• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment l’urine humaine pourrait être l’engrais du futur

Comment l’urine humaine pourrait être l’engrais du futur

Et si l’urine des Européens remplaçait les engrais industriels d’origine minérale ? Connue depuis des siècles, mais abandonnée en Europe pendant la révolution industrielle, l’urine humaine est à nouveau considérée comme une alternative crédible aux engrais chimiques dans l’agriculture. Reste à construire les outils pour la récolter massivement, ce à quoi s’emploient déjà des entrepreneurs et inventeurs français. #PlanB est parti à leur rencontre

source : Le Monde

Tags : Agriculture




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 28 août 13:38

    Quand j’étais jeune il n’y avait pas de fosses septiques. On vidait la fosse sur le jardin comme engrais.

    Il y avait aussi le camion qui passait pour récupérer. Il y dû avoir une directive européenne qui a interdit l’épandange dans les champs. Ca finissait dans une rivière.


    • 3 votes
      crow crow 28 août 13:49

      @sls0
      Oui, avant l’arrivée des engrais chimiques, les agriculteurs étaient aussi des éleveurs, ils préparaient donc eux-mêmes leur lisier et fumier pour amender leurs champs. Maintenant la pollution se fait à tous les étages, traitement obligatoire des eaux usées et chimie imputrescible dans les sols.


    • 6 votes
      sls0 sls0 28 août 14:28

      @crow
      Avant il y avait moins d’actionnaires qui faisaient en sorte que la réglementation soit à leur avantage.


    • 3 votes
      albert123 29 août 07:46

      Article de bobos des villes redecouvrant le fil à couper le beurre pour tenter de se dedouaner de leur de mode de vie urbain qui est la véritable source de la pollution, 

      c’est la concentration démographique humaine des villes qui est polluante


      • vote
        crow crow 30 août 11:18

        @albert123
        Cet article tend à expliquer aux ploucs des champs que les bobos des villes tentent de limiter la consommation d’eau potable dans leurs citée, des eaux notamment polluées par ? ... Des ploucs des champs !


      • vote
        Vraidrapo 29 août 20:49

        J’utilise mon urine dans le jardin comme répulsif contre les chats du voisinage. Je n’ai pas l’impression de ça marche très bien... est-ce que ça attirerait les chattes.. à quatre pattes ?!



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès