• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Envoyé spécial. Antidouleurs : l’Amérique dévastée

Envoyé spécial. Antidouleurs : l’Amérique dévastée

Envoyé spécial. Antidouleurs : l'Amérique dévastée - 21 février 2019 (France 2) 

Source Chaîne you tube Envoyé Spécial Ajoutée le 26 févr. 2019 " Très efficaces pour soulager la douleur mais extrêmement addictifs, les opioïdes ont inondé le marché américain. Ils sont à l'origine d'une terrible crise sanitaire, avec 72 000 morts d'overdose pour la seule année 2017. Un couple de personnes âgées inanimées sur un banc en pleine rue, une petite fille en pleurs devant sa maman qui a perdu conscience dans les rayons d'un supermarché... 

Tags : Etats-Unis Santé Santé menacée Industrie pharmaceutique




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • 7 votes
    zendragon zendragon 4 mars 09:46

    Au boulot les zététubeurs : il faut (encore) sauver le soldat BigPharma !



    • 2 votes
      sls0 sls0 7 mars 18:09

      @zendragon
      A voir sur Cotex, ça lutte contre les conflits d’intérêts avec l’industie phamaceutique.
      https://cortecs.org/materiel/liens-dinterets-donnes-sur-lindependance-des-facultes-de-medecine-vis-a-vis-des-industries/

      Rien de plus normal. Mais comme pas mal de charlatans des médecines douces on souvent des propos complotistes au sujet de l’industrie pharmaceutique pas loin de la mise en danger de la vie d’autrui, il est normal que des zététiciens interviennent. C’est le discours du charlatan qui est visé, ce n’est pas la promo de big pharma.
      L’ennemi de mon ennemi n’est pas toujours un ami.
      Churchill anti communiste notoire c’est allié avec l’URSS face au nazisme.


    • 9 votes
      zendragon zendragon 4 mars 10:34

      L’Amérique (et le monde) est dévastée par :

      BigMoney

      BigMilitaryIndustrialComplex + BigOilCompany

      BigPharma

      BigPesticides

      BigJunkFood

      ...

       

      Et le coup de grâce sera porté par :

      BigSiliconData + BigNanoTech + BigEugenics


      • 9 votes
        Norman Bates Norman Bates 4 mars 10:51

        Le lobby pharmaceutique peut se frotter les mains...sacré ruissellement de dividendes et de profits avec ce cheptel au gosier accueillant, heureux de se soumettre au gavage antalgique...

        Le american way of suffer n’est pas un parcours de santé...il y a certes l’imbécile heureux, celui qui plonge sa pieuse main dans le bénitier et le sachet de chips avec la même dévotion, la conscience liquéfiée, oppressée dans un marécage de matières adipeuses...

        L’autre doit gober des molécules bienfaisantes à la louche pour oublier...il faut endurer la lourde responsabilité d’être le gendarme du monde, le garant de la paix et des libertés pour des peuplades primitives et belliqueuses...il faut assumer le poids de l’Histoire aux pages maculées de sang...il faut chasser de ses pensées le spectacle de cette "démocratie" parodique où les lobbys font la loi, ceux qui arment et ceux qui commandent, tous croyants à l’évangile selon saint Dollar...glisser un bulletin de vote dans l’urne avec la sensation de se prendre une quenelle de la dimension d’un Zeppelin dans le fion ça fait bobo...

        Oui, l’oncle Samuel a mal...Hollywood, la télé, le super bowl ne sont que des adjuvants aux cachets miraculeux qui atténuent la douleur...in MacDo we trust, cantique du mouton sage et docile, sans once de révolte, qui soigne le mal par le mal et dont la douleur n’était finalement qu’un ultime résidu de son humanité... 


        • 2 votes
          spearit 4 mars 13:44

          @Norman Bates
          "la douleur n’était finalement qu’un ultime résidu de son humanité... 

          "
          ... voilà pourquoi il faut s’en débarrasser au plus vite
          ca explique peut-être aussi tous ces films et série sur les zombie, c’est pour que le public puisse encore suivre et se reconnaître...


