• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Covid-19 : « Le variant indien va arriver en France, c’est une question de (...)

Covid-19 : « Le variant indien va arriver en France, c’est une question de jours » !

Source : Après les variants des variants du monde entier, après les doubles mutants des variants des autres variants du monde entier, comment va venir notre nouvel invité dans quelques jours ? le variant indien ?

J'avais déjà déposé cette vidéo ci-dessous, celle d'un autre monde où nos concitoyens deviennent fous,

Une musique qui convient à la situation ! HIPPOCAMPE FOU - Baptême de plongée (prod : GOOMAR) - 2011

Tags : Covid-19




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • 8 votes
    Callaway Callaway 21 avril 14:59

    Ah, la propagande de peur de Karine Latombe, ça m’avait manqué

     !


    • 1 vote
      lejules lejules 22 avril 08:38

      @Callaway

       pour combattre la propagande par l’humour 

      https://www.youtube.com/watch?v=WChhqRouZ0s


    • 6 votes
      Tchakpoum Tchakpoum 21 avril 15:42

      C’est déjà fait. Dans la Creuse, deux EHPAD qui sont devenus de foyers covid avec des vieux qui meurent, pourtant vaccinés aux deux vaccins ;

      https://www.lefigaro.fr/sciences/variant-bresilien-ou-sud-africain-pourquoi-l-epidemie-de-covid-19-flambe-dans-la-creuse-20210420

      Le plus glaçant est Dominique Costagliola, anti médocs qui explique tranquillement que les vaccins ARNm renforcent la contagion des variants plus agressifs.

      "si on imagine que la vaccination augmente la protection contre le variant britannique ou le variant ancien, le virus va trouver de moins en moins de gens à infecter, du coup les variants qui lui permettent d’échapper à ce problème risquent de se redévelopper. Il y a aussi le risque de nouveaux variants. La situation où l’on est en train de faire monter l’immunité collective doit être bien surveillée, parce que c’est aussi susceptible d’être associé à de nouveaux variants."

      https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-19-avril-2021

      Jusqu’à maintenant, un syndicat du crime organisé avait tendance à cacher ses activités. Maintenant, c’est l’inverse, le syndicat explique comme il fait et pourquoi c’est bien. Avec le racket de notre argent, bien sûr, les impôts et les taxes.


      • 2 votes
        Simple citoyenne Simple citoyenne 21 avril 15:55

        Je suis curieuse de savoir de quelle manière ce "variant" a non pardon "ce double mutant" ,Indien va-t-il venir dans quelques jours dans notre pays, puisque le monde entier est confiné, ou presque... non mais franchement....


        • 6 votes
          Conférençovore Conférençovore 21 avril 16:20

          @Simple citoyenne
          Oh mais c’est très simple. Pas plus tard que ce matin même le vol AF217 en provenance de Mumbaï et l’AF191 en provenance de Bengalore sont arrivés à Roissy : suffit de vérifier ici https://www.flightradar24.com/airport/cdg/arrivals

          Et c’est sans compter le fait que des passagers de ce pays peuvent également arriver par transit depuis d’autres pays européens sans subir de quarantaine comme cela se fait ailleurs. En Angleterre seuls les passagers Anglais peuvent arriver depuis ce pays mais avec quarantaine en hôtel à leurs frais mais chez nous, c’est open-bar. Donc ce variant va forcément finir par débouler. 

          Le monde entier n’est pas confiné. Ceux qui le sont sont l’écrasante majorité des habitants notamment Français qui ne voyagent pas et à qui l’on interdit d’aller à plus de 10 km de chez eux, du moins pour ceux qui respectent ce confinement ridicule et inefficace qui habitent généralement à la campagne ou encore ceux qui s’en foutent des amendes vu qu’ils ne les payent déjà pas en temps normal...


        • 3 votes
          Conférençovore Conférençovore 22 avril 10:50

          Ce matin, le vol AF225 en provenance de Dehli est arrivé à Roissy. Demain matin, deux vols en provenance de Bengalore et Mumbai sont prévus.
          Pourtant il y a 10 jours déjà, l’Inde était devenue le 2ième pays le plus touché au monde. 83% des nouvelles infections ont été signalées dans 10 États, dont le Maharashtra où est située Mumbai mais il a fallu attendre ce matin pour que le pays soit enfin mis sur la liste qui impose une quarantaine de 10 jours aux passagers arrivant en France.

          J’ignore quelle est la part entre incompétence et/ou volonté délibérée de nuire chez ces gens alors même que l’on continue d’emmerder les Français en fermant 150 000 commerces sur les bases d’un avis du fameux Conseil Scientifique censé être lui-même basé, entre autres, sur cette étude, page 5 où l’on peut lire en gras dans le texte (https://hal-pasteur.archives-ouvertes.fr/pasteur-03155847/document) que "Les cours en amphithéâtre ou en salle pour la formation continue, le sport en extérieur, et la fréquentation des lieux de culte, des commerces, et des salons de coiffure, n’ont pas été associés à un sur-risque d’infection." et, en même temps, comme dirait l’autre tocard que "Les déplacements à l’étranger ont été associés à un sur-risque d’infection (+53%).".

          Je suis tout cela de loin mais la conclusion est évidente depuis un bon moment : ces gens sont des cons ou des criminels, peut-être les deux.


        • 4 votes
          Simple citoyenne Simple citoyenne 21 avril 16:18

          Pour les alchimistes, l’entonnoir dans le sens normal d’utilisation, c’est-à-dire la grande ouverture vers le haut, était le symbole de la transmission du savoir. Dans l’autre sens, il représentait l’ignorance et, par association, la déraison.

          Jérôme Bosch le pose sur la tête des médecins

          Au XVe siècle, il apparaît dans certains tableaux du peintre hollandais Jérôme Bosch sur la tête des médecins. Dans sa peinture l’Extraction de la pierre de folie, un chirurgien est représenté avec un « entonnoir de savoir » porté à l’envers, en guise de chapeau. Mais dans l’esprit du peintre, cet entonnoir symbolise le charlatanisme de ces médecins prétendant que la folie était provoquée par une pierre qu’il fallait extraire pour guérir les patients. L’entonnoir, symbole du médecin des malades mentaux, devient alors celui des fous.


          • 2 votes
            bubu12 21 avril 20:05

            Mais l’Inde c’est pas censé être l’exemple parfait pour prouver que l’hydroxychloroquine et l’ivermectine fonctionnent ?


            • 8 votes
              Tchakpoum Tchakpoum 21 avril 21:28

              @bubu12

              Ça dépend des états de l’Inde. Les contaminations et les décès sont contrastés selon les états. Certains états acceptent l’HCQ et l’ivermectine, même en vente libre, mais ils sont minoritaires. Et leur site national sur le covid ne présente pas les cartes par état. Difficile de savoir. Pour l’instant, le pays est à 127 millions de vaccinés. Si l’on en croit Costagliola, les vaccins renforcent les variants plus contaminants et/ou plus agressifs. Ça ne peut donc que monter. Et pas sûr que l’HCQ et l’iver puissent encore longtemps lutter aussi bien contre les nouveaux variants. 

              Madagascar, qui traite les habitants sans vaccins à l’Artémisia et au Ravinstsara connaît un taux de mortalité quasi nul du covid (contrairement à l’Afrique du Sud qui s’est mangé des bons pics et vaccine depuis 2020 dès les phases I expérimentales). Or le variant Sud Africain arrive à Madag. Et pour l’instant, le pays hésite s’il prend un vaccin.

              Mais si vous voulez des comparatifs, j’en ai montré là et là :

              https://www.agoravox.tv/spip.php?page=forum&id_article=89229&id_forum=13325650

              https://www.agoravox.tv/spip.php?page=forum&id_article=89229&id_forum=13325650&idf=13325754

              Sinon, vous pouvez comparer le Portugal et l’Espagne, avec ce site : https://ourworldindata.org/coronavirus (en sélectionnant les pays et les données qui vous intéressent).

              Le Portugal a le plus bas taux de mortalité d’Europe. Il a connu son pic très haut le 2 février cette année, mais très court, car il avait arrêté l’HCQ commencé dès avril 2020, à la suite des recommandations de l’OMS. Il a repris l’HCQ et maintenant l’ivermectine et le niveau de mortalité est revenu à son plus bas d’Europe. L’Espagne a des résultats beaucoup moins bons que l’on sait.


            • 1 vote
              bubu12 21 avril 22:55

              @Tchakpoum

              Si l’on en croit Costagliola, les vaccins renforcent les variants plus contaminants et/ou plus agressifs

              Vous travestissez ses propos ! le problème c’est plutôt que les vaccins ne protègent pas aussi bien contre le variant Sud africain qui peut infecter quelqu’un qui a déjà été malade. Si le variant anglais disparait à cause de la vaccination, un autre peut prendre sa place, elle l’explique très bien dans l’interview. 

              contrairement à l’Afrique du Sud qui s’est mangé des bons pics et vaccine depuis 2020 dès les phases I expérimentales

              la campagne de vaccination en Afrique du Sud a commencé en février 2021... et les variants anglais et sud africains sont apparus avant le lancement des campagnes de vaccination. 

              sinon mon message de base était un peu ironique, vos comparaisons sont bien gentilles mais n’ont rien de scientifique, c’est bien le problème.


            • 5 votes
              Conférençovore Conférençovore 22 avril 07:06

              @bubu12
              Qu’est-ce qu’une comparaison scientifique au juste ? 
              N’est-il pas plus intéressant de savoir si ce qui suit est vrai ou non, même si ce n’est pas suffisant pour conclure, de savoir s’il y a causalité entre traitement appliqué (ou non) et mortalité plutôt que d’ironiser ? Plus généralement, en quoi les autorités portugaises qui auraient fait ce choix de traitement en phase précoce seraient moins pertinentes que leurs voisines espagnoles ?

              "Le Portugal a le plus bas taux de mortalité d’Europe. Il a connu son pic très haut le 2 février cette année, mais très court, car il avait arrêté l’HCQ commencé dès avril 2020, à la suite des recommandations de l’OMS. Il a repris l’HCQ et maintenant l’ivermectine et le niveau de mortalité est revenu à son plus bas d’Europe. L’Espagne a des résultats beaucoup moins bons que l’on sait."


            • 2 votes
              bubu12 22 avril 08:14

              @Conférençovore

              Corrélation n’est pas causalité, il y a trop de paramètres à prendre en compte pour tirer des conclusions sur des comparaisons de ce genre.
              Cela peut être intéressant pour se questionner d’accord, mais ca ne va pas plus loin.


            • 3 votes
              Tchakpoum Tchakpoum 22 avril 11:10

              @bubu12

              Si vous remontez ce fil de commentaires, avec le mouvement de votre pouce, ou la roulette de la souris, la citation de Costagliola à laquelle je fais référence apparaît alors à vos yeux. En bonne épidémiologiste, elle connait l’étude de 2015 sur des poulets qui traite de la question du renforcement de la virulence d’un virus par le vaccin. Ça tombe bien, parce que c’est l’objet de mon dernier article, que, peut-être, vous n’avez pas lu : https://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/le-pdg-de-pfizer-a-annonce-la-89096. Les propos de Castogiola sont la continuité des constats de cette étude.

              Je confirme que les essais en phase I d’Astra Zeneca et Johnson & Johnson ont été conduits en Afrique du Sud en 2020, entre août et novembre, pour mémoire. On connaît les mésaventures d’Astra Zeneca, thrombogène et les soupçons d’être mutagène. Je ne cherche plus les sources, parce que ça n’a pas d’intérêt de vous les apporter et de lire vos réponses à la « ça ne me plaît pas ».

              Si vous prétendez à une curiosité scientifique sur un sujet, il faut au moins savoir lire les informations fournies dans une réponse qui vous est faite, y compris les liens vers les documents communiqués et au besoin contrargumenter, avec des documents qui le démontrent. Mais évacuer n’est pas contrargumenter. C’est comme si vous souhaitiez apprendre une langue étrangère sans maîtriser la langue maternelle.


            • vote
              bubu12 22 avril 13:02

              @Tchakpoum

              la citation de Costagliola à laquelle je fais référence apparaît alors à vos yeux

              oui merci j’ai également écouté le passage de 8min sur France inter, et je répète, vous travestissez ses propos ! Volontairement ou involontairement je ne sais pas.

              Je confirme que les essais en phase I d’Astra Zeneca et Johnson & Johnson ont été conduits en Afrique du Sud en 2020, entre août et novembre, pour mémoire.

              Rassurez moi, vous faite bien la différence entre des essais et des campagnes de vaccinations ?

              Si vous prétendez à une curiosité scientifique sur un sujet, il faut au moins savoir lire les informations fournies dans une réponse qui vous est faite

              c’est vous qui faite dire à Costagliola autre chose que ce qu’elle dit. Enfin j’invite tout le monde à écouter l’interview pour s’en rendre compte.

              Vous sous entendez d’ailleurs que les vaccins sont responsables des variants sans pouvoir le demontrer


            • 3 votes
              Tchakpoum Tchakpoum 22 avril 13:54

              @bubu12
              .

