• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Contre-courant » : Alain Badiou face à Michel Onfray

« Contre-courant » : Alain Badiou face à Michel Onfray

Pour cette nouvelle édition de « Contre-courant », Alain Badiou et Aude Lancelin reçoivent Michel Onfray, fondateur de l’Université populaire de Caen, auteur de nombreux ouvrages de philosophie depuis le Ventre des philosophes, paru en 1989 aux éditions Grasset. Figure désormais très médiatique du paysage intellectuel français, auteur de best-sellers controversés comme le Traité d’athéologie ou Le Crépuscule d’une idole, brûlot consacré à Freud en 2010, Michel Onfray se réclame aussi, on le sait, d’une gauche libertaire, anti-antiautoritaire et autogestionnaire.

Au programme de la discussion du jour : la nomination de Manuel Valls comme premier ministre, l’avenir de l’internationalisme, la question de l’individu face au capitalisme mondialisé, la vitalité de l’Islam face à un monde occidental en plein doute, la guerre continuée à travers les époques de figures intellectuelles comme Sartre et Camus. Autant de questions politiques et philosophiques conflictuelles évoquées au cours de cette heure d’entretien.

 

Tags : Politique Philosophie Islam Manuel Valls Michel Onfray




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • 14 votes
    Soralien Ylan Gagneux-Lesud 23 avril 2014 18:58

    Soirée branlette intellectuelle, brassage de vent et enculage de mouches sur Mediapart (chez l’autre vendu de plenel en plus, ils tentent de concurrencer ARTE de BHL comme somnifère-hypnotique propagandiste ?).
    Ce sera sans moi les gars, j’ai une jolie blonde chez moi ce soir, et c’est assez rare pour être signalé...


    • 10 votes
      gabriel13 gabriel13 24 avril 2014 13:02

      Il est évident que vous n’êtes pas à leur niveau alors oui, vous avez raison la blonde est plus au votre sinon, il vous reste la branlette mais comme vous m’avez l’air expert en la matière vous n’avez pas besoin de conseil ...


    • 7 votes
      Soralien Ylan Gagneux-Lesud 24 avril 2014 15:20

      Encore heureux que je ne sois pas au même niveau que ces deux vieux pédants dépassés qui s’écoutent parler. Non mais franchement, ils osent se faire appeler philosophes Badiou et Onfray ? C’est juste un cran au dessus de BHL, rien de plus. Une blonde a plus de bon sens que ces deux tartufes.


    • vote
      Aaltar Aaltar 26 mai 2014 15:15

      Onfray n’usurpe pas son titre de philosophe puisqu’il m’amène précisément à faire ce que la discipline induit. Quand BHL nous énonce ce qu’il est bon de penser, Onfray nous expose ce que lui pense et ce qui sert finalement de matière à la réflexion. C’est quelqu’un qui supporte le dialogue et ne cherche pas à dicter tel le penseur maître à son élève considéré comme trop bête pour réfléchir lui même (ce que fait BHL).

      Alors oui, Onfray est un philosophe au sens le plus strict et le plus étymologique du terme.

      Je n’imagine de toute façon pas une seconde que cette considération puisse être comprise et/ou réclamé par quelqu’un comme toi qui a une si piètre qualité d’argumentation.


    • 22 votes
      childéric childéric 23 avril 2014 19:01

      Un débat entre 2 glandus gauchistes inutiles qui proposent une autre voie pour "changer le monde" wouhaaaa.


      Onfray est anti-libéral mais libertaire......erreur 404......
      C’est effectivement un idiot utile(ou pas) que Michéa et d’autres avant lui ont démasqué.

      Badiou l’ancien maoiste, sans commentaire.

      Enfin la vraie victoire c’est que Onfrayette accepte de débattre cette fois : )

      http://www.youtube.com/watch?v=bCba0T1cnm0


      • 3 votes
        cathy30 cathy30 24 avril 2014 08:09

        Et quand Onfray dénonce la gauche, vous en pensez quoi ?



      • 1 vote
        childéric childéric 24 avril 2014 14:23

        Oui super, il s’en prend à libération ce que tout le monde fait actuellement car ce journal est au bord du gouffre, il s’attaque à un cadavre comme il le fait avec les religions et je ne vois pas ce qu’il y a de phénoménale là dedans, en plus il fait pareil que libération dans sa démarche, il traite de facho tout ceux qui ne sont pas d’accord avec lui, il parle d’Hitler dans presque tous ces débats, point godwin, c’est semblable à Fillon et Copé qui se tapent dessus, c’est une mini querelle entre compagnons du même bord mais sur le fond pas de querelle, rien du tout...


      • 2 votes
        calem 23 avril 2014 19:12

        Débat Médiapart !


        • 12 votes
          darion ben gourvid 23 avril 2014 19:15

          Badiou, dans les années 70, le gourou communisant qui interdisait au reste de sa meute l’accès à ses femelles dont il était le seul à pouvoir jouir, dans les années 2000 le type qui voyait dans les banlieues basanées, la nouvelle classe prolétaire révolutionnaire... Bref, un fossile marxiste-maoïste psycho-rigide qui a parlé de la révolution toute sa vie en se faisant payer par les deniers publics ou même carrément en dollars dans les universités américaines capitalistes smiley.
          Face à lui, Michel Onfray, l’homme qui découvrit à 50 ans passé -et après l’avoir lu et enseigné, mieux vaut tard que jamais smiley- que 95% de ce qu’a raconté Freud est de la merde issue d’un cerveau mythomaniaque. Benesteau l’avait fait bien mieux avant lui et quiconque avait lu Freud dans le texte objectivement s’était bien aperçu de ses délires obsessionnels.

          Mais bon, Onfray dans l’ensemble se bonifie légèrement (voir sa chronique anti-genre) au moins même s’il continue à colporter cette connerie de traduction d’Ahmandejad ("rayer Israël de la carte"), ce qui montre encore le chemin à parcourir... Et en somme, voilà la voie à suivre mon bon Michel : souverainiste décroissant, tendance anarcho-chrétien...


          • 5 votes
            lord volde 25 avril 2014 14:30

            Entre les deux débatteurs, mon élan du cœur allié à ma vivacité d’esprit raisonnable penche irrémédiablement et sans réticence vers les idées incarnées par Alain Badiou. 

            Je ressens une détestation psychologique à l’endroit de Michel Onfray qui professe des idées nocives et emplies de faussetés en déversant une propagande mesquine qui s’apparente à la défense de l’ordre établi jouant sur plusieurs tableaux dans le cadre de son offensive destructrice des états-nations, prélude à l’avènement d’un nouvel ordre international fondé sur deux idées fondamentalement contradictoires dont l’une dominera l’autre de manière totalitaire (sommet élitiste de la pyramide contre la base d’un peuple aliéné et soumis à un système collectiviste et matriciel et dont Michel Onfray en tisse les prémices en colportant cette fausse belle idée dans la tête de ceux qui croient en sa sincérité et en ses balivernes).

            Peu importe les reproches qu’on peut faire du passé d’un homme comme Alain Badiou, il n’en reste pas moins qu’il est plus près de la réalité que ce faux-nez sioniste de Michel Onfray qui se fout constamment de la gueule de ceux qui boivent ses propos mi figue-mi raisin tout en relayant les faussetés propagés par la doxa en les mélangeant à des idées critiques du capitalisme comme le font aussi les portes paroles du FdG et du NPA. Il n’y a rien de nouveau à l’horizon sauf à écouter les péroraisons d’un pitre sioniste n’a rien inventé ni découvert et qui passe le plus clair de son temps à faire des ménages, à bomber le torse sur les plateaux TV de la ploutomédiacratie, à sa SARL de Caen subventionnée comme les grands médias mainstream et à fanfaronner sur les plages de Tel-Aviv.

          • 5 votes
            Roland Franz Roland Franz 23 avril 2014 19:25

            Dommage que nos philosophes en restent au domaine des idées ; donc des opinions. Ils ne traitent pas des faits.
            Peut-être par manque de culture autre que philosophique.
            On a l’impression qu’ils en sont resté à Hegel, Proudhon, Marx et Darwin.
            Ont-ils intégré le post-darwinisme, l’anthropologie sociale et les sciences cognitives, qui s’appuient sur le factuel et l’expérimentation ?


