• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En marche vers la censure
#70 des Tendances

En marche vers la censure

"La loi Avia, du nom de la députée emmarcheuse Laetitia Avia qui veut nous faire croire qu’elle lutte contre les propos haineux sur Internet était discutée la semaine dernière à l'Assemblée. Un amendement est passé donnant tout pouvoir au Ministère de l’intérieur pour faire retirer en une heure, montre en main, tout "propos haineux"… Avant, dans le projet de loi, c’était 24 heures, ça laissait le temps de contre-argumenter.

Pourquoi sont-ils soudain si pressés, si castrateurs ?

Si la plate forme ne s’exécute pas, elle risque la fermeture. Et l’amendement est passé. Au Palais Bourbon, tout passe et tout trépasse. A commencer par nos faibles espoirs de débat démocratique."

Tags : Internet Censure Réseaux sociaux Emmanuel Macron LREM




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • 10 votes
    ezechiel ezechiel 2 février 16:30

    Une manière de censurer tout ce qui sort du politiquement correct, et se conformer à la charia islamique.

    Un contenu « haineux » ne peut pas donner lieu à une proposition de loi, car c’est tout simplement un concept relatif, qui peut être interprété de différentes manières par différents points de vue.

    Un propos haineux pour certains, peut paraître drôle et sympathique pour d’autres.
    « Jésus est pédé », c’est drôle pour les animateurs de France Inter, mais peut être considéré comme un propos haineux par la communauté chrétienne.

    « Le Prophète Mohamed est un pédophile », est un propos haineux pour France Inter et la communauté musulmane, mais peut être considéré comme une affirmation argumentée et sourcée pour d’autres.


    • 3 votes
      sls0 sls0 2 février 23:33

      @ezechiel
      Quand je vois les écrits de notre croisé évangélique ezechiel, j’ai la seule raison valable pour cette loi.
      Pour une personne était-ce vraiment nécessaire ?


    • 5 votes
      Conférençovore 3 février 06:34

      @sls0 Quand je lis les tiens, je comprends la nature profonde des acteurs "efféminés" (pour reprendre le qualificatif d’Étienne de la Boétie) de leur servitude volontaire. Les époques n’y changent rien.

      "Pauvres gens misérables, peuples insensés, nations opiniâtres à votre mal et aveugles à votre bien ! Vous vous laissez enlever sous vos yeux le plus beau et le plus clair de votre revenu, vous laissez piller vos champs, voler et dépouiller vos maisons des vieux meubles de vos ancêtres ! Vous vivez de telle sorte que rien n’est plus à vous. Il semble que vous regarderiez désormais comme un grand bonheur qu’on vous laissât seulement la moitié de vos biens, de vos familles, de vos vies. Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l’ennemi, de celui-là même que vous avez fait ce qu’il est, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-mêmes à la mort."


    • 1 vote
      Laconicus Laconicus 3 février 09:04

      @Conférençovore

      Ce texte d’Étienne de La Boétie me surprend toujours par son universelle actualité. Il résume 95 % de la condition humaine et de l’histoire (les 5 % qui restent sont constitués de quelques petites histoires d’amour et de jalousie pour décorer et ajouter un peu de romanesque). 


    • 1 vote
      Laconicus Laconicus 3 février 09:09

      @sls0
      Le propos d’Ezechiel  que l’on peut certes trouver parfois excessif est ici raisonnable et argumenté. Ne trouvez-vous pas que ce qu’il dit est juste ? 


    • vote
      maQiavel maQiavel 3 février 10:10

      @sls0

      Cela dit, même dans le cas très particulier d’ezechiel, cette loi est inutile. En effet, il n’y a que dans des milieux d’anti-islam délirants qui voient la charia islamique partout et qui en arrivent même à s’imaginer qu’elle influence la production législative en France (parce que c’est quand même ça que dit sa première phrase, que cette loi est une manière de se conformer à la charia  smiley ) que son propos caricatural pourrait être entendu. Ailleurs, il ferait simplement marrer. smiley


    • 2 votes
      yoananda2 3 février 11:07

      @ezechiel
      en effet, une autrichienne avait été condamnée par la CEDH pour avoir mentionné la supposée pédophile de Mahomet.
      https://eclj.org/geopolitics/echr/do-we-have-the-right-to-criticise-islam?lng=fr

      « Sur ces questions, la jurisprudence de la Cour de Strasbourg oscille entre deux tendances, souvent contradictoires, explique-t-il. Une tendance libérale, dans laquelle la liberté d’expression prime dans la mesure où il n’existe pas d’appel à la violence, s’oppose à une tendance, axiologique, qui touche aux valeurs et où la liberté d’expression est restreinte lorsqu’elle touche à la paix sociale. »

      Donc il suffit aux musulmans de faire pression en "touchant la paix sociale".

      C’est plus ou moins pareil en France ; Les juges sont notés pour leur carrière et s’il y a le bordel lors d’un procès, c’est mal vu. Il suffit donc au bledards de venir mettre le dawa pour influencer la décision du juge. Un biais comme un autre (les jugement sont plus sévères avant l’heure du repas).


    • vote
      Laconicus Laconicus 3 février 14:20

      @yoananda2
      "où la liberté d’expression est restreinte lorsqu’elle touche à la paix sociale"

      Dans ce cas, il sera bientôt interdit de commenter un match de foot. 


    • 1 vote
      ezechiel ezechiel 3 février 22:51

      @maQiavel
      La charia s’applique progressivement, par le bas, et par la masse.
      Le culte musulman bénéficie DÉJÀ d’aménagements de la loi 1905, avec l’application progressive de la charia islamique.
      Les mosquées sont construites sur des terrains offerts par l’État pour un loyer dérisoire (en général, un bail emphytéotique de un euro par an), quelles entreprises françaises peuvent se targuer de jouir de tels avantages ?

      Dans une multitude d’écoles publiques laïques et républicaines de banlieue, des aménagements spéciaux sont prévus pour les musulmans, en particulier pendant le ramadan, ainsi que la mise en place de repas sans viande (halal). (séparation entre les élèves purs et impurs)

      L’abattage rituel islamique est maintenant codifié par l’état français, la certification halal est délivrée officiellement par le ministère de l’agriculture pour les imams des mosquées de Lyon, Paris et Évry.
      C’est le gouvernement français qui dicte aux musulmans quelle viande est licite (halal) et quelle viande est impure (haram) !


    • 6 votes
      Et Hop ! 3 février 02:35

      Est-ce qu’il est attaché éternellement au gaz, quand-même ?

      Merde !


      • 8 votes
        crow crow 3 février 03:01

        Pathétique la méthode de ces journalistes qui consiste à dénoncer les effets dont ils chérissent les causes, 


        • 4 votes
          maQiavel maQiavel 3 février 10:30

          @crow

          Très juste. A partir du moment où l’on juge légitime la loi Gayssot ou Pleven, je ne vois pas au nom de quel principe on pourrait se plaindre de La loi Avia. C’est juste la pente glissante de la restriction du droit à l’expression qui se poursuit dans toute sa logique.

          Le jour où l’on interdira à ces journalistes autoproclamés de gauche de s’exprimer, peut-être se souviendront-ils des mises en garde des gens qui alertaient sur la censure de Dieudonné et beaucoup d’autres. Personnellement je n’attend que ça, que tout ce qu’ils ont promu en applaudissant des deux mains se retourne contre eux, ce sera jouissif. 


        • vote
          gaijin gaijin 3 février 09:04

          loué soit macron car lui seul est juste et bon ...

          comme ça c’est pas haineux ...


          • 2 votes
            Laconicus Laconicus 3 février 09:14

            @gaijin

            Le magistrat appliquant les justes lois de notre Guide suprême pourrait quand même sentir percer une pointe de sarcasme dans votre propos. Il pourrait donc décider de vous faire couper une oreille, en guise d’avertissement. La prochaine fois ce sera un oeil arraché, évidemment. 


          • 1 vote
            cathy cathy 3 février 09:39

            Puant !


            • 3 votes
              panpan panpan 3 février 13:16

              "Le média", là où E.Chouard est bêtement tombé en embuscade face à ces merdeux qui se disent journaleux.

              Et oui, la liberté d’expression n’existe déjà plus quand on ne peut s’exprimer librement sur la 2eme guerre mondiale.


              • 1 vote
                Laconicus Laconicus 3 février 14:16

                @panpan

                La liberté d’expression n’existe déjà plus quand on ne peut s’exprimer librement sur n’importe quel sujet. 



              • 4 votes
                agent ananas agent ananas 3 février 13:28

                Celui qui a gazé Chouard, se plaint de la censure ... Juste retour de karma !


                • 1 vote
                  albert123 4 février 14:26

                  il n’y a pire trou de bal que celui qui se plaint de ce qu’il n’a eu aucun mal à infliger à autrui.

                  C.H.O.U.A.R.D, ... 7 lettres que toutes les gauchiasses pourront s’enfoncer dans le fion pour le restant de leurs jours à chaque fois qu’ils viendront faire des leçons de moraline à la con. 


                  • 1 vote
                    Serge ULESKI Serge ULESKI 5 février 13:39

                    En Iran, tout comme en France et ailleurs encore, il y a des sujets que vous ne pouvez pas aborder, des comportements, des injustices que vous ne pouvez pas dénoncer non plus et des individus que vous ne pouvez pas remettre en cause publiquement (corruption, actes criminelles - pédophilie et autres) dans les médias dominants et ailleurs, sous peine de sanctions. 

                     

                    Certes, les abus, les injustices interdits de dénonciation diffèrent d’un pays à l’autre ; ce qui explique la raison pour laquelle il n’y a pas ni plus ni moins de censure en comparaison dans ce pays-ci que dans ce pays-là (encore une fois : seuls les sujets interdits diffèrent et sans doute aussi la nature de la sanction) puisque dans chacun d’entre eux, vous pouvez être poursuivi en violation de vos droits par des tribunaux sous influence (politique, religieuse ou communautaire) ou bien être la victime d’une exclusion impitoyable à la fois sociale et professionnelle : mise au placard, licenciement, dénonciation calomnieuse, passage à tabac, bannissement


                    Pour cette raison, on pourra reconnaître sans difficulté qu’un Coréen est bien plus libre en France quand il s’agit de dénoncer des agissements qui concerne son pays puisque la France lui permet d’échapper à la censure coréenne, et un Français bien plus libre en Corée puisqu’il pourra échapper à la censure française et aux sanctions car ces deux pays ( et d’autres bien évidemment) sont bel et bien sur un pied d’égalité quand il s’agit de taire, de faire taire, une parole qui n’a pas sa place aux yeux de ceux qui ont le pouvoir d’en juger arbitrairement puisqu’il s’agit le plus souvent d’une question de rapport de force ( économique et culturelle ou communautaire principalement) dans chacun des pays pris en exemple.

                     

                     

                    Et puis enfin, on ne manquera pas de noter ceci : plus un média est verrouillé plus il est généreux quand il s’agit d’accorder des espaces de liberté d’expression à des intervenants étrangers (comme donner la parole aux réfugiés dissidents iraniens et syriens) issus de pays très restrictifs dans le domaine de la liberté d’expression, à condition toutefois qu’il s’agisse d’un pays ennemi – un adversaire sur un plan géopolitique - car on ne libère pas de la censure une parole bannie par un allié ( aux USA et en GB : les Assange, les Snowden) : écran de fumée imparable cette générosité quand il est question de cacher un verrouillage tous azimuts de tartuffes éhontés de la défense de la liberté de création et d’expression.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Albar


Voir ses articles







Palmarès