              Rassurez moi, vous faite bien la différence entre des essais et des campagnes de vaccinations ?


              .
              Tchakpoum 21 avril 21:28
              @bubu12
              Madagascar, qui traite les habitants sans vaccins à l’Artémisia et au Ravinstsara connaît un taux de mortalité quasi nul du covid (contrairement à l’Afrique du Sud qui s’est mangé des bons pics et vaccine depuis 2020 dès les phases I expérimentales). 
              .
              Tchakpoum 22 avril 11:10
              @bubu12
              Je confirme que les essais en phase I d’Astra Zeneca et Johnson & Johnson ont été conduits en Afrique du Sud en 2020, entre août et novembre, pour mémoire
              .
              Ce n’est pas à moi à vous rassurer, mais à vous d’apprendre à lire. On estime que le variant Sud Africain date d’octobre 2020. Si vous cherchez une carte présentant les différents vaccins qui ont été à l’essai phase I en 2020, ils correspondent aux pays où sont apparus les variants les plus connus. Ce n’est pas une preuve, mais un indice plus que sérieux qui aurait mérité à minima des interrogations puisque ce sont, justement, des vaccins à l’essai (ils le sont toujours, aujourd’hui en phase III)..

              .

              Vous sous entendez d’ailleurs que les vaccins sont responsables des variants sans pouvoir le demontrer

              .
              C’est n’est pas moi qui sous-entends, ce sont les auteurs de cette étude sur les poulets en 2015 qui le démontrent. C’est l’objet de mon dernier article que je vous ai mis en lien, contenant évidemment la source vers cette étude.

              Votre réponse prouve que vous ne lisez rien de ce qu’on vous écrit. Vous posez des question après des réponses déjà apportées. Vous êtes juste un mur. Ou vous n’êtes ici que pour troller. L’un ou l’autre, je ne peux pas le savoir.


            • vote
              bubu12 22 avril 14:09

              @Tchakpoum

              Non désolé, c’est vous qui affirmez des choses sans preuves. 

              On estime que le variant Sud Africain date d’octobre 2020. Si vous cherchez une carte présentant les différents vaccins qui ont été à l’essai phase I en 2020, ils correspondent aux pays où sont apparus les variants les plus connus.

              donc des essais de phase 1 sur 40 personnes sont responsables des variants ?

              une étude sur les poules en 2015 est suffisante pour vous pour démontrer que les vaccins contre le covid sont responsables de variants apparus avant les campagnes de vaccination, comment voulez vous qu’on vous réponde serieusement


            • vote
              yoananda2 22 avril 14:19

              @bubu12

              donc des essais de phase 1 sur 40 personnes sont responsables des variants ?

              Je me suis posé exactement cette question, plusieurs fois.

              Je ne suis pas virologue. Ni épidémiologiste.

              Mais à priori, pour qu’un variant apparaissent, il faut qu’il le fasse quelque part, et je suppose qu’une seule personne dont il "s’échapperait" ça suffit.

              Je sais qu’un virus ça mute en permanence, en fait, si on le chope, à l’intérieur de nous on a une "soupe" de différent variants. Ca mute en permanence.

              Ce qu’on appelle "variant", c’est une souche qui se reproduit plus que les autres.

              Je ne dis pas que les tests à provoqué les variants. Je dis que, tel que je le comprends, c’est possible. Je dis que le synchronisme est flagrant : partout ou l’on entends parler des variants, ça c’est fait en même temps ou après les campagnes de vaccinations. (sauf erreur de ma part bien sûr)

              Voila ou j’en suis.

              Mais si tu as des études qui expliquent d’où sortent ces variants et qui disculpent les vaccins (alors même que tous les spécialistes disent dès le début que les vaccins vont forcer l’émergence de nouveaux variants) alors je suis preneur.


            • 3 votes
              Tchakpoum Tchakpoum 22 avril 14:29

              @yoananda2

              C’est surtout qu’il ment comme un arracheur de dents, donc il ne va jamais rien trouver.
              Ses 40 personnes, il les sort de son cul.

              https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04444674


            • 1 vote
              yoananda2 22 avril 14:38

              @Tchakpoum
              si on enlève les placebos (50% je suppose) ça fait 1000 participants obamo, dont certains avec le HIV en plus, histoire de bien mélanger tout ça.
              Effectivement.
              Mébon reste que dans mon esprit, tel que je comprends les choses actuellement, même une seule personne ça suffirait dans l’absolu (bien que ça serait difficile de prouver le lien de cause à effet).


            • 2 votes
              Tchakpoum Tchakpoum 22 avril 14:49

              @yoananda2

              Ben, oui, sur des HIV... C’est sûr qu’il faut en passer par là si on prétend ensuite à une campagne de vaccination. Mais un vaccin en juin 2020 pour un virus déclaré en 2019 qu’on essaye sur des patients HIV, ça fait un peu désordre, quand même. Pour le glamour, on lit que l’expérience est portée par la fondation Bill et Melinda Gates...

              C’est bien pour ça que j’en suis toujours resté à un schéma prophylactique de base : d’abord on essaie des médocs pour les malades, ensuite, éventuellement, si ce n’est pas suffisant, des vaccins y compris pour des personnes saines. Ça a marché comme ça contre le SIDA, justement, autrement plus agressif que le covid.
              La Chine a enrayé son épidémie en 4 ou 5 mois. Avant les vaccins. Et tous les généralistes ont été sur le pont, on les a laissé faire. Le Vietnam et d’autres pays itou.


            • 1 vote
              Vulpes vulpes Vulpes vulpes 22 avril 15:22

              @Tchakpoum
               

              Tchakpoum : C’est bien pour ça que j’en suis toujours resté à un schéma prophylactique de base : d’abord on essaie des médocs pour les malades, ensuite, éventuellement, si ce n’est pas suffisant, des vaccins y compris pour des personnes saines. Ça a marché comme ça contre le SIDA, justement, autrement plus agressif que le covid.

               

               
              Je crois que vos informations sur le SIDA sont erronées voir par exemple ici


               


            • vote
              bubu12 22 avril 17:20

              @yoananda2

              ce qu’explique le Dr Costagliola c’est que tant qu’un variant est plus contaminant qu’un autre, par exemple anglais plus contaminant que le sud af, il prend le dessus. Sauf que si avec la vaccination l’anglais disparait et que la vaccination n’est pas aussi efficace contre le sud af (ce qui se passe avec astra zeneca), le variant sud af va prendre le dessus, ça le renforce d’une certaine façon. Sauf que dire ca, ce n’est pas dire les vaccins sont responsable des variants.

              et dire les vaccins sont responsable des variants, avec comme "preuves" une étude sur des poules en 2015 et le fait que soit disant on a fait les phase 1 un 2 des vaccins sur 100 ou 1000 personnes avant l’apparition des variants, c’est un peu léger tu vois. 

              Moi je n’affirme rien contrairement à notre ami Tchakapoum, je ne dis pas que c’est impossible, je dis qu’il affirme des choses qu’il ne peut pas démontrer. Les essais sur les vaccins c’est 50, 100 ou 1000 personnes en phase 1 et 2, c’est 20k à 40k en phase 3. En Israel la campagne de vaccination est lancé depuis un moment, c’est des millions de personnes qu’on vaccine !

              Et ça me fait doucement rigoler ses raisonnements car il va t’expliquer qu’il y a un loup à cause d’un essai de phase 1/2 sur 1000 personnes, par contre un pays ou on a balancer de l’hydroxychloroquine dans la pop générale comme on distribue des bonbons , genre le Bresil, il ne se pose même pas la question de savoir si ca peut avoir un lien avec le variant de la bas. (Attention je ne dis pas que c’est le cas)


            • 1 vote
              bubu12 22 avril 17:22

              @Tchakpoum

              merci de garder vos insultes pour vous.

              https://www.nature.com/articles/s41586-020-2639-4

              voila pour Pfizer. Et me traiter de menteur alors que vous affirmez des choses sans pouvoir les demontrer. Je ne tire pas de conclusions hâtive contrairement à vous


            • 1 vote
              Vulpes vulpes Vulpes vulpes 22 avril 18:20

              @bubu12
               

              bubu12 : https://www.nature.com/articles/s41586-020-2639-4 voila pour Pfizer.

               

              Author notes

              These authors contributed equally : Mark J. Mulligan, Kirsten E. Lyke, Nicholas Kitchin

              Affiliations

              Vaccine Research and Development, Pfizer Inc, Hurley, UK

              Nicholas Kitchin, Stephen Lockhart & Ruth Bailey

               Vaccine Research and Development, Pfizer Inc, Pearl River, NY, USA

              Judith Absalon, Alejandra Gurtman, Kena A. Swanson, Kenneth Koury, Warren Kalina, David Cooper, Kristin R. Tompkins, Philip R. Dormitzer, William C. Gruber & Kathrin U. Jansen

               Vaccine Research and Development, Pfizer Inc, Collegeville, PA, USA

              Ping Li

               BioNTech, Mainz, Germany

              Özlem Türeci & Uğur Şahin

               Ethics declarations

              Competing interests

              N.K., J.A., A.G., S.L., R.B., K.A.S., P.L., K.K., W.K., D.C., K.R.T., P.R.D., W.C.G. and K.U.J. are employees of Pfizer and may hold stock options. U.Ş. and Ö.T. are stock owners, management board members and employees at BioNTech and are inventors on patents and patent applications related to RNA technology. M.J.M., K.E.L., K.N., E.E.W., A.R.F., R.F. and V.R. received compensation from Pfizer for their role as study investigators. C.F.-G. and P.-Y.S. received compensation from Pfizer to perform the neutralization assay.

               

              bubu12 vous remercie de lire ce PubliReportage Pfizer ®

               


            • vote
              yoananda2 22 avril 18:46

              @bubu12
              un vaccin ne peut pas être "responsable", c’est du langage finaliste, et on ne peut pas le démontrer rigoureusement.
              Mais bon, moi je parle en langage courant, je ne vais pas m’emmerder avec le jargon des scientifique (qui a son utilité), donc je dis, pour simplifier et pas abus de langage qu’un vaccin est (ou n’est pas, je n’en sais rien) responsable de ...
              C’est exactement du même niveau que dire que le corana virus n’est pas "responsable" de la mort de certaines personnes ... ouai bon, rigoureusement parlant, il ne l’est pas, mais si on dit qu’il l’est, tout le monde comprends ce que ça veut dire.
              Bref.

              Pour le brésil et l’HCQ, SI on démontre que l’HCQ provoque une pression sélective sur le virus (ce qui n’est pas le cas à ma connaissance) alors oui on peut soupçonner qu’elle soit "responsable" de la mutation.
              Le raisonnement se tient tout autant qu’avec les vaccins ...


            • 2 votes
              bubu12 22 avril 19:03

              @Vulpes vulpes

              mais c’est de la stupidité ou juste de la mauvaise foi ? 

              waouh des médecins qui bossent avec des labos sur des vaccins, quel scandale !


            • 1 vote
              Vulpes vulpes Vulpes vulpes 22 avril 19:18

              @bubu12
               
              Si vous insistez...
               

              The stakes were somewhat higher last September, when Pfizer and related companies settled a number of charges for a total of $2.3 billion (O’Reilly and Capaccio 2009). This settlement set a new record for a criminal fine – $1.2 billion – plus civil penalties of $1 billion. Subsidiary Pharmacia & Upjohn pleaded guilty to one count of a felony, misbranding of a pharmaceutical, and was assessed a forfeiture of $100 million.

               

              A number of fraudulent marketing practices were involved for a number of different Pfizer or subsidiary products. The criminal charges focused on the illegal promotion of several Pfizer brands – Bextra (valdecoxib, a pain medication, since removed from the market), Geodon (ziprasidone HCl, an atypical antipsychotic), Zyvox (linezolid, an antibiotic) and Lyrica (pregabalin, a seizure medication). These were promoted for “off-label” use, i.e., for uses other than those approved by the FDA.3 But there were also kickbacks to physicians and the use of unverified and misleading marketing materials to promote the prescribing of several other Pfizer brands, including Viagra (sildenafil) and Lipitor (atorvastatin).

               

              This was by no means Pfizer’s first offence. In 2007, Pfizer subsidiary Pharmacia & Upjohn paid $34 million and pleaded guilty to paying kickbacks for formulary placement of its drugs and entered into a Deferred Prosecution Agreement for off-label distribution of Genotropin, its brand for the human growth hormone somatropin (US Department of Health & Human Services and US Department of Justice n.d.).

               

              In 2004, Pfizer subsidiary Warner–Lambert pleaded guilty and paid more than $430 million to resolve criminal charges and civil liability arising from its fraudulent marketing practices with respect to Neurontin, its brand for the drug gabapentin. Originally developed for the treatment of epilepsy, Neurontin was illegally promoted off-label for the treatment of various forms of neurological pain, and in particular for migraine.

               

              In 2002, Pfizer and its subsidiaries Warner–Lambert and Parke–Davis paid $49 million to resolve civil claims that it had failed to report best prices for its drug Lipitor as is required under the Medicaid Drug Rebate Statute.

               

              As this is being written, gabapentin is back in the news. The CBC (2010) reports that Pfizer has been ordered to pay $142 million US in damages for fraudulently marketing gabapentin, an anti-seizure drug marketed under the name Neurontin. A federal jury in Boston ruled Thursday that Pfizer fraudulently marketed the drug and promoted it for unapproved uses.

               

              This case demonstrates one reason why drug companies often prefer to settle rather than go to trial. The CBC report continues :

               

              Data revealed in a string of U.S. lawsuits indicates the drug was promoted by the drug company as a treatment for pain, migraines and bipolar disorder – even though it wasn’t effective in treating these conditions and was actually toxic in certain cases, according to the Therapeutics Initiative, an independent drug research group at the University of British Columbia.

               

              The trials forced the company to release all of its studies on the drug, including the ones it kept hidden.

               

              A new analysis of those unpublished trials by the Therapeutics Initiative suggests that gabapentin works for one out of every six or eight people who use it, at best. The review also concluded that one in eight people had an adverse reaction to the drug.

               

              Dr. Tom Perry, quoted in the story, estimates that Neurontin sales in Canada are around $300 million per year. Since the drug has been in use since the late 1990s, at least a billion dollars has been spent on an illegally promoted drug with few benefits and serious side effects.

               

              In response to this record of persistent criminal behaviour, the September 2009 settlement included Pfizer’s signing of an “integrity agreement” to be overseen by the US Department of Health & Human Services. In essence, while denying virtually all charges of wrong-doing, Pfizer accepted a form of trusteeship for a period of years, to try to prevent the company from doing in the future what it denied having done in the past.

               

              The integrity agreement, however, imposed the further requirement that Pfizer make public its cash payments to practitioners. On March 31, 2010, the New York Times reported that Pfizer … paid about $20 million to 4,500 doctors and other medical professionals in the United States for consulting and speaking on its behalf in the last six months of 2009 … [and] $15.3 million to 250 academic medical centers and other research groups for clinical trials …. (Wilson 2010)

               

              While most of the disclosures were required by the integrity agreement, “[c]ompany executives said they had long planned to be more transparent.” The “skepticism [of] some outside experts” may have been reinforced by the fact that Pfizer’s website (like those of Eli Lilly, Merck and GlaxoSmithKline) is “set up in ways that make it difficult to download and analyze the entire database” (Wilson 2010). It is also notable that the integrity agreement does not apply to payments made to physicians outside the United States – in Canada, for example – and accordingly, none of these were disclosed.

               

              Tough on Crime ? Pfizer and the CIHR

               


            • vote
              bubu12 22 avril 20:03

              @Tchakpoum

              j’avais loupé cette partie de votre réponse : 

               Mais un vaccin en juin 2020 pour un virus déclaré en 2019 qu’on essaye sur des patients HIV, ça fait un peu désordre, quand même. Pour le glamour, on lit que l’expérience est portée par la fondation Bill et Melinda Gates...

               le papier dit "A total of 2070 participants will be enrolled into the trial ; 1970 HIV-uninfected and 100 people living with HIV"

              donc la majorité des gens de la phase 1 et 2 n’ont pas le HIV


            • vote
              bubu12 22 avril 21:00

              @Vulpes vulpes

              vu que techniquement c’est BioNTech qui a développé le vaccin, vous pouvez me faire le même topo sur eux svp ?


            • vote
              Tchakpoum Tchakpoum 22 avril 22:05

              @Vulpes vulpes

              Je crois que vos informations sur le SIDA sont erronées  voir par exemple ici


              2 heures.... pas trop le temps. Je m’en étais tenu à l’opinion commune : c’est la tri-thérapie qui protège les malades. Même si le traitement n’est pas marrant. Les 60 milliards dépensés pour le vaccin (années 80), n’ont pas abouti. C’était encore une époque où on essayait tout. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui et c’était ça ma comparaison.
              Je sais que c’est un peu plus compliqué que ça, et même que la maladie n’est pas ce qu’on croit, mais je ne me suis jamais lancé là-dedans.
              La vidéo commence lentement... j’ai sondé de ci de là pour entendre la réponse et n’ai pas trouvé l’endroit. Je mets de côté pour ’instant.

            • 1 vote
              Tchakpoum Tchakpoum 22 avril 22:12

              @bubu12

              merci de garder vos insultes pour vous.

              .

              Mais vous me balancez un essai Pfizer en Chine, alors qu’on ne parlait pas de ça, et je n’ai pas trouvé vos 40 personnes. Donc ça continue à yoyoter chez vous.

              De toute façon, ça vous apprendra à poser des questions ironiques. Vous m’avez offert l’occasion de fournir pleeeeeein d’informations, que toooooout AGORAVOX lit, qui rendent attractifs les medocs de premiers soins, avec divers exemples à l’appui qu’on applaudit, qui donnent envie de raconter et transmettre, et de dénoncer le danger des vaccins utilisés pendant cette épidémie, porteurs et amplificateurs de variants de plus en plus agressifs, que Costagliola admet malgré elle, même si toutes des informations sont pour vous de l’huile de foie de morue (pleine de vitamine D, recommandée au Royaume Uni, par exemple, contre le covid https://c19vitamind.com/).

               .

              Donc finalement, merci.

              .

              Un masteur de psikologie ? Po po poooo ...


            • vote
              Vulpes vulpes Vulpes vulpes 22 avril 22:13

              @bubu12
               

              Mais bubu12, il faut bien gagner votre salaire chez Pfizer ® !

              Un peu d’effort, quand même !

              Je sais que les psychopathes demandent aux autres de faire leur travail, mais il faut bien écrire quelque chose sur votre fiche en fin de journée !

               


            • 1 vote
              Vulpes vulpes Vulpes vulpes 22 avril 22:20

              @Tchakpoum
               
              Oui, la situation est bien complexe.
              Ce qui m’a poussé à regarder plus attentivement est le fait que l’équipe qui s’est occupé du SIDA aux USA (comme en France) est aux commandes maintenant, sur le front du Covid ! très étrange et une drôle de coïncidence !
               
              Même les deux heures du documentaire ne couvrent pas la totalité du sujet ça ne fait qu’ouvrir une porte ! 
               


            • vote
              Tchakpoum Tchakpoum 22 avril 22:24

              @Vulpes vulpes

              Ok, je verrai. J’ai appris de mon coté qu’on retrouve à l’oeuvre les mêmes acteurs que ceux du H1N1. C’est Reiner Fuellmich qui en parle. Mais je crois que je vais faire un article avec les jours prochains.


            • vote
              Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 22 avril 22:36

              @bubu12

              "ce qu’explique le Dr Costagliola c’est que tant qu’un variant est plus contaminant qu’un autre, par exemple anglais plus contaminant que le sud af, il prend le dessus. Sauf que si avec la vaccination l’anglais disparait et que la vaccination n’est pas aussi efficace contre le sud af (ce qui se passe avec astra zeneca), le variant sud af va prendre le dessus, ça le renforce d’une certaine façon."


              Ça le renforce de quelle façon ? 

            • vote
              bubu12 22 avril 22:40

               @Tchakpoum

              Mais vous me balancez un essai Pfizer en Chine, alors qu’on ne parlait pas de ça, et je n’ai pas trouvé vos 40 personnes. Donc ça continue à yoyoter chez vous

              On parlait des essais de phase 1/2 des vaccins, je vous ai montré celui de Pfizer, apparemment c’est compliqué de lire 3 lignes d’anglais et trouver le nombre de patients...

              Vous continuez à travestir les propos de Mme Costagliola, mais finalement je crois que ce n’est pas volontaire, c’est juste un gros problème de compréhension. Et vous continuez d’affirmer des choses sans pouvoir le démontrer, c’est très bien !

              et merci à vous de continuer de partager votre site bidon https://c19hcq.com/, on y trouve des perles de ce genre : https://c19rmd.com/ smiley


              Un masteur de psikologie ? Po po poooo ...

              Vous devriez essayer, ca vous permettrait peut être de comprendre enfin la différence entre corrélation et causalité 

            • vote
              bubu12 22 avril 22:51

              @yoananda2

              Tiens d’ailleurs, c’est juste une info comme ca, mais le variant sud africain a été localisé au départ dans la région du Eastern Cape, et l’essai de phase 1/2 du vaccin Astra Zeneca s’est déroulé à Johannesburg et Cap Town.


            • 4 votes
              Tchakpoum Tchakpoum 21 avril 22:32

              Vaccinez-vous, protégerez-vous, vaccinez-vous. La science est belle aujourd’hui.

              https://twitter.com/HFEC282Y/status/1384590092258451456


              • vote
                lejules lejules 22 avril 08:37

                 pour combattre la propagande par l’humour 

                https://www.youtube.com/watch?v=WChhqRouZ0s


                • vote
                  illiadegun illiadegun 22 avril 17:08

                  KL décorée : la rosette accompagne bien la salade...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès