• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Est-ce que vous avez des produits insecticides pour passer sur les arbres ? (...)

Est-ce que vous avez des produits insecticides pour passer sur les arbres ? Comment se débarrasser des cigales ?

Certes ce petit fait divers n'a rien d'une actualité dramatique qui marque de plus en plus souvent la vie quotidienne au travers de divers médias, mais à lire ce petit article du point, la bêtise semble être une maladie décidément incurable ; mais ceci n'est que mon point de vue... ci-dessous extrait du point

« Ils m'ont demandé : Est-ce que vous avez des produits insecticides pour passer sur les arbres ? Comment se débarrasser des cigales ? »

En vacances, certains touristes veulent du calme et du silence. À tel point que même le bruit des cigales les dérange. La maire de Beausset dans le Var en a fait la bien mauvaise expérience. Selon les informations de France Bleu, Georges Ferrero a reçu deux plaintes de vacanciers concernant le cymbalisé (nom donné au chant des cigales). « Ils m'ont demandé : Est-ce que vous avez des produits insecticides pour passer sur les arbres ? Comment se débarrasser des cigales ? » a expliqué le maire de la petite commune située près de Toulon. Les touristes auraient ensuite déclaré ne plus supporter les cigales. À cause d'elles, ils ne s'entendaient plus parler. Ils ont donc essayé de les éliminer en arrosant les arbres dans l'espoir de les faire taire. [...]

Quand ce n'est pas le chant des cigales, c'est la cloche d'une église.

Un peu plus tôt dans l'été, ce n'est pas le chant des cigales qui a engendré la colère des touristes, mais la cloche d'une église. En effet, une famille de Parisiens, en vacances dans le village Les Bondons en Lozère, au nord-est de Millau, avait été exaspérée par l'heure trop matinale à laquelle les cloches de l'église sonnaient. Ainsi, ils ont tenté de convaincre le maire de la décaler. Une demande qui n'avait, là encore, pas abouti. Quant aux cigales du Var, elles devraient fort heureusement retrouver un peu de tranquillité avec le départ des touristes et la rentrée qui approche. Le Point

France bleu

C'est pas sorcier France 3

Tags : Animaux




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Cévennevive 21 août 15:37

    Que ces c..s se rassurent, les cigales ne vivent que 3 semaines ! Nous ne les entendrons bientôt plus.

    Quant aux cloches elles ne tintent pas toutes. Il y en a sur les clochers qui sonnent à 7 heures le matin, mais il y en a aussi en vacances dans nos campagnes, qui feraient mieux de rester dans leurs villes puantes et poussiéreuses.

    Tiens, ils n’ont pas encore incriminé le coq du voisin qui commence son concert vert 6 heures du matin ?

    Cela me rappelle les Plaideurs de Racine :

    "Il fit couper la tête à son coq de colère,
    Pour l’avoir réveillé plus tard qu’à l’ordinaire"


    • 2 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 21 août 17:37

      @Cévennevive  ; merci pour cette strophe !


    • 2 votes
      pegase pegase 22 août 11:39

      @Cévennevive

      Chez nous les touristes parigots se plaignent du tintement des cloches de vaches la nuit .... les clarines ..

      https://www.alpage-de-mollens.com/cloches-a-vache.html

      Je trouve qu’au contraire il y a un côté apaisant, ça fait dormir smiley


    • 6 votes
      gaijin gaijin 21 août 17:34
      suffit de couper les arbres ......
      c’est pas compliqué et si ça suffit pas on peut tout bétonner et transformer en parking ( les arbres ça coute un bras et ça rapporte que dalle )
      et si ça suffit encore pas on peut aussi tout vitrifier a la bombe nuc pour que tout soit enfin bien propre et silencieux
      alléluia !

      • 3 votes
        Simple citoyenne Simple citoyenne 21 août 17:42

        @gaijin ; smiley pour les satisfaire, non moi j’ai mieux, qu’ils restent chez point barre...