            • 5 votes
              un primate un primate 23 avril 2014 20:08

              Deux brillants causeurs.


              • 4 votes
                patatasfritas patatasfritas 23 avril 2014 21:09

                Rien sur le contenu !!!
                Autant dire que personne des commentateur ne l’a vraiment regardé ... ???


                • 10 votes
                  funambule funambule 23 avril 2014 22:30

                  Ce qui n’aurait rien d’étonnant, puisque l’envie de réagir et l’envie de réfléchir sont deux choses différentes (pas contradictoire heureusement).
                  Personnellement, ça m’intéresse beaucoup, mais je n’ai rien à en dire, sur ce site particulièrement fréquenté par des regardeurs de doigts, et particulièrement mal foutu pour sa partie commentaire.
                  Voilà tout ce que j’ai envie de rappeler pour répondre à votre interrogation, somme toute naïve, puisqu’elle occulte totalement l’aspect pavlovien des commentaires à la vue de certains personnages (surtout ceux qui n’ont pas de rapport amicaux avec le FN).
                  Un effet spectaculaire pourtant difficile à ne pas prendre en compte.


                • 4 votes
                  childéric childéric 24 avril 2014 02:02

                  Patatasfritas, 


                  si, moi j’ai bien vu la vidéo, c’est très redondant et improductif comme débat, les deux sont dans la vieille opposition Marx-Proudhon, Camus-Sartres,

                  Onfray est partisan de plusieurs micro-révolutions, Badiou penche plus vers la grande révolution mondiale anti-capitaliste....

                   Badiou voit un avenir dans l’internationalisme contrairement à Onfray, on remarque que Badiou s’affiche plus ouvertement mondialiste que Onfray. Ce dernier passe son temps à dire qu’il est anti-libéral mais libertaire sans jamais préciser la différence entre les deux, Onfray se revendique comme plus proche de Proudhon alors que Proudhon était plus ou moins anarchiste mais très conservateur au niveau des moeurs et anti-féministe, contrairement à Onfray qui n’a peut-être pas vraiment compris Proudhon.

                  Concernant l’islam, Onfray a une vision proche des néo-conservateur américain, de celle de Zemmour ou encore Finkie, Badiou pense au contraire que Dieu est mort et que l’islam va suivre le même chemin que le christianisme en Europe, se dont il se réjouit, pour Badiou il y a peu de différences entre un roi du pétrole des émirats et un riche industriel européen.
                   
                  Autrement dit on est dans un débat purement idéologique qui ne propose rien de concret, pas d’opposition de fond, seulement sur des détails, on est très loin des réalités sociales, un débat entre bobo, mais on peut apprécier la courtoisie du débat qui est assez rare quand on regarde la télé, ici les deux interlocuteurs se laissent parler, on est loin de la violence verbale habituelle. C’est le seul point positif.

                  j’ai bien visionné cette vidéo, et j’avait effectivement un préjugé concernant le débat, quand j’ai vu qui l’organisait et qui étaient les deux interlocuteurs, et malheureusement mon préjugé c’est confirmé après le vision du débat et mon préjugé est devenu mon jugé.

                  J’ai laissé mon commentaire après avoir visionné cette vidéo, alors avant de dire qu’on critique d’emblée sans voir le contenu, c’est faux et malhonnête car vous voulez faire croire que tous les internautes critiquent sans voir, ce n’est pas mon cas et sans doute pas le cas pour la plupart des"agoravoxiens" puis pour ceux qui n’ont pas eu la patience de visionner c’est sans doute qu’ils en ont marre de voir ce même type de débat depuis plus de 40 ans et qui ne mène à rien, un débat très gaugauche.