        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 4 mars 12:08

          2019 ATTENTION DANGER - Les ravages des opioïdes sont désormais bien connus aux Etats-Unis. Mais ces médicaments anti-douleur, prescrits à près de 10 millions de Français en 2015, engendrent aussi de lourdes répercussions dans l’Hexagone. Un rapport de l’Agence du médicament paru mercredi signale une hausse des hospitalisations, des décès et des dépendances.

          La situation est sans commune mesure avec la catastrophe sanitaire qui sévit aux États-Unis et au Canada. Pourtant, la vigilance est de mise. D’après un rapport de l’Agence du médicament (ANSM) publié le 20 février, le nombre d’hospitalisations liées à la consommation d’opioïdes a presque triplé (+167%) en France entre 2000 et 2017, tandis que le nombre de décès a bondi de 146% entre 2000 et 2015, avec "au moins quatre décès par semaine", indique l’organisme.


          • 7 votes
            Clocel Clocel 4 mars 12:54

            L’Amérique crève de ses péchés, il y a une morale dans tout ça finalement.


            • vote
              Oreille 4 mars 19:09

              @Clocel
              Moi je me dis que c’est une sorte de sélection naturelle, c’est leur connerie qui les tue à travers ces calmants. Si on part du principe que tout ce que dit un toubib est vrai, c’est prendre ces drogues sans regarder l"étiquette ou bien en ignorer que ses propres voisins (et la moitié de la ville) ont eu des problèmes...
              https://www.youtube.com/watch?v=HFdisdHAaQE


            • 3 votes
              crow crow 4 mars 13:00

              Comment fait-on pour passer d’un état sain prohibé à un état malade légalisé ? ... 


              • 1 vote
                crow crow 5 mars 07:18

                @BaronRouge
                L’illusionnisme ?


              • 2 votes
                barbarello 4 mars 13:34

                Rien qu’en touchant les victimes les secours peuvent faire une overdose à leur tour  smiley 

                Espérons que les victimes de ce virus ne se mettent pas à vouloir mordre tout ce qui bouge. 

                https://www.youtube.com/watch?v=BLIuci6IBIg


                • 1 vote
                  tobor tobor 5 mars 22:11

                  @barbarello
                  Ça devait être exagéré, l’objet d’hygiénistes, même ressentir un quelconque effet juste par le touché est complètement improbable, ça se saurait !


                • vote
                  barbarello 5 mars 22:25

                  @tobor

                  Peut être oui, peut être, je n’en sais rien de sûr et je n’ai pas demandé à un médecin si c’est possible ou pas, mais c’est tellement moins drôle alors.  smiley 


                • vote
                  tobor tobor 5 mars 23:13

                  @barbarello
                  non mais imagine chez les junks il suffirait qu’ils touchent celui qui en prend le plus pour avoir un petit dépannage ? Ils se pressent pour caresser en cas d’overdose ? Il mettent une dose dans un bol d’eau et ça fait rince-doigts pour 50 personnes ?


                • vote
                  barbarello 5 mars 23:25

                  @tobor

                  Oui bien sûr, mais je ne sais pas concernant cette affirmation dans cette vidéo. Je ne sais pas. Si j’avais besoin de savoir la véracité ou non de cette contagion par contact, je demanderai l’avis de plusieurs médecins. 
                  Reste que ça m’a fait rire d’imaginer que ce soit vrai, avec une population de zombies mordant les gens et les rendant opiacisés. ; ça m’a évoqué le zombie movie de Romero, celui dans le centre commercial  smiley Ca fait du bien de rire parfois, même du pire. 


                • 1 vote
                  cassini 4 mars 14:03

                  @ citoyenne simple

                  Dieu a voulu que nous souffrissions puisqu’il a créé le cancer et le système nerveux.

                  Des millions de générations ont souffert avant nous.

                  Souffrir n’est pas si terrible. Tous ceux qui ont résorbé leurs douleurs avec de l’aspirine vous le confirmeront. 

                  Et quand bien même... N’êtes-vous pas capables de supporter crânement un peu de souffrance pour ne surtout pas enrichir Big Pharma ? 

                  Ayant écrit un tel article, vous vous sentez meilleure ? 


                  • 5 votes
                    Sparker 4 mars 14:52

                    @cassini

                    "Dieu a voulu que nous souffrissions puisqu’il a créé le cancer et le système nerveux.

                    "

                    Que nous "souffrions" suffira, déjà, et v’là que Dieu à créé le cancer maintenant, il est bien pratique ce Dieu, que ne fait-on pas en son nom et même qu’il est responsable de nos "douleurs", mais nous, non rien tout va bien, qu’on soit cons et pervers en majorité en plus d’être fier de l’être... n’a aucune incidence sur la marche du monde et de nos états d’être... Mais Dieu à du créer la connerie et la perversité, ça doit être ça...

                    "Souffrir pas si terrible", on vous laisse à votre "dolorisme" mais pour moi ça ira, je m’en passerai...


                  • 4 votes
                    Simple citoyenne Simple citoyenne 4 mars 15:29

                    @cassinI "Dieu a voulu que nous souffrissions puisqu’il a créé le cancer et le système nerveux" 

                    Je ne sais pas si vous êtes sérieux Cassini, mais si c’est le cas, vous écrivez n’importe quoi  smiley pfff de plus, Il ne s’agit nullement de sentir meilleur (e), l’information doit passer !



                  • 3 votes
                    louis 4 mars 15:52

                    @cassini
                    C’est votre point de vue mettez le en application comme vous l’entendez , personne ne vous en tiendra rigueur puisque votre corps vous appartient .


                  • 3 votes
                    cassini 4 mars 18:07

                    @Sparker
                    .
                    Sur Agoravox rouge il y a déjà la nommée Rosemar qui est venue faire voici trois jours le même numéro : "oh la la les Américains tombent comme des mouches avec ces médicaments, est-ce bien raisonnable de les prescrire pour un oui ou pour un non et ne faudrait-il pas les réserver à des cas extrêmes, et gnagnagna ? "
                    .
                    Elle s’est fait envoyer promener par une phalange de retraités qui à leur âge savent pour beaucoup d’entre eux ce que souffrir veut dire. Les moralistes de salon, au diable ! 


                  • 2 votes
                    wendigo wendigo 5 mars 06:07

                    @cassini

                     Et dieu dans son infinie bonté nous a donné, certe, le cancer pour occuper nos vie, mais aussi la marie jeanne, le pavot blanc et tout un tas d’autres friandises aussi soulageantes que récréatives .... en fait votre dieu fait pareil que bigpharma, il refile le mal pour donner le remède après, sauf que lui le fait gratuitement juste par vice ....
                    Quand il avait fait le coup à job on aurait du le voir venir .... JOB en plus, le mec se serait appelé riz lacroix ça aurait été pareil, le crime est signé, dieu est un hippie psychopathe  !


                  • 2 votes
                    Djam Djam 5 mars 11:31

                    Personne n’oblige un individu, fut-il mal dans sa peau, à avaler de la chimie sans se poser de question. Si les labos qui vendent autant de ces merdes c’est bien parce que l’américain de base, tout comme le français de base déjà largement américanisé, les achètent sans moufeter. Personne ne les oblige...


                    • 4 votes
                      Simple citoyenne Simple citoyenne 5 mars 12:01

                      @Djam Certes, mais par exemple, dans ce reportage-là, on démontre clairement (la commerciale le dit) la tromperie sur ces, disons-le, stupéfiants, tromperie envers le médecin et ce médecin trompé ( ou pas ) qui ne prévient pas non plus le souffrant, cela est clairement un crime ! Ces dealeurs en cols blancs doivent être jugés et mis en prison.

                      Tout comme Mosanto & Bayeur c’est du même ordre, tromperie et mensonge !