      • 7 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 21 août 19:43
        Ces touristes sont aussi stupide que les agriculteurs qui veulent un terrain "bien propre", c’est à dire sans aucun insecte et en retournant le sol à l’envers ...
         
        Entres les urbains bobo qui, par soucis écologique, veulent arrêter l’eau des fontaines centaines des petits villages et les agriculteurs éleveurs qui font le ménage dans leurs champs et dans la nature pour y éliminer tous ce qui les dérange, je crois qu’on est entouré d’une bande de connards finis qui ont pour but inconscient de détruire toute la faune et la flore possible avant de crever ...

        • 1 vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 21 août 19:45

          @DJL 93VIDEO ; smiley


        • 4 votes
          Joe Chip Joe Chip 22 août 20:31

          @DJL 93VIDEO

          Sans vouloir jouer les mauvais esprits, les "urbains bobo" sont ce qu’il peut arriver de mieux à un village. En fait, je ne vois que des avantages à leur arrivée dans les villages de France et de Navarre : 

          1) Ils font monter les prix de l’immobilier, ce qui a un effet dissuasif à l’installation des cas sociaux et des beaufs banlieusards aspirant à posséder un pavillon avec un bout de jardin. A choisir entre la boboïsation et la HLMisation des villages, la première est largement préférable, ne serait-ce que sur le plan esthétique.

          2) Les "urbains bobos" ont du fric et ils aiment à le dépenser des les commerces du coin, surtout pour acheter des produits bio genre "confiture de griotte-marron artisanale" que les péquenauds susmentionnés et autres smicards n’ont pas les moyens de consommer, préférant acheter de la daube industrielle dans les supermarchés de la ville du coin. Donc c’est bon pour le maintien de l’emploi de qualité et de proximité dans nos belles campagnes.

          3) Les "urbains bobos" sont bons pour l’écologie et la sauvegarde de la faune et de la flore rurales, dont les vrais ruraux n’ont rien à foutre (surtout les paysans) car ils préfèrent bétonner, construire des salles des fêtes avec les subventions de la région, des piscines communautaires, etc. Ici les gens voient une mauvaise herbe, c’est round up direct, et pas de quartier… trop fatigué pour ramasser les mauvaises herbes, mais trop con pour prendre le temps d’apprendre à se passer d’herbicides… En plus ces cons de bobos osent même aller gueuler en mairie ou faire des pétitions contre les paysans du coin qui iraient jusqu’à déverser leur merde de lisier à l’ammoniac jusque sur le pas de la porte des maisons si la loi les laissaient faire. 

          4) Les "urbains bobos" amateurs de campagne exercent souvent des professions exotiques mais socialement utiles comme ingénieur, financier, entrepreneur et ils sont souvent à l’origine de nombreux projets que les vrais ruraux n’auraient pas le courage, l’idée ou le talent nécessaire pour entreprendre.   

          5) Les bobos rachètent aussi des châteaux ou des vieilles barraques que ces originaux se mettent en peine ensuite de réparer pour ouvrir des gîtes et des chambres d’hôtes… salauds de capitalistes ! 


        • 4 votes
          Zatara Zatara 22 août 21:58

          @Joe Chip
          Sans vouloir jouer les mauvais esprits, les "urbains bobo" sont ce qu’il peut arriver de mieux à un village. En fait, je ne vois que des avantages à leur arrivée

          C’est aller un peu vite en besogne... si tu permet :

          1) Ils font monter les prix de l’immobilier, ce qui a un effet dissuasif à l’installation des cas sociaux et des beaufs banlieusards

          et par la même, ils empêchent les jeunes (ceux que tu dois prendre encore pour du bon gros pécore) attachés à leur village et à leur région natale. Même les ruines valent une fortune, parce qu’en plus des bobos, c’est des anglais, des allemands, des hollandais qui font le marché. Résultats : des villages de maisons secondaires, morts durant les 3/4 de l’année..