                  Pour changer un peu on aimerait bien voir un débat avec des personnes un peu plus de droidroite, ou pas socialisant ou communistisant, un peu plus patriote voir nationaliste, là je vous garantis que tous le monde regardera : )

                • 4 votes
                  funambule funambule 24 avril 2014 08:04

                  "avant de dire qu’on critique d’emblée sans voir le contenu, c’est faux et malhonnête car vous voulez faire croire que tous les internautes critiquent sans voir"
                  1) Votre premier commentaire ne parlait pas du fond, d’où l’erreur d’appréciation.
                  D’autant que vous auriez pu ne regardez que 5 minutes et dire que c’était chiant, ou simplement critiquer le fait qu’il y ait encore des trucs vous appelez de ’gôche’ ou ’bobo’ sur internet ... donc, il n’y avait rien de malhonnête dans le message de patatasfritas.

                  2) Par ailleurs, j’espère que vous ne croyez pas que tous les internautes que vous supposez de votre camp ont la même curiosité que vous.

                  3) Enfin, il y avait bien quelque chose de très intéressant dans ce débat, mais qui vous a échappé, et qui est dû à la clémence totalement contre productive de Badiou à l’égard de ce pauvre Onfray. Et un potentiel de rapport au réel beaucoup plus direct que vous ne le croyez. Mais encore une fois, selon moi, Badiou est le seul à blâmer puisque par politesse, il n’a fait effleurer 4 ou 5 fois ce sujet majeur qu’est la stratégie révolutionnaire, et ce qu’elle demande préalablement.

                  Envisagez quelques secondes que pour certains, une question philosophique, ou anthropologique puisse être, si ce n’est plus concrète, plus ’concrétisable’ que le nombre de siège du FN aux européennes, ou des droits de douane.

                  Avec une animatrice qui ne s’intéresse qu’à l’Islam et à Mélenchon, on pouvait s’attendre à pire. Tiens, vous n’avez pas parlé de Mélenchon, Childéric, c’est bizarre !

                  Au fait, si Onfray ne dit pas la différence entre libéral et libertaire, c’est normal.
                  Vous devriez plutôt vous demander si ces notions n’ont pas été artificiellement rapprochées par vos auteurs favoris qui ne trompent que les gens comme vous.


                • 4 votes
                  childéric childéric 24 avril 2014 14:14

                  bah nan dans mon 1er commentaire je souligne justement le point évoqué chez Michel Onfray dans ce débat qu’il ne développe pourtant jamais à savoir qu’il est libertaire mais pas libéral, ce qui est central, je ne vois pas en quoi d’autres auteurs m’ont trompé.


                  Puis concernant Mérluchon, j’en ai pas parlé car Onfray reprend presque mot pour mot ce qu’il avait déjà dit auparavant :http://www.youtube.com/watch?v=eXwkGNK929U

                  je te l’ai déjà dit j’en ai marre des débats répétitifs, j’aurai pu aussi reprendre encore une fois son mensonge concernant l’Iran qui voudrait rayer Israel de la carte mais il le disait déjà auparavant et un des commentaires ici l’évoque.
                  D’ailleurs à force de répéter ce mensonge il finit par se décrédibiliser et on se demande presque s’il ne tapine pas pour quelqu’un.... Mais ça n’engage que moi.

                  Je ne vois pas qu’est-ce qu’il y a d’intéressant dans ce débat, d’ailleurs tu ne le précises pas non plus, c’est quoi les micro-révolutions opposé à la révolution.... wouahou, si ces philosophes sont si subversif comment expliquer que mediapart organise le débat ??? Ce sont des désaccord inutiles qui n’aboutissent à rien.

                  Concernant l’islam, il faut t’en prendre à l’organisateur du débat, Plenel et mediapart qui voient l’extrême droite partout...

                  Et puis leur débat n’effleure à aucun moment le concret, il est quasiment purement philosophiques et théoriques, c’est la grande faiblesse de ces philosophes qui ne s’intéressent pas à l’économique et plus ou moins à la politique, pour avoir un impact il faudrait qu’un débat aborde le philosophique, le politique et l’économique, voire l’historique pour apporter des solutions plus concrètes.
                  Et encore une fois, ils sont dans leur vieille querelle Marx-Proudhon, Camus-Sartres....On s’en fout : p

                  Enfin comment peux tu supposer que la plupart des internautes n’ont pas visionné la vidéo ?????

                • 1 vote
                  lord volde 25 avril 2014 15:08

                  " Badiou voit un avenir dans l’internationalisme contrairement à Onfray, on remarque que Badiou s’affiche plus ouvertement mondialiste que Onfray"


                  Tu te trompes. L’analyse de Badiou est plus subtile que cette courte présentation de ce qu’il oberve en terme d’exigence et de réussite salvatrice. Il souhaite une révolution boule de neige qui fasse lever les hommes de bonne volonté partout où l’élite sans frontière a usurpé le pouvoir pour s’unir dans un mouvement d’imbrication mondialisée.

                • vote
                  patatasfritas patatasfritas 26 avril 2014 13:51

                  À Chie l’dérique

                  Je cite : 
                  ...Ce dernier passe son temps à dire qu’il est anti-libéral mais libertaire sans jamais préciser la différence entre les deux...

                  Si vous ne faites pas la différence entre libertaire et libéral vous avez un problème et votre point de vue est nul et non avenu...

                  Quand à Proudhon il est toujours d’actualité a travers un ouvrage comme : " Qu’est-ce que la propriété ?" que je vous encourage à lire ...
                  Comme le "Zadig" de Voltaire, ou "Le droit à la paresse" de Paul Lafargue ....

                  Mais je ne fait pas d’illusion, comme idéologue, vous en êtes un autre !!!
                  Un droitiste qui pour une fois qu’un débat nous change de ceux de BFMTVert, Tfrien, CanalPute et consort pense qu’il serait mieux que les invité soit de droite LoL...

                  Quand à Médiapart (cité dans les commentaire suivant) je ne voies pas ce que vous leur reproché ???



                • 15 votes
                  medialter medialter 23 avril 2014 21:29

                  Onfray : L’imposteur philosophique qui ne se cache même plus de lécher le fion du système. Un athée au service de Yahweh, y avait besoin de faire des milliers d’heures de conférences pour en arriver là. Où sont les rebelles pur sang (Nietzsche, Stirner, Jünger), pourquoi il ne reste que les fiotasses qui ont fini par nous échoir ?


                  • 2 votes
                    lord volde 25 avril 2014 15:14

                    Bien vu et bien dit camarade de la plèbe esseulée.


                  • 6 votes
                    jeanpiètre jeanpiètre 23 avril 2014 21:46

                    je préferais quand les intellos français étaient aussi alcooliques


                    • 4 votes
                      cathy30 cathy30 24 avril 2014 08:05

                      Oui mais autrefois, le vin était bon.


                    • 1 vote
                      lord volde 25 avril 2014 15:15

                      Cathy du sionistant évolue lentement comme le vin dans son amertume.


                    • vote
                      L'Andalou L’Andalou 24 avril 2014 12:40

                      Seul point positif dans cette vidéo : Aude Lancelin.


                      • 1 vote
                        simplesanstete 24 avril 2014 13:26

                        TRISTE MERDIAPART et ses guignol’s band !


                        • vote
                          simplesanstete 24 avril 2014 13:29

                          Jeu préfère de loin ces 2 là
                          https://www.youtube.com/watch?v=Fb-8CQXPxEs


                        • 4 votes
                          crab2011 24 avril 2014 14:06

                          Alain Badiou et Michel Onfray sont au moins d’accord, pour le bien de l’humanité, de la nécessaire disparition des religions et ne refusent d’un donner un bon coup de pouce

                          Il suffit d’observer toutes les atteintes à la laïcité, c’est à dire au nom de textes dits sacrés tous plus infantiles et égoïstes les uns que les autres, sont autant de freins à la pensée émancipatrice – notamment :

                          … quand Elisabeth Guigou a le culot ( un culot, très socialiste ) de dire que ce que Michel Onfray dit de l’islam est une caricature, elle fait, en effet, la preuve qu’elle n’a pas lu le coran, et prend, comme Don Quichotte, ses désirs pour la réalité

                          Suites :

                          http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/04/onfray-ardisson-guigou.html

                          ou sur :

                          http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/04/22/onfray-ardisson-guigou-5353118.html


                          • 1 vote
                            lord volde 25 avril 2014 15:19

                            Salut trou de balles. La laïcité est la nouvelle religion imposée par l’ordre établi pour les nuls comme toi.


                          • vote
                            crab2011 24 avril 2014 14:07

                            rectification : lire ne refusent pas de donner un ...


                            • 7 votes
                              Doume65 24 avril 2014 15:15

                              Bonjour.
                              A la quatorzième minute, Michel Onfrey, s’abaissant à un mensonge, m’a donné envie de quitter le débat qui était de bonne tenue jusque là.
                              Un homme aussi informé que lui ne peut pas ignorer que la citation "Israël doit être rayé de la carte" que l’on a prêté à Ahmadinejad n’est qu’une grossière déformation de ces propos, entretenue par l’intelligentsia bien pensante, c’est à dire atlantiste.
                              Qu’a-t-il dit vraiment ?
                              « l’imam a dit que ce régime qui occupe Jérusalem doit disparaître de la page du temps ».

                              Déjà, il ne fait que rapporter les paroles de Khomeini, il ne déclare pas cela, mais passons.

                              En son temps, Nelson Mandela disait à peu près la même chose que Khomeini, à propos d’un autre régime d’apartheid. Ce qui ne l’empêche pas d’être aujourd’hui unanimement reconnu et respecté.
                              Incidemment, il semble que le gratin médiatique ait oublié aujourd’hui que le régime Sud Africain d’alors n’était soutenu (et armé en bombes atomiques) que par son compère Israël.
                              Un régime d’apartheid n’est pas et n’a jamais été un pays et son peuple.
                              Que quelqu’un d’aussi brillant qu’Onfrey essaye encore de nous le faire croire est vraiment affligeant.


                              • 6 votes
                                nowhere man 24 avril 2014 18:22

                                Je plussoie.

                                J’adhère en général au propos d’Onfray mais il y a un gros malaise concernant Israël que l’on retrouve lorsqu’il aborde l’affaire Dieudonné.
                                Il reprend à son compte toutes les saloperies déversées sur l’humoriste, comme un vulgaire BHL.
                                Manifestement il n’a vérifié aucune de ses sources. C’est affligeant.


                              • 3 votes
                                stifter 25 avril 2014 18:19

                                Bonjour,

                                Oui effectivement, je crois que Michel Onfray fait une fixette sur l’islam, d’où sa bienveillance consternante pour le sionisme.

                              • vote
                                crab2011 24 avril 2014 20:16

                                Je confirme l’exactitude des propos de M. Onfray à propos de l’Iran
                                (...et la grande majorité des iraniens en ont ras le bol des mollahs)


                                • 1 vote
                                  lord volde 25 avril 2014 15:21

                                  Retourne au mur des lamentations en attendant Yahvé. 


                                • 4 votes
                                  stifter 26 avril 2014 08:20

                                  Dans ce discours, Ahmadinejad a déclaré qu’il adhérait aux propos de l’Ayatollah Khomeini selon lesquels « ce régime qui occupe Jérusalem doit disparaître de la page du temps ». 

                                  Un régime n’est pas un pays et donc la traduction Atlantiste de la citation est fautive. 
                                  Ainsi, si je dis (comme je le pense) que le régime socialo-atlantiste doit disparaître de la page du temps, cela ne veut pas dire que je souhaite que la France soit rayée de la carte.


                                • 3 votes
                                  stifter 25 avril 2014 15:00

                                  Merci Octavio pour cette vidéo et ce débat de qualité.

                                  Pour ma part, je retiendrai :
                                  1. Que Dieu est mort pour tous deux (voilà déjà une bonne nouvelle) ;
                                  2. Que tous deux pensent que la division droite-gauche a vécue (on s’en doutaient un peu...) et qu’une alternative crédible tarde à émerger ;
                                  3. Que Michel Onfray fait un fixation sur l’islam (d’où sa faiblesse navrante pour Israël) ;
                                  4. Qu’Alain Badiou rêve encore et toujours d’une nouvelle Internationale (pour le coup je trouve Onfray plus réaliste avec ses micro-résistances).




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Octavio

Octavio
Voir ses articles


Publicité





Palmarès