                    • 2 votes
                      PLACIDE2 5 mars 12:54

                      @Djam
                      Savez vous ce que c’est la souffrance ?c’est pire que la mort (je ne consomme pas) Un peu d’humilité envers la grande maitresse du monde et espérez qu’elle vous oublie.


                    • 1 vote
                      tobor tobor 5 mars 22:25

                      @Djam
                      De fait, quand on se casse une jambe, on est parti pour 2 à 3 mois de souffrance.
                      Perso, j’ai assumé ça pour un orteil et une main sans anti-douleurs, juste quelques jours d’anti-inflammatoires prescrit à la pose du plâtre. En fait, je n’ai pas pris d’anti-douleur depuis 20 ans. Mais donc, devant 2 mois de lancements, de chocs imprévus, je comprends que certaines personnes préfèrent s’anesthésier surtout si en emplâtrant on leur file l’ordonnance qui va avec.
                      L’arnaque réside dans le fait que ces personnes n’en sortent plus jamais, qu’ils/elles sont addicts et foutu/es, comme des junkies...


                    • vote
                      cassini 1er juin 18:06

                      @tobor
                      .
                      ces personnes ne s’en sortent plus jamais
                      .
                      Affirmation inepte par un commentateur qui déclare lui-même n’en avoir aucune expérience. Vous faites penser à ces parents qui voient déjà leur enfant décharné par l’héroïne quand ils le soupçonnent d’avoir fumé. 


                    • 1 vote
                      Sozenz 5 mars 12:19

                       terrible ....

                       comment les gens se sont fait avoir par des vendeurs de mort...

                      On demande aux gens d avoir confiance en la médecine . et on fait cela ;

                      je suis profondement touchée par les commentaires sans compassion , sans totérance .

                      oui l humain est con ou l humain peut etre tordu , oui l humain à des faiblesses ; mais doit on etre aussi cinglant face à la souffrance ?

                      et comme dit simple citoyenne :

                      Tout comme Mosanto & Bayeur c’est du même ordre, tromperie et mensonge !

                      Nous avons des menteurs et des trompeurs extrêmement dangereux et sans scrupule , tels que pourraient l être les 4 cavaliers .


                      • 1 vote
                        simplesanstete 6 mars 10:03

                        @Sozenz
                        En bas ils veuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuulent la.........sécurité à tous prix & des experts............responsabilité & jugement ZERO. Et puis c’est "gratuit" !


                      • 1 vote
                        tobor tobor 5 mars 23:01

                        "Ne pas sentir du tout la douleur" me semble un peu trop prétentieux, la diminuer est déjà un gros acquis non sans risques. Si douleur il y a, c’est parce que le corps va mal et il y a une conscience à avoir de son état, savoir quel geste éviter, accepter les limites imposées par la situation. Mettre complètement "pause" à la douleur pour pouvoir vaquer à ses occupations, comme si de rien n’était, a toujours des conséquences soit vers l’addiction, soit vers accuser à un moment la douleur des coups qu’on s’est donné sans s’en rendre compte.
                        .
                        Ce n’est pas parce qu’un anti-douleur est prescrit qu’il est indispensable, il est de nombreuses douleurs surmontables, tout dépend par qui.


                        • 1 vote
                          simplesanstete 6 mars 10:00

                          Dr Knock est ravi de ces ravages e communisme victimaire est une affaire qui & en marche, doux jésus inclus !


                          • 1 vote
                            sls0 sls0 7 mars 18:34

                            La douleur, il y a aussi le coté handicapant. Ne pas savoir faire des gestes simples comme déboucher une bouteille ou employer un tournevis c’est chiant.

                            L’anti-douleur peu ramener une normalité. Avoir un boulot, je comprend le piège.

                            Je suis anti médicaments, même les anti inflamatoires c’est le strict minimum.

                            Ma recette deux huskis en promenade à 8h.

                            Les 100 ou 200 premiers mètres sont douloureux, après une heure on approche d’une certaine normalité.

                            En vieillissant bouger et forcer c’est éviter la case légume.

                            Il n’y a qu’en fin de vie que tout est permis.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès