques abordés ici. La multitude qui peut être ou "ne pas être" manifestée de part et d’autres résulte bien de cette variabilité vraie, non ? Même si la variabilité peut se faire discrète, pourquoi le libre arbitre vous embête tant que ça ? Vous avez un problème d’égo avec lui ? smiley
      Qu’il soit ou non entièrement réel, dans la mesure ou nous sommes capables de faire des choix qui font sens et disons le gaiement concourent à faire passer le temps, au final, le libre arbitre passe aussi smiley voila tout, rien de bien catastrophique surtout si nous le comparons avec les évènements géopolitiques, climato-économiques actuels. D’ailleurs quel intérêt de connaitre le futur  ? smiley

      En tout cas, je remarque que les visions mathématiques de ce scientifique illuminent son visage, ça fait plaisir à voir ! smiley

      Merci à Heron pour le partage,


    • vote
      Heron Heron 31 mars 21:32

      @Gollum :"Bref, on sent chez lui, comme souvent, la tentation une fois de plus de vouloir sauver le fameux libre-arbitre"

      C’est pas faux, mais cela ne veut pas dire qu’il a tord, et là on fait le pont avec les travaux de Guillemant et la possibilité de déclencher des syncronicités. Sur sa page FB il pose ce petit casse-tête : "Admettons que vous vous soyez fait une égratignure il y a un mois et qu’elle a disparu, que vous ne vous en souveniez même pas et qu’il n’y ait eu aucun témoin : votre passé la contient-elle encore ?
      Supposons que oui : le problème est que si jamais vous le prétendez, alors que c’est sans la moindre raison puisqu’il n’en existe pas la moindre trace ni souvenir chez vous, tout le monde jurera évidemment que vous l’inventez et que par conséquent vous délirez. Donc ne serait-ce que pour éviter ce genre de délire, le passé doit pouvoir changer.
      La raison apparaît ainsi assez simple : le passé doit pouvoir changer à cause de la perte d’informations qui efface progressivement les traces du passé à mesure que le passé s’éloigne du présent. Or cette perte d’informations n’affecte pas que votre petit bobo : elle affecte tous les systèmes dans lesquels des interactions multiples sont à l’œuvre, et donc y compris les galaxies et ceci d’autant plus qu’elles sont chaotiques ou désordonnées.
      Et pour d’autres raisons encore plus évidentes (ou simplement mainstream), le passé doit bel et bien pouvoir exister encore, et donc vous n’avez pas moyen d’échapper à ce casse-tête"

      Perso, je n’ai pas d’avis tranché sur la question, je préfère rester dans la curiosité.. 


    • 1 vote
      Heron Heron 31 mars 21:41

      @Carmela :"Ceci me fait penser aux techniques de visualisations pnl"

      La question se pose, est-ce que la visualisation change la perception du passé ou le passé tout court ? smiley


    • vote
      CoolDude 31 mars 22:04

      @Heron

      @Carmela :"Ceci me fait penser aux techniques de visualisations pnl"

      La question se pose, est-ce que la visualisation change la perception du passé ou le passé tout court ? 

      Pour avoir la réponse, il suffit de poser cette question à la personne ou aux personnes qui sont la cause du trauma que la PNL tente de gommer.


    • vote
      Carmela Carmela 31 mars 22:12

      @Heron

      Oui, la question se pose dans la conception du temps linéaire et en même temps, il est amusant de jouer avec de nouvelles positions perceptuelles. Un cache cache avec l’espace-temps et 1 2 3 soleil smiley Le passé et futur "n’ont plus cas" attendre leur tour smiley

       


    • vote
      Carmela Carmela 31 mars 22:21

      @CoolDude
      Bonsoir CoolDude,

      "Pour avoir la réponse, il suffit de poser cette question à la personne ou aux personnes qui sont la cause du trauma que la PNL tente de gommer."

      Oui, mais est-ce que du point de vue métaphysique, quantique ? l’histoire de la(s) personne(s) n’est plus du tout ?


    • vote
      CoolDude 31 mars 22:39

      @Carmela

      Oui, mais est-ce que du point de vue métaphysique, quantique ? l’histoire de la(s) personne(s) n’est plus du tout ?

      Perso... Je pense que la ou les personnes seront toujours aussi connes.

      Je vous invites à faire l’expérience ! smiley


    • vote
      Carmela Carmela 31 mars 22:54

      @CoolDude

      "Perso... Je pense que la ou les personnes seront toujours aussi connes."

      "Je vous invites à faire l’expérience !"

      Vous m’invitez au traumatisme avec une copie et un zéro pointé en math ? smiley


    • vote
      CoolDude 31 mars 23:03

      @Carmela

      Perso... Je n’ai jamais été traumatisé par mes zéro pointés en Dicté.

      PS : Rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule. Luc Ferry a apparemment aussi des problèmes avec les maths. Et il s’en est "plutôt bien" sorti.

      https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/luc-ferry-dans-la-vie-quotidienne-76148


    • vote
      Carmela Carmela 31 mars 23:30

      @CoolDude

      "Perso... Je n’ai jamais été traumatisé par mes zéro pointés en Dicté."

      Heureusement !  Capter le(s) monde(s) qui s’articulent notamment au travers des différentes matières en saignées à l’éducation nat, c’est un enjeu majeur à soulever et qu’on se comprenne bien...à sauver...Vous connaissez la voie politique que je privilégie...(pas envie de troller le fil d’heron) smiley

      Bonne soirée à vous,



    • 2 votes
      Heimskringla Heimskringla 1er avril 23:11

      @Gollum

      "Qu’est-ce que les gens y tiennent à ce libre-arbitre on se demande vraiment pourquoi ils y sont attachés à ce point."

      Il est possible pour ma part mais pas comme on le pense. Pour avoir un libre arbitre ou quelque chose qui y ressemble, pour reprendre Spinoza, il faut avoir au moins connaissance des causes qui nous détermines. Comment un ignorant peut il avoir un libre arbitre ? 

      Je sais qu’une cause va faire qu’une conséquence va se produire (niveau de la biologique par exemple), si j’ai une action sur la cause, un pouvoir grâce au savoir alors je vais en avoir sur la conséquence et donc le libre arbitre (même si j’aime pas trop ce terme) est possible. 

      On peut remettre l’illusion du libre arbitre comme on le connait à l’amour hollywoodien. 

      Exemple : "Je suis amoureux de lui ou de elle", 6 mois plus tard (je caricature), les récepteurs de dopamines saturants, je me dis que je ne l’aime plus et donc je change...

      L’amour consumériste, l’amour des vulgaires. L’amour à l’image de cette société de merde. 

      Si tu sais que biologiquement, tu ne vas plus ressentir la même intensité de passion pour l’autre, tu peux te dire psychologiquement un truc du genre : "Je sais que je ne vais plus t’aimer, c’est biologique mais c’est à ce moment que je t’aimerai encore plus". La on passe à un amour bien plus noble, moins réglé sur la biologie. Tu domines ton corps, tu n’es plus l’esclave de ta biologie. On peut prendre d’autres exemples ou ça fonctionne. 

      D’accord ou pas ? 



    • 1 vote
      Belenos Belenos 1er avril 23:37

      @Gollum
      "On peut noter d’ailleurs que si le futur était incertain nulle possibilité de voyance du futur, de prophétie…"

      Si le futur est incertain, la voyance, la prophétie sera aussi incertaine, tout simplement. La prophétie certaine est d’ailleurs plutôt rare !!


    • 1 vote
      Belenos Belenos 1er avril 23:41

      @Gollum
      "Qu’est-ce que les gens y tiennent à ce libre-arbitre on se demande vraiment pourquoi ils y sont attachés à ce point."

      Libre-arbitre est le nom qu’ils donnent à la liberté. Puisqu’un animal est prêt à se couper une patte pour retrouver la sienne, on peut comprendre qu’un homme soit prêt à bien plus pour ne pas être attaché à une prédestination. 


    • 1 vote
      Belenos Belenos 1er avril 23:48

      @Heron
      "La question se pose, est-ce que la visualisation change la perception du passé ou le passé tout court ?"

      Autre question : est-ce que le "passé" existe quelque part (où ça ?) ou n’est-il qu’une "vision" et même une construction mentale ? 

      Prenons un exemple de circonstance en ce premier avril. Si quelqu’un, il y a 10 ans, vous a accroché un poisson d’avril dans le dos et que vous l’avez baladé toute la journée du 1er avril 2008 sans vous en rendre compte et qu’il est tombé sans bruit dans le caniveau au moment où vous êtes rentré chez vous... ce poisson d’avril existe-t-il quelque part ? 


    • vote
      gaijin gaijin 2 avril 12:01

      @Belenos
      " La prophétie certaine est d’ailleurs plutôt rare !! "

      non elle est fréquente en fait ....demain le soleil se lèvera a l’est .....

      comme souvent quand on cause de ce genre de trucs on confond l’information et l’accès a l’information : la " prophétie " n’est qu’un accès supérieur a l’information c’est assez simple a comprendre : si je dispose d’une carte des routes et que je sais ou vous êtes alors je peux prédire avec certitude ou est le prochain embranchement si sous êtes sur une autoroute je sais que vous ne ferez pas demi tour ni ne sortirez avant la prochaine sortie ......vous n’avez pas de libre arbitre .....mais parfois vous n’êtes pas sur une autoroute ....vous avez plus de libre arbitre par contre si vous allez quelque part ( et que je le sait ) je peux prédire quels villages vous allez traverser ce qui vous laisse penser que la prédestination existe : l’univers entier ( ou dieu ) a décidé que vous aller traverser ces villages ..........ou bien alors c’est vous ?

      ici comme souvent : piège aristotélicien pour petits enfants

      être ou ne pas être prédestiné ?

      simple question de point de vue relatif ............


    • vote
      gaijin gaijin 2 avril 12:05

      @gaijin

      hélas pauvre yorick

      http://img.sytyson.com/thumb/300x225/1/b3/1b302f0302456046f9824cb16a015648. jpg

      y aurait il quelque chose de pourri sous mon crane ?


    • vote
      Gollum Gollum 2 avril 13:41

      @Heimskringla

      Chez Spinoza même le sachant n’a pas plus de libre-arbitre que l’ignorant. Par contre il domine ses passions. Et n’en est plus esclave.

      Autrement dit l’absence de libre-arbitre du sachant et de l’ignorant ne sont pas les mêmes. L’ignorant est esclave de ses passions, l’autre non.

      Et toujours dans le cadre d’une absence totale de libre-arbitre pour l’un comme pour l’autre.


    • vote
      Gollum Gollum 2 avril 13:43

      @Belenos

      La prophétie certaine est d’ailleurs plutôt rare !!


      Non. Nostredame avait écrit l’année 1792, noir sur blanc, comme devant être une année clé. Si le futur avait été incertain il n’aurait pas pu.



    • 1 vote
      Gollum Gollum 2 avril 13:51

      @Belenos

      Autre question : est-ce que le "passé" existe quelque part (où ça ?) 

      Pour la RG le passé, le présent et le futur forment un même continuum. Bref, un bloc. C’est juste notre conscience qui est focalisée sur le présent.

      Alain Connes part du principe de l’incertitude quantique pour continuer à promouvoir le libre-arbitre. Sous prétexte qu’il n’y a pas de variables cachées au niveau de l’indéterminisme quantique. Il oublie juste une chose. C’est que il y a bien absence de variables cachées au niveau local d’une expérience quantique mais pas au niveau global ou là la question reste ouverte. Autrement dit le déterminisme absolu n’est pas mort sous prétexte de l’indéterminisme quantique. Le problème est que l’on ne peut pas prouver ce déterminisme global absolu. Mais on ne peut pas prouver l’inverse non plus.


    • 2 votes
      Heron Heron 2 avril 17:43

      @Gollum :"Nostredame avait écrit l’année 1792, noir sur blanc, comme devant être une année clé. Si le futur avait été incertain il n’aurait pas pu."

      On peut retourner l’argument et dire que les prophéties non réalisées de Nostredame prouvent que le futur est incertain. Et puis dans cette période il y a eu beaucoup d’années clés quand même..


    • vote
      Gollum Gollum 2 avril 18:51

      @Heron

      ça n’a pas de sens les prophéties non réalisées puisqu’elles ci sont codées sous forme d’un langage abscons et quasi indéchiffrable. 1792 est la seule donnée claire de l’œuvre de Nostredame, donnée dans une préface (à Henri second si ma mémoire est bonne). C’est d’autant plus stupéfiant que Nostredame annonce que l’on croira que cette année marquera le début d’un nouveau cycle. Or ce ne fut rien d’autre que l’an 1 de la République et l’abrogation du calendrier chrétien. Et effectivement on a cru que ce serait une nouvelle ère, croyance qui n’a pas duré longtemps puisque on est vite revenu au calendrier précédent..

      Enfin, nulle part Nostredame dit que le futur peut être changé par : nos synchronicités, nos prières, nos mantras, que sais-je encore..

      Non. Il annonce froidement ce qui va arriver. Notamment une famine universelle à l’échelle de la planète entière… (et si ce n’est pas arrivé encore tout indique maintenant que ça devient infiniment probable)

      Tout dans son discours montre qu’il envisage le futur comme un donné inchangeable.


    • vote
      Belenos Belenos 2 avril 19:30

      "Non. Nostredame avait écrit l’année 1792, noir sur blanc, comme devant être une année clé. Si le futur avait été incertain il n’aurait pas pu."

      Cet exemple ne contredit pas que "la prophétie certaine est rare".  smiley


    • vote
      Belenos Belenos 2 avril 19:38

      @gaijin
      "non elle (la prophétie) est fréquente en fait ....demain le soleil se lèvera a l’est."

      En français, "prophétie" a un sens différent de "prédiction", et mon commentaire devait se comprendre par rapport à cet usage académique et courant. 


    • vote
      Gollum Gollum 2 avril 19:40

      @Belenos

      Non. smiley Mais comme je vous connais je sens qu’on va partir sur une séance de pinaillage. J’ai donné cela pour montrer (un seul exemple suffit) que la prophétie n’était pas certaine à cause du libre-arbitre (votre phrase laissait sous-entendre cela mais j’ai sans doute tort) mais pour d’autres raisons.

      Bref, une seule prophétie certaine suffit à détruire l’idée d’un futur modifiable.


    • vote
      Belenos Belenos 2 avril 19:47

      @Gollum
      "Le problème est que l’on ne peut pas prouver ce déterminisme global absolu. Mais on ne peut pas prouver l’inverse non plus."

      Comment savez-vous quelque chose au sujet du libre-arbitre (qu’il existe ou non) ?

      Autre manière de poser la question : Quelle méthode proposez-vous pour que nous découvrions ensemble ce qui est vrai à ce sujet ?

      (Si nous ne posons pas les questions ainsi, chacun va exprimer son sentiment, puis utiliser son mental pour justifier et défendre ce sentiment. Ne serait-ce pas puéril ?" 


    • vote
      Gollum Gollum 2 avril 19:59

      @Belenos

      Mais il s’agit surtout pour moi d’un postulat philosophique (bon, il ne se crée pas sur du vent non plus, j’ai des arguments mais ils importent peu). À la façon de Spinoza ou Nietzsche qui ont adopté le même point de vue. L’Inde aussi d’ailleurs.


    • vote
      Belenos Belenos 2 avril 20:01

      @Gollum
      "Bref, une seule prophétie certaine suffit à détruire l’idée d’un futur modifiable."

      Bien sûr que non. Il existe peut-être des cas où le futur n’est pas modifiable et aussi d’autres cas où il est modifiable. (Ce n’est pas parce qu’une seule pomme est certainement rouge, que cela détruit la possibilité que d’autres pommes soient vertes.) Je ne dis même pas que je crois que c’est le cas mais seulement que c’est possible. Et cela n’est pas du "pinaillage", c’est de la logique vraiment très élémentaire, enfantine même. smiley


    • vote
      Belenos Belenos 2 avril 20:05

      @Gollum
      "Mais il s’agit surtout pour moi d’un postulat philosophique."

      Je comprends, mais c’est difficile d’être péremptoire sur un postulat. Je crois aussi que l’on se fait rapidement piéger par les mots (pas vous en particulier, je parle du processus de communication) quand on commence à atteindre les questions essentielles. 


    • vote
      Belenos Belenos 2 avril 20:10

      Mais je vous accorde que j’ai moi aussi une sorte de sourire intérieur quand les gens me décrivent le choix de leurs études, le choix de leur métier et le choix de leur mariage, divorce et remariage... en pensant qu’ils avaient le choix...  smiley J’ai un profond doute sur ce libre-arbitre.  


    • vote
      Belenos Belenos 2 avril 20:18

      Cependant je ne nie pas la possibilité que quelque chose échappe au cercle du serpent qui se mord la queue. Je n’ai aucune raison de nier cette possibilité : je ne vais pas m’enfermer moi-même. Lorsque K faisait ses conférences, il y avait souvent dans l’auditoire une personne pour lui faire une remarque du genre "Vous parlez de liberté et du moyen de se libérer mais de toutes façons, nous ne sommes pas libres, la liberté n’existe pas." Ce à quoi, K répondait quelque chose du genre : "Ok Monsieur, vous avez déjà votre conclusion finale, la discussion est donc inutile pour vous, au revoir."


    • vote
      gaijin gaijin 3 avril 11:16

      @Belenos
      " En français, "prophétie" a un sens différent de "prédiction", et mon commentaire devait se comprendre par rapport à cet usage académique et courant. "

      j’avais bien compris ce début était une blague mais une blague sérieuse quand a l’origine de notre perception du temps ...............


    • vote
      Belenos Belenos 3 avril 11:18

      @gaijin
      Du coup, j’ai relu, et c’est plus compréhensible.  smiley


    • vote
      Carmela Carmela 31 mars 23:33

      ...Capter les monde(s) ...c’est cela qu’il faut préserver, sauver..



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Heron

Heron
Voir ses articles







Palmarès