          2) Les "urbains bobos" ont du fric et ils aiment à le dépenser des les commerces du coin, surtout pour acheter des produits bio genre "confiture de griotte-marron artisanale" que les péquenauds susmentionnés et autres smicards n’ont pas les moyens de consommer, préférant acheter de la daube industrielle dans les supermarchés de la ville du coin. Donc c’est bon pour le maintien de l’emploi de qualité et de proximité dans nos belles campagnes.

          Je passe sur la condescendance et la suffisance typique d’un trou du c.. des grandes villes... En effet, ce genre de produit est totalement dédié à ce genre de bobo... parce que ceux qui n’en vendent pas en font eux même, meilleur, et pour la seule consommation de leurs familles et de leurs amis. Un attrape couillon, avec une belle étiquette bien "artisanal", à plus de 30 euro du kilo smiley Le tourisme, c’est un état d’esprit avant tout, n’est il pas ?

          3) Les "urbains bobos" sont bons pour l’écologie et la sauvegarde de la faune et de la flore rurales,

           smiley C’est sur qu’en ayant vendu leur 4x4, et en faisant le tri, ils font la différence dans la préservation de l’écosystème planétaire... Heureusement qu’ils ne prennent jamais l’avion ...

          dont les vrais ruraux n’ont rien à foutre (surtout les paysans) car ils préfèrent bétonner, construire des salles des fêtes avec les subventions de la région, des piscines communautaires, etc.

          Ne confond pas ruraux avec Anne Hidalgo.

          4) Les "urbains bobos" amateurs de campagne exercent souvent des professions exotiques mais socialement utiles comme ingénieur, financier, entrepreneur et ils sont souvent à l’origine de nombreux projets que les vrais ruraux n’auraient pas le courage, l’idée ou le talent nécessaire pour entreprendre. 

          Exactement, ces bouseux en seraient encore à l’âge de pierre smiley Ils forniquent avec des boucs et vénèrent une divinité païenne qui a une forme de tracteur pour laquelle ils font des sacrifices de nouveaux nés de touristes, à la fin de l’été smiley 

          5) Les bobos rachètent aussi des châteaux ou des vieilles barraques que ces originaux se mettent en peine ensuite de réparer pour ouvrir des gîtes et des chambres d’hôtes… salauds de capitalistes !

          Les châteaux français sont à l’abandon, et les vieilles baraques délabrés sympa sont rachetés par tous ceux qui en ont les moyens et la motivation... là, ou il n’y a ni anglais, ni allemands, ni hollandais, ni de parisien (ou autres bobos et prétentieux ne se sentant plus pisser) pour faire exploser les prix.


        • 5 votes
          Hieronymus Hieronymus 23 août 09:21

          @Joe Chip
          faut ajouter que dans un milieu paysan, rural, fermé, souvent clanique et par nature hostile à tout nouveau venu, très dur en fait sous une apparente bonhomie, les bobos ruraux n’ont pas que des défauts, avec leur naïveté candide de gens de la ville, ils permettent une nouvelle donne dans les rapports sociaux et apportent souvent une bouffée d’air frais dans un milieu qui étouffait sur lui même et où les gens, même s’ils sont loin d’être mauvais, les paysans ont un énorme courage physique, sont le plus souvent très négatifs dans les rapports humains et foncièrement "faux cul"


        • 1 vote
          PumTchak PumTchak 23 août 09:58

          @Joe Chip

          Il n’y a surtout pas d’incitation en politique agricole commune à l’installation en agro-écologie. Ce n’est pas ce modèle agricole qui est promu. La PAC, les chambres d’agricultures, le modèle dominant de formations aux CFPPA, les lois, les banques, la FNSEA, freinent, gênent, voire empêchent ce type d’installation agricole.

          Je connais trois ingénieurs agronomes qui ont pété un câble après la quarantaine, arrêté leur carrière et se sont installé à leur compte. Ils ont payé leur terre uniquement avec leurs sous, ont déjà les compétences agronomiques, se tapent une paperasserie pénible pour justifier une activité hors norme, organisent eux même leurs ventes, acceptent de vivre avec plus ou moins un SMIC. Je connais des plus jeunes qui ont fait la même chose : ils n’ont que leur notoriété et la qualité des produits et leur stand mobile pour les marchés qui les soutiennent.

          Quand il ne sera plus nécessaire d’être héros, ou franc tireur, ou à la limite des lois pour s’installer en agro-écologique, quand cette activité aura le même traitement que l’agriculture industrielle de la part des politiques publiques, il y aura un vrai réveil de l’activité rurale.

          Sinon, on en restera aux agriculteurs ploucs, aux rurbains qui n’aiment que la macadam et l’herbe tondue et au romantisme bobo.


        • 3 votes
          ricauret 21 août 23:25

          ENCORE QUELQUES TOURISTES QUI NE FONT PAS CRAC CRAC EN VACANCES AVEC LEURS FEMMES LA PRESSION MONTE ET ON S EN PREND AUX CIGALES


          • 1 vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 22 août 09:54

            @ricauret  ; en référence à la phrase hilarante du touriste mécontent qui dit au maire de la ville, je le cite « Elles font crac-crac-crac…, ça n’a rien à voir avec un chant »


          • 2 votes
            sirocco sirocco 22 août 00:57

            Putain d’cigales qui viennent nous faire chier, merde alors !


            • 1 vote
              Simple citoyenne Simple citoyenne 22 août 09:51

              @sirocco ; mais j’y pense, c’est un bon moyen pour faire fuir les touristes les plus ennuyeux. Sans le vouloir, les cigales ont rendu un sacré service à la population de cette ville.


            • 1 vote
              louis 22 août 14:43

              @Simple citoyenne
              les touristes quand ils arrivent dans un village , ils parlent très fort pour bien monter qu’ils sont arrivés je vous dis pas quand ils sont 50 le nombre de décibels , et quand ils viennent en car ils font tourner le moteur sous vos fenêtres 1h avant de partir , faites la même chose qu’eux sous leur fenêtres vous verrez leur réactions.

              les plus gonflés rentrent chez vous pour visiter , non non ce n’est pas une blague, pour être tranquille de ce côté la , j’ai fait élever une palissade de 2m sur la partie chemin et mis un portail de la même hauteur .

              un touriste il n’y a que chez lui et chez les autres qu’il ne se gêne pas .


            • 3 votes
              Norman Bates Norman Bates 22 août 01:01

              Elles vous gâchent vos vacances, ces cigales, hein.. ? elles vous cassent les oreilles, hein.. ? je vais vous en débarrasser de ces cigales, au lance-flammes.. !


              Après, on rase ces arbres, ces trucs verts qui ne servent à rien et on fait couler une bonne nappe de béton...ça fera déjà plus propre... 

              • vote
                Simple citoyenne Simple citoyenne 22 août 09:46

                @Norman Bates  ; quelle idée...


              • 3 votes
                Norman Bates Norman Bates 22 août 19:14

                @Simple citoyenne

                Je sais, idée lumineuse, merci. Bien évidemment cette nappe de béton n’a pas vocation à rester stérile, il n’y a pas que le plaisir des yeux...il y poussera une luxuriante zone commerciale avec de longs modules divisibles où fleuriront les mêmes magasins qu’ailleurs...le touriste de bonne humeur après une nuit paisible viendra y claquer son pognon...s’il reste de la place vacante il y aura un espace vert pour les grincheux, les pisse-trois-gouttes qui râlent comme ils respirent...

                Hein ? on ne peut pas faire crever les petits commerces de proximité.. ? si, on peut, et on doit les faire crever...
                "Une demi-baguette comme d’habitude, madame Germaine.. ? et votre hanche, pas trop douloureuse avec ce temps.. ?"

                Pathétique...c’est pas le boulanger du coin qui va inverser la courbe du chômage et sortir la France du pétrin...il existe de grandes enseignes de boulangerie industrielle qui font du très bon boulot...d’ailleurs la boulangerie industrielle est d’essence divine, c’est écrit dans les textes sacrés...le Tout Puissant n’a pas multiplié les pains pour que Germaine vienne se lamenter sur les affres de sa prothèse de hanche...Germaine elle peut aller en EHPAD, elle rigolera moins, ou enfin se rendre utile en logeant dans une maison de retraite privée...elle aidera des actionnaires démunis à boucler leurs fins de mois au lieu de seulement ronger le trou de la Sécu avec son râtelier élimé, sans même culpabiliser de son improductivité...

                Alors les cigales, hein...


              • 2 votes
                Le Celte le celte 22 août 07:34

                C’est grave, une partie du cycle démographique urbain s’est complètement déconnecté de la tolérance ou tempérance campagnarde, mais les pires sont ces milliers de campagnards qui bossent en ville, j’ai constaté qu’ils étaient souvent plus intolérants que les autres.

                Pour les cigales, je ne me précipiterai pas, il s’agit peut-être d’une prolifération anormale (que les experts n’auraient pas observé, vacances obligent), phénomène récurrent dans toutes les régions touchées par les hivers trop doux et propices à la prolifération des nuisibles. On peut également ajouter à cela la disparition d’environ 50% de la masse des petits volatils prédateurs + 80% de la masse des insectes volants et rampants, dont certains sont également des prédateurs....
                Comme disait mon père : "ils urbanisent les campagnes et bouffent bio en ville, on est mal barrés fiston !".

                • 1 vote
                  Le Celte le celte 22 août 09:31

                  @le celte
                  Ah et j’oubliais l’accoutumance de ces bestioles aux produits phyto. qui imprègnent le reste du vivant...toussa pour une politique de rentabilité excessive ! La bonne éducation n’est apparemment pas la direction du bon sens.


                • 1 vote
                  Simple citoyenne Simple citoyenne 22 août 09:43

                  @ le celte ; je pense surtout que l’Homme s’est complètement déconnecté de lui-même, alors qu’il fait partie de cette nature qu’il veut détruire.


                • vote
                  Simple citoyenne Simple citoyenne 22 août 10:30

                  En région parisienne la cigale serait classée comme espèce protégée depuis 1993, selon cet article source. Il n’ y a pas d’autres sources qui le confirme néanmoins.


                  • 1 vote
                    Qirotatif Qirotatif 22 août 13:29

                    @Simple citoyenne
                    Il existe plusieurs variétés de cigales. L’une d’elles, Cicadetta montana Scopoli (cigale des montagnes), figure bien dans la liste officielle des insectes protégés en IDF.


                  • vote
                    Simple citoyenne Simple citoyenne 22 août 13:50

                    @Qirotatif  ; merci pour le lien.


                  • 3 votes
                    Croa Croa 22 août 17:36

                    À Simple citoyenne,

                    La cigale a besoin de journées très chaudes, sinon elle ne chante pas et si elle ne chante pas elle ne se reproduit pas. Dans le midi méditerranéen, où il fait largement assez chaud les cigales pullulent et chantent en grand nombre. Ça casse effectivement les oreilles mais ça fait partie des spécificités locales qu’il faut accepter sinon on va ailleurs.

                    Dans le Sud-Ouest il y a aussi des cigales mais une par-ci, une par-là. En Aquitaine tout le monde aime les cigales et quand on en entend une ça veut dire qu’il fait beau.

                    En région parisienne les cigales sont rares forcément. On ne peut espérer en entendre que dans certains parcs urbains et on comprends tout à fait que les maires y tiennent au point de les protéger !


                  • 2 votes
                    Hijack ... Hijack ... 22 août 17:56

                    @Croa

                    Dans le Sud Ouest, précisément dans les forêts des Landes ... je peux te garantir que les cigales, y sont légion. D’ailleurs, j’en ai rarement entendu autant, aussi fort, aussi longtemps ... mais c’était sympa. Faut juste s’y habituer.


                  • 1 vote
                    Simple citoyenne Simple citoyenne 22 août 17:59

                    @Croa ; Merci pour vos informations.


                  • 1 vote
                    Croa Croa 22 août 19:28

                    À Hijack ...,

                    Il y en a effectivement plus qu’autrefois dans les Landes. Pour autant ça ne pullule pas comme dans l’Hérault par exemple.


                  • 2 votes
                    juluch juluch 22 août 14:11

                    Si les cigales ne vous plaisent pas et les cloches non plus....rentrez chez vous bandes de con !!


                    Au fait se ne serai pas un fake ?


                    • 2 votes
                      Simple citoyenne Simple citoyenne 22 août 14:26

                      @juluch ! Visiblement non, le témoignage du maire a été rapporté par France bleu, voir l’article ci-dessus !


                    • 1 vote
                      louis 22 août 14:45

                      @Simple citoyenne
                      ouest France a fait un article la dessus .


                    • vote
                      Simple citoyenne Simple citoyenne 22 août 14:53

                      @louis ; quelques sites d’actus ont relayé ce fait... 


                    • 2 votes
                      juluch juluch 22 août 17:06

                      @Simple citoyenne

                      et bè......les abrutis ont encore un bon avenir devant eux !!  smiley


                    • 3 votes
                      Hijack ... Hijack ... 22 août 16:31
                      Ça me rappelle une histoire que j’avais entendu (radio, tv, journaux etc ... avant internet) --- donc de mémoire : un bobo (avant mode, c’était vers la fin des années 90) ... s’en va vivre dans le calme et achète pavillon avec son épouse dans un magnifique petit village de province profonde ... mais las, dès le premier matin, ce brave bobo ... était scandaleusement réveillé, non pas par des racailles ... mais par le chant d’un salaud de coq ! 
                      En homme responsable, cet ex parigot a pris ses responsabilités et porté plainte contre le coq ! C’était officiel ...
                      .

                      • vote
                        Simple citoyenne Simple citoyenne 22 août 17:53

                        @Hijack ...On va finir par faire des brochures pour avertir les touristes et les futurs arrivants, que dans les provinces, il y a un risque grave smiley de chant du coq et des cigales, merci pour votre vidéo.


                      • 3 votes
                        Croa Croa 22 août 19:37

                        À Hijack ...,

                        Il y a aussi cette histoire de citadins venu vivre à la campagne (en Dordogne) et qui n’ont pas supporté la mare des voisins à cause des grenouilles. Il avaient même réussi à obtenir d’un tribunal d’imposer aux voisins de faire combler leur mare ! (Il y a eu recours et finalement ça ne s’est pas fait.)


                      • 3 votes
                        Hijack ... Hijack ... 22 août 20:20

                        @Croa

                        Les citadins sont complètements déphasés par rapport à la nature ... pire, sont condescendants et méprisants envers ceux qui vivent, dans ... pour, et grâce à la nature. Pour ton exemple, comme pour le mien, si j’avais été un campagnard, j’aurai tout fait pour faire expulser du village ces ... heu ... étrangers.


                      • 2 votes
                        Hijack ... Hijack ... 22 août 20:21

                        @Simple citoyenne

                        Bonne idée ...  !


                      • 1 vote
                        Zatara Zatara 22 août 23:46

                        de l’insecticide pour les cigales ?? et pourquoi pas du gaz moutarde pour les immigrants ?? une question de bruit et d’odeur aurait surement rajouté Chirac.... ça va que je suis pas anti-spéciste, hein... Pour ces bobos ir-race-ible, par contre, à voir....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès